MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Marche à St Gratien contre l’islamophobie : “Des salafistes de banlieue et leurs potes du 9.3″

Samedi 20 décembre aura lieu une marche silencieuse contre l’islamophobie suite à la profanation de la mosquée de St Gratien par des agents municipaux de la ville.

L’Association des Musulmans de Saint-Gratien qui subit depuis des années l’islamophobie du maire a décidé d’agir pour dénoncer publiquement les orientations politiques du maire, l’acharnement de ce dernier mais aussi la montée de l’islamophobie en France.

Islam&Info a eu l’occasion d’interroger le président de la mosquée, Ali Mecis, qui s’est exprimé devant nos caméras pour expliquer la situation de l’association, revenir sur la profanation de la mosquée mais aussi pour appeler les musulmans de France à soutenir cette marche silencieuse qui dérange déjà la mairie de St Gratien.

« Je ne peux interdire ni autoriser cette manifestation, c’est au préfet de prendre ses responsabilités, car il y a des risques en centre-ville, déclare, en colère, le maire de Saint-Gratien.

J’espère que cette manifestation sera très encadrée car ces salafistes de banlieue vont ramener leurs potes du 9.3 pour grossir un rassemblement défendu par un groupe hors-la-loi, qui en a qu’après moi et qui a banni de son langage : démocratie, autorité, règle et loi », déclare le maire.

Les propos diffamatoires insultants sont clairs, pour la maire de la ville de St Gratien, les musulmans de la ville qui souhaitent mettre un terme à l’islamophobie du maire sont des “salafistes de banlieue qui vont ramener leurs potes du 9.3″. Des propos inadmissibles pour une élue de la République sensée représenter l’ensemble des citoyens dans leur diversité.

A nouveau, ces propos dévoilent une islamophobie patentée de la maire qui espèrerait peut-être en diabolisant la Communauté musulmane permettre l’interdiction de la marche silencieuse et pacifique. Des méthodes qui n’étonneraient personne et qui au contraire conforteraient le témoignage du Président de la Mosquée de St Gratien.

Rendez-vous Samedi 20 Décembre à 15 h à la gare RER de St Gratien.

Marche silencieuse1

Un hussier de justice s’introduit dans la future mosquée de St Gratien sans prévenir

L’association des musulmans de Saint-Gratien dénonce à nouveau l’islamophobie du maire de la ville qui met tout en oeuvre pour bloquer le projet de mosquée.

Un nouveau cap a été franchi jeudi 13 novembre lorsqu’un huissier de justice s’introduit dans les lieux sans en avertir au préalable les membres de l’association. Accompagné d’un agent du service technique, ce dernier n’a pu que constater que les travaux de la future mosquée n’avaient pas démarré.

Pour l’association des musulmans de la ville le moment choisi n’est pas anodin. Alors que le maire tente de changer les règles d’urbanisme en catimini pour empêcher l’édification d’un lieu de culte, les musulmans se mobilisent actuellement pour faire barrage à ce nouveau coup fourré. Voilà maintenant une semaine qu’ils se rendent au service de l’urbanisme pour remettre leurs observations.

L’intrusion d’un huissier n’est donc qu’une tentative d’intimidation supplémentaire à l’encontre des musulmans.

L’association des musulmans de Saint-Gratien mettra tout en œuvre pour que les musulmans de la ville puisse pratiquer leur culte dignement comme tous les autres cultes à Saint-Gratien, ni plus ni moins.

Il n’appartient pas au maire de mettre les outils de la République au service de son idéologie. Conforté par un tract du Front National au deuxième tour, Jacqueline Eustache-Brinio a réalisé plus de 70 % aux dernières élections municipales (avec prés de 50 % d’abstention). La mobilisation n’était malheureusement pas au rendez-vous.

La direction de l’association des musulmans de Saint-Gratien