MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


République Tchèque : un programme scolaire pour faire découvrir l’islam créé une polémique

« Musulmans à travers les yeux des écoliers tchèques ». C’est ainsi qu’a été baptisé le projet scolaire en République Tchèque pour familiariser les jeunes à l’islam. Ce projet est le fruit d’une réflexion d’un groupe d’universitaires qui veut combattre les stéréotypes sur une religion, en rectifiant les idées reçues, souvent véhiculées par les médias. Comme souvent avec les projets qui ont un lien avec la foi musulmane, le projet est critiqué et contesté.

Un projet scolaire pour lutter contre l’islamophobie

Dans un premier temps, à destination des lycéens, le projet a été initié par des étudiants et des universitaires qui voulaient donner l’image authentique de l’islam à la nouvelle génération tchèque. Conscients que les médias véhiculaient une image complètement ternie et biaisée de l’islam, ils travaillent sur ce projet depuis deux ans pour mettre en place un programme sur les sujets qui tournent autour de l’islam. L’islamophobie dans le pays est aussi l’une des motivations qui a poussé les porteurs du projet à le concrétiser. La communauté musulmane est très minoritaire dans le pays mais pourtant, les propos contre l’islam sont fréquents.  Le projet est également destiné aux classes de collège, mais aussi aux écoliers dès la seconde année de primaire. Le projet est sous forme de séminaire de deux heures en classe.

L’une des initiatrices du projet, Klára Popovová, s’est exprimée ainsi auprès des élèves du lycée Jan Kepler à Prague (propos rapporté par Radio.cz): « Nous allons vous montrer différents points de vue, pour que vous puissiez à l’avenir y réfléchir par vous-mêmes, et peut-être d’une autre façon aussi. »

Réfléchir par soi-même, c’est bien là un point primordial pour chacun, afin de pas tomber dans le piège des médias, afin qu’ils ne forgent pas notre opinion comme bon leur semble. Ne pas croire tout ce que l’on nous raconte. Aller cherchez soi-même l’information, dans les sources, les bonnes. Le programme des séminaires est établi des spécialistes tchèques de l’islam.

Un projet controversé, accusé de promouvoir l’islam

Si le Ministre de l’Education précédent, Dalibor Stys, a accordé le patronage au projet, le nouveau Ministre, Marcel Chladek l’a abrogé en septembre dernier. Le Ministère se méfie, en effet, de ce projet affirmant qu’il pouvait représenter une propagande de l’islam. C’est d’ailleurs la principale critique qui a été faite à ce projet. Les initiateurs ont reçu des mails les accusant de promouvoir l’islam à l’école. La polémique que ce projet a suscité auprès des membres du Gouvernement, puis reprise par les médias a permis tout de même de faire connaître cette initiative qui veut seulement combattre les préjugés en expliquant de manière juste des principes de l’islam. Par conséquent, chaque directeur d’établissement est libre de choisir s’il souhaite intégrer ou non ce séminaire dans le programme de ses élèves. Pour l’instant, de nombreuses écoles se sont intéressées à ce projet.

La controverse autour de ce programme a finalement été un vecteur pour susciter l’intérêt de certains directeurs à s’inscrire à ce programme.  Il est encourageant de voir ce genre d’initiative qui ne peut que bénéficier à la communauté.

L’Islam s’est diffusé par la grace d’Allah, à travers le monde par l’exemple et le savoir, la diffusion des valeurs de notre religion est primordiale pour lutter contre l’Islamophobie et donner a notre communauté la place qu’elle mérite dans les pays occidentaux.