MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 25 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 25 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Attentat de Berlin : « Cela prouve que j’ai raison » déclare Trump.

Suite à l’attentat de Berlin, Donald Trump a réaffirmé son intention de vouloir interdire le territoire américain aux musulmans.

« Cela prouve que j’ai raison ».

« Vous connaissez mes projets. Cela prouve que j’ai raison, à 100%« , a déclaré le futur président américain peu de temps après l’attentat de Berlin, maintenant sa lubie et son amalgame à l’encontre de la communauté musulmane. « Voilà ce dont il s’agit. Un attentat contre l’humanité et cela doit cesser » a-t-il continué. Toujours aussi lucide, Trump affirme que cet attentat visait particulièrement la population chrétienne :

« Des civils innocents ont été tués dans les rues alors qu’ils se préparaient à fêter Noël. L’Etat islamique et d’autres terroristes islamistes attaquent continuellement les chrétiens au sein de leurs communautés et lieux de culte ».

Les maires de villes américaines formellement opposés.

Le 16 novembre dernier, le maire de New York, Bill de Blasio, s’est insurgé contre la volonté de Trump qui consiste à vouloir expulser tous les immigrés des Etats-Unis :

« Je lui ai dit que nous étions inquiets, que nous voulions montrer à tous les new-yorkais, y compris les musulmans, qu’ils sont bienvenus, et que les politiques d’exclusion saperaient notre capacité à créer une unité, une dynamique où tout le monde se sent également membre de la communauté, prêt à travailler pour se protéger les uns les autres, prêt à travailler avec les forces de l’ordre pour le bien de tous »

Il n’est pas le seul à protester contre cette idée, les maires de Los Angeles, San Francisco, Chicago, Boston, Providence, Seattle, Philadelphie ou encore Washington sont également catégoriquement opposés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aidi, originaire d’Alep et élu au Conseil municipal des enfants à Metz.

Aidi a 9 ans et est originaire d’Alep. Arrivé en France en 2013, il a été élu au Conseil municipal des enfants à Metz par ses camarades de classe.

Il veut aider la Syrie.

Apparaissant en photographie sur le compte Twitter de Thomas Scuderi, adjoint au Maire de Metz et étant son parrain républicain, Aidi occupe donc un mandat de deux ans au sein du Conseil municipal des enfants de Metz. En se présentant à cette élection, il avait pour motivation d’apporter son aide à la Syrie. « Pour que la guerre s’arrête, tout ça » , a-t-il dit avec ses mots d’enfant. D’ailleurs, il n’a pas hésité à raconter à ses camarades la vie à Alep, les convaincant ainsi de voter pour lui. Sans vraiment savoir comment il peut apporter son aide pour l’instant, Aidi rêve de grandes choses. Plus tard il souhaiterait être docteur pour « distribuer des médicaments et sauver des gens » . Il parle aussi d’être président avec très certainement le souvenir d’Alep en tête. Après avoir d’abord vécu en Allemagne avec sa famille, Aidi s’est installé en France et à Metz. A présent au Conseil municipal des enfants de Metz, il participera notamment aux projets sur la protection de l’environnement ou le bien-être.

Les élections des membres du Conseil municipal des enfants à Metz ont eu lieu du 10 au 19 octobre. Il y a eu 1148 votants et 227 candidats. Ce sont à présent 55 élèves de CM1 qui forment le nouveau conseil avec une parité respectée.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le Raincy : expulsée d’un marché de Noël à cause de son voile, elle témoigne.

La psychose continue. Le 15 décembre dernier à Raincy, une jeune femme voilée a été mise dehors alors qu’elle assistait à une cérémonie organisée à l’hôtel de ville, en compagnie de sa nièce et de sa sœur. Inès raconte l’humiliation dont elle a été victime par le biais d’un témoignage recueilli par le CCIF.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Deux israéliennes condamnées par l’occupation pour avoir refusé de servir pour l’armée.

Tamar Alon et Tamar Ze’evi, deux objectrices de conscience, ont été condamnées à 27 jours de prison ferme par Israël en raison de leur refus de s’engager auprès de l’armée.

« J’ai rencontré des gens qui sont supposés être mes ennemis et qui m’ont souri ».

Le 16 novembre dernier à Tel Aviv, elles avaient proclamé leur refus de s’engager militairement. La base d’enrôlement Tel Hashomer des Forces de Défense Israéliennes (FDI) a dû condamner les deux jeunes femmes à 10 jours de prison et ce, malgré qu’elles aient fait mention de leur objection de conscience. Cette brève condamnation n’aura pas eu d’impact sur leur croyance : elles ont réitéré leur refus durant leur troisième audience, précisant qu’elles souhaiteraient effectuer un service national civil plutôt qu’un service militaire. Elles seront condamnées cette fois-ci à 27 jours de prison :

« D’une part, c’est pour moi une obligation juridique et sociétale, que j’ai toujours eu l’intention et la volonté de remplir – le droit de protéger la sécurité de mon foyer et des gens les plus chers à mon coeur. une enfance à l’ombre des attaques terroristes et des guerres,est-ce une vraie sécurité ? Qu’en est-il de la sécurité de ces êtres humains de l’autre côté des murs ? En tant que fille du peuple qui contrôle l’autre peuple, suis-je responsable de leur bien être ? Où est la ligne où s’arrête notre collaboration, l’avons nous déjà franchie ? » s’est justifiée Tamar Ze’evi. Tamar Alon affirme quant à elle :

« Depuis mon plus jeune âge, j’ai rencontré des amis de mes parents? j’ai rencontré des gens qui sont supposés être mes ennemis et qui m’ont souri, ont joué avec moi et ont parlé avec moi. Je ne peux accepter que l’on prétende que l’oppression d’un autre peuple, le déni des droits de l’Homme et le racisme et la haine sont nécessaires à l’existence de l’État d’Israël ».

Qu’est-ce qu’un objecteur de conscience ?

Un objecteur de conscience désigne le refus d’exercer des activités militaires. Durant la seconde guerre mondiale, Desmond Thomas Doss fut le premier soldat à recevoir une médaille d’honneur pour avoir refusé de porter une arme, sauvant une soixantaine de ses camarades. Cette année encore, l’Israélienne Tair Kaminer a été condamnée à 5 mois de prison ferme pour avoir, elle aussi, refusé de s’engager au côté de l’armée.

Témoignages recueillis par l’Agence Média Palestine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bernard Henri Levy piégé bafouille sur Al Jazeera après une question sur la similarité entre la Libye et Gaza.

Bernard-Henry Lévy (BHL) invité sur le plateau d’Al Jazeera English a été humilié par le présentateur Mehdi Hasan. Ce dernier a fait un parallèle entre la Libye et Gaza et le double discours du philosophe lorsqu’il est question d’Israël. (vidéo en bas de page)

Présentateur : Vous dites souvent et vous disiez plus tôt lors de cette interview que vous soutenez les interventions lorsque les peuples opprimés sur terre appellent à l’aide contre l’oppression et la violence. C’est la raison pour laquelle vous avez soutenu la Libye et pas l’Irak, c’est ce que vous dites. Mais ma question est la suivante : Qu’est ce qui fait qu’aujourd’hui vous n’avez jamais soutenu les appels à l’aide pour une intervention contre la force d’occupation Israélienne en Cisjordanie ? Qu’est ce qui fait que vous n’avez fait aucun appel en faveur d’une zone d’exclusion aérienne à Gaza en 2014 ? Lorsque l’aviation israélienne était en train de tuer 500 enfants palestiniens en l’espace d’un seul été ? Pourquoi ce deux poids deux mesures ?

Bernard Henri Levy : Parce qu’aussi longtemps…Ce n’est pas un deux poids deux mesures… aussi longtemps… j’aurai appelé pour ce que vous avez dit si le Hamas à Gaza avait arrêté d’envoyer des roquettes sur Israël.

Présentateur : Oh, allons Bernard Henri, vos paroles sonnent aujourd’hui comme, Quelle différence y a t-il entre ce que vous dites et ce que Bachar al Assad dit ? Il dit « J’arrêterai, j’aurai une zone d’exclusion aérienne lorsque les rebelles arrêteront de tirer des roquettes » Quelle différence entre cet argument et l’argument du gouvernement syrien ? Il n’ y a pas de différence. Soit vous protégez les enfants des bombes soit vous ne le faites pas.

Bernard Henri Levy : En Israël et à Gaza (BHL avait commencé à répondre à la question lorsqu’il entend la dernière phrase du commentateur « Soit vous protégez les enfants des bombes soit vous ne le faites pas. ») Non, non, non à Gaza la première des choses, le résultat de la guerre à Gaza n’est pas comparable. 2800 morts à Gaza n’est pas aussi comparable que les 400 000 morts en Syrie.

Présentateur (l’interrompant) : Personne ne compare le nombre de victimes, nous comparons les arguments que vous produisez. Pourquoi ne pas appeler à une zone d’exclusion aérienne au dessus de Gaza lorsque les enfants gazaouis sont en train d’être bombardés ?

Bernard Henri Levy : Lorsque nous parlons de chair, lorsque nous parlons de vies réelles, lorsque nous parlons d’enfants et de femmes tués dans une situation atroce, vous ne pouvez pas dire que vous ne pouvez pas comparer 2800 et 400 000. Je veux juste que vous entendiez…ce que veut dire 400 000 fois, 400 000 fois ou civils.

Présentateur (parlant en même temps) : Je dis que 500 enfants sont morts à Gaza, pourquoi n’appelez vous pas à leur protection ?

Présentateur : Vous avez (déjà) relevé ce point la Syrie c’est pire que Gaza. Maintenant répondez à ma question : Pourquoi n’avez vous pas appelé à une zone d’exclusion aérienne pour éviter que les enfants palestiniens soient tués à Gaza ? C’est une question simple.

Bernard Henri Levy : Je suis absolument en faveur de la protection des enfants palestiniens à Gaza, bien sûr, mais je suis, avant tout, en faveur de l’arrêt du Hamas de bombarder son voisin, qui est Israël, avec des roquettes, avec absolument aucune raison. Le lancement de roquettes a commencé après qu’Israël a quitté Gaza, après qu’Israel s’est redéployé en dehors de Gaza. S’il n’y avait pas eu de roquettes, il n’y aurait pas eu de première guerre à Gaza et de 2éme guerre de Gaza.

Présentateur : OK, vos critiques…Bernard Henri Levy…

Bernard Henri Levy : Je considère que la guerre à Gaza était une guerre défensive.

FIN de l’entretient.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : Obama supprime un système de fichage des musulmans.

Donald Trump a suscité une vive polémique lorsqu’il annonçait vouloir le fichage des musulmans. Ce registre existe pourtant bel et bien aux Etats-Unis depuis 2002 sous le nom du National Security Entry-Exit Registration system (NSEERS).

Après les attentats du 11-Septembre, l’administration Bush avait mis en place un contrôle renforcé à l’entrée du pays. Les hommes ayant plus de 16 ans et venant d’un groupe de 25 pays, en majeure partie musulmans, étaient visés. Outre l’enregistrement des empreintes digitales, les personnes étaient photographiées et interrogées sur la raison de leur visite. Leur départ était aussi surveillé. Les étrangers vivant légalement aux Etats-Unis et venant des pays suspectés de terrorisme avaient de grandes chances de subir le même traitement.

Les progrès de la technologie, notamment en ce qui concerne la biométrie, ont rendu la procédure coûteuse. Peu efficace, le gouvernement l’a abandonner en 2011. De nombreuses associations, une cinquantaine de membres du Congrès et des maires de grandes villes avaient demandé à Barack Obama de s’en débarasser, ce qu’il affirme avoir fait mais sans pour autant supprimer le système que Donald Trump pourrait alors réactiver. Avant son départ de la maison Blanche en janvier 2017, le président sortant a demandé au ministre de la Sécurité intérieur d’y mettre fin définitivement.

Après l’attentat de Berlin le 19 décembre, Donald Trump n’a pas exclu l’idée d’un fichage des musulmans ou même d’une interdiction d’entrée. « Vous connaissez mes projets », a-t-il simplement répondu. Son programme demeure pour le moment encore très flou.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Liberté religieuse : une loi de protection des athées actée aux Etats-Unis .

Quelques semaines avant son départ de la Maison blanche, Barack Obama a signé une modification de la loi de 1998 relative à la défense de la liberté de culte. Cette législation avait été mise en place par la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale, une instance qui enquête sur les persécutions subies par les minorités religieuses dans le monde.

Pour la première fois aux Etats-Unis, la loi prévoit la reconnaissance et la protection des personnes athées. Derrière cette avancée qualifiée d’« historique », ce sont quatre années de lobbying de l’Association humaniste américaine auprès du Département d’État et du Congrès qui ont ainsi porté leurs fruits. « Le fait que les athées soient reconnus et protégés en tant que groupe est une avancée importante vers l’entière acceptation et inclusion des individus sans religion, qui sont encore trop souvent stigmatisés et persécutés à travers le monde », a déclaré Roy Speckhardt, directeur de l’Association humaniste américaine.

Les principaux amendements à la loi s’articulent autour de trois grands principes : permettre aux Etats-Unis de cibler des groupes qui ne sont pas des pays souverrains (tels que l’Etat islamique et Boko Haram, la mise en place de moyens pour suivre les prisonniers religieux à l’étranger et exiger que tous les officiers reçoivent une formation en liberté religieuse.

Dans son rapport annuel, la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale, a mis en lumière de nombreux cas de persécution contre des athées et autres non croyants.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Au Pakistan, un train de Noël pour promouvoir la paix interreligieuse .

Le gouvernement pakistanais a annoncé la mise sur rail d’un train de Noël lancé spécialement pour la communauté chrétienne du pays.
Ornés de guirlandes lumineuses, les wagons de la Pakistan’s Railways transportent de faux pères Noël et bonhommes de neige, un sapin de Noël ou encore des portraits de chrétiens récompensés pour services rendus au pays afin de mettre en valeur cette importante minorité.

Le convoi, inauguré en grande pompe par des membres du gouvernement, a quitté la gare d’Islamabad jeudi 22 décembre. Il fera halte à Rawalpindi avant de s’élancer vers Peshawar. Il ira à Lahore, dans l’est du pays le 24 décembre, veille de la Noël, avant de terminer son périple à Karachi le 31 décembre.

« Le but de ce train est de véhiculer un message d’amour, de fraternité, de paix et d’harmonie. Nous sommes des ambassadeurs de paix dans le monde et nous combattons la vague de militantisme et de terrorisme », a déclaré à l’AP Kamran Michael, ministre des Droits de l’homme, dont le département a co-organisé la démarche avec le ministère des Chemins de fer. Ce membre du gouvernement est lui-même le seul chrétien de l’exécutif.

Les discriminations dont sont victimes les minorités religieuses ahmadies, chrétiennes et hindoues sont monnaies courantes au Pakistan. Ce geste pour Noël est cependant bien accueilli dans ce pays à majorité musulmane.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Roumanie : la 1ère femme et la 1ère musulmane en lice pour devenir Premier ministre .

Après sa victoire aux élections législatives du 11 décembre, le Parti social démocrate (PSD) et l’Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) ont proposé Sevil Shhaideh au poste de Premier ministre. « J’ai trouvé une solution qui, j’espère, sera acceptée de sorte qu’un gouvernement sera en place rapidement et que nous ayons un projet de budget approuvé pour le 15 janvier », a déclaré à la presse Liviu Dragnea, le président du PSD.

Une annonce pas si surprenante. Habituellement, le Premier ministre est censé être le chef du plus grand parti. Cependant, le leader des sociaux-démocrates a été condamné à une peine de deux ans de prison avec sursis pour fraude électorale en avril 2016. Le président roumain Klaus Iohannis avait signifié que le prochain Premier Ministre du pays devrait être exempt de toute condamnation judiciaire.

A 52 ans, Sevil Shhaideh n’est pas une novice en politique. Secrétaire d’État au ministère du Développement régional en 2012, elle est nommée trois ans plus tard ministre du Développement régional et de l’Administration publique.

Roumaine de confession musulmane issue de la communauté tatare de Roumanie, elle est mariée à un Syrien depuis 2011. Si elle est nommée à cette fonction, elle sera la première femme et la première musulmane à occuper ce poste.

Le chef d’État de centre-droit, qui n’a pas caché ses réserves envers le PSD, a toutefois annoncé vouloir mener encore des consultations. « Les jours qui viennent, j’aurai des discussions et la désignation aura lieu après Noël », soit après le 25 décembre, a-t-il déclaré jeudi 22 décembre à la presse, précisant avoir reçu « deux propositions ». La Roumanie compte quelque 70 000 musulmans sur les 23 millions d’habitants.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Attentat de Berlin: le suspect abattu par la police à Milan.

Anis Amri, un tunisien de 24 ans considéré comme le suspect de l’attentat de Berlin a été abattu lors d’un échange de coups de feu à Milan, en Italie, a annoncé l’agence Reuters, se référant à des sources au sein des services spéciaux. Le ministre de l’Intérieur du pays a confirmé ces informations.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un reportage de M6 suscite des réactions scandalisées de la part des défenseurs inconditionnels d’Israël en France.

Le reportage d’Enquête exclusive ( présenté par Bernard De La Villardière ) « Jérusalem : quand la ville sainte se déchire » diffusé sur M6 le 18 décembre a suscité des réactions scandalisées de la part des défenseurs inconditionnels de l’Etat d’Israël en France. La première réaction est venue de l’ inénarrable député Meyer Habib qui s’est fendu d’un courrier au Président-Directeur général de M6. Le député des Français d’Israël dénonce un reportage  » totalement à charge contre Israël », « de certains passages aux relents antisémites », « d’une victimisation systématique des Palestiniens » qui  » a pour effet d’exaspérer les passions », « alimenter la haine d’Israël et risque in fine de légitimer la violence contre les Français juifs ».

Le président du CRIF Francis Kalifat a également réagi en expédiant une lettre ouverte à M6, mais aussi par un tweet sans nuance contre ce reportage « Mensonges,erreurs,partialité,omissions,ingrédients indispensables pour faire un reportage à charge contre Israël « .

Sur Tweeter, la LDJ a aussitôt appelé à manifester devant le siège du groupe M6.

Le journaliste Bernard De La Villardière a répondu au président du CRIF:  » Je trouve tout à fait insupportable que vous insinuiez que ce film puisse « aller jusqu’à la justification d’actes antisémites chez les esprits faibles ». Croyez-vous vraiment qu’ils regardent M6 ? N’ont-ils pas beaucoup mieux sur les réseaux sociaux ou sur les chaînes satellites accessibles partout en France pour nourrir leur haine ? Je trouve votre procédé tout à fait inique et pernicieux. Il vise tout simplement à museler l’information sur ce qui se passe dans cette partie du monde.  »

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Elèves musulmans de Béziers: Ménard jugé pour provocation à la haine.

Le MRAP se félicite de la décision du Parquet de Paris qu’il avait saisi avec la LICRA de renvoyer M. Robert Ménard devant le tribunal correctionnel à Paris pour y être jugé pour provocation directe à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes en raison de son appartenance à une religion.

Le 1er septembre 2016 il publiait un tweet « #rentreedesclasses: « la preuve la plus éclatante du grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe… » » Cinq jours plus tard, invité de la matinale de LCI, il déclarait : « dans une classe du centre-ville de chez moi, 91% d’enfants musulmans. Evidemment que c’est un problème. Il y a des seuils de tolérance (…) ».

Ces propos racistes et xénophobes contre les « enfants musulmans », contre tous nos concitoyens de confession musulmane ou supposée telle ne doivent pas restés impunis !

Il est essentiel de condamner ces déclarations mortifères pour le vivre-ensemble. L’avenir ne peut pas être dans de futurs matins bruns, mais dans une mobilisation de tous pour faire reculer les problèmes sociaux, générateurs de souffrances, d’inégalités, de concurrence et de ghettoïsation.

Le MRAP qui entend stigmatiser ces propos de haine, se constituera partie civile contre Robert Ménard.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Belgique : Schaerbeek: un engin explosif neutralisé devant une ASBL turque.

Vers 13h30, ce vendredi 23 décembre, une alerte à la bombe a été déclenchée. La police de Bruxelles-Nord (couvrant les communes de Schaerbeek, Evere et Saint-Josse-ten-Noode) a été déployée afin de sécuriser les lieux autour de la rue Josaphat à Schaerbeek. Un engin potentiellement explosif a été découvert et neutralisé.

Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) a neutralisé, un engin explosif. Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles, confirme la fin de l’intervention. « Les démineurs ont constaté la présence d’un engin potentiellement explosif dans le sac abandonné. On ignore si ce dernier était prêt à exploser », souligne-t-il. Selon les premiers éléments en notre possession, il pourrait d’une bonbonne de gaz relié à un dispositif, mais il « faudra attendre le rapport du laboratoire pour en savoir plus sur la nature de l’engin explosif ».

La police avait été appelée par des riverains, inquiets d’apercevoir un sac abandonné devant la Fédération Turque de Belgique. L’enquête judiciaire vient d’être ouverte et suit son cours.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un jeune palestinien succombe à ses blessures subies en Octobre dernier
.
L’occupation attaque brutalement le père du prisonnier gréviste de la faim Anas Shadeed
.
5 enfants de Jérusalem condamnés à de lourdes peines
.
Libération des corps de 11 martyrs palestiniens
.
L’occupation cible des bateaux de pêche et des terres agricoles à Gaza
.
Le député Ghattas accusé de soutenir les prisonniers palestiniens
.
Les forces d’occupation arrêtent un palestinien à un poste de contrôle militaire
.
Un soldat israélien blessé lors d’un accrochage à Naplouse
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne déployée aux alentours du camp de réfugiés de Jénine
.
Les forces d’occupation prétendent avoir démantelé une cellule du Hamas
.
Un colons armé tente de renverser deux enfants palestiniens
.
Violents affrontements à Jérusalem et arrestation d’un jeune palestinien
.
Le Hamas félicite les prisonniers Abu Fara et Shadeed pour leur victoire
.
Les colons organisent une marche provocatrice à Hébron
.
Plusieurs blessés dans des affrontements à Jérusalem
.
Liban: 3 Palestiniens tués dans une fusillade au camp d’Ein el-Hilwah
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Expérience sociale au Canada : réactions face à l’islamophobie

Après l’attaque armée qui s’est déroulée à Ottawa, au Canada, beaucoup de personnes se demandent quel sera le nouveau climat dans ce pays qui compte une forte communauté musulmane. Au lendemain de l’évènement, des représentants de quatre associations locales et nationales musulmanes se sont fortement mobilisées pour dénoncer cet acte et lutter contre les amalgames, avec par exemple des portes ouvertes de mosquées.
Des actes islamophobes ont déjà eu lieu comme au cours de la nuit du 26 octobre où une mosquée a été taguée, mais des messages de soutien ont vite remplacés les tags hostiles. Cet élan de solidarité reflète finalement le climat comme en témoigne une vidéo caméra cachée.

Dans cette vidéo, un groupe de jeunes canadiens lance une expérience sociale dans la rue. Attendant le bus, l’un d’eux demande à son complice, un autre jeune homme habillé en qamis de ne pas monter dans le bus sous prétexte qu’il pourrait avoir une bombe et donc commettre un attentat terroriste. Comment les gens ont réagit face à la requête de ce jeune homme d’interdire à cette homme habillé en qamis de monter dans le bus ? La plupart font bien la part des choses. Les réactions sont rassurantes et touchantes (l’une d’elle est même violente).
Regardez plutôt :