MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Toujours plus de morts dans les rues de France

Tujours plus de gens meurent dans la rue, en France. Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont mortes en 2013, selon le rapport final du collectif Les morts dans la rue. Un chiffre en augmentation de 16 % par rapport à l’année précédente, et le recensement n’est par ailleurs pas exhaustif, précise le collectif, qui recueille ses informations auprès des associations et des travailleurs sociaux.

La majorité d’entre eux sont des hommes (91,3 %), et leur mort est plus précoce. Les sans-abri, au moment de leur décès, ont en moyenne 53,4 ans en Île-de-France, et 48,4 ans en province, contre 77 ans pour le reste de la population.

Leur mort est aussi plus violente : pour ceux dont la cause de la mort est connue, ils ont souvent succombé à une agression, un accident, ou un suicide. D’autres ont été emportés par des cancers ou des maladies cardio-vasculaires.

Les données sont incomplètes mais, selon les informations recueillies par la collectif, les sans-abri ont passé en moyenne 10 ans dans la rue (12,4 ans en Île-de-France, 8,1 ans en province, en moyenne).

Parmi les victimes recensées, quinze enfants sans-abri, dont cinq nouveau-nés, sont décédés en 2013. Ils avaient 4 ans en moyenne, et dix d’entre eux étaient issus de la communauté rom. En 2012, trois morts d’enfants sans-abri avaient été recensées.

Boycott : Israël n’exportera plus les volailles et produits laitiers issus des colonies vers l’UE

A compter du 1er septembre, Israël décide de cesser l’exportation des volailles élevées dans les colonies, à l’instar des produits laitiers, qui ne trouveront plus d’acheteurs.

Mauvaise nouvelle pour Israël 

Cette décision, prise ce dimanche 17 août, fait écho à la commission européenne de février dernier qui avait déjà mis en place cet accord, comme l’affirme un responsable européen à l’Agence France-Presse :

« En accord avec de précédentes décisions, l’Union européenne ne reconnaît plus l’autorité des services d’inspection vétérinaire israéliens pour approuver l’exportation de volailles et de [produits laitiers] issus de colonies. »

Cette annulation d’exportation s’appliquera aux colonies et zones industrielles produisant de la volaille et des produits laitiers à Jérusalem-Est, dans le Golan et en Cisjordanie. Le quotidien Haaretz affirme que ces produits seront redirigés vers le marché local, une vente beaucoup moins profitable pour Israël victime d’un boycott qui s’accroît progressivement.