MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 25 Rabi At-thani 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 25 Rabi At-thani 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 25 Rabi At’sèni 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Un enfant palestinien poignardé à mort dans les territoires occupés.
Un garçon âgé de 16 ans a été tué lorsqu’il a été poignardé, mardi soir, dans la ville d’Aylut en Haute Galilée, dans l’intérieur palestinien occupé.

Haniyeh félicite l’Emir du Koweït pour la réussite des élections législatives.
Le président du mouvement du Hamas, Ismaïl Hanyeh, a félicité l’Emir du Koweït, cheikh Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, pour la réussite des élections du nouveau Assemblée nationale koweïtienne.

Révélation du plus grand vol d’armes dans une base militaire israélienne.
Aujourd’hui, mercredi, les médias hébreux ont révélé qu’une base militaire israélienne avait été exposée au plus grand incident de vol d’armes.

Le FPLP appelle à la mise en oeuvre des accords de la réunion des secrétaires généraux.
Membre du Comité central du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Maher Muzher a appelé à la mise en oeuvre des accords de la réunion des « secrétaires généraux » qui s’est tenue entre Ramallah et Beyrouth, à travers la formation de la direction nationale unifiée de la résistance populaire et la préparation des élections générales.

Les autorités israéliennes bannissent un jeune palestinien de la mosquée d’al-Aqsa.
Les autorités d’occupation israéliennes ont banni ce mercredi un jeune jérusalémite de la mosquée d’al-Aqsa pour une semaine.

Maher Salah : le Hamas poursuivra le chemin de la résistance jusqu’à la libération.
« Le Hamas continue sur la voie de la résistance jusqu’à la libération de la Palestine », a déclaré le chef du mouvement Hamas à l’étranger, Dr Maher Salah.

Affrontements à Sabastiya et plusieurs citoyens asphyxiés.
Un nombre de citoyens sont asphyxiés ce mercredi par les gaz lacrymogènes des forces d’occupation israéliennes qui ont envahi le village de Sabastiya, au nord de Naplouse.

L’occupation renouvelle pour la 3e fois la détention administrative du secrétaire du Fatah, Abu Asal à Jéricho.
Le tribunal militaire d’Ofer a rendu une décision de renouvellement de la détention administrative de 5 mois contre le secrétaire du Mouvement Fatah, dans le gouvernorat de Jéricho et Al Aghwar, le captif Nael Abu Al-Asal, pour la troisième fois consécutive.

Une incursion israélienne limitée et un nivellement des terres dans l’est de Gaza.
Aujourd’hui, mercredi, plusieurs véhicules militaires israéliens sont entrés dans une incursion limitée dans les terres frontalières des citoyens à l’est de la région de Juhr al-Dik, au sud-est de la ville de Gaza, et à l’est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.

L’occupation se remet à traquer les étudiants d’Hébron et arrête deux étudiants.
Les forces d’occupation israéliennes ont renouvelé leur campagne de recherches contre les étudiants de l’Université d’Hébron, qui sont membres et cadres du bloc islamique.
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.
Autoroute Est-Ouest : Djerad veut la mise en service des stations de péage avant fin 2021.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a donné, ce mercredi, des instructions pour finaliser le dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest et la mise en service des stations de péage avant la fin de l’année 2021.

« Le Premier Ministre a donné des instructions pour la finalisation, avant la fin de l’année 2021, du dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest avec la mise en service des stations de péage », lit-on dans un communiqué des services du Premier ministre sanctionnant une réunion du Gouvernement.

Lors de cette réunion présidée par Djerad par visio-conférence, le Gouvernement a entendu un exposé présenté par le Ministre des Travaux Publics relatif au projet de Décret exécutif portant classement de voies de communications dans la catégorie des autoroutes.

« Ce texte prévoit que les tronçons de routes proposés au classement dans les catégories des autoroutes sont ceux possédant les caractéristiques techniques et réglementaires y afférentes, à savoir : l’autoroute nord-sud, l’autoroute est ouest et les pénétrantes autoroutières de : Bejaïa, Mostaganem, Oran, Zéralda et Boudouaou », précise-t-on.

Laboratoires d’analyses médicales : Le syndicat dénonce une « pénurie suffocante des réactifs ».

Le Syndicat Algérien des Laboratoires d’Analyses Médicales annonce la rupture des réactifs et consommables d’analyses de biologie médicales.

« En dépit de la crise sanitaire qui sévit dans le monde et dans notre pays en particulier ; les laboratoires d’analyses médicales privés souffrent de la pénurie suffocante des réactifs de laboratoire, et avec l’avancée des jours, l’étau se serre de plus en plus, à une vitesse qui a touché les paramètres d’urgences », indique le syndicat dans un communiqué.

Le Syndicat Algérien des Laboratoires d’Analyses Médicales (S.A.L.A.M.), avait tiré la sonnette d’alarme précédemment dans plusieurs communiqués, pour éviter cette situation qui s’approfondie de jour en jour.

Le Syndicat lance donc un appel aux autorités compétentes en le domaine, de prendre toutes les dispositions urgentes, afin de faciliter et libérer ces produits qui sont de premières nécessités, d’une manière urgente, loin de toutes considérations bureaucratiques et cela dans le cadre de la bonne prise en charge des malades dans un délai record.

La Russie envisage d’importer des fruits et légumes d’Algérie

from National – Algerie Eco
by Arezki Benali
Wed Dec 09 2020 17:24:33 (1 hour)
# 4.

L’ambassadeur de Russie en Algérie, Igor Beliaev, a fait savoir, mardi, que son pays songe à importer à l’avenir des fruits et légumes algériens et que Moscou a des projets communs avec l’Algérie pour la fabrication de machines agricoles.

« Moscou a des projets communs avec l’Algérie pour la production de machines agricoles », a-t-il dit dans un entretien accordé à l’agence Sputnik, soulignant que « son pays voit la possibilité d’importer à l’avenir des fruits et légumes de l’Algérie ».

Le diplomate russe a expliqué que « l’Algérie possède de vastes terres agricoles fertiles, ce qui est une ressource essentielle pour le peule algérien qui peut consommer et exporter ces produits à l’étranger notamment vers l’Afrique et l’Europe ». « Nous en Russie, durant la saison hivernale, nous avons besoin de ces fruits et légumes que nous importons habituellement de l’Egypte, le Maroc et la Tunisie. Pourquoi ne pas les importer à l’avenir d’Algérie, qui a des légumes de qualité similaire ou meilleure que celle des pays voisins », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Igor Beliaev a évoqué les projets d’entreprises russes en Algérie qui sont gelés. A ce propos, il a cité l’exemple de la société Gazprom, présente depuis longtemps en Algérie, qui a des projets mais qui sont « presque gelés ces dernières années », en raison, a-t-il dit, « le changement dans certaines lois ». Le diplomate russe a noté que « le gouvernement algérien se dirige actuellement vers l’amélioration du climat d’investissement ».

Avec l’application des nouvelles lois du l’investissement, Igor Beliaev assure que « les entreprises russes vont étudier cette amélioration du climat de l’investissement et continueront à travailler en Algérie ».

L’ambassadeur russe a rappelé que « juste après l’indépendance de l’Algérie, les experts russes sont venus pour aider le pays à explorer les ressources naturelles ». Il a ajouté que « le gouvernement algérien a un plan pour exploiter ces ressources qui sont énormes ».

Coronavirus en Algérie : 598 nouveaux cas et 15 décès en 24h.

L’Algérie a enregistré au cours des 24 dernières heures 598 nouvelles contaminations par le coronavirus (Covid-19), 15 décès et 508 guérisons, a indiqué, ce mercredi 9 décembre, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’épidémie en Algérie, Dr Djamel Fourar.

Les contaminations sont en légère hausse par rapport au bilan quotidien communiqué hier (mardi) et qui a fait état de 591 nouveaux cas de coronavirus. Le nombre de décès est également en hausse sachant que 12 décès ont été recensés hier. Le nombre de guérisons est également en hausse.

Ainsi, avec les nouveaux chiffres, le nombre total des contaminations est porté à 90 014 cas, celui des décès a atteint 2554 cas et le nombre total des guérisons est de 58654 patients guéris, et ce, depuis l’apparition de la pandémie en Algérie.

Essais du vaccin Pfizer : six participants sont morts et des effets indésirables.

Un total de six des 43448 participants aux tests du candidat vaccin contre le Covid-19 développé par le géant américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech sont décédés au cours de la période de référence du 29 avril 2020 au 14 novembre 2020, a indiqué la Food & Drug Administration (FDA) dans un rapport de 53 pages.

Selon le rapport, quatre personnes ont reçu un placebo et les deux autres le vaccin lui-même.

Les deux vaccinés avaient plus de 55 ans; l’un a subi un arrêt cardiaque 62 jours après la deuxièmes vaccination et est décédé 3 jours plus tard, et l’autre est décédé d’une artériosclérose 3 jours après la première vaccination.

Les receveurs du placebo sont décédés d’un infarctus du myocarde, d’un accident vasculaire cérébral hémorragique ou de causes inconnues; trois des quatre décès sont survenus dans le groupe âgé de plus de 55 ans.

Il a été démontré que le vaccin provoque une augmentation des effets indésirables locaux et systémiques par rapport à ceux du placebo, qui durent généralement quelques jours.

Les réactions au vaccin les plus courantes ont été semblables à celles observées généralement après une vaccination :

Les réactions localisées à l’endroit de l’injection (84,1%),
La fatigue (62,9%),
Les maux de tête (55,1%),
Les douleurs musculaires (38,3%),
Les frissons (31,9%),
Les douleurs articulaires (23,6%),
La fièvre (14,2 %).

Le Comité consultatif des vaccins et des produits biologiques connexes se réunira le 10 décembre 2020 pour discuter et formuler des recommandations sur la question de savoir si sur la base de la totalité des preuves scientifiques disponibles, il est raisonnable de croire que le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 peut être efficace pour prévenir le COVID-19 chez les personnes de 16 ans et plus, et si les avantages connus et potentiels du vaccin Pfizer BioNTech COVID-19 l’emportent sur ses risques connus et potentiels chez les personnes de 16 ans et plus, indique le même rapport.

Le comité discutera également des études supplémentaires qui devraient être menées par le fabricant du vaccin après la délivrance de l’EUA pour recueillir des données supplémentaires sur l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin.

Accord d’association Algérie / UE : Entre manipulation et déséquilibre.

En guise de couronnement aux actions hostiles contre l’Algérie, la résolution du parlement européen, a clôturé en feux d’artifice de réactions, la salve d’agressions étrangères, qui s’est intensifiée au rythme des changements politiques et visions socio politiques en Algérie.

Nul besoin d’échafauder de laborieuses théories sur les motivations des ennemis de la nation, il suffit de se référer à l’histoire pour comprendre , que ce « modus operandi » a toujours existé , et apparait à la grande lumière ces derniers temps , pour la simple raison, que les intérêts de l’Europe et de l’occident en Algérie, sont en phase de connaitre de nouvelles approches , véhiculés notamment par les dispositions de la nouvelle constitution. Du jour au lendemain, les sentinelles et les gardiens du butin du colonisateur et des lobbys qui sont nés dans ce sillage, ont subi les affres de la destitution et de la faillite politique, et se retrouvent hors d’état de nuire, mais surtout hors d’état de servir leurs maîtres. Alors autant s’indigner de la pluie s’il fallait s’étonner des manœuvres de l’union européenne pour faire barrage à la volonté de révision de l’accord d’association avec l’Algérie, annoncée par le président de la république.

Au même titre l’acharnement du parlement européen, et la véhémence de ces résolutions s’explique par le renforcement de la position de l’UE dans cet accord qui depuis son application en 2005 n’ a pas honoré ses engagements sur le plan économique et commercial, et surtout renseigne sur sa volonté de faire plier l’Algérie de ses positions dans les grands dossiers de l’heure, tels que le soutien au peuple sahraoui, et le refus de normalisation avec l’Etat sioniste.

Cependant, s’il y’a lieu de s’arrêter un tant soit peu sur les reproches de l’UE sur cet accord, on y retrouve pour l’essentiel, une critique sur les mesures prise par l’Algérie pour redresser son appareil industriel et mettre en place des mécanismes de protection de la production nationale qui devait passer par des décisions courageuses , tels que le régime de licence d’importation, l’interdiction d’importation de 851 produits , la mise en place du droit additionnel provisoire de sauvegarde. Mais cela ne pouvait être perçu par l’UE comme un début de changement des voies de gouvernance censé mener le pays à l’indépendance des revenus des hydrocarbures, et surtout à la rationalisation des dépenses à traves la réduction de la facture d’importation.

Cette dernière s’attendait à l’application du démantèlement tarifaire, synonyme d’ouverture sans conditions pour les produits de l‘UE , comme cela a été convenu avec la « Aissaba ». Prise au dépourvu par l’émergence de nouvelles positions et notamment celles véhiculant le principe de l’équilibre entre les deux parties, l’UE n’a pas trouvé meilleure alternative que transférer l’accord d’association sur le terrain glissant de la politique bilatérale, pour tenter de mettre l’Algérie en position de faiblesse , à travers la valorisation de la résolution du PE, et à travers une dénonciation non fondée d’entorses aux droits de l’humanité.

Un subterfuge aux effluves d’échappatoire, ourdi dans l’ultime intention de taire les manquements et les défaillances qui ont marqué durant plus de 15 ans le non respect de l’une de ses engagements dans cet accord d’association ou il était notamment question de développer l’investissement par l’émergence d’un tissu important d’IDE, qui aurait pu éviter à l’Algérie de se retrouver dans cette conjoncture économique. Ce n’est pas le cas, et pour cause, l’UE n’a fait que commercer avec l’Algérie, alors qu’elle, son approche économique avec les pays qui ont accepté de se soumettre à son diktat, est de l’ordre de la coproduction et de l’investissement. Toute l’interrogation serait de savoir à quelle hauteur d’équilibre va se hisser la révision de cet accord, et dans quelles mesure, l’UE serait elle prête à admettre la légitimité de l’Algérie de renégocier sa position.

De toute vraisemblance, le sommet européen prévu pour le 10 et le 11 décembre prochain, sera le théâtre ou chaque partie aura à défendre ses intérêts, ou l’Algérie sera en phase de rétablir un grand déséquilibre qui lui a couté très cher.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb