MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
Ouïgours – Page 153 – MouslimRadio

Flash info du 3 Joumada At-Thani 1439.

Flash info du 3 Joumada At-Thani 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur oumma.com, voici les titres.

Mustapha Müller, le maître déserteur.
Winfried Müller est né dans un petit village des montagnes autrichiennes. Après la Seconde Guerre mondiale, il disparaît mystérieusement du côté de l’URSS où il est entraîné par le KGB. En 1954, sous l’alias Mustapha, il part soutenir les indépendantistes du FLN en Algérie.
reportage a voir sur oumma.com.

Sur des domes et des minarets.fr, voici les titres.

Le chantier de la mosquée de Villefranche-de-Rouergue démarre.
Les travaux de la quatrième mosquée de l’Aveyron ont démarré en début d’année. Bientôt une mosquée digne de ce nom poussera au lieu-dit “La Borie des Places” près du cimetière Sainte-Marguerite au nord de la ville. Elle sera construite sur un terrain de 900 m² que la ville a vendu par la ville à l’Association Culturelle et Cultuelle Maghrébine (ACCM) en février 2016.
La mosquée comprendra deux salles de prières, deux salles de cours et une salle polyvalente. Les plans du bâtiment ont été confiés au cabinet toulousain “T-Tris Architecture”. Signe distinctif, une tourelle (minaret) d’environ 10 mètres surmontera l’édifice. C’est une première dans ce département. Un département rural qui compte trois autres mosquées à Rodez, Millau et Decazeville.
Actuellement, l’ACCM accueille les fidèles dans une petite salle trop exiguë (~ 50 m²) au 11 rue Valadier en plein centre ville. Il manque encore 150 000 euros pour boucler le budget de construction de cette mosquée qui sera entièrement financée par les musulmans villefranchois. Une cagnotte a été lancée en ligne pour permettre de recueillir les dons. Vous êtes bien évidement invité à contribuer au financement de ce beau projet.
reportage photo a voir sur des domes et des minarets.fr.

Histoire de l’Islam en Corse.
Sur une île qui a vu passer Vandales, Goths, Lombards, Romains, Francs, Génois, Italiens, Britanniques et Allemands ; il serait tout aussi dur que pour le reste de la France de définir ce que pourrait être un corse de souche tant les mouvements sur la bien nommée île de beauté furent nombreux. C’est aussi, sans compter les milliers d’Arabo-musulmans qui peuplèrent à un moment donné l’île.
Nous ne parlons ici des milliers de Maghrébins venus apporter leur aide pendant la seconde guerre mondiale afin de libérer l’île des Allemands soumis au Führer, ou de ces milliers d’autres venus, comme ailleurs, aider à la reconstruction du pays ensuite. Nous parlons là de ces musulmans qui, de l’an 85 de l’Hégire (704) à l’an 483 (1090), s’installèrent, non sans y être chassés régulièrement, sur l’île. Pour y vivre, pour y faire commerce, ou pour y lancer parmi les plus fameuses expéditions vers le sud de la France et de l’Italie. Une Corse alors encore majoritairement païenne adorant arbres et feuillages, que Charlemagne ou plus tard Ugo Colonna tenteront de christianiser par la force ou en y chassant les barbaresques maures sous la bénédiction de l’Eglise romaine. Si les musulmans finiront bien par définitivement quitter le territoire, des raids de corsaires musulmans continueront d’aborder les côtes corses les siècles suivants. Des raids reprenant de plus belle après le 15ème siècle chrétien peu après l’alliance turco-française visant à défaire l’empereur le plus puissant de l’Europe renaissante, Charles Quint.
C’est d’ailleurs à cette époque qu’apparaît le drapeau corse représenté par une tête de maure entourée d’un bandana blanc, suite à l’indépendance de l’île se libérant de la République de Gênes en 1168 H (1755). Indépendance de courte durée puisque la France rachète l’île en 1192 H (1778). Mais certains affirment que l’origine de ce drapeau serait plus ancienne et en relation directe avec les diverses incursions musulmanes précédentes. Cette tête de maure pourrait ainsi être apparue pour la première fois en 680 H (1281) sur un sceau de Pierre III le Grand, roi d’Aragon et de Sicile de l’époque. Importé sur l’île afin d’impressionner les corsaires sarrasins, la tête représentait alors celle d’un soldat maure décapité lors d’une bataille et empalée sur un pique. La Sardaigne, plus au sud, adoptera un drapeau similaire.
Les références corses quant à cette présence musulmane de plusieurs siècles largement occultée des manuels scolaires sont nombreuses. Si plus aucun vestige n’est encore présent, détruits notamment par les armées chrétiennes, de nombreux lieux, Monts et cols contiennent encore dans leur toponymie des terme de type mauresques : Campomoro, Morsiglia, Morosaglia, Moriani, Moriccio. On peut citer aussi la moresca, une chanson très présente dans la culture corse. Des patronymes tels que Moreschi, Morachini, Morazzani suscitent aussi quelques interrogations. Certains Corses auraient-ils du sang arabo-berbère dans leurs veines ? Possible, tout comme, selon une étude récente, plus de dix pour cent de la population espagnole encore aujourd’hui.
Les récits historiques de cette Corse musulmane sont cependant rares, les historiens d’époque et d’Europe n’en relatant les aventures généralement que pour mieux souligner la violence avec laquelle les corsaires musulmans massacrèrent les populations pour mieux en réduire en esclavage le reste.
Fait étonnant, la plupart des barbaresques ayant attaqués les côtes corses après le 15ème siècle chrétien furent dans la grande majorité des cas, non pas des Maures, mais bien des Corses. Convertis à l’islam, migrant pour certains au Maghreb pour faire carrière, ils seront encore nombreux à accéder aux plus hautes fonctions administratives sous le Califat ottoman au nord de l’Afrique. Nous pouvons entre autre citer Pietro Paolo Tavera, devenu ensuite Dey d’Alger sous le nom de Hassan Corso au 16ème siècle chrétien. Elevé par les Turcs, convertis à l’islam avant de devenir un janissaire, il chassera les Espagnols d’Oran après avoir obtenu la gouvernance d’Alger. Citons également Marthe Franceschini, une Corse capturée par des corsaires marocains. Après un passage au harem du sultan alaouite Muhammad III, elle deviendra en 1200 H (1786) son épouse légitime, et de fait, sultane du Maroc.
Le récit le plus singulier restera celui de Mourad Courso ou Mourad Bey, née Jacques Santi en Corse et décédé en 1040 H (1631). Après avoir été capturé par des corsaires tunisiens et élevé par le bey de Tunis, il devient lieutenant pour ensuite recevoir, après ses services militaires couronnés de succès, le titre de Pacha par le Sultan turc. Faisant restaurer la Grande Mosquée de Kairouan et concluant de nombreux traités avec les Etats européens d’époque, la Tunisie connaît à son époque une très large prospérité. Il transmettra ensuite son titre à son fils Hammouda, qu’il aura eu avec une odalisque, esclave vierge au service des concubines et femmes des harems du nom de Yasmine, elle aussi née corse. Avec Mourad Bey, alias Jacques Santi, c’est la fameuse dynastie des Mouradites qui naît.
Ayant dominés assez largement l’île pendant trois siècles, occupés certains parties ensuite et régulièrement lancés des attaques tout le Moyen Age durant, les musulmans ont avec la Corse des liens, tumultueux, mais très anciens. L’origine corse de bien d’hommes et de femmes importantes du Maghreb en est encore une autre manifestation. Désormais française, la Corse a en son sein encore aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de musulmans. Une présence, à en croire les faits divers et réactions, par certains très discutée et parfois sujette à de violentes manifestations.

Belgique : violente agression islamophobe à Charleroi.
Deux femmes ont été victimes d’agression islamophobe mercredi à Charleroi en Belgique. D’après le mari d’une des femmes agressées, “Ces personnes lui ont arraché son voile, l’ont tapée et trainée par les cheveux. Ma belle sœur s’est faite aussi tapée dessus”. Une violence inouïe qui s’est produite devant son bébé de deux ans qui “hurlait devant sa maman impuissante”. Les individus ont proféré des insultes à caractère raciste et islamophobe selon Tarek El Moatassim qui a publié un message sur Facebook photos à l’appui.
Résultat de cette nouvelle agression islamophobe : deux côtes cassées, des contusions sur tout le corps, commotion cérébrale et incapacité de travail 10 jours. Quant à l’autre femme, elle a eu “le nez et un doigt cassés, des blessures au visage et sur le corps et un traumatisme crânien”. Les agresseurs qui ont pris la fuite avant l’arrivée de la police s’en sont pris également au véhicule à bord duquel circulait les deux femmes. Selon la mari qui a déposé plainte, l’agression s’est produite après que la conductrice ait klaxonné sur ce groupes d’individus qui “gênait la circulation”.
Les agressions contre les femmes musulmanes notamment les femmes voilées se multiplient. Chaque jour, elles subissent insultes, crachats et agressions physiques parfois. Très peu d’entre elles déposent plainte. Ces agressions islamophobes sont le résultat de la stigmatisation médiatique de la femme voilée, diabolisée par les fachos de droite et de gauche qui se reconnaîtront.

Royaume-Uni : plus de 200 mosquées ouvrent leurs portes aux visiteurs.
Des centaines de mosquées organisent collectivement, ce dimanche 18 février, une journée portes ouvertes. Une opération baptisée “Visit My Mosque” qui se déroule chaque année et ce depuis 2015. A l’initiative du Muslim Council of Britain, l’opération rencontre un franc succès. La première édition avait réuni 20 mosquées, ce dimanche ce sont plus de 200 mosquées qui y prendront part.
Signe d’ouverture, ces initiatives sont l’occasion pour les non musulmans de démystifier ces lieux, de découvrir la religion musulmane, et de poser sans tabou toutes les questions liées à l’actualité. Cela pourrait-être un moyen efficace de démonter la propagande médiatique islamophobe.
En janvier 2016, 150 mosquées en France avait participé à une journée portes ouvertes à l’appel du CFCM. En Allemagne, ce sont plusieurs centaines de mosquées qui ouvrent leurs portes au public chaque année à l’occasion du jour de l’Unité Allemande se déroulant le 3 octobre depuis 1990. Ces journées sont couronnées de succès. L’édition de 2017 a connu l’affluence de plus de 100.000 visiteurs.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Il a catégoriquement rejeté les revendications des médecins résidents concernant le service civil : Ouyahia hausse le ton.

Le CAMRA, accusé, réagit avec fermeté à la dernière sortie du secrétaire général du RND : Le débrayage maintenu.

Netanyahu impliqué dans un grand nombre d’affaires douteuses : Corrompu jusqu’à la moelle !

Cybercriminalité et délits économiques : Vingt affaires traitées en 2017.

MOSTAGANEM : Les parents d’élèves craignent la paralysie.

Benghebrit annonce le licenciement irréversible de 581 enseignants grévistes : Le point de non-retour.

Journée nationale du chahid : Des témoignages poignants.

Forte hausse de la facture d’importation des CKD/SKD en 2017 : Montage de véhicules, la grande » arnaque « .

Affaire Saipem-Sonatrach : Près de 200 millions USD dans les caisses algériennes.

Sur agence media palestine.fr, voici les titres.

18 février 2018: Deux morts et cinq blessés dans la bande de Gaza.
L’armée israélienne a tué tôt ce dimanche 18 février 2018 deux palestiniens âgés de 16 et de 17 ans, et en a blessé cinq lors des bombardements qui ont visé plusieurs villes de la bande de Gaza.
Les avions militaires israéliens ont mené dix-huit raids sur différents lieux partout dans la bande de Gaza.
C’était dans les villes de Gaza,de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza, de Nussirat au Centre de la bande de Gaza, et de Khan-Younis et Rafah au sud de la bande de Gaza.
Les agressions israéliennes contre les civils palestiniens se poursuivent dans tous les territoires palestiniens .
Ce bombardement s’ajoute aux différentes mesures atroces de l’occupation israélienne contre la population civile partout dans tous les territoires palestiniens.
Les agressions israéliennes contre les civils palestiniens se poursuivent dans tous les territoires palestiniens .
Rien ne semble changer pour les Palestiniens de Gaza au début de cette nouvelle année 2018: blocus, agressions, incursions, bombardements , morts, blessés, difficultés et souffrance.
Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle.
Et devant l’absence des médias qui occultent cette réalité.
Gaza et la Cisjordanie défient l’occupation !
La Palestine occupée résiste !
La Palestine digne est plus que jamais déterminée !
Gaza sous blocus patiente !
Gaza la dignité garde toujours espoir !
Gaza la déterminée continue de s’accrocher à la vie !
Gaza l’agressée résiste, persiste et existe !
La lutte continue !
La Palestine vivra !
La justice triomphera !

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

3 palestiniens arrêtés par les forces de l’Autorité Palestinienne, d’autres gardés en détention
.
Les forces de l’Autorité palestinienne ont arrêté un certain nombre de palestiniens en Cisjordanie occupée et ont maintenu d’autres personnes en détention.
.
Un jeune homme arrêté devant le tribunal de Salem à l’ouest de Jénine
.
Shin Bet arrête une cellule palestinienne pour tentative d’assassinat de Lieberman
.
Hébron : Des colons frappent violemment un chauffeur de bus palestinien
.
Récupération des corps de deux Palestiniens tués dans un bombardement d’artillerie israélienne à l’est de Rafah
.
Johannesburg : une manifestation de soutien à la Palestine face au consulat américain
.
Des responsables de « Bezeq » arrêtés dans le cadre de « l’affaire 4000 »
.
Une campagne d’arrestations incluant les proches de l’attaquant d’Ariel
.
Approbation d’une nouvelle colonie près de Qalqilya
.
Abou Rudeina: La bataille actuelle de Jérusalem va caractériser la région
.
Le Hamas tient Israël responsable de l’escalade agressive
.
Gaza : Deux blessés suite à un bombardement aérien et d’artillerie israélien
.
Quatre soldats blessés dans une explosion près de Gaza, Israël bombarde un site de la résistance
.
Corruption: Netanyahou objet d’une nouvelle enquête judiciaire
.
Le FPLP dénonce l’obstination de l’Autorité Palestinienne à revenir aux négociations
.
Abou Marzouk: Aucun projet n’aboutira tant que notre peuple le rejettera
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek

Flash info du 2 Joumada At-Thani 1439.

Flash info du 2 Joumada At-Thani 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur oumma.com, voici les titres.

Tariq Ramadan est hospitalisé depuis ce vendredi soir.
Tariq Ramadan a été hospitalisé vendredi, a appris BFMTV de sources concordantes.
reportage a voir sur oumma.com.

La vraie Wonder Woman ? C’est Ahed Tamimi !.
L’artiste irlandais Jim Fitzpatrick, célèbre pour son développement du T-Shirt à l’effigie de Che Guevara porté par la jeunesse sous toutes les latitudes, s’empare de la cause de Ahed Tamimi.
Fitzpatrick fait cadeau aux indignés du monde entier d’une composition d’Ahed, tirée d’une photo récente de la jeune résistante palestinienne emprisonnée depuis décembre dernier pour avoir bravé la soldatesque du régime israélien.
Chacune et chacun sont libres de reproduire le dessin en toute franchise, a précisé Fitzpatrick au magazine Newsweek.
Fitzpatrick a pris le soin de coller, en bas à droite du dessin, la mention « There is real Wonder Woman » (« Il y a une vraie Wonder Woman »), pas celle de la superproduction hollywoodienne incarnée par l’Israélienne Gal Gadot, mais bien Ahed Tamimi.
« C’est tout à fait délibéré de ma part. Gal Gadot a fait partie de l’armée israélienne, et à ce titre elle a réprimé les droits des Palestiniens. Alors je me suis dit : oui, il existe une Wonder Woman, et c’est cette enfant palestinienne. Il faut que les gens de la communauté artistique sachent que Gal Gadot a fait partie de l’armée israélienne, et qu’elle soutient la persécution de Palestiniens aussi jeunes qu’Ahed. Je crois que beaucoup de gens seraient choqués s’ils connaissaient ce fait », déclare l’artiste.
« Entendons nous bien : je ne m’en prends pas à Gal Gadot personnellement, mais à ce qu’elle représente. Je suis contre la violence et je ne voudrais pas qu’on touche à un cheveu d’un Juif, d’un Israélien, d’un Palestinien ou d’un Arabe. Mais il faut savoir que la vie d’Ahed Tamimi est en danger, et je ne veux pas qu’elle soit assassinée », commente encore Jim Fitzpatrick dans les colonnes du journal.
« Cette adolescente de 17 ans est remarquable. Son visage est remarquable, c’est celui d’une jeune fille digne et courageuse. Elle a giflé un soldat quelques minutes après que son cousin avait été grièvement blessé par la même armée d’occupation. Et on voudrait lui reprocher un acte de violence ? Pas sérieux ! »
« On peut au contraire féliciter Ahed pour avoir attiré l’attention sur les terribles persécutions endurées par un peuple qui ne demande qu’à vivre en paix, mais dont on vole l’eau et la terre », conclut l’artiste irlandais.
Détenue depuis le 20 décembre, tout comme sa maman Narriman et ses cousins Mohamed et Oussama Tamimi, Ahed est apparue au tribunal militaire israélien mardi matin. Mais parce qu’il avait peur qu’un procès public se transforme en procès de l’occupation, le juge israélien a décrété le huis-clos des débats, avant de renvoyer Ahed en cellule, et d’ajourner l’audience à mars prochain.
Rappel : plus de 1,7 million de citoyens de toutes nationalités ont déjà signé la pétition exigeant la libération d’Ahed et des 300 enfants israéliens emprisonnés par Israël. Continuez de faire circuler ! Le prochain cap est fixé à 2 millions. https://secure.avaaz.org/campaign/fr/free_ahed_global_pa6/?fwMUudb.
Source : Newsweek.

La défense de Tariq Ramadan pointe des zones d’ombre.
Selon les éléments d’information mis en lumière par le site 20minutes.ch (Suisse) citant les sources de l’AFP, les avocats de Tariq Ramadan, Mes Yassine Bouzrou et Julie Granier, qui ont très rapidement dénoncé l’ombre de la collusion planant sur les deux accusatrices de leur client, Henda Ayari et la dénommée « Christelle », ont porté plainte pour « subornation de témoins en visant nommément l’essayiste Caroline Fourest, adversaire de longue date de l’islamologue ».
D’après le site suisse, les enquêteurs, chargés de faire toute la lumière sur cette affaire, ont démenti les affirmations des deux plaignantes qui juraient ne pas se connaître, tout en révélant des « connexions entre les plaignantes et des opposants au théologien musulman suisse, alimentant des soupçons de collusion pointés par la défense ».
Non seulement et contrairement à ce qu’elles prétendaient, les deux femmes avaient établi un contact plusieurs années auparavant, mais les investigations menées pendant trois mois ont également mis au jour qu’elles « avaient partagé des contacts réguliers avec plusieurs détracteurs de l’intellectuel ».
Si « Selon un procès-verbal dont l’AFP a eu connaissance, les relevés téléphoniques ne font apparaître aucun contact direct entre Henda Ayari et Christelle entre le 6 mai et le 6 novembre 2017», les enquêteurs sont parvenus à montrer « des communications fréquentes de chacune avec la ligne de Fiammetta Venner, une intime de Mme Fourest (116 fois pour Christelle et 156 pour Mme Ayari), sur cette même période de six mois.
« Parmi ces derniers, la femme du chercheur Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et lui aussi adversaire du théologien, a raconté début décembre avoir rencontré «il y a huit ou neuf ans», à Paris, Christelle en compagnie d’une animatrice de la radio Beur FM, dans un procès-verbal dont l’AFP a eu connaissance.
Après cette entrevue, Christelle a été présentée à Caroline Fourest puis l’a accompagnée sur le plateau d’une émission de télévision, où elle débattait précisément avec Tariq Ramadan.
Le numéro de l’animatrice radio apparaît également dans le relevé téléphonique établi par les enquêteurs: elle a été en contact 151 fois avec Christelle et 57 fois avec Henda Ayari sur la période mai/novembre 2017 ».
Autant d’éléments qui à tout le moins posent question et, plus grave encore, sont de nature à jeter le discrédit sur les témoignages des deux plaignantes, sur lesquelles l’ombre de la collusion s’est épaissie aux yeux de la défense de Tariq Ramadan.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

600.000 dossiers de demande épluchés par les pouvoirs publics AADL2 : Barrage aux tricheurs.

Règlement de la protesta sociale : Ould Abbès insiste sur le » dialogue « .

Grève dans le secteur de l’éducation : Le Cnapeste à la croisée des chemins.

Pré-emploi : L’aide maintenue jusqu’à 2019.

Diplomatie : Messahel en Russie, Biélorussie et Turquie.

Nouveau tour de vis contre l’importation anarchique : Sale temps pour la mafia des containers.

Sur agence media palestine.fr, voici les titres.

54 patients sont morts en attendant l’autorisation d’Israël de sortir de Gaza.
Les malades du cancer prennent part à une manifestation en décembre 2016 à Gaza ville pour réclamer qu’on les autorise à se déplacer pour suivre leur traitement. En 2017, 54 patients, dont la majorité étaient des malades du cancer, sont morts à Gaza après qu’Israël a refusé ou différé ces autorisations.
(Mohammed Asad / APA images).
Cinquante-quatre Palestiniens sont morts l’année dernière en attendant les permis israéliens pour quitter la Bande de Gaza pour traitement médical.
L’une d’entre eux était Faten Ahmed, jeune femme de 26 ans atteinte d’une forme rare de cancer. Elle est morte en août alors qu’elle attendait un permis israélien pour aller suivre une chimiothérapie et une radiothérapie qui n’existent pas à Gaza.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, elle avait déjà raté huit rendez-vous à l’hôpital après qu’Israël a refusé ou différé « l’agrément de sécurité ».
Faten Ahmed a été l’une des cinq femmes mortes du cancer durant ce seul mois, en attente d’une autorisation israélienne qui n’est jamais arrivée.
Globalement, 46 de ceux qui sont morts l’année dernière en attente de permis étaient des malades du cancer.
Un nombre choquant de décès.
Ce bilan impressionnant souligne l’impact du siège israélien, toujours plus étouffant, sur les deux millions de personnes qui vivent à Gaza.
« Nous voyons Israël refuser ou différer de plus en plus l’accès à des traitements potentiellement salvateurs contre le cancer et autres maladies hors de Gaza avec, pour conséquence, un nombre effroyablement haut de patients qui meurent, tandis que le système de santé de Gaza – soumis à cinquante ans d’occupation et dix ans de blocus – est de moins en moins à même de faire face aux besoins de sa population », a dit mardi Aimee Shalan, PDG de l’Aide Médicale pour les Palestiniens.
Sa fondation, avec Amnesty International, Human Rights Watch, le Centre Al Mezan pour les Droits de l’Homme et Médecins pour les Droits de l’Homme Israël, a envoyé un appel urgent à Israël pour qu’il « lève les considérables restrictions illégales sur la liberté de circulation de la population de Gaza, et plus particulièrement sur ceux qui ont de sérieux problèmes de santé ».
En 2017, les autorités d’occupation israéliennes n’ont satisfait qu’à 54 % des demandes de permis pour sortir de Gaza pour des rendez-vous médicaux, taux le plus bas depuis que l’Organisation Mondiale de la Santé a commencé à collecter les données en 2008.
Israël a dramatiquement resserré l’étranglement meurtrier ; son taux de délivrance de permis est tombé de 91 % en 2012 à 82 % en 2014, puis 62 % en 2016, avant d’atteindre son taux le plus bas l’année dernière.
Les associations de santé et de défense des droits de l’Homme font remarquer que l’ONU et le Comité International de la Croix Rouge ont déclaré que le blocus par terre, par mer et par air sur Gaza, qui empêche sa population de circuler, est une « punition collective » – un crime de guerre.
« Les Palestiniens de Gaza ont raté au moins 11.000 rendez-vous médicaux programmés en 2017 après que les autorités israéliennes ont refusé ou n’ont pas répondu à temps aux demandes de permis », déclarent ces associations.
L’Egypte et l’Autorité Palestinienne complices.
Les associations font également remarquer que l’Egypte et l’Autorité Palestinienne basée à Ramallah ont joué un rôle dans la dégradation de la situation : « L’Egypte a gardé le passage de Rafah presque toujours fermé en 2013 pour la population de Gaza, ce qui a contribué à restreindre l’accès aux soins de santé. »
« En tant qu’Etat voisin d’un territoire qui subit une crise humanitaire prolongée, l’Egypte devrait faciliter l’accès humanitaire pour cette population », ont-elles déclaré. « Néanmoins, la responsabilité ultime demeure dans les mains d’Israël, puissance occupante. »
L’Autorité Palestinienne a aussi sérieusement réduit ses autorisations financières pour les traitements médicaux hors de Gaza dans le cadre de ses sanctions qui visent à obliger le Hamas à transmettre le contrôle sur la gouvernance de Gaza.
Ces restrictions de l’AP ont causé au moins un décès, selon les associations. Mais les autorités médicales de Gaza ont dit que plus d’une douzaine de personnes, dont une petite fille de 3 ans souffrant d’un problème cardiaque, sont mortes en attendant l’autorisation de paiement par Ramallah.
Tout ceci se passe en pleine crise induite par le siège continu qui a provoqué l’effondrement de parties essentielles du système de santé.
« Avec la pauvreté et le chômage largement généralisés, au moins 10 % des jeunes enfants souffrent de retards dus à une malnutrition chronique, jusqu’à la moitié de tous les médicaments et articles médicaux à Gaza sont complètement épuisés ou le seront dans moins d’un mois, et les coupures chroniques d’électricité ont amené les fonctionnaires à couper dans les services de santé ou autres services essentiels », ont déclaré les associations médicales et de défense des droits.
Mettre fin au siège.
Au début du mois, les hôpitaux de Gaza ont commencé à fermer parce que les groupes électrogènes de secours n’étaient plus alimentés en fuel, obligeant le report de centaines d’opérations.
Mercredi, RT a envoyé de Gaza ce rapport sur la condition des malades du cancer. La correspondante Anya Parampil a parlé à Zakia dont le mari est mort après avoir été maintes fois empêché d’aller à Jérusalem pour une opération chirurgicale.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Quatre soldats blessés après avoir été ciblés par un engin explosif près de Gaza
.
Quatre soldats israéliens ont été, après avoir été ciblés dans l’explosion d’un engin explosif samedi soir, à l’est de Khan Younès dans le sud de la bande de Gaza, alors que les forces armées d’occupation israéliennes ont bombardé un point de surveillance de la résistance à l’est de la zone.
.
Le FPLP dénonce l’obstination de l’Autorité Palestinienne à revenir aux négociations
.
Abou Marzouk: Aucun projet n’aboutira tant que notre peuple le rejettera
.
Washington va couper toutes les aides financières à l’Autorité Palestinienne
.
De nouvelles caméras de surveillance installées sur le rond-point de la colonie d’Ariel
.
Affrontements nocturnes avec l’occupation à l’ouest de Jénine
.
Netanyahu rencontre Trump en mars suite aux divergences liées à la colonisation
.
50 000 Palestiniens ont effectué la prière du Vendredi à al-Aqsa
.
La famille Netanyahou entre scandales et tumulte politique
.
Al-Batch: Le projet américain vise à diviser toute la région
.
Le Hamas nie les déclarations du site « Half Post » attribuées à Mechaal
.
Tel-Aviv: des milliers de manifestants contre la corruption de Netanyahou et son gouvernement
.
La police israélienne arrête un Jérusalémite pour possession présumée d’une arme
.
Hamas: La résistance ne restera pas les brois croisés face à l’arrogance visant la terre et les lieux saints
.
Un ministre palestinien rencontre le ministre israélien de l’Economie à Paris
.
ONU: La fermeture des points de passage est la cause de la crise humanitaire à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek