MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


La FOIRE De L’orient, le 12 et 13 Mai 2018, à Osny



Evenement a ne pas manquez, La FOIRE De L’orient, le 12 et 13 Mai 2018, à Osny

Adresse :
Le Palais international
2, Rue de la Falaise,
95520, OSNY,
France.
Pour plus d’info :
Téléphone : 07 61 71 60 60.

Visiter la Page FaceBook de l’évènement : https://www.facebook.com/FOIRE-De-Lorient-137374256975938/

 

Flash info du 24 Safar 1438.

Flash info du 24 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Astuces naturelles pour booster l’immunité de vos enfants.

Avec le froid et les microbes qui traînent il est essentiel pour toute la famille d’opter pour une vie saine et équilibrée afin de passer entre les gouttes des tracas de l’hiver. Même si certaines habitudes sont fondamentales: s’habiller chaudement, appliquer des règles strictes d’hygiène pour ne pas être contaminé.. Il est aussi très important de booster le système immunitaire afin d’éviter les petites infections souvent désagréables.

Voici 5 conseils pour booster l’immunité de toute la famille.

1 : Optez pour l’homéopathie.

L’homéopathie est un moyen très efficace et naturel pour renforcer son immunité, que ce soit en prévention ou en curatif. On s’intéressera notamment au préventif, qui démarre dès l’automne, et qui peut être suivi tout au long de l’hiver.

→ Oscillococcinum 9CH – 1 dose par semaine : traite à la fois le préventif et le curatif de l’état grippal.

→ Influenzinum/Homéomunyl 9CH – 1 dose par semaine pendant 3 semaines : prévient l’état grippal et le soigne.

→ Silicea 15CH – 5 granules par jour dès les premiers froids : renforce l’immunité et évite en particulier les otites. Vous pouvez compléter le traitement avec du Serum de Yersin, une fois par semaine.

→ Manganum 15CH – 3 granules quotidiennement : un antifatigue bien connu.

→ Kalium Bichromicum : Prévient les rhumes (clairs).

2 : Les huiles essentielles seront vos alliées pour renforcer votre immunité.

Un petit mélange naturel à faire vous-même – déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de -3 ans !

Prendre un flacon vide, et y ajouter :

90 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara.
30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree.
30 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol.
30 gouttes d’huile essentielle de Citron.

Appliquer en massage 3 gouttes du mélange sur le thorax et 3 gouttes sur le dos. Renouveler l’application 3 fois par jour pendant 1 à 3 semaines maximum.

3 : Du repos, du repos et du repos !

Dormir permet au cerveau de votre enfant de produire des hormones, comme la dopamine ou prolactine qui renforcent les défenses immunitaires. De plus, lorsque nous dormons nos tissus se régénèrent et nous récupérons de notre longue journée. Voilà pourquoi le sommeil est très important chez nos enfants en plein apprentissage.

4 : Poursuivez votre allaitement.

Comme nous le savons le lait maternel est le meilleur aliment pour l’enfant, en période hivernale le lait maternel est un véritable atout. En effet, celui-ci contient des immunoglobulines, des protéines ayant un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les agressions – et des cellules immunitaires qui colonisent l’intestin de l’enfant. Le lait maternel contient également des probiotiques permettant aux bonnes bactéries de se développer dans l’intestin. Les études ont démontré que les enfants allaités développaient moins de rhinopharyngites, d’otites, de gastro-entérites et de diarrhées.

5 : Quelques aliments à privilégier.

L’échinacée : cette sublime fleur aide à résister aux agressions hivernales. Vous pouvez la consommer en comprimés, en gélules et également préparer une teinture-mère d’échinacée. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour obtenir les posologies adaptées à l’âge de votre enfant.
Le curcuma : consommé en tisane, le curcuma est un antioxydant et énergisant, adapté aux plus jeunes. Peut être combiné au gingembre ou citron.
Gelée royale : la gelée royale est véritable stimulant général de l’organisme, un allié de taille durant cette période de froid.

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Le Grand Défi » sur Facebook pour aider les personnes dormant dans la rue.

L’initiative « Le Grand Défi » est apparue en même temps que l’automne. Sur Facebook, des quartiers voire des villes se défient pour préparer des repas à distribuer aux personnes dormant dans la rue.

Se désigner sur Facebook pour faire le bien !

C’est Malik Diallo, vivant à Sarcelles dans le Val-d’Oise qui a lancé « Le Grand Défi ». Chauffeur-livreur à Paris et voyant régulièrement les campements de migrants dans la capitale, il a voulu s’impliquer pour les aider. Ainsi avec des amis, il a organisé une distribution de repas, sandwichs, bouteilles d’eau… à Stalingrad et La Chapelle. Ceci ne reste pas sans suite puisque Malik lance la chaîne de solidarité sur Facebook en désignant un autre quartier qui devra faire de même puis ainsi de suite. Dans une de ses vidéos postées sur la page Facebook « Le Grand Défi », Malik Diallo a indiqué vouloir par la même occasion montrer que les quartiers ont du coeur et sont éduqués. Finalement de quartiers, nous sommes passés à villes : Sarcelles, Pierrefitte, Toulouse, La Rochelle…

Si initialement c’était les campements de migrants sur Paris qui avaient marqué Malik Diallo, ce sont en réalité toutes les personnes dormant dans la rue qui sont aidées. Quelle ville ou quel quartier relèvera prochainement « Le Grand Défi » ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Australie : la prière du vendredi se tient dans une église.

N’ayant pas de mosquée, des musulmans effectuent la prière du vendredi dans une église.

Des musulmans sans mosquée.

L’église anglicane St. Paul, située dans la ville portuaire de Fremantle en Australie, accueille les musulmans de la région une fois par semaine pour la prière du vendredi. Les musulmans y sont peu nombreux, pas assez pour posséder leur propre lieu de prière. C’est l’imam Faizel Chothia qui a alors décidé de frapper à la porte de l’église.

Une église qui ouvre ses portes.

Le révérend Peter Humphris, qui dirige l’église, est persuadé que les différentes religions peuvent cohabiter et n’aurait pas hésité à accueillir les musulmans. Plus qu’un simple accueil, il y aurait même un projet de construction d’une annexe pour permettre aux musulmans d’effectuer leurs ablutions. Quand beaucoup de chrétiens ont soutenu ces initiatives, certains paroissiens ont en revanche décidé de quitter l’église.

Nous ne polémiquerons pas sur la validité de la prière dans une église. Soulignons simplement le geste de ce révérend. Si plus de non musulmans avaient cette ouverture d’esprit, la vie en occident serait bien plus facile.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie.

Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie. Ce sont les chiffres donnés par le responsable de « la fondation des Martyrs » qui fournit un soutien financier aux familles des soldats tués au front.

Par la voix de Mohammad Ali Shahidi Mahallati, l’Iran vient d’admettre que plus de 1000 soldats ont été tués en Syrie. Un chiffre énorme qui démontre l’implication de l’Iran dans les massacres de la population sunnite en Syrie / Irak.

Une grande partie des milices sectaires chiites qui combattent en Syrie et Irak sont financées et armées par Téhéran. Composées en majorité de réfugiés afghans et pakistanais chiites à qui ont promet en retour la nationalité iranienne, ces troupes sont administrés par les soldats et forces spéciales de l’armée des Mollahs.

L’Iran est le principal allié de Bachar Al Assad dans la région. Sa milice supplétive libanaise Hezbollat serait la plus impliquée dans les combats en Syrie. Dans certaines régions, le régime d’Assad a totalement déserté les fronts, laissant les troupes de Nassrallat combattre contre les rebelles syriens.

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Institut français de civilisation musulmane, du rêve devenu réalité à Lyon.

Jeudi 24 novembre est un grand jour pour la Grande Mosquée de Lyon. En présence de représentants des autorités locales et nationales, celle-ci célèbre la pose de la première pierre de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), inaugurant ainsi les travaux d’un espace culturel attendu à Lyon.

La ville de Lyon célèbre en grande pompe la pose de la première pierre du futur Institut français de civilisation musulmane jeudi 24 novembre. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve fera le déplacement pour l’occasion. Il sera accueilli par le sénateur-maire Gérard Collomb qui s’est fortement impliqué pour que le projet aboutisse ainsi que par Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’initiative est portée par la direction de la Grande Mosquée de Lyon qui a relancé l’idée en 2004. Douze ans plus tard, l’IFCM est désormais une réalité et devrait ouvrir ses portes au printemps 2018. La bâtisse de 2 500 m2 contiendra une salle de conférence, un espace d’exposition, une médiathèque et des salles de cours.

« Mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam »
Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon, insiste sur le « projet strictement culturel » du lieu. « Ce ne sera pas une maison des musulmans pour les musulmans », assure-t-il. Les manifestations culturelles permettront de « mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam », résume-t-il. L’IFCM se revendique du modèle des centres culturels juifs et chrétiens tels que l’Espace Hillel inauguré en 2008 ou l’Espace culturel du christianisme qui a ouvert ses portes en 2014 à Lyon.

Le financement de l’IFCM a nécessité un investissement de 2,5 millions d’euros de la part de la Grande Mosquée de Lyon, sur les 6,6 millions nécessaires. La métropole lyonnaise dont Gérard Collomb assure la présidence a participé à hauteur d’un million. La ville de Lyon et l’Etat ont également donné chacun un million. Le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, chapeauté par Laurent Wauquiez a en revanche refusé d’accorder le million d’euros promis par la précédente majorité. La direction de la Grande Mosquée de Lyon va donc devoir trouver le million d’euros supplémentaire, peut-être à l’étranger. Ou qui sait, auprès de la future Fondation pour l’islam de France dont Kamel Kabtane a intégré le conseil d’administration.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Clichy-la-Garenne : 40 000 € d’astreinte aux responsables d’une mosquée.

Le Conseil d’Etat a scellé le sort de l’édifice du 15 rue d’Estienne d’Orves à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) en validant, début novembre, l’ordonnance d’expulsion prononcée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise le 10 août dernier.

Cependant, l’Association pour l’instruction, le dialogue et l’échange (AIDE) et l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC), en charge du lieu de culte, refusent d’abdiquer. Les associations continuent de se mobiliser et conserve sur la face de l’immeuble une bâche adressant un appel aux fidèles : « Sauver notre mosquée, c’est sauver nos enfants, tous ensemble pour l’achat de notre mosquée ».

Après l’expiration du bail précaire des associations en juin dernier, le maire LR Rémi Muzeau a entrepris une procédure d’expulsion.Il souhaite changer le bâtiment en médiathèque et encourage les musulmans à aller prier dans la nouvelle mosquée des Trois-Pavillons située en périphérie de la ville.

La préfecture des Hauts-de-Seine est aujourd’hui en pouvoir d’utiliser le recours « à la force publique afin de faire exécuter la décision de justice » mais assure être « toujours dans le dialogue ». « Nous espérons évidemment ne pas en arriver là », renchérit le maire de Clichy.

Me Moundji Maoui, l’avocat des associations, assure au Parisien avoir engagé une nouvelle procédure devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise pour « contester l’expulsion ». Et ce même si la préfecture du 92 affirme que « la décision du Conseil d’Etat rend exécutoire l’ordonnance d’expulsion » et qu’« il n’y a plus de recours juridiques possibles ».

Un rassemblement est prévu, samedi 26 novembre, pour dire « non à la fermeture de la mosquée ». Le 20 mai dernier, une manifestation similaire avait réuni 500 personnes. Le 8 décembre prochain, les associations vont comparaître au sujet de l’astreinte de 500 € par jour décidée en août suite à l’ordonnance d’expulsion. Une amende de 40 000 € pèse sur les responsables de la mosquée qui espère pour autant toujours rassembler l’argent nécessaire au rachat de l’immeuble auprès de la municipalité, et ce en dépit de l’hostilité affichée du maire.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Paris : du sursis au policier qui a frappé un élève du lycée Bergson.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mercredi 23 novembre, un policier de 26 ans à huit mois de sursis pour avoir asséné un coup de poing à un lycéen. Les faits se sont déroulés le 24 mars dernier, devant le lycée Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris, lors des mobilisations contre la loi travail.

Une vidéo de l’altercation, très diffusée sur les réseaux sociaux, avait suscité l’indignation. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve s’était dit « choqué ».

Le policier ne se verra pas inscrire cette condamnation à son casier judiciaire sur décision du tribunal. Il pourra ainsi continuer à exercer son métier. Interrogé lors de son procès le 10 novembre, il a invoqué un « malheureux concours de circonstances ». Le lycéen a eu le nez cassé et s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Noera Ayaz, l’ardente avocate de la cause des femmes musulmanes, en Occident comme en Orient.

Elle fait partie des intervenantes de premier plan qui s’exprimeront à Istanbul, les 25 et 26 novembre prochains, lors de la deuxième édition du Sommet consacré à « La femme et à la justice », supervisé par l’Association des femmes et la démocratie (KADEM), l’Américaine Noera Ayaz, directrice du groupe « Les femmes dans l’Islam », travaille d’arrache-pied à la promotion de l’autonomisation des femmes et de la jeunesse musulmanes depuis deux décennies, ayant à cœur de combler le fossé entre les cultures aux Etats-Unis et ailleurs, au gré de ses pérégrinations à travers le monde.

A l’origine de nombreux projets visant à améliorer la place de la femme et à renforcer son rôle au sein de la communauté musulmane, voire au-delà, dans la sphère publique, cette ardente défenseuse de la cause féminine, sortie brillamment diplômée de la Columbia Law School, se fait notamment l’avocate du droit des femmes musulmanes à avoir accès et à se déplacer librement dans les mosquées, accompagnées de leurs enfants, pendant les prières, dont celle de Tarawih.

Sur tous les fronts, Noera Ayaz se bat aussi à coup d’articles de loi pour faire reconnaître les mauvais traitements subis par certaines de ses coreligionnaires et leur obtenir, sans effet de manche mais avec efficacité, un statut légal d’immigration, ainsi qu’une assistance juridique permanente.

Infatigable globe-trotter, ses nombreux voyages à la surface du globe, incluant des séjours au Japon, en Malaisie, en Arabie saoudite, en Thaïlande et en Turquie, lui ont permis de faire un large tour d’horizon des défis majeurs qui se posent à la gent féminine dans la galaxie musulmane. Des défis qui ont une forte résonance chez cette femme active vivant en Virginie, résolument engagée au service de sa communauté et mère attentionnée de deux enfants, laquelle profite de chacun de ses déplacements sous d’autres latitudes pour approfondir sa compréhension de la position de la femme au cœur du monde islamique.

A la veille de prendre la parole à la tribune d’un colloque de haut vol, sur le thème « Les moyens de lutte contre la discrimination et la violence faites aux femmes », Noera Ayaz, qui appelle à interroger le système démocratique occidental, particulièrement américain, pour assurer une meilleure protection des droits des femmes encore trop souvent bafoués, réhabilite avec force la quintessence du message coranique et les nobles valeurs de dignité, de respect, d’égalité que prône le Texte, au fil de ses versets riches de sens.

« Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions » (sourate 16 verset 97) , se plaît-elle à répéter, en espérant tordre le cou aux préjugés tenaces véhiculés par la propagande médiatique aussi insidieuse que pernicieuse.

« Chaque pays porte en lui de bons et mauvais exemples de ce que cela signifie d’être une femme dans une société islamique ou non islamique. Je crois que l’alphabétisation, l’ enseignement général, la stabilité économique et des relations familiales saines contribuent au développement et au maintien de l’ éthos qui respecte les femmes », précise-t-elle.

Revenue enchantée de son escale en Turquie, Noera Ayaz dresse le portrait de femmes turques épanouies et accomplies sur tous les plans, tout à la fois « fortes, pieuses, d’une fidélité sans faille à Allah, chaleureuses, cultivées et aguerries professionnellement », tout en exhortant ses coreligionnaires à prendre exemple sur des personnalités féminines ayant vécu avant et après le Prophète (saws).

« Soyez fortes dans la foi, faites preuve de piété, communiquez avec le Coran et le Prophète, travaillez dur et restez humbles. Etudiez et apprenez d’éminentes femmes, telles que Aisha bint Abu Bakr, Lady Khadija, Fatima al-Fihri, et beaucoup d’autres. Ce sont elles qui doivent être vos sources d’inspiration intarissables », recommande-t-elle avec la bienveillance qui la caractérise, en songeant déjà à de futures actions à mettre en place pour qu’un avenir meilleur s’ouvre devant les femmes musulmanes, qu’elles évoluent en Occident ou en Orient.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Israël donne une Première amende à une mosquée pour son appel à la prière !

Une mosquée de la ville de al-Ludd (Lod) a reçu pour la première fois, lundi, une amende de 200 euros envoyée par la municipalité israélienne, pour le son du muezzin lors des appels à la prière, considérés comme une « pollution sonore ».

Ceci intervient après un projet de loi appuyé par Netanyahou qui prévoit d’interdire les hauts parleurs « dans toutes les mosquées en Israel ».

Non seulement le gouvernement israélien se moque ainsi des 20 % de ses citoyens israéliens qui sont musulmans, mais comme Israel n’a jamais déclaré ses frontières et a annexé illégalement Jérusalem Est, la décision concerne en réalité bien plus que la liberté de culte en Israel.

D’ailleurs plusieurs moquées de Jérusalem Est comme celles d’ Abu Dis dans sa banlieue se sont déjà vue interdire au début novembre l’appel du muezzin le matin, après que des colons eurent protesté devant le domicile du maire. Et ceci alors que ces mosquées respectaient le volume sonore (nombre de décibels) réglementé et autorisé.

Mais apparemment c’est moins le son de la prière qui dérange les colons, que que le fait qu’il rappelle qu’il y a encore des Palestiniens à Jérusalem.

Encore un exemple de la grande « tolérance » d’israel, Etat religieux, qui s’affiche comme tel, mais qui brime la liberté de culte dès qu’il ne s’agit pas des juifs.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Banque mondiale: La situation de l’eau est alarmante à Gaza
.
5 asphyxiés lors d’affrontements à l’est de Jérusalem
.
Une palestinienne condamnée à six ans de prison
.
L’Union du personnel de l’UNRWA lance une grève générale
.
500 nouvelles habitations coloniales à Jérusalem
.
Un mort et 10 points de confrontations avec l’occupation
.
Liban : Une réunion populaire condamne le mur autour d’Ein al-Hilweh
.
La mineure Nourhanne Awad condamnée à 13 ans et demi de prison ferme
.
Les archéologues israéliens volent le patrimoine palestinien sous couvert de la loi
.
Le président israélien : Je vais demander à Erdogan de servir de médiateur pour libérer nos soldats capturés à Gaza
.
36 colons prennent d’assaut Al-Aqsa sous la protection de l’armée d’occupation
.
L’occupation démolit trois maisons palestiniennes dans la région de Lod
.
Le blocus de Gaza sur la table de la Cour Pénale Internationale
.
Vallée du Jourdain: les entrainements militaires causent d’importantes dégradations
.
Un jeune tué et deux autres blessés dans une fusillade au camp de Balata
.
Liban : Tentatives d’annuler la construction du mur autour du camp d’Ein el-Helwah
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com