MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 17 Shawwal 1438.

Flash info du 17 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

Sting reverse plus de 100 000 euros à des réfugiés en Suède.

Connu pour promouvoir le respect des droits de l’homme dans ses chansons, le chanteur britannique Sting a annoncé, lundi 10 juillet, reverser l’argent du prix suédois Polar Music – un million de couronnes, soit environ 109 000 euros – à une association d’aide aux réfugiés en Suède.

« J’ai été très honoré d’avoir reçu le prix Polar Music cette année et c’est avec plaisir que je reverse aujourd’hui l’argent du prix au projet de jeunesse suédois Songlines », a déclaré le chanteur de 65 ans.

Le Polar Music est un prix décerné chaque année à l’Académie royale de musique de Suède. Il récompense les artistes (des groupes ou des institutions) pour leur contribution exceptionnelle à la musique durant l’année. En juin, Sting et le saxophoniste de jazz americain Wayne Shirter ont été récompensés. Avant eux, des artistes tels que Paul McCartney et Bob Dylan ont respectivement reçu ce prix en 1992 et 2000.

saphirnews.com

***

Canada : Un premier cimetière musulman dans la région Québec inauguré.

Les premiers carrés musulmans dans le cimetière de Saint-Augustin-de-Desmaures ont été inaugurés dimanche 9 juillet. © Radio Canada
Des centaines de carrés musulmans de la région de Québec ont été inaugurés dimanche 9 juillet. C’est Saint-Augustin-de-Desmaures qui accueillera les premiers défunts enterrés selon les rites islamiques.

500 places du cimetière Les Jardins Québec appartenant à l’entreprise funéraire Lépine Cloutier Athos ont été réservées. Le nombre sera susceptible d’être augmenté selon les demandes.

Six mois après l’attentat à la grande mosquée de Québec, l’ouverture de carrés et cimetières musulmans était des plus attendus. Les seuls en exercice de la région à l’heure actuelle étaient dans les environs de Montréal, obligeant souvent les familles vivant loin de cette métropole à rapatrier leurs morts à l’étranger.

L’initiative opérée à Saint-Augustin-de-Desmaures est indépendante du projet mené par le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) à Saint-Apollinaire, située à une quarantaine de kilomètres plus loin.

saphirnews.com

***

France : Texas : les musulmans, sous le choc de l’assassinat de Nabra Hassanen, créent des cours d’auto-défense pour les femmes.

Dans une Amérique épouvantée par la mort insoutenable de Nabra Hassanen, une lycéenne voilée d’origine bangladaise résidant en Virginie, enlevée au sortir de la mosquée, en plein Ramadan, avant d’être battue à mort par son bourreau, le Salvadorien Darwin Martinez Torres, comment ne pas craindre le pire à chaque coin de rue quand on est une femme musulmane facilement identifiable à son hijab ?

Face à une islamophobie, lâche et sauvage, qui s’abat sur les victimes expiatoires que sont les musulmanes voilées, poussant l’horreur jusqu’à supplicier récemment une malheureuse jeune fille qui avait la vie devant elle, la peur paralysante s’est emparée des Américaines dont l’islamité visible en fait désormais des proies toutes désignées dès qu’elles mettent le pied dehors.

Au Texas, la fin tragique de Nabra Hassanen a provoqué un violent électrochoc parmi la communauté musulmane, à tel point que l’idée de créer des formations d’auto-défense dédiées à la gent féminine a germé dans les esprits, faisant rapidement consensus.

« L’assassinat effroyable de Nabra Hassanen a causé un très grand choc au sein de notre communauté, à travers tout le pays. Les actes islamophobes sont en recrudescence ici, en Amérique, ils sont de plus en plus violents, et ce meurtre atroce nous a glacé le sang », a confié encore sous le coup de l’émotion Altamshali Hirani, le président du Conseil du culte musulman du Texas.

Celui-ci se fait le fervent promoteur des cours de self-défense censés redonner confiance aux femmes musulmanes, jeunes et moins jeunes, tout en leur faisant prendre conscience qu’elles ont non seulement le droit de se défendre face à des assaillants déterminés à nuire, mais qu’elles en ont aussi la capacité.

Pour que vaquer à leurs occupations quotidiennes, en dehors de chez elles, ne s’apparente pas à une aventure périlleuse de tous les instants, dans la jungle Du monde extérieur, l’Association des étudiants musulmans du Texas, en étroite collaboration avec plusieurs mosquées et organisations locales, ont uni leurs forces afin d’inaugurer, samedi 15 juillet, les premières cessions gratuites de formation sur les tatamis.

Bouleversée par l’assassinat de la jeune Nabra, Sidrah Shah, une étudiante voilée poursuivant son cursus universitaire à Austin, n’a pas été la dernière à s’inscrire à ces cours inédits d’auto-défense dont elle espère qu’ils dissiperont son sentiment prégnant d’insécurité, à mesure qu’ils lui enseigneront comment s’extraire des griffes d’agresseurs à la force décuplée par la haine.

« Les crimes haineux commis contre les musulmans, et en particulier contre les femmes musulmanes, n’ont cessé d’augmenter. Nous vivons dans un monde dangereux », se désole-t-elle, en insistant sur le fait que sa petite taille la rend particulièrement vulnérable dans l’infiniment grand de l’espace public.

Alors que l’initiative, dont il a été l’un des principaux artisans, est déjà couronnée de succès en terme de participation, Altamshali Hirani se réjouit d’avoir réussi un joli doublé en déclenchant une vraie prise de conscience chez les autorités locales quant à la recrudescence de l’islamophobie violente.

C’est bien la première fois de sa vie que le président du Conseil du culte musulman du Texas est heureux de crouler sous les appels téléphoniques, car ils sont annonciateurs de la volonté politique de créer des synergies avec la communauté musulmane texane sur le plan de la prévention, du traitement et de l’éradication d’un fléau du racisme contemporain..

Mais en France, rien ne se passe, l’inactivité de la communauté musulmane fait froid dans le dos. Sans doute attendent-ils encore quelque agression violente, pour enfin réagir, et prendre conscience du danger de vivre en France, sans apprendre à ce défendre…

oumma.com

***

Palestine : Les enfants de Gaza atteints de mucoviscidose en danger de mort !

Ne disposant plus d’aucun traitement en raison du blocus de Gaza, les enfants de Gaza souffrant de mucoviscidose sont en train de mourir, nous alertent les médecins de Gaza.

Muhammad al-Yaqoubi, père d’un enfant de 6 ans atteint de mucoviscidose indique que son état s’est gravement détérioré depuis qu’il ne reçoit plus les comprimés Cryon.

“Il y a 321 enfants et adultes en danger de mort en ce moment à Gaza, car ils ont besoin de leurs comprimés Cryon, mais les pharmacies hospitalières sont désespérément vides depuis la mi-juin”, alerte le président de l’association des patients atteints de mucovicidose à Gaza, Ashraf al-Shanti.

Les parents des enfants atteints de mucoviscidose traités à l’hôpital Abd al-Aziz al-Rantisi à Gaza indiquent que ce médicament vital est devenu “un rêve lointain” et que les “traitements alternatifs” proposés par le ministère de la santé sont en train d’aggraver la santé de leurs enfants.

“J’avais l’habitude d’emmener mon fils à l’hôpital al-Shifa pour qu’on lui administre son médicament, mais il est indisponible depuis 6 mois, et mon fils risque de mourir d’un moment à l’autre”, explique Muhammad al-Yaqoubi.

Son fils aîné, qui était également atteint de cette maladie, en est mort faute de traitement et alors qu’israel refusait de le laisser accéder à des hôpitaux israéliens.

“Pourtant nous ne faisons pas de politique. Pourquoi nous punir ainsi nous et nos enfants ?”, demande ce père à la communauté internationale.

Umm Moyad Moussa, mère d’un autre enfant atteint de mucoviscidose, indique que le traitement de substitution actuellement proposé par les hôpitaux publics est deux fois moins efficace que les comprimés devenus introuvables.

“Les enfants, ne parviennent pas avaler les nouveaux comprimés nettement plus gros, qui perdent leur efficacité, s’ils sont fractionnés ou broyés, et qui risquent de provoquer des irritations du système respiratoire et digestif.”

oumma.com

***

Angleterre : Londres : un fidèle, jugé trop couvert, menotté et interpellé à deux pas de la mosquée.

Emmitouflé dans ses vêtements sous une chaleur accablante de juillet, un musulman qui pressait le pas pour assister à la grande prière collective du vendredi a éveillé les soupçons de la police londonienne, sur les dents depuis la série d’attentats sanglants qui ont frappé le royaume britannique en plein cœur.

Jugé un peu trop couvert pour être foncièrement inoffensif, cet infortuné fidèle a vu brusquement fondre sur lui deux agents de police, alors qu’il approchait à grand pas de la mosquée située près de Regent’s Park, se retrouvant menotté et interpellé en moins de temps qu’il ne lui en aura fallu pour comprendre ce qui lui était reproché.

Abasourdi par son arrestation menée au pas de charge, après avoir subi une fouille au corps offensante sur la voie publique, il est resté sans voix lorsqu’il a entendu l’allégation fallacieuse portée contre lui : « la police m’a accusé de cacher une arme sur moi », s’est-il indigné dans un communiqué publié par l’association luttant contre l’oppression des musulmans (DOAM).

Suspecté d’être un terroriste en puissance au seul motif que sa couche de vêtements semblait trop épaisse aux yeux de deux policiers sur le qui-vive, ce dernier peine à se remettre de son interpellation aussi musclée que totalement infondée.

« Ils m’ont fouillé et n’ont rien trouvé, comme d’habitude. Ils ont pris mon nom, mon adresse, ma date de naissance et m’ont finalement laissé partir », a-t-il relaté avec amertume, redoutant des lendemains qui déchantent de l’autre côté de la Manche, à l’heure où la psychose post-attentats fait des ravages dans les esprits.

oumma.com

***

Irak : Mossoul libérée !

La fin d’une longue bataille contre le terrorisme islamiste. Le premier ministre irakien proclame la victoire dans Mossoul “libérée”. Dès hier , la libération est déjà largement célébrée par les forces irakiennes dans la deuxième ville d’Irak. Neuf mois après le début de l’offensive, les drapeaux de l’EI ont changé de main. Ils sont exposés comme des trophées, par ceux qui ont écrasé l’Etat islamique.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com

***

Irak : Mossoul, ville martyre.

Le Premier ministre irakien a donc annoncé officiellement aujourd’hui la « libération » de Mossoul. Mais de quelle libération parle-t-on, si ce n’est de celle d’une ville-fantôme réduite en cendres ?

Au terme d’une bataille proverbiale de 256 jours – plus longue que Stalingrad – qui aura vu l’armée irakienne, saignée à blanc, perdre près de 50% de ses forces spéciales, les chiffres des destructions sont effarants : 80% de la partie Ouest de la ville, où les combats ont été les plus durs, a été rasée. Selon la défense civile de Mossoul, on compte pas moins de 308 écoles, 11.000 maisons, 4 stations électriques, 6 stations d’épuration d’eau, 63 mosquées et églises historiques, 29 hôtels, la poste centrale ainsi que l’immeuble des télécommunications, détruits.

Comme un symbole, le célèbre minaret penché de la grande mosquée al-Nûrî, construit par l’émir Nûr ad-Dîn az-Zengi et symbole du passé de grande métropole sunnite de Mossoul, a également succombé aux frappes américaines. Quant à la population civile, rien ne lui a non plus été épargné : le phosphore blanc et les 29.000 bombardements aériens de la coalition, les 1160 frappes de l’artillerie française et les exactions de l’armée irakienne autant que des milices ont fait au moins 7000 victimes civiles – et certains officiels affirment que plus de 4000 cadavres pourraient encore être sous les décombres. Plus de 700.000 habitants, sur une ville qui en comptait environ un million, ont été déplacés, et des expulsions de familles entières par les nouveaux occupants sont signalées chaque jour.

En un mot, Mossoul a été littéralement rasée – symbole de l’acharnement que subit tout le pays sunnite irakien depuis l’invasion américaine et les premiers soulèvements de Fallujah. Le juif Bernard-Henri Lévy, comme les propagandistes de « l’axe de la résistance à l’Empire », dans un bel unanimisme, ont tous salué la victoire de la coalition – prélude à une mise au pas de toute la région. L’Occident s’est acheté, à coup de chair à canon chiite ou kurde, un triomphe temporaire. Mais pour combien de temps ? Dans les camps de réfugiés et de déplacés, grandissent & naissent chaque jour des enfants aux mères violées, aux pères disparus et aux maisons détruites qui ne rêveront que de revanche face à la terrible injustice que le monde aura fait s’abattre sur eux…

desdomesetdesminarets.fr

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Projet « Grand Jérusalem » .. 100 000 Palestiniens exclus de la ville sainte
.
Le journal Yediot Aharonot a révélé un projet de loi qui sera présenté à la Knesset par le Parti sioniste « Likoud » , le lundi, appelant à l’expansion de l’influence de la région de Jérusalem et déclarée une grande ville
.
Un palestinien tué et un soldat sioniste blessé dans une attaque à la voiture bélier près de Bethléem
.
La famille d’un soldat capturé incite à utiliser les prisonniers palestiniens comme moyen de pression
.
L’envoyé spécial de Trump arrive à Tel-Aviv pour relancer les négociations futiles
.
La prison Damon: les prisonnières torturées et agressés par les geôliers
.
La punition collective intensifiée contre les Jérusalémites
.
Début du procès du militant palestinien Issa Amro
.
Bahar: La suspension des salaires des députés est une punition collective qui devrait ête rejetée
.
L’occupation encercle la région du monastère au nord de la vallée du Jourdain
.
Être une femme en Palestine – Une interview de la psychiatre Samah Jabr
.
Des colons sionistes envahissent la mosquée sainte d’al-Aqsa.
.
France: La colonisation menace gravement la solution des deux Etats
.
Le Premier ministre hollandais fustige le démantèlement par Israël d’un projet solaire en Cisjordanie
.
Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation
.
Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations
.
L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 11 Shawwal 1438.

Flash info du 11 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


France : L’immigration et l’islam crispent de plus en plus les Français.

D’après une nouvelle étude, 65% des Français estiment qu’il y a trop d’étrangers en France. Ils sont 60% à trouver que la religion musulmane est incompatible avec les valeurs de la société française.

Sujets phares de la campagne présidentielle, l’immigration et l’islam fracturent les Français. D’après l’enquête annuelle d’Ipsos en partenariat avec la fondation Jean-Jaurès et Le Monde publiée ce lundi, cette fracture s’élargit encore davantage en 2017.

Plus de la moitié des Français estiment ne plus se sentir chez eux.

Comme en 2016, 65% des sondés considèrent qu’«il y a trop d’étrangers en France». Cet avis est partagé par 77% des ouvriers interrogés, 66% des employés, 57% des professions intermédiaires et 46% des cadres. Sans surprise, 95% des partisans du Front national ont ce sentiment. Chez Les Républicains (LR), ils sont en nette augmentation: 83% contre 76% en 2016. 30% des sympathisants de La France Insoumise (LFI) sont de cet avis, 46% chez ceux du Parti socialiste (PS), égaux à ceux de La République en marche (LREM).

Si 54% des sondés reconnaissent que l’intégration en France est difficile pour un immigré, 61% estiment que «d’une manière générale, ils ne font pas d’efforts pour s’intégrer en France». Signe d’une crispation de plus en plus forte, 60% affirment ne plus se sentir «chez soi comme avant».

Autre thématique étudiée par l’institut de sondage, le regard que portent les Français sur la religion musulmane est lui aussi de plus en plus sévère. Quatre Français sur dix (40%) affirment que la pratique de l’islam est compatible avec les valeurs de la société française. Un nombre en baisse depuis les attentats de 2015, où ils étaient 47%. À un niveau presque identique depuis 2014, 74% des sondés affirment que l’islam souhaite «imposer son mode de fonctionnement aux autres». Un avis partagé par 94% des sympathisants FN, et 85% des soutiens LR. Plus surprenant, ce sentiment est également ressenti par 54% des électeurs socialistes et 53% de partisans LFI.

85% des sondés ont le sentiment que l’intégrisme religieux est un «problème de plus en plus préoccupant». Le malaise qu’il soulève est toujours plus prégnant, avec deux points de plus par rapport à 2016. Concernant l’islam radical, 46% des Français interrogés estiment que «même s’il ne s’agit pas de son message principal, l’islam porte malgré tout en lui des germes de violence et d’intolérance». Un chiffre en augmentation de cinq points par rapport à l’année dernière et qui témoigne d’une société française de plus en plus fracturée.

Trois autres chiffres à retenir de cette étude.

– 71% des Français interrogés estiment que les notions de droite et de gauche sont dépassées. C’est le cas de 86% des sympathisants LREM, 76% des électeurs frontistes, 66% des socialistes, 58% des soutiens des Républicains et 50% des LFI.

– Les Français sont moins sévères envers les chômeurs qu’en 2016: 55% des sondés estiment qu’ils pourraient trouver du travail s’ils le voulaient vraiment, contre 57% l’année précédente. Dans cette même idée, le sentiment que la société évolue vers trop d’assistanat est en baisse de 8 points: ils étaient 70% à partager cet avis en 2016 et ne sont plus que 62% en 2017.

– 64% des personnes consultées affirment qu’«en France, c’était mieux avant.» Un chiffre qui indique que les Français idéalisent un peu moins le passé qu’en 2016, où ils étaient 70% dans cette catégorie.

Echantillon: 1000 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué du 21 au 27 juin 2017, par Internet. Méthode des quotas (sexe, âge, profession, région et catégorie d’agglomération).

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


La peste fait son retour aux Etats-Unis.

La peste, qui a décimé plus de 40 % de la population française au XIVe siècle, a fait sa réapparition dans la région de Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

Elle avait décimé plus de 40 % de la population française au XIVe siècle. La peste est de retour aux Etats-Unis, où deux nouveaux cas ont été signalés cette semaine, selon le «New York Times».

Le département de la Santé du Nouveau-Mexique a fait savoir que deux femmes, âgées de 52 et 62 ans, avaient contracté la maladie dans cet Etat du sud du pays. Un homme, âgé de 63 ans, avait déjà été contaminé en début d’année. Les trois patients ont été hospitalisés et ont pu rentrer chez eux après quelques jours de soins, selon le «New York Times».

1 600 cas mortels.

La peste ne sévit plus en France mais elle est toujours répandue dans certaines régions du globe. Quelque 20 000 cas ont ainsi été recensés au cours de la dernière décennie, principalement au Congo et à Madagascar, et 1 600 environ ont été mortels. Les Etats-Unis constituent cependant le seul pays riche où cette maladie est encore recensée.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


France : la députée musulmane voilée a-t-elle enfreint la loi ?

Alors la députée musulmane de Mayotte Ali Ramlati apparaît voilée sur la photo publiée sur le site de l’Assemblée, une polémique a enflé sur les réseaux sociaux. Mais l’élue a-t-elle enfreint la loi ?

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

6MEDIA_ MODULE_DEPUTEE VOILEE_WEB

journaldumusulman.fr
***


France : Vers un label CFCM pour les mosquées de France ?

« Il faut donner les moyens au CFCM de le doter de moyens financiers et humains. » Tels sont les mots d’Ahmet Ogras, désormais président du Conseil français du culte musulman (CFCM), sur Europe 1 mardi 4 juillet.

Le président de l’instance musulmane estime que le CFCM ne doit pas se contenter d’un demi-permanent pour son fonctionnement et que, pour le moment, le CFCM n’a pas les moyens de faire face aux défis qu’il est appelé à relever en France. Comment aller chercher cet argent ? Ahmet Ogras déclare compter sur les fédérations mais aussi sur « les 7 millions de musulmans en France » qu’il estime être en capacité d’aider le CFCM.

Vers un label pour les mosquées ?
Interrogé sur la radicalisation par le journaliste Thomas Sotto, le nouveau président du CFCM déclare être favorable à la création d’un label permettant aux fidèles musulmans de distinguer quel lieu de culte est lié ou non au CFCM. « Aujourd’hui, nous ne sommes pas présent sur le terrain, donc le vide est comblé par d’autres personnes qui ont d’autres intentions », indique-t-il.

Or, dans le même temps, Ahmet Ogras reconnaît qu’un simple label n’est pas suffisant, d’autant que « il n’y a aucun terroriste qui est passé par la case mosquée ou imam attitré ». Contre les mosquées qui propagent des discours de haine, « il faut appliquer la loi » et c’est au ministère de l’Intérieur de le faire, affirme-t-il.

saphirnews.com
***


La communauté musulmane américaine traumatisée par le meurtre atroce de la jeune Nabra Hassanen.

C’était le 18 juin dernier à Fairfax, en Virginie, lorsque Nabra Hassanen, 17 ans, une jeune américaine de confession musulmane qui rentrait chez elle après s’être recueillie à la mosquée, a eu le malheur de croiser la route d’un automobiliste derrière lequel se dissimulait le plus monstrueux des assassins.

En pleine célébration du Ramadan, le destin de la jeune fille, qui croquait la vie à pleines dents, s’est brisé tragiquement aux abords d’une enceinte sacrée de l’islam, après avoir été brutalement enlevée par Darwin Martinez Torres, 22 ans, un immigré clandestin originaire du Salvador, qui a foncé droit sur sa proie.

Son corps sans vie et martyrisé a été retrouvé en fin de journée, soit plusieurs heures après sa disparition, gisant près d’un étang. Auteur d’un crime effroyable, Darwin Martinez Torres, aujourd’hui sous les verrous, a fait subir un véritable calvaire à Nabra Hassanen, laquelle aurait été violée, avant de succomber sous la pluie de coups de batte de baseball assénée avec une rage inouïe.

Horrifiées par ce meurtre atroce et hantées par les hurlements de douleur d’une mère qui a interpellé les autorités de manière déchirante « Pourquoi tuer une enfant ? En quoi ma fille méritait-elle ça ? », plusieurs éminentes personnalités de la communauté musulmane américaine ont immédiatement dénoncé un « crime abominable mû par le racisme anti-musulmans », alors que les forces de l’ordre ne privilégiaient de prime abord aucune piste.

Pour Ibrahim Hooper, le porte-parole de l’influent Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), il ne fait pas l’ombre d’un doute que ce déchaînement de haine qui a culminé dans la fureur meurtrière a été provoqué par l’islamité visible de la malheureuse victime. « Vous ne pouvez pas juste dire : Oh, cela n’a rien à voir avec l’islam, ce n’est pas un crime raciste », a-t-il récemment martelé au micro de CBS, en déplorant grandement les atermoiements de la police.

Abondant pleinement dans son sens, Rabia Chaudry, une avocate engagée dans la défense des droits des musulmans, n’a pas mâché ses mots sur Twitter : «Si vous pensez une seule minute que son apparence n’a rien à voir avoir avec ce meurtre, vous vous mentez à vous-même», a-t-elle fustigé, tout en faisant l’amer constat que le deux poids deux mesures sévit jusque dans la qualification des crimes commis par les musulmans, accusés systématiquement de « terrorisme », alors que l’inverse n’est pas vrai…

« J’ai la désagréable impression que quand un suspect non musulman agresse ou tue des musulmans, on hésite à le classer dans la catégorie des « terroristes ». On lui trouve toujours des problèmes psychologiques ou d’alcool pour éviter de lui coller cette étiquette », a-t-elle renchéri, en appuyant là où le bât blesse.

Près de trois semaines après le drame et les funérailles émouvantes de Nabra Hassanen qui ont rassemblé près de 5 000 personnes à Sterling, en Virginie, une centaine d’Américains, musulmans et non musulmans, se sont réunis dans le jardin public de Haledon, une localité du New Jersey, afin de rendre un hommage posthume poignant à l’adolescente sauvagement assassinée.

Parrainée par l’association des femmes bangladaises américaines et l’association pour l’autonomisation des femmes musulmanes, cette veillée à la bougie à la mémoire de Nabra Hassanen a résonné des récitations de prières en anglais et en arabe, de lectures de poèmes, mais aussi de cris demandant « Justice for Nabra ».

L’inquiétude face à la propagation de l’islamophobie était palpable dans les rangs de cette assemblée profondément recueillie et bouleversée, à l’instar de Tahsina Ahmed, une élue du Conseil local d’arrondissement, qui frémit désormais à l’idée que personne n’est à l’abri de cette spirale infernale de violences. « Je suis musulmane et voilée, et cela aurait très bien pu m’arriver, à moi ou à d’autres membres de ma famille », a-t-elle déclaré, visiblement anxieuse.

Bien que voulant croire désespérément à une Amérique attachée aux droits de l’Homme, où la tolérance triomphera de la haine, la voix de Kaity Assaf, une étudiante, a néanmoins trahi une certaine angoisse quand elle a répété avec insistance, comme pour mieux s’en convaincre : « Un véritable Américain ne fait pas de discrimination basée sur la race, la religion, la couleur de peau ou le handicap ».

De son côté, Karram, son petit frère de 14 ans, est ressorti de cette veillée avec une lueur d’espoir dans les yeux, celle qu’ont fait naître en lui les bougies à la flamme vacillante d’émotion, symbolisant « l’union de toutes les religions, de toutes les différences, de tous les milieux ». « Peu importe nos différences, à l’intérieur, nous sommes tous des humains ! », s’est exclamé le jeune garçon, en ayant une pensée émue pour Nabra, seulement de trois ans son aînée, fauchée en pleine jeunesse par la haine implacable de l’altérité.

oumma.com
***


Beyoncé et Jay-Z ont-ils appelé l’un de leurs jumeaux Rumi en hommage à l’illustre poète persan du Moyen-Age ?

La planète people n’en dormait plus, se perdant en vaines conjectures sur les prénoms donnés à ses jumeaux par le couple le plus puissant et médiatisé de l’industrie musicale, quand la grande nouvelle est enfin tombée…

Beyoncé et Jay-Z peuvent se targuer d’avoir tenu en haleine une presse attirée par tout ce qui brille et fait sensation, ainsi que leurs fans inconditionnels, en ménageant le suspense sur le sexe de leurs nouveau-nés (une petite fille et un petit garçon), mais aussi sur leurs noms de baptême rares, et pour l’un d’entre eux particulièrement insolite.

Selon des sources bien informées, les deux nourrissons, qui feront leurs premiers gazouillis et babillages dans le confort douillet de la somptueuse demeure de Los Angeles acquise récemment par leurs richissimes parents, se prénomment « Rumi et Sir Carter ». Carter étant le nom de famille de Jay-Z.

Après avoir spéculé sur les prénoms de ces bébés de stars déjà stars eux-mêmes, l’heure est désormais au décryptage de leur signification dans les salles de rédaction en effervescence, alors que leurs célèbres géniteurs se sont empressés de déposer leurs deux noms respectifs en tant que marque.

Si le peu commun « Sir Carter », outre son côté très distingué « so british », a la résonance d’un nom de rappeur comme papa, « Rumi Carter » aurait-il été choisi en hommage à l’illustre poète mystique persan qui a profondément influencé le soufisme au 13ème siècle : l’immense théologien, juriconsulte, écrivain et philosophe, Jalal ad-Din Muhammad Rûmî ?

Beyonce et son mari Jay-Z seraient-ils de grands lecteurs insoupçonnés de Rûmï, dont les sublimes odes à l’amour en font l’un des poètes les plus lus de l’autre côté de l’Atlantique ?

A moins que le prénom Rumi ne puise ses origines au Japon, où il signifie « beauté », « courant » ou encore « flot ». De quoi donner encore du grain à moudre à la planète people en surchauffe !

oumma.com
***


France : Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation de l’Islam de France, déclare: ” Il faut revenir à l’étude des textes sacrés de l’islam”.

Au programme de L’esprit d’actu un entretien exclusif avec Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation de l’Islam de France et ancien ministre de l’Intérieur, de la Défense et de l’Education . Dans cette interview, il rappelle les objectifs de la fondation de l’islam de France, donne sa définition de la laïcité, évoque la mémoire de Jacques Berque dont il se réclame, et revient sur la politique arabe de la France initiée par le général de Gaulle.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Paul Pogba au sujet du terrorisme: “L’Islam, ce n’est pas ça, tout le monde le sait”.

Lors d’un entretien accordé au magazine Esquire quelques jours après les attaques de Manchester, Paul Pogba est revenu sur la vague d’attentats qui a touché l’Angleterre.

«L’Islam, ce n’est pas ça, tout le monde le sait», a déclaré vendredi Paul Pogba, le milieu français de Manchester United, qui rappelle aussi dans cet entretien publié vendredi qu’il ne faut pas «mettre sur le dos de la religion» les attaques terroristes.

«La période est délicate mais il ne faut rien lâcher», a expliqué le milieu de 24 ans à Esquire. «On ne peut pas laisser cela nous monter à la tête, il faut se battre. Des choses tristes surviennent dans la vie mais on ne peut pas cesser de vivre. On ne peut pas tuer un être humain. Tuer un être humain, c’est fou donc je ne veux pas mettre ça sur le dos de la religion».

oumma.com
***


Il y a quatre ans, le coup d’État militaire en Égypte.

Il y a 4 ans jour pour jour, le 3 juillet 2013, le président égyptien Mohammed Morsi était déposé par un coup d’état militaire mené par le tristement célèbre Abdel Fattah al-Sissi, ministre de la défense et chef des armées, après plusieurs jours de manifestations.

Dans la foulée, une terrible répression s’abat sur le pays du Nil : des milliers de militants ou simples sympathisants de la confrérie des Frères Musulmans, d’imâms ou de journalistes sont arrêtés et détenus dans les prisons militaires, tandis que les massacres de manifestants pacifiques s’enchaînent alors que les opposants au coup d’État s’emparent des rues. Après six semaines de sit-ins, Sissi décide d’en finir : la place Rabi’aa, centre névralgique de la contestation, est assaillie par l’armée le 14 août. La mosquée de la place est brûlée, et au soir, plus de 2000 cadavres jonchent les rues environnantes, dans ce qui restera comme le plus grand massacre de l’histoire contemporaine du pays.

Derrière le coup d’État : l’Arabie saoudite et surtout les Émirats Arabes Unis, grands argentiers de la « contre-révolution » qui s’abat deux ans après le Printemps arabe sur les pouvoirs issus des Frères Musulmans, tandis que « pseudo-salafis » autant que « pseudo-soufis » d’al-Azhar, dans un bel unanimisme, ont rivalisé d’ardeur pour justifier et encourager les massacres de manifestants qualifiés de « khawarij », à l’image de Raslan et Alî Gomaa. Quant à l’Occident, malgré de timides protestations au début des événements, il se rangera vite – et la France en tête – du côté du nouveau maître du Caire, confirmant « l’exception démocratique » que constitue « l’islâm politique » – même ultra-édulcoré comme dans ce cas…

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les Factions appelant à l’intervention arabe et islamique pour protéger Jérusalem
.
Les forces nationales et islamiques palestiniennes ont tenu le gouvernement d’occupation sioniste responsable de l’escalade grave et criminelle qui profane sans précédent la sainteté de la ville de Jérusalem occupée.
.
6 jeunes arrêté et un attentat raté à Jérusalem, assure l’armée israélienne
.
Israêl viole la liberté d’expression sur Internet sous prétexte d’incitation
.
Netanyahu a visité le porte-avions américain USS George H. W. Bush au port occupé de Haïfa
.
La résistance palestinienne prend le contrôle d’un drone israélien à Gaza
.
Khreicheh: Suspendre les allocations des libérés est une violation des valeurs de lutte palestinienne
.
12 ans de prison et une amende contre le détenu Omar Abouchi de Salfit
.
Le Premier ministre indien entame une visite à Tel-Aviv
.
Le Hamas salue les efforts des institutions palestiniennes en Europe pour lever le blocus de Gaza
.
Hébron et Jérusalem sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO malgré le refus d’Israël
.
Les gazaouis réclament l’ouverture du passage de Rafah
.
Le Vatican parraine une rencontre de normalisation à l’Université hébraïque
.
Des installations d’armes clandestines au Liban, prétend Liebermann
.
L’Autorité Palestinienne arrête un ex-détenu sur son lieu de travail à Hébron
.
Deux palestiniens soupçonnés d’avoir transporté les auteurs de l’attentat de Jérusalem
.
56 colons prennent d’assaut la mosquée Al Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein