MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 2 Rajab 1438.

Flash info du 2 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


#AuSecoursFamine : des maires de France contre la famine en Afrique.

La situation humanitaire en Afrique est très préoccupante. En France, des maires interpellent les pouvoirs publics en lançant une pétition. L’objectif : agir contre la famine.

#AuSecoursFamine pour mobiliser l’opinion publique.

Alors qu’en France, l’heure est à la campagne électorale et aux multiples révélations de corruption et d’abus de biens sociaux, dans des pays d’Afrique un drame se joue. La pétition lancée sur le site change.org rappelle qu’au Soudan du sud, au Kenya, en Éthiopie, en Érythrée, en Somalie, au Nigéria notamment, les civils meurent de la famine et des maladies apparaissant faute de pouvoir se nourrir suffisamment. Ce sont les conflits politiques engendrant des conflits armés sans fin qui rendent compliqué l’accès à la nourriture en plus de la sécheresse. Face à cette situation, les maires regrettent que les médias ne parlent pas assez de cette situation. L’opinion publique ne se mobilise pas assez et n’a pas conscience de l’urgence.

Faire bouger Messieurs Hollande, Cazeneuve et France Télévisions .

Ces maires demandent à France Télévisions de mettre en place une soirée de mobilisation pour aider l’ONG Action Contre la Faim qui fait partie des organisations sur place. Les responsables des médias sont appelés à mettre la famine en Afrique à la « Une » de leurs éditions. Le Premier ministre est également interpellé afin de mettre à disposition les moyens logistiques de l’Etat. Il est aussi demandé à François Hollande de se mobiliser auprès des chefs d’Etats du monde entier pour que la famine en Afrique soit une question humanitaire prioritaire. « Face à ce drame, une prise de conscience est indispensable pour éviter le pire et soutenir ceux qui se battent avec peu de moyens sur le terrain pour sauver ces vies humaines menacées par les circonstances locales » , ont écrit les maires.

Vous pouvez soutenir cet appel des maires en signant la pétition disponible sur www.change.org/p/sos-famine-afrique.


katibin.fr
***


France : Amnesty International dénonce les menaces de mort contre des militants pro-palestiniens.

Communiqué publié par Amnesty International au sujet des menaces de morts dont font l’objet des militants pro-palestiniens :

Le 4 mars 2017, un groupe dénommé la Brigade juive a lancé un ultimatum aux membres dirigeants de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) : si l’AFPS ne cessait pas d’appeler au boycott des produits israéliens, les coordonnées personnelles des membres de son conseil national seraient rendues publiques.
Depuis le 8 mars 2017, des militants français des droits du peuple palestinien font l’objet d’une campagne scandaleuse de menaces, d’intimidations et de harcèlement.

UN APPEL RELAYÉ PAR CERTAINS SITES.

Cette menace a été mise à exécution le 8 mars dernier, et relayée par les sites de la Ligue de Défense Juive, de JSSNews (basé en Israël) et de coolamnews . Depuis, plusieurs membres dirigeants de l’AFPS ont reçu des menaces de mort : les auteurs menaçaient de s’en prendre à leur famille ou à leurs enfants, de brûler leur domicile…

Certains ont répandu des rumeurs malveillantes, allant jusqu’à déclencher l’intervention des pompiers avec l’annonce erronée du suicide du président et du Secrétaire général. Cette vague de harcèlement fait suite à des menaces déjà prononcées contre des dirigeants de l’AFPS ces derniers mois.
EN FRANCE, LA CRIMINALISATION DE L’APPEL AU BOYCOTT DOIT CESSER SANS DÉLAI

Ces intimidations visant l’AFPS font état du fait que « le boycott est puni par la loi ». En effet, depuis 2010, la France est l’un des rares pays au monde à prévoir des poursuites contre des personnes appelant au boycott de produits israéliens dans le cadre de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS).

La circulaire ministérielle CRIM-APN 09-900-44 signée en 2010 par Mme Alliot Marie, alors ministre de l’Intérieur, engage les procureurs à poursuivre les appels au boycott de produits israéliens, considérés comme caractéristiques de délits de provocation publique à la discrimination à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une nation.

En octobre 2015, la Cour de cassation a confirmé la condamnation de quatorze personnes uniquement en raison de leurs actions pacifiques de promotion du boycott de produits israéliens. Des militants du mouvement BDS se sont vu enjoindre par la préfecture de Paris de s’engager par écrit à renoncer à toute promotion du boycott de produits israéliens.

Si la répression de l’incitation à la haine et à la discrimination est légitime et nécessaire, elle ne peut se confondre avec la critique tout aussi légitime de la politique d’un Etat. L’appel pacifique au boycott d’un Etat rentre dans le cadre de cette critique et de l’action citoyenne non violente et s’inscrit donc dans le droit à la liberté d’expression, reconnu par le droit international.
SOLIDARITÉ AVEC CES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS!

Cette campagne haineuse à l’encontre de défenseurs des droits humains doit immédiatement cesser, et leurs auteurs être traduits en justice dans les meilleurs délais.

Nous apportons notre entière solidarité aux victimes de ces menaces et intimidations, et appelons les autorités françaises à diligenter sans délai des enquêtes rapides contre les responsables de ces incitations à la haine.

Nous avons à plusieurs reprises demandé aux autorités françaises d’abroger la circulaire Alliot-Marie et de cesser les poursuites à l’encontre des militants du mouvement BDS. Le fait que cette circulaire serve désormais de prétexte à des actions de piratage et de harcèlement de ses militants démontre l’urgente nécessité d’y mettre un terme.

Nous réitérons notre appel aux autorités françaises, ainsi qu’à tous les candidats à l’élection présidentielle, à abroger sans délai cette circulaire, qui bafoue le droit à la liberté d’expression et de protestation pacifique dans notre pays.

journaldumusulman.fr
***


France : L’Observatoire de la laïcité critique la charte de la laïcité de la région Ile-de-France.

Le ton se veut neutre mais le fond n’en est pas moins acide. L’Observatoire de la laïcité, l’organisme public chargé d’assister le gouvernement dans la mise en œuvre du principe du même nom, a publié, lundi 27 mars, une série de « remarques », qui sont autant de réserves, sur la charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité. Celle-ci avait été adoptée le 9 mars par le conseil régional d’Ile-de-France, sous l’impulsion de sa présidente, Valérie Pécresse (Les Républicains).

Pour la majorité qui dirige la région, ce texte, long d’un préambule et de 7 articles, n’a pas seulement une valeur symbolique. Au contraire, il a vocation à faire respecter les principes qu’il énonce « dans tous les champs de son intervention ». La charte s’appliquera aux agents de la région mais aussi à « tous les partenaires régionaux » et les « usagers des équipements et services publics régionaux (par exemple dans les îles de loisirs [bases de plein air et de baignade] ou lors de rencontres organisées par la région) », avait écrit Valérie Pécresse dans son exposé des motifs.

A cet effet, la délibération du conseil régional qui porte approbation de la charte a « subordonné l’attribution de subvention régionale à tout organisme au respect et à la promotion de cette charte ». « Tout manquement avéré » pourrait entraîner « le non-versement ou la restitution de la subvention accordée », précisait le conseil régional.

Observations sur la « Charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité » du Conseil régional d’Ile-de-France suite à la saisine du groupe EELV&A

Après un examen attentif des sept articles de la « Charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité », l’Observatoire de la laïcité relève une mention contraire au droit positif (article 3).

Par ailleurs, l’Observatoire de la laïcité constate que le rappel des règles découlant du principe de laïcité (en particulier aux articles 1, 2, 6 et 7) occulte les libertés pour se concentrer uniquement sur les interdits — dont le rappel est cependant nécessaire —. Il constate également une confusion (article 4) entre les règles relevant du principe de laïcité et celles découlant de nombreux autres champs, tels que les valeurs du sport ou la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes.

La « Charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité », comme l’indique son nom, ne porte pas exclusivement sur le principe de laïcité. Elle peut néanmoins de par sa rédaction mêlant plusieurs champs et de par sa concentration sur les seuls interdits qui s’inscrivent dans le cadre laïque, faire craindre une mauvaise compréhension de la laïcité de la part de ceux qui en seront destinataires.

journaldumusulman.fr
***

France : Quand Valls « félicitait chaleureusement Hamon, le candidat de (notre) famille politique ».

Manuel Valls a annoncé, ce mercredi sur BFMTV, qu’il votera pour Emmanuel Macron, le 23 avril prochain, au premier tour de la présidentielle. Le 29 janvier dernier, il était battu au second tour de la primaire à gauche par Benoît Hamon. L’ancien Premier ministre avait alors « félicité chaleureusement Benoît Hamon, le candidat de (notre) famille politique (…) Il lui appartient de mener à bien la belle mission du rassemblement. Je veux lui souhaiter bonne chance pour le combat qui est devant lui ».

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Des banques françaises soutiendraient la colonisation israélienne.

De manière indirecte, les banques françaises seraient complices de la colonisation israélienne d’après un rapport d’un ensemble d’ONG et de syndicats tels que la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), la CGT, l’association France Palestine Solidarité ou encore CCFD-Terre Solidaire.

Il est question de l’impact des banques israéliennes dans le financement des colonies et la construction de logements et infrastructures. Ces banques lient d’étroites relations avec les banques françaises qui doivent répondre de leur responsabilité quant au droit international. Les banques françaises ont des participations minoritaires directes ou indirectes au sein du capital de banques et entreprises israéliennes qui ont leurs activités en Cisjordanie.

Les banques françaises sont donc appelées à « un devoir de vigilance accru » car en continuant leurs activités, elles « contribuent à perpétuer une situation qui porte atteinte au droit à l’autodétermination et aux droits fondamentaux de la population civile palestinienne, notamment par l’exploitation des ressources naturelles, la destruction des biens privés et de l’aide humanitaire, le déplacement forcé de civils et les restrictions de mouvement et d’accès aux besoins et services essentiels ».

Par exemple, une banque souligne que « le secteur bancaire israélien n’intervenait pas dans la colonisation des territoires palestiniens ».

Le rapport note que les quatre premières banques françaises ont accordé « des prêts d’un montant total de 288 millions d’euros sur la période 2004-2020 à l’entreprise publique israélienne Israel Electric Corporation (IEC), pour un projet d’extension de deux centrales électriques au gaz, alors même que l’IEC approvisionne en électricité l’ensemble des colonies illégales en Cisjordanie occupée ». Le document demande à ce que le contrat ne soit pas renouvelé quand il arrivera à échéance.

Diverses institutions financières étrangères ont arrêté leurs investissements auprès de banques et entreprises israéliennes impliquées dans la colonisation, à l’instar de du fonds de pension néerlandais PGGM en décembre 2013 ou encore le fonds de pension luxembourgeois FDC, en 2014. Ces deux institutions se sont désinvesti des cinq banques israéliennes : Hapoalim, Leumi, First International Bank of Israel, Israel Discount Bank et Mizrahi Tefahot Bank.

De même la banque danoise Danske Bank et l’allemande Deutsche Bank Ethical Fund ont noté Hapoalim Bank sur « une liste noire ».

islametinfo.fr
***


France : Un menu raviolis en boîte imposé aux enfants des parents mauvais-payeurs à la cantine.

La cantine scolaire est le lieu de nombreuses batailles sociétales et montre sournoisement que ce sont les enfants qui doivent trinquer pour les politiques choisies et demeurent en première ligne de mire.

La mairie de La Teste-de-Buch a mis en place, depuis la rentrée, un menu spécial pour les enfants dont les parents ne paient pas la cantine, ils se voient imposer un menu de « substitution », essentiellement des raviolis en boîte. La nouvelle est odieuse et les parents d’élèves et certains élus la considèrent « honteuse » et « discriminatoire ».

«C’est immoral!», lance Stéphanie Anfray, présidente départementale de la Fédération des conseils de parents d’élèves de Gironde (FCPEG).

Le maire adjoint déclare :

«C’est une mesure qui intervient après de nombreuses relances par courrier. Nous prenons même contact avec la famille en nous rendant dans les écoles, ou parfois même sur le lieu de travail d’un des parents, mais la plupart font la sourde oreille ».

Cette mesure devrait être impraticable, les enfants ne sont pas responsables pour leurs parents, qui plus est en primaire et maternelle… Cinq écoliers sont concernés par cette abjecte discrimination.

Après avoir voulu imposer du porc aux élèves musulmans, à quoi jouent les cantines françaises ? Les enfants ne devraient pas être pris en étau par des jeux de politique, l’école doit être un espace de droit et offrir le meilleur cadre possible pour travailler, y compris pour les enfants de parents pauvres !

islametinfo.fr
***


France : Lycéen blessé au flash-ball : la famille déçue de la peine en appel contre un policier.

La Cour d’appel de Paris s’est prononcée mardi 28 mars en modifiant la peine du policier qui avait blessé un lycéen avec son flash-ball en 2010.

Les faits se sont produits il y a sept ans lors d’une manifestation devant un lycée de Montreuil (Seine-Saint-Denis). L’officier de police, Jean-Yves Césaire, avait menti sur procès-verbal en présentant Geoffrey, la victime, comme un « casseur ». Sa version a été contredite par une vidéo prouvant le contraire.

Absent du procès, Jean-Yves Césaire écope d’une peine de prison de 18 mois avec sursis (contre 12 en première instance), pour « violences aggravées » et « faux et usage de faux ». La justice lui interdit également de porter une arme pendant trois ans, au lieu de deux en première instance. En revanche, il pourra continuer d’exercer son métier contrairement à la décision prise par le tribunal de Bobigny en 2015, qui avait prononcé une interdiction d’une durée d’un an.

La déception palpable de la famille.

Le lycéen, âgé de 16 ans au moment des faits, a souffert de « multiples fractures au visage et a subi plusieurs interventions chirurgicales pour sauver son œil » selon l’AFP. Selon Le Parisien, la Cour d’appel a exigé qu’une nouvelle expertise soit effectué afin d’évaluer les dommages définitifs sur sa santé et son état psychologique. Ces résultats permettront ensuite d’indemniser le jeune homme.

Plusieurs médias ont signalé que la peine était plus lourde en appel pour le policier. Ce n’est pas l’avis de la famille, qui a fait part de sa déception face à ce nouveau verdict. « Pour Geoffrey, l’interdiction d’exercer c’était l’essentiel, c’était la vraie sanction », a-t-elle fait part, citée par France Bleu. « Je ne peux pas accepter ce jugement qui dit qu’un policier peut continuer à travailler après avoir été condamné pour faux. Je ne l’accepterai jamais », a surenchéri le père du jeune homme.

saphirnews.com
***


Grande-Bretagne : Theresa May signe le coup d’envoi du Brexit.

La Première ministre Theresa May a signé la lettre qui sera remise à Bruxelles pour officialiser le lancement des négociations d’une sortie de l’Union européenne pour le Royaume-Uni. L’action a été rendue publie par une photo diffusée dans la soirée du mardi 28 mars où on voit Theresa May en train de signer la lettre d’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne.

Le 23 juin 2016, les Britanniques ont voté 52 % pour quitter l’Union européenne à l’issue d’un référendum. Le Royaume-Uni a désormais deux ans pour négocier un accord de sécession qui devra être approuvé par les Etats membres à la majorité qualifiée et par le Parlement européen.

David Davis, secrétaire d’Etat à la sortie de l’UE discutera donc longuement avec le commissaire européen Michel Barnier. Le Livre blanc du Great Repeal Bill, un projet de loi abolissant le code de la loi de 1972 qui incorporait la législation européenne au droit britannique, sera publié jeudi 30 mars.

Theresa May a signé « notre lettre de suicide », juge Pollyn Toynbee, éditorialiste du Guardian. Du côté du Daily Telegraph, on préfère souligner l’économie du pays qui pourra économiser 139 milliards d’euros, correspondant au coût des règlements européens. The Times, en revanche, s’inquiète des conflits internes qui s’annoncent au Royaume-Uni. Des suites du Breixit, l’Irlande du Nord et l’Ecosse souhaitent en effet quitter le royaume. Le Parlement écossais a autorisé, mardi 28 mars, la Première ministre Nicola Sturgeon à demander à Londres l’organisation d’un nouveau référendum d’indépendance.

saphirnews.com
***

Le pape François reçu chaleureusement par une famille marocaine à Milan.

La paix, la tolérance, la réconciliation entre les religions sont les grands credo du pape François qu’il ne se contente pas de réciter à haute voix, mais qu’il applique à la lettre dès que l’occasion lui en est donnée.

Samedi dernier, lors de son escale pastorale à Milan, le souverain pontife, connu pour sa proximité et sa compassion envers les plus déshérités, a consacré l’essentiel de son temps à aller à la rencontre des êtres « marginalisés par la société » vivant dans des logements sociaux.

Parmi eux, une famille marocaine a eu le grand honneur d’accueillir le pape chez elle, devant les caméras qui ont immortalisé cette rencontre chaleureuse et fraternelle, à forte charge symbolique.

La vidéo montrant Mihoual Abdel Karim et les siens en train d’offrir des confiseries traditionnelles et autres présents à leur hôte de marque, le chef suprême de l’Eglise catholique romaine, visiblement heureux de cet échange convivial et de poser sur un selfie, entouré de tous les membres de la maisonnée, est devenue virale à la vitesse de la lumière.

Au cours de son déplacement dans la capitale de la Lombardie, le pape François, qui avait coutume de célébrer des messes dans l’univers carcéral en Argentine, son pays natal, s’est également rendu dans la prison de San Vittore, où sa visite surprise, très applaudie, s’est déroulée sous les acclamations.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

Russie-Iran, la bonne entente stratégique.

La Syrie, le Yémen, la production de pétrole, sont les grands sujets qui ont occupé les conversations de Vladimir Poutine et de Hassan Rohani. En visite à Moscou, le président iranien a affiché sa très bonne entente avec son homologue russe. Les deux pays se sont mis d’accord pour réduire leur production de pétrole, afin, disent-ils, de stabiliser le marché mondial.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


France : Grand rassemblement pour la mosquée de Clichy dimanche 2 avril.

Depuis la fermeture de la grande mosquée de Clichy-la-Garenne mercredi 22 mars par les autorités, les fidèles de la mosquée prient dans les rue devant l’ancien lieu de culte que la municipalité envisage de transformer en médiathèque. A ce jour aucune solution n’a été trouvée malgré les prières de rue quotidiennes. A travers ce « grand rassemblement », l’UAMC veut pousser le maire Rémi Muzeau à « entamer le dialogue avec ses concitoyens et chercher par tous les moyens une solution satisfaisante pour tous ».

QUAND LE CANDIDAT RÉMI MUZEAU PÊCHAIT LES VOIX DES MUSULMANS A LA MOSQUÉE…

Lors de sa campagne électorale en 2015, il avait promis dans une déclaration vidéo à l’association musulmane de façon quasi-officielle devant un huissier de pérenniser la mosquée du centre ville. Une vidéo que l’on retrouve d’ailleurs sur internet. Après la fermeture de la mosquée, une photo du candidat Rémi Muzeau entouré des responsables de la mosquée au sein même de cette dernière, a été diffusée.

Tous les indices montrant que l’actuel maire n’a pas tenu sa promesse.

desdomesetdesminarets.fr
***


Un extrémiste islamophobe hindou à la tête d’Uttar Pradesh, l’État le plus peuplé d’Inde.

L’État indien de l’Uttar Pradesh, le plus peuplé du pays, ex-joyau de la civilisation islamique, a vu la semaine dernière la large victoire électorale du nationaliste hindou Yogi Adityanath (BJP), prêtre et promoteur de « l’Hindutva ».

Parmi ses promesses électorales : installer dans chaque mosquée une statue des fausses divinités Gauri et Ganesh, interdire l’abattage de vaches et fermer les abattoirs (tenus par des musulmans), renommer la ville symbolique de Deoband, grand centre islamique régional, d’un nom hindou, supprimer le droit de la famille islamique local, former des « Brigades anti-Roméo », qui chasseraient les musulmans censés séduire les jeunes filles hindoues pour les convertir de force (un grand mythe du nationalisme hindou), ou encore construire un temple hindou à Ayodhya, où une foule d’extrémistes encadrés par la police indienne avait détruit une mosquée historique en 1992 lors de sanglantes émeutes anti-musulmanes.

Pour rappel, cet état du nord de l’Inde compte 30 millions de musulmans et est hautement symbolique : berceau entre autres des mouvements deobandi et Tabligh, il fut le centre du pouvoir du grand Empire Moghol et le cœur de la présence islamique dans les Indes, à proximité immédiate de Delhi. Quoi qu’il en soit, des temps difficiles s’annoncent donc pour nos frères d’Inde, dans le cadre d’une tendance générale plutôt sombre pour les musulmans en Asie (Ouyghours, Rohingyas, Cachemire).

Qu’Allah préserve les musulmans d’Inde et d’ailleurs, et qu’Il humilie leurs ennemis ici-bas et dans l’Au-delà.

desdomesetdesminarets.fr###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Colonisation: un projet judaïque pour contrôler le territoire de Walaja
.
Le Hamas insiste sur le droit au retour dans tout le territoire palestinien
.
L’occupation arrête trois agents des douanes de l’Autorité Palestinienne à Salfit
.
L’occupation détruit le mur d’une maison et rase ses environs à l’est de Bethléem
.
La cour de l’occupation libère les cinq gardes d’al-Aqsa et exige leur expulsion
.
L’occupation contrôle 85% de la Palestine historique
.
L’occupation rase 3 maisons en construction à l’est de Jéricho
.
Blessés dans des affrontements à Juba’a et arrestations et raids en Cisjordanie
.
Hotovely : Israël ne se retirera jamais des frontières de 1967
.
Procès de cinq gardiens d’al-Aqsa
.
58 colons envahissent al-Aqsa
.
Cinq institutions financières françaises financent la colonisation sioniste en Palestine.

Le rapport fédéral intitulé « Liens dangereux entre les banques françaises et la colonie israélienne », publié par le site de la télévision Al-Alam, citant l’Agence France-Presse, a déclaré que les banques BNP Paribas, Société Générale, la BBCA et la société d’assurance AXA soutiennent les banques et les entreprises dans les colonies sionistes et contribuent ainsi directement à la durabilité et au développement de ces colonies.

.
Jérusalem: Deux maisons démolies, 16 palestiniens à la rue
.
Report du procès d’Abdul-Sattar Qassem en avril
.
Le sommet d’Amman refuse de reconnaître Israël comme Etat juif
.
L’occupation ferme des ateliers à Hébron
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 25 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 25 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


L’importance de rendre visite aux malades.

La visite aux malades n’est pas seulement un acte de civilité, il s’agit aussi d’un acte essentiel qui doit rythmer la vie d’un musulman.
Ibn’ Abbâs (qu’Allah l’agrée) a dit : « La visite du malade est une Sunna le premier jour puis après ça sera un acte bénévole ».
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a exhorté les musulmans à rendre visite aux personnes malades et souffrantes. Ainsi, dans un hadith authentique rapporté par Al Barâ Ibn ‘Âzib (radhia Allâhou ‘anhou), il est dit: « Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) nous a ordonné sept choses: visiter les malades, suivre les cortèges funèbres, appeler la miséricorde d’Allah sur la personne qui éternue, secourir le faible, aider l’opprimé, multiplier les salutations et respecter les serments. » (Boukhâri et Mouslim).

Dans la vie de notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), le fait de rendre visite à un malade relevait d’une grande importance. En effet, Lui-même visitait les personnes malades musulmanes ou non-musulmanes.
La visite aux malades est un moment où le croyant peut apprécier combien être en bonne santé relève d’une cadeau d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
De plus, visiter un malade lui apporte du réconfort et lui donne le sentiment de se sentir moins seul devant la difficile épreuve.

Cependant, plusieurs points sont à respecter lors de la visite à un malade.
Le musulman doit être profondément convaincu de la valeur divine de sa démarche vers le malade. Celle-ci ne doit pas être motivée par un intérêt matériel ni par une possibilité de tirer un quelconque profit de la situation.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit par exemple que: « Le musulman, lorsqu’il visite son frère musulman (malade), reste dans un jardin du Paradis jusqu’à ce qu’il s’en aille. » (Mouslim).
Dans un Hadith, il est dit en ce sens que: « Tout musulman qui visite un autre musulman (malade) le matin a soixante dix mille anges qui prient en sa faveur jusqu’au soir. Et s’il le visite le soir, soixante dix mille anges prient en sa faveur jusqu’au matin. Et il aura (en sus de cela) un jardin au Paradis. » (Tirmidhi – Authentifié par Albâni dans « Sahîh oul Djâmi’ » – Hadith N°5767).

De plus, il est primordial de soigner sa tenue et son langage afin de ne pas nuire ou vexer le malade. Le croyant doit veiller à ne créer aucune gêne et plutôt, rendre le moment agréable et détendu.
Le croyant doit demander au malade d’être patient et doit l’aider à fortifier son âme.
Cette visite doit aussi être un moment de réconfort où le visiteur peut faire des rappels, encourager le malade et l’aider à se purifier de ses pêchés
Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam), quand il rendait visite au malade, disait parfois: « Lâ ba’s tahoûroun in sha Allah ! », que l’on pourrait traduire par: « Pas de souci… (Cette maladie) est purificatrice (des péchés) si Allah le veut ! » (Boukhâri).

Enfin, le musulman peut apporter une offrande lors de la visite tout en proposant son aide et chercher à savoir si le malade désire quelque chose en particulier.
La femme a aussi la possibilité de visiter un homme malade.
« Lorsque le Messager d’Allah arriva à Médine, Abu Bakr et BilaI (qu’allah les agrée ) tombèrent malade, je les visitai et racontai ceci au Prophète qui dit: «ô Seigneur fait que nous aimerons Médine comme nous aimons la Mecque ou plus. ô Seigneur et que ta bénédiction soit sur elle et éloigne d’elle la maladie, rends la à juhfa. » (Boukhâri).
Plusieurs formules peuvent être prononcées par le croyant afin faire des dou’as pour le malade.

Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:
Celui qui rend visite à un malade dont le terme n’est pas encore venu et qui dit auprès de lui sept fois de suite:
« As’alou Allâh al ‘Adhîm rabb al ‘archal ‘adhîm an yachfiyaka. »
« Je prie Allah Le Très Grand, Le Maître du Très grand Trône, de te guérir. » Allah (soubhanou wa ta’ala) le guérira de cette maladie.
(Abou Dâoûd et Tirmidhi, qui le qualifie de « Hassan » – fiable).

« Allâhoumma rabbin nâs adh-hibil ba’s wach fihi antach châfi lâ chifâa illâ chifâouka chifâ an lâ youghâdirou saqaman. »
« Ô Allah, Maître des gens ! Eloigne la souffrance et guéris le, Tu es le Guérisseur- point de guérison si ce n’est la Tienne- (accorde lui) une guérison (définitive) ne laissant derrière elle aucun mal. » (Hadith des Sahîh Boukhâri et Mouslim).

AJIB.FR
***

Attaque à Londres : « Il y a un seul attaquant en ce moment », déclare la police britannique.

Pour le moment, l’attaque de Londres a fait quatre mort. Plusieurs étudiants français ont été blessés. Theresa May explique que « Les détails sur ce qui s’est produit exactement continuent d’émerger« .

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

France : Le « Canard Enchaîné » accuse F. Fillon d’avoir fait jouer ses relations avec Poutine.

Une nouvelle affaire vient gêner François Fillon et sa campagne électorale. Alors qu’il se sort péniblement des dernières accusations et que la démission de Bruno Le Roux a fait resurgir l’idée d’une nécessité d’exemplarité, François Fillon aurait reçu de l’argent pour avoir mis en relation un des clients de sa société de conseil 2F conseil avec le président Vladimir Poutine et le PDG de Total. Il aurait reçu 50 000 dollars pour cette mise en relation, selon le Canard Enchaîné.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

Londres : un témoin a filmé des victimes de l’attaque sur le pont de Westminster.

Alors qu’un policier a été poignardé devant le Parlement britannique à Londres, une voiture a foncé dans la foule sur le pont de Westminster. Plusieurs personnes ont été blessées.

Un témoin a filmé la scène.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Grèce : une mosquée vieille de 600 ans ravagée par un incendie.

La mosquée de Çelebi-sultan-Mehmed, connue aussi sous le nom de la mosquée de Beyazit, un monument ottoman du 15e siècle situé à Didymotique (Didymoticho en grec) en Thrace, dans le nord-est de la Grèce, a été endommagée par un incendie dans la nuit de mardi 21 à mercredi 22 mars. L’incendie dont l’origine reste à déterminer a causé d’importants dégâts, en particulier au niveau du toit en bois, parti en fumée selon la municipalité. Des images publiées mercredi 22 mars sur Youtube et repérées par la rédaction attestent de la violence du feu.

Selon les premiers indices, le feu a été provoqué par des travaux de restauration en cours dans le bâtiment, a indiqué à l’AFP le directeur régional des pompiers en Thrace Nathanaïl Rigas. « Pour le moment, nous n’avons aucun indice qu’il s’agisse d’un incendie volontaire mais une enquête est en cours pour en établir les causes, toutes les pistes sont étudiées », a-t-il ajouté.

La construction de la mosquée avait été commencée sous le règne du sultan Bayezid I puis a été achevé après sa mort sous l’égide de son fils Mehmed I. Inaugurée en 1420, la mosquée est considérée comme la plus vieille d’Europe orientale et a été classée parmi les monuments historiques en 1946 par les autorités grecs. Ces derniers ont décidé en 2010 de restaurer l’édifice, fermée en raison de son état jugé dangereux.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***

Angleterre : Le maire de Londres Sadiq Khan invite à ne pas céder à la panique.

Le maire de Londres Sadiq Khan a tenu à rassurer les Londoniens et les touristes présents dans la ville, peu après l’attaque qui a fait au moins cinq morts et une quarantaine de blessés ce mercredi.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


France : Le parquet de Paris a requis un non-lieu pour des soldats français accusés de viols en Centrafrique.

Le 20 décembre 2016, l’enquête « pour viols sur mineurs de moins de 15 ans par personne abusant de l’autorité conférée par leurs fonctions et complicité de ces viols » ouverte après des accusations portées contre des militaires de l’opération Sangaris, en Centrafrique, fut déclarée close sans aucune mise en examen.

Pour rappel, en avril 2015, le quotidien britannique The Guardian avait évoqué de l’existence d’une note confidentielle des Nations unies, laquelle faisait état d’accusations d’abus sexuels sur des mineurs contre 14 soldats français de l’opération Sangaris. Averti dès juillet 2014, le ministère de la Défense avait saisi le parquet de Paris au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale et une enquête préliminaire fut confiée à la gendarmerie prévôtale.

Au cours de ces investigations, 6 militaires affectés en Centrafrique entre décembre 2013 et juin 2014 purent être identifiés et entendus par la justice. Seul l’un d’entre eux fut placé en garde à vue avant de repartir sans aucune charge retenue contre lui.

Aussi, comme l’on pouvait s’y attendre, le Parquet a donc requis un non-lieu dans cette affaire, malgré la demande de deux associations – Innocence en danger et Enfance et partage – de continuer les investigations, ces dernières ayant dénoncé une enquête menée « uniquement à décharge réalisée de façon totalement partiale et lacunaire ». Il revient maintenant aux juges d’instruction de confirmer cette décision ou bien d’ordonner un procès. Mais la première est la plus probable étant donné qu’aucune mise en examen n’a été prononcée dans ce dossier.

Pour le Parquet, « il ne peut être affirmé à l’issue de l’information qu’aucun abus sexuel n’a été commis sur ces mineurs », mais les éléments recueillis et « la variation des témoignages ne permettent pas d’établir des faits circonstanciés et étayés à l’encontre des militaires qui ont pu être entendus comme mis en cause dans ce dossier », a expliqué une source proche du dossier à l’AFP.

En effet, les témoignages des victimes présumés recueillis sur place par les enquêteurs n’ont pas été concluants. Ainsi, face à des photographies, l’une d’elles a dit reconnaître son agresseur… sauf que le portrait qu’elle a désigné n’était pas celui d’un militaire. Une autre a reconnu avoir menti. Enfin, une troisième a affirmé avoir lu le nom d’un soldat sur son treillis mais il est apparu qu’elle ne savait pas lire.

En octobre 2016, un rapport d’étape du bureau des services de contrôle interne de l’ONU (OIOS), s’était penché sur les cas d’abus sexuels attribué aux Casques bleus déployés en Centrafrique. Et il avait constaté que de nombreux témoignages étaient « quasiment identiques », ce qui laissaient penser que les victimes présumées avaient « mémorisé un script ».

Africa24.info
***


Palestine : Le cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti détenu depuis dimanche par Israël.

Le matin du dimanche 19 mars, les autorités fiscales israéliennes ont fait irruption dans la maison d’Omar Barghouti, éminent défenseur palestinien des droits de l’homme et cofondateur du mouvement BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) pour la liberté, la justice et l’égalité du peuple palestinien. Ce jour-là ils ont détenu et interrogé Omar et son épouse Safa pendant 16 heures. Omar subit actuellement son quatrième jour d’interrogatoire.

On trouvera ci-dessous la réponse du comité national palestinien de BDS (BNC) à ces développements et aux efforts systématiques du gouvernement israélien pour criminaliser le mouvement BDS, intimider ses militants et bloquer la libre expression.

Un éminent défenseur palestinien des droits de l’homme, cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti, a subi pendant des années menaces intensives, intimidation et répression par une variété de moyens de la part du gouvernement d’extrême droite d’Israël, particulièrement depuis que celui-ci considère le mouvement BDS comme une « menace stratégique » envers son système entier d’injustices contre les Palestiniens.

Lors d’une conférence en mars 2016 dans Jérusalem occupée, plusieurs ministres du gouvernement israélien ont menacé Omar et des défenseurs clés des droits de l’homme de BDS de mesures sévères, incluant « l’élimination civile ciblée » – un euphémisme pour un assassinat civil. Le ministère des affaires stratégiques a établi l’an dernier une « unité de salissure », comme l’a révélé le quotidien israélien Haaretz. Ce travail de cette unité est de ternir la réputation des défenseurs des droits de l’homme et des réseaux liés à BDS.

C’est dans ce contexte que doit être comprise l’investigation du département fiscal israélien concernant Omar et son épouse Safa. Ayant échoué à les intimider par la menace de révoquer le permis de résident permanent d’Omar en Israël et après que l’interdiction effective de voyager imposée à Omar n’a pas réussi à bloquer son travail pour les droits de l’homme, le gouvernement israélien en a été réduit à fabriquer une affaire relative à un prétendu revenu d’Omar hors d’Israël pour ternir son image et l’intimider.

Le fait que cette investigation inclut une interdiction de voyager et arrive quelques semaines avant le déplacement prévu d’Omar Barghouti aux États-Unis pour recevoir le Prix Gandhi pour la paix (Gandhi Peace Award)conjointement avec Ralph Nader dans une cérémonie à l’université de Yale prouve son véritable motif : la répression.

Le fait que le gouvernement israélien a rendu publiques les inventions incendiaires contre Omar seulement 24h après son arrestation pour interrogatoire montre sans aucun doute que le véritable objectif de l’investigation est de ternir sa réputation.

Aucune mesure de répression, si extrême soit-elle, exercée par Israël contre le mouvement BDS ou ses défenseurs des droits de l’homme et son vaste réseau de soutiens, ne peut arrêter ce mouvement pour les droits de l’homme. L’intimidation et la répression peuvent à peine affecter un mouvement populaire qui croit dans les coeurs et les esprits des gens, les encourageant à faire ce qu’il faut : se tenir du bon côté de l’histoire, contre le régime fanatique d’Israël, un régime d’apartheid, d’occupation et de nettoyage ethnique, et pour la liberté, la justice et l’égalité du peuple palestinien.

Ce dernier chapitre désespéré dans la répression et l’intimidation exercée par le gouvernement israélien contre Omar Barghouti est pourtant l’indicateur le plus fort de l’échec du régime israélien d’occupation, de colonialisme et d’apartheid à ralentir l’impressionnante expansion du mouvement BDS pour les droits palestiniens.

Le comité national palestinien BDS ((BNC) est le plus grand regroupement de la société civile palestinienne. Il conduit et soutient le mouvement global Boycott, désinvestissement et sanctions. Visitez le sitewww.bdsmovement.net et suivez @BDSmovement

Traduction: Catherine G. pour BDS France.

oumma.com
***


La lecture du Coran et ses mérites.

Nous avons à notre disposition la Parole Sacrée de notre Seigneur. Malheureusement, bon nombre d’entre nous n’en profitent pas assez. Nous devrions pourtant lire le Coran et l’apprendre tant que nous le pouvons. A l’occasion du mois béni de Ramadan, nous allons expliquer la manière dont nous devons lire la Parole d’Allah avant d’énumérer les mérites de cette lecture inchaAllah.

Comment lire le Coran ?

Le Coran étant la Parole de Notre Seigneur, nous devons adopter un comportement décent envers lui. Ainsi, il convient de le lire dans un état de purification. De même, nous devons nous tenir de manière correcte en le lisant et ne pas adopter une posture irrespectueuse.

De plus, nous ne devons pas nous empresser de finir notre lecture mais au contraire, nous devons prendre notre temps afin de saisir le sens de la Parole Divine. À ce sujet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui lit le Coran en moins de trois jours, ne peut en saisir le sens.» Ainsi, les compagnons du Prophète (‘alayhoum salam) achevaient la lecture du Coran en une semaine, comme il (‘alayhi salat wa salam) l’avait conseillé à ‘Abdallah ibn ‘Umar. Ne nous hâtons donc pas de terminer sa lecture.

Lorsque nous lisons le Coran nous devons embellir notre voix. Cela nous a été conseillé par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui dit : « Embellissez la lecture du Coran par vos voix. Celui qui ne module pas le Coran, ne lit pas comme nous. Rien n’est plus agréable à Dieu que d’écouter un prophète psalmodier l’Ecriture sainte. »

Nous devons lire le Coran en méditant sur son sens et en prenant conscience de la Grandeur d’Allah. Nous devons respecter le Coran, méditer sur son sens et nous interroger sur notre foi. La lecture du Coran devrait ainsi augmenter la crainte que nous éprouvons envers notre Créateur. En ce sens, Abu Noun a dit : « Les promesses et les menaces du Coran ont empêché les yeux de ceux qui le lisent de se fermer. Ils ont si bien compris la parole de Dieu Majestueux qu’ils baissent la tête d’humiliation et de soumission. »

Quels sont les mérites de la lecture du Coran ?

Les mérites de la lecture du Coran sont nombreux machaAllah. Parmi ces mérites, Allah a permis au Coran d’intercéder en notre faveur au jour du Jugement Dernier. En effet, notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit dans un hadith rapporté par Muslim : « Lisez le Coran ! Le jour de la résurrection, il viendra intercéder en faveur de celui qui le récite. » Macha Allah ! De plus, Al-Nawas ibn Sama’n (qu’Allah l’agrée) a dit : « J’ai entendu le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) dire : » Au jour de la résurrection, on présentera le Coran et on fera venir ceux qui ont mis en exécution ses prescriptions, où les deux sourates « la vache » et « la famille de Imran », formeront un argument en faveur de ceux qui les ont récitées (et ceux qui les ont appliquées). » » (Rapporté par Muslim).

Nous espérerons tous ce jour-là que quelqu’un intercède en notre faveur et voilà que le Coran intercédera en faveur de ceux qui l’ont lu et appliqué SobhanAllah ! De même, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le jeûne et le Coran intercéderont pour le serviteur le jour du jugement ; le jeûne dira : Seigneur! Je l’ai empêché de manger et d’assouvir ses envies, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; et le Coran dira : je l’ai empêché de dormir la nuit, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; ils intercéderont alors en sa faveur. » Ce hadith est rapporté par Ahmed et At-Tabarani. Il souligne le fait que le Coran intercédera en notre faveur au jour de la résurrection machaAllah ! Lisons la Parole d’Allah pour que Celle-ci nous soit bénéfique le jour où nous serons tous rassemblés devant Notre Créateur.

Celui qui lit le Coran fait partie des amis d’Allah et de Ses élus . Qu’espérer de mieux ? Nassaï (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les adeptes du Coran sont les élus de Dieu et Ses amis privilégiés. » Quel merveilleux mérite ! Nous pouvons devenir les amis privilégiés de Notre Seigneur par la lecture du Coran ! Par ailleurs, lorsque nous étudions le Coran et lorsque nous l’enseignons, nous faisons partie des meilleurs des hommes. Cela a été rapporté par Al Boukhari. L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui a étudié le Coran ainsi que celui qui l’enseigne. »

La lecture du Coran nous élèvera dans l’au delà incha Allah. À ce sujet, Omar ibn Al-Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Muslim : « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Grâce à ce Livre, Dieu élèvera des gens et abaissera d’autres. » ». De même, ‘Abdullah ben Amr ben Al- ‘As (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Abu Daoud et Al Tirmidhy : « Le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) a dit : « On dira, le Jour de la Résurrection, à celui qui récitait le Coran : « Récite et monte comme tu récitais en psalmodiant dans le bas monde, car ta place sera là où tu réciteras le dernier verset que tu connaisses ». »» La lecture du Coran nous permettra d’accéder au Paradis inchaAllah et mieux encore, sa récitation nous fera accéder aux plus hauts degrés (selon la quantité de versets que l’on connaît). MachaAllah il n’y a pas de Demeure plus parfaite que les Jardins du délice. Nous pouvons y pénétrer par la lecture du Coran ! Qu’espérer de plus que ce mérite machaAllah ?!

Rappelons que la lecture du Coran nous apporte une récompense, même si nous le lisons avec difficultés. À ce sujet, ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a dit dans un hadith rapporté par Al Boukhari et Muslim : « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui récite le Coran avec habilité sera avec les anges scribes purs et nobles. Et celui qui récite le Coran avec difficultés, aura deux récompenses. » » Allah est Miséricordieux ! Il nous récompensera pour avoir lu Sa Parole au lieu de nous adonner aux tentations de la vie d’ici bas. De plus, Ibn Massoud (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Al Tirmidhy : « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui récite une lettre du Livre de Dieu aura une bonne action qui sera décuplée. Je ne dis pas que « Alif, Lam, Mim », est une lettre mais « Alif », est une lettre, « Lam » est une lettre et « Mim » est une lettre. » » Quelle meilleure récompense que Celle de notre Créateur, Seigneur des cieux et de la terre ? Lisons le Coran tant que nous pouvons encore le faire chers frères et soeurs ! Profitons de ce mois sacré pour lire La Parole Divine inchaAllah !

Qu’Allah nous facilite la lecture et l’apprentissage du Saint Coran. Qu’Il nous accorde Sa récompense car Il est le Très Clément.

AJIB.FR
***


Ce qu’il faut savoir sur le deuil en Islam.

La vie dans ce monde ici-bas peut nous paraître infinie, jusqu’au point d’en oublier la mort qui nous guette tous, sans condition de sexes ou d’âges.
Les musulmans sont appelés à comprendre que la mort est inéluctable, et même si celle-ci est douloureuse pour la personne concernée par la perte d’un être proche, il est nécessaire de ne pas oublier de pratiquer ses règles propres à l’Islam.

Contrairement aux croyances de beau nombre de musulmans, il n’y a aucune valeur spirituelle du 40 ème jour de deuil en Islam.
Le mythe des 40 jours vient des coutumes de l’ancienne Egypte où les Égyptiens attendaient 40 jours uniquement pour sécher le corps et le momifier ensuite…
Chez les musulmans, le deuil des proches dure 3 jours. Durant ce temps, il est possible de pleurer, mais le port des bijoux, du parfum, ou la pratique d’activités ludiques, n’est pas recommandé.
La femme endeuillée est soumise à plusieurs obligations. En effet, la veuve est astreinte à une période de viduité de 4 mois et 10 jours. Pendant toute cette période, elle ne devra pas porter de vêtements attirant les regards ou de bijoux, ni sortir de chez elle sans nécessité. Il est également interdit de la demander en mariage pendant cette période.

D’après Zaynab (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Il n’est pas permis à une femme qui croit en Allah et au jour dernier de faire le deuil pour un mort au delà de trois jours sauf pour le mari pour lequel le deuil est de 4 mois et dix jours ».
[Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1280 et Mouslim dans son Sahih n°1490].

La femme n’est pas autorisée à se marier pendant sa période de deuil de 4 mois en 10 jours.
Cependant, il existe une exception pour la femme enceinte lorsque son mari décède alors la fin de son délai sera le moment de son accouchement.
Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit: « Ceux d’entre vous que la mort frappe et qui laissent des épouses; celles-ci doivent observer une période d’attente de 4 mois et 10 jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas comment elles disposeront de leurs propres personnes d’une manière convenable. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites ». (Coran 2/234).
Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit: « Et celles qui sont enceintes, la fin de leur délai est leur accouchement ». (Sourate 65/4).

Sur la question du deuil, les innovations prennent souvent le pas sur les règles en Islam. En effet, certaines personnes organisent un repas après les 40 jours de deuil, alors que celui-ci n’est pas prescrit par les règles coraniques.
D’autre part, les visites au cimetière sont permises, à condition qu’elles ne soient pas trop régulières, ni trop démonstratives.
On doit demander le pardon pour les morts, car l’invocation pour eux dans chaque jour (sans détermination) est la meilleure chose qu’on peut faire.

« Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant: « Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux » ».
(Sourate 59/10).

Les enfants doivent demander le pardon pour les parents, car la meilleure invocation pour les parents c’est celle venant des enfants comme le dit le verset suivant :
« Ô mon Seigneur! Fais que j’accomplisse assidûment la Ṣalāt ainsi qu’une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur!
Ô notre Seigneur! pardonne-moi, ainsi qu’à mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes. » (Sourate 14 / 40 et 41).

Au moment du deuil, beaucoup de croyants se laissent aller à une tristesse démesuré au lieu de développer les actes pour le pardon d’Allah (soubhanou wa ta’ala) en faveur de leurs parents:

Le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Lorsque la personne meurt, ses actions s’arrêtent sauf trois choses : une aumône continuelle [qui continue après sa mort], ou une science dont les gens tirent profit [qu’il a laissée], ou un fils pieux qui invoque Dieu en sa faveur. »
[Rapporté par Mouslim [1631], d’après le hadith d’Abou Houréïrah].

AJIB.FR
***


France : Le maire a bien promis officiellement la mosquée en centre ville !

Le maire de Clichy Remi Muzeau est bien le seul responsable des troubles dans sa ville.

En effet, celui-ci avait de façon quasi-officielle devant huissier promis de pérenniser la Mosquée du centre ville. Aujourd’hui il trahit et veut éloigner la visibilité musulmane du centre ville de Clichy La Garenne.

Cela illustre bien le double discours et le jeu trouble de biens des élus islamophobes qui promettent candidats l’autorisation administrative de lieux de culte décents et qui, une fois élus, dénoncent avec véhémence la communauté musulmane et ses projets.

Cela illustre bien également le suivisme de certains complexés qui répètent bêtement la propagande médiatique islamophobe des grands médias toujours prêts à salir notre image.

Le maire doit assumer ses promesses et cesser de prendre en otage toute une communauté à des fins électoralistes afin de contenter les extrémistes islamophobes et racistes.

Les politiques d’apartheid confessionnel doivent cesser même dans le 92 …

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Une hajja matraquée et gazée par la police pour fermer la Mosquée de Clichy.

Cette vidéo est un extrait d’une vidéo CCIF dénonçant l’expulsion islamophobe et violente de la mosquée de Clichy fermée par la mairie.

Comme vous le constaterez ni la Mosquée ni ses fidèles ne sont respectés par les autorités qui n’ont pas hésité à faire matraquer les fidèles dont des femmes et des personnes âgées.

Cette hajja a été matraquée et aspergée de gaz.

Qui peut permettre cela ? Jusqu’où la hagra islamophobe ira-t-elle ?

Demain l’association gérant la Mosquée organise la prière de vendredi devant la mairie de Clichy La Garenne à 13h00.

Soyons nombreux à nous mobiliser pour démontrer que notre communauté est solidaire et qu’elle ne laissera jamais écraser dans le violence islamophobe d’état ni ses femmes, ni ses Mosquées.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Palestine : Plus de 500 Palestiniens condamnés à perpétuité par Israël.

Au contraire de sa façade se voulant démocratique et respectueuse des droits de l’Homme, Israël mène une politique discriminatoire et criminelle à l’encontre de la population palestinienne.

Les prisons israéliennes regorgent d’hommes, femmes et enfants enfermés arbitrairement. On compte plus de 500 personnes purgeant une peine à perpétuité.

En l’espace de quelques mois, depuis juillet 2016, 7000 personnes ont été faites prisonnières, parmi elles, 350 enfants de moins de 18 ans et 62 femmes.

Selon le Club des Prisonniers Palestiniens, 1.700 prisonniers sont emprisonnés alors qu’ils sont malades et 25 d’entre eux se trouvent dans une état critique sans soin et sans possibilité d’en recevoir.

Au cours des cinquante dernières années, soit depuis 1967, plus de 800 000 Palestiniens ont été faits prisonniers par les autorités israéliennes. Ainsi, on peut noter que toutes les familles ont, en moyenne, dû au moins une fois dans leur vie être confrontés aux geôles israéliennes.

islametinfo.fr
***


France : Présidentielle 2017 : avec 80 ONG, Nicolas Hulot lance la campagne des solidarités.

Nicolas Hulot a lancé, jeudi 23 mars, son « appel des solidarités » avec près de 80 associations dont font partie la Fondation Nicolas Hulot, Emmaüs, la Fondation Abbé Pierre, le Secours Islamique, Les Petits Frères des Pauvres, Action contre la faim, Médecins du monde, le Secours catholique ou encore SOS Racisme.

Du 23 mars au 21 avril, la campagne des solidarités interpellera et incitera les candidats à la présidentielle à faire de la lutte contre les inégalités une de leurs priorités. Chaque citoyen est invité à signer l’appel (plus bas) ou gratuitement par SMS au 32321 en tapant le mot « Présent ». Un compteur en temps réel sur le site affiche le nombre de signataires. « On a besoin de se compter pour montrer que la solidarité est peut-être le premier parti de France » a-t-il déclaré dans une interview au Monde.

Peser dans l’élection présidentielle
Avec 500 propositions, le collectif s’intéresse à « 5 caps » de solidarité : la lutte contre les inégalités, la protection de la nature et des générations futures, la lutte contre l’exclusion et les discriminations, aider chacun à faire entendre sa voix et la solidarité sans frontières et coopération avec les peuples.

Nicolas Hulot a rencontré les « principaux candidats » à l’élection présidentielle dont François Fillon : « J’ai parlé très franchement et librement à François Fillon en m’étonnant que ce bord politique sur ce sujet-là (l’écologie) semble afficher ait une aussi grande indifférence. » Le collectif veut guider les citoyens dans leur choix pour l’élection sans pour autant appeler à voter pour tel ou tel candidat. « Ce n’est pas à nous de nous substituer à la conscience du citoyen » a-t-il expliqué.

L’Appel des solidarités

A celles et ceux qui ont l’impression que quelque chose ne tourne pas rond.

A celles et ceux qui ne se sentent pas bien représenté(e)s, ni écouté(e)s.

A celles et ceux qui vivent une réalité en décalage avec celle qu’on voit sur les écrans.

A celles et ceux qui continuent de s’entraider là où on nous dit qu’il faudrait se replier. A lutter contre la discrimination et l’exclusion. A protéger la nature que d’autres veulent détruire, surexploiter ou épuiser.

A celles et ceux qui sont parfois envahi(e)s par un sentiment d’impuissance ou de désarroi.

A celles et ceux qui se croient seul(e)s à penser comme ça.

A celles et ceux qui ne s’empêchent pas de rêver que, peut-être, il n’est pas trop tard pour changer de cap. Et que ça, c’est déjà commencer à changer le monde.

A celles et ceux qui considèrent que notre destin est ce que nous avons en commun. Que la solidarité, c’est résister ; et construire l’avenir. Qu’ensemble, nous formons une force immense que rien ne peut arrêter.

A celles et ceux-là, nous adressons l’Appel des Solidarités. L’Appel à se rassembler, se compter, pour que les 5 caps des Solidarités guident toute action et toute décision politique dans le prochain quinquennat. Nous avons un énorme pouvoir, faisons-le savoir.

Les associations font l’Appel. L’Appel des Solidarités.

Répondons Présent ! Nous avons un énorme pouvoir, faisons-le savoir.

saphirnews.com
***


France : Calais : la justice se prononce pour la distribution de repas aux migrants .

Les migrants de Calais pourront enfin bénéficier de repas chauds. Le tribunal administratif de Lille a suspendu, mercredi 22 mars, les arrêtés municipaux des 2 et 6 mars empêchant la distribution de repas aux migrants.

Natacha Bouchart, maire LR de Calais, avait pris le 2 mars un premier arrêté municipal interdisant « toutes occupations, prolongées et répétées de la Zone industrielle des Dunes » à proximité du terminal ferry. Cet arrêté mentionnait « la présence régulière, persistante et massive d’individus et de groupe d’individus (…) aux fins de distribution des repas de migrants » en dénonçant entre autres des « occupations (…) de nature à troubler la tranquillité, la sécurité et la salubrité publiques ».

Quatre jours plus tard, l’élue LR prenait un deuxième arrêté en décidant d’élargir le périmètre du précédent avec comme motif la « liberté d’aller et venir et de manifester ».

Une dizaine d’associations ont dénoncé ces arrêtés et déposé une requête en référé que le tribunal a examiné jeudi 16 mars. Le tribunal administratif a rendu, une semaine plus tard, une décision qui conforte les associations. Selon 20 Minutes qui a eu accès à la décision de justice, le tribunal considère que « la maire de Calais a porté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir, à la liberté de réunion et, en faisant obstacle à la satisfaction par les migrants de besoins élémentaires vitaux au droit à ne pas subir des traitements inhumains et dégradants. »

« Les distributions alimentaires doivent et vont donc pouvoir continuer de se tenir sur le territoire de Calais pour toutes les personnes en situation de précarité », s’est félicité l’association Utopia 56 dans un communiqué. Cependant, le tribunal n’a pas répondu favorablement à la demande des associations concernant l’ouverture d’un centre d’accueil, le tribunal considérant que le « que le nombre de migrants présents à Calais est limité ».

saphirnews.com
***

Belgique: un homme arrêté après avoir tenté de foncer sur la foule en voiture.

Un homme a été arrêté ce jeudi après-midi à Anvers, en Belgique, après avoir essayé de foncer sur la foule dans la principale voie commerçante de la ville. Cette rue, presque entièrement piétonne, est autorisée à la circulation seulement à vitesse réduite. Personne n’a été blessé. En prévention, le maire d’Anvers a décidé d’augmenter la présence policière et militaire dans la ville.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Anvers: un homme arrêté après avoir tenté de… par BFMTV

oumma.com
***


Israël s’attribue des régions gazières revendiquées par le Liban.

Le gouvernement israélien a décidé de manière unilatérale d’annexer à sa zone économique exclusive des régions côtières litigieuses de la Méditerranée où se trouvent d’immenses réserves de pétrole et de gaz.

Ces zones sont revendiquées par le Liban voisin, qui estime qu’il a également le droit d’exploiter les gisements qui s’y trouvent. Conformément à la législation internationale, leur appartenance à Tel-Aviv ou à Beyrouth n’est toujours pas déterminée mais Israël a déjà commencé à toucher les premières recettes de leur exploitation, alors que le Liban reste à l’écart.

Les autorités israéliennes ont pris cette décision après l’échec des négociations avec les représentants libanais sous la médiation des USA, rapportent les médias arabes.

Les relations déjà tendues entre Tel-Aviv et Beyrouth se sont aggravées en 2009 quand la compagnie américaine Noble Energy a annoncé la découverte en Méditerranée du gisement Tamar. Fin 2010, cette même compagnie a découvert le gisement Léviathan puis le gisement Tanin en 2012. Le volume total de gaz découvert est estimé à près de 800 milliards de mètres cubes, et le gaz non découvert pourrait représenter jusqu’à plusieurs milliers de milliards de mètres cubes.

De telles richesses naturelles promettent des revenus très importants à celui qui les exploitera. Or il s’est avéré impossible d’en déterminer le propriétaire à cause du litige entre Israël et le Liban sur la démarcation des frontières maritimes.

« Le Liban a envoyé à l’Onu des cartes en présentant le traçage correct des frontières maritimes. Mais Israël s’y est opposé et a illégalement élargi sa zone économique exclusive, annexant de facto les gisements. Le Liban s’est adressé à l’Onu et aux États-Unis pour qu’ils fassent pression sur Israël et l’obligent à démarquer les frontières maritimes mais rien n’a été fait à ce jour. De facto, Tel-Aviv s’est emparé des zones pétrolières et gazières », explique le politologue libanais Amid Hoteit, général à la retraite.

Et d’ajouter: « Israël n’aurait jamais osé agir ainsi s’il n’avait senti derrière lui le plein soutien des USA, y compris dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies. »

Pendant ce temps Tel-Aviv a déjà commencé à tirer des bénéfices de l’exploitation des gisements. Comme l’a annoncé début mars la compagnie Delek Drilling, membre du consortium chargé de l’exploitation des gisements gaziers à proximité du littoral israélien, les exportations de gaz ont déjà commencé en janvier vers les compagnies jordaniennes Arab Potash et Jordan Bromine, qui ont signé en 2014 un accord de 15 ans sur l’importation de 2 milliards de mètres cubes de gaz. Pendant ce temps, Beyrouth reste sur la touche.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation continue d’interdire au prisonnier Arqan de voir sa famille
.
Israël pratique les actes d’apartheid les plus odieux du monde, affirme une députée tunisienne
.
Les colons israéliens rasent des terres appartenant à des palestiniens
.
Un journaliste russe gagne un procès contre une organisation juive en Russie
.
L’occupation déploie ses troupes près de l’Université américaine à Jénine
.
Accord tacite donné par Trump à la colonisation de Jérusalem
.
Vidéo : un soldat israélien frappe des palestiniens sans raison
.
Le prisonnier Mahmoud Saada en grève de la faim
.
La Jordanie augmente son personnel à Jérusalem
.
L’ambassadeur Mansour dénonce les « méthodes d’intimidation » pratiquées par certains Etats de l’ONU
.
Haaretz : Israël déterminé à annexer la colonie Maale Adumim
.
Des ONG enjoignent la FIFA à interdire les matchs dans les colonies israéliennes
.
12 Palestiniens arrêtés par l’occupant en Cisjordanie
.
Le député Dahbour arrêté sur un checkpoint près de Jénine
.
Le député Anwar Zaboun souffre toujours de la détention administrative
.
Deux pêcheurs palestiniens arrêtés dans la mer de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information