MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 3 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Le saviez-vous ? Mimar Sinan, le plus grand architecte de tous les temps.

L’histoire de l’Islam est remplie d’architectes de génie et les musulmans peuvent sans conteste s’approprier les plus grands monuments de la planète montrant par leurs structures la grandeur de l’Islam à travers le temps.
Le Dôme du Rocher à Jérusalem, l’Alhambra de Grenade en Espagne, la Mosquée Bleue à Istanbul en Turquie sont autant d’exemples de cette tradition architecturale.

Dans la lignée de ceux qui ont marqué leur époque, Mimar Sinan le plus grand architecte de l’empire ottoman est certainement l’un des plus influents de son temps.
Né dans un village d’Agirnas en Cappadoce le 15 avril 1489, Sinan qui est d’origine arménienne est le fils d’un charpentier Grec ou Arménien converti à l’Islam, et c’est auprès de son père qu’il va tout apprendre du métier qui fera de lui un être à part des années plus tard.

Après avoir été recruté dans le cadre du devsirme destiné aux jeunes gens chrétiens convertis à l’Islam, il prêtera comme ses camarades allégeance au Sultan Murat 1er. Après quelques temps passé dans la cavalerie, il intégrera le corps des techniciens pour finalement devenir ingénieur en génie militaire.
Il compte à son actif plusieurs ponts et fortifications et devient le plus grand bâtisseur de l’ère ottomane durant les règnes successifs des sultans Soliman le Magnifique, Selim II et Murat III.

L’un des premiers objectifs de Mimar Sinan fût d’édifier un monument pour l’Islam qui dépasserait en magnificence la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul construite en 537 par les Byzantins pour être par la suite convertie en mosquée après la conquête de la ville par Mehmed II en 1453.
Ce ne fût que le début d’une prolifération de constructions dont il a été le maître d’œuvre, la mosquée Khusruwiyah à Alep en Syrie, la mosquée de l’imam Abou Hanifa à Bagdad et la mosquée de Jalal ad-Din al-Rumi à Konya, tous ces projets lui ont permis de consolider sa formation en architecture et en ingénierie afin de construire les plus grands monuments à la gloire de l’Islam.

Si l’on s’en réfère à l’une de ses biographies, Sinan considérait la Mosquée Selimiye à Edirne comme son chef-d’œuvre avec ses quatre minarets atteignant chacun 80 mètres et son dôme encore plus impressionnant que celui de la basilique Sainte-Sophie. Destinée au fils du sultan Sulayman, Sélim II, celui-ci voulait qu’elle soit un lieu pour tous les musulmans qui y prieraient encore longtemps après sa mort.

Le style de Sinan, inspiré par le savoir des seldjoukides et des Byzantins, est particulier, les formes arrondies et harmonieuses de ses constructions jouent avec les volumes et les lumières pour en tirer le meilleur.
Il a marqué de son empreinte 107 mosquées, 52 salles de prières, 45 tombeaux, 74 collèges de théologie, 8 écoles coraniques, 6 écoles primaires, 3 hôpitaux, 22 hospices, 6 couvents de derviches, 31 caravansérails, 38 palais, 5 villas, 8 citernes, 56 hamams, 9 ponts et 7 aqueducs.

Décédé à Istanbul le 17 juillet 1588 à l’âge de 99 ans, il sera enterré dans un tombeau érigé tout près de la mosquée de Soliman. Ses œuvres figurent aujourd’hui parmi les plus grands symboles de l’Islam, plus de 400 ans après sa mort.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : un attentat terroriste à la Grande mosquée de Québec fait plusieurs morts.

Deux hommes aux visages masqués et lourdement armés ont ouvert le feu dans la grande mosquée de Québec (Canada). Les deux terroristes se sont introduits dans le lieu de culte musulman pendant la prière du Icha dimanche vers 19h15. Plusieurs dizaines de musulmans étaient réunis dans la mosquée de Sainte-Foy dont des femmes et des enfants. Le dernier bilan serait de six morts et huit blessés selon la police.

Christine Coulombe, porte-parole de la sûreté du Québec, a annoncé ce matin le décès de six personnes âgées de 35 à 70 ans. Parmi les six victimes, on retrouve deux Algériens, un Marocain, un Tunisien et deux citoyens d’Afrique subsaharienne.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a qualifié cette attaque d’« attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge » à l’issue des opérations de police.

Les Centre culturel islamique de Québec avait été la cible de menaces l’été dernier. Une tête de porc avait été déposée devant les portes de la mosquée durant le ramadan.

Une vaste opération de police a été lancée. Un porte-parole de la police de Québec a confirmé que deux suspects avaient été interpellés.

Les autorités annoncent que les lieux de culte musulmans sont surveillés davantage au Québec.

L’un des suspects avoue son crime avant son arrestation.

À 20h12, 17 minutes après l’appel initial au 911 qui faisait état de coups de feu tirés à la mosquée de Sainte-Foy, un des deux suspects arrêtés appelaient les services d’urgence pour avouer son crime.

Selon les information du Soleil, l’homme a confirmé être l’auteur de l’attentat contre le Centre culturel islamique. Il disait se sentir mal à cause du geste qu’il venait de poser et menaçait de se tirer une balle.

Aussitôt, la Sûreté du Québec est venue en renfort à la police de Québec pour prendre en chasse le Mitsubishi gris qui circulait alors sur l’autoroute Félix-Leclerc. L’homme de 27 ans a immobilisé son véhicule par lui-même en bordure de la bretelle d’accès du pont de l’île d’Orléans. Il avait avec lui, sur le siège arrière, au moins une arme de poing et deux armes qui ressemblaient à des Ak-47.

Le suspect arrêté est Alexandre Bissonnette.

Le suspect arrêté en lien avec l’attentat terroriste à la mosquée de Sainte-Foy à Québec est Alexandre Bissonnette . Il serait l’auteur présumé de la tuerie, perpétrée dimanche soir, qui a fait six morts et blessé 19 personnes, dont cinq étaient toujours dans un état critique ce matin, parmi la cinquantaine de fidèles réunis pour la prière du soir.

Alexandre Bissonnette serait le seul présumé responsable de l’attaque contre une mosquée de Québec, qui a coûté la vie de six personnes, a rapporté TVA Nouvelles, tandis que Mohamed Khadir, est dorénavant considéré comme témoin.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Obligation d’indiquer « colonie » pour désigner les Territoires Occupés Palestiniens.

En France, les commerçants sont dans l’obligation d’afficher « colonie » et non « Israël » pour des produits alimentaires provenant des Territoires Occupés Palestiniens.

Vous pouvez exiger que la traçabilité soit respectée.

L’étiquetage des produits venant des Territoires Occupés Palestiniens est soumis à une nouvelle réglementation. En effet, dans le Journal Officiel du 24 novembre 2016, il est indiqué que les consommateurs doivent être davantage informés sur la provenance des marchandises. Ainsi, si auparavant le pays « Israël » apparaissait sans désigner précisément si cela signifiait en réalité Jérusalem-Est, Cisjordanie ou le plateau du Golan, cela devrait changer. Il est nécessaire de rappeler que ces trois régions précédemment citées ne font pas partie de l’Etat israélien alors que des colonies s’y trouvent.

Le consommateur est en droit de demander la provenance des produits vendus dans un commerce. Un droit à utiliser et qu’on oublie souvent.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Contre le décret anti-immigration, Starbucks va engager 10 000 réfugiés.

La plus grande chaîne de cafés au monde, Starbucks, a promis de créer durant les 5 prochaines années 10 000 nouveaux emplois, afin d’engager davantage de réfugiés.

« Nous vivons dans une période sans précédent ».

En guise de protestation contre le décret anti-immigration, le PDG de Starbucks, Howard Schultz, a annoncé ce dimanche la création prochaine de 10 000 emplois exclusivement réservés aux réfugiés, par le biais d’un courrier : « Je vous écris aujourd’hui avec une grande inquiétude, le coeur gros et une promesse ferme ». Avant d’ajouter : « Nous vivons dans une période sans précédent, un moment au cours duquel […] la promesse du rêve américain est remise en cause ».

Ces emplois concernent les réfugiés venus de 75 pays qu’ils ont dû fuir en raison de la guerre et des persécutions. L’enseigne s’engage à s’installer dans ces 75 pays en vue de répondre aux besoins de ses clients, peu importe d’où ils viennent. A travers cette initiative, la chaîne mondiale de cafés veut faire passer un message clair : « Nous devons nous assurer que nos élus nous entendent individuellement et collectivement. Starbucks fait sa part ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Theresa May demande à la Turquie de respecter les droits de l’Homme.

En visite en Turquie, Theresa May a déclaré que le pays devait respecter l’Etat de droit et ses obligations au regard du respect des droits de l’Homme.

Que la Turquie soutienne sa démocratie.

Fière de s’être tenue au côté de la Turquie suite au putsch manqué de juillet 2016, Theresa May, Première ministre du Royaume-Uni, n’a cependant pas évité le sujet du respect des droits de l’Homme avec Recep Tayyip Erdogan. « Maintenant, il est important que la Turquie soutienne sa démocratie en maintenant l’Etat de droit et en respectant ses obligations internationales en matière de droits de l’homme, comme le gouvernement s’y est engagé » , a-t-elle notamment indiqué.

Les arrestations, après le coup d’Etat non-abouti, ont été très nombreuses, suscitant l’inquiétude européenne. Cela n’empêche cependant pas les relations économiques et commerciales.

Clic pour voir la Source de l’article

***


D’après Gorbatchev, le monde se prépare à la guerre.

Il faut stopper la course à l’armement, d’après Mikhaïl Gorbatchev. Cela afin d’éviter une nouvelle guerre à laquelle le monde semble se préparer.

Il dénonce des dépenses militaires en augmentation

L’ancien président de l’ex-URSS a écrit une tribune dans le magazine Time proposant notamment que le Conseil de sécurité de l’ONU adopte « une résolution déclarant qu’une guerre nucléaire est inacceptable« . Le problème est urgent d’après ses termes et doit être résolu en priorité. La militarisation est un fléau auquel il faut trouver une solution de paix. En effet, les dépenses militaires des pays augmentent et les dirigeants adoptent des discours de plus en plus agressifs.

« J’exhorte les membres du Conseil de sécurité de l’ONU à faire le premier pas » a dit Mikhaïl Gorbatchev. Sera-t-il entendu ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Sport : Coupe d’Afrique des Nations 2017 : Burkina Faso, Cameroun, Ghana et Egypte demi-finalistes.

Le carré final est à présent connu. Burkina Faso, Cameroun, Ghana et Egypte se retrouvent donc en demi-finale dans cette Coupe d’Afrique des Nations 2017.

Le réalisme l’a emporté !

Ces quarts de finale ont été assez serrés avec, pour chaque rencontre, des forces d’opposition équivalentes. Cependant dans ce cas-là, le réalisme est ce qui départage. Le Burkina Faso a ainsi battu la Tunisie. Le Cameroun et le Sénégal sont allés jusqu’à la cruelle séance des tirs-au-but. Le travail réalisé par les Sénégalais au cours des 90 minutes et des prolongations n’a pas payé ! Ce dimanche c’est le Ghana qui l’a emporté face à la République Démocratique du Congo sur un score de 2 buts à 1. En fin de soirée, c’est l’Egypte qui a décroché le dernier ticket pour les demi-finales mais les Marocains d’Hervé Renard n’ont nullement démérité.

Ces quarts de finale montrent que la réussite se joue sur des petits détails et que dominer est insuffisant si le chemin des filets n’est pas trouvé. Les deux demi-finales se joueront les 1 et 2 février avec Burkina Faso-Egypte et Cameroun-Ghana. Espérons aussi sur de meilleures pelouses !

Clic pour voir la Source de l’article

***

Donald Trump démarre ses opérations militaires au Yémen par un fiasco.

Une opération spéciale américaine validée par Donald Trump a fait plus 57 morts dont 16 civils au Yémen. L’attaque visait une tribu yéménite accusée d’être proche d’Al Qaïda.

Le raid militaire américain s’est soldé par au moins 57 morts selon un responsable yéménite local dont 16 civils. A noter la mort d’un soldat américain et d’une jeune fille américano-yéménite âgée de 8 ans.

Wassim Nasr revient sur cette première opération extérieure lancée sous le commandement de Donald Trump. Le nouveau président atypique a déjà mis en place une série de décrets notamment l’un interdisant l’entrée sur le sol américain de ressortissants de sept pays musulmans.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

***


Gambie : le nouveau président annonce la laïcisation de l’Etat .

Adama Barrow, le nouveau président de la Gambie, a annoncé une batterie de mesures pour réformer l’Etat, samedi 28 janvier. Dans sa volonté de trancher avec le régime de son prédécesseur Yahya Jammeh, il a décidé de changer l’orientation confessionnelle de l’administration.

« La Gambie va désormais s’appeler République de la Gambie et non plus République islamique de Gambie », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans sa villa privée. La laïcisation de l’Etat passera notamment par l’instauration de la semaine de cinq jours ouvrables. Les fonctionnaires devront donc travailler du lundi au vendredi, de 8h à 16h. Sous l’ancien régime, l’administration ne travaillait que du lundi au jeudi, durant des journées de dix heures (8h-18h).

La Gambie est un pays d’Afrique de l’Ouest dont la population est à 90 % musulmane, 8 % chrétienne et le reste animiste. En décembre 2015, Yahyah Jammeh qui dirigeait sans partage le pays depuis 1994, avait choisi de faire de la Gambie un « Etat islamique », une décision prise au grand désarroi de la minorité chrétienne. « Nous redoutons le fondamentalisme. La Gambie est un Etat laïc et doit le rester. Le président ne peut en décider autrement sans consulter le Parlement, ni changer la Constitution », plaidait Isatou Njie Saidy, alors vice-présidente de la Gambie.

Le président Adama Barrow a également annoncé qu’il respecterait sa promesse de ne rester que trois ans au pouvoir, comme il s’y était engagé auprès de la coalition de l’opposition qui l’a soutenu à la présidentielle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Islam, citoyenneté et environnement.

Du culte et de la bonne œuvre en islam.

Tout au long de mon parcours dans la compréhension de l’islam, je me suis rendu compte peu à peu qu’une dimension importante des enseignements de cette religion était soit négligée, soit mal comprise. Par exemple, la notion de « bonne œuvre » (‘amaloun sâlih) qui traverse tout le texte coranique, ainsi que les hadiths(propos du prophète – PSL), ont été souvent réduits au domaine des actes strictement cultuels (‘ibâdât). Selon cette compréhension, ce qui importe pour le musulman, c’est d’adorer Dieu à travers l’accomplissement des commandements relatifs au culte, à savoir, la prière, le jeûne, la Zakât, le pèlerinage, la lecture du Coran, le Zikr (souvenir de Dieu à travers la répétition de paroles sacrées), etc.

En vérité, il existe nombre de commandements qui concernent les relations entre les humains, et entre les humains et les non humains. Selon cette compréhension large ou ouverte des enseignements de l’Islam, la bonne œuvre ne se réduit pas à l’observation des obligations vis-à-vis de Dieu et la mauvaise œuvre (le péché) ne se limite pas, elle non plus, à l’inobservation des obligations envers Lui. La bonne œuvre doit être comprise comme le respect des obligations, pour le croyant bien entendu, envers Dieu et envers la Création. C’est ainsi que j’en suis arrivé à penser qu’il est possible d’apporter des réponses pertinentes aux questions environnementales, à travers le registre de la « bonne œuvre » en Islam.

Les actes cultuels qui rythment la vie du musulman sont destinés à perpétuer le souvenir de Dieu en son for intérieur, à montrer que le musulman assume son choix de vouloir être en conformité avec ce que Celui-ci attend de lui : « Je n’ai créé les jinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent »(Coran, 51 : 56).Dans ce cadre, la définition du théologien Ibn Taymiya emporte l’adhésion de nombre de savants pour sa simplicité, en voici la quintessence :« Est œuvre d’adoration toute action ou parole aimée et agréée de Dieu ».Il en découle que les actions et les paroles du croyant peuvent être « ‘amaloun sâlih »(bonne œuvre), si elles ont pour but ultime l’obtention de l’agrément de Dieu et si elles respectent Sa Loi.

Un fondement à la sauvegarde de la terre et de la vie humaine peut être trouvé dans ce récit coranique des origines : « Et lorsque ton Seigneur dit aux anges : “Je vais établir sur terre un vicaire” Ils dirent : Quoi ? Vas-tu y établir quelqu’un qui y sèmera le désordre et y répandra le sang ? Alors que nous, nous glorifions Ta louange, et proclamons Ta Sainteté. Le Seigneur dit : Je sais ce que vous ne savez pas. » (Coran, 2 : 30). Dieu informa les anges de sa volonté d’installer sur terre un khalîfah (calife). Ces derniers ont répondu par des propos desquels il ressort : (i) Un souci de l’ordre sur terre. (ii) Un souci de la vie humaine. (iii) Une inquiétude sur la capacité du nouveau calife à être à la hauteur de sa mission. Ils mettent en avant leur activité cultuelle inlassable, articulée à la célébration de la louange de Dieu et de Sa gloire. Dieu leur répond par la perfection de sa science, pour le reste c’est le temps qui édifiera les anges.

Le Coran se porte garant de la noblesse de caractère du prophète (PSL) et le donne en modèle, même s’il faudra bien distinguer le champ où s’applique cette obligation de le suivre et le champ où il est loisible à l’homme de faire preuve de créativité : « Et tu es certes d’une moralité éminente » (Coran, 68 : 4) ; « En effet vous avez dans le Prophète un excellent modèle, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment » (Coran, 33 : 21). Un autre argument de taille est que la mission du Prophète (PSL) est une émanation universelle de la miséricorde divine : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant que miséricorde pour l’univers » (Coran, 21 : 107).

Toutes les créatures devraient pouvoir bénéficier de cette miséricorde qui accompagne la venue et la mission du Prophète (PSL). Dans cette optique, il est très instructif de rechercher ce que les enseignements et actes du Prophète (PSL) donnent à comprendre du thème de l’environnement. Les Hadiths rapportent qu’il sensibilisa beaucoup sa communauté au gaspillage, à la sauvegarde d’un cadre de vie décent, au respect de toute vie, à la revivification de la terre morte, à la plantation d’arbres, etc. Ainsi, le prophète dit : « Dans cette vie belle et douce, Dieu a fait de vous ses lieutenants » (Hadith rapporté par Mouslim) ; « Gardez-vous des trois sources de malédiction : la pollution excrémentielle des points d’eau, de la voie publique et de l’ombre où s’assoient les gens. »(Abou Daoud et Ibn Maja). Dans le registre du culte, au sens strict du terme, le prophète (PSL) a interdit le gaspillage, même durant les ablutions : « D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (PSL) est passé près de Sa’d (qu’Allah l’agrée) alors qu’il faisait les ablutions et lui dit : « Qu’est-ce que ce gaspillage Ô Sa’d ?! ». Sa’d (qu’Allah l’agrée) répondit : Y a-t-il du gaspillage dans les ablutions ? Le Prophète (PSL) dit : « Oui, même si tu es au bord d’un cours d’eau ». (Rapporté par Ahmad) .

Arrivé à Yathrib, qui deviendra Médine lors de l’Hégire, le prophète (PSL) entreprend de grandes actions d’assainissement et d’hygiène publique. Dans le contexte mental et les pratiques populaires de l’époque, les recommandations du prophète (PSL) afférentes à ce que l’on appelle aujourd’hui « le cadre de vie » ont revêtu un caractère novateur et salutaire. Un autre exemple : dans ce qui peut être interprété comme un souci de l’autre et du lointain, le prophète (PSL) recommande de tout faire pour la plantation d’un arbre, même dans les conditions extrêmes de la fin du monde : « Si l’Heure (la fin des temps) arrive, trouvant l’un de vous en possession d’une jeune pousse, qu’il fasse tout son possible pour la planter » (Hadith rapporté par Ahmad).

Récits coraniques sur le paradis perdu : enseignements sur la crise humaine et écologique.

Cette section présente la façon dont les enseignements de l’Islam aident à comprendre les origines ou racines profondes de la crise écologique et humaine et ses modalités en cours. Dans cette optique, beaucoup de choses se comprennent à partir du paradis perdu tel que le Coran en parle. L’annonce divine relative aux anges est une information fondatrice et lourde de conséquences pour le statut de l’humanité. Ce que Dieu dit aux anges est la consécration d’une dignité et d’une responsabilité singulières de l’être humain. Par la volonté de Dieu, il est en charge d’une institution unique : le Califat (al khilâfah). Les propos des anges mettent tous les exégètes dans l’embarras, tellement ils semblent réfractaires à une interprétation univoque et définitive. Mais les mots utilisés donnent tout de même des indications intelligibles : « Vas-tu y installer quelqu’un qui va semer le désordre et verser le sang ? ».

Pour nombre d’exégètes, cette inquiétude des anges, qu’on peut maintenant qualifier de prémonitoire, ne se comprend que parce qu’ils ont eu à être témoins du Califat calamiteux des jinns et de sa fin. Pour ceux qui ne retiennent pas cette hypothèse, faute de référence scripturaire irréfutable à ce sujet, le doute s’est emparé des anges sur la capacité d’Adam, frêle créatures d’argile, à être à la hauteur du Califat. Notons que les deux thèses ne s’excluent pas forcément.

Ce récit du Coran laisse voir que les anges ont une « idée » de ce que représente le Califat dont ils parlent selon une version négative : semer le désordre et verser le sang. Il n’est pas du tout anodin que le terme fasâd, dérivé du verbe fasada et traduit par désordre, corruption, chaos, etc., reste très général et que l’expression « verser le sang » diffère du simple meurtre pour renvoyer à la brutalité et à l’ampleur du phénomène. Le terme khilâfah est traduit de mille façons : califat, vicariat, lieutenance, successeur, etc. Ces efforts d’interprétation fournis par les exégètes sont louables, mais le lecteur peut rester désorienté. Pourtant les mots des anges donnent un sens satisfaisant : ils considèrent, peu importe à partir de quoi et en se fondant sur quoi, que la politique du Califat repose sur un double pilier : préserver l’Ordre (ils n’en disent pas plus) et sauvegarder la Vie.

Ce récit nous apprend une leçon capitale : le souci des anges pour l’ordre et la vie découle de leur connaissance du « souci de Dieu » qui s’y rattache. Il en découle que les racines des crises sur terre proviennent avant tout d’un manque ou d’une faible sensibilité au double souci de l’ordre et de la vie qui constitue les missions fondamentales du Califat originel.

Le lecteur du récit coranique des origines se rend compte qu’après avoir tenu des propos révélateurs sur le Califat, les anges donnent des indications de taille sur un aspect essentiel : ils se considèrent plus dignes de cette mission du Califat, en se prévalant de leurs activités spirituelles que l’on peut dire parfaites et constantes, « Alors que nous, nous glorifions Ta louange, et proclamons Ta Sainteté ! » Là aussi, le verset procède par détour : Dieu ne répond pas directement à leur « revendication », mais la suite du récit révèle ce qui est en jeu : la liberté, le savoir et le temps. Dieu a choisi de mettre à la tête de l’institution du Califat un être qui sera libre de ses décisions et de ses actes, donc du pouvoir d’accomplir (ou de ne pas accomplir) la mission en jeu. Il laisse la vérité se faire jour tout le temps que le nouveau Calife passera sur terre.

Voici des versets incontournables du Coran sur les récits du paradis d’avant qui éclairent notre compréhension de la perspective islamique des racines de la crise humaine et écologique :

« Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblîs qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles. Et Nous dîmes : « Ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous partout à votre guise; mais n’approchez pas de l’arbre que voici : sinon vous seriez du nombre des injustes”. Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps. Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles et Allah agréa son repentir car Il est certes, Celui qui accueille le Repentir, le Miséricordieux » (Coran, 2 : 34-37).

« Ô Adam, habites le Paradis, toi et ton épouse; et mangez-vous deux à votre guise ; mais n’approchez pas l’arbre que voici ; sinon, vous seriez du nombre des injustes. Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché – leur nudité – leur chuchota : “Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d’être immortels !”. Et il leur jura : “Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller”. Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu’ils eurent goûté de l’arbre, leur nudité leur devint visible et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela : “Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre ? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré ?” Tous deux dirent : “Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants » (Coran, 7 : 19-23).

« Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il l’oublia ; et Nous n’avons pas trouvé chez lui de résolution ferme. Et quand Nous dîmes aux Anges : “Prosternez-vous devant Adam”, ils se prosternèrent, excepté Iblîs qui refusa. Alors Nous dîmes : “Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu’il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux. Car tu n’y auras pas faim ni ne sera nu, tu n’y auras pas soif ni ne seras frappé par l’ardeur du soleil”. Puis le Diable le tenta en disant : “Ô Adam, t’indiquerai-je l’arbre de l’éternité et un royaume impérissable ?”.Tous deux (Adam et Ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s’égara. Son Seigneur l’a ensuite élu, agréé son repentir et l’a guidé. Il dit : “Descendez d’ici, (Adam et Ève), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si une guidance vous vient de Ma part, quiconque suit Ma guidance ne s’égarera ni ne sera malheureux. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, le Jour de la Résurrection, Nous l’amènerons aveugle au rassemblement”. Il dira : “Ô mon Seigneur, pourquoi m’as-Tu amené aveugle alors qu’auparavant je voyais?  » Allah lui] dira : « De même que Nos Signes (enseignements) t’étaient venus et que tu les as oubliés, ainsi aujourd’hui tu es oublié” (Coran, 20 : 115-126).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Mort de Maurice Gloton, grand traducteur des œuvres d’ Al Ghazâlî et Ibn ‘Arabî .

C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre le décès de Maurice GLOTON, le prince de la « traduction », du français à l’arabe. Il aimait traduire les œuvres de l’imam Al Ghazâlî et Ibn ‘Arabî dont il était devenu sans aucun doute le plus grand spécialiste en France. C’est d’ailleurs grâce à sa connaissance de ces deux grandes figures de l’islam que M. GLOTON était devenu cet homme de Dieu, imbibé de Sa présence, d’une exceptionnelle humilité et d’une profonde générosité du cœur et de l’esprit.

C’est à Venissieux, la fameuse banlieue lyonnaise qu’habitait « OubaidaAllah », le prénom qu’il s’était donné après sa conversion. Il y a environ cinq années, je lui ai rendu visite chez lui. Il était déjà très fatigué, s’exprimait très difficilement, mais il a accepté de me recevoir avec un groupe de jeunes lyonnais. Malgré sa maladie, il avait encore un projet qui lui tenait à cœur : la traduction du Coran.

La dernière fois que nous l’avions invité pour une conférence à la mosquée « Othmane », nous lui avions demandé de parler de l’ensemble de ses livres. Un jeune, assis à mes côtés, me demanda alors : « Qu’est ce qu’il a fait ce monsieur ? ». Je lui dis : « Tu vois cette pile de 10 à 15 livres posés à côté de lui. Tous ces livres, il les a soit écrits, soit traduits ».

Ces dernières années, OubaidAllah GLOTON avait la délicatesse de m’envoyer une copie de ses livres après parution.

Qu’Allah lui accorde Sa Misericorde et l’Accueille dans sa demeure avec Bienveillance.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Kafr Ad-Dick: des terres palestiniennes rasées pour la création de 4 colonies
.
5 Palestiniens blessés dans l’incendie de leur maison à Hébron
.
Les soldats israéliens ciblent un jeune homme palestinien à Toulkarem
.
Le Haut rabbin israélien arrêté sur des accusations de corruption
.
Netanyahu ordonne d’accélérer la promulgation d’une loi pour légiférer la colonisation
.
Marche en mémoire du martyr de Tako’a, Qusay Amour
.
19 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Un responsable à l’ambassade palestinienne au Liban blessé dans une fusillade
.
Checkpoints militaires aux entrées sud d’Hébron
.
L’armée israélienne s’entraîne aux frontières de la Bande de Gaza
.
Jets de pierres sur des véhicules des colons au sud de Bethléem
.
Une force militaire israélienne arrête un jeune palestinien à l’ouest de Ramallah
.
Le Hamas dénonce les déclarations trompeuses du journal Al-Hayat
.
Un prisonnier palestinien se serait échappé de l’hopital Afoula, affirme la police israélienne
.
Arrestation du père du martyr Muhannad al-Halabi à Ramallah
.
L’ouverture du passage de Rafah pour le deuxième jour
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Un an après Lampedusa, plus de 3 000 morts

L’Italie a commémoré, vendredi 3 octobre, le drame de Lampedusa survenu un an auparavant, au large de l’île italienne du même nom. Au moins 366 personnes avaient péri noyées. La tragédie avait suscité l’émotion en Europe et reste à ce jour l’une des plus meurtrières qu’ait connues la Méditerranée.

Le 3 octobre 2013, un bateau de pêche transportant plus de 500 migrants, érythréens pour la plupart, a pris feu avant de couler au large de Lampedusa. Parti deux jours avant de Tripoli, en Libye, avec environ 500 personne à bord, le bateau a subi une panne de moteur et du fioul se serait déversé sur le pont. Un migrant a tenté de prévenir des secours en mettant le feu à une couverture. Mais son geste a créé un mouvement de panique à bord. Des migrants se sont jetés à l’eau, d’autres se sont précipités à l’autre bout du bateau qui a chaviré avec, à son bord, des centaines de personnes piégées dans les cales.

La situation ne s’est pas vraiment améliorée depuis. Depuis le début de l’année 2014, 165 000 clandestins ont traversé la Méditerranée, contre 60 000 en 2013. Et selon l’Organisation internationale des migrations (OIM), plus de 3 000 d’entre eux sont morts en tentant de rejoindre les côtes européennes.

Mis en place par l’Italie à la suite du drame de Lampedusa, le dispositif Mare Nostrum a permis de secourir environ 140 000 personnes en un an. L’idée était d’améliorer le sauvetage en mer au moyen de bateaux patrouillant désormais en permanence. Jusqu’alors, c’était plutôt des opérations de contrôle qui étaient menées.

Mais l’Italie devrait abandonner ce dispositif de sauvetage, qui lui coûte entre 6 et 9 millions mensuels, dès le mois prochain. Elle a demandé de l’aide aux autres pays européens à plusieurs reprises, estimant que le coût de Mare Nostrum ne devrait pas reposer sur ses seules épaules. Le pays, saturé, ne disposera bientôt plus d’espaces d’accueil pour les réfugiés toujours plus nombreux qui arrivent, en raison de l’augmentation des conflits au Moyen-Orient et dans la Corne de l’Afrique.

Le dispositif Mare Nostrum a en outre été détourné de son objectif initial, les passeurs profitant que les migrants soient sauvés pour en envoyer encore plus. La situation chaotique de la Libye contribue aussi à ce que plus de candidats tentent leur chance, alors que les frontières étaient avant verrouillées par Kadhafi.

L’opération Triton devrait succéder à Mare Nostrum mais sera dotée de moins de moyens. Les dispositifs européens se succèdent depuis des années sans réels résultats. De nombreuses associations réclament l’ouverture de voies légales d’accès à l’Europe car une bonne partie de ces migrants ont fait des demandes d’asile. Or, pour demander l’asile en Europe, il faut avoir rejoint le territoire européen… Amnesty International a d’ailleurs récemment pointé la responsabilité de l’Europe dans les drames de l’immigration.