MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Malaysia Airlines : vers une autorisation du hijab et l’interdiction de l’alcool

Cette année, la Malaysia Airlines a malheureusement fait parler d’elle suite à deux crash aériens. Mais mardi dernier, c’est une bonne nouvelle qu’ont appris les employés de la compagnie. En effet, les ministres malaisiens ont demandé à ce que le port du hijab soit autorisé et à ce que la vente d’alcool soit prohibée à bord.

Cette demande a notamment été formulée par le plus important parti politique du pays, l’Organisation nationale unifiée malaise, qui est d’ailleurs au pouvoir depuis 1957. Cette requête a largement été approuvée, notamment par les responsables de la compagnie aérienne. Dazma Shah Daud, un membre de l’UMNO (Malais Unis National Organisation) de la jeunesse a confié au Malay Mail : « Nous suggérons que la Malaysia Airlines permette ou demande à leurs hôtesses de l’air musulmanes de porter un foulard et des uniformes qui couvrent la ‘awrah ». Le ministre malaisien de la Jeunesse et des sports a quant à lui déclaré : « Celles qui veulent couvrir leur ‘awrah devraient être en mesure de le faire ».

Par ailleurs, Dazma Shah Daud a cité différents pays musulmans dont les compagnies aériennes acceptent le port du hijab tels que l’Arabie Saoudite ou le sultanat de Brunei. Parallèlement à cela, le président du bureau des affaires religieuses a demandé à ce que la vente d’alcool soit interdite à bord. Il a également suggéré à la Malaysia Airlines d’inviter les passagers à réciter des invocations avant chaque vol, comme le fait la Saudi Airlines. Les ministres ainsi que les responsables de la compagnie s’accordent donc sur ces nouvelles décisions. Leur date d’application est quant à elle inconnue à ce jour.

La Malaysia Airlines souhaite ainsi permettre aux employés comme aux passagers de voyager dans des conditions qui respectent davantage l’Islam. Une visée qui semble logique pour un Etat à majorité musulmane, mais qui n’est pourtant pas partagée par la plupart des pays musulmans. Espérons donc que ces derniers s’en inspireront, pour le bien de la communauté.