MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Cherchez l’erreur dans ce magasin Auchan de Montgeron-Vigneux

Les photos ont été prises dans le magasin Auchan de Montgeron-Vigneux dans l’Essonne (91) au rayon produits frais. Le panneau d’affichage indique clairement que les citrons verts sont en provenance du Brésil, alors que la marque est « Jaffa » sur les caissettes il est indiqué « product of Israël ».

Ce n’est pas la première fois que les clients sont induits en erreur de cette manière dans un magasin de l’enseigne. En 2004, l’Association franco-palestinienne d’échanges culturels (Afpec) avait relevé que des agrumes israéliens étaient étiquetés comme provenant du Maroc ou d’Espagne dans le Auchan de la défense.

A l’époque, Auchan avait reconnu l’«erreur» et plaidé «la maladresse».

europalestine.com

200 corps palestiniens retrouvés dans un charnier à Tel Aviv

C’est une découverte macabre qui a été révélée et relayée par le site d’information World Bulletin. En effet, des restes humains ont été retrouvés dans un charnier à Tel Aviv.
Au moins 200 corps ont été retrouvés dans 6 fosses communes. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agit de palestiniens qui ont été tués par des milices juives de droite, assassinés durant le conflit israélo-arabe en 1948.

Les fosses communes se trouvent dans la ville de Jaffa, partie sud de Tel Aviv. La découverte résulte de travaux de rénovation dans les environs.

Les restes appartiennent à des personnes de différents âges, à des femmes, des enfants, et certains d’entre eux portent des signes de violences d’après les experts.

Durant la guerre israélo-arabe, au moins 13’000 palestiniens avaient été tués. 700’000 palestiniens avaient été contraints de fuir, pour se réfugier dans des pays frontaliers. En mai 2014, avait d’ailleurs lieu la commémoration annuelle de la Nakba.

Les massacres perpétrés par des israéliens depuis le début de la création de l’Etat d’Israël sur le peuple palestinien sont nombreux et incessants. Des preuves que la terre elle-même semble rejeter, comme pour échapper à l’oubli et à l’impunité.