MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


France : Une mère voilée et sa fille interdites d’accès à une école

Les faits se sont déroulés mardi dernier à Bagnolet (Seine St-Denis). Une mère de famille, sans raison valable, s’est vu refuser l’accès à l’entrée d’une école maternelle alors qu’elle était accompagnée de sa fille.

Des agents de sécurité à l’entrée

Rien que ça… voilà l’accueil que l’on avait réservé à cette maman qui ne demandait rien, si ce n’est de déposer sa fille. La directrice de l’école lui a fait savoir que « désormais », le personnel se chargerait de « récupérer » la fillette âgée de 4 ans à l’entrée de l’école. Accompagnée de deux agents de sécurité, la directrice s’est opposée à toute argumentation malgré le choc apparent qu’elle venait d’infliger à cette mère qui ne comprenait pas où résidait son manquement à la règle.

Refus de ce traitement de faveur

Vexée, humiliée, la mère a repris le chemin du retour avec sa fille. Cette dernière fut prise d’une crise d’angoisse ne comprenant pas pourquoi sa maman ne pouvait pénétrer dans l’enceinte de l’école. L’école est censée être cet espace d’échange, de partage, d’épanouissement et non pas un lieu où des discriminations sans nom sévissent. France, où sont tes valeurs ?

Primark : des employées interdites d’entrer dans le magasin avec leur voile

Le distributeur de vêtements irlandais, Primark, revoit sa politique d’entreprise et décide dorénavant d’interdire aux employées voilées l’accès au magasin munit de leur voile.

Nouvelle règle 

C’est la déception pour une employée de Primark, embauchée depuis 4 mois en CDI. Elle avait pour habitude de s’y rendre voilée et de le retirer qu’une fois dans les vestiaires. En revanche, elle refuse de se soumettre à cette nouvelle loi de l’établissement à l’instar de sa collègue qui a alors contacté le CCIF.

Histoire similaire

Ce dernier a fait part des antécédents de l’enseigne qui a déjà été confronté à des cas d’islamophobies, en refusant l’accès à des femmes en niqab, comme le souligne le CCIF :

Elles s’étaient vues refuser l’entrée du magasin sous prétexte que leur tenue ne correspondait pas à la « charte de l’établissement ». Pour l’une d’entre elles, la responsable avait ensuite sollicité l’intervention de la police pour un contrôle d’identité, qui s’était passé sans incident.

Etant une entreprise privée, Primark ne peut interdire la liberté de religion de tout employé au « nom de la loi » qui, elle, l’autorise.