MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Association ACEF ( Association Culturelle d’Entraide et de Fraternité ), STOP aux Arnaques du HAJJ et de la Omra

Association ACEF

( Association Culturelle d’Entraide et de Fraternité )

http://www.ac-ef.fr/

Ajoutée le 22 avr. 2018


Chers Frères et Soeurs, chaque année, le constat est triste et amer. Des centaines de pèlerins ont été abusés par des agences sans scrupule. Les arnaques sont de tout genre : un gérant d’agence qui se volatilise quelques jours avant le départ, un hôtel à la Mecque complètement insalubre, un vol direct qui se transforme en vol avec escale, un voyage qui dure 20 jours au lieu de 25… Quelle grande déception pour les pèlerins ! Ils s’attendaient à accomplir les rites du Hajj en toute sérénité.

Les plaintes sont d’ailleurs très nombreuses :

– 2007 : une agence fermée à Paris, de nombreux pèlerins sont restés sur le carreau arnaqués,

– 2012 : des consommateurs ne sont pas remboursés après une arnaque,

– 2015-2017 : des départs sans contrat de voyage ni garantie, des espèces en quantité sans aucune traçabilité, des rabatteurs sans aucun statut juridique, des prix exorbitants (7000€ en 2018).

Combien parmi nous sont partis au pèlerinage à la Mecque et sont revenus avec le goût amer d’avoir été un peu bernés sur les prestations ? (Sans compter ceux qui, malheureusement chaque année, restent sur le carreau sans départ alors qu’ils ont dépensé des sommes astronomiques). Pour combattre ces pratiques et mettre un terme à cette flambée des prix, l’association ACEF mène, depuis maintenant 4 ans, un combat sans merci contre des agences sans foi ni loi. Au bout de 4 ans de recherche, d’étude juridique, d’étude du marché du Hajj et des pratiques frauduleuses pratiquées par ces agences ainsi que le recensement des témoignages de personnes arnaquées, l’association ACEF a mis au point un petit film de 9 mn vous permettant de comprendre le système du Hajj en France et tout ce qui l’entoure.

Par ailleurs, Emmanuel Macron a déclaré qu’il annoncerait « dans les prochains mois » ses mesures pour « clarifier les règles de fonctionnement et de financement » des mosquées. « J’ai reçu le prince héritier d’Arabie saoudite, il y a deux jours. Je lui ai parlé et nous allons prendre des décisions aussi conjointement », a-t-il affirmé. Et de conclure : « Je ne veux plus de mosquées qui s’ouvrent avec des financements cachés. Je ne veux plus de gens qui utilisent l’argent du pèlerinage pour faire n’importe quoi » Il réclame le « contrôle par l’État » et de la « transparence ». Le Ministère du HAJJ (Arabie saoudite) a noté sa coopération étroite avec les autorités officielles Française et la prise de toutes les mesures nécessaires pour poursuivre les personnes impliquées à l’intérieur et à l’extérieur du Royaume soit en leur imposant des pénalités financières, soit en suspendant leur permis pour une saison ou plus ou en annulant leur permis.

Abou Sa‘id Al Khoudri -qu’Allâh l’agrée- rapporte qu’il a entendu le Messager d’Allâh -Paix et Bénédiction Sur Lui- dire : « Que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main! S’il ne le peut pas de sa main, qu’il la corrige avec sa langue! S’il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son cœur et c’est là le degré le plus faible de la foi. » (Rapporté par l’Imam Mouslim).

Si ce petit film explicatif vous a plu, l’association ACEF compte sur votre soutien pour continuer à mener ce combat collectif qui vise à défendre vos droits, celui de vos parents et vos enfants susceptibles un jour de partir visiter les lieux saints. Votre soutien nous permettra de financer les frais d’avocats et l’information à la communauté. Pour nous soutenir : www.cotizup.com/acef-film

De la patience et de l’exigence jaillit le succès ! (Association ACEF)

Flash info du 23 Ramadan 1438.

Flash info du 23 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Pendant le Hajj, un juif reconverti à l’Islam se met à pleurer.

Le Hajj appelé aussi «grand pèlerinage» est l’un des cinq piliers de l’Islam obligatoire pour toute personne qui en a la capacité financière et physique.
Lors de cette émouvante vidéo, on rencontre un juif reconverti à l’Islam qui s’effondre en larmes lorsqu’il se confie sur ses impressions suite à la découverte du mieux sacré des musulmans.
Habib Toad Burger, originaire du Texas, explique en larmes comment il a embrassé l’Islam et la réaction de sa famille face à ce bouleversement religieux.

Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Ka˒ba) [en lui disant]: «Ne M’associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour ceux qui s’y tiennent debout et pour ceux qui s’y inclinent et se prosternent».Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés, sur la bête de cheptel qu’Il leur a attribuée, «Mangez-en vous-mêmes et faites-en manger le besogneux misérable. Puis qu’ils mettent fin à leurs interdits (qu’ils nettoient leurs corps), qu’ils remplissent leurs vœux, et qu’ils fassent les circuits autour de l’Antique Maison».
(Coran, 22/ 26-29).

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Le mérite de la prière nocturne.

La prière est on seulement un repos pour le croyant mais aussi une manière d’engager un échange avec Notre Créateur.
Redoubler les invocations ou le nombres de prières surérogatoires permet d’être gratifier de nombreuses récompenses et de se sentir au plus proche d’Allah soubhanou wa ta’ala.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a fait de nombreux rappels concernant la prière nocturne pour la communauté.
Le messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «O les gens, répandez la salutation (de l’Islam), nourrissez les nécessiteux et respectez les liens de parenté et priez la nuit, alors que les gens sont endormis, vous entrerez au Paradis en paix.» (Rapporté par Ahmad et At Tirmizi et authentifié par Al Albani).

Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a également dit: « Gabriel est venu à moi et il dit: “O Mohammad ! Vis autant que tu le veux, tu mourras (inévitablement), et aimes qui tu le veux, tu te sépareras de lui (tu le quitteras inéluctablement), et fais ce que tu désires, tu seras (jugé) et rétribué pour cela, et saches que la noblesse du croyant (et son mérite) se trouvent dans sa dévotion nocturne, et sa force est le fait qu’il se passe des gens.” » (Rapporté par Al Hàkim, Al Bayhaqi et jugé bon par Al Mounziri et Al Albani).

D’ailleurs, nos plus pieux prédécesseurs ne négligeaient pas les prières nocturnes qu’ils pratiquaient en permanence.

Abd Allah ibn Wahb, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit: «Tout objet de plaisir ne procure qu’un seul plaisir, à l’exception de la pratique cultuelle qui, elle, procure trois plaisirs : celui que vous éprouvez quand vous la faites : celui que vous éprouvez quand vous vous en souvenez et celui que vous constaterez quand vous en serez récompensé.»

Muhammad ibn al-Mounkadir, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : «Les seuls plaisirs que la vie d’ici-bas procure sont au nombre de trois : les prières nocturnes, la rencontre avec les frères et l’accomplissement de la prière en en groupe.»

Thabit al-Banani, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : «Rien ne me plaît plus que les prières nocturnes.»

Yazid ar-Raqqashi, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit: «Les longues prières nocturnes donnent la quiétude aux dévots et la longue soif leur procure de la joie au moment de leur rencontre avec Allah.»

Abou Asim an-Nabil, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : «Abou Hanifa était surnommé le piquet en raison de la fréquence de ses prières.»
À ce propos, il a été rapporté que Qasim ibn Maïn, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : «Abou Hanifa se mit à prier au cours d’une nuit en récitant ce verset : “L’Heure, plutôt, sera leur rendez-vous, et l’Heure sera plus terrible et plus amère.” (Coran: 54/46) et il ne cessa de le répéter, de pleurer et d’exprimer son humilité jusqu’au matin.»

L’imam Al-Boukhari, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, se levait toutes les nuit et priait et récitait dans ses prières nocturnes entre la moitié et le tiers du Coran et terminait la lecture du Coran à l’aube toutes les trois nuits.

Ainsi, la dévotion nocturne est une pratique des vertueux croyants qui souhaitent partager une relation exceptionnelle avec Notre Créateur avec humilité et félicité.
De multiples passages du Saint-Coran soulignent les mérites de prières de nuit.
Allah (soubhanou wa ta’ala) dit:
«Ils s’arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, en étant remplis de crainte et d’espoir envers Lui.» (Coran 32/16).

«Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l’au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur… Dis: “Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?” Seuls les doués d’intelligence se rappellent.» (Coran 39/9).

«Et accomplis la Salât aux deux extrémités du jour et à certaines heures de la nuit. Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises. Cela est une exhortation pour ceux qui réfléchissent.» (Coran 11/114).

AJIB.FR
***


France : Forcée de retirer son voile à l’aéroport de Nice, Amani, membre du jury au Festival Cannes Lions, témoigne.

A travers un post publié ce vendredi 16 juin 2015, Amani Al-Khatahtbeh, créatrice et éditrice du magazine en ligne Muslim Girl, a témoigné de l’islamophobie dont elle a été victime il y a quelques jours à l’aéroport de Nice.

Alors qu’elle y était conviée en tant que jury du Festival Cannes Lions, Amani a eu une très mauvaise surprise dès son arrivée en France. Venue tout droit des Etats-Unis, la journaliste américaine a été sommée de retirer son voile à peine atterrie à Nice, alors qu’aucune réglementation ne justifie l’attitude des agents qui l’y ont obligée. Amani décide donc de saisir la justice.

« Je tremble en écrivant ces mots. Je viens d’atterrir à Nice, en France, où je participe au festival Cannes Lions en tant que jury, et avant même d’avoir pu fouler le sol français, j’ai failli être expulsée. J’ai tellement peur que le policier qui m’a fait ça se sente pousser des ailes et recommence avec des femmes musulmanes encore plus vulnérables que je voulais partager cette histoire, dans l’espoir que ça puisse changer quelque chose.

D’abord, le douanier a refusé de tamponner mon passeport tant que je portais mon voile, et ce alors même que sur ma photo de passeport j’apparais voilée…il m’a alors conduite vers un policier qui m’a amenée dans une station de police isolée, située dans l’aéroport. Là, alors que je lui demandais les raisons pour lesquelles je devais retirer mon foulard s’il n’y a pas de problème de sécurité, il n’a cessé de me répéter, non sans perversion : « vous êtes en FRANCE et en France, je dois voir vos cheveux ! ». Quand je lui ai rétorqué, de manière très ferme, qu’il ne verrait pas un seul de mes cheveux, il est devenu extrêmement hostile et agressif avec moi, insistant sur le fait que c’était la LOI. Je lui ai donc dit que c’était d’accord mais que je ne montrerai mes cheveux qu’à une policière, pas à lui (même si je sais que c’est TOUT AUSSI DÉGRADANT puisqu’il est ÉVIDENT que la SEULE raison pour laquelle ils voulaient voir mes cheveux était de me « remettre à ma place », en tant que musulmane.) Après avoir retiré mon voile devant la policière, dans son bureau, ils ont tamponné mon passeport et me l’ont rendu. PUIS, J’AI APPAREMMENT FAIT L’ERREUR DE DEMANDER AU POLICIER EN QUESTION SON MATRICULE. Il m’a, à nouveau, répondu de manière agressive ; je lui ai alors dit que s’il s’était bien basé sur la loi, il n’avait aucune crainte à avoir. C’est là qu’il a EXPLOSÉ et CONFISQUÉ MON PASSEPORT. Il m’a dit « tu demandes mon matricule ? Alors je prends ton passeport »…puis m’a immédiatement informée du fait qu’il me « renvoyait à New York. »

À maintes reprises j’ai demandé à ce qu’ils contactent l’ambassade des États-Unis mais ils ont refusé au moins 10 fois. Durant tout le temps où je réclamais le numéro de leur bureau pour que je puisse informer mes proches, j’ai eu le droit à un défilé d’officiers me répétant avec mépris : « VOUS ÊTES EN FRANCE MAINTENANT, ON NE PARLE PAS ANGLAIS…ON EST EN FRANCE ICI. VOUS N’ÊTES PAS AUX ÉTATS-UNIS, ICI EN FRANCE, ÇA SE PASSE COMME ÇA. », « ELLE DOIT PARLER FRANÇAIS ». Ils avaient déjà contacté Delta Airlines pour coordonner mon retour immédiat vers New-York en passant par une correspondance à Tunis. C’était avant que je leur précise que JE SUIS JOURNALISTE, MEMBRE DU JURY DU FESTIVAL CANNES LIONS, QUE DES GENS ALLAIENT FORCÉMENT DEMANDER DE MES NOUVELLES ET QUE J’ÉCRIRAI SUR CE QU’ILS M’ONT FAIT VIVRE. Ils ont alors appelé quelqu’un à la direction de Delta, ou quelque chose comme ça et lui ont dit en français « on a cette journaliste ici… ». Elle a tenté de jouer la « médiatrice » en me disant de fermer ma bouche si je voulais quitter l’aéroport. Elle a insisté pour que je me taise alors que les policiers me provoquaient avec des phrases du type « VOUS AVEZ DEUX POSSIBILITÉS : VOUS ALLEZ VOUS TAIRE OU VOUS ALLEZ CONTINUER À FAIRE DES PROBLÈMES ? » Il avait BESOIN de me remettre à ma place. Re-contextualisons : tout ça est arrivé parce qu’ILS M’ONT FORCÉE à retirer mon voile sans aucune autre raison que « ON EST EN FRANCE » et que le policier responsable de cet abus n’a pas supporté que je demande son matricule. Alors je le dis : C’EST UN POLICIER DE L’AÉROPORT DE NICE ET SON IDENTIFIANT EST LE

#1096515.

Par le biais de mes chroniques, je vous informe régulièrement sur tout ce que je subis en tant que femme musulmane vivant dans un climat politique particulier ; parmi ces histoires, il y en a plusieurs qui concernent les aéroports justement, mais ce que je viens de vivre à Nice restera à jamais gravé dans ma mémoire comme un moment de pure déshumanisation et d’humiliation. Et ce n’est pas parce qu’ils m’ont finalement laissée rentrer dans leur pays raciste pour sauver leur place qu’ils sont tirés d’affaire. Ils n’ont eu que faire de la violation de mes droits, la seule chose dont ils ont eu peur c’est d’avoir à gérer des médias sur cette affaire. Je m’interroge sur les recours juridiques dont je dispose en France ; je ne me sens pas en sécurité et ce n’est pas le type d’accueil auquel je m’attendais, mais au moins j’ai ma plateforme et vous tous derrière moi.

S’il vous plaît, partagez ce post, faites passer cet effrayant mot, parce que j’en suis malade, j’ai envie de vomir à cause de ce qu’ils m’ont fait subir et je sais pour sûr que je ne suis pas la seule à avoir vécu de telles choses. J’ai tellement peur que le policier pense qu’il va s’en tirer comme ça et qu’il puisse reproduire ce comportement avec des femmes musulmanes plus vulnérables. Je ne peux pas accepter ça. »

Amani est a présent en contact avec un avocat français qui lui a confirmé qu’aucune loi n’autorise ce genre d’attitude. Affaire à suivre…

katibin.fr
***


France : Fin du ramadan 2017 : la nuit de doute annoncée par la Mosquée de Paris et le CFCM.

La date définitive de la nuit du doute, qui fixera la fin du ramadan 2017, a été communiquée par la grande mosquée de Paris. Dans son communiqué la FGMP précise que cette nuit, rebaptisée « nuit de l’annonce », aura lieu le samedi 24 juin 2017.

La fête de l’aïd el fitr sera donc dimanche 25 juin ou lundi 26 juin 2017.
Communiqué de la mosquée de Paris.

Conformément à la tradition de l’Islam, la « Nuit de l’annonce » de la célébration de l’Aïd Al-Fitr aura lieu le samedi 24 juin 2017 correspondant au 29ème jour du mois de Ramadhan de l’année hégirienne 1438/H.

Fidèle à la tradition de la Mosquée de Paris, qui remonte à sa création en 1926, comme chaque année à cette période si importante pour la vie religieuse des musulmans, une commission théologique se tiendra le samedi 24 juin 2017 à 19h00 à la Mosquée de Paris pour déterminer le jour de l’Aïd Al-Fitr.

Cette commission religieuse se tiendra en présence du président du Conseil français du culte musulman (CFCM), des membres du bureau du CFCM, des représentants des fédérations musulmanes, des représentants de la communauté musulmane dans toute sa diversité, des imams, des responsables de mosquées et des fidèles.

L’objectif de tous est d’unir dans une volonté commune et fraternelle l’ensemble des musulmans de France autour d’une même date de la célébration de l’Aïd Al-Fitr.

Nous implorons Allah Tout Puissant d’accepter notre jeûne
et de nous combler de Sa Clémence et de Sa Miséricorde.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président de la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris.

journaldumusulman.fr
***


Trump sur le point de causer de gros dégâts au Moyen-Orient.

À Riyad, Trump ne pouvait pas mentionner l’origine de la plupart des pirates de l’air du 11 septembre ou quelle culte ou croyance sunnite était l’inspiration de Daech, ni quel pays coupait les têtes avec le même engouement que Daech. (Réponse : l’Arabie Saoudite). Et quand il est arrivé en Israël lundi 22 mai, Trump a été confronté à un nouveau protocole de censure : ne mentionnez pas qui occupait les propriétés de qui en Cisjordanie ou quel pays volait scandaleusement et incessamment des terres – légalement détenues par des Arabes – pour les Juifs et les Juifs seulement. (Réponse : Israël).

Donc bingo, dans la plus grande alliance du Moyen-Orient jamais créée dans l’histoire, les Saoudiens, les autres dictateurs arabes sunnites, le Président américain fêlé et le cynique Premier ministre israélien sont tous d’accord sur l’identité du pays diabolique qu’ils peuvent tous maudire d’une seule voix, qui a inspiré la « terreur mondiale », instigateur de l’instabilité du Moyen-Orient, la plus grande menace pour la paix mondiale : l’Iran chiite.

Donc quelques minutes après l’atterrissage à l’aéroport de Tel-Aviv, dont une partie des pistes se trouve de fait sur des terres possédées légalement par des Arabes palestiniens il y a 60 ans –, les rédacteurs de discours de Trump (parce que Trump ne peut certainement pas écrire ça) ont encore une fois débité leur haine de l’Iran, du « terrorisme » de l’Iran, des complots de l’Iran, du désir continu de l’Iran de construire une bombe nucléaire. Et tout cela alors que l’Iran vient de réélire un Président sain d’esprit qui a de fait signé l’accord nucléaire il y a deux ans, ce qui a considérablement réduit la menace stratégique que représente l’Iran pour Israël, les Arabes et l’Amérique.

« Il ne faut jamais permettre à l’Iran de posséder une arme nucléaire », a déclaré le Commandant en chef des États-Unis. L’Iran « doit cesser son financement, sa formation et son équipement mortels [sic] de terroristes et de milices ». Un martien qui aurait également atterri à Tel-Aviv en même temps conclurait sans doute que l’Iran était le créateur de Daech et qu’Israël était déjà en train de bombarder les cultistes cruels et violents du califat islamique. Et les martiens – sûrement plus intelligents que le Président des États-Unis – seraient donc vraiment abasourdis de découvrir qu’Israël a bombardé les Iraniens et les Syriens et leurs milices, mais n’a jamais bombardé Daech – pas une seule fois.

Pas étonnant que Trump ait essayé de s’en tenir à son script préparé. Sinon, il aurait pu faire quelque chose de sain d’esprit. Comme féliciter le nouveau Président de l’Iran pour sa victoire électorale et pour sa promesse de respecter l’accord nucléaire ; comme exiger la fin de l’occupation israélienne et de la colonisation israélienne des terres arabes ; comme dire aux dictateurs et princes du monde arabe vieux et croulants que la seule façon de se débarrasser – et de débarrasser l’Amérique – de la « terreur » est de traiter leurs peuples avec dignité et de préserver leurs droits de l’homme. Mais non, c’est trop sensible, trop juste et trop moral, et bien trop compliqué, pour un homme qui, depuis longtemps, a perdu pied avec la réalité et est entré dans le monde de Twitter. Et il parlait donc du « deal ultime » entre Israël et les Palestiniens – comme si la paix n’était qu’une marchandise à acheter ou à vendre. Tout comme le marché qu’il venait de conclure en Arabie Saoudite : des armes contre du pétrole et des dollars.

Mais ensuite, assis à côté de Netanyahu, l’homme est sorti du script. Au soulagement de tous, il est revenu sur les horreurs de l’accord nucléaire avec l’Iran, l’accord qui était « incroyable », une chose « terrible » dans laquelle s’étaient fourrés les États-Unis. « Nous leur avons donné une bouée de sauvetage – et nous leur avons également donné la possibilité de continuer la terreur ». La menace de l’Iran, a-t-il dit à Netanyahu, « a forcé les gens [sic] à s’unir d’une manière très positive ».

C’était vraiment « incroyable ». Trump, dans son innocence étrange, croit que le désir du monde musulman sunnite de détruire les l’Iran chiite et ses alliés est la clé de la paix israélo-arabe. Peut-être que c’est ce qu’il voulait dire, s’il voulait dire quoi que ce soit, quand il a déclaré que sa visite marquait « une occasion rare d’apporter la sécurité et la paix à cette région, à son peuple, de vaincre le terrorisme et de créer de l’harmonie et de la paix futures » (ce passage était dans le script, en passant, dans ce qu’il a appelé « cette terre ancienne et sacrée »). Il parlait d’Israël, mais il a utilisé la même phrase pour l’Arabie saoudite et le fera sans aucun doute à propos de la Suisse, du Lesotho, ou, pourquoi pas, de la Corée du Nord si cela lui apportait un quelconque bénéfice. Ou de l’Iran, d’ailleurs.

Qui sait si Trump va pouvoir faire face aux questions de la colonisation juive, du vol de terre et du petit dictateur palestinien lorsqu’il rencontrera Mahmoud Abbas mardi. Ou des droits de l’homme. Ou de la justice. Son discours au musée d’Israël sera phénoménal s’il sort du script. Mais les paris sont fermés sur le contenu : l’unité des Arabes sunnites dans la haine de l’Iran chiite (il laissera gracieusement les termes « sunnites » et « chiites » de côté pour ne pas trahir son jeu), les relations plus étroites entre les dictateurs du Golfe et leurs princes avec Israël-qui-accapare-les-terres, la nécessité pour les Palestiniens de mettre fin à la « terreur » contre leurs occupants (le mot « occupant » doit également être laissé de côté, bien sûr), et l’amour éternel, sans fin et sacré de l’Amérique pour Israël, quoi qu’ils fassent et en toutes circonstances, et quelles que soient les conséquences.

Dimanche, CNN a fait les titres avec le terme de « réinitialisation » avec les Arabes. Lundi, la BBC a titré une « réinitialisation » avec Israël. Ce qu’ils voulaient tous les deux dire, mais n’osaient pas exprimer, est que Trump pense qu’il peut amener les Arabes et Israël à détruire le pouvoir de l’Iran après les horribles années morales d’Obama. Cela signifie « la guerre », de préférence entre musulmans. Le « deal ultime », en effet.

*Traduction et Source : Sayed7asan.blogspot.fr
.
Version originale : The Independent.

oumma.com
***


La première mosquée de Grenade depuis sa prise en 1492.

“Aucune ville au monde n’est plus belle que Grenade. Même Le Caire, Bagdad ou Damas, avec leurs richesses et leurs splendeurs, ne peuvent se comparer à Grenade.”

Ces mots inscrits sur l’emblème d’une des dernières dynasties arabes de Grenade décrivent bien cette ville musulmane à la fin du 15ème siècle, juste avant son occupation par les armées des Monarques catholiques, Ferdinand et Isabelle.

Dans cette ville andalouse magnifique, a été inaugurée en juillet 2003 une mosquée, la première depuis que la ville est tombée entre les mains des armées chrétiennes, il y a quelques 523 années. A l’initiative d’un groupe de convertis, cette mosquée splendide, trône au sommet de la colline de l’Albaicin, le quartier médiéval de la ville. L’esplanade de la « Mezquita Mayor de Granada » offre la plus belle vue sur les palais de l’Alhambra, joyau de l’art islamique et symbole de plus de sept siècles de domination musulmane en Andalousie.

De cette colline, résonne l’appel à la prière cinq fois par jour du haut d’un minaret de 14 mètres.

 

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Gaza:Des milliers d’orphelins et pauvres se solidarisent avec le Qatar

Des milliers d’orphelins et des pauvres ont pris part à une manifestation de masse samedi à Deir al-Balah, à l’appui du rôle de Qatar et de la Fondation de Charité du Cheikh Al-Thani, dans la bande de Gaza.
.
Les Etats-Unis veulent imposer des sanctions aux partisans de la résistance palestinienne
.
CPI : l’Autorité Palestinienne a commis une faute grave contre la liberté d’expression
.
La Cisjordanie connait la colonisation la plus expansionniste depuis 25 ans
.
300 000 fidèles palestiniens pour la prière du vendredi dans la mosquée al-Aqsa
.
L’occupation assiège le village des auteurs de l’attaque de Jérusalem
.
Le Hamas et le Front populaire rendent hommage aux martyrs de l’opération d’al-Quds
.
Une soldate tuée, 3 palestiniens abattus dans une opération commando
.
Arrestation d’un jeune qui aurait poignardé un colon au sud de Bethléem
.
3125 palestiniens tués par l’occupation depuis 2015
.
L’occupation réprime la marche hebdomadaire de Kafr Qadoum
.
L’occupation blesse deux jeunes palestiniens à l’est de Bethléem
.
ONU : 19 enfants tués illégalement par Israël
.
Abbas envisagerait de déclarer la bande de Gaza
.
L’Autorité Palestinienne bloque 11 sites internet palestiniens dont le CPI
.
Des colons kidnappent et torturent un enfant palestinien à l’est de Naplouse
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information