MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 2 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 2 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


La chasteté en Islam, une véritable manifestation de la foi.

La chasteté n’est pas qu’une simple règle d’or en Islam.
Elle représente aussi une des principales vertus qui caractérise le mieux le musulman.
Allah nous encourage à garder note dignité afin de préserver notre honneur et notre réputation. C’est pour cela qu’IL dit:
«Et que ceux qui n’ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu’à ce qu’Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés.Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes. Si on les y contraint, Allah leur accorde après qu’elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.» (Coran, 24/33).

Nous trouvons dans les textes de nombreuses histoires qui illustrent ce phénomène, citons-en donc une d’entre elles : un fragment de l’histoire de Youssouf (‘alayhi salam) et Zuleika.

Youssouf (‘alayhi salam) était connu pour être d’une beauté sans pareille. Un jour, alors qu’il vivait chez son maître (« al-Aziz »), Youssouf se trouvait allongé sur son lit, quand la femme de son maître entra dans sa chambre, et ferma la porte à clefs avant de s’offrir à lui en ces termes : «Je suis à toi, fais de moi ce que tu veux».
Youssouf, d’un caractère très noble, refusa ses avances et essaya de s’enfuir. Mais une fois qu’il réussit à ouvrir la porte, il (‘alayhi salam) se retrouva nez à nez avec son maître. Zuleikha, la femme d’al-Aziz s’empressa alors d’accuser Youssouf (‘alayhi salam) d’avoir voulu abuser d’elle. Youssouf (‘alayhi salam) se défendit alors en expliquant que c’est elle qui avait voulu abuser de lui, et qu’il avait fui.

Le neveu de Zuleikha, qui était présent et a assisté à la scène, pris la parole. Il suggéra d’observer la robe de Youssouf (‘alayhi salam) pour trancher : si sa chemise était déchirée par derrière, cela signifierait que Youssouf disait la vérité (Zuleikha aurait couru après lui et aurait déchiré sa robe en essayant de le retenir). En revanche, si sa chemise était déchirée par devant, cela signifierait qu’il (‘alayhi salam) aurait menti (il aurait voulu abuser d’elle, suite à quoi elle l’aurait saisi et lui aurait déchiré sa robe par devant).
C’est là qu’ils s’aperçurent que sa chemise était déchirée par derrière … Al-Aziz demanda alors à Youssouf (‘alayhi salam) de s’éloigner de cette affaire (autrement dit, de ne pas l’ébruiter et de l’oublier) et dit a sa femme : «Toi demande pardon pour ton péché».

Nous voyons donc bien à travers ce récit à quel point la chasteté est importante. Nous terminerons sur une note positive en nous adressant à tous nos frères et sœurs qui désirent se marier afin de préserver leur chasteté : sachez qu’Allah Azzawajel est de votre côté. En effet, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
«Il en est trois qu’Allah, le Très-Haut, se fait le devoir d’aider : le combattant dans la voie d’Allah, l’esclave qui signe un contrat de rachat d’affranchissement et qui désire régler sa dette et, celui qui se marie en cherchant à préserver sa chasteté». [Rapporté par Ahmad].

AJIB.FR
***


France : Hautes-Pyrénées : ils construisent un mur autour d’un centre d’accueil de migrants.

Un collectif d’habitants de la petite commune de Séméac, près de Tarbes (Hautes-Pyrénées), s’est distingué, dans la soirée du dimanche 23 au lundi 24 juillet, par une action qui en dit long sur leur rejet des migrants. Opposé à un projet de transformation d’un hôtel en centre d’accueil pour migrant, les riverains ont construit un mur de 20 mètres de long pour 2 mètres de hauteur afin de barrer l’entrée de l’établissement.

Le collectif assure avoir construit le mur « en toute légalité avec les autorisations nécessaires ». Depuis plusieurs semaines, les opposants dénoncent la précipitation et le manque de concertation autour du projet. Ils fustigent l’apparition de ce centre dans un quartier résidentiel, c’est-à-dire près de là où ils habitent.

« Nous ne sommes pas contre l’accueil. Il faut faire quelque chose pour ces personnes en difficulté (…) mais il faut prendre également en compte les citoyens », a expliqué Laurent Teixeira, responsable du Collectif Séméac. « Rien n’est prévu pour la vie au quotidien des migrants et des habitants de la commune et les structures municipales, comme les cantines et écoles, sont sous-dimensionnées », ajoute-t-il.

L’hôtel Formule 1, qui appartient à la société Accor Hotels, doit remettre mardi matin les clés du bâtiment à l’association Adoma. Les aménagements devraient être assez légers. Dès début août, les premières familles doivent arriver. Le foyer pourra recevoir 80 migrants dont la moitié sont des enfants.

saphirnews.com
***


Palestine : Le Conseil de Sécurité doit donner un coup d’arrêt à la politique israélienne.

A la demande de la Suède, de la France et de l’Égypte, le Conseil de Sécurité de l’ONU se réunit ce lundi sur la situation à Jérusalem. C’est une initiative que nous saluons en elle-même, en espérant que les positions défendues et les décisions prises seront à la hauteur des enjeux.

Il ne faut pas, en effet, se tromper sur la nature du problème. L’Esplanade des Mosquées n’est pas qu’un lieu religieux, c’est le symbole de la Palestine pour tous les Palestiniens, systématiquement dépossédés de leurs droits et de leurs terres par l’État d’Israël. Et les Palestiniens ont eu le temps d’apprendre les procédés utilisés par les Israéliens : comme pour le mur qui leur rend la vie impossible, le prétexte sécuritaire des portiques détecteurs de métaux n’est qu’un moyen de dépossession et de prise de contrôle.

En 1980, Israël a illégalement annexé l’ensemble de Jérusalem, et aucun pays ne reconnaît cette annexion. Mais l’Esplanade des Mosquées est restée sous le contrôle des autorités religieuses jordaniennes. C’est ce fragile statu quo qu’Israël veut mettre en cause, au risque d’un embrasement généralisé. Et au risque de transformer en conflit religieux mondial ce qui est avant tout un conflit dans lequel le peuple palestinien demande l’exercice de ses droits nationaux.

Enfermés dans des conditions inhumaines à Gaza, dépossédés et privés de liberté en Cisjordanie, chassés de leurs maisons à Jérusalem, discriminés en Israël même, et laissés sans espoir dans les camps de réfugiés, les Palestiniens n’en peuvent plus de l’injustice qu’on leur fait subir depuis près de 100 ans. Conscient de sa supériorité militaire, massivement armé par les États-Unis, bénéficiant de la complaisance de l’Europe, l’État d’Israël n’a qu’un objectif : conquérir de nouveaux territoires et expulser toujours plus de Palestiniens.

L’Histoire nous a appris qu’une telle logique, dévastatrice et suicidaire, ne peut conduire qu’à des catastrophes majeures pour le monde entier. A l’inverse, la résolution de la question palestinienne nécessite reconnaissance, justice et partage; Jérusalem, destinée à devenir un jour la capitale partagée des Israéliens et des Palestiniens, avec souveraineté palestinienne sur l’ensemble de Jérusalem Est, doit en être justement le symbole, à l’opposé de la politique menée par le gouvernement israélien.

On l’aura compris : le Conseil de Sécurité ne doit pas se contenter d’un sempiternel appel “à la retenue et au calme” des différents protagonistes, ni admettre des mesures techniques qui ne feraient que conforter le contrôle israélien. Il doit rappeler l’illégalité de l’annexion de Jérusalem Est par Israël, dénoncer sa politique de dépossession et d’enfermement du peuple palestinien notamment à Jérusalem, envisager les sanctions nécessaires pour qu’Israël retrouve la voie du droit.

C’est ce que nous attendons de la position française que nous suivrons avec la plus grande attention.

oumma.com
***


Egypte : la leçon de tolérance donnée par une famille composée d’une mère juive, d’un beau-père chrétien et de deux filles musulmanes.

S’il y a une famille qui a fait mieux que proclamer « les différences sont une richesse » mais les a apprivoisées en son sein jusqu’à les transcender, c’est bien celle, métissée et multi-confessionnelle, de Magda Haroun, une mère égyptienne de confession juive, fière de l’exceptionnelle singularité de son foyer.

Dans ce bas monde agité par de violents soubresauts où l’altérité creuse des fossés d’incompréhension, quand elle n’est pas assombrie par les ténèbres de l’intolérance, c’est une grande leçon de coexistence harmonieuse que donnent Magda Haroun, figure de la communauté juive en Egypte dont elle se fait la porte-parole, son mari chrétien, épousé en secondes noces, et ses deux filles musulmanes, nées de son premier mariage.

Cette belle famille hors du commun, et pas seulement au pays des pharaons, vit sous le même toit au Caire, en parfaite intelligence et unie comme les cinq doigts de la main.

Après avoir divorcé de son premier mari musulman et refait sa vie avec un médecin égyptien d’obédience chrétienne, Magda Haroun, cette maman attentive doublée d’une dynamique chef d’entreprise ayant repris le flambeau familial, a mis un point d’honneur à élever ses deux filles dans la pure tradition musulmane, les incitant à se plonger dans la lecture du Coran pour y puiser de nobles valeurs.

« Mes filles ont été éduquées dans le respect des êtres humains, de tous les êtres humains, quels qu’ils soient, en se nourrissant des enseignements coraniques » a-t-elle expliqué devant la caméra de Al-Hura TV, tout en précisant que l’extraordinaire diversité religieuse de son foyer n’a jamais créé de tensions particulières parmi les autres membres de la famille, ni de son côté, ni de celui de son deuxième époux.

« A la maison, nous célébrons toutes les grandes fêtes religieuses des trois religions monothéistes », s’est-elle exclamée, assurant éprouver la même joie à décorer son intérieur pour le Ramadan que pour Noël. Quant au Yom Kippour, le jour le plus saint de l’année dans le judaïsme, sa petite famille prend plaisir à le fêter en accueillant chez elle des amis d’enfance chrétiens et musulmans, plaçant ainsi sa célébration sous le signe de la fraternité interreligieuse.

Dans une Egypte qui ne compte plus qu’une poignée de citoyens juifs, Magda Haroun, inquiète quant au devenir de sa propre communauté et très attachée au débat d’idées, est heureuse d’avoir transmis ce virus salutaire à ses filles musulmanes. Animées par une saine curiosité envers leurs semblables, celles-ci n’hésitent pas à aborder les différences religieuses qui cimentent leur foyer dans le cadre de débats éclairants qui n’ont rien de joutes houleuses.

« Mon message est simple : notre Créateur est un », a souligné leur mère, avant de conclure son interview sur une note résolument positive, louant mieux que quiconque les précieuses vertus de ces différences qui nous rapprochent et nous enrichissent, n’en déplaise aux esprits chagrins : « Notre diversité est notre richesse ».

oumma.com
***


Liban : une mère creuse la tombe de son fils pour offrir une sépulture à un petit réfugié syrien.

Même brisé par la perte cruelle de son enfant, c’est le cœur d’une mère, débordant de tendresse et de compassion, qui a parlé dans la plaine de la Bekaa, se serrant face au refus irrévocable des autorités locales d’enterrer un petit syrien décédé dans l’incendie qui a ravagé, lundi 10 juillet, le camp de réfugiés où il avait trouvé asile.

Pour cette maman libanaise très éprouvée par la mort de son jeune fils, arraché trop tôt à la vie et à l’affection des siens il y a un an de cela, le veto d’inhumation opposé par l’ensemble des villages avoisinants était d’autant plus insupportable que les raisons invoquées étaient entourées d’un certain flou, pour ne pas dire totalement irrecevables.

Ni une ni deux, cette habitante de la vallée située dans la partie orientale du Liban a décidé de contourner cette interdiction formelle, afin d’offrir une sépulture digne de ce nom au petit garçon syrien disparu tragiquement. Epaulée par sa famille, elle a creusé la tombe de son propre fils, l’approfondissant pour que repose en paix un petit être dont la courte existence misérable fut jalonnée d’épreuves.

Admiratifs et remplis de gratitude, les réfugiés de la plaine de la Bekaa qui, pour la plupart, sont sans ressources et soumis à des conditions de vie épouvantables, ont réussi à ce que soient publiées sur Facebook les images touchantes de cette mère en train de mettre les mains dans la terre pour faire de la place au jeune défunt syrien.

« Une Libanaise ouvre la tombe de son fils, décédé il y a un an, pour y enterrer à ses côtés un garçon syrien qui est mort hier à cause du feu qui a éclaté dans un camp de réfugiés dans la vallée de la Bekaa, après que tous les villages ont refusé de l’inhumer dans leurs cimetières. », pouvait-on lire en légende.

Si cette maman a eu la gorge nouée devant le coeur de pierre des municipalités locales, les médias, pour leur part, n’ont pas caché leur perplexité quant au vrai motif qui se cache derrière une telle intransigeance officielle.

oumma.com
***

 


Palestine : La mosquée Al-Aqsa est-elle encore dans nos cœurs ?

C’est un affront sans précédent qui a été fait aux musulmans du monde entier qui a été perpétré ces derniers jours et qui continue à l’heure où ces lignes sont rédigées.

Prétextant un problème sécuritaire suite à la mort de deux policiers sioniste à proximité de l’esplanade sacrée, les autorités israéliennes ont installé des portiques de sécurité à l’entrée du troisième lieu saint de l’Islam. Perçue à juste titre comme une tentative de mainmise de l’entité sioniste qui ne désespère pas de reconstruire un temple dédié au Judaïsme sur la mosquée Al-Aqsa, les palestiniens sont sortis en masse dans les rues pour dénoncer cette situation.

La réponse de l’entité sioniste ne s’est pas fait attendre : les hommes de moins de 50 ans, soit ceux qui sont les plus aptes physiquement à tenir tête, ont été interdits d’accomplir la grande prière du Vendredi dans ce lieu saint, provoquant en réaction l’afflux de masses de musulmans palestiniens répondant à l’appel des imams de Jérusalem qui avaient fermé les portes de leur mosquée pour l’occasion.

Les autorités israéliennes dans toute la malveillance qui est la leur, ont répondu à ces manifestations pacifiques par la violence, et trois palestiniens ont trouvé la mort ce vendredi 21 juillet 2017, tombés sous les balles criminelles d’Israël pour le simple fait d’avoir voulu prier.

Après une semaine de crise et devant l’importance de la sacralité du lieu, l’heure est à la remise en question pour la communauté Islamique internationale attaquée dans un de ses symboles les plus forts.

Aussi, si en tant que musulmans de France nous n’avons pas la possibilité d’aller sur place manifester notre mécontentement et que nos moyens d’actions sont limités, nous avons le devoir de condamner cette escalade de violence et les moyens disproportionnés employés.

Or, comme cela est malheureusement trop souvent le cas lors d’agressions sionistes, les responsables et les représentants de la communauté musulmane de France sont aux abonnés absents pour exprimer le sentiment de colère des millions de musulmans de l’hexagone.

Pire encore, nous avons également à regretter le fait que nombre de manifestations en faveur des droits des palestiniens ont été l’initiative de la gauche, voire de l’ultra gauche, souvent à des fins électoralistes. Or, les présidentielles sont passées, les législatives également, les voix des musulmans ne sont plus intéressantes et aucun rassemblement d’envergure n’est à l’idée du jour pour défendre par la parole l’islamité de l’Esplanade des Mosquées.

Devant ce silence complice, il incombe d’être juste et de saluer les initiatives afin de les encourager et de les diffuser, peut être cela nous sortira du marasme spirituel qui est notre.

Parmi les voix qui dénoncent, celle notable de la Confédération Islamique du Millî Görüs qui par la voix de son président général Kemal Ergun a publié un communiqué officiel disponible en plusieurs langues, pour faire part de leur indignation. La fédération, qui compte plus de 500 000 membres en Europe et gère plus de 600 mosquées, avait été à l’initiative de dizaines de manifestations pour Alep à travers le monde en décembre dernier.

Dans son communiqué, le Aussi, le président interpelle sur la situation préoccupante et demande à la communauté internationale d’intervenir.

Moins mesuré, le President du CRCM Alsace M. Eyup Sahin, adresse quant à lui sur son mur Facebook une leçon d’histoire, dans laquelle il rappelle toutes les fois où les musulmans protégèrent les Juifs persécutés en Europe et qualifie « d’ingratitude » le comportement des autorités israéliennes, en mettant en garde contre l’observation vigilante d’Allah qui ne laisse pas passer l’injustice.

La communauté musulmane de France doit se réveiller, interpeller, créer le débat, mais elle doit le faire seule et ne plus compter sur ses alliés de gauche ou de droite qui disparaissent sitôt les urnes dépouillées. Le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : « celui d’entre vous qui voit un mal, qu’il le corrige de sa main, s’il ne le peut de sa main qu’il le corrige avec sa langue (=sa parole), et s’il ne le peut avec sa langue qu’il le corrige avec son cœur, et c’est là le plus bas degré de la foi ». Nous n’avons pas autorité pour changer les choses par nos mains, mais nous vivons dans un pays où la liberté d’exprimer notre mécontentement et notre soutien à Al Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam, est possible.

Il en est de notre responsabilité, parce que « Al Quds dans nos cœurs » ne doit pas rester un slogan mais être appliqué.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’occupation décide de fermer ses missions diplomatiques en Turquie
.
Le journal hébreu Maariv a révélé que le ministère des Affaires étrangères sioniste a décidé de fermer ses missions diplomatiques en Turquie, après l’attaque contre deux synagogues samedi dernier.
.
4 blessés lors des affrontements armés à Beit El
.
Un responsable religieux iranien dénonce la violation de la mosquée al-Aqsa par l’occupant israélien
.
L’occupation rendra les corps des trois martyrs d’al-Aqsa sous conditions
.
Des colons agressent sauvagement des enfants palestiniens
.
Trump envoie son émissaire en Israël pour apaiser les tensions
.
L’occupation installe des caméras de surveillances à proximité de la mosquée Al Aqsa
.
Nouveaux affrontements près de la vieille ville de Jérusalem et en Cisjordanie
.
Jordanie: fermeture de la zone autour de l’ambassade israélienne
.
19 blessés dans des affrontements avec l’occupation à Qalqilya et la vallée du Jourdain
.
L’occupation prolonge l’arrestation d’un imam jérusalémite
.
L’union des écrivains marocains appelle la communauté internationale à protéger les lieux saints en Palestine
.
L’artillerie israélienne bombarde l’est de Gaza
.
Amman: Deux jordaniens tués et un israélien blessé à l’ambassade de l’occupation
.
La Ligue arabe accuse l’occupation de jouer avec le feu à Jérusalem
.
80 colons prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 11 Ramadan 1438.

Flash info du 11 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


L’importance de consacrer du temps à sa famille.

D’après Al Aswad, j’ai demandé à ‘Aïcha: «Que faisait le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dans sa maison ?» Elle a dit: «Il était au service de sa famille et lorsque c’était le moment de la prière il sortait pour la prière.»
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°676).

Chaque musulman doit obéissance à ses parents et respect à l’égal des membres de sa famille. Donner une bonne image extérieure ne suffit pas, il faut s’attacher à se consacrer au bien-être de sa famille.
Le croyant doit satisfaire les besoins vitaux de sa famille (nourriture, boisson, vêtements, logement) et leur accorder du temps de manière quotidienne.
Les biens matériels ne suffirait pas à combler les besoins des membres d’une famille. Le musulman peut partager sa spiritualité avec ses parents, frères et sœurs, épouse ou enfants.
Les parents ont la tâche d’éduquer leurs enfants et leurs inculquer de nobles qualités.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit: «Honorez vos enfants et soignez leur éducation.» (Ibn Mâjah (2/1211), hadith nº 3671).

«Chacun de vous est un berger et il lui sera demandé compte de son troupeau : le gouvernant est un berger et il lui sera demandé compte de son troupeau. L’homme est un berger pour sa famille et il lui sera demandé compte de son troupeau. La femme est une bergère pour la maison de son mari et il lui sera demandé compte de son troupeau. Le serviteur est un berger pour les biens de son maître et il lui sera demandé compte de son troupeau.» (Al-Bukhârî (2/902), hadith nº 2419).

A l’image de notre meilleur exemple, l’Envoyé d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam), le musulman doit être au service de sa famille et de sa demeure.
L’homme peut sans complexe aider aux tâches ménagères ou cuisiner.

On a demandé à Aïcha (qu’Allah l’agréée): «Que faisait le Prophète dans sa maison ?»
Elle dit : «Il cousait ses vêtements, réparait ses chaussures et faisait ce que le hommes font chez eux.» (Authentifié par Cheikh Al-Albany dans sahih Al-Jam’i 4937).

En se consacrant à sa famille, le croyant est récompensé pour sa modestie et donnera l’envie à ses enfants de reproduire des gestes identiques pendant leur vie adulte.
Il apaisera sa femme qui souhaitera lui faire davantage plaisir.

Le prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec son épouse et je suis très bon envers mes épouses.» (Tirmidhi, Ibn Mâdja).

AJIB.FR
***


TOUS ENSEMBLE SAUVONS UNE ECOLE.

Menacé de fermeture le 30 juin 2017, l’IPA lance du 1er au 30 juin une campagne nationale de mobilisation et d’appel aux dons avec une trentaine de mosquées partenaires : “ Tous Ensemble ! Pour sauver l’IPA ”.

L’objectif : collecter les fonds nécessaires pour éviter la fermeture de l’école.

Locataire depuis 2015, l’IPA souhaite devenir propriétaire afin d’assurer son indépendance et répondre à la demande croissante des parents en accueillant 180 enfants au lieu de 90 aujourd’hui.
Le propriétaire des locaux dont la valeur est de 750 000 euros a fixé un ultimatum au 30 juin 2017. Si à cette date la somme n’est pas versée, les enfants et les professeurs seront obligés de quitter les lieux et l’école fermera.

Depuis janvier 2017, grâce à de généreux donateurs 390 000 € ont été récoltés soit plus de 50 % de la somme.

Une campagne en deux temps.

Le 1er juin : mise en ligne d’une vidéo qui interpelle face à la situation urgente de l’IPA.

Dès le 1er juin, le coup d’envoi de la campagne est donné avec la mise en ligne d’une vidéo de sensibilisation, “ le réveil ”, afin d’interpeller le public à la situation urgente de l’IPA. Mettant en scène un élève se préparant pour la rentrée scolaire au sein de l’IPA, la caméra le suit de son réveil jusqu’à l’arrivée devant l’établissement. Un site web www.sauvonsipa.fr sera lancé et accueillera un compter à rebours indiquant la date butoir du 30 juin.

AJIB.FR
***


Yémen : les milices chiites houthis interdisent les prières de Tarawih.

Des séquences vidéo ont montré les milices Houthi empêchant les Yéménites sunnites d’effectuer les prières Tarawih dans plusieurs mosquées de la capitale Sanaa ces derniers jours.

Les imams de la mosquée ont été invités à signer des promesses de ne pas exécuter la prière Tarawih, les prières surérogatoires du mois sacré de Ramadan, selon des instructions strictes qui ont été distribuées par le ministère des Finances, actuellement sous contrôle Houthi.

Une vidéo montrent des Yéménites exécutant le Tarawih dans une des mosquées de Sanaa juste avant d’être stoppés et expulsés de la mosquée sur instructions directes du chef de la milice Abdulmalik al-Houthi.

Issa al-Athri, un proche associé de l’ancien président expulsé lors du Printemps arabe, Ali Abdullah Saleh, a publié une vidéo confirmant l’interdiction des prières Tarawih dans toutes les mosquées, à l’exception de la mosquée al-Saleh située dans la place Al-Sabeen.

« L’opprimé Sanaa! Nous avons une mosquée sans adorateurs ! Les Houthis empêchent les prières de Tarawih « , a déclaré l’ancien ministre de la Culture Khaled Al-Ruwishan sur Facebook.

Le Yémen est actuellement en pleine guerre civile après la rébellion chiite houthi contre le pouvoir de Sanaa. Les miliciens soutenus par l’Iran ont pris la capitale et une bonne partie du pays obligeant l’ancien président à fuir.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Angleterre : après l’attentat, une mosquée reçoit une lettre d’affection d’une anonyme non-musulmane.

Une lettre anonyme envoyée aux musulmans d’une mosquée anglaise a fait le buzz quelques jours après l’attentat de Manchester (Angleterre). On peut y lire un message de paix et de soutien face à l’islamophobie et aux amalgames.

Une femme a demandé à une musulmane en dehors de la mosquée Al Falah de Coventry (40 minutes de Leicester) de faire parvenir cette lettre aux responsables. Elle a ensuite pris dans ses bras la jeune femme en lui conseillant de ne pas s’inquiéter malgré l’actualité.

Dans cette lettre, l’auteure indique aux musulmans qu’elle ne fait pas l’amalgame entre les attentats et l’islam, « belle religion de paix ». « Je vous écris pour vous offrir mon amour, la paix et ma solidarité ». « Restez forts et gardez votre croyance ».

Les fidèles ont été agréablement surpris par la lettre qui envoie un message de positivité qui contraste avec certaines politiques islamophobes en Europe.

Pour en En savoir plus sur les musulmans en Angleterre : www.muslim-moves.com.

islametinfo.fr
***


Yémen : le choléra pourrait toucher 130 000 enfants dans deux semaines (UNICEF).

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti que l’épidémie de choléra au Yémen met en danger critique les enfants du pays, et le nombre de cas prévus devrait atteindre 130 000 en deux semaines.

La maladie a déjà coûté environ 600 vies dans le pays déchiré par la guerre, avec près de 70 000 cas de choléra déjà signalés, a annoncé vendredi l’agence.

« Le choléra n’a pas besoin d’un permis pour franchir un point de contrôle ou une frontière, ni distinguer les zones de contrôle politique », a déclaré Geert Cappelaere, directeur régional de l’UNICEF, après sa visite dans le pays.

« Le choléra se répand incroyablement vite au Yémen […] Le nombre de cas suspects devrait atteindre 130 000 dans les deux prochaines semaines », a-t-il averti.

Cappelaere a signalé avoir vu des enfants sévèrement touchés par la maladie, y compris les nourrissons pesant moins de deux kilos, luttant pour la vie dans les hôpitaux qu’il a visité.

« Mais ils sont les chanceux. D’innombrables enfants du Yémen meurent tous les jours en silence de causes qui peuvent être évitées ou traitées comme le choléra, la diarrhée ou la malnutrition », a-t-il déclaré.

En raison de la pénurie de fournitures médicales causées par des blocages et des sièges de la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite – le président Abd Rabbo Mansoor Hadi – et les militants Houthi, les hôpitaux qui fonctionnent encore se battent pour faire face aux pénuries.

L’UNICEF a déclaré qu’il travaille avec ses partenaires pour fournir de l’eau potable à environ 1 million de personnes à travers le Yémen, après avoir livré plus de 40 tonnes de matériel médical.

La guerre civile a débuté au Yémen depuis septembre 2014 lorsque les rebelles chiites Houthi ont balayé la capitale Sanaa et ont renversé le gouvernement internationalement reconnu.

En mars 2015, une coalition saoudienne – soutenue par les États-Unis – a entamé une campagne contre les rebelles Houthi alliés au président déchu, Ali Abdullah Saleh. Depuis lors, les Houthis soutenus par l’Iran ont été délogés dans la majeure partie du sud, mais contrôlent toujours Sanaa et une grande partie du nord.

Pour Faire un don au Secours Islamique France : www.secours-islamique.org.

islametinfo.fr
****


Des hackers ( Pirates informatique ) révèlent des emails qui démontrent la coopération étroite entre les Emirats Arabes Unis et Israël.

Les pirates informatiques ont publié la première série de courriels provenant de la boîte de réception de l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis aux États-Unis , Yousef al-Otaiba.

Le Intercept a rapporté samedi que les e-mails, dévoilés par un groupe appelé « Global Fuites » , montrent une relation étroite entre al-Otaiba et un think-tank néo-conservateur – et pro-israélien, la Fondation pour la défense des Démocraties (FDD).

Les courriels piratés, dont certains remontent à 2014, révèlent un haut niveau de coopération entre le Fondation pour la défense des Démocraties, financé par le milliardaire israélien Sheldon Adelson et les Émirats arabes unis .

Ils semblent également montrer une collaboration claire entre le Fondation pour la défense des Démocraties et les Emirats Arabes Unis sur une campagne visant à réduire l’image et l’importance du Qatar en tant que pouvoir régional et mondial, y compris la collusion avec des journalistes qui ont publié des articles accusant le Qatar et le Koweït de soutenir le «terrorisme».

Zaid Jilani, l’un des auteurs du rapport The Intercept, a déclaré à Al Jazeera que les courriels appuient les allégations précédentes « qu’il existe un axe croissant entre certains pays du Golfe, comme l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis et Israël ».

David Hearst, rédacteur en chef de Middle East Eye, a déclaré à Al Jazeera que les courriels ont mis en évidence le «mécanisme» derrière «une campagne d’enjeux très élevé lancée contre le Qatar».

Otaiba est une figure bien connue dans les cercles de sécurité nationale des États-Unis – il a été appelé «l’homme le plus charmant de Washington» – et a participé aux réunions de la stratégie du Pentagone suite à l’invitation des responsables de la défense.

La diffusion de ces courriels filtrés survient une semaine après un cyberattaque sur l’agence de presse officielle du Qatar, au cours de laquelle des critiques à l’égard de la politique étrangère américaine ont été publiées et attribuées à l’Emir du Qatar.

La fuite de courriers électroniques comprend un échange dans lequel le conseiller principal de Fondation pour la défense des Démocraties, John Hannah, ancien conseiller adjoint de sécurité nationale du vice-président Dick Cheney, se plaint à Otaiba que le Qatar organise une réunion du Hamas dans un hôtel appartenant à Emirati.

Otaiba répond que les Émirats arabes unis ne sont pas responsables et que le véritable problème réside dans la base militaire américaine au Qatar.

Il écrit: « Déplacez la base militaire puis nous allons déplacer l’hôtel 🙂 »

La fuite comprend également un ordre du jour proposé pour une prochaine réunion entre le Fondation pour la défense des Démocraties et le gouvernement des Emirats Arabes Unis prévu pour le 11 et 14 juin.

L’ordre du jour comprend des discussions approfondies sur le Qatar, y compris Al Jazeera, basée au Qatar, et ses liens avec les Frères musulmans .

Un point à l’ordre du jour est: « Al Jazeera comme instrument d’instabilité régionale ».

« Ils ont réellement discuté de la refonte d’Al Jazeera en tant que réseau perturbateur, un réseau qui cause l’instabilité et le chaos », a déclaré Jilani, de The Intercept, à Al Jazeera.

Les participants devant participer à la réunion de juin sont notamment l’ancien secrétaire américain à la Défense Robert Gates et Mark Dubowitz, PDG de Fondation pour la défense des Démocraties.

D’autres courriels de Fondation pour la défense des Démocraties demandent des rencontres avec des personnalités de haut rang, y compris Mohammed bin Zayed – le prince héritier qui gère les forces armées des Émirats arabes unis – ainsi que Mohammed Dahlan, un ancien homme fort du groupe palestinien Fatah qui vit maintenant à Abu Dhabi.

Hearst, du Middle East Eye, a déclaré à Al Jazeera qu’il croyait que les courriels divulgués présentaient un «programme» clair par des chiffres au pouvoir en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis et en Égypte.

Ils profitent de la présidence de Donald Trump aux États-Unis, « et maintenant ils l’utilisent comme un moyen d’accomplir le travail, ce qui comprend la libéralisation d’Al Jazeera … et aussi l’étouffement du Qatar ».

islametinfo.fr
***

Belgique : Durant le ramadan, des familles musulmanes rompent le jeûne avec tous ceux qui le désirent.
Pendant le mois de Ramadan, des familles musulmanes accueillent tous ceux qui désirent discuter et s’ouvrir à l’Islam. L’occasion pour des familles belges de découvrir comment vivent leurs concitoyens musulmans pendant le mois béni.

Ces rencontres se font grâce au site www.iftarons.be qui organise ces « iftar » un peu spéciaux depuis 2010. L’occasion de discuter et apprendre de l’autre le temps d’un repas.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Algérie : Après le Liban, Alger déprogramme le film « Wonder Woman » dont l’actrice est une ex-soldate israélienne.

Le film Wonder Woman vient d’être déprogrammé d’un festival à Alger. Après le Liban, l’Algérie pourrait interdire le film dans les cinémas en raison de la présence comme actrice principale d’une militante sioniste qui a combattu dans les rangs de Tsahal.

Le 8 juin, le film américan Wonder Woman devait être projeté lors du festival « Les Nuits du Cinéma » à Alger. Mais après la polémique au Liban autour de la présence de Gal Gadot dans le rôle principal de Wonder Woman, le Ministère de culture algérien aurait pu suivre la campagne de boycott.

Si pour l’instant rien n’est officiel, le Ministère de la Culture algérien étant injoignable au téléphone, l’Algérie pourrait être le deuxième pays musulman et arabe à interdire le film au cinéma. Une décision qui pourrait faire un effet domino dans de nombreux pays de la région.

Une mauvaise nouvelle pour les producteurs américains du film qui visiblement n’étaient pas suffisamment au courant du passé militant de Gal Gadot. Cette dernière qui a combattu pendant deux ans dans les rangs de l’armée israélienne avait également soutenu publiquement l’offensive meurtrière d’Israël à Gaza en 2014.

islametinfo.fr
***


Maroc , Rif : Des exactions policières dénoncées par Amnesty International.

Malgré l’arrestation du leader Nasser Zefzafi et des militants, la mobilisation n’a pas cessé dans le Rif et certaines villes marocaines.

Le mouvement qui réclame plus de justice sociale, moins d’injustices et réclame le respect culturel s’est même prolongé dans plusieurs villes européennes.

En Belgique, en Espagne, en Allemagne, en France des manifestations de soutien se sont déroulées ces derniers jours.

Mais dans plusieurs villes marocaines, les manifestations ont été réprimées. Les débordements policiers les plus significatifs ont été signalés dans la ville de Imzouren où les portes et les vitres des habitations ont été brisées indistinctement par les forces de l’ordre. On parle également de cas de violence contre la population.

Des exactions policières qui ont été dénoncées par l’institution Amnesty International qui s’inquiète du tournant répressif pris par les autorités dans cette affaire.

Par ailleurs l’avocat de Zafzafi a fait savoir que son client avait été violenté et insulté par la police de façon très dégradante …

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


islametinfo.fr
***


France : Quand Macron ricane des naufragés de la Françafrique.

“Le kwassa-kwassa pêche peu, mais il amène du Comorien”. Pour ceux qui avaient encore besoin d’une leçon de choses sur M. Macron, les voilà servis. Que des milliers de Comoriens aient péri noyés en cherchant à fuir la pauvreté d’une ex-colonie française, c’est tellement drôle ! Cette tragédie humaine devrait nous couvrir de honte. Mais non, voyons ! Des Africains engloutis par les flots à une encablure de Mayotte ? Pour M. Macron, c’est marrant. La mine réjouie, le potache fait une blague comme s’il racontait une partie de pêche au gros. Goguenard, le freluquet rigolard amuse la galerie avec sa vanne à deux balles.

Regardez bien la vidéo. Oui, c’est vrai, sa cour trouve ça drôle ! Lorsque le dandy lâche sa boulette, les joyaux lurons ricanent en choeur. Le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, fait partie de la bande. Il paraît qu’il représente la France dans le monde ! Quant à M. Macron, il ne faut pas trop lui en demander. Né avec une cuillère en argent dans la bouche, élevé en batterie chez Rothschild, il n’a pas la compassion facile. On connaissait déjà son mépris pour les illettrés, les fainéants qui n’ont qu’à “travailler pour se payer un costard”. On découvre son mépris pour les pauvres du Tiers-Monde, ces crève-la-faim qui frappent à nos portes pour échapper à la misère.

Comment ces gueux, d’ailleurs, mériteraient-ils notre respect ? Ils n’ont même pas de compte en banque ! Dans les salons cossus de l’oligarchie, ces histoires de rafiots qui se renversent avec leur cargaison humaine sont aussi drôles que “Tintin au Congo”. Qu’est-ce qu’on se marre, avec Manu, sur les Nègres en kwassa-kwassa ! Au passage, notez bien l’expression. “Le kwassa-kwassa amène du Comorien”. Pour Macron, le Comorien n’est même pas une marchandise. C’est un matériau informe. Il ne vaut rien, il ne compte pas, et d’ailleurs il se noie dans l’indifférence générale. Le Comorien, ce n’est rien. Ce n’est même pas de la poiscaille, à peine un déchet dont on rigole quand il coule à pic.

Lesté de violence symbolique, un tel sarcasme illustre le racisme structurel de la caste dominante. Ceux qui ont appelé à voter Macron pour battre Le Pen ont l’air fin. A force de pointer du doigt le racisme qui gangrène les couches populaires, on a oublié celui des riches. Ce racisme est plus discret, mais plus féroce. Il crache sur ceux qui luttent pour la survie, sur les gueux, les pouilleux. Ce racisme prospère sur l’ahurissante misère qui frappe les damnés de la terre. C’est le sarcasme des vainqueurs de la compétition planétaire. “Noyée dans les eaux glacées du calcul égoïste”, comme disait Marx, toute compassion s’évanouit, elle disparaît dans un rictus.

Ne reste que le mépris, de classe et de race à la fois, qui expédie les déshérités de l’hémisphère Sud dans les oubliettes de “l’humanisme” occidental. On omet alors de dire que les migrants qui bravent la noyade sont aussi les victimes du pacte néo-colonial. L’aurait-on oublié ? C’est la France qui a extirpé Mayotte de l’archipel des Comores. C’est elle qui a semé le chaos dans la région, au mépris du droit international. Mais peu importe. M. Macron tient tant à la Françafrique ! Pour l’oligarchie, ce continent n’est qu’un terrain de chasse. Les Africains, à ses yeux, n’existent que dans la mesure où ils la servent. En attendant, le blanc-bec de l’Elysée peut faire le mariole sur le dos des naufragés.

oumma.com
***

Attention aux dattes provenant des colonies israéliennes.

La culture des dattes est l’activité agricole principale de près de 50 % des colonies illégales de la vallée du Jourdain en Palestine occupée et contribue fortement à leur viabilité économique.

La vallée du Jourdain est la région la plus fertile de Palestine, mais à cause des restrictions d’accès, seule 4% de la terre est cultivée par des palestiniens et 86% des terres agricoles sont confisquées par les colons israéliens.

Les colons détournent aussi 80% de l’eau au profit de leurs colonies, et des palmeraies en particulier. Les colonies de la vallée du Jourdain bénéficient de 300 litres d’eau par personne et par jour, contre 20 litres pour la plupart des communautés palestiniennes (l’Organisation mondiale de la santé recommandant une consommation minimum de 100 litres par personne et par jour). La quasi-totalité des puits est à l’usage exclusif des colons.

Les Palestiniens de la vallée du Jourdain sont aussi soumis à des destructions d’habitation et d’infrastructures, amenant ainsi des déplacements forcés de population. Les écoles ne sont pas épargnées. Les exercices de l’armée israélienne ont amené le déplacement de 357 personnes entre janvier et juin 2016.

Dans l’impossibilité de cultiver leur propre terre, des centaines de travailleurs palestiniens – y compris des enfants – travaillent dans les colonies agricoles israéliennes. Au plus haut point de la récolte, ils peuvent travailler 12 heures par jour dans des conditions très difficiles.

Pour toutes ces raisons, solidaires du peuple palestinien spolié de son droit à vivre librement sur sa terre, nous appelons à boycotter les dattes de l’apartheid israélien.

Pendant le Ramadan en particulier, un grand nombre de commerçants proposent à leurs clients des dattes Medjoul en provenance des colonies installées dans la Vallée du Jourdain. Si l’origine de ces produits n’est pas toujours mentionnée afin de tromper le consommateur, les marques néanmoins sont connues : Mehadrin, Hadiklaim, Jordan Valley, Jordan Plains, Jordan River, Bet Sheva, Solomon…

Refusez-les ! N’hésitez pas à exiger poliment mais fermement du commerçant qu’il cesse de proposer ces produits de l’apartheid à la vente, en prenant les autres clients à témoin.

Quelles que soient leurs réponses, n’oubliez pas qu’en matière de commerce, le client décide, et que plus nombreux nous serons à nous exprimer ouvertement sur cette situation intolérable due à l’occupation israélienne, plus ces commerçants se poseront des questions sur la légitimité et la pertinence de la commercialisation de ces produits.

BDS FRANCE.

oumma.com
***


Appel aux dons pour un projet de mosquée et d’institut à Villeneuve-le-Roi.

Aujourd’hui, l’ACMUV (Association Culturelle Musulmane Villeneuvoise) qui existe depuis 2011 est en phase d’acquérir un bien immobilier d’une surface de 500 m² en vue du lancement prochain de son institut et sa mosquée. Après plusieurs années passées dans des locaux en location avec des charges exorbitantes mais aussi inadaptés et aux voisinage bruyant, l’association a enfin trouvé un bien approprié à ses besoins, une occasion en or.

Néanmoins le montant dépasse les prévisions budgétaires de l’association. Un appel aux dons vient d’être lancé sur les réseaux sociaux. Bilgin Sen, président de l’ACMUV espère collecter les 150 000 euros nécessaires d’ici la fin du Ramadan pour pouvoir signer le compromis de vente.

LE DON POUR UNE MOSQUÉE EST UNE AUMÔNE CONTINUE.

Nous ne tirons aucun profit matériel de cet article si ce n’est l’agrément d’Allah (swt).

Beaucoup d’entre nous œuvrent pour construire une maison ou s’acheter un appartement au «bled», mais nous sommes beaucoup moins motivés lorsque nous sommes appelés à participer à la construction d’une maison au paradis.

Rappelez-vous que le don pour une mosquée est une «aumône continue» qui œuvrera pour vous même après votre mort. Dans un Hadith rapporté par l’imam Moslim, le prophète (PBSL) dit : «Lorsque le fils d’Adam meurt, toutes ses œuvres s’arrêtent hormis trois : une aumône continue, un savoir utile et un enfant pieux qui invoque Allah en sa faveur».

Pour faire un don, rendez-vous sur leur Page Facebook de l’ACMUV : https://www.facebook.com/ACMUV/
.

desdomesetdesminarets.fr
***


Stationnement autour des mosquées : si vous vous comportez ainsi, priez chez vous !

Le stationnement sauvage autour des mosquées est un véritable problème qui touche beaucoup de villes en France en particulier en périodes d’affluence comme les vendredis et pendant le Ramadan. Il est important de rappeler aux fidèles qui viennent prier à la mosquée, que nuire aux autres (voisins, automobilistes, …), c’est nuire à votre prière. Il serait dommage, pour vous, de n’avoir prier pour rien !

Que dire à ce fidèle qui vient prier après avoir garer sa voiture devant le portail du commissariat avoisinant la mosquée, et en pleine prière, on entend la sirène du véhicule des policiers ne pouvant sortir car le véhicule du fidèle lui bloque la route ?! (histoire vraie).

Dans plusieurs hadiths authentiques, le prophète (ﷺ) dit : «Jibrîl n’a pas cessé de me recommander au sujet du voisin au point que j’avais pensé qu’il allait le compter au nombre des héritiers». Dans un autre, il dit (ﷺ) : «N’entre pas au paradis celui dont le voisin n’est pas à l’abri de son mal». Dans un autre encore : «Par Allah ! N’est pas croyant ! Par Allah ! N’est pas croyant ! Par Allah ! N’est pas croyant !» On lui demanda : «Qui, Ô Envoyé d’Allah ?» Il dit : «Celui dont le voisin n’est pas à l’abri de ses méfaits».

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré lundi que les autorités d’occupation ont repris la peine à la perpétruité contre le prisonnier Youssef Hassan Ahmed Abou al-Kheir, 74 ans, originaire d’Acre, qui a été libéré au cours de l’opération d’échange faite en 1983.
.
Ramallah: Une famille entière asphyxiée par du gaz lacrymogène
.
Ramon: Les prisonniers qui ont participé à la grève de la Dignité interdits de visites
.
L’occupation envahit le Kherbat Yanoun pour des fouilles archéologiques
.
Gaza : Deux blessés dans le renouvellement de manifestations
.
3506 réfugiés palestiniens tués en Syrie
.
Les colons vandalisent les véhicules palestiniens à Jérusalem
.
Une délégation du Hamas dirigée par Sinwar arrive au Caire
.
La marine israélienne vise les pêcheurs au large de Gaza
.
L’occupation démolit cinq centrales de charbon à Jénine
.
Salfit: Les colonies continuent à polluer l’environnement palestinien
.
Comité islamique: Le Mur d’al-Bouraq fait partie intégrante d’al-Aqsa
.
Quatre citoyens blessés dans des affrontements avec la sécurité de l’AP à Naplouse
.
Nouveaux soupçons de corruption affectant Netanyahu
.
Deux jeunes blessés dans des affrontements avec l’occupation près de Ramallah
.
7 blessés dans l’explosion d’un objet suspect au centre de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information