MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Ramadan 1438.

Flash info du 3 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le jeûne du mois de Ramadan expliqué aux non musulmans.

Nombreux sont les préjugés et les questions des non musulmans autour du Ramadan. Certains n’ont pas eu de réponses à leurs questions, d’autres ont eu des réponses erronées et d’autres encore se sont ancrés dans des idées reçues, si bien qu’ils n’ont posé aucune question. Or, il est de notre devoir d’expliquer le Ramadan aux non musulmans, de les aider à comprendre ce qu’est le jeûne, pourquoi nous jeûnons et démentir ainsi tous les stéréotypes qui circulent et qui entourent le mois béni de Ramadan.

« Le jeûne c’est que pour les musulmans ».

Certains pensent que le jeûne est propre aux musulmans. Or, l’Islam n’est qu’une continuité des deux religions monothéistes qui existent aujourd’hui. C’est ainsi que de nombreuses ressemblances peuvent être constatées entre l’Islam et le judaïsme ou l’Islam et le christianisme. Notre religion est composée de piliers dont le jeûne fait partie. Mais ce dernier a également été prescrit à ceux qui nous ont précédés. Comme le dit Allah : {Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété} (Sourate 2 : Verset 183). Ce verset permet d’expliquer aux non musulmans que le jeûne n’est pas « que pour les musulmans » mais qu’il a été ordonné aux autres communautés.

« Le jeûne des musulmans consiste à se priver de nourriture et/ou de boisson ».

Les non musulmans considèrent parfois le jeûne comme le fait de ne pas se nourrir, de ne pas s’hydrater ou l’un des deux. Or, le jeûne est d’abord un acte d’adoration en soi. Il n’est pas une privation de nourriture et de boisson mais une preuve acte de notre soumission envers notre Seigneur. Ainsi, il faut expliquer aux non musulmans que le jeûne est un acte qui nous rapproche d’Allah.

De plus, le jeûne est un éloignement des tentations et des plaisirs d’ici bas. C’est ainsi que de l’aube au coucher du soleil, tout musulman doit se priver de manger et de boire tout en s’abstenant d’avoir des relations intimes avec son épouse, de parler inutilement, de porter atteinte à autrui, de mentir… C’est en ce sens que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit, d’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) : « Celui qui ne s’abstient pas à forger des mensonges, Allah n’a nullement besoin qu’il renonce à sa nourriture et à sa boisson ». (Al Boukhari). Le jeûne a entre autres pour caractéristique de bannir le mensonge. Ainsi, le jeûneur doit avoir un comportement noble, dénué de toute tentation et de tout vice. Le but étant de se rapprocher de notre Créateur, le jeûne est un acte d’adoration complet qui ne se résume pas à l’absence d’alimentation.

Les non musulmans disent que : « Tous les musulmans sont obligés de jeûner même s’ils en sont incapables ».

Il est commun de penser chez les non musulmans que le jeûne est une obligation à laquelle nous devons tous nous soumettre quel que soit notre état ou notre âge. Or, {Allah veut pour vous la facilité, Il ne vous veut pas la difficulté} (Sourate 2 : Verset 185). Ainsi, celui qui voyage n’est pas soumis à l’obligation du jeûne de même que celui qui est malade. Ils devront jeûner lorsqu’ils en auront la capacité incha Allah. Cette Grâce divine est mentionnée par Allah en ces termes : {Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours.} (Sourate 2 : Verset 185). Le voyageur et le malade qui pensent que le jeûne leur sera difficile, ne s’en acquitteront qu’après le mois de Ramadan. Le malade pourra ainsi guérir plus rapidement incha Allah et le voyageur sera plus à même de voyager.

Les personnes âgées ne sont pas obligées de jeûner. C’est ainsi qu’Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le vieillard et la vieille femme ne sont pas capables de jeûner. Par conséquent, chacun d’entre eux doit nourrir un pauvre par jour de jeûne non fait ». Comme pour le malade et le voyageur, la personne âgée ne doit pas jeûner si elle en ressent une quelconque difficulté. Cela dit, la compensation est différente car le vieil homme ne doit pas rattraper ses jours de jeûne mais nourrir un pauvre pour chaque jour. Voilà encore une facilité de la part d’Allah qui confirme que le jeûne n’est pas une obligation sans exceptions.

La femme enceinte et la mère qui allaite ne sont pas soumises au jeûne s’il entraîne une difficulté ou un risque pour elles et leur bébé. C’est en ce sens qu’Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah béni et Exalté soit-Il, a dispensé le voyageur de la moitié de la prière ; la femme enceinte et la mère nourrice du jeûne ». (At Tirmidhy). Ces femmes ne sont pas obligées de jeûner si elles en sont incapables ou si leur santé est mise en danger.

Ainsi, tous les musulmans ne sont pas obligés de jeûner quelle que soit leur situation. Bien au contraire, cette obligation s’applique au cas par cas. Du voyageur à la femme enceinte en passant par la personne âgée et le malade, le jeûne peut être rattrapé ultérieurement ou compensé autrement. Cela prouve donc aux non musulmans que le jeûne est une facilité car Allah n’aime pas la difficulté pour Ses serviteurs.

Les non musulmans disent que : « Le soir, les musulmans font la fête ».

Il est surprenant de constater le nombre de non musulmans qui pensent que nous faisons la fête le soir, après le coucher du soleil. C’est un préjugé plutôt curieux mais très répandu. Ainsi, il faut leur expliquer que le jeûne n’est pas suivi d’une fête quotidienne ou d’un quelconque événement festif.

Le jeûne du mois de Ramadan a pour objectif le rapprochement d’Allah, l’augmentation de la foi et la multiplication des actes d’adoration. La fête n’est donc pas au rendez-vous. Après le coucher du soleil et le repas, la prière du Tarawih est le rassemblement caractéristique du mois de Ramadan. Mise à part cette prière en groupe qui a pour but l’adoration d’Allah, aucun autre événement groupal n’est prescrit le soir.

Cela dit, il est commun de se rassembler en famille le soir pour prendre un thé ou autre. Cela ne relève pas de la religion mais de la tradition. Donc cela n’est pas relatif à tous les musulmans. De même, ce rassemblement n’est pas de nature festive mais seulement conviviale et familiale. Cela permet d’expliquer aux non musulmans que durant le Ramadan, les musulmans ne font pas la fête le soir. D’autant plus que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Toute nation a ses festivités et voici les vôtres » en désignant les deux fêtes de l’Aïd. Ainsi, la supposée fête que les musulmans célébreraient chaque soir de Ramadan n’a pas lieu d’être.

Qu’Allah guide par Sa Miséricorde Infinie, nos proches non musulmans. Qu’Il ouvre leurs cœurs à la Vérité en ce mois sacré de Ramadan.

AJIB.FR
***


Etats-Unis : Donald Trump souhaite un “Joyeux ramadan” aux Musulmans.

Donald Trump passe de l’islamophobie à « l’allié des musulmans ».

Un rappel de sa lutte contre le terrorisme.

Dans un communiqué publié vendredi, Donald Trump a souhaité « au nom du peuple américain, un joyeux ramadan à tous les Musulmans ». Il a aussi de nouveau insisté sur la lutte contre le terrorisme : « Cette année, la fête (du ramadan) débute alors que nous pleurons les victimes innocentes d’attaques terroristes barbares au Royaume-Uni et en Egypte, des actes de dépravation qui sont directement contraires à l’esprit du ramadan. De tels actes ne font que renforcer notre volonté de défaire les terroristes et leur idéologie pervertie ».

Un message de paix.

Il a également rappelé que durant son récent voyage en Arabie saoudite il avait délivré « devant plus de 50 dirigeants de nations musulmanes » un message « de partenariat pour la paix, la sécurité et la prospérité de nos pays et pour le monde ». « Durant ce mois de ramadan, soyons fermes dans notre volonté de tout mettre en oeuvre pour nous assurer que les générations futures soient libérées de ce fléau et puissent prier et communier en paix », a-t-il encore dit.

Après ses actions clairement islamophobes, Donald Trump essaie désormais de démontrer qu’il mène une lutte contre le terrorisme, et non contre l’Islam.

katibin.fr
***


États-Unis : deux passagers poignardés à mort par un homme aux propos islamophobes.

Deux hommes ont été poignardés à mort vendredi dans un train régional à Portland alors qu’ils s’interposaient pour défendre deux femmes victimes d’insultes islamophobes. L’une d’elles portait le voile.

Vendredi après-midi à Portland, dans l’Oregon, un homme a assassiné deux passagers d’un train régional qui tentaient de le faire taire. Celui-ci proférait des insultes islamophobes envers deux femmes, dont l’une portait le hijab, rapporte la police locale. Un troisième individu a été légèrement blessé.

«Musulmans criminels», «Sortez du train, et sortez de notre pays car vous ne payez pas vos impôts ici»…

Un témoin de la rixe a raconté à KATU-TV, les circonstances, encore floues, du drame, survenu en fin d’après-midi, alors que les deux passagères, «possiblement musulmanes» selon des témoins contactés par ABC, venaient de monter dans le wagon. «Quand les deux hommes sont intervenus, l’assaillant a sorti un couteau et les a égorgés», explique Evelin Hernandez. L’un est mort sur place, l’autre à l’hôpital.

journaldumusulman.fr
***


Les iftars de l’Institut des cultures d’islam donnent le tempo de l’été.

À l’occasion du mois de Ramadan, l’Institut des cultures d’islam perpétue ses « Iftars de l’ICI » qui ont fait son succès, en combinant l’écoute de contes et légendes en première partie de soirée, suivie d’un repas de rupture du jeûne (10 €) composé du traditionnel « lait caillé + dattes + chorba + bricks, fricassées ou pastilla + thé ou café + pâtisseries », et une conférence ou un spectacle, en deuxième partie de soirée (entrée libre), en lien avec l’exposition « Rock the Kasbah», consacrée aux musiques en terres d’islam et qui est ouverte jusqu’au 30 juillet.

Le 3 juin est présenté le debaa, un art chanté et dansé de Mayotte (archipel de l’océan Indien), interprété exclusivement par des femmes et qui s’inspire de poèmes mystiques louant la naissance et la vie du Prophète. La conférence prend un tour particulier, puisqu’elle est animée par Elena Bertuzzi, choréologue, à savoir une spécialiste de l’analyse du mouvement, et en présence d’un ensemble de femmes mahoraises, soit une conférence dansée, qui invite le public à connaitre l’origine et les gestes de cet art si peu connu en métropole.

Le 10 juin, spectacle « Une nuit au Caire », d’Ahmad Wahdan, qui retrace la tradition des chanteurs publics du Caire. Le 17 juin, conférence sur « Oum Kalsoum, l’étoile de l’Orient », par la biographe Ysabel Saïah-Baudis.

Le 22 juin, représentation de l’ensemble Dervish Spirit, avec le chanteur soufi Enris Qinami, le flûtiste James Serre et le derviche Omar.

Le 24 juin, projection du film Muezzin, de Sebastian Brameshuber, un documentaire sur le concours du « meilleur muezzin » organisé en Turquie chaque année et qui met en lice près de 3 000 candidats. Le réalisateur suit deux compétiteurs et s’interroge sur la place de la créativité et de l’interprétation personnelle dans ce prélude à la prière pourtant si codifié.

Les Iftars de l’Institut des cultures d’islam.
Les 3, 10, 17, 22 et 24 juin, à 21 h 50.
Exposition « Rock the Kasbah » jusqu’au 30 juillet.
Visites guidées gratuites les 3 et 21 juin, les 8 et 29 juillet, à 15 h, sur réservation en écriacant a l’email : accueil@institut-cultures-islam.org
Pour En savoir plus, rendez-vous sur : www.rockthekasbah.fr
.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Une 3e édition du Festival Ciné-Palestine prometteuse.

Le Festival Ciné-Palestine fait son come-back. Après les succès des deux premières éditions en 2015 et en 2016, le rendez-vous du cinéma palestinien, désormais incontournable dans le paysage culturel francilien, est fixé cette année du 2 au 11 juin avec, à nouveau, une programmation riche qui reflète le dynamisme et la qualité des productions palestiniennes.

Au menu du FCP sont programmés, outre Le Chanteur de Gaza (le 7 et 11 juin), fabuleux film de Hany Abu Assad, en salles depuis le 10 mai, une vingtaine de séances avec des films inédits comme Ghost Hunting de Raed Andoni, qui ouvrira le festival (le 2 et 8 juin).

Le réalisateur, qui vient d’obtenir le prix du meilleur documentaire au Festival international du film de Berlin, a rassemblé, dans le cadre de son long métrage, un groupe d’anciens détenus pour reconstituer le centre d’interrogatoires du service de renseignement israélien Al-Moskobiya, à Jérusalem, par lequel ils ont transité, afin de faire émerger leur parole et leurs témoignages de ce douloureux épisode de leur vie.

Le FCP 2017, parrainé notamment par le réalisateur Ken Loach, sera marqué par l’anniversaire des 50 ans de l’occupation israélienne suite à la guerre de 1967, avec un focus « Regards croisés sur 1967 » qui propose une sélection de films peu diffusés racontant comment cette guerre a été vécue, ressentie et racontée par le biais du cinéma, informent les organisateurs.

La programmation du festival, dans des cinémas partenaires à Paris, Saint-Denis, Montreuil et Aubervilliers, mettra aussi en valeur l’œuvre du réalisateur et metteur en scène palestinien Mohammad Bakri (Jenin, Jenin et L’anniversaire de Leïla les 3 et 4 juin), avec une rétrospective et une master class (le 4 juin, à 19h) qui lui sont consacrées, « pour une véritable immersion dans son univers cinématographique ».

Plus de 8 000 euros ont été collectés dans le cadre d’une campagne de crowdfunding visant à financer l’organisation du FCP 2017.

Celui-ci accueillera pour la première fois un concours de courts-métrages destiné aux jeunes réalisateur et réalisatrices, « suivant son objectif premier de soutien au cinéma palestinien ». Cinq films sélectionnés seront projetés le 6 juin à Paris, sous l’oeil avisé d’un jury de professionnels parmi lesquels se trouvent Mohammad Bakri.

Festival Ciné-Palestine, du 2 au 11 juin 2017.
Concert d’ouverture de FCP le 31 mai à La Marbrerie (Montreuil).
Soirée d’ouverture avec Ghost Hunting le 2 juin aux Trois Luxembourg (Paris).
Pour connaître la programmation complet, rendez-vous sur : www.festivalpalestine.paris
.

saphirnews.com
***


Lindsay Lohan souhaite un « Happy Ramadan » aux musulmans du monde entier.

Lindsay Lohan a ravi le web en souhaitant un « happy Ramadan » à tous les musulmans du monde. L’actrice américaine est connue pour son vif intérêt pour l’Islam depuis plusieurs années.

Lindsay Lohan a fait plaisir à tous ses followers en postant sur les réseaux sociaux un message pour souhaiter un « joyeux ramadan » aux musulmans du monde. Un message qui va relancer les rumeurs sur sa potentielle conversion à l’Islam, elle qui ne se cache pas d’avoir lu le Coran.

« Aux USA, je suis considérée comme une mauvaise personne, uniquement parce qu’une photo volée m’a montrée en train de tenir un Coran dans les mains. J’étais tellement heureuse de quitter les États-Unis et d’aller à Londres après tout ça.

Je me sentais si peu en sécurité chez moi, les gens ont été vraiment horribles. Juste parce que c’est ma croyance. Si j’ai envie de mieux connaître l’Islam, c’est mon choix, c’est ma volonté, cela ne regarde personne.

Je ne cherche pas à savoir ce que les autres font dans leur vie quotidienne. Manifestement, ils ne doivent pas faire grand chose pour passer leur temps à me calomnier, à me blesser », avait-t-elle affirmé l’année dernière.

L’actrice Lindsay Lohan avait d’ailleurs posé en burkini peu après la polémique survenue sur les plages françaises l’été dernier. Une photo qui avait rapidement fait le tour du monde.

islametinfo.fr
***

Maroc : Malgré les émeutes et la colère, les manifestants rifains offrent le souhour aux forces de l’ordre.

Au Maroc, la situation est électrique entre le pouvoir et la population du Rif. La pauvreté, les mauvaises conditions de vie et surtout la mort d’un jeune homme dans des conditions atroces, il y a quelques mois, n’ont fait qu’aggraver la colère des habitants.

Depuis ce vendredi, le leader du mouvement de protestation, Nasser Zefzafi, est recherché par la justice pour avoir dénoncé pendant le sermon du vendredi « ces imams qui retranscrivent la propagande de Rabat ». Une intervention remarquée qui a servi de prétexte au pouvoir pour exiger son arrestation immédiate. L’homme est depuis recherché par les autorités mais protégé par la population locale qui adhère au discours et aux revendications.

Des manifestations ont lieu tous les soirs dans de nombreuses villes du Rif. Après la prière de Tarawih, des centaines de personnes marchent dans les rues, dénonçant l’arrestation des membres de la Mouvance Contestataire Rifaine tout en proclamant leur soutien à Nasser Zafzafi.

La situation ne risque guère de s’améliorer puisque de nombreux militants ont été arrêtés et accusés de vouloir déstabiliser le Rif. Ils sont accusés notamment de fomenter un complot contre le royaume grâce à des financements venus de l’étranger. Des accusations que les principaux concernés rejettent en bloc.

Malgré tout, les habitants de cette région, réputés pour leur respect des traditions et de leur religion, ont fait apporter aux forces de l’ordre sur place de la nourriture afin qu’ils puissent effectuer leur jeûne du mois de Ramadan dans les meilleures conditions. Respect.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


islametinfo.fr
***


France : Trappes : Règlement de compte au couteau à la sortie de la Mosquée.

En plein Ramadan, une rixe a vu s’opposer deux bandes rivales de Trappes après la prière de Tarawih.

Alors que les fidèles quittaient la Mosquée après minuit, des jeunes ont été attaqués par d’autres au couteau.

L’un d’eux a été grièvement blessé et transporté d’urgence aux urgences. Si sa vie n’est plus en danger, son poumon a été touché …

Un autre jeune a été pris a parti et a subi un petit lynchage en règle.

Tout le monde se rappelle la mort de Moussa 14 ans victime de ces mêmes règlements de compte entre quartiers. Cette affaire ne restera évidemment pas sans suite et entraînera représailles de part et d’autre.

Il est vraiment nécessaire et impérieux que les frères et les anciens se saisissent de ce problème afin de trouver une solution pacifique à ce conflit dégradant et inutile qui met en péril la vie de nos plus jeunes.

islametinfo.fr
***


Un expatrié musulman à Londres : « En 1 an dans le monde du travail à Londres, j’ai vécu ce que je n’ai pas vécu en 4 ans en France ».

Islam&Info vous propose le témoignage d’un jeune musulman français parti travailler au Royaume-Uni et qui découvre le véritable « vivre-ensemble » à l’anglo-saxonne. Ce petit exposé de la vie outre-Manche est rapidement devenu viral sur Facebook.

« En 1 an dans le monde du travail à Londres, j’ai vécu ce que je n’ai pas vécu en 4 ans en France.

Entre la remontrance car je n’avais pas dit à ma responsable que j’avais besoin de prier et que je le faisais en cachette.

« À partir d’aujourd’hui dès que c’est l’heure d’aller prier tu y vas ».

Et dernièrement, la demande par ma direction de rédiger un e-mail à l’attention de toute la direction des RH pour leur expliquer ce qu’est le mois de Ramadan, pourquoi nous jeûnons, quand est-ce que ce mois commence et quand est-ce qu’il se termine. Avec en plus :

« Si tu veux organiser différemment ton temps de travail, venir plus tôt ou plus tard, tu fais comme tu veux » + « dans le mail écris aux collègues qu’ils ne ramènent pas à manger des trucs qui sentent trop fort au bureau pour pas que ça ne vous dérange ».

Après avoir expliqué que je n’avais ni besoin d’adapter les heures de travail ni de dire à mes collègues de ne pas manger au bureau, elle a chargé une autre collègue de faire des recherches sur le jeûne du mois de Ramadan et d’envoyer ce mail à tout le monde.

Outre le fait que ce mail soit particulièrement bien écrit, la fin se termine par une petite note concernant les repas au bureau :

« Afin de célébrer la fin du Ramadan et la fête de l’aïd, la direction des ressources humaines sera décorée et un repas sera organisé ».

Voilà voilà…!

Je ne sais pas si ce sont eux qui sont en avance ou nous en France qui sommes particulièrement en retard… Le tout sans oublier que nous sommes juste quelques jours après l’attentat à Manchester…

D’ailleurs, le mail explicatif sur le jeûne du mois de Ramadan a été reçu par tout le monde juste après la minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat… Je n’ose même pas imaginer dans ce contexte, en France, ce qu’on m’aurait demandé d’écrire … « désolidarise toi! »

Sinon, je vous souhaite à tous un bon mois de Ramadan, que Dieu nous facilite, accepte notre jeûne et nos prières. »

Plus d’informations sur l’expatriation au Royaume-Uni : www.muslim-moves.com

islametinfo.fr
***


France : A Evry, Farida Amrani fait trembler Manuel Valls dont la victoire est incertaine.

Selon le dernier sondage Ifop, l’ex-Premier Ministre Manuel Valls, qui n’a plus de parti, pourrait connaître de réelles difficultés à gagner sa circonscription à Evry et Corbeil-Essonnes. Au second tour, les résultats des sondés donnent un 50 – 50 parfait face à la candidate La France insoumise !

Manuel Valls pourrait perdre son poste dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Farida Amrani, candidate mélanchoniste, pourrait provoquer la surprise générale au second tour face à l’ex-Premier Ministre dont désormais personne ne veut.

Les sondages donnent Manuel Valls devant au premier tour puisque Farida Amrani se voit grappiller des voix par le Parti Communiste soutenu par Benoît Hamon, par Dieudonné et Francis Lalanne qui cherchent du buzz .

Mais au second tour, Farida Amrani pourrait récupérer les voix de tous les petits candidats et autres humoristes en manque de buzz, pour détrôner Manuel Valls. Une première qui pourrait être synonyme de tremblement de terre dans le monde politique.

En se présentant, Dieudonné et Lalanne affaiblissent l’opposition à Manuel Valls. Une stratégie du buzz pour deux artistes en déclin qui préfèrent penser à leur carrière respective plutôt qu’au sort des habitants des banlieues. Contrairement au sketch dans les médias, ces deux « candidats » ne sont que les alliés indirects de Manuel Valls.

islametinfo.fr
***


Centrafrique : 108 musulmans tués et 76 blessés dans une attaque de miliciens chrétiens.

Les massacres contre la minorité musulmane en Centrafrique reprennent depuis plusieurs semaines. Selon la presse internationale, au moins 108 personnes ont été tués et 76 blessés par des miliciens chrétiens.

Plusieurs centaines de combattants chrétiens munis d’armes lourdes ont massacré des dizaines de civiles musulmans. Une centaine de civils ont été tués ainsi que plusieurs casques bleus de l’ONU.

« Les Casques bleus ont dit aux musulmans de se réfugier dans la mosquée. Ce qu’ils ont fait. Puis les Casques bleus les ont abandonnés », raconte Djamil, un des survivants.

L’évêque de Bangassou, l’Espagnol Juan-José Aguirre-Munoz, précise :

« Après le départ des Casques bleus, une vague de miliciens anti-balaka a accouru vers la mosquée en hurlant, brandissant machettes et fusils artisanaux. Ils ont vu l’imam sortir. Ils lui ont tiré dessus. Il est tombé à genoux, blessé à mort. »

Au moins 400 musulmans étaient regroupés dans la mosquée tandis que les miliciens chrétiens étaient postés autour de l’édifice.

« Ils nous lançaient des mains et des pieds découpés », ajoute Djamil.

La situation des musulmans de Centrafrique continue de s’aggraver. L’intervention militaire française qui a avantagé les milices chrétiennes a permis à ces dernières de réaliser un véritable génocide contre les populations musulmanes. L’horreur continue sans que la force internationale sur place ne réagisse réellement.

islametinfo.fr
***


Gergaoun ou la fête des enfants par excellence dans les Etats arabes du Golfe, pendant le Ramadan.

Parés de leurs plus beaux atours traditionnels, les enfants des Etats arabes du golfe Persique attendent avec impatience de prendre part aux festivités colorées et sonores organisées à leur intention pendant le Ramadan. Quel que soit le nom donné à cette fête rituelle, riche en friandises, en spectacles et résonnant d’éclats de rire, selon les contrées où ils vivent, tous ont en commun d’avoir les yeux qui brillent à l’évocation de Gergaoun, ou Gerge’an, Garangaoua, ou encore Hag el Leila.

Les frimousses s’illuminent à la perspective de cette parenthèse récréative par excellence, perçue comme une belle récompense en ce mois béni de jeûne. Les petites filles se font une joie de revêtir leurs plus chatoyantes jalabeeyas (robes colorées traditionnelles), tandis que les petits garçons ne cachent pas leur fierté d’arborer leur thobe des grands jours (longue robe blanche). Le bonheur se lit sur les visages à l’approche de cette journée très spéciale, où chacun d’entre eux sera sur son trente-et-un pour aller frapper aux portes du voisinage, en quête de bonbons, de noix et autres saveurs sucrées.

Dans le sultanat de Bahreïn, après la prière du soir, il n’est pas rare que ce porte-à-porte gourmand, qui enchante les petits et les grands, rythme la nuit de ses joyeux effets de surprise, même si certains ont observé au fil du temps, et non sans une certaine nostalgie, que cette grande fête ancestrale tombe progressivement en désuétude.

« Il y a de plus en plus de ressortissants étrangers dans nos villes, et nous craignons pour la sécurité de nos enfants lors de cette fête », a confié une mère de famille Bahreïnite en mettant l’accent, comme nombre d’autres mamans, sur l’aspect sécuritaire pour expliquer qu’elle préfère, à regret, que ce grand événement ludique, dont raffole les enfants, ait lieu désormais soit dans l’intimité de son foyer, soit dans des centres commerciaux sous la surveillance des parents.

Ce « mardi gras » des Etats du Golfe, sans les masques et les déguisements, mais qui remplit les cœurs de la même allégresse, remonterait à la naissance du petit-fils du Prophète (PBSL), Hasan ibn Ali, lorsque sa fille Fatimah, comblée par l’arrivée de son enfant le 15ème jour du mois de Ramadan, décida de célébrer sa naissance en offrant à ses coreligionnaires des morceaux de sucre décorés.

oumma.com
***


Et si vous partiez en Angleterre pour vos vacances ?

On vous vante sans cesse les mérites de l’Angleterre que ce soit des proches globe-trotters, Muslim Moves, la presse,… Vous entendez parler à tout va de l’ouverture d’esprit so british, de ce taux de chômage exceptionnellement bas, d’un niveau scolaire quasiment inégalé dans le monde et des splendides paysages. Mais vous êtes de nature plutôt incrédule et préférez le voir de vos propres yeux, d’autant plus lorsqu’une possible expatriation est en jeu. Et si vous visitiez Leicester le temps d’un week-end ou profitiez des périodes de vacances pour y passer quelques semaines ? Tout ce qu’on peut vous promettre c’est que vous ne serez pas déçu !

VIVEZ L’ÉNÉRGIE RELIGIEUSE DE LEICESTER

L’un des premiers aspects les plus marquants dès l’arrivée à Leicester est la visibilité musulmane. Au sein des beaux quartiers, sur les devantures des portes on peut lire en arabe « Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim », de nombreux voiles de toutes les couleurs se dessinent, des niqabs, des modèles plus fleuris, des styles plus modernes.

En effet, le modèle social anglais se situe sur une toute autre vision que celui de la France. Fondé sur la tolérance et l’acceptation de l’autre dans sa diversité, ce pays est un havre de paix qui assure aux multiples religions la possibilité de pratiquer leur culte avec aisance. Par exemple, la seule ville de Leicester compte près d’une trentaine de mosquées dont certaines sont de véritables monuments architecturaux. Pourquoi ne pas en visiter certaines pendant le Ramadan ? Rien de tel pour retrouver sa ferveur religieuse.

DES LOISIRS ESTIVAUX POUR TOUS LES GOÛTS

Question détente, Leicester ne manque pas d’espaces de plaisance : des parcs, des piscines, des activités sportives telles que le foot, le basket, le badminton sont ouverts à tous, hommes et femmes, et non mixtes selon les horaires. Des jeux intérieurs et extérieurs fleurissent de partout et feront le plaisir de vos bambins. Tropical Birdland par exemple est un espace naturel grandement apprécié pour observer perroquets et oiseaux tropicaux. Leicester concentre de multiples atouts ludiques qui garantissent un voyage en famille réussi.

DES SORTIES CULTURELLES POUR LES PLUS STUDIEUX !

Reposant sur une histoire riche, Leicester met en exergue des notes culturelles. Qualifiée de ville historique, elle déploie de nombreux monuments et lieux propices à l’enrichissement intellectuel : le New Walk Museum and Art Gallery, le musée des sciences et technologies Abbey Pumping Station ou encore le National Space Centre.

N’hésitez pas à sauter le pas, « Muslim Moves » peut vous orienter vers des solutions peu onéreuses vous garantissant un agréable « trip » ! Nous répondons à toutes vos questions via notre formulaire de contact : http://muslim-moves.com/contact/.

Vous pouvez suivre « Muslim Moves » votre partenaire pour l’expatriation à Leicester sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Twitter.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Arrestation d’une cellule aurait planifié une fusillade à Tulkarem
.
Les médias sionistes ont déclaré que l’armée israélienne a arrêté 6 Palestiniens, accusés d’avoir effectué une attaque armée sur le barrage routier Jabara, au sud de Tulkarem, en Cisjordanie occupée, il y a un mois.
.
Hamas: les réalisations des prisonniers confirment l’importance de l’unité nationale
.
Un Palestinien blessé dans l’attaque des colons au sud de Naplouse
.
Almoz: La force du Hamas se progresse et nous cherchons à récupérer nos soldats
.
Un projet sioniste pour judaïser Jérusalem et la vieille ville
.
Cisjordanie occupée : les forces d’occupation arrêtent 4 Palestiniens
.
La campagne européenne conclut une journée à l’appui de Gaza et les prisonniers
.
L’occupation expulse 3 gardiens d’al-Aqsa pendant 15 jours
.
Les prisonniers suspendent leur grève de la faim
.
L’occupation empêche le voyage de 24 Palestiniens via le passage de Karama la semaine dernière
.
Salfit: Expansion de la colonie Brochan au détriment des terres du village de Bruqin
.
Israël viole l’espace aérien et maritime du territoire libanais
.
452 nouveaux logements coloniaux à Jérusalem
.
L’occupation continue ses agressions à Jénine
.
Khalil Hayya: l’occupation est entièrement responsable des répercussions du blocus
.
Hamas : Le meurtre des coptes égyptiens est un crime horrible et fermement condamné
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 9 Cha’ban 1438.

Flash info du 9 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************


Lettre à ma sœur, à mon frère : pare-toi de la pudeur.

Ma chère sœur, mon cher frère,

Je t’écris aujourd’hui afin d’évoquer une vertu dont tu dois te parer en tant que musulman(e) : la pudeur. Cette qualité qui nous distingue des personnes décomplexées. La pudeur est une sorte de réserve, de discrétion dans ton comportement, tes paroles et tes actions. C’est cette pudeur qui te permettra d’enrichir ta personne par une valeur noble, en ressemblant au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Laisse moi te conseiller dans cette voie, ma sœur, mon frère, pour que l’on puisse œuvrer dans le bien et parfaire notre foi, inchaAllah.

Il te faut savoir, ma chère sœur, mon cher frère, que la pudeur fait partie intégrante de ta foi. Cette vertu est si importante que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a mis en garde ceux qui ne la possédaient pas. Il a ainsi dit : « Parmi les choses que les gens ont retenu des premières prophéties : si tu n’as aucune pudeur, fais ce que tu veux » (Al Boukhari). Ce hadith a été expliqué par le fait que la pudeur est une qualité du croyant. S’il délaisse la pudeur, il ouvre la porte qui le mènera à commettre les péchés et donc à faire « ce qu’il veut ». La pudeur est donc cette frontière qui nous sépare, toi, comme moi, de l’interdit. Cette frontière se doit d’être infranchissable pour nous oukhty, akhy, car elle nous permettra d’œuvrer dans le bien et d’éviter les grands péchés. Savais-tu que la pudeur était une vertu que les prophètes (‘alayhim salam) avant Mohamed (‘alayhi salat wa salam) avaient transmise ? Cela prouve l’importance que revêt la pudeur pour le croyant sobhanAllah.

Prenons comme exemple le père des hommes, le Prophète Adam (‘alayhi salam). Il fut l’exemple et l’essence même de la pudeur de l’homme. Lorsqu’il mangea de l’arbre interdit avec son épouse Hawa (qu’Allah l’agrée), leur nudité leur est apparue et ils ont donc tenté de la cacher, par pudeur. C’est ainsi qu’Allah a révélé : {Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu’ils eurent goûté de l’arbre, leur nudité leur apparut et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela : « Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre ? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré ?»} (Sourate 7 : Verset 22). Ce verset relève que la pudeur est une caractéristique humaine, qu’elle est propre à l’homme et qu’elle le différencie donc de l’animal. Cela prouve également le fait que le premier des hommes et des Prophètes (‘alayhi salam) ainsi que son épouse (qu’Allah l’agrée) étaient dotés de cette noble vertu qu’est la pudeur. Ne devons-nous pas, ma chère sœur, mon cher frère, prendre exemple sur eux ? Faisons ainsi preuve de pudeur avec notre corps, cela est bien plus sage et correspond à l’image du croyant.

Sache, ma chère sœur, mon cher frère, qu’il te faut faire preuve de pudeur vis-à-vis de notre Seigneur. Qui mérite plus que Lui que nous fassions preuve de pudeur face à lui ? Le fait d’être pudique envers Allah te permettra, oukhty, akhy, de délaisser les grands péchés, de t’éloigner au mieux des actes blâmables et de te rapprocher de lui, en toute sincérité et ce, dans tous tes actes d’adoration inchaAllah. La pudeur vis-à-vis d’Allah nous a été ordonnée par Son Messager (‘alayhi salat wa salam) dans sa parole : « Éprouvez de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit. Que celui qui éprouve de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit préserve sa tête et ce qu’elle contient, son ventre et ce qu’il renferme, qu’il se souvienne de la mort et de l’épreuve, et que celui qui désire l’au-delà délaisse la parure de ce bas monde. Celui qui fait cela aura éprouvé de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit » (At Tirmidhy et Ahmed).

Oukhty, akhy, sais-tu que la pudeur te permettra d’accéder à de nombreux mérites inchaAllah ? Cette vertu est en effet un moyen de bénéficier de l’amour d’Allah. Permets-moi de te rappeler cette parole de notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam) : « Allah est pudique et décent, Il aime la pudeur et la décence » (Abu Dawud et Ahmed). La pudeur est donc une qualité de notre Créateur. Elle est également une qualité qu’Il apprécie sobhanAllah. Ces deux mérites devraient à eux seuls nous pousser à nous parer de la pudeur.

Ma chère sœur, mon cher frère, garde à l’esprit que la pudeur est une qualité propre à l’Islam et aux musulmans. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit en ce sens : « Chaque religion a une caractéristique et le caractère de l’Islam est la pudeur » (Ibn Majah). Le fait que la pudeur fasse partie de l’Islam démontre le rôle primordial que doit jouer cette qualité dans notre quotidien, en tant que musulmans. Rappelle-toi également, ma chère sœur, mon cher frère, cette célèbre parole prophétique : Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) est passé devant un homme des Ansars qui exhortait un de ses frères à la pudeur. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui dit : « Laisse-le, car la pudeur fait partie de la foi » (Al Boukhari). Le degré de ta foi est donc dépendant de la pudeur que tu manifesteras dans ton comportement, ton lien avec Allah et ta relation avec les autres.

J’espère que ces quelques paroles te permettront de méditer sur l’importance de la pudeur pour toi ma chère sœur, mon cher frère. Au delà du fait d’être une caractéristique propre à l’homme, la pudeur représente une qualité prophétique, un moyen d’accéder à l’amour d’Allah et une composante de ta foi.

Qu’Allah nous permette, à toi comme à moi, de faire preuve de pudeur. Qu’Il fasse de nous des serviteurs pieux, jusqu’à la venue de l’Heure.

AJIB.FR
***


La naissance d’un enfant : raser les cheveux et faire la circoncision.

Dans le cadre de notre série de rappels concernant la naissance d’un enfant, nous avons précédemment souligné l’importance de faire l’annonce de la naissance de l’enfant ainsi que le choix du prénom et la pratique de la ‘aqiqa. Nous savons que la naissance d’un enfant est un événement entouré de pratiques prophétiques et de rituels religieux comme le tahnik que nous avons déjà expliqué. Aujourd’hui, nous nous intéressons au rasage des cheveux du nouveau-né ainsi qu’à la circoncision lorsqu’il s’agit d’un garçon.
Raser les cheveux et donner l’équivalent du poids en or

Parmi les pratiques qui se font au septième jour après la naissance de l’enfant, il y a le fait de lui raser les cheveux, de peser ses cheveux et de donner en aumône l’équivalent de leur poids en or.

Les savants recommandent vivement cette pratique puisqu’il s’agit d’une Sunna, rapportée dans le hadith concernant la ‘aqiqa où le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit qu’il faut : « lui raser les cheveux et lui donner un nom ». Cela constitue donc une pratique prophétique.

En effet, saviez-vous chers frères et soeurs que la fille du Prophète (qu’Allah l’agrée) a fait cela avec ses enfants (qu’Allah les agrée) ? Cela est précisé par l’imam Malik (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui rapporte d’après Ja’far ibn Mohamed que Fatima (qu’Allah l’agrée) a pesé les cheveux d’Al Hassan, d’Al Hussayn, de Zaynab et d’Oum Kalthoum et a donné en aumône l’équivalent de leur poids en argent.

Cette pratique de raser les cheveux du nouveau-né et de donner en aumône l’équivalent de leur poids nous a donc été rapportée par le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Précisons chers frères et soeurs, qu’il existe une divergence entre les savants quant au fait de raser le crâne de la fille. En effet, Cheikh al Outhaymine (qu’Allah lui fasse miséricorde) soutient que le rasage de la tête du bébé n’est Sunna que lorsqu’il s’agit d’un garçon et non d’une fille. C’est également l’avis de Cheikh Ibn Baz (qu’Allah lui fasse miséricorde). Cheikh Ferkous quant à lui, souligne qu’il faut le faire autant pour la fille que pour le garçon puisque le mot « nouveau-né » désigne autant l’un que l’autre. Et Allah est plus Savant.

Malgré la divergence existant sur le fait de raser les cheveux de la fille, il n’existe aucun doute sur la Sunna de raser la tête du garçon au septième jour. C’est en ce sens que Mohamed ibn ‘Ali ibn al Hussayn rapporte d’après son père que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a fêté la naissance de son petits fils al Hassan en sacrifiant un mouton puis il dit : « Ô Fatima ! Rase-lui la tête et donne en aumône l’équivalent du poids de ses cheveux en argent ». Fatima pesa ses cheveux et trouva qu’ils pesaient environ un dirham. Il faut donc donner en aumône l’équivalent du poids des cheveux du nouveau-né.
Faire la circoncision du nouveau-né

La circoncision est une pratique remontant avant l’époque du Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). En effet, cet acte a été ordonné par Allah à son Prophète et Ami Ibrahim (‘alayhi salam). Il fut ainsi le premier homme à pratiquer la circoncision. Précisons qu’il l’a faite alors qu’il était âgé de quatre vingt ans comme le souligne un hadith.

La circoncision du nouveau-né a été quant à elle instaurée par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Al fitra (la saine nature) comporte cinq qualités : al khitan (la circoncision), al istihdad (le fait de raser les poils du pubis), le fait de couper les moustaches, le fait de couper les ongles et le fait de raser les poils des aisselles » (Al Boukhari et Muslim). La circoncision fait donc partie de la fitra de l’homme.

Certains savants soutiennent qu’il faut accomplir la circoncision au septième jour, comme c’est le cas pour la ‘aqiqa et le rasage de crâne. Cela dit, beaucoup soulignent qu’il n’y a pas obligation de faire cela le septième jour, l’essentiel étant de ne pas faire la circoncision à un âge trop avancé. Cela est dû au fait que plus la circoncision se fait tardivement, plus la guérison sera lente. Le fait de circoncire le nouveau-né permet donc d’accéder à un rétablissement plus prompt, à une cicatrisation plus rapide et à une douleur bien moins intense.

Rappelons chers frères et soeurs que la circoncision est une pratique religieuse, qui doit se faire dans les règles islamiques et scientifiques. Il convient donc de faire appel à une personne formée à ce genre d’interventions. Quant au jour de la circoncision, ibn al Qayyim al Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique que certains savants déconseillent de faire la circoncision le septième jour afin de se différencier de la pratique des juifs. Et Allah est plus Savant.

Qu’Allah préserve nos enfants et fasse d’eux de bons musulmans. Qu’Il nous rassemble au Paradis avec eux ainsi que nos parents.

AJIB.FR
***


France : Débat Macron , Le Pen : la logique antiterroriste de Madame Le Pen.

Lors du débat de l’entre-deux-tours, Marine Le Pen a rappelé ses projets en terme de lutte antiterroriste, des projets qui sont censés garantir la sécurité.

La déchéance de nationalité.

Marine Le Pen a rappelé hier soir que pour lutter contre le terrorisme, « il faut mettre en œuvre la déchéance nationale », projet précédemment abandonné par Hollande. Sans doute que pour elle, la peur de ne plus pouvoir posséder de passeport rouge après leur suicide pourrait dissuader les terroristes. Stupide ? Ce n’est pas nous qui le disons, mais bien Macron qui le lui a fait remarquer.

Expulsion des fichés S.

Marine le Pen a aussi confirmé que si elle est élue, « il faut que l’on expulse tout de suite les fichés S étrangers qui sont sur notre territoire ». Et oui, dans une république où la justice est prônée, on expulse arbitrairement des milliers de personnes, et pourquoi pas rajouter de nouveaux noms à connotation « terroriste » sur la liste, histoire de procéder à un bon nettoyage en bonne et due forme?

Le cas de l’UOIF.

La candidate a ensuite accusé Macron d’avoir des liens avec l’UOIF. Et oui, pour quelle autre raison ses dirigeants appelleraient-ils les Musulmans à voter Macron ? Pour Madame Le Pen, surement pas d’autre explication qu’une entente officieuse. D’ailleurs, si elle est élue, elle dissoudrait cette organisation … enfin une bonne nouvelle !

katibin.fr
***


La France veut accompagner 1 000 refugiés dans leur insertion professionnelle.

Alors que le quinquennat de François Hollande vit ses derniers jours, trois ministères se sont réunis pour acter une des dernières mesures symbolique pour l’intégration professionnelle des refugiés.

Matthias Fekl, ministre de l’Intérieur, Myriam El Khomri, ministre du Travail et de l’Emploi, et Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ont signé ensemble, mercredi 3 mai, un accord national concernant l’expérimentation d’un parcours intégré vers l’emploi pour 1 000 réfugies, « accueillis dans le cadre du droit international ».

Cet « accord-cadre », signé entre les trois ministres, le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), Pôle Emploi et l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), vise à « faciliter leur sortie des dispositifs d’hébergement » à travers une formation étalée sur huit mois qui débutera en juin 2017.

L’expérimentation associera l’hébergement, la restauration, l’accompagnement social et professionnel, l’apprentissage intensif de la langue française et orienté vers les métiers, la découverte des métiers et une « offre de formation telle que définie par les prescripteurs » Pour ces 1 000 bénéficiaires d’une protection internationale, « le dispositif vise leur accès pérenne à l’emploi et au logement pour leur intégration dans la société française » indique le communiqué.

Une première expérimentation du genre a été menée en 2016 avec 200 réfugiés d’Ile-de-France et des Hauts-de-France, avec le soutien de l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA).

saphirnews.com
***


France : Mosquée de Torcy : la dissolution de l’association prononcée .

Le compte-rendu du Conseil des ministres du mercredi 3 mai annonce que le ministère de l’Intérieur a décidé de la dissolution de l’association Rahma qui gérait la mosquée de Torcy (Seine-et-Marne).

Le lieu de culte avait fait l’objet d’une fermeture administrative le 10 avil dernier pour « incitations au jihad ». Les dirigeants de l’association avait alors contesté cette décision au tribunal administratif de Melun qui a confirmé la fermeture le 21 avril.

Abdelali Bouhnik, président de Rahma et imam de la mosquée, a annoncé sa décision de former un recours contre la dissolution. Professeur de mathématiques en parallèle, il a été suspendu de ses fonctions par le rectorat dès l’annonce de la fermeture de son lieu de culte. La mosquée Rahma de Torcy est le troisième lieu de prière fermé depuis le début de l’année. Dans ses bâtiments en préfabriqués, elle accueillait chaque vendredi près de 500 personnes.

saphirnews.com
***


France : Villepinte : le canular de jeunes au meeting de Marine Le Pen expliqué.

Saphirnews publiait mardi 2 mai un reportage sur un groupe de jeunes de Villepinte venus assister au meeting de Marine Le Pen organisé la veille dans leur ville.

Comme le soulignait l’article, ces jeunes âgés de 17 à 19 ans étaient pour l’essentiel issus de l’immigration et ont alors suscité l’attention de certains confrères sur place. Ils se sont alors amusés à se faire passer pour des sympathisants du Front national. Une interview des Villepintois a même été retransmise lundi sur la chaîne d’information en continu France Info. La vidéo, publiée sur le site internet, a finalement été supprimée le lendemain mais le youtubeur Kiibiki est parvenu à la télécharger avant. Il a publié, mercredi 3 mai, une vidéo pour expliquer que le canular a été préparé en amont.

Au cours d’un storytelling de neuf minutes, il retrace la mission de son « bataillon d’exploration ». On y découvre donc l’interview durant laquelle Madjouma, un des Villepintois, explique qu’il est « fier de voter pour Marine » mais qu’il a peur de se faire « tabasser » par les habitants de son quartier.

Le jeune homme fustige ensuite l’arrivée de réfugiés dans l’Hexagone. Lorsque l’intervieweur rappelle à Madjouma que ses parents ont bénéficié de la possibilité d’immigrer en France, ce dernier lui répond que ses parents « ont eu de la chance » mais « tant pis pour les autres ». Il conclu l’entretien par un tranchant « Moi je pense qu’à ma gueule ! ».

Kiibiki termine sa vidéo en encourageant ses fans à faire preuve de prudence concernant les manipulations médiatiques qui peuvent facilement être créées. Il explique que le canular que ses amis et lui ont provoqué pouvait diffuser une fausse image du Front national, en l’occurrence celle de jeunes de quartiers populaires, d’origine immigrée qui adhéreraient aux idées du parti de Marine Le Pen (alors que ces profils sont extrêmement minoritaires) et appuyer ainsi la stratégie de « dédiabolisation » qui fait fi de la réalite de l’extrême droite.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


France : Marine Le Pen visée par des œufs en Bretagne.

Au lendemain d’un débat d’entre-deux-tours houleux ayant opposé la candidate frontiste au prétendant d’En marche ! à l’Élysée Emmanuel Macron, Marine Le Pen a fait une visite surprise à Dol-de-Bretagne ce jeudi 4 mai, qui s’est ponctuée par une arrivée pour le moins mouvementée. Visée par des œufs, la candidate FN a été protégée par ses gardes du corps avant de s’engouffrer dans le local de la société où elle devait se rendre.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le hijab, accessoire de mode, fait débat parmi les femmes musulmanes.

Censé échapper au diktat du paraître dans des sociétés occidentales plus ou moins tolérantes, voire répressives, envers celles qui l’arborent, le voile, ce signe religieux de piété drapé dans une pudeur toute musulmane, a fait récemment une entrée très remarquée dans l’univers superficiel de la mode et plus élitiste de la haute couture, au grand dam de ses farouches détracteurs qui sont légion au pays des Lumières.

Si, en France, il est empoigné en repoussoir de la République, il n’en va pas de même sur les podiums des « Fashion Weeks », à Paris, Londres, New York ou Singapour, ou encore dans certaines campagnes publicitaires, où il est passé du statut de couvre-chef honni à celui d’accessoire tendance, rehaussant des collections de vêtements dites « modestes » et non moins raffinées, qui portent la griffe de grandes marques telles que Chanel, Dior, Dolce et Gabbana, H&M, Uniqlo, sans oublier Nike.

Détenteur de la palme des polémiques passionnelles, particulièrement dans un Hexagone qui résonne de l’indignation très sélective d’une certaine intelligentsia et de féministes, pleines de condescendance, qui dénient aux femmes musulmanes la liberté fondamentale de se vêtir selon leurs goûts, le hijab modernisé, relooké et adapté à la pratique sportive fait fureur parmi une nouvelle génération de jeunes femmes vivant en Occident, mais s’avère être aussi une pomme de discorde au sein de la gent féminine musulmane.

A l’instar de la journaliste Tasbeeh Harwees, très critique envers le dernier clip viral de Pepsi, qui a par ailleurs suscité une vive controverse pour avoir pris le combat antiraciste un peu trop à la légère, elles sont nombreuses à ne pas avoir apprécié l’image « progressiste » de la femme musulmane qui a été projetée à l’écran. « Une multinationale qui pèse plusieurs milliards de dollars nous impose un modèle de femme musulmane via la publicité qui ne correspond pas forcément à la réalité », a-t-elle reproché sur les ondes de la BBC.

« En exploitant l’image des femmes musulmanes, en ces temps troublés, les entreprises ont trouvé là un moyen de communiquer sur les valeurs de tolérance et d’inclusion. C’est devenu socialement important de s’aligner sur les minorités dans le climat politique actuel, et les femmes musulmanes sont érigées en égéries malgré elles ».

La popularité croissante des blogueuses hijabis, accros à la mode, dont les tutoriels de maquillage battent des records d’audience et de « like », fait également débat. Certaines femmes, jeunes et moins jeunes, devenues littéralement obsédées par leur apparence, ont ressenti une telle aliénation en visionnant ces vidéos qu’elles ont fini par laisser leur voile dans l’armoire.

Khadija Ahmed, l’éditrice d’un magazine en ligne, fait partie de ces fashion victimes musulmanes très amères qui, sous la pression, forte et sournoise, exercée par la prolifération de ces tutoriels prescripteurs de tendances, a fini par se dévoiler pour être à la mode à tout prix. A ses yeux, le caractère sacré du voile est sacrifié sur l’autel du mercantilisme.

« Je ne pense pas que les marques nous font une faveur, bien au contraire. Nous n’avons pas besoin de leur approbation pour affirmer notre identité et se sentir bien dans nos têtes. Au final, ce phénomène produit un effet très pervers : le renoncement à porter le voile », déplore-t-elle grandement.

Le voile, objet d’interprétations diverses et parfois irréconciliables, est perçu différemment par la journaliste et activiste iranienne Masih Alinejad, instigatrice de la campagne lancée sur Facebook « Ma liberté furtive ». « Je pense que les entreprises occidentales veulent normaliser la question du hijab. Si vous voulez parler du hijab et le présenter comme un signe du féminisme musulman ou de résistance, il faut penser à ces filles et ces femmes qui sont obligées de le porter dans les pays musulmans », a-t-elle déclaré.

Pour l’hyperconnectée Hend Amry, consacrée « reine du Twitter musulman » par ses nombreuses fans à qui elle offre un espace d’expression pour se livrer à cœur ouvert, le port du hijab, loin d’être en voie d’extinction, connaît un véritable regain en Occident, grâce au renouveau qui le revisite et gomme tous les stéréotypes.

oumma.com
***


islam : Biographie de l’Imam Ahmad Ibn Hanbal.

Né à Bagdad au cours du mois de Rabi Al-Awwal en 164 de l’hégire (780), l’Imam Ahmed est l’un des doctes les plus reconnus de l’histoire. Orphelin de père, c’est sa mère qui s’occupera de son éducation religieuse en l’envoyant parmi les plus savants de son temps. Très tôt, il gagnera en savoir auprès de l’Imâm Abû Yûsuf, élève d’Abu Hanifa et 1er Grand Qadi (juge) de l’histoire califale. On dit alors qu’il prenait note de tout ce qu’il entendait, et qu’en 4 ans, il avait accumulé l’équivalent de 4 malles de papiers. Toujours à fréquenter les cercles scientifiques, il se rendait auprès de tous les savants reconnus passant par la capitale du monde musulman d’alors.

Agé de 12 ans, la future référence de la Sunna était déjà sur la route à passer de centres d’études en centres d’études. On le vit à Basorah ou à Koufah comme le désert d’Arabie. Après de multiples savants rencontrés, il s’arrêta auprès de l’Imam Ash Shafii afin de se former à la jurisprudence. Un Imam qui le marqua à tel point qu’on raconte qu’il ne passa pas une nuit sans faire des invocations en sa faveur. Terminant son apprentissage du hadith au Yémen auprès d’Abd Ar-Razzâq Ibn Al-Humâm, l’auteur d’un recueil de hadiths portant son nom, il vivra en travaillant en ce temps en tant que copiste.

Ce n’est qu’en 204 de l’hégire (819), à l’âge de 40 ans que Ahmad Ibn Hanbal devint l’Imam que l’on connaît. Jusque là il s’était interdit toute émission de fatawa, ceci afin de suivre l’exemple du Prophète, paix et salut soient sur lui, qui ne reçut la Révélation qu’à cet âge. Des centaines de fidèles venaient ainsi en la mosquée de Bagdad où il avait pris pied. Ses élèves furent nombreux, mais à titres d’exemples, nous pouvons parmi eux citer Abu Bakr Al-Marwazi, et les 3 plus grands compilateurs de hadiths que furent Abu Dawud, Muslim et al Bukhari.

Devenu l’un des 4 grands Imams du fiqh, il ne consigna pourtant rien de lui-même. Il détestait même que l’on coucha sur papier ses avis. Son travail, nous le connaissons grâce à Abu Bakr Al-Khallal, élève du précédent Al-Marwazi, qui rédiga « Al Jami Al-Kabir », somme des avis et travaux de l’Imam. Mais plus que ses fatawas, c’est surtout pour sa méthode dans l’extraction des preuves en les Textes que l’Imam fut souvent suivi. Désormais, ce seront des centaines, et certaines des plus grandes sommités scientifiques, qui emprunteront son madhab, sa méthode, en vu de se faire spécialiste du fiqh. Les étudiants venaient même en son domicile. Entre autres récits, un jour, l’un d’eux dormant chez lui vu l’Imam Ahmed lui poser à ses côtés un peu d’eau. Ne s’étant pas levé pour prier la nuit, l’étudiant ne l’utilisa donc pas. Au moment de la prière matinale, l’Imam constata que l’eau n’avait pas bougé et en demanda la raison à l’étudiant. L’étudiant eu honte et garda le silence. L’imâm lui dit alors : « Soubhana Llah ! Soubhana Llah ! Je n’ai jamais entendu parler d’un étudiant dans le hadith qui ne se lève pas la nuit pour prier. »

L’Imam connu 4 califes successifs, allant de Al-Ma’mun à Al Mutawakkil. Des califes abbassides qui furent sous l’emprise, plus ou moins grande, des sectaires Mu’tazillites. Ces derniers avaient réussi à faire passer leur doctrine pour officielle, et s’étaient mis en tête de traquer les réfractaires. Refusant de débattre face aux inquisiteurs venus traiter de la nature d’Allah et du Coran, il fut mis sous fers et envoyé au Calife. Sur le chemin, après avoir invoqué la protection du Très Haut, tandis que d’autres captifs renièrent leurs positions, le Calife Al-Ma’mun mourut avant même qu’il n’arrive. Le frère du calife défunt reprenant le pouvoir, l’Imam Ahmed n’en fut pas moins relâché.

Deux ans et demi durant, il fut battu et torturé afin qu’il abjure la croyance authentique. On le pendit pas les pieds, le flagellant jusqu’à en perdre connaissance. Mais rien n’y fut, l’Imam se montra inflexible, et désormais, très seul. Ses élèves et juristes de Bagdad commencèrent tout de même à manifester leur colère. Campant devant la porte du calife, appelant à sa libération, l’Imam Ahmed retrouva la liberté. Le règne du calife fut court et sous celui du suivant, l’Imam Ahmed fut assigné à domicile, et permis de sortie que pour se rendre prier à la mosquée. Ce n’est que sous le règne d’Al Mutawakkil que la secte des Mu’tazilites fut évincée et déclarée illégale. Depuis, et jusqu’à la fin de ses jours, il repris ses activités et son poste d’enseignant à la mosquée.

Des 750 000, ou 1 millions dirons certains, hadiths étudiés dans toute sa vie, il en retiendra 40 000 qu’il fit consigner en son célèbre Musnad. Classé ensuite par son fils AbdAllah, ce recueil a pour particularité de contenir des hadiths aussi jugés faibles. En sa méthodologie, l’Imam Ahmed acceptait en effet, dans ce qui ne relevait pas des règles juridiques ou du dogme, les récits comportant des faiblesses dans leurs chaînes. Tant bien sûr, que ceux-ci n’entraient pas en contradiction avec un Texte authentique. Parmis ses autres ouvrages clés, nous pouvons aussi mentionner »As Sunnah », »Az Zuhd » (l’ascétisme) ou encore »Fada’il as Sahabah » (le mérite des compagnons).

Il rendra l’âme à Son Seigneur en 241 de l’hégire (855), à l’âge de 77 ans. Ibn Taymyyah relatera qu’en ce jour, 20 000 juifs et chrétiens embrassèrent l’Islam après sa prière mortuaire. Puisse le Dernier qui ne meurt pas lui accorder Sa miséricorde et le plus haut degré du Paradis.

desdomesetdesminarets.fr
***


France : Le village de Saint-Maixant inaugure sa mosquée.

La mosquée de Saint-Maixant (Gironde) a été officiellement inaugurée ce lundi 1er mai. Une cérémonie à laquelle étaient conviés personnalités religieuses, élus locaux, élus nationaux et voisins. Cette mosquée de 270 m² était en travaux depuis mai 2014. Un projet porté par l’Association des Musulmans du Langonnais.

Saint-Maixant est un village de 1600 habitants situé à 42 km au sud de Bordeaux. Bien que l’immense majorité des projets de mosquées en cours (400 actuellement) se concentre essentiellement dans les grandes et moyennes villes, il existe toutefois des communautés installées dans des petites villes, voire même dans des villages.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

18e jour : L’occupation transfère les prisonniers à Ashkelon
.

Les prisonniers palestiniens poursuivent la bataille de la grève de la faim pour le 18ième jour consécutif pour demander leurs droits saisis par les autorités d’occupation israéliennes.
.
L’occupation envahit le complexe médical de Ramallah
.
L’occupation libère le corps d’Ibrahim Matar sous conditions
.
Bethléem: L’occupation démolit 3 maisons dans le village de Walaja
.
Mort d’un résistant des Brigades d’al-Qods des suites de ses blessures
.
Démolition de plusieurs installations dans le village d’Issawia
.
L’occupation tire sur un jeune palestinien à Hébron
.
Un enfant palestinien renversé par un colon israélien
.
Hamas: la rencontre entre Abbas et Trump n’apportera rien
.
La Cour suprême sioniste décide de permettre aux avocats de visiter les prisonniers grévistes
.
La Croix Rouge appelle à améliorer les conditions des visites familiales
.
Un ministre israélien appelle à une loi du « Grand Jérusalem » et l’annexion des colonies
.
Trump appelle Abbas à poursuivre la coordination de sécurité
.
Le Hamas à Sidon parle pour les grévistes de la faim palestiniens
.
Des centaines de prisonniers entrent au 17ème jour de grève de la faim dans .
Le Parlement arabe salue la résolution de l’UNESCO sur Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information