MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


UK : « laissons les enseignantes de primaire porter le niqab en classe » affirme l’ex-archevêque Rowan Williams

C’est une déclaration surprenante qu’a fait l’ancien archevêque de Canterbury, ville du Sud Est de l’Angleterre,  Rowan Williams au sujet du port du niqab en Angleterre.

Alors que le port du niqab n’est pas autorisé pour les enseignantes du public lorsqu’elles sont en exercice, l’ancien archevêque de Cantorbery estime qu’on devrait les autoriser à le garder en classe. Il justifie sa position en affirmant que la crainte que des enfants apprennent d’une enseignante portant le niqab n’est pas fondée. « Il existe d’autres façons de lire ce que les gens disent » explique-t-il.

C’est dans une interview pour le think-tank chrétien Theos qu’il a expliqué son point de vue sur un sujet qui suscite un débat en Angleterre.

Le port du niqab n’est pas interdit, mais le Premier Ministre David Cameron a affirmé qu’il soutiendra les écoles et les tribunaux qui demandent aux femmes de retirer le voile de leur visage. Il a promis également de soutenir les centres d’immigration qui interdisent le port du niqab au sein de leur établissement. En d’autres termes il soutient les institutions publique qui souhaiteraient interdire le port du niqab.

« Nous sommes dans un pays libre où les gens devraient être libres de porter les vêtements qu’ils souhaitent que ce soit dans le public ou dans le privé »  l’ancien archevêque de Canterbury avait précisé dans une ancienne interview sur la BBC.  Philip Hollobone, un député conservateur avait par la suite proposé un projet de loi sur l’interdiction du port du niqab dans l’espace public avait été proposé. Mais au sein même de son propre parti, cette proposition n’avait pas toujours été bien accueillie.

Ce n’est pas la première fois que cet homme d’église prend des positions sur des sujets controversés. En effet, en 2008, il avait évoqué que l’adoption de certains principes de la charia pour les affaires financières, dans le système judiciaire britannique serait  inévitable. Sa déclaration a choqué l’opinion. Pourtant, les fortes avancées de la Grande-Bretagne dans le domaine de la finance islamique témoigne de l’importance de ce marché financier éthique.