MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 24 Safar 1438.

Flash info du 24 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Astuces naturelles pour booster l’immunité de vos enfants.

Avec le froid et les microbes qui traînent il est essentiel pour toute la famille d’opter pour une vie saine et équilibrée afin de passer entre les gouttes des tracas de l’hiver. Même si certaines habitudes sont fondamentales: s’habiller chaudement, appliquer des règles strictes d’hygiène pour ne pas être contaminé.. Il est aussi très important de booster le système immunitaire afin d’éviter les petites infections souvent désagréables.

Voici 5 conseils pour booster l’immunité de toute la famille.

1 : Optez pour l’homéopathie.

L’homéopathie est un moyen très efficace et naturel pour renforcer son immunité, que ce soit en prévention ou en curatif. On s’intéressera notamment au préventif, qui démarre dès l’automne, et qui peut être suivi tout au long de l’hiver.

→ Oscillococcinum 9CH – 1 dose par semaine : traite à la fois le préventif et le curatif de l’état grippal.

→ Influenzinum/Homéomunyl 9CH – 1 dose par semaine pendant 3 semaines : prévient l’état grippal et le soigne.

→ Silicea 15CH – 5 granules par jour dès les premiers froids : renforce l’immunité et évite en particulier les otites. Vous pouvez compléter le traitement avec du Serum de Yersin, une fois par semaine.

→ Manganum 15CH – 3 granules quotidiennement : un antifatigue bien connu.

→ Kalium Bichromicum : Prévient les rhumes (clairs).

2 : Les huiles essentielles seront vos alliées pour renforcer votre immunité.

Un petit mélange naturel à faire vous-même – déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de -3 ans !

Prendre un flacon vide, et y ajouter :

90 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara.
30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree.
30 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol.
30 gouttes d’huile essentielle de Citron.

Appliquer en massage 3 gouttes du mélange sur le thorax et 3 gouttes sur le dos. Renouveler l’application 3 fois par jour pendant 1 à 3 semaines maximum.

3 : Du repos, du repos et du repos !

Dormir permet au cerveau de votre enfant de produire des hormones, comme la dopamine ou prolactine qui renforcent les défenses immunitaires. De plus, lorsque nous dormons nos tissus se régénèrent et nous récupérons de notre longue journée. Voilà pourquoi le sommeil est très important chez nos enfants en plein apprentissage.

4 : Poursuivez votre allaitement.

Comme nous le savons le lait maternel est le meilleur aliment pour l’enfant, en période hivernale le lait maternel est un véritable atout. En effet, celui-ci contient des immunoglobulines, des protéines ayant un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les agressions – et des cellules immunitaires qui colonisent l’intestin de l’enfant. Le lait maternel contient également des probiotiques permettant aux bonnes bactéries de se développer dans l’intestin. Les études ont démontré que les enfants allaités développaient moins de rhinopharyngites, d’otites, de gastro-entérites et de diarrhées.

5 : Quelques aliments à privilégier.

L’échinacée : cette sublime fleur aide à résister aux agressions hivernales. Vous pouvez la consommer en comprimés, en gélules et également préparer une teinture-mère d’échinacée. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour obtenir les posologies adaptées à l’âge de votre enfant.
Le curcuma : consommé en tisane, le curcuma est un antioxydant et énergisant, adapté aux plus jeunes. Peut être combiné au gingembre ou citron.
Gelée royale : la gelée royale est véritable stimulant général de l’organisme, un allié de taille durant cette période de froid.

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Le Grand Défi » sur Facebook pour aider les personnes dormant dans la rue.

L’initiative « Le Grand Défi » est apparue en même temps que l’automne. Sur Facebook, des quartiers voire des villes se défient pour préparer des repas à distribuer aux personnes dormant dans la rue.

Se désigner sur Facebook pour faire le bien !

C’est Malik Diallo, vivant à Sarcelles dans le Val-d’Oise qui a lancé « Le Grand Défi ». Chauffeur-livreur à Paris et voyant régulièrement les campements de migrants dans la capitale, il a voulu s’impliquer pour les aider. Ainsi avec des amis, il a organisé une distribution de repas, sandwichs, bouteilles d’eau… à Stalingrad et La Chapelle. Ceci ne reste pas sans suite puisque Malik lance la chaîne de solidarité sur Facebook en désignant un autre quartier qui devra faire de même puis ainsi de suite. Dans une de ses vidéos postées sur la page Facebook « Le Grand Défi », Malik Diallo a indiqué vouloir par la même occasion montrer que les quartiers ont du coeur et sont éduqués. Finalement de quartiers, nous sommes passés à villes : Sarcelles, Pierrefitte, Toulouse, La Rochelle…

Si initialement c’était les campements de migrants sur Paris qui avaient marqué Malik Diallo, ce sont en réalité toutes les personnes dormant dans la rue qui sont aidées. Quelle ville ou quel quartier relèvera prochainement « Le Grand Défi » ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Australie : la prière du vendredi se tient dans une église.

N’ayant pas de mosquée, des musulmans effectuent la prière du vendredi dans une église.

Des musulmans sans mosquée.

L’église anglicane St. Paul, située dans la ville portuaire de Fremantle en Australie, accueille les musulmans de la région une fois par semaine pour la prière du vendredi. Les musulmans y sont peu nombreux, pas assez pour posséder leur propre lieu de prière. C’est l’imam Faizel Chothia qui a alors décidé de frapper à la porte de l’église.

Une église qui ouvre ses portes.

Le révérend Peter Humphris, qui dirige l’église, est persuadé que les différentes religions peuvent cohabiter et n’aurait pas hésité à accueillir les musulmans. Plus qu’un simple accueil, il y aurait même un projet de construction d’une annexe pour permettre aux musulmans d’effectuer leurs ablutions. Quand beaucoup de chrétiens ont soutenu ces initiatives, certains paroissiens ont en revanche décidé de quitter l’église.

Nous ne polémiquerons pas sur la validité de la prière dans une église. Soulignons simplement le geste de ce révérend. Si plus de non musulmans avaient cette ouverture d’esprit, la vie en occident serait bien plus facile.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie.

Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie. Ce sont les chiffres donnés par le responsable de « la fondation des Martyrs » qui fournit un soutien financier aux familles des soldats tués au front.

Par la voix de Mohammad Ali Shahidi Mahallati, l’Iran vient d’admettre que plus de 1000 soldats ont été tués en Syrie. Un chiffre énorme qui démontre l’implication de l’Iran dans les massacres de la population sunnite en Syrie / Irak.

Une grande partie des milices sectaires chiites qui combattent en Syrie et Irak sont financées et armées par Téhéran. Composées en majorité de réfugiés afghans et pakistanais chiites à qui ont promet en retour la nationalité iranienne, ces troupes sont administrés par les soldats et forces spéciales de l’armée des Mollahs.

L’Iran est le principal allié de Bachar Al Assad dans la région. Sa milice supplétive libanaise Hezbollat serait la plus impliquée dans les combats en Syrie. Dans certaines régions, le régime d’Assad a totalement déserté les fronts, laissant les troupes de Nassrallat combattre contre les rebelles syriens.

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Institut français de civilisation musulmane, du rêve devenu réalité à Lyon.

Jeudi 24 novembre est un grand jour pour la Grande Mosquée de Lyon. En présence de représentants des autorités locales et nationales, celle-ci célèbre la pose de la première pierre de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), inaugurant ainsi les travaux d’un espace culturel attendu à Lyon.

La ville de Lyon célèbre en grande pompe la pose de la première pierre du futur Institut français de civilisation musulmane jeudi 24 novembre. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve fera le déplacement pour l’occasion. Il sera accueilli par le sénateur-maire Gérard Collomb qui s’est fortement impliqué pour que le projet aboutisse ainsi que par Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’initiative est portée par la direction de la Grande Mosquée de Lyon qui a relancé l’idée en 2004. Douze ans plus tard, l’IFCM est désormais une réalité et devrait ouvrir ses portes au printemps 2018. La bâtisse de 2 500 m2 contiendra une salle de conférence, un espace d’exposition, une médiathèque et des salles de cours.

« Mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam »
Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon, insiste sur le « projet strictement culturel » du lieu. « Ce ne sera pas une maison des musulmans pour les musulmans », assure-t-il. Les manifestations culturelles permettront de « mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam », résume-t-il. L’IFCM se revendique du modèle des centres culturels juifs et chrétiens tels que l’Espace Hillel inauguré en 2008 ou l’Espace culturel du christianisme qui a ouvert ses portes en 2014 à Lyon.

Le financement de l’IFCM a nécessité un investissement de 2,5 millions d’euros de la part de la Grande Mosquée de Lyon, sur les 6,6 millions nécessaires. La métropole lyonnaise dont Gérard Collomb assure la présidence a participé à hauteur d’un million. La ville de Lyon et l’Etat ont également donné chacun un million. Le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, chapeauté par Laurent Wauquiez a en revanche refusé d’accorder le million d’euros promis par la précédente majorité. La direction de la Grande Mosquée de Lyon va donc devoir trouver le million d’euros supplémentaire, peut-être à l’étranger. Ou qui sait, auprès de la future Fondation pour l’islam de France dont Kamel Kabtane a intégré le conseil d’administration.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Clichy-la-Garenne : 40 000 € d’astreinte aux responsables d’une mosquée.

Le Conseil d’Etat a scellé le sort de l’édifice du 15 rue d’Estienne d’Orves à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) en validant, début novembre, l’ordonnance d’expulsion prononcée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise le 10 août dernier.

Cependant, l’Association pour l’instruction, le dialogue et l’échange (AIDE) et l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC), en charge du lieu de culte, refusent d’abdiquer. Les associations continuent de se mobiliser et conserve sur la face de l’immeuble une bâche adressant un appel aux fidèles : « Sauver notre mosquée, c’est sauver nos enfants, tous ensemble pour l’achat de notre mosquée ».

Après l’expiration du bail précaire des associations en juin dernier, le maire LR Rémi Muzeau a entrepris une procédure d’expulsion.Il souhaite changer le bâtiment en médiathèque et encourage les musulmans à aller prier dans la nouvelle mosquée des Trois-Pavillons située en périphérie de la ville.

La préfecture des Hauts-de-Seine est aujourd’hui en pouvoir d’utiliser le recours « à la force publique afin de faire exécuter la décision de justice » mais assure être « toujours dans le dialogue ». « Nous espérons évidemment ne pas en arriver là », renchérit le maire de Clichy.

Me Moundji Maoui, l’avocat des associations, assure au Parisien avoir engagé une nouvelle procédure devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise pour « contester l’expulsion ». Et ce même si la préfecture du 92 affirme que « la décision du Conseil d’Etat rend exécutoire l’ordonnance d’expulsion » et qu’« il n’y a plus de recours juridiques possibles ».

Un rassemblement est prévu, samedi 26 novembre, pour dire « non à la fermeture de la mosquée ». Le 20 mai dernier, une manifestation similaire avait réuni 500 personnes. Le 8 décembre prochain, les associations vont comparaître au sujet de l’astreinte de 500 € par jour décidée en août suite à l’ordonnance d’expulsion. Une amende de 40 000 € pèse sur les responsables de la mosquée qui espère pour autant toujours rassembler l’argent nécessaire au rachat de l’immeuble auprès de la municipalité, et ce en dépit de l’hostilité affichée du maire.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Paris : du sursis au policier qui a frappé un élève du lycée Bergson.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mercredi 23 novembre, un policier de 26 ans à huit mois de sursis pour avoir asséné un coup de poing à un lycéen. Les faits se sont déroulés le 24 mars dernier, devant le lycée Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris, lors des mobilisations contre la loi travail.

Une vidéo de l’altercation, très diffusée sur les réseaux sociaux, avait suscité l’indignation. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve s’était dit « choqué ».

Le policier ne se verra pas inscrire cette condamnation à son casier judiciaire sur décision du tribunal. Il pourra ainsi continuer à exercer son métier. Interrogé lors de son procès le 10 novembre, il a invoqué un « malheureux concours de circonstances ». Le lycéen a eu le nez cassé et s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Noera Ayaz, l’ardente avocate de la cause des femmes musulmanes, en Occident comme en Orient.

Elle fait partie des intervenantes de premier plan qui s’exprimeront à Istanbul, les 25 et 26 novembre prochains, lors de la deuxième édition du Sommet consacré à « La femme et à la justice », supervisé par l’Association des femmes et la démocratie (KADEM), l’Américaine Noera Ayaz, directrice du groupe « Les femmes dans l’Islam », travaille d’arrache-pied à la promotion de l’autonomisation des femmes et de la jeunesse musulmanes depuis deux décennies, ayant à cœur de combler le fossé entre les cultures aux Etats-Unis et ailleurs, au gré de ses pérégrinations à travers le monde.

A l’origine de nombreux projets visant à améliorer la place de la femme et à renforcer son rôle au sein de la communauté musulmane, voire au-delà, dans la sphère publique, cette ardente défenseuse de la cause féminine, sortie brillamment diplômée de la Columbia Law School, se fait notamment l’avocate du droit des femmes musulmanes à avoir accès et à se déplacer librement dans les mosquées, accompagnées de leurs enfants, pendant les prières, dont celle de Tarawih.

Sur tous les fronts, Noera Ayaz se bat aussi à coup d’articles de loi pour faire reconnaître les mauvais traitements subis par certaines de ses coreligionnaires et leur obtenir, sans effet de manche mais avec efficacité, un statut légal d’immigration, ainsi qu’une assistance juridique permanente.

Infatigable globe-trotter, ses nombreux voyages à la surface du globe, incluant des séjours au Japon, en Malaisie, en Arabie saoudite, en Thaïlande et en Turquie, lui ont permis de faire un large tour d’horizon des défis majeurs qui se posent à la gent féminine dans la galaxie musulmane. Des défis qui ont une forte résonance chez cette femme active vivant en Virginie, résolument engagée au service de sa communauté et mère attentionnée de deux enfants, laquelle profite de chacun de ses déplacements sous d’autres latitudes pour approfondir sa compréhension de la position de la femme au cœur du monde islamique.

A la veille de prendre la parole à la tribune d’un colloque de haut vol, sur le thème « Les moyens de lutte contre la discrimination et la violence faites aux femmes », Noera Ayaz, qui appelle à interroger le système démocratique occidental, particulièrement américain, pour assurer une meilleure protection des droits des femmes encore trop souvent bafoués, réhabilite avec force la quintessence du message coranique et les nobles valeurs de dignité, de respect, d’égalité que prône le Texte, au fil de ses versets riches de sens.

« Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions » (sourate 16 verset 97) , se plaît-elle à répéter, en espérant tordre le cou aux préjugés tenaces véhiculés par la propagande médiatique aussi insidieuse que pernicieuse.

« Chaque pays porte en lui de bons et mauvais exemples de ce que cela signifie d’être une femme dans une société islamique ou non islamique. Je crois que l’alphabétisation, l’ enseignement général, la stabilité économique et des relations familiales saines contribuent au développement et au maintien de l’ éthos qui respecte les femmes », précise-t-elle.

Revenue enchantée de son escale en Turquie, Noera Ayaz dresse le portrait de femmes turques épanouies et accomplies sur tous les plans, tout à la fois « fortes, pieuses, d’une fidélité sans faille à Allah, chaleureuses, cultivées et aguerries professionnellement », tout en exhortant ses coreligionnaires à prendre exemple sur des personnalités féminines ayant vécu avant et après le Prophète (saws).

« Soyez fortes dans la foi, faites preuve de piété, communiquez avec le Coran et le Prophète, travaillez dur et restez humbles. Etudiez et apprenez d’éminentes femmes, telles que Aisha bint Abu Bakr, Lady Khadija, Fatima al-Fihri, et beaucoup d’autres. Ce sont elles qui doivent être vos sources d’inspiration intarissables », recommande-t-elle avec la bienveillance qui la caractérise, en songeant déjà à de futures actions à mettre en place pour qu’un avenir meilleur s’ouvre devant les femmes musulmanes, qu’elles évoluent en Occident ou en Orient.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Israël donne une Première amende à une mosquée pour son appel à la prière !

Une mosquée de la ville de al-Ludd (Lod) a reçu pour la première fois, lundi, une amende de 200 euros envoyée par la municipalité israélienne, pour le son du muezzin lors des appels à la prière, considérés comme une « pollution sonore ».

Ceci intervient après un projet de loi appuyé par Netanyahou qui prévoit d’interdire les hauts parleurs « dans toutes les mosquées en Israel ».

Non seulement le gouvernement israélien se moque ainsi des 20 % de ses citoyens israéliens qui sont musulmans, mais comme Israel n’a jamais déclaré ses frontières et a annexé illégalement Jérusalem Est, la décision concerne en réalité bien plus que la liberté de culte en Israel.

D’ailleurs plusieurs moquées de Jérusalem Est comme celles d’ Abu Dis dans sa banlieue se sont déjà vue interdire au début novembre l’appel du muezzin le matin, après que des colons eurent protesté devant le domicile du maire. Et ceci alors que ces mosquées respectaient le volume sonore (nombre de décibels) réglementé et autorisé.

Mais apparemment c’est moins le son de la prière qui dérange les colons, que que le fait qu’il rappelle qu’il y a encore des Palestiniens à Jérusalem.

Encore un exemple de la grande « tolérance » d’israel, Etat religieux, qui s’affiche comme tel, mais qui brime la liberté de culte dès qu’il ne s’agit pas des juifs.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Banque mondiale: La situation de l’eau est alarmante à Gaza
.
5 asphyxiés lors d’affrontements à l’est de Jérusalem
.
Une palestinienne condamnée à six ans de prison
.
L’Union du personnel de l’UNRWA lance une grève générale
.
500 nouvelles habitations coloniales à Jérusalem
.
Un mort et 10 points de confrontations avec l’occupation
.
Liban : Une réunion populaire condamne le mur autour d’Ein al-Hilweh
.
La mineure Nourhanne Awad condamnée à 13 ans et demi de prison ferme
.
Les archéologues israéliens volent le patrimoine palestinien sous couvert de la loi
.
Le président israélien : Je vais demander à Erdogan de servir de médiateur pour libérer nos soldats capturés à Gaza
.
36 colons prennent d’assaut Al-Aqsa sous la protection de l’armée d’occupation
.
L’occupation démolit trois maisons palestiniennes dans la région de Lod
.
Le blocus de Gaza sur la table de la Cour Pénale Internationale
.
Vallée du Jourdain: les entrainements militaires causent d’importantes dégradations
.
Un jeune tué et deux autres blessés dans une fusillade au camp de Balata
.
Liban : Tentatives d’annuler la construction du mur autour du camp d’Ein el-Helwah
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 28 Mouharram 1438.

Flash info du 28 Mouharram 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Association Sanabil : Communiqué suite au gel des avoirs de leurs comptes.

Les décisions arbitraires islamophobes continuent dans le plus grand silence. Ici une association sans reproche bloquée sans aucune condamnation de justice.

Voici le message de L’équipe Sanâbil.

BismiLlahi ar-Rahmâni Ar-Rahîm

As-Salam alaykoum wa rahmatouLlah wa barakatouh

Nos bien-aimés frères et soeurs en Allah,

Nous avons été informés aujourd’hui que les comptes de l’association ont été gelés, faisant suite à un arrêté ministériel et paralysant ainsi l’ensemble de nos activités. De ce fait, nous ne pouvons plus utiliser vos dons et nous vous demandons de ne plus en faire.

Il nous est reproché entre autre, le fait de venir en aide à un certain profil de détenus ainsi qu’à leurs proches.

Cette décision est bien évidemment injuste car Sanâbil ne s’est jamais préoccupé des raisons d’incarcération, bien souvent, nous n’en connaissions même pas la cause. Par Allah, notre intention fut seulement de faire modestement le bien, de répondre à l’appel de frères et sœurs dans le besoin.

Nous vous communiquerons prochainement plus d’informations au sujet de cette injustice que nous vivons.

Fraternellement, L’équipe Sanâbil.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : Beverly Hills : Chanel s’affiche en mode hijab sur Rodéo Drive.

A l’inverse de la France, dans les pays anglo-saxons, le marché du luxe tente de séduire la clientèle étrangère et notamment la clientèle musulmane.

C’est ainsi que sur Rodeo Drive, la boutique Chanel a récemment déployé des vitrines avec des mannequins dont certaines portent un hijab appelé hijab chic. La boutique offre la possibilité de choisir d’autres modèles.

D’autres marques se sont lancés dans ce style comme H&M ou même Dolce & Gabbana qui avait déjà annoncé dès le début de l’année offrir une collection à destination des femmes musulmanes.

En effet, selon un rapport publié par Reuters, les consommateurs musulmans ont dépensé 266 milliards de dollars sur les vêtements et les chaussures en 2013 et devraient dépenser 484 milliards de dollars en 2019. De quoi chouchouter cette clientèle …

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Arabie aurait intercepté un missile en direction de la Mecque.

Le conflit au Yémen continue avec ses massacres, sa guérilla et ses ingérences.

Alors que l’Arabie Saoudite a laissé sciemment les Houthis chiites prendre du poids dans la région afin de soutenir son putsch contre Salah, elle s’est trouvée coincée dans ses manigances.

En effet, les chiites en accord avec les saouds avaient promis de limiter leur conquête à certaines zones chiites, ce qu’ils s’empressèrent de ne pas faire en attaquant systématiquement toutes les grandes villes sunnites. Jusque là les saoudiens ne bougèrent pas. Mais face à des houthis devenus clairement sectaires et fanatisés, depuis leurs formations théologiques et militaires en Iran, les populations se sont retournées vers les seules factions armés les combattants, Al Qaida et l’Etat Islamique …

C’est alors que les saoudiens, qui craignent plus que tout un état se revendiquant des principes de l’Islam mais anti-occidental, se sont engagés dans des bombardements sur les sunnites armés dans un premier temps puis dans un appui anti-houthi de leur poulain militaire Abd Rabbu Mansour Had. Depuis la guerre s’enlise et les saoudiens se sont illustrés par des bombardements aveugles sur les grandes villes du Yémen.

C’est dans ce contexte que l’Arabie affirme avoir intercepté un missile houthi se dirigeant vers la Mecque. Le missile aurait été abattu par la défense anti-aérienne saoudienne. Une nouvelle qui tombe à pic pour faire oublier les frasques militaires et diplomatiques très gênantes de la royauté dans la région.

Le scandale des drones américains décollant d’Arabie saoudite pour tuer tous les leaders de groupes armés sunnites quels qu’ils soient résistant aux houthis chiites lui continue bien depuis plusieurs années.

L’Iran quant à lui affirme clairement son soutien à l’armée houthi qu’elle renforce par ses milices chiites mais également techniquement et militairement comme en Syrie et en Irak.

Mais en Irak, cette fois, l’Arabie et les iraniens soutiennent les mêmes … Le jeu peut donc continuer …

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : Une école bombardée, 22 enfants et 6 enseignants tués.

Le génocide contre les populations sunnites d’Irak et de Syrie continue. Les alliances sont tout azimut : chiites-américains, alaouites-russes, pershmerga-occidentaux mais la victime reste la même, la population sunnite.

A Hass 22 enfants ont succombé sous les bombardement de Bachar sur leur école. Des scènes d’horreurs qui ont touché ces innocents de plein fouet.

Alors que la guerre a déjà tué des centaines de milliers de civils sunnites et fait déplacer des millions d’autres, l’épuration ethnico-confessionnelle continue avec la complicité des pays arabes et occidentaux. Il faut rappeler que le régime deBachar n’a pas une bombe de la coalition depuis le début du conflit.

La Syrie offre à nos yeux une guerre qui de jour en jour repousse les limites de l’horreur.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Allemagne : des parents sanctionnés par l’école pour l’absence d’un élève à la mosquée.

En Allemagne, des parents sont susceptibles d’être durement sanctionnés par l’école pour l’absence de leur enfant à des sorties scolaires.

Une famille risque d’en faire les frais pour l’absence, en juin dernier, d’un élève à une sortie pédagogique menant sa classe à visiter une mosquée de la ville de Rendsburg, dans l’Etat de Schleswig-Holstein, au nord du pays. Elle justifiait son refus de laisser leur fils de 13 ans participer à cette sortie en indiquant, dans une lettre adressée à l’école, que celui-ci serait victime d’un « endoctrinement » à son passage dans le lieu de culte musulman.

En réponse, la direction de l’école leur avait alors infligé une amende à payer à hauteur de 300 euros (150 euros pour chaque parent), en accord avec les règlements scolaires locaux faisant valoir la possibilité pour des parents d’être mis à l’amende pour « absentéisme ».

L’affaire aurait pu s’arrêter là si les parents s’étaient pliés à l’injonction. Ils ont refusé de payer, poussant l’école à transférer le dossier à un procureur local qui est désormais appelé à décider s’il poursuit ou non l’affaire devant la justice, a fait savoir Der Spiegel mercredi 26 octobre.

L’avocat des parents, Alexander Heumann, a justifié l’absentéisme en invoquant « l’intégrité physique » de leur enfant mais qui serait sans lien avec une animosité particulière nourrie contre les musulmans. La famille n’appartenant à aucun groupe religieux, « personne ne devrait être forcé à aller dans un lieu de culte contre sa propre volonté », a-t-il signifié comme ligne de défense. Cependant, il a été révélé par la chaîne NDR que l’avocat est un ancien membre de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), un mouvement d’extrême droite allemand. Il a été sollicité par les parents à travers un groupe qui prétend lutter contre « l’islamisation en Europe ».

De son côté, l’école a fait savoir que les activités et sorties scolaires ont pour but d’enseigner et de promouvoir la tolérance et qu’aucune exception n’est tolérée quant à l’absence d’un élève, quelles que soient ses convictions.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Stop à tous les préjugés ! Le clip qui appelle à dépasser ces préjugés qui n’épargnent personne.

Préjugés, quand tu nous tiens ! Comment désamorcer et exorciser ces préjugés, sournois et pernicieux, qui nous entourent et nous encombrent, déforment notre regard, faussent notre perception des choses, nous empoisonnent l’existence et au final nous éloignent de la réalité, mais aussi des uns des autres ?

Passée derrière et devant la caméra pour venir à bout de ces clichés qui n’épargnent personne et qui l’ont faite particulièrement souffrir, une jeune femme, atteinte d’un cancer, a décidé de livrer un nouveau combat contre cet autre mal du siècle, insidieux et ravageur, qui ronge notre société en profondeur.

A la tête de son association « J’ai juste un cancer », cette battante, qui est aujourd’hui capable de relativiser son épreuve et d’en parler ouvertement, sans tabou, a mis en scène le télescopage des préjugés qui se mêlent et s’entremêlent dans les esprits, entre cancer, foulard, voile, islam et radicalisation.

Le résultant est probant : une vidéo utile et salutaire, qui fait réfléchir et invite instamment à dépasser le prisme des préjugés dévastateurs.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Quand Hillary Clinton reniait sa promesse faite au Maroc, en dépit d’un don de 12 millions d’euros.

Emaillée de révélations fracassantes et scabreuses, de coups bas vraiment très bas, et de violentes prises de bec entre les deux principaux duellistes, Trump vs Clinton, c’est peu dire que la campagne présidentielle américaine n’a pas fait dans la dentelle…

Eclaboussés, chacun leur tour, par des scandales privés qui ternissent irrémédiablement leur blason, les deux ennemis jurés ferraillent sans relâche, en tentant de sauver la face devant les turpitudes, manquements ou autres vilenies qui les rattrapent inexorablement à l’approche du verdict des urnes.

Dans l’œil du cyclone pour avoir manœuvré habilement à seule fin de bénéficier de la prodigalité du roi de Maroc (12 millions d’euros, une somme rondelette !), Hillary Clinton a vu, le 20 octobre, ressurgir à la surface, via Wikileaks, une série d’emails en date de janvier 2015, plutôt fâcheux en terme d’image, dont on apprend par le site d’information américain The Daily Caller le grossier subterfuge utilisé pour « obtenir un don de 12 millions de dollars de la part du roi du Maroc Mohammed VI ». Un don qui devait tomber dans l’escarcelle de son ONG, la Fondation Clinton.

Cette correspondance électronique, du plus mauvais effet pour la championne des Démocrates, était échangée entre Huma Abedin, Robby Mook et John Podesta, tous trois chargés de sa campagne électorale.

En contrepartie de cette manne financière prodigieuse, l’ex-First Lady s’était engagée à organiser sur les terres royales de son généreux donateur l’édition 2015 de la Clinton Global Initiative (CGI), l’événement annuel de la fondation qui porte son nom, et surtout à l’honorer de sa présence. C’était la condition sine qua non imposée par le Maroc pour recevoir la conférence, et c’est bien là que le bât blesse cruellement…

La teneur des mails : « La condition à laquelle les Marocains ont accepté de recevoir la conférence était sa participation. Si Hillary Clinton n’en faisait pas partie, la rencontre n’allait pas avoir lieu», ou encore « C’était l’idée de Hillary, notre bureau a contacté les Marocains et ils croient à 100% qu’ils font cela à sa demande. Le Roi a lui-même attribué environ 12 millions de dollars à la fois comme don et pour soutenir la rencontre ».

Mais les paroles s’envolent à l’air libre, et les belles promesses d’Hillary Clinton se sont littéralement évanouies à l’approche de la date fatidique, préférant déléguer son mari à Marrakech à sa place. Une bien maigre consolation pour le roi du Maroc, dont Huma Abedin, conscient de sa nature éminemment offensante, craignait qu’elle ne fasse « beaucoup de dégâts ».

Selon le quotidien marocain Telquel, parmi les donateurs ayant offert entre 500 000 et un million de dollars à l’ONG américaine figure le groupe Akwa, dirigé par le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch. Des dons destinés «exclusivement aux activités de la CGI comme les adhésions, le parrainage et les frais de conférence», indique le site de la Fondation Clinton. Les antennes marocaines des banques BMCE et Crédit Agricole ont, elles aussi, contribué au financement de l’ONG avec des dons estimés entre 250 000 et 500 000 dollars. Attijariwafa Bank et la Banque centrale populaire ont, elles, donné entre 100 001 dollars et 250 000 dollars à cette même fondation.

Il n’en y a pas un pour sauver l’autre : Hillary Clinton et Donald Trump, c’est bonnet blanc et blanc bonnet, qui peut encore en douter ?!

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Hommage à Zyed & Bouna : Inauguration d’une esplanade.

Il y a 11 ans, le 27 octobre 2005, Zyed Benna et Bouna Traoré perdaient la vie dans un transformateur EDF après une course poursuite avec la Police en voulant échapper à un contrôle d’identité à la sortie d’un match de foot. 11 ans qu’ils sont partis et que leur souvenir reste présent dans nos cœurs et dans le quotidien des habitants des quartiers populaires.

A l’heure où les policiers, et leurs syndicats, manifestent à Paris et devant le tribunal de Bobigny, armés et visages dissimulés pour certain-e-s. A l’heure où ils réclament un « Etat fort qui punit », « les francs-maçons en prison », la « reconquête des territoires perdus de la République », moins de « laxisme de la justice », une réforme de la légitime défense, un plus grand permis de tuer … En bref un état autoritaire et fascisant. C’est se souvenir, 11 ans après, de la violence d’un système qui continue à nier ses responsabilités dans les cas de crimes, de violences ou d’humiliations. A installer un climat de peur, de guerre et de divisions.

Regarder la situation 11 ans après, c’est aussi constater que l’évolution des politiques racistes, répressives et sécuritaires ont été amplifiées. Les contrôles au faciès sont plus présents que jamais, l’accès à l’emploi, aux formations, à l’espace public et aux lieux de pouvoir sont toujours en régression pour ceux qui sont traités comme citoyen de seconde zone dans cette République aux abois.

Nos frères continuent à tomber dans nos quartiers et la « République » continue à fermer les yeux. 11 ans après et un procès perdu pour les familles, nos quartiers bouillonnent encore d’envie de justice et d’égalité. Nous n’oublierons jamais Zyed et Bouna, ni toutes les victimes de crimes et violences policières.

Pour cela nous inaugurerons symboliquement une esplanade « Zyed Benna et Bouna Traoré » à Bobigny le jeudi 27 octobre 2016 à 19h au rond-point Normandie Niemen devant le Leclerc.

Deniz Cumendur
Responsable des jeunes communistes de Bobigny / Drancy.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Arabie saoudite: l’aéroport de Djeddah a été visé par un missile balistique.

Arabie saoudite: l’aéroport international « Roi Abdelaziz » a été visé jeudi par un missile balistique.

Alors que l’Arabie saoudite prétend que le missile yéménite avait pris pour cible La Mecque, Ansarallah se rétracte, affirmant n’avoir visé que l’aéroport de Djeddah qui est la plus grande plate-forme aéroportuaire de l’Arabie saoudite. Aspirations que confirme une source bien informée auprès du mouvement yéménite d’Ansarallah.

La chaîne d’information saoudienne, Al-Arabiya a annoncé vendredi soir qu’un missile balistique avait été tiré depuis Saada dans le nord du Yémen vers la ville sainte de La Mecque. « Ce missile a été détruit après avoir été intercepté à 65 km de La Mecque », a prétendu la même source.

Une source bien informée auprès d’Ansrallah a déclaré à l’Agence de presse iranienne Fars News, que le missile balistique visait l’aéroport international Roi Abdelaziz de Djeddah. La ville de Djeddah se situe exactement à 65 km de l’ouest de La Mecque. L’armée saoudienne a annoncé que le missile avait été intercepté par un système installé dans l’aéroport de Taëf à 65 km de l’est de La Mecque.

La chaîne Al-Alam a annoncé dans un flash info qu’un missile à longue portée, baptisé « Borkan », avait visé l’aéroport Roi Abdelaziz de Djeddah. Une source militaire auprès du ministère de la Défense a souligné que le missile en question avait bien percuté sa cible et infligé de lourds dégâts.

Des sources yéménites ont signalé que des Saoudiens recourent à ces mensonges afin de leurrer des pays arabo-musulmans pour ainsi faire suggérer légitime l’agression contre le Yémen.

Il y a quelques temps, les parlementaires pakistanais ont approuvé, dans une résolution, qu’en cas d’une attaque contre les villes saintes de La Mecque et de Médine, le Pakistan ne resterait pas les bras croisés et l’armée pakistanaise résisterait alors au coude à coude avec l’armée saoudienne. Le parlement pakistanais avait toutefois rejeté, le 10 avril 2015 la demande d’aide de l’Arabie pour son intervention au Yémen.

Sur un autre volet les appareils saoudiens ont lancé trois raids aériens sur des localités à Hadidah dans l’ouest du Yémen.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Un palestinien de Tulkarem tué après avoir été enlevé et agressé.
Bilal Mohammed Kamel Hersha (48 ans) de la ville de Quffin, au nord de Tulkarem, a été tué, aujourd’hui à l’aube, après avoir été enlevé et agressé .
L’occupation arrête trois Jérusalémites de Sur Baher.
Les forces d’occupation ont arrêté, aujourd’hui à l’aube, trois jeunes Jérusalémites après la prise d’assaut de leurs maisons dans le village de Sur Baher.
.
Des arabistes sionistes kidnappent deux jeunes hommes de Tubas.
Les forces sionistes ont enlevé, ce matin, deux jeunes hommes de la ville de Tubas, au nord de la Cisjordanie occupée.
.
Un blessé dans des affrontements violents avec la sécurité de l’Autorité Palestinienne au camp de réfugiés de Jénine.
.
Le Conseil de la Fatwa met en garde contre les fouilles israéliennes sous al-Aqsa.
Le Conseil suprême de la décision religieuse (Fatwa) en Palestine a averti, hier, des fouilles israéliennes en cours sous la mosquée al-Aqsa.
.
Des dômes sionistes pour cacher la lumière d’al-Aqsa !
Les dômes, surtout le dôme du Rocher, s’étendent vers le ciel et envoie des messages d’union, de coexistence pacifique, d’amour.
.
Les forces d’occupation ferment un chemin agricole au nord de Naplouse.
Des bulldozers d’occupation israéliennes ont fermé ce jeudi soir un chemin agricole dans le village de Beit Djen au nord de la Cisjordanie occupée.
.
Sur le chemin de la réconciliation, Abbas rencontre Mechaal et Heniyah à Doha.
Khaled Mechaal, et son adjoint, Ismail Heniya, ont discuté ce soir avec le président de l’AP, Mahmoud Abbas, les procédés de concrétiser la réconciliation palestinienne.
.
Le service préventif à Jénine libère Cheikh Hani Abu Sarah.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com