MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 15 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 15 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Ces aliments particuliers cités dans le Coran et la Sounnah.

Le Coran et la Sounnah font l’éloge de plusieurs aliments grâce aux remèdes, aux récompenses et aux vertus qu’ils contiennent. Des aliments très importants et riches pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc nécessaire, d’apprendre et de connaitre ses aliments pour pouvoir profiter de leurs bienfaits.

Le lait de vache.

Saviez-vous que le Prophète sallahu alayhi wa salam nous a recommandé de boire du lait de vache car celui-ci est un remède contre toutes les maladies ?

D’après ‘Abdullah ibn Mas’oud (radhiAllahu’anhu), le Prophète (sallallaahu ‘alayhi wa sallam) a dit : » Buvez le lait de vache! La vache mange de tous les types de végétaux, et le lait est un remède pour toutes les maladies. » Collecté par Al-Hakim (#8274). Al-Albani l’a déclaré sahih dans Sahih Jami’ As-Saghir (#4059).

Choisissez un lait de vache biologique, où les vaches sont bien traitées, peuvent brouter l’herbe des prés et ne sont pas intoxiquées aux médicaments.

Les dattes.

Le Prophète sallahu alayhi wa salam a décrit les dattes comme un aliment extrêmement riche et nourrissant mais aussi comme une protection contre le mal des gens (sorcellerie et poison). C’est également le fruit qui a nourri Maryam lors de son accouchement, elle a pu ainsi retrouver force et vitalité.

Le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit : « Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants sont affamés » Rapporté par Ahmd, Mouslim, abou Dawoud, Tirmidhi, ibn Majah. Voir Sahih al Jami’ as-Saghir .

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui-a dit : « Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa »,rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie » Rapporté par Boukhari (n°5768) et Mouslim (n°2047).

La truffe blanche.

La truffe blanche est un excellent remède pour les yeux !

D’après Sa’îd Ibn Zayd Ibn ‘Amr Ibn Nufayl (que Dieu l’agrée) : « J’ai entendu le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : « La kam’a (un des noms de la truffe blanche) est une sorte de manne (nourriture miraculeuse envoyée aux enfants d’Israël dans le désert, en ce sens que cela vient sans être cultivé); son suc est un remède pour les yeux ».» (Dans Sahih de Mouslim N° 3816 ).

Le miel.

Allah à cité le miel dans le Coran en tant que remède pour les hommes.

En plus d’être excellent pour la santé, il est également rempli de bienfaits :

Il guérit les morsures,
Il est un excellent soin pour les cheveux.
Il évacue les saletés des veines, des intestins et autres.
Il soigne l’estomac, le foie, les reins et la vessie.
Il facilite la selle.
Il soigne la toux provenant du lymphe.

« De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l’homme » Sourate An nahl (les abeilles) – Verset 69

« Vous avez a avoir les 2 guérisons : le MIEL et le CORAN » (Ibn Majah et Al Hakim l’ont montée, et le dernier a dit sur la condition des deux cheikh : ainsi que az Zahabi l’a confirmée, rapporte par ibn mas’oud).

« L’arak » noir.

L’arak est un arbuste qui pousse dans les endroits comme les déserts où l’air est sec. On le retrouve notamment dans plusieurs pays du continent asiatique comme : l’Arabie saoudite, Yémen, Inde, Iran. Ainsi que dans certains pays du continent africain : Egypte, Soudan. Le Prophète sallahu alayhi wa salam a recommandé de choisir ses fruits noirs, car ils sont bien meilleurs en goût.

Jâbir ibn `Abd-Allah (qu’Allah soit satisfait des deux) a dit: Nous étions avec le Prophète à Marr Az-Zahrân en train de cueillir des Kabâths (les fruits d’arak mûrs).
-« Choisissez les noirs, s’écria l’Envoyé d’Allah (pbAsl), ce sont les meilleurs. »
– « O Envoyé d’Allah, alors, lui dit-on, il paraît que tu as gardé les moutons ». – « Oui, nous répondit-il, y a-t-il un prophète qui ne les ait pas gardés? » Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 3822.

L’huile d’olive.

L’huile d’olive provient d’un arbre béni par Allah : l’olivier. il est conseillé d’en consommer mais également de s’en induire. L’olivier est cité plusieurs fois dans le Coran et la Sounnah grâce à ses nombreux bienfaits :

Son huile adoucit la peau et retarde le blanchissement des cheveux.
L’eau des olives soigne les brûlures et raffermit les gencives.
Les feuilles des oliviers soignent l’érysipèle (rougeur), le fourmillement et les ulcères sales et les urticaires.
Les feuilles empêchent également la sueur.

«Ainsi qu’ un arbre (l’ olivier) qui pousse au Mont Sinaï, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain. » (Coran, 23 : 20).

« Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l’ huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient. » (Coran, 24 : 35).

Dans les oeuvres d’At-Tirmidhi et d’Ibn Majah on lit, d’après le récit d’Abu Hurayrah (RA) que le Prophète sallahu alayhi wa salam a dit : « Mangez de l’huile, et enduisez-vous, car elle provient d’un arbre bénit. »

La banane.

la banane apparaît elle aussi dans le Coran, et Ibn al Qayyim cite dans la médecine Prophétique plusieurs de ses bienfaits :

Elle est favorable contre la rudesse de la poitrine , du poumon, de la toux.
Contre les lésions du reins et de la vessie;
Elle est diurétique,
Elle augmente la quantité du sperme, et excite eu coït ;
Elle relâche en outre le ventre.

La science rejoint une fois de plus la médecine prophétique, puisque j’avais récemment évoqué dans un article la banane et ses propriétés anticancer.

Le pain.

Le pain est qualifié de « maître de la nourriture » par le Prophéte sallahu alayhi wa salam. Il est conseillé de le consommer avec un aliment, si on en a la possibilité, comme la viande, la pastèque ou avec un condiment comme le vinaigre ou l’huile d’olive.

« C’est le maître de la nourriture des gens de la vie présente et celle de l’au-delà. » (rapporté par Ibn Majah et d’autres).

« Le « khall » (vinaigre de vin) est un bon condiment ! » (Sahîh Mouslim).

Aviez-vous connaissance de tout ces bienfaits? Qu’Allah nous permette d’en bénéficier !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Syrie : #Alep : les habitants font leurs adieux sur les réseaux sociaux !

Waddah Seddik, le président de l’ONG Syria Charity, était ce matin sur le plateau de BFM TV. Il a fait état de la situation catastrophique, et ce mot est faible, à Alep-Est. Les exécutions des civils ont lieu en masse, ciblant également femmes et enfants. Sur les réseaux sociaux, les personnes encore présentes à Alep envoient des vidéos et des messages pour faire leurs adieux !
Ils nous disent au revoir sur Internet !

La partie Est d’Alep étant reprise par Bachar Al Assad et ses alliés, les habitants encore sur place utilisent Facebook et Twitter pour envoyer des messages de détresse. Les adieux sont écrits ou filmés. Ces dernières paroles arrivent à un monde qui n’a pas su venir en aide à la population subissant à présent une épuration. Souvent ils indiquent que le monde a échoué, que l’ONU n’existe plus, que les pays arabes n’ont pas joué leurs rôles… Alors qui pourra dire que nous n’étions pas au courant de la situation sur place ? Du côté d’Alep Ouest, Pierre Le Corf envoie lui des messages qui ne correspondent pas au massacre qui se joue du côté Est. Il écrit :

On célèbre. C’est la fin, une page va se tourner dans les 48h maximum. A contrario de ce que disent certains médias désespérés de ne bientôt plus pouvoir vendre de chair humaine, la quasi-totalité des civils ont pu s’échapper ici et sont pris en charge par les grandes organisations humanitaires, je repense à tous ceux qui sont morts tous ceux que j’ai pu voir mourir pour rien, ce combat … j’ai du mal à garder mes larmes c’est beau pour le futur et les gens mais tellement triste à affronter, que la vie reprenne merde que la vie reprenne.

Voici également deux messages parmi tant d’autres postés depuis Alep-Est. Le premier a été écrit sur Facebook. Le second est un live sur Periscope.

La connexion internet peut couper bientôt. Pardonnez-moi pour mes défauts. Merci pour le support. Avec amour de #Aleppo.

L’ONU parle « d’atrocités » mais où était l’ONU jusqu’à présent pour ne pas empêcher cette situation.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : Alep meurt, soyons maudits !

Alep se meurt aujourd’hui sous les bombardements incessants qui étouffent les derniers cris des enfants et des femmes, pris au piège. L’histoire se termine-t-elle ici ?

Pendant des années pourtant Alep supporte seule les crimes, les tortures puis les destructions systématiques et les massacres du régime de Bachar. Elle se révolte pour enfin pouvoir vivre, survivre ! Pendant quelques années, on résiste au tyran essoufflé devant tant d’espoir de vivre libre, de vivre musulman …

Nous, nous avons regardé. Nous l’avons regardé souffrir puis se lever, tomber et se relever. Ses cris, ses espoirs nous ont touchés, nous ont heurtés, nous ont frappés en plein cœur. Peut-être même nous ont-ils brisés ? … Nous avons alors regardé, encore, et enfin nous avons versé des larmes devant tant d’insistance à vouloir simplement exister. Sous les bombes, sous les décombres, ces femmes et ces enfants crient, ils hurlent, blancs et rouges, leur rage de vivre. Ils sortent même de sous les gravas et nous arrachent un sourire. Ils persistent malgré le monde à vivre.

Mais devant Youtube, les images passent et se ressemblent en Syrie. On finit même par s’y habituer, jusqu’au prochain drame. Mais un Tweet, un hashtag aura vite fait d’effacer nos remords … Et nous avons regardé en criant presque : encore !

Pendant ce temps Alep meurt. Le peuple sunnite héros ne reçoit qu’un piètre soutien de ses faux amis arabes. Tout juste quelques jouets mitraillettes pour mieux pouvoir ensuite négocier le partage du pays à leur place en s’achetant au passage quelques « factions ».

Pendant ce temps, la minorité alaouite placée au pouvoir par le gouvernement colonial d’antan, la France, retrouve ses forces et surtout, des alliés. La Russie orthodoxe déploie ses forces aériennes et ses missiles, l’Iran chiite ses milices et son Hezbollat. Le combat reprend alors avec plus de rage et de férocité mais cette fois l’ennemi est clairement désigné : le musulman sunnite. Avec un avantage certain pour le tyran qui a toujours aussi soif de sang, la croisade continue sur le terrain et fracasse la population sous les débris et les réprobations hypocrites occidentales.

L’occident lui ne tire jamais la moindre balle contre Bachar mais préfère « condamner » et déployer ses avions avec ses amis arabes pour bombarder … les « terroristes sunnites ». Bachar qui a tué 300 000 sunnites n’est pas la menace prioritaire, lui ne sera jamais un terroriste mais bien un « interlocuteur crédible » pour la diplomatie européenne et US.

Moyen Orient ou être Sunnite comme être maudit. Au milieu des invocations des opprimés.

La Syrie peut maintenant enfin connaître le destin de l’Irak. Agonisante ne demandant plus qu’à mourir dignement, mais vite ! Le paradis n’a jamais été aussi proche de l’enfer … Et elle ne fut pas la première, la lâcheté a ses ancêtres.

Alep comme Srebrenica, Grozny et Bagdad de leur temps tombe. Elle se donne aujourd’hui aux mains de la barbarie. Maintenant place au bain de sang final et à l’infamie, au grand sacrifice !

Mais à la différence de ces grandes villes musulmanes martyres, nous savions tout, en temps réel pour Alep et nous n’avons jamais rien fait.

Nous, musulmans du monde et de France ? Nous avons juste … regardé, regardé, regardé. Encore et encore.

Alors soyons juste un jour de notre vie musulman ! Soyons heureux aujourd’hui ! Les femmes et les enfants d’Alep obtiennent enfin ce qu’ils méritent : le martyr et le paradis !

Et obtenons à notre tour notre rétribution fruit de leurs invocations :

Soyons maudits !

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Turquie : après le double attentat, une vague d’arrestations parmi les Kurdes.

Le bilan s’alourdit depuis le double attentat perpétré samedi 10 décembre à Istanbul : 44 morts – dont 36 policiers – et 166 blessés. « Nous avons assisté, ce soir à Istanbul, à la manifestation la plus hideuse du terrorisme », a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Les évènements ont eu lieu près du stade de Besiktas, après un match de foot qui opposait l’équipe du même nom contre Bursaspor. Une première explosion s’était produite près du stade, suivie quelques secondes plus tard d’une deuxième attaque. Un kamikaze s’est fait exploser au milieu d’agents dans le parc de Maçka. Selon les premiers éléments de l’enquête délivrés par Numan Kurtulmuş, le vice-Premier ministre turc, il a été révélé que les munitions utilisées lors de ces attaques « n’étaient pas ordinaires » et auraient « joué un rôle dans l’augmentation de l’impact de l’explosion ».

Les attentats ont été revendiqués par un groupe armé kurde : les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK – Teyrêbazên Azadiya Kurdistan). Il s’agit d’une organisation indépendantiste kurde, fondée en 2004 et listée parmi les instances terroristes. Ce mouvement serait issu d’une dissidence du PKK. Selon la presse turque, l’organisation aurait prévenue plusieurs mois en avance sur son site Internet : « Nous conseillons aux touristes étrangers et turcs de ne pas aller dans les zones touristiques en Turquie. Nous ne serons pas responsables de ceux qui mourront dans les attaques qui viseront ces sites. »

En réponse, les autorités turques ont procédé lundi 12 décembre à l’arrestation de plus de 200 membres du parti pro-kurde, le Parti démocratique des peuples (HDP). Selon le ministère turc de l’Intérieur, les personnes interpellées sont accusées de diffuser « la propagande d’un groupe terroriste » et de soutenir le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation terroriste pour Ankara. Ces dernières attaques ravivent les tensions entre Turcs et Kurdes dans le pays.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Syrie : Alep ravagée, « un effondrement total de l’humanité ».

« Massacres », « exécutions sommaires », ces mots reviennent en continu pour parler des événements survenus à Alep depuis la nuit du 12 au 13 décembre. Après quatre semaines d’une offensive violente contre les rebelles, mais aussi et surtout contre les civils, cette ville du nord de la Syrie est en passe d’être totalement reprise par le régime syrien, aidé des forces armées russes. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, a tiré le signal d’alarme, déclarant que des « atrocités » auraient été commises sur des civils, dont des femmes et des enfants. « Un effondrement total de l’humanité » pour les Nations Unis.

Au cours des dernières 24 heures, près de 82 civils, dont 11 femmes et 13 enfants, ont été tués par les forces du régime, selon l’ONU. 10 000 civils supplémentaires se sont échappés des zones rebelles pour rejoindre des secteurs gouvernementaux, ce qui amène à 130 000 le nombre d’habitants ayant fui l’offensive, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Depuis le début de l’opération militaire de Damas, plus de 415 civils ont été tués dans l’est d’Alep, tandis que 130 sont morts du fait de tirs rebelles dans l’ouest de la ville.

Des adieux sur les réseaux sociaux.

Pensant vivre leurs dernières heures, des habitants d’Alep ont laissé des messages d’adieux sur les réseaux sociaux. C’est le cas de Bana Alabed, cette jeune fille de 7 ans devenu célèbre sur les réseaux sociaux en tweetant sa vie sur Alep-Est bombardé.

De nombreux témoignages sont relayés mais il manque d’être vérifiés à l’image du sort réservé à l’hôpital Al-Haya, dans lequel les membres du personnel médical et des civils qui s’y réfugiaient auraient été exécutés. Cependant, des acteurs de terrain comme l’ONG Syria Charity, qui a des équipes à Alep, assurent de nombreuses exactions du régime syrien.

« Nous sommes d’accord pour que nous fassions tout pour permettre l’évacuation de la population. Sans risque de répression », a declaré François Hollande lors d’une conférence de conférence de presse avec la chancelière Angela Merkel à Berlin mardi 13 décembre. Le président de la République a déploré une situation humanitaire inacceptable :« Il y a un ultimatum humanitaire que nous devons prononcer. Les Russes seront responsables d’une situation qu’ils ont continué à créer s’ils ne font rien pour permettre l’accès de l’aide humanitaire ».

« Plus que jamais, il y a urgence à faire cesser les hostilités à Alep. Les soutiens du régime, à commencer par la Russie, ne peuvent pas laisser faire et admettre cette logique de vengeance et de terreur systématique sans prendre le risque d’en être complices », a réagi Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères. Il ajoute vouloir que « toute la lumière doit être faite sur les souffrances infligées aux populations civiles à Alep. J’appelle les Nations Unies à utiliser sans délai tous les mécanismes, qui permettent d’établir la vérité sur ce qui se passe à Alep et à la communauté internationale de faire en sorte que ces crimes ne restent pas impunis». L’opposition de droite reste globalement silencieuse jusqu’à présent. Le candidat François Fillon, favorable à une reprise des relations avec Bachar al-Assad et Vladimir Poutine, ne s’est pas exprimé.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Saleh Abu Shamseyh, 11 ans, honoré pour avoir filmé les soldats israéliens pendant une agression.

Saleh s’est vu décerner un diplôme pour avoir réussi à s’emparer d’une caméra et à filmer les soldats d’occupation dans son village de Tel Rumidah, près d’Hébron, alors qu’ils avaient enfermé son père pour l’empêcher d’aller faire un reportage sur l’assassinat de Mohammad Alrajabi au checkpoint in Tel Rumidah.

On peut voir sa mère sur la vidéo qui affronte courageusement les soldats pour les empêcher de pénétrer chez elle. Le jeune Saleh a déjà connu la détention depuis l’âge de 9 ans, et il a été agressé à plusieurs reprises par des colons israéliens. Le diplôme lui a été remis récemment en présence de militants internationaux par Badee Dwaik de Human Rights Defenders Group.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Déclaration de juristes contre la répression visant les citoyens soutenant la campagne BDS.

Boycott, Désengagement et Sanctions (BDS) est un mouvement global et pacifique mené par la société civile palestinienne. Il vise à forcer Israël à exécuter ses obligations en matière de droit international humanitaire et de normes internationales relatives aux droits de l’homme, telles qu’exigées par de multiples résolutions de l’ONU. Plus particulièrement, les objectifs poursuivis sont la fin de l’occupation des territoires palestiniens et syriens, la cessation de la discrimination systématique contre les palestiniens dans les Territoires palestiniens occupés et en Israël même ainsi que le retour des réfugiés palestiniens.

Le mouvement BDS s’est établi sur le modèle du Mouvement Anti-Apartheid, qui mobilisait la société civile contre l’apartheid en Afrique du Sud. Ce premier a évolué en un mouvement puissant et efficace dans la promotion des mesures visant à faire pression sur Israël pour qu’il se conforme au droit international, ainsi que dans la persuasion d’Etats tiers et d’entreprises commerciales pour que ces derniers s’abstiennent d’apporter leur soutien aux violations du droit international commises par Israël.

La mobilisation de la société civile pour le respect des droits de l’homme – telle qu’elle a eu lieu durant la campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud ou encore lors du mouvement afro-américain des droits civiques aux Etats-Unis – n’a jamais été entravée par l’action de gouvernements étrangers. Cependant, l’efficacité de BDS a entraîné non seulement Israël, mais aussi divers Etats tiers, à adopter des mesures aux fins de suppression de ce mouvement.

La France, la Grande-Bretagne, le Canada et certaines assemblées législatives aux États-Unis ont adopté des lois et pris des mesures exécutives pour supprimer, proscrire, et parfois pénaliser les actions du mouvement. Ce type de mesures vise à sanctionner les individus, les entreprises ainsi que les institutions privées et publiques, qui prennent des décisions commerciales, d’investissement ou d’approvisionnement respectueuses tant de la morale que du droit.

D’autres Etats (notamment la Suède, les Pays-Bas et l’Irlande), bien que désapprouvant un boycott d’Israël, ont considéré que la mobilisation du mouvement BDS constituait un exercice légitime de la liberté d’expression, droit fondamental consacré en droit interne et dans les conventions internationales des droits de l’homme. Des organisations réputées de défense des droits de l’homme, notamment la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et Human Rights Watch, ont également estimé que les individus, les associations, les institutions publiques et privées ainsi que les gouvernements et les entreprises régionales étaient fondés à promouvoir et à mettre en œuvre le mouvement BDS, exerçant ainsi leur droit fondamental à la liberté d’expression.

Les Etats et organisations qui considèrent que BDS exerce légitimement sa liberté d’expression ont raison. La question n’est pas de savoir si l’on approuve l’objectif ou les méthodes de BDS. Il s’agit de savoir si afin de protéger Israël, une exception à la liberté d’expression, pierre angulaire des droits de l’homme, doit être permise. Les Etats prohibant le mouvement BDS compromettent ce droit fondamental. En exonérant un Etat en particulier de la promotion de mesures pacifiques, qui visent à obtenir sa conformité avec le droit international, ils menacent la crédibilité des droits de l’homme.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Gaza: le ministère de l’intérieur assure qu’aucun ne peut toucher la sécurité dans la bande
.
L’Egypte ferme à nouveau le passage de Rafah
.
Israël refuse d’accueillir une ministre suédoise pro-palestinienne
.
L’occupation saisit une clinique mobile financée par l’Italie à Yatta
.
L’occupation rase des terres agricoles au sud de Bethléem
.
Ekrima Sabri condamne le tunnel sous al-Aqsa
.
Les canonnières sionistes ciblent les pêcheurs au large de Khan Younès et Deir al-Balah
.
La justice israélienne condamne un député palestinien à 17 mois de prison
.
Baraka rencontre l’ambassadeur turc et discute avec lui du soutien aux palestiniens
.
Un barrage militaire sioniste installé à l’est d’Hébron
.
Jérusalem: une jeune fille arrêtée sous prétexte d’une attaque à la voiture bélier
.
La Cour suprême israélienne rejette un appel pour la libération de deux prisonniers dans un état critique
.
Incursion sioniste limitée au nord de Beit Lahia
.
L’occupation signe un accord pour construire un gazoduc jusqu’en Europe
.
Ramallah: Abbas rencontre l’envoyé russe pour la paix au Moyen-Orient
.
L’occupation expulse un employé de la mosquée d’al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

200 stars d’Hollywood signent une déclaration anti-Hamas et farouchement pro-israélienne

Israël ne manquait pas de bras pour soutenir l’atrocité de ses crimes de guerre, mais voici que certains gros bras d’Hollywood sont venus lui prêter main forte, répondant coup pour coup à la lettre ouverte pro-palestinienne en provenance d’Espagne, et notamment au couple de stars, Pénélope Cruz et son mari Javier Bardem, ses deux plus célèbres signataires, qui sont devenus depuis les nouveaux parias de l’usine à rêves ou à cauchemars, notamment quand elle applaudit des deux mains à l’effroyable escalade génocidaire de Netanyahou.

Outre Arnold Schwarzenegger et Sylvester Stallone, deux figures de proue de poids bien que sur le retour, ce sont près de 200 acteurs et réalisateurs américains qui ont signé d’une seule main une déclaration au vitriol contre le Hamas et farouchement pro-israélienne.

La grande famille du cinéma de la capitale mondiale du septième art fait bloc derrière la barbarie sioniste, à l’instar, entre autres, de Sarah Silverman, Minnie Driver, Mayim Bialik, Josh Charles, Tony Goldwyn et Roseanne Barr, de Bill Maher, l’animateur de télévision, des administrateurs Ivan Reitman et William Friedkin, de Diane anglais et Doug Ellin, et des producteurs Avi Arad et Scooter Braun. Tous ont entendu l’appel lancé par les avocats du showbiz Fred Toczek et Patti Felker, les deux artisans de cette campagne de propagande très hollywoodienne.

Faisant écho à la salve de critiques assassines de Ryan Kavanaugh, l’omnipotent directeur général de Relativity Media, et de l’acteur John Voight, père d’Angelina Jolie, qui ont taxé d’antisémitisme Pénélope Cruz et Javier Bardem, cette violente diatribe, aux airs de scénario cousu de fil blanc, fait endosser au Hamas le rôle du méchant, alimentant les pires fantasmes sur son compte pour mieux entretenir l’illusion sur la « seule démocratie du Proche-Orient ».

Voici la déclaration de la campagne supervisée par les magnats pro-israéliens de l’industrie à fabriquer des superproductions ultra formatées, dont les contre-vérités sont comme leurs effets spéciaux : elles sont à couper le souffle…

« Nous, soussignés…, sommes attristés par la perte dévastatrice de vie endurées par les Israéliens et les Palestiniens dans la bande de Gaza. Nous sommes peinés par la souffrance des deux côtés du conflit et espérons qu’une solution apportera la paix à la région.

Alors que nous restons fermes dans notre engagement pour la paix et la justice, nous devons aussi rester fermes contre les idéologies de haine et de génocide qui se reflètent dans la charte du Hamas, dont l’article 7 stipule: «Si un Juif se cache derrière moi, viens et tue le! « Le fils d’un fondateur du Hamas a également commenté sur la véritable nature du Hamas.

Le Hamas ne peut pas être autorisé à larguer sa pluie de roquettes sur les villes israéliennes, il ne peut pas être autorisé à tenir son propre peuple en otage. Les hôpitaux sont pour la guérison, pas pour cacher des armes. Les écoles sont pour l’apprentissage, et non pas pour lancer des missiles. Les enfants sont notre espoir, pas nos boucliers humains.

Nous nous unissons à l’appui des valeurs démocratiques que nous chérissons tous, et dans l’espoir que le pouvoir des arts puisse être utilisé pour construire des ponts de paix. »

Quant à nous, nous savons désormais, grâce à cette liste tout en strass et en paillettes mais entachée de sa solidarité avec un gouvernement d’assassins, quels acteurs il faudra désormais boycotter, absolument et totalement.

Les signataires :

Michael Adler
Avi Arad

Tom Arnold
Jeff Astrof
Craig Balsam
Gary Barber
Roseanne Barr
Elana Barry
Jonathan Baruch
Aaron Bay-Schuck
Lainie Sorkin Becky
Steven Bensusan
Adam Berkowitz
Greg Berlanti
Jordan Berliant
Mayim Bialik
Joshua P Binder
Todd Black
Michael Borkow
Scooter Braun
Dan Brecher
Eric Brooks
Dan Bucatinsky
David Byrnes
Omri Casspi
Josh Charles
Etan Cohen
Joe Cohen
Marc Dauer
Craig David
Donald De Line
Matt DelPiano
Josh Deutsch
Minnie Driver
Jack Dytman
Lee Eisenberg
Doug Ellin
Diane English
Dan Erlij

Ron Fair
Dave Feldman
James Feldman
Patti Felker
Sam Fischer
Erica Forster
Gary Foster
Doug Frank
Bryan J. Freedman
Geordie E. Frey
William Friedkin
Daryl Friedman
Michael Fricklas
Jeremy Garelick
Ran Geffen-Lifshitz
Andrew Genger
Jody Gerson
Risa Gertner
Jami Gertz
Gary Ginsberg
David Glick
Jonathan Glickman
Evan Goldberg
Gil Goldschein
Tony Goldwyn
Nate Goodman
Marc Graboff
Kelsey Grammer
Trudy Green
Adam Griffin
Iris Grossman
Phil Hacker
Sanaa Hamri
Adi Hasak
Ned Haspel
Andrew Hurwitz
Kathy Ireland
Bill Jacobson

Neil Jacobson
Jonathan Jakubowicz
Nathan Kahane
Adam Kaller
Zach Katz
Ryan Kavanaugh
Ron Kenan
Larry Kennar
Kevin King-Templeton
Michael Kives
Courtney Kivowitz
Patrick Knapp
Amanda Kogan
Steven Kram
Erik Kritzer
Peter Landesman
Eriq La Salle
Sherry Lansing
Estelle Lasher
Michael Lasker
Keili Lefkovitz
Carol Leifer
Avi Lerner
Colin Lester
Ben Levine
Susan Levinson
David Levy
Shuki Levy
Linda Lichter
Jonathan Littman
David Lonner
Benji Madden
Joel Madden
Bill Maher
Joshua Malina
Rob Markus
Orly Marley
Ziggy Marley
Bill Masters

Barry McPherson
Brian Medavoy
Jeff Melman
Scott Melrose
Jeffrey D. Melvoin
Rina Mimoun
Michael Morales
Alan Nierob
Michael Nyman
James Packer
Scott Packman
Amy Pascal
Donald S. Passman
Brett Paul
Linda Perry
Richard Plepler
Rob Prinz
Dan Rabinow
Dean Raise
Bruce M. Ramer
David Ready
Ivan Reitman
David Renzer
Hanna Rochelle
Seth Rogen
John Rogovin
Lena Roklin
Zvi Howard Rosenman
Bill Rosenthal
Phil Rosenthal
Brian Ross
Michael Rotenberg
Rob Rothman
Robert Rovner
Susan Rovner
Haim Saban
Nancy Sanders
Mark Schiff
Steve Schnur

Jordan Schur
Sam Schwartz
Arnold Schwarzenegger
Adam Schweitzer
Scott Siegler
Ben Silverman
Sarah Silverman
Martin Singer
Aaron Sorkin
Steve Spira
Sylvester Stallone
Norman Steinberg
Gary Stiffelman
Gene Stupnitsky
Eric Suddleson
Nick Styne
Danny Sussman
Traci Szymanski
Nina Tassler
Adam Taylor
Mitch Tenzer
Fred D. Toczek
Michael Tolkin
Jonathan Tropper
Paul Wachter
Nina Wass
Avi Wasserman
Steven Weber
Bernie Weinraub
Jerry Weintraub
David N. Weiss
Alan Wertheimer
Ron West
Nikki Wheeler
Bryan Wolf
Sharon Tal Yguado
Pete Yorn
Rick Yorn