MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


France : L’académie de Poitiers fiche ses élèves musulmans selon des critères précis

Le site Mediapart s’est procuré un document envoyé par l’académie de Poitiers aux chefs d’établissement. Derrière ce fait anodin se cache un power-point extrêmement discriminatoire sur l’Islam et les musulmans qui décrierait les premières manifestations orales ou physiques d’une radicalisation de l’élève.

Parmi ces critères dits de radicalisation, on retrouve :

> barbe longue non taillée (moustache rasée)
> cheveux rasés
> habillement musulman
> jambes couvertes jusqu’à la cheville
> refus du tatouage
> tâche sur le front
> perte de poids liée à des jeunes fréquents
> repli identitaire
> réthorique politique (référence à l’injustice en Palestine, Tchétchénie, Iraq, Syrie, Egypte)
> exposition sélective aux médias (préférence pour les sites webs jihadistes)
> intérêt pour les débuts de l’Islam

Mediapart a contacté le Ministère qui a admis un “certains embarras” après ces révélations plus que révélatrices sur l’état de notre société. L’Education Nationale qui voit depuis des années le niveau scolaire se dégrader préfère ficher ses élèves plutôt que d’en faire de futurs moteurs de la société.

La stigmatisation des élèves musulmans est révélateur d’une islamophobie ambiante qui de plus en plus se sert d’amalgame pour discriminer les élèves. Après les jupes longues qui seraient un signe de radicalisme, voilà la tâche sur le front et l’intérêt pour la cause palestinienne.

Les mesures d’exceptions visant la Communauté musulmane doivent être dénoncées par les autorités compétentes ainsi que les associations de lutte contre l’islamophobie. Après les lois d’exceptions, un régime exceptionnel pour les musulmans de France ?