MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 9 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : L’enquête PISA montre un système éducatif français inégalitaire.

L’enquête PISA (Programme international pour le suivi des acquis) vient de révéler ses chiffres de l’année 2015. Pour le système éducatif français, le constat met la lumière sur de profondes inégalités qui persistent.

Dans la moyenne mais… à la traîne .

Les analyses du PISA ont été faites dans 72 pays, sur plusieurs continents. Bien que la France soit considérée comme un pays riche, elle connaît un échec scolaire très présent notamment dans les milieux défavorisés. Le milieu socio-économique a ainsi des incidences sur les performances des élèves et un noyau dur d’élèves en difficulté, à hauteur de 22%, existe et persiste. Les différentes politiques qui ont été menées n’ont rien changé. « Seulement » 5% des élèves venant d’un milieu favorisé sont dans les rangs des plus faibles dans les classes. Il faut ajouter que le système scolaire français discrimine également les jeunes qui sont issus de l’immigration. Malgré tout, le pays est considéré comme étant dans la moyenne des pays de l’OCDE, ainsi au même niveau que l’Autriche, les Etats-Unis et la Suède.

Dans ce classement, le Mexique est dernier et le Canada ou encore le Singapour sont en tête. Il reste quand même beaucoup de travail pour la France !

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Alain Soral frappe Daniel Conversano sur le plateau de Dieudonné.

L’extrême droite se tape dessus. Chez Dieudonné, où l’extrême droite a l’habitude de se donner rendez-vous, Alain Soral et Daniel Conversano en sont venus aux mains après un débat sur la place des « arabes » en France.

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont mitigées, si certains musulmans apprécient la réaction d’Alain Soral suite aux déclarations raciste du troubadour Conversano, pour d’autres, il est juste question d’égo et d’orgueil. Une réaction violente qui serait dû aux critiques répétées de Conversano sur Internet.

L’extrême droite continue de se ridiculiser sur les réseaux sociaux et confirme ses divisions internes. Un pseudo clivage qui se traduit par des guéguerres d’égo entre racistes, antisémites et islamophobes qui n’arrivent pas à choisir le premier ennemi à combattre en attendant les autres.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Birmanie : le pays de l’année » : GEO France réagit aux critiques et répond à Islam&Info.

Depuis quelques heures, une avalanche de critiques déferle sur la page Facebook et le Twitter officiel du magazine GEO France. La Une sur la Birmanie « pays de l’année » provoque la colère des internautes et de militants des Droits de l’Homme tels que le célèbre Moussa.

Suite à notre article sur le sujet, une journaliste du magazine a souhaité apporter des précisions afin de calmer la colère des internautes. Dans un souci de déontologie, nous publions le mail que nous avons reçu.

« Bonjour,

Je suis journaliste chez GEO, en charge du site internet et des réseaux sociaux. Nous souhaitons apporter quelques précisions suite à la publication de votre article concernant notre numéro de décembre, « SCANDALE | En plein génocide, le magazine GEO France lance une campagne « Birmanie pays de l’année » ! »

Tout d’abord, ce sont les lecteurs de GEO et les internautes qui ont élu la Birmanie « pays de l’année ».

Par ailleurs, les Rohingya sont évoqués dans le reportage de Guillaume Pajot.

Enfin, sachez que plusieurs de nos journalistes se trouvent actuellement en Birmanie, où ils travaillent précisément sur cette question.

En espérant que ces informations clarifient la situation et que vous les relayiez auprès de votre lectorat.

Mathilde S. »

Des précisions importantes à l’heure où la polémique semble prendre une nouvelle ampleur après la réaction de plusieurs membres d’associations humanitaires musulmanes.

Clic pour voir la Source de l’article

***


SCANDALE : En plein génocide, le magazine GEO France sort une couverture « Birmanie pays de l’année » !

Le magazine GEO France vient de sortir un nouveau numéro sur la Birmanie. Un soutien qui intervient au moment où le régime en place massacre la minorité musulmane du pays.

L’humanitaire, Moussa, connu depuis ses péripéties au Bangladesh et son soutien aux Rohingyas, vient de révéler via sa page Facebook l’étendue du scandale. Il a appelé ses contacts à envoyer des messages de protestations contre cette campagne abjecte.

« J’apprends avec un grand étonnement la nouvelle campagne de GEO France intitulé « Birmanie, le pays de l’année »

Apparemment il n’y a aucun génocide sur place et on peut y vivre sans problème, on peut donc visiter les beaux paysages de Birmanie en toute tranquillité…

Pour le respect des personnes qui se font tuer chaque jours, pouvez vous aller sur leurs pages twitter et Facebook pour leur demander des comptes, faite leur savoir qu’il est inconcevable de proposer une destination telle que la Birmanie alors qu’un génocide se produit sous nos yeux.

Cette action est très importante, car en laissant passer ce genre d’actes, c’est comme si nous légitimons ce que se passait..

Je compte vraiment sur vous ».

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Philippe De Villiers accuse Najat Vallaud Belkacem de double allégeance et de diffuser l’arabe et l’islam.

La fachosphère n’en finit pas de s’attaquer à Najat Vallaud Belkacem, protégée de François Hollande, et Ministre de l’Education Nationale. Selon Philippe De Villiers, la réforme proposant aux enfants d’apprendre une deuxième langue en primaire dont l’arabe, serait un plan machiavélique.

« Najat Vallaud Belakcem a été nommée membre du Conseil de la Communauté Marocaine en 2007. […] Chaque membre devra veiller à la diffusion de la langue arabe et de l’Islam. […] On a un Ministre de l’Education Nationale qui a une double allégeance ! ».

Des graves accusations auxquelles la Ministre n’a pas répondu. Silence également de la classe politique française malgré les attaques répétées de la droite et l’extrême droite contre la Ministre de l’Education. Cette dernière a longtemps été renvoyée à ses origines marocaines pendant les débats autour de l’apprentissage des langues étrangères en primaire. Un débat qui s’est focalisé sur la langue arabe…

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le tribunal de Montreuil refuse la réouverture de la mosquée de Stains accusée d’être un terreau pour jihadistes.

La mosquée de Stains (93) restera fermée. Le tribunal administratif de Montreuil a rendu sa décision aujourd’hui.

La juridiction a décidé de rejeter la requête de la mosquée, en considérant que la mosquée constituait un « lieu de polarisation de la mouvance pro-djihadiste ».

« Nous pouvions craindre une telle décision, au vu des notes blanches produites peu avant les débats, et ce même si nous savons qu’aucun lien ne peut être établi entre ces personnes et la mosquée. Il faut maintenant que nous discutions de l’opportunité de faire appel », a indiqué M’Hammed Henniche, sécrétaire général de l’UAM 93.

Le président Salih Farhoud, administrateur de la mosquée, est pourtant un proche d’Hassen Chalghoumi et des réseaux égyptiens pro-Sissi. Il a d’ailleurs à maintes reprises montré son attachement à la dictature en place en Egypte.

La décision du tribunal administratif de Montreuil rejoint ainsi celle du Conseil d’Etat qui a refusé la réouverture de la mosquée d’Ecquevilly, fermée pour des raisons similaires.

Des dizaines de mosquées ont été fermées ces derniers mois par le ministère de l’Intérieur dans le cadre de l’Etat d’urgence. Toutes sont accusées d’appartenir à la mouvance salafiste et de participer à la radicalisation des fidèles.

Clic pour voir la Source de l’article

***


SIF : Né en Palestine, j’ai un rêve mais je vis un cauchemar.

Entre ruines et insouciance, leur enfance n’est pas comme celle des autres.

Les enfants palestiniens sont les premières victimes du conflit : en plus de vivre dans des conditions difficiles, nombre d’entre eux ne peuvent pas aller à l’école et ont du mal à se construire et se développer.

S’ils sont pour la plupart bien plus matures que leur âge du fait de leur situation, ils n’en restent pas moins des enfants, avec leurs rêves et leurs espoirs, comme Hani, un enfant orphelin gazaoui de 12 ans dont le papa est décédé.

Comment les aider ?

Divers projets sont mis en œuvre par nos équipes sur le terrain pour apporter une aide concrète aux enfants palestiniens : actions de protection des enfants, réhabilitation de maisons, distribution de colis alimentaires, etc.

Pour soutenir nos différents projets, faites un don en vous rendanty sur notre site : www.secours-islamique.org
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


New York : Une policière en hijab et son fils victime d’une attaque au couteau.

Une policière en hijab, Aml Elsokary ainsi que son fils ont été agressés verbalement puis physiquement par un New-Yorkais dans un parking du quartier de Brooklyn.

En effet, cette femme accompagnée de son fils adolescent ont été menacés d’avoir la gorge tranchée avec un couteau brandit dans leur direction, après quoi l’islamophobe a violemment poussé l’adolescent et pris la fuite en vociférant « retourne dans ton pays ».

La policière n’a guère pu faire grand chose, n’étant pas en service elle ne portait pas son arme

Pourtant Aml Elsokary n’est pas une inconnue des médias. C’est ainsi qu’en 2014 son héroisme et son courage avaient été salués lorsqu’elle a sauvé un vieil homme et une petite fille coincés dans un bâtiment en flammes.

La police de New York est actuellement en train de rechercher l’agresseur.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bosnie : huit Serbes accusés du massacre de 120 Bosniaques arrêtés.

Huit Serbes de Bosnie accusés du massacre de prisonniers bosniaques pendant le conflit en Bosnie ont été arrêtés mardi 6 décembre. Ils auraient participé en juillet 1992 « au placement en détention illégale d’environ 120 hommes, dont 15 étaient mineurs à l’époque des faits », selon un communiqué du parquet à Sarajevo.

Cette même source indique que les prisonniers étaient détenus dans le village de Miska Glava où ils auraient été torturés et maltraités pendant trois jours. Quinze auraient été tués immédiatement après leur arrestation et les autres exécutés dans la localité voisine de Ljubija.

« Seuls quelques-uns ont survécu et leurs témoignages ont aidé à élucider ce crime », déclare le parquet, qui précise que les huit suspects avaient tous été arrêtés dans la région de Prijedor, non loin des lieux où ces crimes de guerre ont été commis.

Cette arrestation est annoncée alors que Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, répond actuellement devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) d’accusations de génocide et crimes contre l’humanité, mais aussi des violences qui ont été perpétrées dans la région de Prijedor.

En mars 2016, Radovan Karadzic, a été condamné à 40 ans de prison et déclaré coupable du siège de Sarajevo (1992-1995) ainsi que du génocide de Srebrenica où des séparatistes bosno-serbes ont tué 8 000 musulmans de Bosnie. Le verdict est attendu pour novembre 2017.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Plus de 21 000 Rohingyas fuient les persécutions en Birmanie .

Selon l’organisation internationale pour les migrations (OIM), 21 000 réfugiés de la minorité musulmane rohingya fuyant les violences dans l’ouest de la Birmanie sont passés au Bangladesh depuis octobre.

« Un nombre de Rohingyas estimé à 21 000 est arrivé dans le district de Cox’s Bazar entre le 9 octobre et le 2 décembre » a confirmé, lundi 5 décembre, Sanjukta Sahany à l’AFP, directrice de l’OIM pour cette région à la pointe sud-est du Bangladesh, frontalière de l’Etat birman de Rakhine où vit principalement la minorité.

Les réfugiés se sont dispersés dans des camps improvisés, préexistants et dans des villages de la région. Les patrouilles ont été renforcées à la frontière du Bangladesh pour essayer d’empêcher leur passage.

D’après les Nations unies, 30 000 personnes ont été déplacées par les violences dans l’Etat de l’Arakan qui ont fait des dizaines de morts depuis le début de l’opération de l’armée birmane à la suite d’attaques de postes de police au début d’octobre.

La minorité musulmane des Rohingyas est persécutée et considérée comme étrangère en Birmanie, bien que certains de ses membres y vivent depuis des générations. Leur citoyenneté n’est pas reconnue par ce pays à 95 % bouddhiste. Ils vivent marginalisés, dans des conditions misérables et apportent régulièrement des récits de meurtres, de viols en réunion et de tortures commis par les soldats birmans. L’armée, soutenue par le gouvernement, refuse de reconnaître les exactions que les ONG sont nombreuses à dénoncer, témoignages à l’appui.

Dans le même temps, le traitement des Rohingyas n’est guère meilleur au Bangladesh, qui refuse de leur octroyer l’asile politique ou des aides humanitaires. Amnesty International a dénoncé des arrestations et des expulsions vers la Birmanie alors même que la situation est dangereuse. « Le gouvernement bangladais ne doit pas ajouter aux souffrances des Rohingyas. Ceux-ci doivent être reconnus et protégés en tant que réfugiés fuyant des persécutions, et non pas être punis pour ce qu’ils sont », a signifié fin novembre l’ONG.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Poutine va-t-il envahir la Grande-Bretagne ?

Les «ambitions de Poutine» ne se limiteront pas au Donbass, promet l’ex-pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko. Les troupes russes pourraient très bien envahir la Grande-Bretagne, estime-t-elle. Rien de moins.

La députée ukrainienne Nadejda Savtchenko, « étoile politique montante et héroïne nationale », a accordé une interview à la chaîne de télé canadienne CBC. Les journalistes ont jugé que Mme Savtchenko était une personne droite et motivée qui connaissait bien la tactique de Moscou.

Est-ce vraiment le cas ?

Elle a rencontré cette semaine, à Ottawa, les ministres canadiens afin de leur porter son message. Essentiellement, celui-ci se résume à la nécessité, pour les amis de l’Ukraine, de « faire un doigt d’honneur à Vladimir Poutine », tout comme elle le fait elle-même.

Le plus sérieusement du monde, l’ancienne pilote de l’armée ukrainienne a déclaré : « Il est très agréable que les Canadiens puissent profiter d’une belle vie. Qu’ils soient devenus si polis, si gentils, c’est un avantage à bien des égards, mais c’est un inconvénient quand on a affaire à un va-t’en guerre comme la Russie ».

L’ex-combattante ukrainienne, emprisonnée dans le Donbass puis remise à la Russie qui l’avait accusée d’être impliquée dans la mort de deux journalistes russes, tentait de convaincre les ministres canadiens qu’il est impossible d’entretenir des relations d’amitié normales avec la Russie. Et que même un « admirateur de Poutine » comme le président américain élu Donald Trump finira par le comprendre.

Non seulement la militante est convaincue que la Russie mène une guerre dans l’est de l’Ukraine (régions majoritairement russophones du pays, où les habitants n’ont pas reconnu les résultats du coup d’État de février 2014 et qui sont considérés comme des « terroristes » par Kiev, ndlr.). Elle va même jusqu’à affirmer que les troupes russes pourraient entamer « une invasion à grande échelle qui pourrait s’achever en Grande-Bretagne ».

Une affirmation qui a toutes apparences de la plaisanterie, dirait-on. Que nenni, la dame ne rigole pas.

À 35 ans, Nadejda Savtchenko incarne, aux yeux de nombreux Ukrainiens, le symbole d’une politique nouvelle et honnête. Malgré sa maigre expérience, elle sait déjà éluder les questions concernant ses ambitions présidentielles. Elle déclare vouloir devenir pilote d’un chasseur. Cependant, « s’il y a des idées constructives capables de changer pour le mieux la vie du pays, je pourrais devenir présidente afin de réaliser ces changements positifs », dit-elle.

Mais ferait-elle vraiment une bonne présidente pour un pays qui a tant besoin d’un politique raisonnable et réaliste capable de le tirer de l’abîme où qui est en train de sombrer ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les militaires chinois s’implantent en Afrique.

Pékin construit une base dans la Corne de l’Afrique. Sera-t-elle un modeste centre de ravitaillement des navires, une base pour un contingent de paix chinois ou la première base militaire chinoise à l’étranger? Les experts interrogés par Sputnik sont partagés.

La Chine construit une base à Djibouti, dans la Corne de l’Afrique considérée comme la porte du continent africain. Les experts sont partagés quant à la véritable mission de la future base qui pourrait être un centre de ravitaillement des navires, une base pour le contingent de paix chinois déployé à Djibouti ou même la première base militaire chinoise à l’étranger.

La base militaire chinoise à Djibouti revêt une importance stratégique pour Pékin, a déclaré mardi à Sputnik Yang Mian, expert du centre des relations internationales de l’Institut chinois des télécommunications.

« Ce n’est pas une base militaire ordinaire. La base que la Chine construit à Djibouti aura pour mission d’assurer la maintenance technique et le soutien logistique de la Marine, mais elle n’aura pas de fonctions stratégiques », a indiqué Yang Mian. Selon lui, la localisation de la base est aussi importante. Les États-Unis, la France, le Japon et d’autres pays disposent de bases militaires à Djibouti, situé à proximité de la mer Rouge et de l’océan Indien et non loin du canal de Suez menant à la Méditerranée. « Dans ce contexte, la Chine crée aussi une base de maintenance technique à Djibouti », a ajouté l’expert.

Selon Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, la base jouera le rôle de centre de soutien logistique pour les navires chinois qui participent à la lutte contre la piraterie maritime.

Mais le porte-parole du ministère chinois de la Défense Yang Yujun a déclaré le 30 novembre qu’il s’agissait d’une base de soutien des 800 soldats de la paix chinois déployés à Djibouti. Toutefois, Fang Fenghui, chef d’État-major général interarmes de l’Armée chinoise, a indirectement confirmé qu’il s’agissait de la première base militaire chinoise à l’étranger. Fang Fenghui a remercié lundi à Pékin le chef d’État-major général des Forces armées djiboutiennes pour le soutien apporté à la construction de la base chinoise à Djibouti. « Je ne suis pas au courant des projets de construction de bases chinoises dans d’autres régions du monde sauf Djibouti », a-t-il indiqué devant les journalistes en marge de cette rencontre.

La création d’une base chinoise à Djibouti est le résultat d’une entente intervenue entre le président chinois Xi Jinping et son homologue djiboutien Ismaïl Omar Guelleh en décembre 2015.

« Il s’agit d’un scénario normal pour un État qui comprend son importance et commence à réaliser son potentiel géopolitique (…). Cela arrive sur fond d’affaiblissement de l’influence américaine. Les États-Unis perdent leurs poids politique en refusant de parvenir à des compromis avec d’autres pays. Il serait étonnant si la Chine ne créait pas de bases militaires à l’étranger, surtout à Djibouti. Sa portée géopolitique s’explique par la proximité des routes commerciales internationales et des voies de transport de matières premières », a déclaré à Sputnik Stanislav Tarassov, expert russe de l’Afrique et de l’Extrême-Orient. La Chine s’est solidement implantée à Djibouti grâce à plusieurs projets économiques d’envergure. Elle a notamment achevé en 2016 la construction d’un chemin de fer reliant Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, à Djibouti pour quatre milliards de dollars. Des sociétés chinoises réalisent les plus importants projets d’infrastructure à Djibouti dont le coût total dépasse les 500 millions de dollars. La création d’une base militaire serait donc plutôt appelée à protéger les intérêts commerciaux chinois dans la région.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Hébron: Avis de démolition des installations palestiniennes
.
Hollande invite Netanyahu et Abbas à se rencontrer à Paris
.
Vision Gaza 2020 démarre.
.
L’occupation entraîne ses soldats sur des scénarios d’infiltration de résistants par les tunnels
.
Marwan Barghouthi demande à l’AP de revoir ses fonctions
.
Al-Murabitun mettent en garde contre la prolongation des heures de visite des colons
.
Les habitants de Juba’a se solidarisent avec le prisonnier en grève de la faim Amar Hamour
.
Raids et arrestations en série en Cisjordanie occupée
.
L’occupation démolit des maisons palestiniennes dans la Vallée du Jourdain
.
L’occupation maintient la détention administrative de prisonniers palestiniens
.
L’occupation annule le voyage des fidèles de Gaza à la mosquée d’al-Aqsa
.
Une société de sécurité britannique vend son entreprise en Israël
.
Une nouvelle ligne de tramway prévue à Jérusalem
.
Les colons rasent des terres à Jalud dans le sud de Naplouse
.
L’occupation saccage des terres et installe des caravanes à l’est de Bethléem
.
L’occupation arrête deux écoliers au sud de Naplouse
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

L’état islamique n’a pas le monopole de la barbarie

Les décapitations du journaliste américain et du guide de montagne français ont suscité plus de réaction et de couverture médiatique que ne l’ont provoqué les quelques 2200 civils palestiniens massacrés dans la récente guerre menée par l’Etat sioniste à Gaza. Encore, du deux poids deux mesures!

L’EI, fût-ce t-il barbare, a t-il commis plus d’ atrocité que les américains et les israéliens réunis dans l’histoire récente ? Et les musulmans, qu’ont-ils fait pour mériter un tel acharnement, discrédit et dégoût?

Le Dr Jurgen Todenhofer est un essayiste et homme politique allemand qui s’est farouchement opposé aux interventions américaines en Afghanistan et en Iraq. Il explique d’une manière déconcertante et à couper le souffle que les musulmans n’ont commis aucune atrocité ces deux derniers siècles.