MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Vendredi 12 Rabi At-thani 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 12 Rabi At-thani 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Vendredi 12 Rabi At’sèni 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Le président israélien accueille une délégation de la famille royale bahreïnie.
Dans la foulée de l’accord de normalisation, le président d’occupation israélienne accueille ce jeudi une délégation de la famille royale du Bahreïn alors que des indiscrétions véhiculent que Manama a demandé au chef du gouvernement israélien de retarder sa visite prévue pour la semaine prochaine.

Philippe Lazzarini alerte d’un éventuel effondrement de l’UNRWA.
Philippe Lazzarini, commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les refugiés palestiniens dans le Proche Orient (UNRWA), a dévoilé ce jeudi que l’organisation onusienne est « sur le bord de l’abîme », appelant la société internationale à intervenir d’une manière urgente pour la sauver.

L’occupation arrête deux jeunes hommes près d’Al-Aqsa et fait irruption dans la maison du martyr Nour Shuqair.
Aujourd’hui, jeudi après-midi, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté deux jeunes habitants de Jérusalem à la porte du conseil, l’une des portes de la mosquée Al-Aqsa, tandis que d’autres forces ont pris d’assaut la maison du martyr Nour Shuqair dans la ville de Silwan.

Le Hamas annonce la mort de Sadeq al-Mahdi.
Le mouvement du Hamas a pleuré le dirigeant politique Sadeq al-Mahdi, cheikh soufi des Ansar et fondateur du parti nationaliste al-Umma et l’ex- chef du gouvernement soudanais.

L’occupation démolit une maison à Hébron.
Mercredi soir, les forces d’occupation israéliennes ont démoli une maison de deux étages dans la région de Khala al-Natch à Hébron, au sud de la Cisjordanie occupée.

ONG Al-Quds International : un projet dangereux reconnait la souveraineté de l’occupation sur Al-Aqsa.
La Fondation « Al-Quds Internationale » a mis en garde contre un plan dangereux, en cours d’élaboration par les pays arabes, qui reconnait l’occupation israélienne avec une souveraineté légitime et une tutelle religieuse sur la mosquée Al-Aqsa, sur la base du prétendu « accord d’Abraham » (entre Tel Aviv, Abu Dhabi et Manama), à commencer par faciliter l’entrée des normalisateurs arabes à Al-Aqsa.

6 décès et 656 nouveaux cas de coronavirus dans la bande de Gaza.
Aujourd’hui, jeudi, le ministère palestinien de la Santé à Gaza a annoncé l’enregistrement de 6 décès et 656 nouveaux cas du Coronavirus dans la bande de Gaza.

Libération du prisonnier Maher Al-Akhras ce matin.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont libéré le prisonnier Maher Abdel-Latif Al-Akhras, de Jénine, tôt jeudi matin, qui a entamé une grève de la faim qui a duré 103 jours consécutifs contre sa détention administrative.

Issam Youssef : La crise financière de l’UNRWA est politique.
Le chef du Comité populaire international de soutien à la bande de Gaza assiégée, Issam Youssef, a déclaré que la crise financière que traverse l’UNRWA est essentiellement politique.

3e jour d’ouverture du passage de Rafah dans les deux sens.
Ce matin, jeudi (11-26), les autorités égyptiennes ont continué d’ouvrir le point de passage terrestre de Rafah, à titre exceptionnel, pour la troisième journée consécutive. Des centaines de voyageurs ont réussi à le traverser dans les deux sens.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Coronavirus: 1085 nouveaux cas recensés en Algérie.

Les cas de contamination au Coronavirus en Algérie, restent toujours conséquents. Ce jeudi le ministère de la santé a enregistré 1085 nouveaux cas et 23 morts en seulement 24 heures.

Selon les chiffres communiqués par le ministère de la santé ce mercredi, le nombre total des personnes contaminées par le Coronavirus a attient les 79 110 cas. Selon le porte-parole du comité scientifique chargé de suivi du Coronavirus en Algérie, le Dr Djamel Fourar, le nombre total des décès a atteint 2352 morts.

S’exprimant lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie, Dr Fourar a précisé que le nombre de personnes guéries a atteint 51334 patients, dont 622 au cours des dernières 24 heures.

Covid-19 : conversion temporaire d’un hôtel militaire en structure sanitaire.

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire, a présidé jeudi une cérémonie de conversion temporaire de l’hôtel militaire du Centre de Regroupement et de Préparation des Equipes Sportives Militaires en une structure sanitaire dédiée exclusivement à la prise en charge des citoyens malades contaminés de la Covid-19, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre du suivi sur terrain du degré de disponibilité des structures de la Santé Militaire à faire face à la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus, Monsieur le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, a effectué, aujourd’hui jeudi 26 novembre 2020, une visite de travail et d’inspection au Centre de Regroupement et de Préparation des Equipes Sportives Militaires en 1ère Région Militaire, où il a présidé la cérémonie de conversion temporaire de l’hôtel militaire relevant de ce Centre en une structure sanitaire dédiée exclusivement à la prise en charge des citoyens malades contaminés de la Covid-19 et sa mise à la disposition du système de santé publique », a précisé le MDN.

Après la cérémonie d’accueil, le Général de Corps d’Armée, en présence du Secrétaire Général du ministère de la Défense nationale et du Commandant de la 1ère Région Militaire, du Chef du Département Emploi-Préparation/EM-ANP, du Directeur Central des Services de Santé Militaire et des Directeurs Centraux du Ministère de la Défense Nationale et de l’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, a entamé sa visite par la tenue d’une rencontre avec les cadres et personnels de la Santé Militaire, médecins et infirmiers, ajoute le communiqué.

Il a saisi cette occasion pour souligner l’engagement du Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire à suivre, sur le terrain, l’état de disponibilité et d’état-prêt des structures de la Santé Militaires, pour faire face à la propagation de l’épidémie du nouveau Coronavirus, indiquant, à ce propos, que la conversion temporaire de cet hôtel militaire en une structure sanitaire est une mesure qui traduit son souci permanent de concrétiser les engagements de l’Armée Nationale Populaire envers la patrie et le peuple.

« Dans le cadre de l’engagement du Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire à suivre, sur le terrain, l’état de disponibilité et d’état-prêt des structures de la Santé Militaire, afin de faire face à la propagation de l’épidémie du nouveau Coronavirus, il me plait de me retrouver, une fois encore, parmi les personnels de la Santé Militaire, et de présider aujourd’hui la cérémonie de conversion temporaire de l’hôtel militaire du Centre de Regroupement et de Préparation des Equipes Sportives Militaires en une structure sanitaire, dédiée exclusivement à la prise en charge des citoyens malades contaminés de cette dangereuse épidémie.

Ainsi, j’ai dispensé des instructions à l’effet de doter cette infrastructure hôtelière, d’une capacité de (120) lits, de tous les équipements médicaux nécessaires, à l’instar des équipements de respiration artificielle, et d’un staff médical et paramédical qualifié, et de la mettre à la disposition du système de santé publique », a-t-il dit.

« Cette mesure exceptionnelle, prise à la suite de la recrudescence inquiétante du nombre des contaminés par ce virus, à travers tout le territoire national, traduit notre souci permanent de concrétiser nos engagements envers la patrie et le peuple.

Au sein de l’Armée Nationale Populaire, nous n’avons ménagé aucun effort, depuis l’apparition de cette pandémie dans notre pays.

Ainsi, nous avons œuvré dès le début, à prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’endiguer la propagation de cette pandémie dans les rangs de nos Forces Armées.

Nous avons également mobilisé tous les potentiels de l’Armée Nationale Populaire pour soutenir le système de santé publique, à l’instar de la mise à disposition de notre flotte aérienne pour le transport des équipements et produits médicaux, à partir de la République Populaire de Chine, outre l’entière disponibilité à déployer des hôpitaux de campagne, en cas de nécessité, afin de réduire la pression sur les établissements hospitaliers civils », a ajouté le Général de Corps d’Armée.

Il a souligné également que la réussite de l’approche nationale de lutte contre la propagation de cette épidémie demeure tributaire d’une collaboration plus étroite entre les différents intervenants dans ce domaine.

« Je tiens à souligner en cette occasion que la réussite de l’approche nationale de lutte contre la propagation de cette épidémie demeure tributaire d’une collaboration plus étroite entre les différents intervenants dans ce domaine, que ce soit entre les départements ministériels concernés ou en matière de réaction positive des différentes franges de la société aux mesures de prévention édictées par l’Etat et les institutions sanitaires du pays, lesquelles consistent entre autres, à respecter le confinement sanitaire, à éviter les regroupements et à se conformer au protocole sanitaire dans les écoles, établissements et lieux publics », a-t-il indiqué.

Le Général de Corps d’Armée a affirmé qu’il serait judicieux d’investir dans la grande capacité du peuple algérien à faire face aux crises et épreuves, et œuvrer à l’orienter et l’encadrer afin de renforcer la cohésion nationale et mettre en échec toutes les campagnes hostiles tendancieuses.

« Le peuple algérien est connu par sa grande capacité à faire face aux crises et épreuves quelle que soit leur ampleur.

Il serait, donc, judicieux d’investir dans cette louable qualité morale et œuvrer à l’orienter et l’encadrer afin de renforcer la cohésion nationale et asseoir les fondements de l’unité et du raffermissement des rangs internes à travers la conjugaison des efforts de tout un chacun pour pouvoir surpasser cette crise sanitaire et faire parvenir le pays à bon port, notamment ces jours-ci où des campagnes acharnées sont dirigées par des cercles hostiles bien connus qui sont gênés par la ligne nationale honnête et courageuse adoptée par les hautes autorités du pays », a-t-il dit.

« A ce titre et à l’effet de faire échouer ces tentatives pernicieuses, il serait plus judicieux, comme je l’ai déjà souligné, de consentir des efforts soutenus à même d’unifier le front interne à travers la mobilisation de l’opinion publique nationale et sa sensibilisation sur les objectifs inavoués des parties ennemies, la mobilisation de tous les acteurs sur la scène nationale afin d’adhérer aux efforts du commandement du pays et déjouer les plans tendancieux, et nous sommes totalement confiants de l’entière conscience de notre peuple et de sa profonde perception de l’ensemble des enjeux et des défis à relever durant cette période délicate et sensible que vit notre pays, de même que nous sommes confiants et profondément convaincus en sa disposition à mener à bien cette démarche nationale loyale et de sa parfaite compréhension », a-t-il ajouté.

Le Général de Corps d’Armée a salué, par ailleurs, les immenses efforts et incommensurables sacrifices que ne cessent de consentir les personnels du secteur de la santé nationale, civils et militaires, médecins, infirmiers et administrateurs confondus.

« Enfin, je tiens à saluer et à réitérer mes vifs remerciements aux personnels du système de santé national, civils et militaires, médecins, infirmiers et administrateurs confondus, pour les immenses efforts et sacrifices consentis avec abnégation, tout au long de cette dangereuse crise sanitaire, au service de leurs confrères atteints de ce virus contagieux », a-t-il dit, ajoutant: « qu’Allah nous prête assistance pour contribuer au progrès de notre armée, à la prospérité de notre valeureux peuple et à la sécurité de notre chère patrie ».

A l’issue, le Général de Corps d’Armée s’est enquis de près des différentes mesures et dispositions prises à l’effet d’adapter cette infrastructure hôtelière à ces nouvelles missions médicales.

Il a également constaté la disponibilité des équipements, sanitaires et logistiques, des matériels modernes et moyens médicaux mis à disposition pour garantir une prise en charge optimale des patients, ainsi que les mesures préventives pour la protection du staff médical qui travaille aux premiers rangs et qui se trouve en contact direct avec les malades, a conclu le communiqué.

Ansej : Rééchelonnement des dettes pour les jeunes promoteurs.

L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) a annoncé de nouvelles facilités au profit des petites entreprises qui ont des difficultés à payer leurs dettes, en application des nouvelles mesures prises pour les prendre en charge.

L’Ansej a annoncé ce jeudi dans un communiqué publié sur sa page Facebook, que les jeunes propriétaires de petites entreprises concernées peuvent bénéficier de la procédure de rééchelonnement des dettes sans intérêt, qu’il s’agisse de prêts bancaires ou de prêts non rémunérés accordés par l’agence.

Selon le même communiqué, les entreprises concernées bénéficieront notamment de la facilitation et de l’assouplissement des procédures liées au rééchelonnement avec l’annulation des différentes conditions, principalement l’annulation de l’obligation de contrôle des équipements de l’entreprise par les agents de l’ANSEJ et la suppression du remboursement obligatoire d’une partie du prêt bancaire (de 05% à 10%), en plus d’annuler l’application d’un taux d’intérêt de 5,5% sur le prêt bancaire lors du rééchelonnement.

Salah Goudjil souhaite un retour imminent du président Tebboune.

Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a évoqué, ce jeudi, l’état de santé du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, hospitalisé depuis le 28 octobre dernier en Allemagne après sa contamination par le coronavirus (Covid-19).

A l’issue de l’adoption par le Conseil de la nation du projet de la loi de Finances 2021 et de la loi relative à la prévention et à la lutte contre les crimes d’enlèvement de personnes, rapporte l’agence officielle APS, Goudjil a souhaité un prompt rétablissement et un retour imminent du président Tebboune au pays en vue de poursuivre ses missions nobles et historiques pour l’édification de l’Algérie nouvelle.

Selon lui, l’Algérie « connaîtra des étapes phares et décisives qui permettront de renouveler les institutions de l’Etat et de redonner la parole au peuple, à travers la révision de la loi électorale suivie de l’organisation d’élections locales pour parachever le renouvellement, horizontal et vertical, des institutions de l’Etat ».

Au volet économique, Goudjil a souligné que la Loi de finances constitue « le miroir du programme élaboré par le Président de la République et approuvé par le peuple qui a élu le Président Abdelmadjid Tebboune », rappelant la position du chef de l’Etat qui « refuse de recourir à l’endettement extérieur, pour préserver l’autonomie de décision politique de l’Algérie » qu’il qualifie d’ »acquis historique et Novembriste ». Dans ce cadre, il a mis en garde contre les répercussions du « risque de croisement entre la politique parallèle et l’économie parallèle ».

S’agissant de la situation pandémique que traverse l’Algérie suite à la propagation du nouveau coronavirus, M. Goudjil a précisé que « la pandémie a quelque peu retardé les étapes prévues dans le programme du Président », soulignant la nécessité de «gérer cette situation sanitaire sans oublier les promesses faites au peuple ».
« Nous n’avons aucun problème avec le Maroc »

Par ailleurs, le président du Conseil de la nation par intérim a réaffirmé jeudi la position « constante » de l’Algérie en faveur du droit du peuple sahraoui à « l’autodétermination ». Il a précisé l’Algérie « soutient en permanence les causes justes et se tient aux côtés des peuples qui revendiquent et luttent pour la libération, à l’instar du peuple sahraoui qui est en droit de décider librement de son sort, conformément aux chartes internationales ».

« Nous n’avons pas de problème avec le Maroc, mais celui-ci a un problème avec le Sahara Occidental, et le peuple sahraoui a le droit de choisir entre l’indépendance ou rester avec le Maroc », a-t-il soutenu, fustigeant, à ce titre, « l’ouverture par certains pays africains de consulats dans la ville occupée de Laâyoune ».

Evoquant la question palestinienne, M. Goudjil a exprimé « sa consternation » face à ce qu’il a qualifié « d’empressement pour la normalisation avec l’entité sioniste », citant à ce titre l’ouverture de certains consulats de pays arabes auprès de l’entité sioniste.

Le président du Conseil de la nation par intérim a, en outre, abordé la position de l’Algérie vis-à-vis de la question libyenne, rappelant que l’Algérie est favorable à une solution nationale (dialogue inter-libyen) à cette question.

Acquisition du vaccin : L’Algérie est dans « une phase très prudentielle ».

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid, a déclaré l’Algérie reste « dans une phase très prudentielle », quant à l’acquisition du vaccin contre le coronavirus Covid-19.

Invité hier mercredi dans l’émission « Santé MAG », diffusée sur la télévision publique, le ministre a indiqué qu’il n’y a pas de vaccination de masse. Il y’a des vaccinations en phase 3 avec des volontaires.

« Nous ferons le choix le moment venu du meilleur vaccin pour notre population », a-t-il ajouté.

Le ministre estime que l’acquisition du vaccin anti-covid « prendra le temps qu’il faudra et ce, au même titre que les autres pays. Il y a des pays qui avancent des dates avant d’en donner d’autres. »

« Nous sommes dans une situation véritablement alarmante mais maîtrisable et maîtrisée », a rappelé le ministre de la Santé, ajoutant que « nous ne sommes pas dans une situation qui exigerait la mise en place d’hôpitaux de compagne ».

Interrogé sur la fermeture des écoles, M. Benbouzid a indiqué que « nous fermerons les écoles que si il y a une situation inquiétante ».

De son côté, le ministre délégué à la Réforme hospitalière, Pr Smail Mesbah, a affirmé que la campagne de vaccination « se fera dans un contexte spécifique, d’urgence et limité en approvisionnement », expliquant que « nous ne pourrons pas avoir toute la quantité au moment voulu et ce sera le cas pour tous les pays ».

Il a également souligné que l’opération de vaccination « s’étalera dans le temps et concernera plusieurs catégories de la population, contrairement aux autres campagnes ».

Des pluies sous forme d’averses orageuses sur les wilayas de l’Ouest à partir de jeudi soir.

Des pluies parfois sous forme d’averses orageuses affecteront les wilayas de l’Ouest du pays à partir de ce jeudi soir, indique l’Office national de la météorologie (ONM) dans un bulletin spécial (BMS).

Placées au niveau de vigilance Orange, les wilayas concernées par les pluies sont Tlemcen, Ain Temouchent, Oran, Sidi Bel Abbes, Naâma et le Nord de Béchar, et ce à partir de ce jeudi à 21h00 jusqu’à vendredi à 15h00 au moins, avec des quantités estimées entre 20 et 40 mm , précise la même source.

Des rafales de vent sous orages sont également prévues, ajoute l’ONM.

Pr Belhocine : « Le traitement à la chloroquine est toujours en vigueur ».

Le Professeur Mohamed Belhocine, membre du Comité scientifique et président de la cellule d’investigation de suivi des enquêtes épidémiologiques du coronavirus sur le terrain, a fait savoir mercredi que la Chloroquine est toujours utilisée pour traiter les malades atteints de la Covid-19. Pr Belhocine est « pour » qu’on continue à traiter ces patients avec la chloroquine tant qu’il n’y a pas de changement officiel.

« Le protocole officiel mis en place par le ministère de la Santé n’a pas été changé et devrait rester toujours en vigueur tout au moins dans les hôpitaux », a fait savoir Pr Belhocine dans une déclaration au journaliste de la chaîne 3, Ahcène Chemache, qui l’a interrogé sur l’utilisation de la Chloroquine. Le membre du Comité scientifique est « pour qu’on continue à respecter le protocole tant qu’il n’y a pas officiellement un changement ».

Promue par l’infectiologue français de l’IHU de Marseille, Professeur Didier Raoult, la Chloroquine a été adoptée dès le mois de mars dernier par les autorités sanitaires algériennes dans le protocole thérapeutique pour traiter les malades atteints par la Covid-19.

En mai dernier, des experts algériens avaient défendu l’efficacité de la chloroquine après la décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de suspendre temporairement les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine. «

« Nous avons traité des milliers de cas avec ce médicament avec beaucoup de succès à ce jour. Et nous n’avons pas noté de réactions indésirables », avait déclaré à l’AFP le Dr Mohamed Bekkat, membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19 en Algérie. « Nous n’avons enregistré aucun décès lié à l’utilisation de la chloroquine », avait précisé le Dr Bekkat, également président du Conseil de l’ordre des médecins algériens.

Le protocole thérapeutique « hydroxychloroquine+azithromiycine » promu par Pr Raoult a valu à ce dernier des dépôts de plainte en France. Des études ont même été publiées pour démontrer l’inefficacité de ce traitement contre la Covid-19.
« La situation actuelle est préoccupante ».

Pr Belhocine s’est également exprimé sur la situation sanitaire marquée par la recrudescence depuis plusieurs jours de la pandémie de la Covid-19. « La situation actuelle est préoccupante par le fait que la société souffre, il y a beaucoup de cas venus d’un seul coup renforcer l’idée d’une recrudescence importante dans de nombreuses wilayas avec bien sur tout leur lot de souffrances familiales, individuelles et collectives et toute la pression qu’elle exerce sur le système de santé d’une manière générale », a-t-il expliqué.

Pour le Professeur Belhocine : « Les mesures qui ont été prises pour essayer de contrecarrer cette tendance brutale à la hausse sont des mesures techniques au niveau des hôpitaux pour essayer d’élargir au maximum l’offre de soins, mais aussi les mesures prises par le gouvernement notamment le reconfinement partiel d’un certain nombre de wilayas qui pour l’instant semblent difficiles à évaluer du point de vue de leur impact. Nous espérons bien que ces mesures-là commencent à produire leur fruit dans les jours qui viennent et nous verrons aussi le nombre d’hospitalisation et le nombre de cas d’une manière générale baisser pour éviter d’aller vers des mesures encore plus strictes ».

« Il est très difficile de porter un jugement à l’emporte-pièce sur le nombre de cas grave et le nombre de décès. Il y a certainement plus de cas sévères et plus de décès parce qu’il y a plus de cas tout court. Donc, en chiffres absolus, lorsque vous avez 2% de décès par exemple et si vous avez 400 cas, et les 2% c’est 8 décès et c’est vous avez 200 cas, 2% c’est 4 décès et ce n’est pas la même chose », a-t-il expliqué en ajoutant qu’ »il faut être prudent dans l’analyse de cet élément-là d’autant plus que beaucoup de cas modérés ou légers sont traités par les médecins privés et échappent aux statistiques, donc le dénominateur est difficile à calculer. Il faut laisser ce travail aux statisticiens qui pourront donner des chiffres plus précis ».

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Flash info pour le Lundi 1er Rabi At-thani 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 1er Rabi At-thani 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Lundi 1er Rabi At’sèni 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Tension dans la prison de Shata suite à l’envahissement des forces pénitentiaires.
Le bureau d’information des détenus palestiniens a indiqué que la situation dans la prison de Shata est très tendue suite à l’envahissement des forces de répression connues sous le nom de Matsada aux cellules des détenus et la confiscation de leurs affaires.

Le gouvernement israélien ratifie l’accord de normalisation avec le Bahreïn.
Le gouvernement israélien a ratifié ce dimanche l’accord de normalisation avec le royaume de Bahreïn stipulant le maintien des relations diplomatiques entre les deux pays.

Des cas d’asphyxie au gaz à l’ouest de Ramallah.
Un certain nombre de travailleurs ont été asphyxiés dimanche alors qu’ils inhalaient des gaz lacrymogènes tirés par les forces d’occupation israéliennes près du village d’Al-Médéa, à l’ouest de Ramallah.

Des dizaines de colons prennent d’assaut Al-Aqsa.
Des dizaines de colons ont pris d’assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa dimanche matin et effectué des visites provocatrices sous la protection des soldats israéliens.

Une décision de fermer la ville de « Tal » en raison du nombre élevé de cas du « Coronavirus ».
Le gouverneur de Naplouse, le général ibrahim Ramadan, a décidé dimanche de fermer la ville de Tel en raison du nombre élevé de personnes infectées par le coronavirus.

Ministère de la Santé: 7 décès et 976 nouveaux cas de Coronavirus.
Aujourd’hui, dimanche, le ministre de la Santé, Mai Al-Kaila, a annoncé que 7 décès et 976 nouveaux cas de «coronavirus» ont été enregistrés (dont 112 à Jérusalem dans les trois jours), et 585 cas de rétablissement, au cours des dernières 24 heures.

Hamas: la coopération émiratie avec les représentants de la colonisation en Cisjordanie renforce le plan d’annexion.
Le mouvement de résistance islamique « Hamas » a déclaré que recevoir le chef du Conseil sioniste des colonies sionistes en Cisjordanie, conclure des accords économiques avec les EAU constituait un réel soutien aux activités de colonisation en Cisjordanie occupée.

Des colons attaquent des agriculteurs à l’est de Yatta.
Aujourd’hui, dimanche, un groupe de colons extrémistes a attaqué des agriculteurs de la région d’Al-Tha`la, à l’est de Yatta, au sud du gouvernorat d’Hébron, et les a empêchés d’accéder à leurs terres.

Des offres israéliennes pour construire 1257 unités coloniales au sud de Jérusalem.
L’Autorité israélienne de la planification et des terres a lancé des offres pour la construction de 1257 nouvelles unités coloniales, dans la colonie de «Givat Hamatos», au sud de Jérusalem occupée.

Mechaal: le martyr Al-Ja’bari était un symbole de conscience incluant le djihad, la politique et le foi.
L’ancien chef du bureau politique du Hamas, Khaled Meshaal, a affirmé que l’ancien commandant en chef adjoint des Brigades Al-Qassam, le martyr Ahmed Al-Ja’bari, était un véritable chef, un visionnaire, qui dirigeait, bougeait, faisait bouger ses frères et les hébergeait.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Coronavirus : 860 nouveaux cas recensés en Algérie.

Le bilan quotidien des contaminations au Coronavirus en Algérie reste toujours élevé. Ce dimanche le ministère de la santé a enregistré la contamination de 860 nouveaux cas et le décès de 15 personnes en seulement 24 heures.

Avec le nouveau bilan le nombre total des cas confirmés dans le pays passe ainsi à 67 679 et celui des décès a atteint 2154 morts depuis le début de la pandémie dans le pays a indiqué ce dimanche à Alger le porte-parole du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus en Algérie, le Dr Djamel Fourar.

S’exprimant lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie, Dr Fourar a précisé que le nombre de personnes guéries a atteint 44633 patients, dont 434 au cours des dernières 24 heures.

Pr Rachid Belhadj: Le CHU Mustapha a enregistré hier 11 décès liés au Coronavirus.

Le CHU de Mustapha, enregistre une hausse des hospitalisations pour cause de Coronavirus, mais aussi une hausse dans le nombre des décès. Rien qu’hier, le 14 novembre, 11 décès ont été recensés au sein de ce CHU.

« Nous assistons depuis plus d’une semaine à une forte demande au niveau des hospitalisations notamment en réanimation, suite à la hausse de la virulence du virus donnant plus de contaminations et de cas grave » a déclaré à la radio le professeur Rachid Belhadj, directeur des activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha Bacha. « Nous avons enregistré aussi une hausse de la demande pour l’oxygène », le fait que « la majorité des cas hospitalisés nécessite de l’oxygène » a-t-il indiqué.

Ce qui est encore inquiétant selon le Pr Belhadj, est la hausse du nombre de décès, « ce qui nous impose à adopter d’autres stratégies » a-t-il souligné. « Rien que pour la journée d’hier le 14 novembre, nous avons enregistré 11 cas de décès au CHU de Mustapha Bacha » a-t-il affirmé.

S’agissant des cas de contamination, le professeur a indiqué que les personnes âgées sont les plus touchées, mais aussi le personnel médical qui est fortement exposé au risque de virus. « Nous avons entre 20 à 30 cas du personnel médical contaminées par jour » a-t-il encore affirmé, mais ça « reste des contaminations extrahospitalier ». Ce qui pénalise davantage l’effectif médical qui est déjà sous la pression.

Face à cette situation, le Professeur Belhadj a appelé la population à faire plus attention pour ne pas augmenter les contaminations, face à cette pandémie qui risque d’être « constante dans le temps et menaçante vis-à-vis des personnes » qui nous entourent. Le professeur a suggéré à ce que l’Etat reste à l’écoute du personnel médical et à l’assister, jusqu’à ce qu’on arrive à faire face à cette pandémie qui est unique et inquiétante.

Fawzi Derrar : « Le scanner n’est pas efficace pour diagnostiquer le Coronavirus en hiver ».

L’utilisation des scanners peut ne pas être efficace en hiver pour diagnostiquer le coronavirus, a affirmé ce matin le Dr de Fawzi Derrar, directeur de l’institut Pasteur d’Alger.

Selon ses explications lors de son passage sur la radio ce dimanche, le Dr Derrar a indiqué que le diagnostic par scanner donne les mêmes résultats que celui d’autres maladies.

L’invité de la radio a souligné aussi qu’il existe un nouveau modèle de tests de la PCR plus efficace pour la détection de la COVID-19, et l’Algérie recevra 10 000 unités dans les prochains jours.

Par ailleurs, le directeur de l’institut pasteur a souligné que l’Algérie traverse une deuxième vague et le nombre de cas risque de connaitre une hausse notamment avec la période hivernale, pour se stabiliser en décembre.

S’agissant du vaccin contre la grippe saisonnière, Derrar a réaffirmé qu’il n’est pas efficace contre le Coronavirus et ne protège pas contre les contaminations ou les infections à la Covid-19.

L’INAPI organise le prix Brand Award et celui de la meilleure invention.

L’Institut national algérien de la Propriété industrielle (INAPI) organise la première édition du prix de la meilleure marque et un concours national de la meilleure invention, à l’occasion de la 26e journée nationale de l’innovation, a annoncé ce dimanche 15 novembre 2020 le ministère de l’Industrie dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Ces deux concours sont une opportunité pour les institutions nationales de promouvoir leur marque et d’exposer leurs produits, et une opportunité pour les innovateurs et porteurs de projets d’exposer et de faire connaître leurs inventions, précise le même communiqué.

A noter que compte tenu de la situation sanitaire actuelle, les deux compétitions seront organisées, exceptionnellement, à distance, explique le ministère qui précise que pour participer aux deux concours, il faudra remplir les formulaires sur le site internet de l’Institut national algérien de la propriété industrielle.

La date limite de soumission des formulaires de participation est le 26 novembre 2020.

Covid-19: Encore trois pharmaciens décédés.

Le syndicat national des pharmaciens d’officine (Snapo) annonce le décès de trois pharmaciens, durant ces trois derniers jours. « il y a juste deux jours nous perdions un pharmacien d’officine a Ain Touta, wilaya de Batna, Rochdi Chaghi. Aujourd’hui, (hier ndlr) nous perdons un autre pharmacien d’officine, exerçant à Médéa, Baradai Abdelkader et également un autre pharmacien d’officine de Blida, Taane Ahmed. Ils sont tous les trois morts des suites d’une atteinte à la covid-19 », indique le Snapo.

Il faut dire que tous les professionnels de la santé confondus, sont les plus exposés à être contaminés par le Coronavirus Covid-19 en Algérie.

La distanciation d’un mètre, entre le comptoir et les clients, est l’unique mesure de protection dont dispose les pharmaciens; selon le Snapo.

Dans ce sens, le Snapo a lancé à maintes reprises un appel à tous les bureaux de wilayas du syndicat de se lancer dans la solution locale pour la dotation en masques. Ainsi, le syndicat encourage ses confrères, en rappelant qu’ils sont en première ligne et très exposés; et que l’union est leur seule option afin de surmonter cette crise sans perdre leurs collègues.

Le DG du CHU Mustapha Bacha nie la fermeture de l’hôpital.

Le directeur général de l’hôpital universitaire Mustapha Bacha, Benana Abdeslam, a nié la fermeture de l’hôpital en raison de la surcharge, rapporte la Radio nationale.

M. Benana a souligné que les activités se déroulaient « d’une manière normale et 24 heures sur 24 », selon le même média.

Dans le même contexte, il a déclaré que l’hôpital a accueilli aujourd’hui 130 patients soupçonnés d’être infectés par le Coronavirus, dont 17 ont été hospitalisés, tandis que 65 autres ont bénéficié d’un traitement externe car leur état était jugé «bénin».

L’hôpital a également accueilli 48 personnes dans le but d’effectuer un suivi médical périodique, selon le même responsable, qui a ajouté que 300 lits étaient consacrés aux patients atteints de la Covid-19 et 90 pour les soins intensifs, précise la même source.

Quant aux autres services de l’hôpital, tels que la maternité ou la pédiatrie, les activités de ces services se déroulent également normalement.

Covid-19 : 21 décès enregistrés au CHU de Béjaïa en moins de 48h.

Le CHU de la wilaya de Béjaïa a enregistré 21 décès dus à la contamination a la covid-19, en moins de 48h, a fait savoir Hafid Boudrahem, surveillant médical de l’hôpital Khelil Amrane.

Intervenant samedi matin sur les ondes de la radio Soummam Béjaïa, le même responsable a précisé que 14 décès ont été enregistrés au niveau de l’hôpital Khelil Amrane et 7 au niveau de l’hôpital Frantz Fanon. La moyenne d’âge des personnes décédées varie entre 65 et 85 ans, a-t-il ajouté.

Hafid Boudrahem, cité par le journal Liberté, a indiqué que 41 personnes contaminées par le coronavirus, dont 30 malades admis aux urgences et nécessitant une oxygénation, ont été hospitalisés entre jeudi soir et samedi matin.

Pour rappel, le 7 novembre dernier, la directrice du CHU de Béjaïa, Ghania Gherbi, a tiré la sonnette d’alarme quant à la saturation de l’établissement hospitalier face au nombre important de cas de Covid-19 qui affluent vers l’hôpital.

Intervenant sur les ondes de la radio Soummam, la directrice du CHU a indiqué : « L’établissement Frantz Fanon est archicomble. Nous avons alors mis en place 26 lits au service orthopédie et 26 autres au service neurochirurgie. En moins de 14 heures, ils étaient complets et nous n’avions plus où mettre les malades », a-t-elle déclaré.

« Nous avons mis en place 26 autres lits au service de chirurgie générale. Nous avons évacué les malades non-covid à la clinique Targa Ouzemmour. L’hôpital Khellil Amrane est également plein de cas de Covid-19 », a précisé la directrice qui a ajouté que son établissement ne disposait plus de sources d’oxygène suffisantes pour faire face aux besoins des patients et que le personnel des établissements hospitaliers était débordé et ne pouvait plus faire face à cette situation.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb