MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 19 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 19 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : L’urine de chameau, est-ce vraiment un remède ?

L’urine du chameau pourrait soigner les cancers.

Quel sont les bienfaits du lait de chamelle sur lesquels la FAO (organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) effectue des recherches. Et quel sont ceux de l’urine du chameau. Un bédouin éleveur de chameau donne son remède bénéfique pour la santé : trois verres de lait de chamelle et un verre d’urine. Il raconte l’expérience menée de 40 malades du cancer qui sont restés près de lui, et qui ont pris ce remède quotidiennement. De retour de leur cure, les médecins ont noté une amélioration de l’état de leurs patients.

L’urine du chameau est-il donc un remède contre le cancer ? C’est la question que s’est posé une chercheuse dans ce domaine, Docteure Faten Abderahmane Khorshid, au Centre de recherche médical du Roi Fahd, à Jeddah. La scientifique évoque la découverte incroyable de l’urine de chameau comme un possible remède pour les cancéreux. Elle décrit son étonnante composition moléculaire. Ainsi, elle explique qu’en très petite quantité, l’urine contient de l’or, de l’argent, du platine, autant d’éléments qui sont toxiques pour l’homme mais qui en nanoparticules se dirigent vers les cellules cancéreuses et pour n’attaquer qu’elles. Les cellules saines qui sont autour ne sont donc pas touchées. Pour l’instant, la recherche n’est encore qu’au stade de l’expérimentation mais tests sur des patients bénévoles et sur des souris leucémiques s’avèrent être positifs.

La chercheuse participe à l’élaboration de capsules composées d’urine séchée. Les recherches sont encore en cours, mais elle espère que l’urine de chameau contribuera à soigner de graves maladies tels que les cancers, le sida, l’hépatite, des maladies du foie, etc.

La recherche n’est encore qu’a ses débuts. Il reste d’autres points à soulever : la conversion d’urine de chameau en un médicament que l’on pourrait avaler, s’assurer que l’urine n’a pas d’effets secondaires ou néfastes sur le patient.

L’urine du chameau, remède de la médecine traditionnelle.

Il semble, d’après des hadiths, que l’urine de chameaux faisait partie de la médecine traditionnelle de l’époque. Elle était aussi ancrée dans la culture des Arabes bédouins.

Ainsi, Anas Ibn Malik a rapporté que certaines personnes appartenant à la tribu de Uraina, sont venus à Médine, mais n’ont pas pu supporter le climat. Le Messager (salaLlahou alayi wa sallam) leur dit : Vous pouvez aller aux chameaux de Sadaqa, et boire leur lait et l’urine. Ils l’ont fait et ils se sont rétablis. Cette histoire est rapportée aussi bien par Boukhari que par Mouslim.

Le système immunitaire robuste du chameau.

Quoiqu’il en soit le chameau est aussi un animal au système immunitaire robuste. C’est d’ailleurs sur cette spécificité qu’une équipe de scientifiques des Emirats Arabes Unis ont travaillé. Le Docteur Jassim Sabah du Complexe Zayed, pour la recherche et la médecine traditionnelle s’est penché sur la résistance des anticorps des chameaux à de nombreuses maladies virales mortelles.

Cette santé robuste incroyable leur permette sans doute de faire face aux conditions de vie difficiles du désert. Cette découverte permettrait d’envisager notamment l’extraction d’anticorps du chameau pour soigner certaines maladies chez l’être humain.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Syrie : Alep : Les internautes partagent ce dessin avec le mot « Alep » écrit en arabe, taché de gouttes de sang.

La désastreuse situation vécut par les Allepins en ce moment bouleverse le monde impuissant face à tant d’horreurs.

En effet, il est fait état d’exécutions, de tortures à l’encontre des civils par l’armée de bachar.

Selon l’ONU, des centaines d’innocents auraient trouvés la mort et les rues jonchent de corps laissés à l’abandon.

C’est pourquoi, sur les réseaux sociaux, la destruction de la ville, considérée comme « la pire tragédie humanitaire du 21ème siècle », suscite l’émotion et l’indignation.

Impuissants, les internautes partagent des dessins avec le mot « Alep » écrit en arabe, taché de gouttes de sang. Une manière pour eux de rendre hommage à cette ville laissée dans l’oubli.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Allemagne : L’homme qui avait perpétré l’attentat contre une Mosquée a été arrêté.

Nous vous relations dans les colonnes de notre rédaction l’attentat perpétré à l’encontre d’une Mosquée à Dresde en allamgne au mois de septembre dernier.

C’est ainsi qu’un homme a tenté de faire exploser le lieu de culte avec une bombe placée devant la porte. L’explosion n’a fait aucune victime mais le drame a été évité de justesse car l’imam, son épouse et leurs enfants se trouvaient au domicile au moment de l’explosion.

C’est donc un homme âgé de 30 ans qui vient d’être interpellé sur le lieu même de son travail. Chez lui, la police a retrouvé du matériel pouvant servir à la fabrication d’explosifs.

Il s’agit vraisemblablement d’un militant du groupe islamophobe nommée PEGIDA.

De plus, le même jour, une autre bombe, qu’on lui impute également, explose sur la terrasse d’un centre de la ville de Saxe occasionnant des dégâts matériels.

La police a donc effectué un bon travail, ne cessant d’enquêter jusqu’à remonter au coupable. Notons qu’à un aucun moment le terme « terroriste » n’est utilisé par la presse pour qualifier cet homme qui a tenté d’assassiner des musulmans à l’aide d’engins explosifs…

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Commerces halal: Le tribunal annule les arrêtés du maire FN de Beaucaire.

Le tribunal correctionnel de Nîmes a rendu ce jeudi 15 décembre 2016 son délibéré dans l’affaire des
commerçants français de confession musulmane, partie civile contre le Maire FN de Beaucaire, M. Sanchez.

Après enquête diligentée par M. le Président du tribunal, il a été constaté l’illégalité des deux arrêtés
municipaux délivrés par le Maire de la commune, qui ont été par conséquent annulés. Les services de police n’ont relevé aucune plainte ni pour troubles de l’ordre public, ni pour tapage nocturne, contrairement à cequ’avait affirmé le Maire de Beaucaire.

Sur ce point, nous ne pouvons qu’être satisfaits. Néanmoins, le tribunal a constaté le caractère insuffisant de la preuve de la discrimination envers les commerçants musulmans, en raison du fait que ces arrêtés visaient également deux commerçants équatoriens ; c’est la raison pour laquelle la discrimination n’a pas été retenue et le Maire de Beaucaire a été relaxé.

Eu égard à la bonne foi des commerçants, le Maire de Beaucaire a été débouté de toutes ses demandes de dommages et intérêts pour procédure abusive et le tribunal a ordonné la restitution des consignations aux parties civiles.

Les plaignants étaient représentés par Maître Khadija Aoudia et soutenus par le Président de l’Observatoire National contre l’islamophobie et cela depuis le début des premières procédures datant de juillet 2015.

Le Président de l’Observatoire National contre l’islamophobie.
Secrétaire général du C.F.C.M.
Abdallah ZEKRI.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Turquie : attaque contre un bus transportant des soldats à Kayseri.

Un véhicule a explosé au passage d’un bus transportant des soldats réservistes, en face de l’université de Kayseri, une ville du centre de la Turquie, située au Sud-Est de la capitale Ankara.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Une mosquée de Château-Thierry victime d’un incendie criminel.

Un incendie a ravagé la salle de prière des femmes de la mosquée du quartier du Patis Saint-Martin à Château-Thierry dans l’Aisne. Le feu qui a pris peu après 1h du matin a dégradé les murs et la moquette. Le ou les malfaiteurs ont également « dégradé les sanitaires, en renversant différents produits », rapporte le quotidien l’Union. Une enquête est ouverte par la police. Pour le procureur de Soissons, la piste criminelle en fait aucun doute.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Israël veut démolir des dizaines de maisons dans les territoires occupés en 1948
.
Ban Ki-Moon confirme qu’il soutient la solution à deux Etats et la levée des restrictions sur Gaza
.
L’UNRWA ferme 6 écoles en Cisjordanie pour avoir levé le drapeau de la Palestine
.
L’occupation réprime des marches en Cisjordanie, plusieurs blessés
.
Le Hamas salue les masses qui ont participé aux célébrations de son 29ème anniversaire
.
L’occupation continue à détenir le prisonnier Nael Barghouti malgré la fin de sa peine
.
Ouverture exceptionnelle du passage de Rafah face aux cas humanitaires
.
Un expert tunisien en aviation assassiné et le Mossad soupçonné
.
L’occupation installe deux barrages militaires au sud d’Hébron
.
Affrontements à Qaryout dans le sud de Naplouse
.
Les forces d’occupation délivrent les corps de trois martyrs l’un d’eux s’avère faux
.
Un militant de Hamas tombe en martyr lors des exercices d’entrainement
.
Deux grévistes de la faim entre la vie et la mort
.
Netanyahu incite à la démolition rapide des maisons palestiniennes
.
Israël annule la visite des fidèles gazaouis à al-Aqsa
.
Israël libère les corps de 7 Palestiniens tués
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Liban : Le funeste commerce d’organes humains

Depuis les événements en Syrie, un afflux massif de réfugiés se rendent au Liban. Ces réfugiés se sont concentrés à Hay el Ghoarbey, proche du camp de réfugiés palestiniens de Chatila. Au sein du bidonville de Hay el Ghoarbey, ce ne sont pas moins de 15000 réfugiés syriens qui y « vivent » dans les conditions les plus déplorables, et sans réelles aides internationales. C’est dans ce contexte de misère, que les réfugiés syriens « acceptent » de vendre leurs organes au marché noir.

L’extrême pauvreté comme source de profit

Le quotidien de ces réfugiés, entre violence et insalubrité, est un combat pour la survie, que ce soit au niveau de la nourriture, du logement, de l’accès au soin ou de l’accès à l’éducation. Dans cette situation, de plus en plus de réfugiés donnent suite aux sollicitations des « rabatteurs » travaillant pour des cliniques privées afin de vendre leurs reins. Un rein permet à un réfugié d’être rémunéré de 7000 à 9000 dollars (environ 5000 à 7500 euros). Cette somme sert surtout à faire vivre la famille du réfugié pendant un temps. Le donneur a généralement entre 14 et 30 ans, et doit être en bonne santé….

Les rabatteurs sont rémunérés, eux, de 700 à 800 dollars (500 à 650 euros) par vente. Ce marché est organisé par des cliniques privées de Beyrouth qui revendent les organes aux clients finaux, les marges peuvent alors atteindre les 15 000 dollars (environ 12500 euros).

Des clients fortunés et une impunité révoltante

Les cliniques qui participent à ce marché procèdent de 2 manières pour la revente de l’organe. Ils peuvent pratiquer directement la transplantation auprès de leurs riches clients issus du Moyen-Orient ou d’Europe pour la plupart. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique qu’il y aurait 5000 à 10 000 greffes illégales chaque année.

La seconde façon de mettre les organes à disposition des clients est tout simplement l’export, en effet, les organes sont envoyés notamment dans les Pays du Golf, l’Europe et les États-Unis.

Cette pratique est évidemment interdite au Liban, néanmoins, les différentes institutions chargées de lutter contre ces agissements criminels n’ont jamais réussi à endiguer le fléau. Le ministre de la santé du Liban, indique qu’une enquête est ouverte, avec assez peu de résultats à ce jour.

« les services de renseignement travaillent sur ce dossier car ce sont des crimes. Parfois certains des réfugiés sont victimes d’abus » (M. Wael Bou Faour ministre de la santé du Liban)

Il est temps que la communauté internationale se penche de manière concrète sur la situation des réfugiés syriens, toujours plus nombreux chaque jour à fuir la Syrie (environ 3 million de réfugiés à ce jour, selon le dernier bilan du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux réfugiés), et que cesse définitivement l’exploitation de la misère humaine au profit d’un petit nombre de nantis sans scrupule.