MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 5 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 5 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Les mérites du Paradis : le premier à y entrer et le dernier.

L’entrée au Paradis est caractérisée par certains points – que l’on retrouve dans les paroles d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) – et qu’il nous semble important de relever. Nous nous baserons sur l’ouvrage d’Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) intitulé « Le Paradis » ainsi que sur celui d’Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) nommé « Les délices du Paradis ».
Nous nous intéresserons à trois points en particulier que sont : le portier et les responsables du Paradis, le premier qui frappera à la porte du Paradis à savoir le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et pour finir, les derniers à entrer au Paradis incha Allah.

Le portier et les responsables du Paradis.

Le portier et les responsables du Paradis sont des Anges. Chaque Ange qu’Allah a créé à un rôle bien défini. Ainsi, Il a créé des Anges afin qu’ils prennent la responsabilité du Paradis. Nous ignorons leur nombre exact, à Allah revient le savoir de toute chose.
Notre Seigneur a dit : {Et l’on conduisit au Paradis, en groupes homogènes, ceux qui avaient craint pieusement leur Seigneur. Lorsqu’ils y arrivèrent et que ses portes s’ouvrirent, ses gardiens leur dirent : « Paix et salut à vous ainsi que béatitude ! Entrez-y donc pour l’éternité. »} (Sourate 39 : Verset 73). Les gardiens ou responsables du Paradis sont les Anges qu’Allah a assigné à cette place.

De plus, un hadith évoque le portier du Paradis. En effet, selon Soulaymen ibn El Moughira, Thabit et Anas (qu’Allah les agréé), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « J’arriverai à la porte du Paradis, le Jour du Jugement dernier, et je demanderai l’ouverture de cette porte. Le responsable demandera « Qui es-tu ? » Je répondrai : « Mohamed ! » Il dira, précisément : « Je ne suis autorisé à ouvrir la porte à aucun être avant toi ». (Rapporté par Ahmed et Muslim). Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute que le portier et « le plus haut responsable des Paradis est Radwan (‘alayhi salam). »

Le Messager d’Allah (saws), le premier qui frappera à la porte du Paradis.

Comme nous venons de le voir, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) demandera l’ouverture de la porte du Paradis. C’est ainsi que Radwan (‘alayhi salam) « se lèvera spécialement par respect et pour la dignité du Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam). […] Il se lèvera en personne et lui ouvrira la porte. Il ne se lèvera jamais plus, pour personne d’autre que lui. Par contre, les responsables du Paradis travailleront sous les ordres de leur Chef Radwan (‘alayhi salam). » Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) souligne bien le fait que le portier et le plus haut responsable du Paradis, à savoir Radwan (‘alayhi salam) ne se lèvera qu’une seule fois et ce sera pour l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam).

Par ailleurs, ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) sera bien le premier à frapper à la porte du Paradis en citant le hadith suivant, confirmé dans le sahih Muslim, d’après Anas (qu’Allah l’agrée) : « Je suis le plus suivi le Jour du Jugement dernier et je serai le premier à frapper à la porte du Paradis. » Ce fait ne devrait donc constituer nul doute dans nos esprits car il est prouvé par les paroles de l’Envoyé d’Allah lui-même (‘alayhi salat wa salam).

Les derniers à entrer au Paradis.

Les derniers à entrer au Paradis ont été évoqués par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Al Boukhari et Muslim rapportent de ‘Abdallah ibn Messaoud que « Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Je connais le dernier à sortir de la Géhenne et le dernier à entrer au Paradis. Un homme sortira de l’Enfer en rampant, Dieu lui dira : {Va entrer au Paradis.} Il s’arrêtera devant, il lui semblera être plein. Il retournera et dira : « Ô mon Dieu, je l’ai trouvé plein. » Dieu lui dira une seconde fois : {Va entrer au Paradis.} Il arrivera devant, il lui semblera être plein. Il retournera et dira : « Ô mon Dieu, je l’ai retrouvé plein. » Dieu lui dira pour la troisième fois : {Va, entre au Paradis. Tu auras le monde entier et dix fois plus.} Il dira : « Tu Te moques de moi, et Tu es le Roi. » J’ai constaté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) souriait jusqu’à découvrir ses molaires, il dit : « C’est la dernière place des gens du Paradis comme demeure. » »

De même, l’un des derniers hommes à entrer au Paradis à été évoqué par l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) dans le sahih de Muslim, selon Abu Darr. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Je connais le dernier à entrer au Paradis et le dernier à sortir de la Géhenne. Un homme sera amené le Jour du jugement dernier, on dira : présentez-lui ses plus petits péchés, et cachez-lui les plus grands. On lui présentera ses plus petits péchés, ils lui diront : Tu as fait ceci et cela tel jour. Un autre jour, tu as fait ceci et cela et ainsi de suite. Il répondra : « Effectivement ! » Il ne pourra nier, craignant la présentation de ses plus grands péchés. On lui dira : « On te changera chaque péché par une bonne action. » Il ajoutera : « Ô mon Dieu, j’ai commis des péchés que je ne vois pas ici ! » » Abu Darr affirma : « J’ai vu le Messager de Dieu sourire jusqu’à découvrir ses molaires. »

Qu’Allah nous accorde, à nous ainsi qu’à nos proches, l’entrée au sein de Son Paradis. Puisse-t-Il nous compter parmi ceux qui méritent Sa Rétribution, par Sa Miséricorde infinie.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les qualités du Prophète (saws) : sa propension à vouloir le bien pour autrui et son courage.

Nous allons vous présenter les qualités de notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) et sa tendance à vouloir le bien d’autrui avant de nous intéresser à sa force et son courage incha Allah. Nous nous baserons essentiellement sur l’ouvrage de Cheikh ‘Abd Al-Muhsin Al ‘Abbad intitulé « Le comportement du Prophète (‘alayhi salat wa salam) ».

Sa propension à vouloir le bien pour autrui.

Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) souhaitait profondément le bien pour les autres. Il ressentait ainsi de la peine pour les personnes qui ne croyaient pas en sa prophétie. Une peine qu’on imagine terrible, comment vivre avec ce dépôt qu’est le message Prophétique et constater autour de soit que des gens se détournent de la Miséricorde d’Allah.

Selon Jabir (qu’Allah l’agrée), l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Mon exemple et le vôtre sont à l’image d’un homme ayant allumé un feu, il ne peut empêcher les papillons et les criquets de s’y précipiter malgré ses efforts. Moi, j’essaye tant bien que mal de vous retenir par la ceinture (le pan du vêtement) mais vous m’échappez des mains. » (Rapporté par Al Boukhari et Muslim).

La propension de notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) à vouloir notre bien est prouvée par tout ce qu’il nous a appris. En effet, il ne nous a pas laissé dans l’égarement et a transmis tout ce qu’il savait afin que nous soyons dans le droit chemin. C’est ainsi que d’après Muslim, selon Salmane le Perse (qu’Allah l’agrée) : « On lui a fait la remarque suivante : Votre Prophète vous a tout appris, même la façon de faire vos besoins ! – Exactement ! Rétorqua-t-il, il nous a interdit de nous tourner en direction de la Mecque tant pour l’urine que pour les selles, ou d’utiliser la main droite pour s’essuyer, ou encore d’utiliser moins de trois pierres, ou de s’essuyer avec des excréments d’animaux. »

Le Messager d’Allah a pour ainsi dire parfait sa mission. Il a transmis le message Sacré de la meilleure manière qui soit, sans omettre aucun détail. En apprenant aux autres tout le bien qu’il connaissait, il nous a ainsi prouvé qu’il voulait le bien d’autrui.

Sa force et son courage.

L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était doté d’une force émanant de Son Seigneur, une force tant physique que spirituelle. Ainsi, Al Boukhari et Muslim rapportent selon ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) : « Quand le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) faisait la prière, il restait si longtemps que ses pieds se fissuraient. Messager d’Allah ! A-t-elle fait remarquer, tu fais cela alors qu’Allah t’a effacé tes péchés passés et futurs ? ‘Aisha ! A-t-il rétorqué, ne m’appartient-il pas d’être un serviteur reconnaissant ? » Macha Allah ! Sa force spirituelle prenait le dessus sur sa force physique !

Par ailleurs, aucun homme n’était aussi courageux que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En ce sens, Anas (qu’Allah l’agrée) rapporte : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était le meilleur des hommes ; il était le plus généreux et le plus courageux. Un nuit, les gens de Médine ont été surpris par un bruit. Alors, ses habitants se sont dirigés vers le bruit, quand ils ont aperçu le Prophète revenir en sens inverse. Il les avait devancés dans sa direction ; […] il était monté sur un cheval sans selle appartenant à Abu Talha, le sabre pendu au cou ; il était comme l’océan (plein de vigueur) ou c’était un océan. »

En temps de guerre, notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) était le premier sur les champs de bataille. C’est ainsi qu’à Ouhoud, il fut blessé au visage et perdu ses molaires. De même, lorsque de nombreux combattants ont pris la fuite lors de la bataille de Houneïne, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), quant à lui, est resté sur le champ de bataille et s’est écrié : « Je suis le Prophète sans tromper ! Le fils de ‘Abd Al-Mouttalib. » (Rapporté par Al Boukhari et Muslim).

Il ne fuyait pas même lorsque les autres fuyaient. Il nous paraît important de souligner le commentaire d’Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) à ce sujet : « Tel est le comble du courage dis-je, dans un contexte aussi dur, quand le combat fait rage. Son armée a déserté le champ de bataille tandis que lui se tient sur sa mule. Il faut savoir sur celle-ci n’est pas rapide, elle n’est conçue ni pour les retraits, ni pour la fuite, et encore moins pour l’attaque. Malgré cela, il a eu l’audace de foncer au galop sur les lignes ennemies en déclamant son identité afin que tout le monde sache qui il est à jamais, jusqu’à la fin des temps. Cela démontre une confiance absolue en Allah ; il s’en remet à Lui dans cette lutte, convaincu de son issue heureuse afin de parachever sa mission et qu’Allah place Sa Religion au-dessus de toutes les autres. »

Qu’Allah nous permettre d’améliorer notre comportement afin de Lui plaire. Puisse-t-Il nous combler des qualités qu’Il aime et nous compter parmi Ses Serviteurs reconnaissants.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Retraites : j’aide mes parents et j’en suis fier.

Avec les présidentielles, c’est le retour des débats sur l’allongement de la durée de cotisation et le déplacement de l’âge légal de départ à la retraite. Cette actualité brûlante nous permet d’aborder la retraite de nos parents et les situations pas forcément faciles que vivent nos aînés.

Ces hommes et femmes qui ont reconstruit la France.

Nous n’allons pas rentré dans les détails de l’histoire et vous retracer la chronologie de l’immigration musulmane en France. Cependant, rappelons le tout de même, depuis la première guerre mondiale les musulmans ont joué un rôle important dans l’histoire de notre pays : remplacement des hommes partis au front dans les usines, renforts dans les armées, reconstruction de la France après la guerre, recrutement en masse d’une main d’œuvre ouvrière… Bien souvent des métiers difficiles pour des salaires de misère, le cas des anciens combattant en est le triste exemple.

La petite retraite de nos parents.

Nous ne disposons pas de statistiques pour confirmer nos propos mais l’histoire et la réalité quotidienne conforte le fait qu’aujourd’hui beaucoup de retraités musulmans touchent de petites retraites. La première raison est qu’à la base, beaucoup de travailleurs étaient durant leur activité ouvriers dans les secteurs de l’industrie et du bâtiment, des emplois généralement peu qualifiés et peu rémunérés. Autre facteur à prendre en compte, dans la majorité des familles seul l’homme travaillait et cotisait pour sa retraite, aujourd’hui bon nombre de couples retraités se retrouvent avec comme seule ressource la retraite de monsieur. Enfin, certains du fait de leur arrivée tardive sur le marché du travail français ont moins cotisé et sont de ce fait pénalisés

Aider nos parents, un devoir.

Abdullâh ibn Omar vit un jour, lors du pèlerinage, un musulman prendre sa mère sur son dos et faire le tawwaf autour de la Kaaba. Alors, il appela cet homme et lui demanda qui était cette dame qu’il portait sur son …dos. L’homme lui répondit que c’était sa mère et il demanda à ibn Omar s’il s’était acquitté ainsi de ses devoirs, de sa dette, vis-à-vis de sa mère. Abdullâh ibn Omar lui dit :
« Par Allâh ! Tu ne t’es même pas acquitté d’un seul cri que ta mère a poussé le jour où elle t’a mis au monde. »

Il est de notre devoir de traiter nos parents avec bonté, de les chérir, de les aider dans la facilité et la difficulté et d’invoquer Allah en leur faveur. Ils nous ont tant donné, ont tant dépensé pour nous durant toutes ces années et surtout nous ont supporté : ) Comment ne pourrions nous pas leur rendre l’ascenseur ?
De nombreux frères et soeurs aident au quotidien leur parents et ce de différentes manières : en faisant du bricolage à la maison, en rédigeant leur courrier, en les déposant à l’aéroport pour les vacances, en faisant leur courses, en payant les factures…C’est cet aspect qui nous intéresse à travers ce billet, la prise en charge financière. Plusieurs lecteurs ont répondu à notre appel et nous ont confié aider financièrement leur parents. Voici quelques uns des témoignages recueillis :

Oum Fatima.

» Mes parents ne travaillent plus vu leur âge, ma mère n’a pas assez travaillé, elle ne touche pas de retraite, elle est âgée de 64ans al hamdoulilah. Mon père qui à reconstruit la France a aujourd’hui 73ans al hamdoulilah) et touche après avoir travaillé pendant de longues années pour un salaire de misère (SMIC) 600€ de retraite. Donc je les aide comme je peux…tous les mois je fais un virement sur son compte « .

Othmane.

« Je donne mensuellement à hauteur de 250€/mois à mes parents, sous prétexte qu’elle garde mon enfants à la sortie de l’école. Il est bien évident que je continuerai à donner cette somme qu’elle s’occupe de mon fils ou pas, ceci est plus un prétexte pour ne pas la froisser (on connait les difficultés qu’ont certains parents à accepter l’aide de leurs enfants). Par ailleurs, quand ponctuellement les besoins se font sentir, j’aide aussi…Tant que Allah me prêtera vie, j’espère incha Allah ne pas être des injustes et souhaite aider encore plus mes parents et la communauté ».

Nous terminerons sur les mots de Marc, converti à l’islam qui aide fréquement sa mère non musulmane vivant seule, gagnant à peine le smic.

« Par la permission d’Allah, tous les mois j’aide ma mère non musulmane à hauteur de 100 euros environ. Dès qu’elle a un problème avec sa voiture, je me débrouille en trouvant des combines pour régler ses factures, des fois je lui fais des courses. Même si ce n’est pas grand chose, ça lui fait beaucoup plaisir, souvent elle en pleure. Il est vrai qu’autour d’elle, j’ai l’impression que les non-musulmans (famille, amis…) n’aident pas trop financièrement leur parents, c’est souvent le contraire (génération Tanguy). Lorsqu’elle part en vacances, je lui donne une plus grosse somme, ça me fait plaisir, si j’en suis là aujourd’hui c’est parce qu’elle a sacrifié pour moi. Enfin, j’espère par ce geste la rapprocher du vrai visage de l’islam, celui de la générosité, du respect des parents et de l’amour pour Allah »

Et vous comment aidez vous vos parents ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Cisjordanie : Netanyahou approuve la construction de nouveaux logements.

La colonisation menée par Israël ne s’arrête donc plus, bien au contraire. 3 000 nouveaux logements devraient être construits en Cisjordanie, après avoir reçu l’approbation gouvernementale.

« Nous construisons et nous continuerons à construire » .

Depuis l’élection de Donald Trump, les annonces du gouvernement israélien sur de nouveaux logements en Territoires Palestiniens Occupés ne cessent de se multiplier. Appelée « Judée-Samarie » par les Israéliens, la Cisjordanie fait continuellement face à l’arrivée de colons fidèles au projet sioniste. Précédemment, Israël avait déjà donné son aval pour que des logements soient construits dans la même zone et à Jérusalem-Est. Le Premier ministre israélien a déclaré : « Nous construisons et nous continuerons à construire ». Cependant, si la colonisation continue d’une part, d’autre part la colonie sauvage d’Amona, près de Ramallah, est en cours de destruction.

A quoi joue donc Benjamin Netanyahou ? Pourquoi donc détruire d’une part pour reconstruire ailleurs ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Maroc : Mohammed VI à l’Union africaine : « L’Afrique est mon continent et ma maison » .

Le Maroc vient de réintégrer l’Union africaine, tandis qu’il fait partie de ses pays fondateurs. Le discours du roi Mohammed VI s’est voulu très engagé à cette occasion.

L’Afrique doit profiter de ses ressources.

Ainsi a débuté le discours du roi : « Il est beau le jour où l’on rentre chez soi après une trop longue absence. Il est beau le jour où l’on porte son coeur vers le foyer aimé. L’Afrique est mon continent et ma maison. Je rentre enfin chez moi et vous retrouve avec bonheur. Vous m’avez tous manqué » . Des mots forts après une absence de plus de trente ans au sein de l’organisation la plus importante du continent africain. Le monarque marocain a également indiqué savoir que le Maroc ne faisait pas l’unanimité au sein de l’UA. Cependant il a insisté sur le fait que l’Afrique devait profiter de ses richesses et ne plus se laisser dicter ses décisions par des pays du Nord, notamment.

Cette prise de parole de Mohammed VI à la tribune de l’Union africaine pourra-t-elle renforcer le panafricanisme ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Du nouveau au sujet des « sachets empoisonnés » contenant un CD du Coran.

Un sachet empoisonné contenant un DVD ou un CD du Coran est distribué à grande échelle dans les boites aux lettres de familles musulmanes en Europe. C’est l’information qui circule sur les réseaux sociaux et sur WhatsApp depuis plusieurs jours.

« Pour les musulmans d’Europe :
Si vous recevez un cd dans un sachet de la poste dans votre boîte aux lettres avec un papier indiquant que c’est le Coran ne l’ouvrez pas et ne le touchez pas. Il y a un poison dans le sachet l’opération a déjà fait des victimes en Allemagne. Faites attention et appelez la police. »

Une enquête en cours.

En Belgique, l’affaire est prise très au sérieux selon la presse belge. D’après le site de la Radio Télévision Belge RTBF, plusieurs plaintes ont été déposées cette semaine à Molenbeek-Saint-Jean. Sept plaignants affirment avoir reçu par voie postale un CD du Coran correspondant à la description faite dans le message diffusé sur facebook et sur WhatsApp. Les faits ont été signalé à la police qui a procédé à une analyse des sachets. Selon le parquet de Bruxelles, qui a ouvert une enquête ce mercredi, l’analyse des plis et de leur contenu s’est avérée négative. Les plis ne contenaient donc aucune substance nocive.

« Nous avons fait appel à la Protection civile qui a analysé les plis. L’analyse des plis et de leur contenu s’est avérée négative. Ils contenaient des CD et des documents reproduisant des versets du Coran« , a confirmé une porte-parole de la police locale à la RTBF.

Enveloppe empoisonnée ou canular monté de toutes pièces par une personne malveillante ? C’est ce que l’enquête en cours tentera de déterminer.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aix-en-Provence : une mosquée accusée de radicalisme fermée .

La mosquée du Calendal, située dans le quartier d’Encagnane à Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, a fait l’objet d’une fermeture administrative mercredi 1er février, dans le cadre de l’état d’urgence, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

La décision, notifiée par le préfet de police du département, prend effet immédiatement. Le responsable de cette mosquée est accusé de prôner « une idéologie radicale appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à l’animosité à l’égard des autres ».

« Tendant à rejeter l’autorité de l’Etat, la laïcité, la démocratie et les Constitutions contraires à la loi divine, il véhiculait ainsi un message contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer le terreau d’atteintes à la sécurité et à l’ordre publics », fait savoir Bruno Le Roux dans un communiqué, indiquant que l’imam du lieu de culte exerçait, « par l’intermédiaire de fidèles, un prosélytisme particulièrement actif voire agressif, exerçant une forme de pression sociale sur les habitants du quartier. Il provoquait de ce fait un repli communautaire se traduisant par un changement des comportements affectant particulièrement la sphère éducative ».

Le ministère dénonce également des prières de rue organisées « sous l’influence des responsables de ce lieu, qui confisquaient ainsi l’espace public qui doit demeurer accessible à tous ».

Environ 25 lieux de culte ont fait l’objet d’une fermeture administrative depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence en novembre 2015.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Texas : les clés de la synagogue remises aux fidèles musulmans.

Après l’incendie qui a détruit le Centre islamique de Victoria au Texas, les témoignages de solidarité continuent d’affluer. Alors que plus d’un million de dollars ont été collectés en quelques jours pour rebâtir la mosquée, les responsables de la synagogue locale ont décidé d’accueillir les fidèles musulmans du centre islamique le temps de sa reconstruction.

Shahid Hashmi, un des fondateurs de la mosquée, a fait savoir que des membres de la communauté juive se sont déplacés à son domicile et lui ont remis les clés de leur synagogue.

« Tout le monde se connaît. Je connais plusieurs membres de la mosquée et nous avons été touchés. Quand une calamité comme celle-ci se produit, nous devons nous tenir ensemble », a expliqué Robert Loeb, président du Temple Bnai Israel, auprès du magazine juif Forward. « Nous comptons probablement 25 à 30 juifs à Victoria, contre probablement 100 musulmans. Nous disposons de plusieurs lieux pour un si petit nombre de juifs. »

La synagogue en question est la seule de la ville. Une solidarité interreligieuse que les musulmans de Victoria ne sont pas prêts d’oublier.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Grande-Bretagne : plus de 150 mosquées ouvrent leurs portes ensemble.

Des milliers de Britanniques sont attendus dimanche 5 février pour la troisième édition de l’opération « Visit My Mosque ». Plus de 150 lieux de culte musulmans ont prévu d’ouvrir leurs portes et de partager thé et biscuits avec leurs riverains toutes confessions confondues, rappelant le Thé de la fraternité organisé début 2016 par le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le but de cette journée coordonnée par le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) est de permettre aux musulmans de rassembler leurs concitoyens désireux de mieux comprendre l’islam. L’idée est ainsi de contrecarrer les représentations médiatiques négatives s’agissant des musulmans. « Les visiteurs sont encouragés à poser les questions qu’ils peuvent avoir sur les musulmans ou la foi en islam », déclare le MCB sur son site internet.

L’apport social des mosquées en évidence.

Le MCB annonce que l’accent sera mis cette année sur l’apport social des mosquées dans le paysage britannique, rappelant que ces structures sont servent leur localité « en aidant des personnes de toutes confessions grâce aux banques alimentaires, les maraudes, les nettoyages du quartier, collectes de fonds et bien plus ». Pour exemple, la Fédération des organisations musulmanes de Leicestershire a collecté 20 000 livres (17 000 €) en trois semaines pour un nouveau scanner pour l’hôpital Glenfield tandis que les fidèles de la mosquée East London a donné dix tonnes de nourriture aux sans-abris pendant Noël.

Cette troisième édition devrait avoir une saveur particulière, six mois après le Brexit et la vague de xénophobie qui a accompagné la campagne. L’attentat contre la mosquée de Québec sera évidemment encore dans les esprits. Pour Harun Khan, secrétaire général du MCB, « #VisitMyMosque est un antidote nécessaire face à l’atmosphère empoisonnée dans laquelle nous sommes.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Nice : Estrosi attaque de nouveau la mosquée En-Nour .

Christian Estrosi, l’adjoint au maire de Nice, s’est engagé dans une nouvelle bataille contre la mosquée En-Nour. Lors de la cérémonie des vœux organisée à la mairie lundi 30 janvier, il a annoncé avoir « adressé au procureur un signalement pour dénoncer les travaux réalisés gracieusement (…) par des sociétés qui ont été constituées deux jours avant le début des travaux puis ont déposé le bilan au lendemain de l’ouverture ».

« Nous voulons connaître la provenance des fonds qui ont permis de régler ces factures à des sociétés constituées juste avant les travaux, et bizarrement ayant déposé leur bilan juste après les travaux », a ajouté l’élu. Selon lui, la mosquée En-Nour, dont le financement a été en partie assuré par le ministre des Cultes d’Arabie Saoudite, est sous emprise salafiste. « Le salafisme qui sème la barbarie dans l’esprit de nos jeunes », précise-t-il.

D’après les informations de Nice Matin, le montant des travaux en question s’élèverait à 755 794 euros. Ouassini Mebarek, avocat de l’association cultuelle et culturelle En-Nour, explique que certains travaux ont été effectués bénévolement tandis que d’autres ont été rémunérés par des donateurs. Par ailleurs, certains des règlements ont été différés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Chef de la sécurité de Dubaï soutient Trump et son décret sur l’immigration anti-musulmans.

Sitôt hissé tout en haut des cimes grisantes du pouvoir, sitôt entaché de l’ignominie de son décret sur l’immigration anti-musulmans, Donald Trump, égal à lui-même, a réussi le tour de force de soulever une houle d’indignation internationale en un temps record, sauf à Dubaï où son islamophobie d’Etat ne suscite aucun remous politique, bien au contraire…

C’est sur une mer d’huile que sa ferme volonté de refouler à l’entrée des Etats-Unis les ressortissants de sept pays musulmans a été accueillie en haut lieu, notamment par Dhahi Khalfan Tamim, le chef de la sécurité du plus célèbre émirat du golfe Persique, qui se fait l’un de ses fervents soutiens, et pire encore, l’un de ses promoteurs.

« Nous soutenons complètement Donald Trump dans son interdiction d’entrée à ceux qui peuvent causer une brèche dans la sécurité de l’Amérique. Trump, ce que vous faites est juste ! », a récemment tweeté ce dernier, sans craindre de provoquer de forts tangages dans le monde arabe.

Arc-boutée sur son farouche parti pris pro-Trump, cette éminente personnalité de Dubaï a créé une grande vague de colère sur Twitter, nombreux étant les internautes qui ont été scandalisés par sa position inacceptable, interprétée comme étant la marque de l’assentiment officiel donné à la politique raciste américaine.

Une conviction largement partagée dans et en dehors de la cybersphère, d’autant plus qu’elle a été renforcée par l’annonce, le même jour, de la conversation téléphonique entre le président de la première puissance mondiale et le président des Emirats arabes unis, le Prince Khalifa ben Zayed Al Nahyane, émir d’Abu Dhabi.

Coutumiers de gazouillis intempestifs et mal inspirés, Dhahi Khalfan Tamim a posté des messages infâmes, dénigrant les populations touchées de plein fouet par le décret de Trump au lieu de prendre fait et cause pour elles. Traités de « paresseux » et jugés « indignes » de fouler le sol de la bannière étoilée, c’est peu dire que les ressortissants, odieusement stigmatisés et ostracisés, d’Irak, d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen ne trouvent pas grâce aux yeux du grand manitou de la sécurité de Dubaï.

Sans compassion envers les Irakiens, sa jubilation a été du plus mauvais effet : « Qu’attendez-vous de l’ Irak ? Les Irakiens insultent la mère des croyants [l’épouse Aisha du Prophète Mohammed] et ont tué Hussein » a-t-il fustigé, avant de se réjouir du traitement de faveur peu enviable que l’Amérique entend leur réserver : « Leur slogan est « mort à l’Amérique », et ils meurent d’envie d’aller en Amérique ! Vous avez bien agi, Trump ! ».

Alors que la loi en vigueur dans les Emirats arabes unis ne badine pas avec la liberté d’expression, qui ne peut pas s’autoriser à tout dire, ni avec les critiques sur l’univers carcéral, qui ne peuvent pas fuser impunément, il est peu probable qu’elle muselle un personnage aussi influent que l’est Dhahi Khalfan Tamin, celui par qui les réseaux sociaux arabes ont été agités par de violents courants protestataires.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le site Riposte laïque présente l’attentat terroriste commis à Québec comme un acte de « résistance ».

Apologie du racisme et du terrorisme : le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples demande des sanctions immédiates.

Monsieur le premier ministre,

Le site internet Riposte laïque, le 30 janvier 2017 sous la plume de Charles Demassieux, présente l’attentat terroriste commis à Québec comme un acte de « résistance. Cette attaque devient, selon moi, l’expression d’une résistance violente à une occupation non moins violente ».

Il ajoute « cet islam conquérant,…peut provoquer, à la longue, des réactions extrêmes. Cela, je le conçois ».

Les commentaires sous l’article précisent « l’acte de résistance » concerné « mais le résistant tue l’envahisseur pour protéger sa patrie et son peuple ».

Il s’agit là d’ une apologie du terrorisme par l’auteur et ceux qui le publient. Faut-il attendre, Monsieur le Ministre, des « actes de résistance » similaires sur le sol français pour que vous preniez des mesures immédiates.

De tels écrits suite aux attentats de l’école juive de Toulouse, de l’épicerie porte de Vincennes, de Charlie, du Bataclan ou de Nice, auraient, à juste titre, valu à leurs auteurs une arrestation immédiate et la fermeture de leurs canaux de diffusion.

Y aurait-il, Monsieur le Ministre, un terrorisme et un racisme pouvant bénéficier de circonstances atténuantes ?

La permanence de tels écrits sur le site Riposte laïque et la faiblesse de la réaction de la part des responsables de l’Etat, semblerait l’attester.

Pour les musulmans de Québec, pour le peuple québécois cruellement affecté, vous devez Monsieur le Premier ministre, pendre des mesures immédiates et définitives contre une officine fasciste qui fait ainsi la promotion du terrorisme et du racisme.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

La co-présidence du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples,

Renée Le Mignot, Augustin Grosdoy et Jean-Claude Dulieu.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : une école refuse l’inscription d’un étudiant car « juif et israélien ».

Une école professionnelle canadienne a refusé l’inscription d’un étudiant en génie civil et charpentier amateur car il est « juif israélien », a rapporté mardi le JPost.

M. Stav Daron a souhaité étudier à l’ISBA, situé sur l’île Gabriola dans la province de la Colombie-Britannique, en raison de son expertise et de sa notoriété dans le domaine de la construction en bois.

Selon des copies des courriels reçus mardi , Daron était en correspondance avec Patricia Rokosh, responsable des services scolaires et des étudiants de l’ISBA, depuis février.

Il a mentionné qu’il était israélien et qu’il voulait s’inscrire à un cours de quatre semaines d’un coût de 2.500 dollars canadien. Il avait même acheté un livre du site internet de l’ISBA par le fondateur de l’école afin de se préparer au cours.

Cependant, lorsque le moment de l’inscription est venu, Mme Rokosh a annoncé à l’étudiant le 25 janvier que l’établissement « n’accepte pas les demandes provenant d’Israël en raison du conflit et des activités des colonies illégales dans la région. »

« C’est vraiment triste d’entendre qu’un établissement qui prétend accueillir des étudiants issus du monde entier se comporte de cette façon » a-t-il répondu.

« Il est triste que les décisions prises à mi-chemin dans le monde nous touchent ici alors que nous avons eu un certain nombre d’étudiants d’Israël fréquentant l’école dans le passé. […] « Il s’agit de rester en conformité avec notre morale qui sera toujours importante pour nous. Nous sommes toujours tolérants et ne pouvons pas soutenir ce qui n’est pas tolérant », a-t-elle poursuivi.

Dans son dernier courrier électronique, M. Daron a conclu que de « ne pas prendre en compte des demandes d’étudiants israéliens juste parce qu’ils viennent d’Israël est du racisme, ce qui est exactement ce que vous prétendez combattre. »

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un policier israélien poignardé dans la prison de Nafha
.
L’Egypte ferme le poste frontalier de Rafah après 4 jours d’ouverture
.
Le père d’un jeune palestinien assassiné déclare sa grève de la faim dans les prisons israéliennes
.
Une ONG appelle à l’arrestation d’un général israélien visitant Londres
.
Les ambassadeurs de Norvège et du Japon arrivent à Gaza
.
Un enfant ex-détenu témoigne sur la négligence médicale
.
Mohammed al-Qiq de nouveau en garde à vue
.
Le Hamas condamne l’approbation de 3 000 nouveaux logements en Cisjordanie
.
L’occupation a empêché l’appel à la prière à la Mosquée Ibrahimi 47 fois
.
Raids et large campagne d’arrestations en Cisjordanie
.
Mort du Secrétaire général du Front Arabe, Jamil Shahadah
.
L’occupation arrête un jeune dans un bus au sud de Naplouse
.
Les forces d’occupation envahissent Hébron
.
Le prisonnier Beni Awda arrêté par la sécurité de l’AP au nord de Toulkarem
.
Trois Palestiniens arrêtés par l’occupant au checkpoint Container
.
Le Hamas: La décision du gouvernement d’al-Hamadallah sur les élections est rejetée et inacceptable
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 21 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 21 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Les clés de l’éducation : L’importance de l’éducation morale de nos enfants.

Dans le cadre de notre nouvelle série « Les clés de l’éducation », nous avons abordé la question de la relation mère-enfant ainsi que la place du père auprès de l’enfant. Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’éducation morale de nos enfants, notamment à la valeur de sincérité qu’il faut leur enseigner.

L’importance de l’éducation morale.

La morale est définie dans le Larousse comme l’« ensemble de règles de conduite, considérées comme bonnes de façon absolue ou découlant d’une certaine conception de la vie ». L’éducation morale revient à transmettre l’enseignement de ces règles de conduite à nos enfants afin qu’ils les appliquent dans leur vie quotidienne.

L’importance de l’éducation morale est observable dans le fait que sans principes, sans règles de conduite, la vie en société devient impossible. En effet, afin de vivre en communauté, chacun doit respecter des principes moraux, quelle que soit son appartenance religieuse. En respectant ces règles de conduite comme le respect d’autrui, la vie en société est possible. Nous devons donc accorder cette éducation morale à nos enfants, en nous basant sur les règles de conduite contenues dans la pratique de notre religion car il n’y a pas de morale plus parfaite que celle demandée par Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam).

Faisons de nos enfants des sincères.

Les enfants par nature, suivent ce que leurs parents leur enseignent. Ainsi, l’enseignement d’une bonne morale, de valeurs propres à l’Islam seront bénéfiques à l’enfant. Les règles de conduite et les leurs morales en Islam sont très nombreuses. Nous ne pourrons donc toutes les exposer. Parmi ces valeurs, apprendre la sincérité à nos enfants est primordiale.

Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a formellement interdit le mensonge, notamment car il contient beaucoup de méfaits pour le cœur et l’âme. Il a ainsi dit : « Le mensonge n’est pas permis, sauf dans trois cas de figure : un homme qui s’adresse à sa femme pour la satisfaire, le mensonge dans la guerre, le mensonge pour réconcilier les gens » (At Tirmidhy). Il est donc de notre intérêt, chers frères et soeurs, de se montrer sincères afin de transmettre cette valeur à nos enfants inchaAllah. En constatant que leurs parents tiennent fermement à la sincérité, les enfants vont calquer ce comportement et bannir le mensonge de manière naturelle dès leur plus jeune âge.

Le fait d’être sincère est donc une obligation afin de répondre à l’ordre d’Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam). Au delà de cette obéissance, la sincérité transmise à nos enfants leur sera bénéfique dans l’au delà car elle permet à la bonté de naître dans le cœur. En effet, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La sincérité conduit à la bienfaisance, et la bienfaisance conduit au Paradis ; et l’homme persistera dans la sincérité au point d’être inscrit auprès d’Allah sous le nom de sincère » (Al Boukhari). MachaAllah, ce hadith nous prouve que la sincérité conduit à de nombreux bienfaits dont le fait d’accéder au Paradis inchaAllah. N’est-ce pas là le but ultime pour nos proches et nous-mêmes ? Chers frères et soeurs, en étant sincères et en éduquant nos enfants à cette sincérité, nous avons tout à y gagner inchaAllah.

L’éducation morale des compagnons.

Les meilleurs des hommes après les Prophètes (‘alayhim salam) s’appliquaient également à éduquer moralement après s’être eux-mêmes éduqués. Ils insistaient ainsi sur la sincérité comme valeur morale primordiale pour tout musulman.

Ainsi, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a dit : « Si quelqu’un dit à son fils ou à son ami : « Tiens » en feignant de vouloir lui donner quelque chose, mais ne le lui donne pas, un mensonge est inscrit contre lui ». La sincérité dans les actes mais également dans les paroles était une valeur morale défendue et appliquée par les compagnons (qu’Allah les agrée). Combien d’entre nous ont déjà fait semblant de donner quelque chose à un enfant oui lui ont déjà promis une chose sans lui accorder ? Remettons nous en question chers frères et soeurs afin de transmettre une bonne éducation morale à nos enfants, une éducation basée sur celle des compagnons inchaAllah.

L’importance de cette sincérité dans l’éducation morale était elle qu’elle a été comparée à l’enseignement du Saint Coran par Abdul Malik ibn Marwan (qu’Allah l’agrée), cinquième calife omeyyade. C’est ainsi que As’ad al Makhzoumi rapporte : « Abdul Malik ibn Marwan m’ordonna d’enseigner la sincérité à mes enfants de la même manière que je leur enseignais le Coran ».

Rappelons qu’Abu Bakr (qu’Allah l’agrée), premier calife de l’Islam, ami intime et fidèle compagnon de notre bien aimé Prophète (‘alayhi salat wa salam) était surnommé As Siddiq (le véridique) pour sa sincérité hors du commun machaAllah. Prenons exemple sur notre Prophète (‘alayhi salat wa salam) et ces hommes qui nous ont tracé la voie à emprunter, qui nous ont notamment transmis les clés d’une éducation réussie.

Qu’Allah nous facilite l’éducation morale et spirituelle de nos enfants. Qu’Il nous assiste et nous permette d’accomplir cette noble tâche patiemment.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Menstruations : prescriptions pour la femme et le couple.

De nombreuses dispositions relatives au cycle menstruel ponctue la vie d’une femme. Le cycle menstruel empêche la femme d’accomplir la prière, d’effectuer le jeune qu’il soit obligatoire ou surérogatoire, de lire le Saint Coran, entrée dans une mosquée ou encore d’accomplir la tournée processionnelle autour de la Ka’ba (at-tawâf).

Mais la plus méconnue des restrictions reste les rapports sexuels pendant la période des menstruations. En effet, il est interdit au mari d’avoir des rapports sexuels avec sa femme pendant ses menstrues comme le précise la sourate al-Baqara (la vache) (Sourate 2, verset 222), Allah (subhannou wa ta’ala) dit : «Ils t’interrogent sur les menstrues, dis : c’est un mal. Tenez-vous à l’écart des femmes pendant leur menstruation ; ne les approchez pas, tant qu’elles ne sont pas pures. Lorsqu’elles sont pures, allez à elles, comme Dieu vous l’a ordonné. Dieu aime ceux qui reviennent sans cesse vers lui, Il aime ceux qui se purifient.»

Le terme « menstrue » qualifie le sang qui provient de l’utérus de la femme, alors qu’elle n’est pas atteinte d’une maladie qui provoquerait cet écoulement. Les règles apparaissent normalement à la puberté. Leur couleur est noire, rouge ou jaunâtre. Il y a normalement un cycle par mois.

Cependant, il est permis au mari de jouir de sa femme pendant sa menstruation s’il le désire mais de manière très précise. A cet égard, lorsque Omar ibn al-Khattab a interrogé le Prophète (salla alayhi wa salam) sur ce qui est permis de faire à sa femme pendant la période des menstruations, il a répondu: «Juste ce qui est au-dessus du pagne.»

Il est donc permis au mari de jouir de sa femme durant ses menstrues de ce qu’il veut sinon son sexe. L’Islam nous enseigne la bonne éducation, même dans les rapports sexuels entre le mari et son épouse, pour que cette relation soit digne de l’être humain et qu’elle réalise les objectifs souhaités du mariage.
Ainsi, il est clairement illicite d’avoir un rapport sexuel avec l’épouse pendant la période des règles. A ce sujet Abou Houreira a rapporté que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui a un rapport sexuel avec son épouse pendant ses règles ou par la voie anale ou a consulté un sorcier ; certes il a nié ce qui a été révélé au Prophète Mohammed (sallAllahou ‘alayhi wa salam).» (Tirmidhi et Abou Dawoud).

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Attentat de Nice : Hanane Charrihi sort un livre en la mémoire de sa mère.

Lors de l’attentat de Nice en juillet 2016, nombreux seront ceux et celles à être fauchés par le camion fou. Parmi les 86 victimes se trouvera Fatima Charrihi qui perdra la vie. Aujourd’hui sa fille Hanane écrit en sa mémoire.

Un livre intitulé « Ma mère patrie ».

Portant le titre de « Ma mère patrie », l’ouvrage devrait paraître ce jeudi 19 janvier. Les pages ont été co-écrites avec Elena Brunet, journaliste à « l’Obs ». Dans ce livre, Hanane Charrihi s’adresse aux jeunes qui seraient tentés de commettre des attentats au nom d’une idéologie barbare. Le contenu se présente aussi comme une lutte contre les amalgames mais aussi comme l’expression d’une peur : celle du terrorisme. Il est à noter qu’une association doit prochainement voir le jour, créée par Hanane Charrihi et certains de ses frères et soeurs, afin de prévenir la radicalisation auprès des jeunes.

Hanane Charrihi n’est pas sans rappeler Latifa Ibn Ziaten. Cette dernière a perdu son fils, tué par Mohammed Merah et a débuté son « combat » contre la radicalisation.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : Politique migratoire allemande : Une erreur selon Donald Trump.

Quelques jours avant son investiture, Donald Trump fustige la chancelière allemande avec ses nouvelles déclarations.

Politique Migratoire d’ouverture : Bienveillance ou erreur ?

Donald Trump, 45eme président des Etats-Unis élu, a une nouvelle fois fait parler de lui lundi dernier en déclarant « je pense que la chancelière allemande a commis une erreur absolument catastrophique, à savoir accepter tous ces illégaux ».
La politique migratoire bienveillante initiée par l’Allemagne au début de la crise syrienne notamment, consistait à accueillir les réfugiés à bras ouverts, mais elle fut très vite remise en question par ses voisins européens qui n’ont pas ou peu suivi l’Allemagne.

Cette déclaration du futur président, qui a promis d’interdire l’entrée des musulmans aux USA, fait référence aux attentats qu’a subis l’Allemagne, mais n’est-il pas réducteur d’assimiler réfugié à terroriste ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Sport : Coupe d’Afrique des nations 2017 : le Ghana au rendez-vous, le Mali et l’Egypte se neutralisent.

Entame de compétition réussie pour le Ghana, qui a remporté son match face à l’Ouganda (1 à 0) mardi 17 janvier. Finalistes malheureux de la Coupe d’Afrique des nations 2015, les Black Stars ont prouvé qu’ils seront au rendez-vous une nouvelle fois.

Malgré de nombreux déchets dans la construction et des maladresses lors des actions décisives, les Ghanéens ont fait jouer leur expérience contre des Ougandais dont c’était la première participation à la CAN depuis 1978. La démonstration en a été faite avec un coup de pied de réparation offert à la demi-heure suite à une erreur d’un défenseur ougandais. Le leader de l’équipe, André Ayew, s’est chargé de tirer le penalty et d’offrir la victoire au Ghana qui prend seul la tête du groupe D.

Le match de 20h opposait, lui, le Mali et l’Egypte, deux outsiders. La rencontre s’est terminée sur un score nul et vierge (0 à 0). Les Aigles du Mali ont affiché une équipe très jeune et pleine d’allant offensif mais trop imprécise à la conclusion des actions. Les Pharaons s’en sortent au final bien avec ce point grapillé avant d’affronter l’Ouganda samedi 21 janvier. A noter, l’entrée en jeu en première mi-temps du légendaire Essam El-Hadary qui devient, à 44 ans, le plus vieux joueur à disputer une rencontre de Coupe d’Afrique. Il a remplacé le gardien de but titulaire Ahmed El-Shenawy, sorti sur blessure à la 25e minute. Le portier du Wadi Degla efface ainsi des tablettes son compatriote Hossam Hassan, qui n’avait « que » 39 ans, 5 mois et 24 jours lorsqu’il a joué son dernier match de Coupe d’Afrique des nations.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le coup de sang de Cyril Hanuna contre les tweets islamophobes visant une candidate voilée de Touche pas à mon poste.

A trop vouloir amuser le bon peuple, en sombrant souvent dans une vulgarité qui lui fait injure et ne redonne pas ses lettres de noblesse au divertissement grand public, Cyril Hanouna, l’incontournable animateur de C8 et bouffon en chef de « Touche pas à mon poste ! », fait régulièrement scandale sur les réseaux sociaux et au sein du CSA, mais en dopant à chaque fois son audience.

Passé maître dans l’art de créer le buzz et de l’exploiter sans vergogne, il multiplie les coups de gueule pour contrer ses détracteurs, cantonnés dans l’éternel mauvais rôle des rabat-joie de service, son succès lui conférant un sentiment de toute-puissance et d’invulnérabilité qui semble l’exempter du devoir d’exemplarité.

Or, une fois n’est pas coutume, son coup de sang contre la déferlante de tweets islamophobes déclenchée par la seule présence d’une candidate voilée, prénommée Tania, dans son émission de vendredi dernier, a quelque peu relevé le niveau, lundi soir.

Pour sa première apparition télévisuelle dans une émission très populaire, la malheureuse jeune fille, qui était l’heureuse gagnante d’un tirage au sort, a en effet déchaîné les passions sur Twitter, cet exutoire de la haine ordinaire, sans limites et sans garde-fous.

En colère et solidaire envers Tania, Cyril Hanouna a eu l’indignation sincère et salutaire, remettant les pendules à l’heure en ces termes on ne peut plus clairs : « Je pense surtout à Tania, elle est la bienvenue sur le plateau quand elle veut. Toutes les femmes sont les bienvenues sur le plateau. Le plateau est ouvert à tout le monde » a-t-il insisté, avant d’enfoncer le clou à la manière d’Audiard : « l’émission est ouverte à tout le monde sauf aux cons »…

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’islam : religion ou idéologie ?

L’idéologie est l’action de construire une pensée globale autour de la représentation du monde et de son mode de fonctionnement, une représentation qui se veut rationnelle et objective et derrière laquelle se cache des intérêts de nature politique, religieuse ou philosophique, voire tout simplement un besoin de satisfaction matériel ou biologique. Une représentation qui n’est que l’image d’un certain nombre de préjugés ou d’idées préconçues.

Avec cette définition la religion, n’importe laquelle, peut être classée dans le rang des idéologies parce qu’elle nous parle de la représentation du monde, définit le rapport de l’homme avec Dieu, et de l’homme avec son environnement. Mais quelle place a le questionnement ou l’entendement dans ces religions ? Peut-on imaginer une idéologie éclairée qui autoriserait l’entendement et le questionnement pour l’être humain ? Une idéologie qui éviterait à l’homme d’uniquement reproduire et prendre à son compte du prêt à penser ?

L’exagération et l’excès de confiance sont souvent les précurseurs de cette manière de penser, et les premiers responsables d’une certaine radicalisation au niveau de la communication tout simplement. Le côté simpliste et prêt à porter des idées fournies au dépend d’une critique scientifique et intellectuelle permet à cette idéologie de trouver des adeptes auprès de populations moins instruites et en manque de savoir.

Pour répondre à la question : la religion est-elle une idéologie de ce type ? C’est-à-dire interdisant la critique scientifique des textes et prohibant l’utilisant de l’intelligence pour comprendre la représentation du monde. Si la religion demande à l’Homme de croire à l’au-delà et à des notions métaphysiques tel que le paradis ou l’enfer à titre d’exemple, on peut dire que la religion serait au-dessus de l’idéologie, du moment qu’avec cette dernière les idées doivent être associées à une réalité matérielle, de cette manière la religion relève l’idée à un niveau supérieur par rapport à son niveau de mise en oeuvre.

Qu’en est-il de l’Islam ? S’il est vu comme étant un ordre général qui engloberait tous les aspects de la vie et qu’il a sa propre représentation et conception du monde, on peut être amené à penser l’Islam comme étant une idéologie de plus et à placer dans le même rang que les autres.

En Islam nous trouverons les deux types d’idéologies, celle dite éclairée et laissant place à la raison et celle dite simpliste où l’action de l’intellect et l’intelligence est limitée. Bien que l’islam n’exclut pas la diversité des traditions, des cultures, des langues, des modes de vie et évite de mettre toute l’humanité dans un seul moule. L’islam a libéré la pensée humaine en l’incitant à découvrir et à réfléchir, et à se questionner même sur DIEU. La foi dans l’islam est une raison sans limite. Les mouvements réformistes depuis plusieurs siècles sont un meilleur exemple de cette liberté de penser et de produire des idées et de mener des réflexions même sur les texte sacrés (comme le coran ou les paroles du prophètes).

Cependant nous constatons que des mouvements dits islamiques, pour des raisons religieuses ou politiques ont manoeuvrés vers une sorte d’idéologisation de l’islam pour accepter ou rejeter l’autre (personne, culture, idée, réflexion,…).

La démarche pour arriver à ce résultat (idéologisation de l’islam) on peut la résumer comme suit :

1 – Inciter sur le comportement et la spiritualité pour exclure la raison, et de ce fait l’adepte apparaitrait plus religieux et serait plus crédible.
2 – Uniformiser la pratique religieuse et la pensée intellectuelle.
3 – Renvoyer la représentation du monde à une seule lecture, pour que les textes deviennent la seule source de savoir pour toutes les disciplines et la solution à tous les problèmes (économiques, sociales,…).
4 – Ignorer la lecture contextuelle des événements passés ou à venir.
5 – Développer une certaine radicalisation dans la pensée.

Pour conclure, le prêt à penser et l’idéologisation de la religion sont néfastes à son émancipation ainsi qu’à ses adeptes.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Des rabbins attaqués par des militants sionistes à Paris.

Ce dimanche, des rabbins orthodoxes, opposés à la politique israélienne, ont manifesté à Paris devant le ministère des Affaires étrangères pour encourager les chefs d’Etat qui y étaient réunis à condamner la colonisation et les crimes israéliens. Ils ont été attaqués par des sionistes déchaînés (voir la vidéo).

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Une grève générale contre la démolition d’Oum-Hiran
.
Deux députés agressés à Oum- Hiran: La liste commune condamne l’expulsion forcée
.
Communiqué des forces et factions palestiniennes réunies à Moscou
.
Le Hamas condamne les démolitions israéliennes à Um al-Hiran
.
L’occupation détruit 11 installations commerciales au nord de Jérusalem
.
Blessés et arrestations près du Tombeau de Youssef à Naplouse
.
L’occupation arrête 13 palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem
.
L’occupation empêche un militant Jérusalémite de voyager
.
Le Hamas se félicite de la libération du Cheikh Raed Salah
.
6 blessés dans des affrontements et un accrochage armé au camp de Qalandia
.
Affrontements avec la sécurité de l’AP au camp de Jénine
.
L’occupation libère trois prisonniers d’Hébron
.
Un palestinien tué par l’occupation près de Tulkarem pour tentative d’attaque au couteau
.
Confiscation de tracteurs agricoles dans la Vallée du Jourdain
.
L’occupation attaque le village de Beit Fourik à l’est de Naplouse
.
Raed Salah: Les menaces israéliennes ne pourront jamais m’effrayer
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com