MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 9 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Turquie : l’autorisation des mariages religieux défendue par le gouvernement.

Le gouvernement turc a défendu bec et ongles, dimanche 30 juillet, son projet de loi d’autoriser les muftis à célébrer les mariages religieux dans le pays. Aujourd’hui, la seule union reconnue par l’Etat est le mariage célébré par un officier d’état civil.

La proposition de loi défendue par Ankara, présentée la semaine dernière au Parlement, propose de donner le pouvoir aux religieux de célébrer les mariages. En Turquie, les leaders religieux, dont les muftis, sont employés par le Département des affaires religieuses, le Diyanet.

Le CHP, principal parti d’opposition, dénonce le projet de loi qui ne serait ni plus ni moins à ses yeux qu’une nouvelle initiative de l’AKP, parti du président Recep Tayyip Erdogan, d’« islamiser la Turquie ».

Le vice-Premier ministre et porte-parole du gouvernement Bekir Bozdag a défendu le projet de loi. « Ce changement ne s’attaque pas aux principes de la laïcité. Au contraire, il est dans la droite ligne de la laïcité et de l’Etat de droit », a-t-il fait savoir via Twitter, déclarant que « ce changement va rendre les mariages officiels plus aisés et les accélérer, il va aussi protéger les femmes dans le cadre du droit conjugal ». Par ailleurs, il n’est pas question à ce jour d’imposer les mariages religieux à chaque citoyen, les unions civiles demeureront valides.

saphirnews.com
***


Honteux : Hajj 2017 : l’Arabie Saoudite accusée de faire obstacle aux pèlerins qataris.

Alors que la crise diplomatique entre l’Arabie Saoudite et le Qatar continue, ce dernier a accusé publiquement, dimanche 30 juillet, l’Arabie Saoudite de placer des obstacles à la participation des Qataris au grand pèlerinage (Hajj).

Le ministère des Affaires islamiques du Qatar a affirmé que Ryad « a refusé de communiquer au sujet des garanties de sécurité des pèlerins (qataris) et de l’assistance pour leur hajj ». Il ajoute vouloir « connaître les entités haut placées compétentes en Arabie saoudite, capables d’offrir ces garanties (de sécurité) et exprime ses regrets de voir la politique mêlée à l’un des piliers de l’islam, ce qui pourrait empêcher de nombreux musulmans d’accomplir ce devoir sacré ».

Dès le début du blocus lance par l’Arabie Saoudite et ses alliés, le Qatar avait été assuré que ses ressortissants ne seraient pas empêchés de participer au hajj qui se tiendra fin août. Le 20 juillet, le royaume a de nouveau assuré les Qataris seraient les bienvenus, tout en précisant certaines restrictions en cours telles que le refus d’accueillir des avions de la compagnie Qatar Airways.

Un appel à internationaliser le Hajj ?
Dans les pays de la coalition anti-Qatar, le communiqué qatari a été interprété comme un appel à « internationaliser » l’institution du hajj et donc d’en retirer la gestion à l’Etat saoudien. Adel al-Jubeir, ministre saoudien des Affaires étrangères, s’est exprimé sur la chaîne saoudienne Al-Arabiya, expliquant qu’un appel à internationaliser le hajj équivaudrait à « déclarer la guerre » à son pays.

« L’Arabie Saoudite refuse les tentatives du Qatar de politiser l’arrivée des pèlerins qataris dans le royaume. L’Arabie Saoudite accueille les Qataris à effectuer le pèlerinage comme tous les autres pèlerins », ajouta-t-il.

Son homologue qatari, le cheikh Mohamed ben Abderrahmane Al-Thani, a pris la parole sur la chaîne Al-Jazeera pour démentir. « Aucune démarche n’a été faite pour discuter du hajj à un niveau international », a-t-il assuré. Accusant les médias saoudiens d’avoir « fabriqué » et « inventé » cet appel, il précise que « le Qatar n’a jamais politisé le hajj et regrette de dire que la question a été politisée par l’Arabie saoudite ».

saphirnews.com
***

 


Un Egyptien traverse l’Europe en vélo pour la bonne cause et bat un record historique.

Habitué à enclencher le grand braquet dès qu’il enfourche son vélo de course, l’Egyptien Helmy El-Saeed, 27ans, cet expert de la finance mué en cycliste hors pair, vient de traverser l’Europe à vive allure, au point de battre un record historique digne du Guinness World Records.

Sous son maillot aux couleurs de l’équipe suédoise « FatestXeurope », il a avalé, avec ses co-équipiers très affûtés et motivés, les 6 175 kilomètres qui séparent la Russie du Portugal, pédalant à fond pour rallier le point le plus occidental du Vieux Continent, en 29 jours, 5 heures et 25 minutes.

Relégué dans les oubliettes de l’histoire, le précédent record a été pulvérisé de 12 heures par cinq cyclistes qui ont roulé la tête dans le guidon, sans jamais faiblir, afin d’atteindre leur objectif suprême. Tous avaient à cœur de se surpasser pour la Fondation Viggo, créée par Mans Möller, et de brûler près de 203 000 calories, assis sur leur selle, en faveur de la belle et noble cause qu’elle soutient depuis des années : permettre aux enfants autistes, souffrant d’un léger retard mental, de s’adonner à la pratique sportive, grâce à de grandes campagnes de sensibilisation et de collecte de fonds.

Au-delà du formidable exploit réalisé collectivement, c’est avant tout une belle victoire sur lui-même qu’a remportée Helmy El-Saeed, plus que jamais avide de challenges et de sensations fortes.

Repousser ses limites toujours plus loin est devenu une seconde nature chez ce jeune égyptien qui force l’admiration des siens et a déjà trouvé un nouveau défi de taille à relever, à sa mesure ou plutôt à sa démesure : traverser toute l’Egypte à pied, de son point situé le plus au nord à son point le plus au sud, tout en rêvant d’être le porte-drapeau de son pays, lors des prochains Jeux Olympiques d’hiver qui auront pour cadre la Corée du Sud, en 2018.

« L’esprit humain est capable de grandes choses, bien plus que nous l’imaginons. Il ne faut jamais s’interdire de rêver plus grand et de défier les limites que nous nous imposons », a préconisé, en parfaite connaissance de cause, ce passionné de sports d’endurance qui aspire constamment au dépassement de soi, dans le cadre d’aventures sportives et humaines d’autant plus exaltantes qu’elles sont utiles et contribuent au bonheur d’autrui.

oumma.com
***


Royaume-Uni : un musulman salué en héros pour s’être interposé devant trois individus traquant des “chrétiens et des blancs”.

Inimaginable même dans ses plus sombres prédictions, la scène effroyable à laquelle a assisté, le 20 mars 2016, Edris Nosrati, 35 ans, le dynamique propriétaire d’un fast-food à Liverpool, alors qu’il rentrait tranquillement chez lui à l’issue d’une soirée passée entre amis, l’a plongé dans les ténèbres de la nuit… d’une folle équipée anti-chrétiens et anti-blancs.

Ce chef d’entreprise dans l’âme, d’origine indienne et de confession musulmane, n’en a d’abord pas cru ses yeux en apercevant, sur le trottoir d’en face, trois individus s’en prendre violemment à un couple de passants, avec une rage décuplée contre l’homme blanc ayant avoué son obédience chrétienne sous la contrainte. Mais, très vite, il a dû se rendre à l’évidence : cette expédition nocturne, aussi ahurissante que terrifiante, se déroulait bien devant lui, frappant en plein cœur sa ville natale, au nord-ouest d’un royaume britannique endeuillé par le terrorisme aveugle.

Sa sidération ne fut que de courte durée et bien que redoutant d’avoir affaire à des militants jusqu’au-boutistes de Daech, Edris Nosrati a réussi à vaincre sa peur pour voler à la rescousse de la malheureuse victime, rouée de coups et copieusement insultée.

« Je n’avais qu’une idée en tête : défendre cet homme. C’était plus fort que moi. ls demandaient systématiquement à tous les passants s’ils étaient musulmans ou chrétiens, et dès qu’ils se trouvaient face à un chrétien, les coups pleuvaient. Je n’avais jamais vu ça de ma vie. Alors, je me suis interposé et je leur ai lancé : Pourquoi faites-vous cela ? », a relaté celui qui est aujourd’hui unanimement encensé pour son acte de bravoure de l’autre côté de la Manche.

Et de poursuivre : « Ils m’ont aussitôt demandé si j’étais musulman. Je leur ai dit que cela n’avait pas d’importance. Mais le leader du gang, furieux, m’a sommé de leur répondre ».

Sauvé par son islamité, Edris Nosrati, encore sous le choc de ces représailles d’un autre âge, a été épargné par les trois assaillants, particulièrement jeunes et dangereux, qui lui ont confié avoir quitté l’Iran il y a huit ans de cela pour s’installer au Royaume-Uni, avant de lui ordonner de passer son chemin, car « ce qu’ils faisaient ce soir-là, ne le regardait pas ».

Abandonné par ce trio déchaîné qui avait mieux à faire en persécutant six autres passants blancs et présumés chrétiens, Edris Nosrati, resté seul, a composé nerveusement le numéro de la police à 3h30 du matin, afin de lancer un vibrant SOS de détresse.

Déboulant toutes sirènes hurlantes, les forces de l’ordre ont réussi à interpeller Amin Mohmed, 24 ans, et Mohammed Patel, 20 ans, mais pas Faruq Patel, 19 ans, le benjamin de cette horde sauvage qui maniait son smartphone avec une rare désinvolture, sous les yeux médusés du citoyen musulman qui, quelques instants plus tôt, avait tenté vainement de leur barrer la route.

« Je suis persuadé qu’il était en train d’effacer des vidéos compromettantes, mais il faisait cela d’une manière tellement détendue qu’on avait l’impression qu’il jouait avec son téléphone », a précisé Edris Nosrati, lequel, emporté par un élan puissant, s’est subitement lancé à la poursuite du plus jeune des agresseurs, au péril de sa vie.

« J’ai décidé de faire quelque chose par moi-même. Il m’a frappé au visage, mais finalement j’ai eu le dessus et j’ai pu remettre son téléphone à la police », a-t-il raconté avec une humilité qui l’honore dans les colonnes de The Independent, se disant « heureux » d’avoir pris d’énormes risques pour prêter assistance à des victimes de la barbarie à visage humain.

Plus d’un après les faits, à l’heure d’entendre la justice se prononcer dans l’enceinte du tribunal de Liverpool, la juge Louise Brandon a mis en lumière deux choses essentielles : d’une part, que les personnes ciblées par la fureur meurtrière de leurs trois agresseurs l’étaient parce qu’elles étaient blanches et chrétiennes, et d’autre part, que le rôle joué par le vaillant Edris Nosrati dans leur arrestation fut déterminant. Parmi les victimes, à jamais traumatisées, figure notamment Paul Lynch, un élu local, dont l’épouse, pétrifiée, avait essayé courageusement de le protéger.

« Ce sont des idiots absolus mais qui ont fait régner la terreur pendant toute une nuit ! », s’est emporté Edris Nosrati, ce héros musulman, malgré lui, qui croule actuellement sous les compliments dans et dehors de la cybersphère.

« Peu importe si vous êtes musulman, juif, chrétien ou autre chose, les gens horribles sont des gens horribles ! », a-t-il ajouté sur un ton indigné, en refusant de céder à la psychose de la vengeance qui pourrait s’exercer contre lui, comme certains internautes, inquiets, le craignent à présent.

« Je me suis senti responsable, en tant qu’être humain, envers les victimes, envers mes semblables. Je ne pouvais pas rester sans agir. Les trois agresseurs sont issus de ma communauté et si, à nouveau, je vois des musulmans sombrer dans cette violence, je ferai tout pour les en empêcher et sauver leur âme », renchérit de plus belle Edris Nosrati, convaincu d’avoir fait le bon choix face au drame qui s’est noué sous ses yeux, au cours d’une nuit d’horreur à Liverpool dont il n’est pas, lui non plus, ressorti indemne.

oumma.com
***


Palestine : New York Times : Une nouvelle guerre est aux portes de Gaza.

Le New York Times a publié un article lundi passant en revue différentes lectures d’une nouvelle guerre sur la bande de Gaza, se demandant s’il est possible de l’éviter.
L’auteur de l’article explique qu’une nouvelle confrontation armée avec l’occupation n’est pas à exclure compte tenu des pressions incessantes imposées sur près d’un million d’habitants vivant dans la plus grande prison à ciel ouvert.
Il estime que malgré les tentatives d’éviter la guerre de la part des Palestiniens, pour prévenir les drames qui l’accompagneront, la hantise est présente en raison de la détérioration constante de leurs conditions de vie et économiques.

Le journal indique que même si aucune des deux parties (Israël et la résistance) n’est désireuse de s’engager dans une nouvelle guerre, cette option reste possible tant que les autres ne sont pas envisagées.
Le journal souligne que si les événements de Jérusalem occupée et la fermeture de la mosquée al-Aqsa perdurent, cela pourrait accélérer l’engagement dans une nouvelle guerre, ce qui serait une conséquence naturelle des développements sur le terrain.
L’article évoque les avertissements adressés par le conseiller en sécurité nationale sous Ariel Sharon, Giora Eiland, selon lesquels la nouvelle politique de l’AP à l’égard de Gaza pousse le Hamas à choisir la seule option qui leur est offerte, en « escaladant les actes de violence contre Israël pour attirer l’attention de la communauté internationale, encore une fois ».

« L’AP veut affaiblir au maximum la situation à Gaza, afin que le Fatah domine le Hamas, pendant qu’Israël et Gaza paieront le prix de ce jeu politique cynique », dit l’article.
Le journal souligne que les mesures de l’AP à l’égard de Gaza n’est pas le seul facteur de toute escalade de violences, la véritable base des problèmes de Gaza réside dans les restrictions imposées par Israël et l’Egypte pour isoler l’enclave côtière.

L’article énumère trois solutions qui pourraient empêcher l’escalade imminente. La première est « entre les mains d’Israël qui refuser de traiter avec le gouvernement dirigé par le Hamas, car elle est en mesure de transférer les recettes des taxes imposées sur les marchandises des Gazaouis, soit par le biais d’une supervision internationale, soit en utilisant les revenus des taxes pour payer la facture d’électricité. »
La deuxième solution serait entre les mains de l’Egypte qui pourrait exporter davantage de marchandises vers Gaza, en réduisant le montant imposé par l’occupation, et en augmentant les taxes imposées directement au gouvernement de Gaza.
La dernière solution serait entre les mains du Hamas qui doit former un nouveau corps administratif à Gaza, et dirigé par une personnalité extérieure au mouvement, avec laquelle Israël et la communauté internationale pourraient négocier directement, afin d’améliorer la vie des Gazaouis et signer une nouvelle trêve à long terme.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32562
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

New York Times : Une nouvelle guerre est aux portes de Gaza
.
Le New York Times a publié un article lundi passant en revue différentes lectures d’une nouvelle guerre sur la bande de Gaza, se demandant s’il est possible de l’éviter.
.
Le « Printemps de Jérusalem » est une véritable lutte populaire dont l’Autorité Palestinienne et Fatah sont les plus perdants
.
L’occupation resserre ses mesures militaires au sud de Qalqilya
.
Le ministre israélien des Communications veut fermer al-Jazeera TV
.
Jérusalem: Un homme âgé agressé et un ex-détenu arrêté
.
Corrupation/Scandale des sous-marins: l’avocat de Netanyahou était censé toucher des millions
.
Manifestation à Istanbul contre les restrictions israéliennes à Jérusalem occupée
.
Bethléem: Trois jeunes hommes arrêtés lors d’affrontements
.
Halte aux crimes sionistes ! Vive la Palestine !
.
Netanyahu en faveur d’un recours en Grâce pour le terroriste Azaria
.
L’Autorité Palestinienne décide de recourir à la CPI concernant le dossier de la colonisation
.
Le prêtre Musallam: la victoire des fidèles d’al-Aqsa a ouvert la voie de la libération
.
La Belgique exprime sa préoccupation face à la persistance des tensions à Jérusalem occupée
.
L’occupation confisque des voitures palestiniennes lors d’une campagne d’arrestations en Cisjordanie
.
Les colons profanent la mosquée al-Aqsa
.
Jaffa: Affrontements en marge des funérailles d’un palestinien tué par la police sioniste
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 21 Ramadan 1438.

Flash info du 21 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le comportement du Prophète durant les dix derniers jours du mois de Ramadan.

C’est la période durant laquelle le Prophète (sallalou ‘aleyhi wa salam) multipliait les efforts. Voyons ensemble comment le meilleur des hommes s’attelait à l’adoration d’Allah durant ces jours.

Aisha qu’Allah l’Agrée rapporte : « Quand les dix derniers jours (de Ramadan) arrivaient, le Prophète (que la paix et la bénédicition d’Allah soient sur lui) passait sa nuit dans l’adoration, réveillait sa famille (la nuit), redoublait d’efforts et serrait son Izar (pagne). » [Al-Bukhari (4/269) et Muslim (1174)]

Le Prophète (sallalou ‘aleyhi wa salam) passait donc sa nuit en prière, et en adoration, et il redoublait d’efforts en cela c’est à dire qu’il persévérait, ajoutant plus à ses actes que ce qu’il avait fait les vingt premiers jours (de Ramadan). Il faisait cela parce que la nuit d’Al-Qadr arrive pendant un de ces (dix derniers) jours.

Les imams Ahmad et Mouslim rapportent : « qu’il (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) pratiquait en s’efforçant assidûment dans adoration pendant les dix derniers jours de Ramadhân comme il ne l’a jamais fait en tout autre temps. »

Durant ces dix derniers jours, il reveillait sa famille de sorte à ce qu’elle puisse profiter de ces nuits, et il observait l’I’tikaf à savoir la retraite spirituelle, dans laquelle il se retirait du moment présent, pour se consacrer à l’au delà. Il « serrait son Izar » signifie aussi qu’il s’abstenait de tout rapport avec ses femmes.

Une des meilleurs invocations [dou’a] qui peut être dite durant la nuit du destin [Laylat al-Qadr] est ce que le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a appris à ’Âisha (qu’Allah l’Agrée) quand elle dit dans un hadîth rapporté par At-Tirmidhî et classé comme sahîh : « J’ai dit : Ô Messager d’Allâh, si je savais qu’elle était la nuit de « Laylat al-Qadr », que devrais-je dire en cette nuit ? – Et le Prophète de répondre : Dis : « Ô Allâh, Tu es celui qui pardonne, et Tu aimes le pardon, aussi pardonne-moi » (Allâhoumma Innaka ’afou-oun touhibou al-’afwa fâ’fou ’ana – اللهم انك عفو تحب العفو فاعفو عنى) (Rapporté par at-Tirmidhî, Ahmad, Ibn Mâdja et al-Hâkim).

Puisse Allah ‘azzawajel nous Faire profiter de ces dix derniers jours du mois sacré, dans Son adoration sincère, Son repentir et Son évocation, en conformité avec la sounnah. Puisse t’Il Agréer notre jeune et nos prières, et exaucer nos demandes, que nul ne peut exaucer sauf Lui. Amin.

AJIB.FR
***


La nuit du destin: Laylatul Qadr.

Qu’est ce que la Nuit du Destin ?

La Nuit du Destin appelé encore nuit de la Destinée – laylat al Qadr – est la nuit durant laquelle Allah a fait descendre le Coran sur le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). Cette nuit est la meilleure de toutes les nuits. En effet, Allah dit {Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al Qadr, Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois.} (Sourate 97 : versets 1 à 3).

La Nuit du Destin se situe durant le mois béni de Ramadan. En effet, Allah dit {(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement […]} (Sourate 2 : verset 185). De plus, nous savons que cette nuit a lieu lors des dix dernières nuits du mois de Ramadan. Ahmed et Muslim ont rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) « pratiquait en s’efforçant assidûment dans l’adoration pendant les dix derniers jours de Ramadan comme il ne l’a jamais fait en tout autre temps. » Selon l’imam Al Albani, la Nuit du Destin a lieu plus précisément, dans les dix dernières nuits du mois béni pendant une nuit impaire (c’est à dire 21ème, 23ème, 25ème, 27ème ou 29ème nuit). Soulignons que cette question fait l’objet de divergences mais nous rappelons que nous devons parfaire notre comportement tout au long du mois béni et toute l’année.

Que faire durant Laylatul Qadr ?

Durant la Nuit du Destin, il faut veiller en prière, autrement dit, accomplir le qiyam. Abou Hourayra a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque accomplit la prière de nuit la nuit d’Al-Qadr avec Iman (la croyance ferme) et en cherchant la récompense aura tous ses péchés passés pardonnés. »

De plus, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a évoqué une invocation à dire lors de la Nuit du Destin. ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) dit dans un hadith rapporté par Al-Tirmidi, Ahmed, Ibn Mâdja et Al Hakim : « J’ai dit : Ô Messager d’Allah, si je savais quelle était la nuit du Destin, que devrais-je dire en cette nuit ? Et le Prophète de répondre : « Dis : « Ô Allah tu es Celui qui pardonne et Tu aimes le pardon, aussi pardonne-moi. » » (translittération phonétique : « Allâhumma Innaka ‘afou-oun touhibou al-’afwa fâ’fou ‘ana »).

Par ailleurs, Al-Boukhari et Muslim rapportent d’après ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) qui a dit : « Quand les dix derniers jours (de Ramadan) arrivaient, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait sa nuit dans l’adoration, réveillait sa famille (la nuit), redoublait d’efforts et serrait son Izar (pagne). »

La Nuit du Destin est une nuit bénie durant laquelle il faut multiplier les prières et les invocations. Allah dit : {Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube.} (Sourate 97 : versets 4 à 5). Dans la parole d’Allah, « l’Esprit » signifie l’Ange Gabriel. Quant à la Parole d’Allah : « descendent les Anges ainsi que l’Esprit », Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) dit dans son tafsir : « Cela signifie que la descente des anges augmente pendant cette nuit en raison de la quantité énorme de Ses Bénédictions. Et les anges descendent avec la bénédiction et la miséricorde, de même qu’ils descendent quand le Coran est récité et entourent les assises dans lesquelles Allah est évoqué et étendent leurs ailes sur le vrai chercheur de science, montrant du respect pour lui.»

Durant la Nuit du Destin, il nous faut donc multiplier les actes d’adoration, les invocations, notamment les prières et le dhikr et la récitation du noble Coran. Notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam) « redoublait d’efforts » lors de cette nuit bénie par Allah. Nous nous devons donc de suivre son exemple car la voie du Prophète (‘alayhi salat wa salam) est la voie de la droiture, de la Vérité et de la piété.

Qu’Allah accepte notre jeûne et nos actes d’adoration. Qu’Il nous accorde Son Pardon et Sa Bénédiction.

AJIB.FR
***


France : Agression islamophobe à Hénin-Beaumont : une musulmane insultée et frappée dans un parc.

L’agression islamophobe d’une musulmane a eu lieu à Hénin-Beaumont dimanche 14 mai 2017.

D’après les informations de la voix du Nord, une musulmane a été agressée en fin d’après-midi dans le parc Aquaterra. La mère de famille accompagnée de son enfant de 7 ans a subi un déferlement de haine et de propos xénophobes de la part d’un partisan du Front National.

Giflée et saisie à la gorge.

Giflée puis saisie à la gorge, la maman tombe à terre « jusqu’à ce que des personnes interviennent et retiennent cet homme de 50 ans jusqu’à l’arrivée de la police » précise la voix du Nord.

Elle expliquera devant le tribunal que son agresseur s’en est pris à elle parce qu’elle porte le hijab.

« Il a bien précisé que je n’avais rien à faire sur ses terres, les terres du FN » a témoigné la victime.

Le procureur de la République, M. Franck Janeczek, a requis 10 mois de prison avec sursis, une mise à l’épreuve et 1 500 euros d’amende.

Finalement le quinquagénaire islamophobe a été condamné par la justice à 8 mois de prison avec sursis et 700 € de dommages et intérêts pour la victime, 191 € pour des lunettes brisées et 500 euros pour l’enfant de 7 ans qui a vu sa mère se faire frapper.

journaldumusulman.fr
***


France : Législatives 2017 : tout sauf Valls, l’appel sur lequel compte Farida Amrani.

A l’issue du premier tour des élections législatives dimanche 11 juin, Manuel Valls est arrivé en tête de sa circonscription d’Evry, en Essonne. Sera-t-il pour autant qualifié au second tour dimanche 18 juin ?

L’ex-Premier ministre a obtenu 25,45 %, devançant sa rivale de la France Insoumise Farida Amrani de 8 points (17,6 %). Depuis plusieurs mois, les appels à voter contre Manuel Valls ont été très nombreux ; ils se sont multipliés depuis le soir du premier tour afin de sanctionner celui qui veut désormais faire partie de la majorité présidentielle.

Benoît Hamon, qui a été éliminé dès le premier tour dans sa circonscription des Yvelines, a appelé à voter « sans hésiter » pour Farida Amrani, considérée comme une vraie candidate de gauche contrairement à Manuel Valls, étiqueté « divers gauche » et dont le parcours a été émaillé de reniements pour ses détracteurs. Pouria Amirshahi, qui ne s’est pas représenté pour briguer un nouveau mandat dans la 9e circonscription des Français établis hors de France, a lancé un appel similaire.

Manuel Valls, qui a le soutien d’En Marche, a bien obtenu le soutien de trois élus communistes locaux mais la fédération PCF de l’Essonne a tôt fait savoir que leur choix n’engage pas le parti, appelant à faire barrage au « candidat des droites réunies » en votant pour Farida Amrani.

Cela suffira-t-il à la candidate pour être élue ? Farida Amrani, qui devrait bénéficier d’un bon report de voix, espère aussi mobiliser les abstentionnistes, qui ont été près de 60 % à ne pas s’être déplacés aux urnes le 11 juin. Les verdict des urnes dans cette circonscription est des plus attendues.

saphirnews.com
***


La Cour pénale internationale exige l’arrestation de Seif al-Islam Kadhafi .

La procureure général de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a demandé, mercredi 14 juin, l’arrestation immédiate du fils de l’ancien chef d’Etat libyen Mouammar Kadhafi. Depuis 2011, Seif al-Islam est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Une décision « toujours en vigueur et la Libye est tenue de procéder immédiatement à l’arrestation de M. Kadhafi et de le remettre à la Cour pénale internationale, indépendamment de toute prétendue loi d’amnistie en Libye», a déclaré la procureure dans un communiqué.

Condamné à mort par contumace en juillet 2015 par la justice libyenne, il est toujours recherché par les autorités judiciaires de Tripoli. Détenu depuis novembre 2011 par « la Brigade Abou Bakr al-Sadiq », groupe armé de Zenten, à 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli, il n’avait pas pu comparaître à son procès.

Mais, samedi 10 juin, le groupe a affirmé que Seif al-Islam a été libéré en application d’une loi d’amnistie promulguée par les autorités dissidentes au gouvernement d’union nationale (GNA). Basée dans l’est libyen, la ville de Zenten est sous contrôle de plusieurs groupes armés. Ses autorités ne sont pas reconnues par les instances internationales.

« Nous vérifions à l’heure actuelle ces informations et prenons les mesures qui s’imposent pour déterminer où se trouve M. Kadhafi », a précisé Fatou Bensouda. Elle a invité l’Etat libyen, le Conseil de sécurité de l’ONU et les Etats concernés à transmettre « tout renseignement pertinent dont ils disposeraient ». Seif al-Islam est accusé d’avoir joué un « rôle-clé dans la mise en oeuvre d’un plan » conçu par son père visant à « réprimer par tous les moyens » le soulèvement populaire.

La procureure a également demandé qu’Al-Touhami Khaled, l’ex-chef de la sécurité de Mouammar Kadhafi, soit arrêté et remis à la Cour. La magistrate a affirmé en novembre 2016 qu’elle ferait du dossier libyen « une priorité » en 2017. Trois des sept fils du « guide » libyen sont morts durant les soulèvements de 2011. Saadi Kadhafi, ancien footballeur professionnel, est l’un des survivants. Il est jugé en ce moment en Libye pour son rôle dans la répression. Safia Farkech, la veuve de Mouammar Kadhafi, et trois autres de ses enfants ont trouvé refuge en Algérie, puis à Oman.

saphirnews.com
***


Turquie : Pendant Ramadan, une mosquée d’Istanbul dévoile un manteau du Prophète.

Un manteau ayant appartenu au Prophète Muhammad est exposé quelques jours pendant le mois du Ramadan, dans une mosquée d’Istanbul (Turquie).

« Je suis très émue, j’ai l’impression d’être à la Mecque », raconte une fidèle, les larmes aux yeux. Cette femme se rend chaque année dans cette mosquée située à Fatih, dans le quartier historique d’Istanbul, pour admirer ce qui est présenté comme le noble manteau du Prophète Muhammad appelé « Hirka-i Serif ». « Il y a l’odeur de notre Prophète ici, je viens tous les ans et j’ai le même frisson chaque année », ajoute-t-elle.

La relique est accessible au public seulement quelques jours par an pendant le mois du Ramadan, dans la mosquée qui porte le même nom que le manteau. « Il y a des visiteurs qui viennent des quatre coins du monde. Tout d’abord, c’est un honneur. Nous sommes très fier de remplir cette mission de protéger un tel héritage et c’est pour cela aussi que c’est une responsabilité difficile, morale et matériel », raconte fièrement Baris Samir, héritier du manteau auprès de l’AFP. Près d’un million de visiteurs viennent chaque année voir la relique.

Ce manteau a-t-il vraiment appartenu au Prophète ? Pour Hasan Kamil Yilmaz, mufti d’Istanbul, i« on raconte que le Prophète l’aurait porté au moment de [l’ascensio (isra wa l’mijra, ndlr). Bien sûr, ce ne sont pas des informations vérifiées historiquement mais il y a bien une littérature mentionnant que ce manteau lui aurait bien appartenu »]i.

Le vêtement aurait été donné par le Prophète à Uwais Al-Qarni, au 7e siècle. L’homme originaire du Yémen avait pris la route vers Médine afin d’y rencontrer le Prophète mais avait dû rebrousser chemin en apprenant que sa mère était malade. Il n’a jamais pu rencontrer le Prophète. Celui-ci, apprenant son histoire, a fait parvenir son manteau en cadeau à Uwais Al-Qarni, qui le conserva jusqu’à sa mort.

Sans descendance, le manteau a été confié à des proches puis transmis de génération en génération. Il est depuis le 17e siècle à Constantinople, devenu Istanbul. C’est le sultan Abdul Majid qui fit construire en 1851 la mosquée Hirka-i Serif pour la préservation de la relique.

A Istanbul, un autre manteau qui aurait aussi appartenu au Prophète Muhammad est conservé au Palais Tokapi d’Istanbul.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Émirats arabes unis: des chrétiens ont invité des musulmans à prier dans leur église.

L’église orthodoxe de Simasana syrienne de St. George Jacobite à Al Ain, une oasis des Émirats arabes unis a accueilli pour la première fois des travailleurs musulmans à l’occasion de la prière du Maghreb qui précède l’iftar (repas de rupture du jeûne). Tous les membres de cette église se sont particulièrement impliqués pour recevoir ces travailleurs en préparant les tapis de prière, et les repas.

Un geste d’une grande fraternité qui démontre que le dialogue et la cohabitation entre musulmans et chrétiens se déroulent dans un esprit fraternel et chaleureux au cœur du monde musulman. Cette expérience a été également particulièrement appréciée par les autorités des Émirats arabes unis qui ont lancé depuis juin 2016 un programme de tolérance religieuse.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


France : Législative 2017 : Pour être réélu, meyer habib mobilise netanyahou et le Grand rabbin d’israël.

Un article particulièrement intéressant de Claude Askolovitch paru sur le site Slate révèle que “le député LR/UDI sortant de la 8e circonscription des Français de l’étranger Meyer Habib concentre sa campagne en Israël où se trouvent 74.000 votants. Et n’hésite pas à mobiliser Benyamin Netanyahou et les rabbins, dont le Grand rabbin d’Israël, pour être réélu.” Claude Askolovitch rappelle qu il se comportait comme un envoyé spécial d’un chef de gouvernement étranger dans la vie politique française. Il était dans le bureau de «Bibi» quand des délégations françaises visitaient Israël, et traduisait le premier ministre israélien quand celui-ci prenait la parole en France. Habib, c’était sa liberté, se comportait plus comme un militant du Likoud que comme le centriste qu’il était, sur le papier. Il ne s’en cache pas. C’était là sa vérité, son passé, sa construction.”

Le journaliste poursuit “Dans sa campagne, Netanyahou le soutient officiellement, qui s’adresse aux Franco-Israéliens dans une ingérence troublante. Oser, ainsi, interférer dans une élection étrangère ne caractérise pas les démocrates scrupuleux. Nous sommes, avec Habib et Bibi, dans l’univers d’Erdogan. Cela relativise, si cela n’absout pas. La mobilisation de rabbins est une étape supplémentaire, plus gênante encore par la manipulation qu’elle suppose.”

Le journaliste souligne: “Ce que Meyer Habib s’autorise ferait, dans d’autres situations, un tollé. Imaginerait-on un candidat à la députation pour les Français du Maghreb, de confession musulmane, être appuyés par le gouvernement marocain ou tunisien, et solliciter les prêches d’imams à l’appui de sa campagne? (…) Il est décidément étrange de discuter de sionisme et de judaïsme, dans un débat d’une législative française mais, Meyer Habib, qui s’en réclame et le travestit, faisant campagne dans des synagogues et des prêches rabbiniques, nous y oblige.”

oumma.com
***


À la recherche de laylat al Qadr.

LAYLAT AL QADR – La « nuit du destin » correspond à un moment clé du ramadan. La date tombe quelques jours avant celle de la nuit du doute.

La « nuit du destin » se situe parmi les dernières nuits du mois du jeûne musulman et recèle toute une symbolique. Pour les fidèles de l’islam, il s’agit d’une nuit bénie, symbolisant dans la tradition musulmane non seulement la révélation du Coran.

Les avis des savants musulmans divergent à son sujet : certains savants pensent que c’est le 21, d’autres le 23 et d’autres le 27.

Les dernières nuits impaires sont celles des 21, 23, 25, 27 ou 29 du mois de ramadan. Cette année, si l’on transpose ces dates dans le calendrier grégorien, cela donne ce qui suit :

– 21ème nuit : du 15 au 16 Juin = du 20 au 21 ramadan.
– 23ème nuit : du 17 au 18 Juin = du 22 au 23 ramadan.
– 25ème nuit : du 19 au 20 Juin = du 24 au 25 ramadan.
– 27ème nuit : du 21 au 22 Juin = du 26 au 27 ramadan.
– 29ème nuit : du 23 au 24 Juin = du 28 au 29 ramadan .

« Ô Allah ! Tu es certes Pardonneur, Généreux, Tu aimes le pardon alors pardonne-moi.»

اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ كَرِيمُ تُحِبُّ العَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي.

Allâhumma innaka ‘afuwwun karîmu tuhibbu-l-‘afwa fa-‘fu ‘annî.

Sahîh At-Tirmidhi 3513.

actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des colons kidnappent et torturent un enfant palestinien à l’est de Naplouse
.
Un enfant palestinien âgé de 8 ans du village de Beit Forik à l’est de Naplouse a été kidnappé et torturé par des colons sionistes hier le mercredi.
.
L’ONU met en garde contre les conséquences de la réduction de l’électricité à Gaza
.
L’Occupation est le plus grand bénéficiaire des différends arabes
.
La Knesset adopte la loi de déduction des allocations des martyrs et des détenus
.
38 colons profanent la mosquée al-Aqsa le matin
.
Haniyeh: le Koweït élu du Conseil de sécurité renforce sa position en faveur de la Palestine
.
La Grande-Bretagne condamne la construction de logements illégaux en Cisjordanie
.
La crise de l’électricité s’aggrave pendant le mois béni du Ramadan
.
Ouverture de l’exposition de la Croix rouge à Naplouse
.
L’occupation arrête un citoyen à l’ouest de Jénine
.
L’Autorité Palestinienne refuse de libérer un militant et un journaliste qui ont critiqué Rajoub
.
ONU : 150 000 Palestiniens risquent de se retrouver sans aides à Gaza et en Cisjordanie
.
L’occupation démolit les maisons d’al-Arakib pour la 114ème fois
.
Hamas: la soumission d’Abbas à la pression israélo-américaine porte atteinte au partenariat
.
Bo Shack: l’UNRWA a été fondée par une décision des Nations Unies
.
6 citoyens arrêtés et un activiste déporté à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information