MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Cours Tajwid Coran – Sourate 2, Verset 255, Ayat al-Kursi, le verset du Trône

Retour à la liste des sourates

Cours Tajwid Coran

Sourate 2, Verset 255, Ayat al-Kursi, le verset du Trône

intro

Bismillahi Rahmani Rahime

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

partie 1

Allâhou là ilâha illâ houwa al-hayyou al-qayyoûmou,

Dieu, Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même « al-Qayyum ».

partie 2

là ta’houdouhou sinatoun wa là nawmoun,

Ni somnolence ni sommeil ne le saisissent.

partie 3

lahou mâ fi samâ wâti wa mâ fil-ard,

A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.

partie 4

man dâ al-ladï yach-fa inndahou illà bi-idnihi

Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ?

partie 5

ya`lamou mâ bayna `aydihim wa mà ralfahoum

Il connait leur passé et leur futur.

partie 6

wa là youhitoûna bi-chay inn mina il mihi `illâ bimâ chaa

Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut.

partie 7

wassi`a koursi youhou as-samâ wâti wal ard

Son Trône « Kouriy » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine.

partie 8

wa là ya’oûdouhou hifzouhoumâ

Et Il est le Très Haut

 

partie 9

wa houwalla Liou Lazim

Et Il est le Très Grand.

Retour à la liste des sourates

Ayat al-Kursi (Sourate 2 : Verset 255) : sa révélation et ses mérites

Ayat al-Kursi ou « le verset du Trône » est le 255ème verset de Sourate al Baqara (La Vache), seconde Sourate du Saint Coran. Les mérites de ce verset sont immenses. Revenons donc sur les circonstances de sa révélation et sur ses mérites à l’aide du tafsir de l’éminent savant Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde).

La révélation de ce verset

Sourate al Baqara est composée de 286 versets et a été révélée à Médine, à l’exception du verset 281 qui a été révélé à Mina pendant le pèlerinage d’adieu. Elle est la première sourate à avoir été révélée suite à l’émigration du Prophète (‘alayhi salat wa salam).

Cette sourate s’appelle La Vache en référence aux versets 67 à 73 qui la composent. Elle est la sourate la plus longue du Saint Coran et une sourate comportant de nombreux mérites, notamment le verset du Trône.

Les mérites de ce verset

Tout d’abord, ayat al-Kursi a le mérite de faire partie de sourate al Baqara. Cette sourate a de grands mérites. En effet, la récitation de cette sourate éloigne Shaytane. C’est ainsi qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Ne transformez pas vos maisons en tombes. Le démon n’entre jamais dans une maison où on récite sourate al baqara ». (Muslim, Ahmed, At-Tirmidhy). Ainsi, la récitation de ce verset et de la sourate entière permet au foyer de vivre et d’être préservé de Shaytane.

De plus, ce verset a le mérite d’être le meilleur des versets du Saint Coran. C’est un verset qui célèbre la gloire d’Allah. En effet, ‘Oubay ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a demandé : « Quel est le meilleur verset qui se trouve dans le Livre d’Allah ? » Il lui répondit : « Allah et Son envoyé sont les plus savants ». Comme il réitéra cette question sans avoir aucune réponse, il lui répliqua : « Il est le verset du Trône ». Puis il ajouta : « Que l’acquisition de la science te soit facile ô Abou al Moundher. Par celui qui tient mon âme dans Sa main, ce verset a une langue et deux lèvres pour célébrer la gloire d’Allah auprès du Trône ». (Ahmed).

Par ailleurs, la récitation de ce verset protège le foyer de Shaytane. De même, ayat al-Kursi est le maître des versets du Saint Coran. En effet, Abou Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dans la sourate « la vache », il y a un verset qui est le maître des versets du Coran ; il n’est récité dans une maison sans que le démon ne la quitte« . (Al Hakem). Ainsi, ayat al-Kursi est une véritable protection pour chaque musulmane sobhanAllah. C’est ainsi que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) récitait ayat al-Kursi chaque nuit avant de s’endormir.

Ainsi, les mérites de ce verset devraient amener chacun d’entre nous à le réciter quotidiennement en le méditant, mais également à ceux qui ne le connaissent pas encore de l’apprendre afin d’en tirer profit incha Allah.