MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 16 Cha’ban 1438.

Flash info du 16 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************


Le don d’organes est-il autorisé en Islam ?

Au-delà des présupposés, le don d’organes n’est pas interdit mais il est soumis à de nombreuses règles qu’il est nécessaire de respecter.
Allah (soubhanou wa ta’ala) a donné un corps à l’homme et la liberté d’en jouir comme il l’entend, comme une véritable richesse.
Mais à la différence de la fortune, le croyant ne peut pas faire don de l’ensemble de son corps.

L’Islam favorise le don d’organes à condition que cela ne nuise ni au donneur ni aux ayants droits (comme l’époux, l’enfant…).
Le don d’organes pendant la vie est autorisé sous certaines conditions:
– l’individu n’a pas le droit de donner un organe unique (comme le cœur ou la totalité du foie)
– l’individu n’a pas le droit de donner un organe apparent comme l’œil, la main ou le pied.
– les mineurs et les personnes déficientes mentalement ne sont pas autorisées à faire un don d’organes car ils ne sont pas capables de distinguer le bien du mal. Leur responsable légal n’a pas le droit de les pousser à réaliser cet acte. En effet vu qu’il n’est pas autorisé à disposer de leur argent, il est évident qu’il n’est pas autorisé à disposer de leur corps.

Concernant la personne décédée, d’autres contraintes déterminent la possibilité ou non de faire un don d’organe:
– la personne décédée doit avoir légué ses organes pendant sa vie et accepté le prélèvement
– dans le cas d’absence de légation du décédé, il faut avoir l’autorisation de ses parents ou sa famille la plus proche
– dans le cas d’un décédé non identifié, l’état a le droit, si besoin, d’autoriser le prélèvement

L’Islam ne fait pas de différence entre le don d’organe pour un musulman ou un non-musulman, mais les proches doivent toujours être prioritaires (parents, enfants, voisins etc).
Cependant, l’utilisation des organes de certains animaux dont la consommation est illicite (comme le porc) ne sera faite qu’en cas de nécessité extrême et donc en l’absence d’autres possibilités.
Les transplantations d’organes sexuels (ovaires et testicules) resteront toujours interdites car elles entraînent un mélange de descendance extrêmement dangereux pour les prochaines générations.
Enfin, le don d’organes est assujetti à la condition que le transfert ne se fasse pas grâce à des organes achetés car il n’est en aucun cas permis que les organes humains soient l’objet d’une vente.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Les chefs d’Etats musulmans appelés à rencontrer Trump en Arabie Saoudite .

Le roi Salmane d’Arabie Saoudite a invité plusieurs chefs d’Etats musulmans à participer à un sommet arabo-islamo-américain, apprend-t-on cette semaine. La rencontre, en présence de Donald Trump, doit se tenir le 20 mai. Parmi les personnalités invitées, on retrouve les rois Abdallah de Jordanie et Mohammed VI du Maroc, le président d’Algérie Abdelaziz Bouteflika, du Niger Mahamadou Issoufou, du Yémen Abed Rabbo Mansour Hadi et de Turquie Recep Tayyip Erdogan. Ceux du Pakistan, d’Irak et de Tunisie ont également reçu des invitations.

Donald Trump s’apprête à réaliser ses premiers déplacements à l’étranger. Il a annoncé, jeudi 4 mai, qu’il se rendra à Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite afin de faire avancer la coopération antiterroriste. Cette visite vise aussi à renforcer les relations américano-saoudiennes pour contrer l’Iran.

Le président américain se rendra également en Israël. « Ces visites auront lieu avant les réunions du G7 et de l’OTAN et commenceront par un rassemblement historique de dirigeants de tout le monde musulman en Arabie Saoudite. C’est là-bas que nous commencerons à bâtir une nouvelle fondation de coopération et de soutien à nos alliés musulmans pour combattre le terrorisme, l’extrémisme et la violence », a déclaré Donald Trump depuis le parvis de la Maison Blanche. Il promet d’évoquer notamment les « menaces de l’Iran et de l’Etat islamique ».

La tournée des centres des trois grandes religions abrahamiques s’achèvera au Vatican où le président américain sera reçu par le pape François.

Un décret signé sur la participation politique des eglises.

Donald Trump a signé, jeudi 4 mai, un décret qui permet désormais aux églises de faire ouvertement de la politique, touchant ainsi au principe de séparation de l’église et de l’Etat. Il accomplit là une promesse faite aux lobbies évangélistes qui l’ont soutenu durant sa campagne présidentielle. Il s’agit d’un assouplissement de la Loi Johnson, qui interdit aux établissements religieux et œuvres caritatives ne payant pas d’impôts de participer à des campagnes politiques.

De fait, de nombreuses églises, mosquées et synagogues contrevenaient déjà à la loi mais rares sont les pasteurs, imams ou rabbins qui ont dû répondre de leurs actes devant un tribunal. « Avec mon gouvernement, la liberté d’expression ne s’arrête pas aux marches des cathédrales, des synagogues, ou tout autre lieu de prière. Nous rendons ainsi leur voix à nos églises », a expliqué le milliardaire excentrique.

Le décret, signé à l’occasion de la Journée nationale de la prière, va permettre aux employeurs religieux de se soustraire aux obligations de rembourser la contraception de leurs salariés. Ils ne pourront pas cependant refuser de servir les personnes homosexuelles au nom de la liberté de culte.

saphirnews.com
***


France : Orange : contrainte d’enlever son voile, une électrice porte plainte .

Aucune loi n’oblige une femme musulmane à retirer son voile avant de voter. Une électrice d’Orange, dans le Vaucluse, a pourtant été contrainte, dimanche 7 mai, de retirer le tissu couvrant ses cheveux par le président du bureau de vote dans lequel elle se rend depuis 33 ans. Une première choquante pour cette femme qui a décidé de porter plainte.

Selon le président du bureau de vote, Naïma ne correspondait pas à la photo de la pièce d’identité qu’elle présentait. Pourtant, son visage n’était absolument pas couvert.

« J’ai donné ma carte d’identité, d’électeur. Le monsieur me regardait avec un air bizarre (…). Il m’a dit : « Madame, vous enlevez votre voile, c’est la loi, sinon vous ne votez pas ! ». J’ai un foulard, même pas le voile, avec une chemise, un jean, des baskets », raconte-t-elle à France Bleu Naïma.

Cette épouse d’un ancien légionnaire qui travaille à la paroisse d’Orange a enlevé son foulard pour exercer son droit de vote mais a quitté le bureau de vote en pleurs. La ville d’Orange est dirigée par l’extrême droite depuis 1995.

saphirnews.com
***


Une jeune américaine, aux origines palestiniennes et juives américaines, s’engage en politique contre la haine.

Elle incarne à elle seule tout un symbole, doté d’une grande puissance évocatrice, la jeune américaine Hannah Risheq, 25 ans, revendique fièrement ses doubles racines, palestiniennes du côté paternel, et juives américaines du côté maternel, à l’heure où elle s’apprête à se jeter dans le grand bain bouillonnant de la politique pour éradiquer la haine et les stéréotypes ravivés à dessein.

Eprise plus que quiconque de justice et de tolérance, inquiète et écoeurée à la fois par la rhétorique hautement délétère de Donald Trump, quand celui-ci n’était encore que l’incendiaire de la campagne présidentielle, le temps était venu d’agir concrètement pour cette jeune femme qui a été élevée dans les deux religions de ses parents, célébrant avec le même bonheur le Ramadan et la Pâque juive, à l’approche d’élections locales cruciales.

C’est dans sa Virginie natale que Hannah Risheq veut incarner l’espoir d’une autre voie politique, en briguant un siège au sein de la Chambre des Délégués de l’Etat. « Je veux m’assurer que les musulmans et les juifs seront représentés et que nos voix et nos préoccupations seront entendues », a-t-elle récemment annoncé, en donnant le ton de sa campagne qui ira en s’amplifiant d’ici au mois de juin.

« Je défendrai les valeurs américaines de la diversité et de l’inclusion et je ferai tout mon possible pour me dresser contre l’intolérance et la xénophobie de l’ère Trump », a clamé cette nouvelle venue sur la scène publique américaine qui escompte bien ne pas faire de la figuration dans son fief.

Citant en exemple sa famille qui, à ses yeux, est l’illustration parfaite des aspects positifs que peut produire tout bon compromis, elle se fait le chantre de la concorde nationale et de la collaboration constructive par-delà les différences, appelant les communautés musulmane et juive à faire cause commune contre la résurgence de vieux démons, tout en se disant très agréablement surprise par le réel enthousiasme que suscite sa candidature, dont elle n’imaginait pas qu’il serait à ce point communicatif.

A l’unisson de l’association Jewish Voice for Peace (la Voix Juive pour la Paix), Hannah Risheq, qui ne perd pas une occasion de vanter les mérites de l’organisation Sisterhood of Salaam Shalom dont elle est un membre actif, se réjouissant des synergies fructueuses créées par des femmes musulmanes et juives ayant à cœur de bâtir des ponts, est entrée en résistance contre le racisme sous toutes ses formes.

« Nous nous engageons à résister de toutes les manières possibles. Nous mettrons nos cœurs, nos âmes et nos corps pour faire rempart aux attaques racistes odieuses », déclarait en début d’année Jewish Voice for Peace.

Désireuse d’insuffler un renouveau générationnel et politique, la très volontariste Hannah Risheq entend triompher de la haine, ce véritable adversaire de l’Amérique de Trump qu’elle a désigné publiquement comme pour mieux le défier.

oumma.com
***


Une Américaine non musulmane lance une collection de hijabs pour les poupées Barbie.

Poupée mythique, s’il en est, qui a traversé plus d’un demi-siècle sans avoir pris une ride grâce à l’âpre concurrence qui l’a poussée à se réinventer, la célébrissime Barbie, le jouet phare de la société américaine Mattel depuis 1959, n’en finit pas de se décliner en plusieurs modèles pour continuer de faire le bonheur des petites filles de par le monde.

En pleine évolution, plus tendance et multiculturelle que jamais, la star des poupées exerce non seulement différents métiers mais existe, désormais, pour à peu près tous les groupes ethniques du globe, facilitant un processus d’identification qui accroît son succès par-delà les frontières.

Il ne manquait plus à la Barbie des temps modernes, aux multiples visages et identités, que de ressembler aux mères voilées de ses jeunes fans de confession musulmane pour parachever une diversification, entamée dans les années 80, qui n’a cure des préjugés tenaces.

Anticipant la création de la Barbie « Hijabi », une blogueuse nigérienne Haneefa Adam a présenté sur Instagram, l’année dernière, sa version personnalisée de la poupée américaine revêtue d’un voile, surnommée la « Hijarbie », craignant que les femmes musulmanes ne soient les grandes oubliées de cette diversité culturelle en marche dans l’univers du jouet. « Nos similitudes dépassent largement nos différences. Il m’a semblé important, en ces temps troublés, qu’une poupée soit habillée comme moi », soulignait-elle alors au micro de CNN.

Partageant la même aspiration que Haneefa Adam, Gisele Fetterman, une mère de famille vivant à Pittsburgh, en Pennsylvanie, a apporté en avril la touche finale à sa collection de hijabs miniatures conçue spécifiquement pour les poupées Barbie, afin de sensibiliser très tôt les enfants aux différences qui les entourent et les inciter à célébrer l’inclusion, à travers un jouet culte dont la magie opère toujours.

« J’ai réalisé un jour que la Barbie voilée n’était pas représentée dans la collection que possède ma petite fille. Après avoir consulté mes amis musulmans dans le cadre d’une réunion organisée au sein du Centre islamique local, l’idée a germé dans mon esprit de réparer cette injustice en créant des hijabs sur mesure pour habiller les Barbie », a expliqué cette Américaine d’origine brésilienne, en précisant avoir été confortée dans le bien-fondé de sa démarche au fur et à mesure de ses nombreuses rencontres avec des femmes musulmanes.

Depuis quelques semaines, la ligne « Hello Hijab » est commercialisée en ligne par sa créatrice, qui s’est adjoint les compétences d’amies proches incarnant la diversité américaine, les bénéfices engrangés étant reversés à une œuvre de bienfaisance.

Pour la modique somme de 6$, les petites filles américaines, musulmanes et non musulmanes, pourront jouer avec une poupée qui leur ressemble ou symbolise l’altérité musulmane, et favorisera surtout, quand elles auront atteint l’âge adulte, l’acceptation des différences et le dépassement des peurs irrationnelles, ainsi que l’espère vivement Gisele Fitterman.

oumma.com
***


France : La date du 1er jour du mois de ramadan sera annoncée au jeudi 25 mai 2017.

Communiqué de Presse. du c f c m.

Fixation du début du Ramadan 2017 / 1438 h

Dans le cadre de la fixation du jour de début du Ramadan 2017 (1438 de l’Hégire), le Bureau du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) se réunira Jeudi 25 Mai 2017 (29 Chaâbane 1438 de l’Hégire) à la Grande Mosquée de Paris à partir de 18h30, en présence de dignitaires religieux et de représentants de fédérations musulmanes.

A l’issue de cette réunion, un Point-Presse sera organisé afin d’annoncer solennellement aux Musulmans de France la décision prise par le CFCM fixant le début du Ramadan 2017.

Le CFCM profite de ces jours bénis de Chaâbane, pour inviter les Musulmans de France à multiplier les actes d’adoration à l’approche du mois sacré.

Fait à Paris, le Mardi 9 Mai 2017,

Le Bureau du CFCM.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’administration pénitentiaire transfère 47 captifs en grève de la faim dans un hôpital de campagne
.
Le service pénitentiaire israélien a transféré 47 prisonniers palestiniens malades parmi les grévistes de la faim dans un hôpital de campagne.
.
67 colons juifs envahissent les esplanades de la mosquée al-Aqsa
.
Les colonies inondent la Cisjordanie avec des eaux usées non traitées

.
L’occupation ferme la barrière de Salem après avoir arrêté un jeune homme
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête deux anciens captifs libérés en Cisjordanie
.
Haniyeh annonce l’arrestation de l’assassin de Mazen Fuqha
.
Haniyeh appelle à rétablir l’unité nationale et renforcer le partenariat
.
Netanyahu reporte l’approbation des projets coloniaux après la visite de Trump
.
B’Tselem : Israël utilise l’armée pour violer les droits de l’homme
.
L’occupation démolit un établissement commercial palestinien au nord de Jérusalem
.
Les colons rasent des terres agricoles à l’ouest de Salfit
.
L’occupation envahit le tombeau de Youssef et arrête un professeur de Naplouse
.
Des unités spéciales sionistes enlèvent un jeune homme de Tubas
.
L’occupation arrête 15 Palestiniens en Cisjordanie
.
Jénine poursuit la solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
L’occupation envahit le village de Sebastia au nord de Naplouse
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 11 Cha’ban 1438.

Flash info du 11 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************


France : « Clause Molière » : le gouvernement rappelle qu’il est illégal d’imposer l’usage du français sur les chantiers.

Face à l’adoption de la « clause Molière » dans certaines collectivités territoriales, le gouvernement lance un rappel à l’ordre. Dans une instruction interministérielle adressée aux préfets jeudi 27 avril, quatre ministres rappellent aux préfets que cette clause, censée imposer l’usage de la langue française sur les chantiers pour lutter contre le travail détaché, est « discriminatoire » et « porte atteinte au principe d’égal accès à la commande publique » et doit être « traitée comme (…° illégale ».

Le texte est signé par les ministres Myriam El Khomri (Travail), Michel Sapin (Economie), Mathias Fekl (Intérieur) et Jean-Michel Baylet (Aménagement du territoire).

Il rappelle que cette clause est contraire au droit européen relatif au détachement de travailleurs et à la libre prestation de services, qui interdit les « discriminations directes ou indirectes à l’égard des opérateurs économiques et des travailleurs d’autres Etats membres ». Le Code du travail n’interdit pas, rappelle le texte, « l’obligation de parler ou de comprendre le français » aux travailleurs.

Une clause adoptée par cinq régions.

Aux collectivités qui affirment vouloir protéger les travailleurs français, les quatre ministres estime que l’argument n’est pas valable car « des garanties leur sont apportées par le droit européen et national ». Le Code du travail impose notamment aux employeurs détachant des travailleurs en France de respecter un « noyau dur de droits » en matière de durée du travail, de salaire minimum, de santé et de sécurité.

Plusieurs collectivités locales ont adopté des textes interdisant l’accès aux marchés publics aux entreprises employant des travailleurs ne parlant pas le français, à moins qu’elles emploient un interprète. Parmi elles, cinq régions dirigées par la droite : les Pays de la Loire, les Hauts-de-France, la Normandie, l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Ile-de-France.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


France : Les 5 lois de la stupidité humaine.

En 1976, un professeur d’histoire économique de l’Université de Californie à Berkeley, Carlo M. Cipolla, a publié un livre décrivant les lois fondamentales de ce qui est pour lui la plus grande menace pour l’humanité: la stupidité. Comme l’explique Quartz, les règles établies par Carlo Cipolla n’ont jamais été aussi pertinentes qu’aujourd’hui. Nous sommes plus que jamais menacés de vivre dans une «idiotcracy».

Carlo Cipolla, qui est mort en l’an 2000, soulignait que les gens stupides sont nombreux, irrationnels et qu’ils créent des problèmes pour les autres sans en tirer le moindre bénéfice ce qui affaiblit la société. Il n’y a aucune protection contre la stupidité. La seule façon pour une société de ne pas être emportée par le poids de ces idiots et pour ceux qui ne le sont pas de travailler plus et plus intelligemment.

Carlo Cippolla avait établi 5 lois immuables de la stupidité.

Loi 1: Toujours et inévitablement nous sous-estimons le nombre d’individus stupides en «liberté».

Peu importe le nombre d’idiots que vous imaginez autour de vous, vous sous-estimez invariablement le total. Pourquoi? Parce que vous partez du principe faux que certaines personnes sont intelligentes en fonction de leur travail, de leur niveau d’éducation, de leur apparence, de leur réussite… Ce n’est pas le cas.

Loi 2: La probabilité qu’une personne soit stupide est indépendante des autres caractéristiques de cette personne.

La stupidité est une variable constante dans toutes les populations. Toutes les catégories qu’on peut imaginer –de genre, ethnique, religieuse, de nationalité, de niveau d’éducation, de revenus– possède un pourcentage fixe de personnes stupides. Il y a des professeurs d’université stupides. Il y a des gens stupides au Forum de Davos, à l’ONU et dans toutes les nations de la terre. Combien y en a-t-il? Personne ne sait. Voir la Loi 1.

Loi 3: Une personne stupide est une personne qui crée des problèmes à une autre personne ou à un groupe de personnes sans en tirer soi-même le moindre bénéfice.

Cette loi implique qu’il y ait trois autres sortes de personnes. Celles intelligentes dont les actions bénéficient à elles-mêmes et aux autres. Les voyous qui tirent des avantages pour eux-mêmes au détriment des autres. Et ceux qui enrichissent les autres à leur détriment. Les non stupides agissent de façon inconsistantes. Parfois, nous nous comportons intelligemment, parfois comme des voyous et parfois contre nos intérêts.

Mais les stupides sont eux constants. C’est pour cela qu’ils sont si dangereux pour Marco Cipolla.

«Les personnes stupides sont dangereuses et créent des dommages avant tout parce que les gens raisonnables ont du mal à imaginer et à comprendre des comportements aberrants. Une personne intelligente peut comprendre la logique d’un voyou. Une rationnalité détestable, mais une rationnalité… Vous pouvez l’imaginer et vous défendre… Avec une personne stupide, c’est absolument impossible. Une personne stupide va vous harceler sans aucune raison, pour aucun avantage, sans aucun plan et aucune stratégie… Vous n’avez aucune façon rationnelle de savoir quand, où, comment et pourquoi une créature stupide va attaquer. Quand vous êtes confronté à un individu stupide vous êtes complétement à sa merci…».

C’est votre oncle qui ne peut pas s’empêcher de répandre des «fake news» sur les réseaux sociaux ou l’employé du service en ligne qui va vous raccrocher trois fois au nez et va finir par ne pas régler votre problème et vous en créer d’autres.

Loi 4: les personnes non stupides sous-estime toujours les dégâts que peuvent faire les individus stupides. Elles oublient en permanence que conclure un marché ou s’associer avec des personnes stupides est une erreur très coûteuse.

Nous sous-estimons le stupide à nos risques et périls.

Loi 5: Une personne stupide est la plus dangereuse des personnes.

Elle est plus dangereuse qu’un voyou car nous ne pouvons rien faire ou presque contre la stupidité. La différence entre les sociétés qui s’effondrent sous le poids de leurs citoyens stupides et celles qui surmontent cette difficulté tient à une chose: leur capacité à produire des citoyens se comportant de façon intelligente dans l’intérêt de tous.

Si dans la population non stupide, la proportion de voyous et de personnes agissant à l’encontre de leurs propres intérêts est trop importante: «le pays devient alors un enfer» conclut Marco Cipolla.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Le réchauffement va faire se multiplier les événements climatiques catastrophiques.

Cette fois, il n’y a plus de doutes. Le réchauffement a pour conséquences de rendre des évènements climatiques catastrophiques plus fréquents et aussi plus sévères. Telles sont les conclusions d’une étude publiée il y a quelques jours par le très sérieux et très respecté journal de l’Académie des sciences américaine: Proceedings of the National Academy of Sciences.

Cette étude est différente de toutes celles baptisées «climat attribution» et qui consistaient à établir ou non un lien entre le réchauffement et un événement climatique particulier. Elle est à la fois plus large et générale. Elle montre que les évènements climatiques graves se produisent aujourd’hui dans un environnement déjà profondément modifié par l’activité humaine.

Le réchauffement de l’air et des océans fait que l’atmosphère absorbe maintenant une plus grande quantité d’humidité. Cela apporte plus d’énergie aux orages, aux tempêtes et aux ouragans. Les vagues de chaleur deviennent de plus en plus intenses et durent de plus en plus longtemps. En conséquence, les périodes de précipitations très élevées se produisent de plus en plus fréquemment et dans de plus en plus de régions du monde. C’est aussi le cas pour les périodes de sécheresse.

Utilisant des observations sur plusieurs années et des modèles climatiques, les chercheurs de l’Université de Stanford et de l’Université de Californie Los Angeles estiment que les températures records enregistrées dans 80% des relevés au cours des derniers mois ont d’ores et déjà augmenté dans des proportions importantes les risques d’événements climatiques «extrêmes». Par exemple, la probabilité de sécheresse a augmenté de 57% dans les régions étudiées.

«Quand un événement climatique extrême se produit, la première question qui se pose est de savoir si c’est naturel ou si c’est lié à l’activité humaine et à ses répercussions sur le changement climatique. Ma réponse est toujours: il y a une composante humaine dans presque chaque événement aujourd’hui et cette composante se situe quelque part entre 0% et 100%», affirme Katharine Hayhoe, chercheuse sur le climat de la Texas Tech University.

Pour appuyer son raisonnement, elle fait une comparaison avec la santé humaine. «Une crise cardiaque est en général une combinaison de risques génétiques et de choix de mode de vie. Un événement climatique extrême est de façon similaire une combinaison de risques naturels et de choix de mode de vie. Mais dans ce cas, ce qui compte n’est pas ce que nous mangeons mais comment nous obtenons notre énergie».

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Une carte collaborative pour ramasser des fruits gratuitement.

Falling Fruit, un site qui géolocalise les arbres fruitiers du monde entier, a été créé pour mettre à la disposition de tous les ressources naturelles.

Mûriers, noyers, romarin, châtaigniers… Il suffit de laisser son smartphone dans sa poche et de lever le nez pour s’apercevoir que les arbres fruitiers sont autour de nous! En habitant en ville, on finit par oublier les ressources dont nous disposons pour nous nourrir. Mais même en plein centre-ville, il y a des arbres qui donnent des fruits qu’on peut ramasser! Pas de quoi se faire une compote sans doute, laissons ce privilège à la campagne, mais des tisanes et des salades de fruits, ce n’est déjà pas si mal… Falling Fruit est une carte collaborative, traduite en huit langues, créée en 2013 par des Américains. Elle répertorie les arbres fruitiers «publics» du monde entier. Chaque utilisateur peut contribuer à l’enrichissement de cette carte en ajoutant des arbres fruitiers. L’objectif: rendre accessibles à tous ceux qui le souhaitent les ressources naturelles.

«Dans ma ville, à Boulder (Colorado, États-Unis), il y a énormément de fruits, des pommes surtout. Chaque année, je pouvais en récolter 200 kg! Je ne pouvais pas tout consommer, bien sûr, j’étais déçu que cette magnifique ressource soit perdue», explique Ethan Welty, l’un des fondateurs du site.

Des fondateurs férus de glanage.

En 2012, Ethan récupère un vieux pressoir à pommes. C’est ainsi qu’il commence à arpenter la ville pour chercher des pommes en libre accès. À Boulder, les pommiers sont aussi nombreux que les pigeons à Paris. Armé d’un carnet, d’un GPS et d’un appareil photo, il arpente la ville et s’aperçoit qu’il y a plein d’arbres fruitiers autour de lui. S’appuyant sur les données de la mairie, il prend des notes, réactualise les informations, vérifie tous les emplacements et arrive à se constituer une carte exhaustive des arbres fruitiers «publics» de Boulder. Puis il rencontre Caleb, un professeur d’informatique, féru lui aussi de glanage*. Grâce aux compétences en codage de Caleb, à celles d’Ethan en data (récolte de données) et à leur passion commune, Falling Fruit voit le jour en 2013.

Mais entre établir la carte de sa ville et la carte du monde, il y a un peu de chemin… Et pour abattre ce travail, il faut plus de deux glaneurs! Les mairies et les organisations locales contribuent à l’élaboration de la carte en partageant leurs données et chaque utilisateur peut apporter sa pierre à l’édifice. Aujourd’hui, on compte plus d’un million d’endroits, dans 104 pays et 5622 villes. Et chose incroyable, il y a 1798 espèces d’arbres fruitiers répertoriées!
Une occasion de redécouvrir des espèces méconnues

Sur Falling Fruit, les Français ne sont pas avares en partage de données, bons deuxièmes derrière les États-Unis. Depuis la création du site en mars 2013, on compte plus de 53.000 visiteurs français, sur 744,433 en tout. En France, 571 endroits ont été ajoutés: des poiriers, des pommiers, des mûriers à Rennes, des noisetiers à Nancy, des mirabelliers, des grenadiers à Toulouse, des figuiers à Bordeaux, des néfliers du Japon, des amélanchiers, des micocouliers à Paris. Et bien d’autres encore. C’est une occasion de redécouvrir des espèces méconnues. Attention toutefois aux risques d’empoisonnement. Il faut bien se renseigner sur l’arbre avant de goûter le fruit!

Et quand on demande à Ethan s’il n’est pas un peu risqué de glaner des fruits en ville, à cause de la pollution, celui-ci est catégorique. «Il vaut mieux éviter de ramasser les fruits à côté des autoroutes, bien sûr, mais la plupart des arbres se trouvent dans les parcs. Si vous les lavez bien, les fruits ne sont pas plus pollués que ceux des supermarchés et ils ne sont pas aspergés de pesticides comme dans les champs!»

En termes de glanage, un petit rappel s’impose. C’est un droit ancestral qui consiste à récupérer de la nourriture gratuitement, soit dans les champs, soit à la fin des marchés, ou aux pieds des arbres fruitiers. Il y a des règles précises à respecter. Si vous êtes dans un espace public, sur un trottoir par exemple, vous pouvez ramasser le fruit s’il est tombé, mais vous ne pouvez pas le cueillir. Vous ne pouvez pas non plus escalader la haie de votre voisin pour remplir votre panier avec les fruits de ses arbres! En cas de doute, (et il n’est pas toujours évident en ville de distinguer l’espace public et privé) Ethan conseille de demander autour de soi, «ça peut engendrer des conversations intéressantes sur les arbres fruitiers».

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


La Fédération internationale de basketball autorise le port du voile.

Les basketteuses ont finalement été autorisées à porter le voile musulman, a annoncé la Fédération internationale de basketball (FIBA), réunie à Hong Kong, à l’issue d’un processus de révision entamé en septembre 2014 et qui met donc fin à l’interdiction.

«Le bureau central a approuvé la proposition soumise par la Commission technique qui autorise le port du voile par les joueuses, a indiqué la FIBA dans un communiqué.

La FIBA a néanmoins émis des règles « développées de telle manière que le port du voile minimise le risque de blessure et préserve une uniformité avec les couleurs des équipements vestimentaires ».

Les dispositions contenues dans la nouvelle règle précisent que le port d’accessoire vestimentaire servant à se couvrir la tête est autorisé si :

– l’accessoire est noir ou blanc, ou de la même couleur dominante que l’équipement vestimentaire ;
– tous les joueuses d’une même équipe portent la même couleur ;
– l’accessoire ne cache pas partiellement ou totalement une partie du visage (yeux, nez, lèvres, etc.) ;
– l’accessoire n’est pas dangereux pour la joueuse qui le porte et/ou pour les autres joueurs ;
– le voile ne comporte aucun élément de fermeture autour du visage et/ou du cou ;
– aucun élément ne dépasse de sa surface.

Cette décision, qui a été ratifiée vendredi lors du congrès de l’instance mondiale, entrera en vigueur au 1er octobre 2017.

journaldumusulman.fr
***

 


France : Anthony : Curtis a-t-il été percuté par la BAC avant de mourir ?

Curtis, 17 ans, est mort hier à Anthony suite à une course poursuite en quad avec la police.

Celui-ci roulant sans casque a été pris en chasse par la BAC, section spéciale de la police, et a fini sa course dans un bus. Entre la vie et la mort, il a été transporté à l’hôpital où il a finalement succombé.

Des incidents ont été signalés pendant la nuit dans sa ville d’origine, Massy.

En effet, ses amis accuseraient la BAC d’avoir « tamponné » le jeune lors de sa fuite et donc d’avoir directement provoqué sa mort …

Évidemment, il ne faut rien attendre de la justice ou des enquêtes policières qui trop souvent se moquent du sort du pauvre et/ou du jeune issus d’une minorité stigmatisée.

Bien que le jeune se soit enfui devant la police, l’infraction de non port d’un casque mérite-t-elle une course poursuite entraînant la mort d’un adolescent ?

Pourquoi les réactions des polices sont-elles si disproportionnées par rapport aux infractions quand il s’agit de populations stigmatisées ?

Comment peut-on être arrivé à ce point de défiance face à certaines polices dressées à casser du jeune stigmatisé sans qu’aucune réforme de ce corps ne soit envisagé ?

Curtis paye donc cher ce climat français empli de défiance envers les pauvres et les stigmatisés pour leur couleur ou leur religion. Fort avec les faibles, faibles avec les puissants … la république française dégoutte les français.

Ces gens, toujours considérés comme présumés coupables, pour qui le port d’un niqab, d’un voile, d’une barbe, le non port d’un casque, une simple infraction contraventionnelle peut devenir une cause « accidentelle » de mort méritent-ils ce traitement français d’exception ?

Quoiqu’il en soit, le privilège de mourir à 17 ans pour le non port d’un casque est réservé à une certaine catégorie de personnes en France et cela doit cesser.

islametinfo.fr
***


Messi et son beau geste pour les enfants syriens.

Lionel Messi n’est pas connu que pour son art du ballon rond, il est aussi un homme au « coeur » d’or (quand ce n’est pas le ballon!). Sa fondation a permis la création de 20 salles de classe en préfabriqué en état de fonctionnement immédiat en Syrie. 1600 enfants syriens pourront aller à l’école grâce à son geste généreux.

Les salles de classe sont même dotées de panneaux solaires pour suivre les cours de manière normale malgré la guerre et l’insécurité constante.

Les salles de classe fonctionneraient grâce à des panneaux solaires et permettraient aux enfants de suivre une routine normale et sécurisante malgré un pays ravagé par la guerre.

islametinfo.fr
***


Un Saoudien prénomme sa petite fille Ivanka, comme la fille de Donald Trump….

Alors que l’Arabie saoudite aura l’insigne privilège, avec Israël (ô surprise !), d’être la première terre foulée par Donald Trump pour sa première escapade officielle, ce « véritable ami des musulmans » selon l’élogieux prince héritier Mohammed bin Salman, un Saoudien, heureux papa d’une petite fille et n’éprouvant aucune rancune envers le grand propagandiste américain de l’islamophobie, a décidé de relever le défi lancé par des amis : prénommer son bébé Ivanka, comme la fille du magnat de l’immobilier new-yorkais devenu roi.

Ivanka Al Anzi a vu le jour le 26 avril, au sein de la maternité de la localité d’Arar, son père comblé de joie, Salem Amer Salem Al Ayashi Al Anzi, s’empressant d’enregistrer son prénom, rare et insolite, au royaume où l’on ne plaisante pas avec le choix des noms donnés à ses enfants, au risque qu’ils soient marqués au fer rouge du blasphème et frappés d’interdiction.

La photo du nourrisson et une copie de son certificat de naissance ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux saoudiens qui se sont scindés en deux camps irréductibles : les pro et anti-Ivanka.

Les premiers ont mis en avant le droit des parents de choisir librement le prénom de leur progéniture, ce à quoi les deuxièmes leur ont opposé la désapprobation publique que risque d’encourir la petite fille en grandissant, tandis qu’au même moment, sa naissance était célébrée en fanfare et dans la liesse par les proches de l’audacieux papa, comme le veut la coutume.

L’histoire ne dit pas si le choix de ce prénom si atypique a été davantage motivé par l’envie de braver les autorités saoudiennes que par l’admiration portée à l’homme fort de Washington. Toujours est-il que l’on peut se hasarder à croire en la relative mansuétude de la dynastie des Saoud à l’égard de ce papa iconoclaste, tant les relations avec l’Amérique de Trump sont idylliques, ainsi que l’a prouvé le décret anti-immigration, foncièrement anti-musulmans et anticonstitutionnel, qui a pris soin d’épargner les ressortissants du royaume de l’or noir.

oumma.com
***


Le Centre culturel islamique Arrayane (asbl) vous invite nombreux et nombreuses, à la fête de fin d’année scolaire 2017, le Dimanche 14 Mai 2017.

Entrée libre.

Programme et Animation :
Parents, Amis, famille, tout le monde est le bienvenu.
Nombreux spectacles, théâtre, anachid et un invité surprise seront au rendez-vous.
Chateaux gonflables, pêche aux canards et multisports.
Barbecue, petite restauration, Gateaux, boisson et thé à la menthe.

Adresse :
Salle Familia,
131, Rue François vekemans,
( a côté du GB express ),
01120 Neder-Over-Heembeek.
Belgique.

Pour plus d’informations :
Téléphone au : 00 324 79 21 27 39.

Venez nombreux et nombreuses, innch Allah.

actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les dangers de l’alimentation forcée sur les prisonniers grévistes
.
Issa Qaraqe, chef de la Commission des prisonniers et des ex-prisonniers, et Qaddoura Fares, le chef de la Société des prisonniers palestiniens, ont demandé, hier, à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’intervenir contre l’intention du Service pénitentiaire israélien de forcer les prisonniers palestiniens qui sont en grève de la faim depuis le 17 avril 2017.
.
La Turquie commémore la Nakba et soutient les prisonniers
.
Les prisonniers du Hamas: l’alimentation forcée est une déclaration de guerre
.
Le prédicateur d’al-Aqsa appelle à un large soutien aux prisonniers
.
L’UNESCO: Jérusalem est une ville occupée
.
Owaywi: Notre programme est serviable et communicatif
.
Mechaal: Notre feuille de route rassure nos alliés sur notre cause
.
20ème jour de grève de la faim pour les prisonniers
.
Des détenus dans la prison d’Ofer rejoignent la grève de la Liberté
.
Ouverture du passage du Rafah pour le retour des voyageurs bloqués
.
Les colons imposent un blocus sur le village de Teko’a
.
Affrontements après l’incursion sioniste dans le village de Hares
.
L’occupation envahit Iraq Bourin et continue de fermer l’entrée de Beta
.
Arrestations et affrontements en Cisjordanie menées par les forces israéliennes
.
Le comité des prisonniers du Hamas appelle à la participation massive au vendredi de la colère
.
Hamas: les déclarations d’Abbas à Washington sont preuve de « sadisme profond »
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information