MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Safar 1438.

Flash info du 18 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Etats-Unis : Keith Ellison, de confession musulmane, nouveau leader des démocrates ?

La défaite de Hillary Clinton marque le besoin de renouveau chez les démocrates. Keith Ellison, premier élu musulman au Congrès en 2006, est justement candidat à la présidence du parti.

Soutenu par Bernie Sanders.

Bernie Sanders a participé à la primaire des démocrates pour l’élection présidentielle. A présent il apporte son soutien à Keith Ellison. En effet, ce dernier a annoncé sa candidature à la présidence du parti afin de l’amener vers une direction qui soit « plus progressiste ». Il souhaite repenser la relation entre le parti et les électeurs : être plus proche d’eux pour comprendre leurs craintes et leurs attentes. « Je suis fier d’annoncer ma candidature à la présidence du comité démocrate national, et si j’ai l’opportunité d’occuper cette fonction, je ferai tout pour que le parti démocrate devienne une organisation qui nous rassemble et promeuve un programme qui améliore la vie des gens », a indiqué Keith Ellison

Face à lui se trouve Howard Dean, un ancien candidat à la primaire présidentielle et qui a également dirigé le parti démocrate. Si Keith Ellison venait à être élu, ce serait la première fois qu’un homme politique de confession musulmane occuperait ce poste. Un gros vent de renouveau…

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : Trump veut créer un fichage généralisé de tous les musulmans en Amérique.

Les sorties islamophobes de Trump contre la minorité musulmane faisait redouter le pire.

La politique islamophobe de Trump est en passe de devenir réalité. Un membre de l’équipe dirigeante du nouveau président, Kris Kobach, a indiqué que des discussions sur la création d’un registre répertoriant tous les musulmans aux USA était déjà en marche.

Ce grand registre ou fichage des musulmans d’Amérique serait évidemment accompagné d’enquêtes administratives. De même les touristes musulmans seront sujets à un fichage et une surveillance particulièrement poussée. On parle ainsi de prise d’empreintes digitales …

En France, aucun média n’a jugé nécessaire de relever cette information qui nous fait plonger dans un retour vers le futur sur fond de régime vichyste où les musulmans auraient remplacés les juifs.

Aucun bien pensant, ligue de vertu ou encore politique n’ont tenu à dénoncer ce tour vers les années sombres de l’histoire occidentale. On aura bien compris en France que l’on peut utiliser les méthodes nazis quand la victime est musulmane.

Il faut dire que l’appel à la dénonciation de la pratique musulmane et sa criminalisation ont largement été entamées en France avec le système illégale des fiches S et de la dite politique de déradicalisation visant spécifiquement l’extériorisation de la visibilité musulmane.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Profanation de tombes musulmanes à Tours.

A Tour des familles musulmanes ont appris avec tristesse et colère que les tombes musulmanes du cimetière du carré musulman du cimetière St Symphorien avaient été profanées.

Des stèles et des tombes ont été cassées et des effets éparpillés au sol.

La mairie dans un mépris totale pour les familles a incriminé le … vent. Mais les familles musulmanes ont vivement réagi en faisant remarquer justement que les destructions n’avaient touché que les stèles musulmanes.

A moins que le vent n’est une opinion islamophobe nous sommes encore en face d’un crime islamophobe nié par les instances de la république.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : La condamnation de Zemmour confirmée pour provocation à la haine des musulmans.

La cour d’appel de Paris a condamné, jeudi 17 novembre, Eric Zemmour pour « provocation à la haine envers les musulmans », confirmant la condamnation en décembre 2015.

Le polémiste a été jugé pour ses propos envers les musulmans de France relayés en 2014 dans un entretien donné au journal italien Corriere Della Sera dans lequel l’hypothèse d’une déportation des musulmans avait été lancée.

Il a été condamné à une amende de 3 000 euros, ainsi que plusieurs milliers d’euros à titre de dommages et intérêts aux associations qui ont porté plainte, parmi lesquelles Les Indivisibles, la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) et la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra).

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Assassinat par les gendarmes d’Adama Traoré : une soeur accusée de diffamation par la mairie de Beaumont.

L’indignation suscitée par l’affaire Adama Traoré, qui a éclaté en juillet à Beaumont-sur-Oise, est loin d’être circonscrite au Val d’Oise. Plusieurs manifestations ont été organisées depuis – dernièrement début novembre à Paris – pour réclamer justice en faveur du jeune homme mort à l’issue d’une violente interpellation.

La maire de Beaumont-sur-Oise Nathalie Groux (UDI) a décidé de porter plainte contre Assa Traoré, une des soeurs d’Adama, pour diffamation. Elle lui reproche des propos tenus le 28 septembre dans l’émission Le Gros Journal diffusée sur Canal + : « La maire de Beaumont a choisi son camp, elle se met du côté des gendarmes, c’est-à-dire du côté des violences policières. » Elle souhaite obtenir le soutien du conseil municipal pour sa démarche afin que la plainte puisse être prise en charge par des fonds publics de la ville.

« Cette décision honteuse ne fait que confirmer le mépris de la municipalité à l’égard de la famille et des proches d’Adama Traoré », s’est exprimée la famille jeudi 17 novembre.

« Nous avons vécu un drame épouvantable qui engage, à plusieurs égards, la responsabilité de l’État. La moindre des choses aurait donc été que la maire de Beaumont respecte et accompagne notre deuil et notre quête de justice sans nous freiner dans nos démarches. Elle ne l’a pas fait », poursuit-elle, soulignant que la maire n’a jusqu’à présent pas présenté ses condoléances « comme il conviendrait de le faire pour une affaire de ce type ».

« Pire encore, alors que nous tentions de faire entendre nos voix en organisant des repas, des marches, ou des interviews, elle nous a refusé à plusieurs reprises le droit de nous rassembler sur la voie publique », dénonce la famille, qui décrit la plainte comme « une insulte de plus à la mémoire de notre frère ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Syrie: Recomposition politique en Syrie dans la perspective de l’assaut d’Alep.

UNE CONFÉRENCE DE RÉCONCILIATION INTER-SYRIENNE SOUS PARRAINAGE EXCLUSIF DE LA RUSSIE.

Une spectaculaire recomposition politique est en passe de s’opérer en Syrie dans la perspective de l’assaut final sur Alep (Nord de la Syrie) et de l’élection de Donald Trump à la présidence des États- Unis.

Maître d’œuvre de cette redistribution des cartes en gestation est la Russie, qui a déployé une importante armada aux larges des côtes syriennes, établissant une zone d’exclusion tacite allant d’Iskenderoun (ex Alexandrette) en Turquie à l’extrémité Nord Liban, selon des informations concordantes recueillies tant auprès des milieux progressistes arabes de Beyrouth qu’au sein de l’opposition démocratique syrienne en Europe.

L’assaut final d’Alep, imminent, devrait se conclure par une intervention télévisée du président en exercice Bachar Al Assad depuis Alep même, dans un geste symbolique destiné à saluer la réintégration de la capitale économique du pays sous l’autorité du pouvoir central, au terme de cinq ans de sédition djihadiste multicolore, selon ces mêmes informations.

En prévision de cet assaut, destiné à créer une nouvelle réalité sur le terrain en prévision de la prise de fonction du successeur du Président Barack Obama, la Russie a doublé sa concentration militaire par une manœuvre diplomatique destinée à tenir, sous son parrainage exclusif, une conférence élargie groupant des représentants du pouvoir et de l’opposition dans ses diverses composantes.

La conférence se tiendrait à l’intérieur du territoire syrien et non hors du territoire national. Le projet initial prévoit sa tenue dans le périmètre de l’aéroport international de Damas, ou à défaut au Caire, qui a opéré un sensible rapprochement avec la Syrie, selon ces mêmes informations.

LES PRINCIPALES FIGURES DE L’OPPOSITION SOLLICITÉES.

Des contacts en ce sens ont été entrepris faits auprès des principales composantes de l’opposition syrienne, notamment:

Ahmad Al Jarba, ancien Président chef de la branche syrienne de la puissante confédération tribale Al Chammar, qui s’étend sur 4 pays (Syrie, Irak, Jordanie, Arabie saoudite);
Le comité de coordination (Hai’at al tansiq);
Qadri Jamil, ancien vice premier ministre démis de ses fonctions et proche de Moscou,
Haytham Manna, président du QAMH;
Moaz Al Khatib, Islamiste modéré et Premier Président de la Coalition Syrienne (CNFOR);
Saleh Muslem, coprésident du PYD (Parti de l’Union démocratique), principal parti kurde de Syrie, des officiers nationalistes dissidents ainsi que des hommes d’affaires de l’opposition et des opposants proches du Caire, de Moscou et Riyad.
Le comité de coordination des forces œuvrant pour le changement démocratique (hai’at al tansiq) a confirmé explicitement les informations dans un communiqué parvenu au site www.madaniya.info.

«Le bureau exécutif suit avec intérêt les contacts, dispositions prises, de même que les consultations se déroulant au sein des forces progressistes attachées à un règlement politique et à un changement démocratique radical er complet» en Syrie, indique le communiqué signé du bureau de presse du comité.

«Ces démarches visent à édifier un état civique, démocratique, pluraliste, bénéficiant du régime juridique de la décentralisation administrative, précise le communiqué. Le comité apporte sa contribution à la tenue à Damas d’une conférence nationale de l’opposition en vue de constituer un rassemblement des forces démocratiques et de sauver la Syrie», conclut le communiqué.

Dans le journal al Watan (Damas 14 Novembre 2016), Fateh Jamous, de la coalition Qadri Jamil, insiste sur l’impotance des conférences préparatoires teues au niveau des gouvernorats avant de passer à la deuxième étape.

HAYTHAM MANNA, L’OPPOSANT HISTORIQUE AU RÉGIME BAASISTE.

Coordinateur général adjoint de la Coordination Nationale (2011-2015), qui a rompu avec son ancienne formation pour fonder son propre mouvement QAMH (Valeurs, Citoyenneté, Droits), Haytham Manna subordonnerait sa participation à la préparation d’une conférence nationale à la libération de quatre opposants, détenus dans les geôles syriennes:

Abdel Aziz Al Khaier, dirigeant communiste, Iyas Ayash, Responsable des socialistes arabes, Maher Tahhan, Représentant de la jeunesse du mouvement pacifique, tous trois arrêtés le 20 septembre 2012, ainsi que Raja al Nasser, secrétaire général du Parti de l’Union socialiste) arrêté en Novembre 2013.

Selon le quotidien en ligne « Rai al Yom», la conférence pouvoir-opposition devrait dégager les grandes lignes d’un accord sur une nouvelle constitution, la formation d’un gouvernement d’unité nationale ainsi que la tenue d’élections législatives. Le groupe al Ghad, d’Ahmad al Jarba n’a pas démenti « Rai al Yom» qui attribue à son chef un rôle primordial dans la préparation de la conférence.

UN MÉDIATEUR PALESTINIEN ET L’EXHORTATION DE MAHMOUD ABBAS AUX ARABES.

Pour garantir le succès de son entreprise, la Russie a eu recours à un procédé inédit, déléguant ses bons offices pour l’organisation de la conférence internationale, au Docteur Anwar Abdel Hadi, Ambassadeur de Palestine à Damas, dans une démarche destinée à valoriser le rôle des Palestiniens dans le jeu diplomatique régional alors que la Palestine semble être «la grande oubliée du printemps arabe», et à inciter le Arabes et les Syriens à puiser en eux les solutions à leur problème.

M. Abdel Hadi a effectué récemment une tournée en Europe au sein de l’opposition syrienne de la diaspora en vue de la sonder et de l’inciter à participer à cette conférence de réconciliation nationale.

Le choix d’un intercesseur palestinien justifie a posteriori les propos de Mahmoud Abbas, chef de l’autorité palestinienne, qui conseillait aux arabes de se tourner vers Moscou – et non vers l’Occident- pour récupérer leurs droits.

L’intervention massive russe en Syrie pour sauver un allié de longue date avait incité Mahmoud Abbas, dépité par le comportement des occidentaux, notamment les Américains, à exhorter les Arabes en ce termes: «Ne faites jamais confiance aux Américains. Si vous voulez récupérer vos droits, adressez-vous aux Russes», avait lancé le dirigeant palestinien exacerbé par les nouvelles requêtes américaines concernant de nouvelles concessions palestiniennes en faveur d’Israël.

LA RELÉGATION DIPLOMATIQUE DE LA FRANCE.

Cette éventuelle conférence se tiendrait sous le parrainage exclusif de la Russie, signant par la même la relégation définitive de la France, un des plus fébriles membres de l’Otan dans la guerre de Syrie.

Au début de la guerre, en sa qualité d’ancienne puissance mandataire, la France se positionnait en chef de file du «Groupe des pays ami de la Syrie», qui regroupait 105 pays, plaçant de surcroît à la tête de l’opposition offshore syrienne, deux bi nationaux franco syriens: Bourhan Ghalioun (Président) et Basma Kodmani (porte-parole). Près de six ans après, elle doit se contenter du statut d’«affinitaire», c’est dire la régression diplomatique française.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : Des étudiants de l’université du Michigan protègent leurs camarades musulmans durant la prière.

Dans une Amérique plus que troublée par l’élection du millionnaire et accessoirement rhétoricien islamophobe Donald Trump, la propagation d’actes racistes et anti-musulmans ne cesse d’augmenter dans le pays. Selon les statistiques de la police fédérale américaine, les crimes haineux envers la communauté musulmane aux États-Unis, ont fortement augmenté (+67%) en 2015, « l’effet-Trump » a certainement réveillé les comportements les plus intolérants. Le 11 novembre dernier, selon le Washington Post, alors qu’elle se trouvait près du campus Ann Arbor de l’Université du Michigan, un homme « blanc » non identifié, alcoolisé d’après des témoignages, a menacé une jeune étudiante musulmane de lui brûler son voile avec un briquet si elle ne le retirait pas. La jeune femme apeurée, s’est ensuite exécutée et a pris la fuite au pas de course.

Quelques jours après cet incident, l’Association des étudiants musulmans de l’Université du Michigan avait réuni pas moins de 300 étudiants musulmans, lundi soir, sur le campus afin d’effectuer la cinquième prière de la journée (Isha) en soutien à la victime. Une centaine d’étudiants non-musulmans de la faculté, les ont également rejoints afin de les protéger de toute agression durant cette prière. « Quelques personnes avaient peur que nous soyons plus vulnérables et facilement attaquables pendant notre prière. Alors on a eu l’idée d’appeler d’autres étudiants afin de créer une ronde autour de nous pendant que nous prions afin d’ assurer notre sécurité » a déclaré Frahan Ali, le président de l’association, loin d’imaginer un tel engouement. D’autres communautés religieuses, chrétiennes et juives, sont aussi venues avec des pancartes où l’on pouvait lire « Vous êtes chez vous ! ». Non, la solidarité et la bienveillance n’ont pas encore disparu dans l’Amérique de Trump.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : Le maire de New York veut protéger les immigrés contre Donald Trump.

Deux figures de New York, deux visions de l’Amérique : le maire, Bill de Blasio, et le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, se sont entretenus pendant plus d’une heure ce mercredi.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le président du mouvement islamique à l’intérieur des terres occupées, Raed Salah, a répondu favorablement aux appels du comité de suivie arabe pour arrêter sa grève de la faim.
.
La Cour suprême israélienne a rejeté une requête présentée par des Palestiniens au nord de Jérusalem occupée, contre la décision de confiscation de terres à l’est de Qalquilya.
.
Les forces d’occupation sionistes ont lancé, à l’aube jeudi, une campagne d’arrestations et de raids et de barrages routiers érigés dans les différentes parties de la Cisjordanie et à Jéusalem.
.
Les forces de l’Autorité palestinienne ont enlevé un ex-prisonnier âgé de 26 ans, de la ville de Bethléem, quelques jours après son mariage.
.
Les occupants sionistes ont déchiré des familles palestiniennes entières. Pour qu’une partie d’une famille puisse en voir une autre, elle a besoin d’une autorisation de visite.
.
Le gouvernement israélien a exprimé mercredi 16, sa volonté de coopérer avec la nouvelle administration américaine pour limiter la colonisation dans les grands blocs de colonies.
.
Le maire israélien de Jérusalem, Nir Barkat, a menacé de démolir des milliers de maisons palestiniennes dans la ville occupée de Jérusalem.
.
Hamas: notre peuple s’acharnera dans sa lutte contre la loi sur l’adhan.
.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont mené jeudi à l’aube des raids et installé des points de contrôle militaires dans différentes zones de Toulkarem.
.
Au moins 12 civils palestiniens ont été blessé lors de violents affrontements qui ont éclaté le mercredi soir entre les jeunes hommes palestiniens et les soldats d’occupation.
.
De violents affrontements ont éclaté avec les forces armées d’occupation israéliennes qui ont pris d’assaut le mercredi soir , le village de Marah Rabah.
.
Les autorités d’occupation israéliennes ont prolongé le mercredi 16, l’arrestation du journaliste Nedhal Natcheh pendant 5 jours.
.
Le parlement jordanien a fermement condamné les intentions des autorités d’occupation israéliennes d’interdire l’appel à la prière dans la ville occupée.
.
La Turquie: Il est inacceptable d’interdire l’appel à la prière à Al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Gaza : Israël ne sera pas jugé pour l'assaut du Mavi Marmara

La Cour Pénale Internationale (CPI) ne poursuivra pas Israël pour son assaut meurtrier commis contre le Mavi Marmara, le navire humanitaire turc qui a souhaité briser le blocus de Gaza en mai 2010. Dix Turcs au total avaient été tués, provoquant une dégradation des relations diplomatiques entre la Turquie et Israël.

La procureure de la CPI Fatou Bensouda a estimé que les faits ne sont pas « « suffisamment graves » pour que la Cour y donne suite », le critère de gravité étant « un critère juridique bien défini par le Statut de Rome ». Aucune sanction n’est prise contre Israël bien que la procureure juge l’agression contre le Mavi Marmara comme s’apparentant à un crime de guerre.

« Sans minimiser de quelque manière que ce soit l’impact de ces crimes présumés sur les victimes et leurs familles, je dois m’en remettre au Statut de Rome, selon lequel la CPI doit avant tout se concentrer sur les crimes de guerre commis à grande échelle ou dans la poursuite d’un plan ou d’une politique », fait-on également savoir.

« Les informations dont nous disposons forment une base raisonnable pour penser que les soldats (israéliens) ont commis un crime de guerre », a indiqué la procureure, Mme Fatou Bensouda.
La CPI avait été saisie par le gouvernement des Comores en 2013, une plainte qui a poussé la procureure à annoncer, en mai de la même année, l’ouverture d’un examen préliminaire.

En mars 2013, Israël avait présenté ses excuses à la Turquie et promis d’indemniser les victimes du Mavi Marmara, ce que la Turquie avait alors accepté.