MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Shawwal 1438.

Flash info du 18 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


France : Face aux drames des migrants en Méditerranée, Emmaüs lance la campagne Article 13.

« Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays », stipule l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

En cette période de trêve estivale, synonyme de vacances pour une partie des Français, Emmaüs a lancé, lundi 10 juillet, la campagne Article 13 pour défendre la liberté de circulation pour tous.

« La France est en vacances mais l’actualité ne fait pas de pause. N’oublions jamais que l’horreur, elle, ne prend jamais de vacances et que la tragédie continue en Méditerranée », rappelle l’organisation caritative.

Alors qu’une majorité de Français vont passer leurs vacances au bord de la Méditerranée chaque été, « les meilleures conditions en mer ne font qu’augmenter le nombre de migrations et donc la probabilité de nouveaux drames en Méditerranée », devenu un immense cimetière. Depuis le début de l’année 2017, plus de 2 250 morts ont été recensés par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Pour sensibiliser les internautes et appeler à l’application de l’article 13, Emmaüs a diffusé un spot de campagne, réalisé par l’agence La Secte. On y voit des vacanciers prenant du bon temps au bord de la plage ; autour d’eux, se trouvent des dizaines de corps recouverts de draps blancs, qui symbolisent la tragédie des migrants.

Le spot est « le premier acte d’une vaste campagne de communication qui se prolongera durant tout l’été », et ce jusqu’à la traversée, à la nage et en kayaks, du détroit de Gibraltar par une quarantaine de compagnons, bénévoles et salariés du Mouvement Emmaüs en septembre.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Royaume-Uni : le premier mariage homosexuel impliquant un musulman célébré.

Sean Rogan et Jahed Choudhury lors de leur mariage civil à Walsall (Royaume-Uni) © Express and Star News
Légalisé en 2014 en Angleterre et au Pays de Galles, la première union civile dont l’un des marié est musulman vient d’être célébré en Angleterre. Jahed Choudhury, 24 ans, et Sean Rogan, 19 ans, se sont dit oui à Walsall, une ville située à 200 kilomètres de Londres.

Jahed Choudhury, jeune marié musulman d’origine bangladaise, a confié qu’il se sentait gay depuis très jeune mais qu’il n’a commencer par assumer son orientation sexuelle qu’à partir de l’âge de 16 ans lorsqu’il a fait son coming out auprès de sa famille.

Selon Express & Star, il aurait, pendant une période, voulu changer son orientation sexuelle en ayant une petite amie, en changeant son cercle social, en prenant des médicaments et même en faisant un pèlerinage à la Mecque et au Bangladesh. Rien n’y a fait.

Jahed Choudhury dit avoir été agressé dans la rue par des personnes de confession musulmane et la mosquée qu’il fréquentait depuis 15 ans ne l’aurait plus laissé entrer depuis qu’il assume ouvertement son homosexualité. Il aurait même tenté de se suicider mais sa rencontre en 2015 avec celui qui deviendra son compagnon lui a redonné le goût de vivre malgré le rejet de sa famille, qui a d’ailleurs refusé d’assister à la cérémonie. « Nous allons montrer au monde entier que vous pouvez être gay et musulman », a-t-il déclaré.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Affaire de la sextape : la Cour de cassation invalide l’enquête contre Karim Benzema.

L’international français Karim Benzema a obtenu mardi 11 juillet, l’invalidation de l’enquête opérée à son encontre dans le cadre de l’affaire de la tentative de chantage à la sextape contre son coéquipier Mathieu Valbuena.

Mis en examen en novembre 2015 pour « tentative de chantage ou complicité et participation à une association de malfaiteurs» en compagnie de son ami Karim Zenati, l’attaquant du Real Madrid avait contesté la légalité de l’enquête car, selon lui, certaines écoutes étaient litigieuses. La cour d’appel de Versailles a validé la procédure en décembre 2016 mais le footballeur s’est ensuite pourvu en cassation.

Maitre Patrice Spinosi, son avocat, a mis en cause la « loyauté de la preuve » car un policier aurait incité Karim Benzema et son ami à passer à l’acte. L’avocat a fait valoir que le policier sous couverture, qui a servi d’intermédiaire entre Mathieu Valbuena et les présumés maîtres chanteurs, a été si actif qu’il a « provoqué » la commission de l’infraction, en relançant « à certains moments un processus (de négociation) qui ne devait plus avoir de suite ».

L’attaquant français reste cependant mis en examen. La cour d’appel de Paris doit de nouveau statuer sur l’enquête. Me Spinosi juge que désormais toute la procédure d’enquête doit être rendue nulle au vue de l’invalidité des écoutes téléphoniques.

Benzema est sélectionnable en équipe de France.

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), s’est exprimé assez rapidement : « Je me réjouis pour Karim Benzema. J’ai toujours souhaité que ce garçon se porte bien. Si on pouvait ne plus parler de lui dans cette affaire-là, je serais ravi. C’est une décision qui le soulage et on est plutôt content pour lui. Mais ce qui ne veut pas dire que j’oublie Mathieu Valbuena. La Fédération reste solidaire de ses joueurs. »

Depuis novembre 2015, le joueur du Real Madrid n’a plus été appelé en équipe de France. Le président de la FFF n’exclut pas un retour de l’attaquant en bleu. « Cela ne change rien pour nous. Karim Benzema n’est pas suspendu par la Fédération, je l’ai dit 50 000 fois. Il est sélectionnable. Nasri est sélectionnable, Ribéry est sélectionnable, et plein d’autres », déclare-t-il.

saphirnews.com
***


Tunisie : pourquoi la venue de Michel Boujenah fait polémique.

Michel Boujenah fait face à une vive polémique déclenchée à l’annonce de la programmation de son spectacle « Ma Vie rêvée » lors de la 53e édition du Festival international de Carthage, en Tunisie, mercredi 19 juillet. Plusieurs organisations ont appelé à l’annulation et au boycott du spectacle du comédien franco-tunisien. Parmi elles, on retrouve le parti politique Al Joumhouri, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), principal syndicat du pays, et le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui s’opposent tous à la normalisation des relations avec Israël.

« Nous ne voulons pas de sionistes, quelque soit leur nationalité, sur nos scènes et dans nos festivals », ont déclaré ces trois organisations dans une lettre ouverte adressée au ministère de la Culture et à la direction du Festival de Carthage le 26 juin. Elles ont appelé à l’annulation du spectacle de Michel Boujenah sur la base de ses déclarations publiques favorables à Israël, et ce malgré ses exactions commises à l’encontre des Palestiniens depuis près de 70 ans.

« Le spectacle à Carthage se fera ».

Dans une interview accordée à Nice Matin, le comédien a affirmé que son spectacle est maintenu : « Le spectacle à Carthage se fera. Mais ce n’est pas mon métier de parler de tout ça. Moi, je suis un artiste, je ne suis qu’un clown, pas un homme politique ni un économiste ». « Mon amour pour la Tunisie est indéfectible et ceux qui me connaissent savent que je ne milite que pour la paix, depuis toujours », a-t-il ajouté.

Michel Boujenah peut compter sur le soutien de Mokhtar Rassaa, directeur du Festival de Carthage. Le 24 juin, dans une interview accordée à Radio Mosaïque FM, il défendait le comédien en précisant qu’il n’était « ni un grand sioniste, ni un leader du sionisme ! C’est un juif, il a un attachement à Israël, comme nous, musulmans, avons un attachement à La Mecque ».

« Etre juif et être sioniste, ce sont bien évidemment deux choses distinctes »
Une comparaison qui ne convainc pas les partisans de l’annulation du spectacle. Accusés d’être des « partisans de Daesh », des « islamistes » ou même des « antisémites », les organisations ont rappelé, le 4 juillet une tribune, que « être juif et être sioniste, ce sont bien évidemment deux choses distinctes. Il y a une grande différence entre une foi et une idéologie politique ».

Quant à ceux qui disent que « Michel Boujenah est Tunisien avant tout », elles répondent : « Est-ce que le fait qu’il soit un concitoyen rend ses positions pro-sionistes plus politiquement correctes ? (…) Qu’ils le veuillent ou pas, l’appel au boycott est un type d’actions politiques tout à fait légitime et qui a précédemment montré son efficacité dans les luttes anti-ségrégationnistes. » Les signataires de la tribune interpellent en outre le ministère de la Culture, estimant que les déclarations pro-sionistes du comédien « sont en porte-à-faux avec la Constitution tunisienne qui affirme dès son préambule l’engagement anticolonial de la Tunisie, notamment son soutien à la cause palestinienne ».

Le gouvernement a affirmé dès le 5 juillet le « soutien inconditionnel » de la Tunisie à la cause palestinienne mais a indiqué qu’il n’intervient plus – comme ce fut le cas sous l’ère Ben Ali – dans le choix de la programmation du Festival de Carthage et qu’il n’en a donc pas la responsabilité. Selon des médias tunisiens, tous les billets pour le spectacle de Michel Boujenah ont été vendus.

saphirnews.com
***


Brahim Zaibat condamné en appel pour son selfie avec Jean-Marie Le Pen.

Le danseur Brahim Zaibat a perdu le procès qui l’opposait à Jean-Marie Le Pen. Vendredi 7 juillet, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation de l’ancien « b.boy » du Pockemon Crew.

Le 12 décembre 2015, il avait publié sur les réseaux sociaux un selfie qu’il a pris avec le fondateur du Front national, profitant de son sommeil dans un avion. Sur le cliché, publié la veille du premier tour des élections régionales, on peut voir l’octogénaire, les yeux fermés et la bouche ouverte, accompagné du message : « Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! »

Le tribunal a jugé que le sommeil est, « à l’évidence, un moment de relâchement et d’abandon personnel », qui relève de la vie privée. L’ex de Madonna a été condamné à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à Jean-Marie Le Pen. En première instance, en février 2016, il n’avait écopé que d’un euro symbolique à verser car le tribunal avait jugé que le cliché n’était « ni dégradant ni malveillant ». La photo n’est cependant pas prête à disparaître du Web.

saphirnews.com
***


Angleterre : Londres : le terroriste néo-fasciste, auteur de l’attaque à l’acide contre deux cousins musulmans, comparaît devant la justice.

Près de trois semaines se sont écoulées depuis ce mercredi 21 juin, à Londres, où leur vie a basculé dans le drame, Jameel Muhktar, 37 ans, et sa cousine Resham Khan, 21 ans, grièvement brûlés par l’attaque à l’acide sulfurique qui les a pris par surprise à l’intérieur de leur véhicule, trouveront peut-être un certain apaisement en apprenant la comparution de leur agresseur devant la Cour des magistrats de Londres.

Totalement dévastés par ce qu’ils dénoncent comme étant un acte terroriste mû par une islamophobie vengeresse, ces deux parents proches de confession musulmane, atteints de graves lésions corporelles, ne seront assurément plus jamais les mêmes, tant physiquement que psychologiquement.

Profondément meurtris dans leur chair et leur âme, les deux cousins qui se disent « émotionnellement détruits et souffrant le martyre », puiseront-ils dans la condamnation de John Tomlin, 24 ans, un terroriste d’extrême droite ivre de haine, une source de réconfort dans le malheur qui les frappe ?

L’avenir que la jeune Resham Khan, défigurée, scrute avec angoisse en se demandant de quoi demain sera fait, le dira peut-être… Quant à son cousin Jameel, sa ligne d’horizon ne s’éclaircira que lorsque l’horreur de leur agression sera officiellement qualifiée par les autorités britanniques d’acte terroriste à caractère islamophobe.

oumma.com
***


Etats-Unis : l’agresseur d’un couple musulman plaide non coupable en larmes.

Alors que les habitants de Portland, dans l’Oregon, songent encore avec effroi au destin foudroyé de Ricky John Best, 53 ans, et de Taliesin Namkai-Meche, 23 ans, ces deux héros locaux d’un quotidien endeuillé par la haine meurtrière – ils ont été tués à coups de couteau par un suprémaciste blanc, le 26 mai dernier, pour avoir volé à la rescousse d’une jeune musulmane voilée victime de la fureur raciste de ce dernier – les larmes de Frederick Nolan Sorrell, accusé d’un crime de haine à caractère islamophobe, n’ont guère ému le tribunal du comté de Multnomah, lundi matin.

Près de deux mois après ce double homicide abominable, la comparution dans le prétoire, la mine contrite, de cet Américain de 49 ans qui s’est déchaîné fin mai contre un couple musulman, pétrifié par sa folle course poursuite en voiture et le flot d’injures qui sortait de sa bouche, a échoué à convaincre la justice de l’honnêteté de sa ligne de défense : il plaide en effet non coupable, en dépit de preuves et de témoignages accablants.

Si Frederick Nolan Sorrel a pleuré devant le juge du tribunal de Multnomah, c’est surtout sur son sort, à la consternation des responsables du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) présents à l’audience. Ceux-ci ont été effarés de le voir davantage s’apitoyer sur lui-même que sur ses victimes musulmanes, dont les nuits sont désormais hantées par le souvenir de cette agression pleine de bruit et de fureur.

Niant avoir pointé une arme sur le couple, contrairement à ce qu’affirment catégoriquement le mari et la femme visiblement traumatisés, il reconnaît toutefois leur avoir crié dessus, mais en ayant, comme par hasard, oublié les propos menaçants hurlés en plein jour, sous les yeux de témoins apeurés. « Enlève ta burka, ici c’est l’Amérique, retourne dans ton pays ! », vociférait-il, tout en donnant de grands coups de pied à leur véhicule. Mais là encore, il est frappé opportunément d’une amnésie passagère…

« Je suppose que c’est ma peur et la paranoïa qui m’ont fait agir ainsi. J’ai juste crié », s’est défendu Frederick Nolan Sorrel, sur un ton larmoyant, devant les médias, ajoutant en feignant de battre sa coulpe : « Je suppose que mon ignorance et ma bêtise sont les raisons pour lesquelles j’ai ouvert la bouche. Je ne souhaite pas la mort de ces personnes ».

Sorti libre du tribunal pour avoir joué la carte de l’innocence, avec l’interdiction formelle d’alimenter sa page Facebook sur laquelle ses commentaires orduriers ne laissent subsister aucun doute sur l’islamophobie primaire qui l’anime, il empruntera à nouveau le chemin du prétoire en août prochain, afin de savoir si ses larmes de crocodile ont plaidé ou non en sa faveur.

Elles ont en tout cas laissé de marbre Zakir Khan, le porte-parole de l’antenne du CAIR en Oregon, qui a vivement remercié le maire et la police de Portland pour la diligence avec laquelle ils ont traité cette affaire. Celui-ci nourrit l’espoir que l’arrestation de ce dangereux individu aura des effets dissuasifs sur les islamophobes de son espèce, prêts à passer à l’acte et à commettre l’irréparable.

oumma.com
***

 


Le 11 juillet 1995, débuta le massacre de 8 000 musulmans à Srebrenica.

Il y a 22 ans jour pour jour, débutait le génocide des musulmans de Srebrenica à l’issue de 40 mois de siège. Ce jour-là, les forces serbes ont systématiquement massacré les hommes et les garçons musulmans de cette ville, qui était pourtant sous la protection des forces de l’ONU (400 Casques bleus néerlandais). En quelques jours, plus de 8 000 musulmans ont péri.

Après avoir pris d’assaut la ville, les troupes Serbes menées par le général Ratko Mladic rassemblent alors la population. Le 13 juillet 1995, les femmes et les enfants sont évacués vers les zones musulmanes, alors que les hommes et les adolescents sont entraînés vers les forêts environnantes pout y être exécutés.

Le même jour, les combats entre la colonne et les forces serbes sont extrêmement violents. C’est durant cette journée du 13 juillet que le plus grand nombre de prisonniers est capturé. Ils sont systématiquement transférés vers Bratunac. Dans l’après-midi a lieu le premier massacre : un important groupe de prisonniers est exécuté dans un hangar à Kravica. Le 14 juillet au matin, l’ensemble des prisonniers se trouve à Bratunac. Ils sont visités par le général Mladic qui leur soutient qu’ils seront l’objet d’un échange de prisonniers. Le 14, les prisonniers sont embarqués vers différentes destinations plus au Nord où sont perpétrées des exécutions de masse. Les bulldozers creusent des fosses communes pour les cadavres. Les massacres se poursuivent le 15 et 16 juillet, l’évaluation portant à 1 200 le nombre des morts sur le lieu dit de Branjevo. Le 17 juillet, les massacres sont terminés et les fosses communes refermées.

A ce jour, 6471 victimes ont été exhumées de fosses communes, identifiées et enterrées dans le centre mémoriel de Potocari, près de Srebrenica. Plus de 2 000 personnes sont toujours portées disparues.

Les principaux responsables de ce massacre ont été arrêtés et jugés. Radovan Karadzic a été condamné à 40 ans de prison en mars 2016, Ratko Mladić risque la perpétuité (procès en cours). Pour sa part, Slobodan Milosevic, qui était alors président de l’ex-Yougoslavie, a été accusé de génocide pour sa responsabilité dans ce massacre. Son procès a toutefois avorté, puisqu’il est mort en prison le 11 mars 2006.

Fin juin, le tribunal de La Haye a déclaré l’Etat néerlandais civilement responsable de la mort de plus de 300 hommes et garçons musulmans dans le massacre. L’institution a souligné en effet que les «casques bleus» néerlandais auraient dû protéger ces civils.

Puisse Allah accorder Sa miséricorde et le Paradis aux martyrs de Srebrenica et aux autres.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’Autorité Palestinienne réduit les allocations sociales de 80 000 familles pauvres à Gaza
.
Un haut responsable a dévoilé une décision de l’Autorité palestinienne, présidée par Mahmoud Abbas, de suspendre les allocations sociales à plus de 80 000 familles dans la bande de Gaza bloquée.
.
Les ex-prisonniers protestent contre leurs indemnités suspendues depuis 24 jours
.
L’occupation ouvre le feu sur un véhicule palestinien et arrête son conducteur
.
Mohammed Allan interrompt sa grève de la faim en prison
.
La Jordanie nie tout rapprochement entre l’Etat d’occupation et des pays arabes
.
Quand l’émigration en Israël devient source de désillusions
.
Al-Hindi : Les mesures du responsable palestinien contre Gaza sont des
.
Kayali: Notre visite au Caire est une réussite
.
114 colons profanent la mosquée al-Aqsa
.
Silwan: Un enfant palestinien blessé par les balles des soldats d’occupation
.
Une délégation médicale palestino-européenne arrive à Gaza et Jérusalem
.
Issawiya: Démolition d’un immeuble palestinien de 4 étages
.
Le seul passage commercial de Gaza brutalement fermé par l’armée israélienne
.
Président de Côte d’Ivoire: La solution des deux Etats reste la seule issue réaliste au Moyen-Orient
.
Un ex-général israélien interrogé pour corruption
.
Les détenus libérés exhortent le Caire à intervenir pour résoudre le problème de leurs allocations
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein