MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 1er Shawwal 1438.

Flash info du 1er Shawwal 1438..

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

***

France : Annonce officiel Mosquée de Paris : DIMANCHE 25 JUIN 2017 : Fête de l’AÏD AL-FITR 1438/H.

Ce samedi 24 juin 2017 – correspondant au 29 Ramadhan 1438 du calendrier hégérien, « Nuit de l’Annonce dite Nuit du Doute », la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris, réunie à la Grande Mosquée de Paris sous la présidence du Recteur Dalil Boubakeur et en présence de Anouar Kbibech Président CFCM accompagné de membres de son bureau exécutif, ainsi que des imams, des personnalités musulmanes, des présidents de mosquées, des représentants des fédérations musulmanes, informe les musulmans de France que :
La Fête de l’AÏD AL-FITR est fixée au, DIMANCHE 25 JUIN 2017.

La Prière de l’Aïd Al-Fitr sera célébrée Dimanche 25 Juin 2017
à 9h00 précises à la Grande Mosquée de Paris.

Nous implorons Allah Tout Puissant pour qu’Il accepte notre jeûne
et qu’Il nous comble de Sa Clémence et de sa Miséricorde.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président d’honneur du CFCM,
Président de la Fédération nationale
de la Grande Mosquée de Paris.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Arabie: la police déjoue « une action terroriste » à La Mecque.

Selon le ministère de l’Intérieur saoudien, les autorités saoudiennes ont mis en échec une « action terroriste » projetée contre la Grande Mosquée de La Mecque, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés.

Les forces de sécurité saoudiennes ont déjoué vendredi une action « terroriste » contre la Grande Mosquée de La Mecque, premier lieu saint de l’islam, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement d’un bâtiment de trois étages où se barricadait un kamikaze qui s’est fait exploser, a précisé un porte-parole du ministère dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa.

Des « plans dirigés depuis l’étranger » selon le ministère de l’Intérieur.

Le kamikaze faisait partie d’un groupe « terroriste », basé dans deux quartiers de La Mecque, et à Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés, a ajouté le ministère. L’attentat déjoué était « imminent et visait la sécurité de la Grande mosquée et celle des fidèles », a ajouté le porte-parole. Selon lui, le kamikaze, chargé de mener l’attentat, s’est fait exploser après avoir refusé de se rendre aux forces de sécurité, qui ont assiégé un bâtiment de trois étages, situé dans l’enceinte de la Grande mosquée et où il s’était barricadé. Six résidents étrangers et cinq policiers ont été blessés, a précisé le porte-parole.

Il a expliqué que le groupe « terroriste » avait visé « le lieu le plus sacré » des musulmans et exécutait « des plans dirigés depuis l’étranger dans le but de nuire à la sécurité et à la stabilité » du royaume saoudien. Il n’a pas cité nommément les commanditaires de l’attentat déjoué ou les pays qui l’auraient inspiré.

Cet attentat, déjoué au moment où les fidèles étaient massivement rassemblées à la Grande mosquée pour le dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman, est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du Prophète Mouhammad.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Attaque de la mosquée de Finsbury Park : l’Angleterre endeuillée soutient sa population musulmane.

Article publié sur Muslim-Moves.com | Londres a été touché par une attaque dans la nuit de dimanche 18 à lundi 19 juin. Un homme a foncé avec sa voiture sur des piétons musulmans sortant de la mosquée de Finsbury Park après les prières de nuit du Ramadan, Taraweeh. Une personne est morte et dix autres sont encore à l’hôpital dans un état critique. Les fidèles venaient de se recueillir autour des victimes de l’incendie de la Grenfell Tower, terrible tragédie qui a fait 58 morts. Les musulmans ont été les premiers à porter secours aux personnes encore piégées dans la tour et se sont démenés après pour réunir des fonds et leur apporter toute l’assistance nécessaire.

Muslim Moves souhaite apporter tout son soutien aux musulmans blessés dans l’attaque et à leur famille. C’est avec une profonde émotion que l’équipe a appris la nouvelle qui tranche lourdement avec le climat de respect et de tolérance faisant la fierté de l’Angleterre. C’est d’ailleurs autour de ces valeurs que citoyens, médias et politiques se sont rassemblés pour rendre hommage aux fidèles morts ou blessés par ce conducteur dont l’acte ne reflète que sa propre folie et non pas la vision de tout un peuple.

En effet, sous-tendu par une émotion vive et sincère, les médias britanniques ont partagé l’information avec beaucoup de dignité. En opposition, par exemple, avec le traitement médiatique français, indécent et injurieux vis-à-vis des victimes. Une marche spontanée a même été lancée dans les rues londoniennes réunissant des centaines de personnes.

En ce qui concerne les politiques, ils ont su oublier leurs divergences dans l’optique de faire savoir leur désarroi tout en rappelant l’importance de la cohésion entre les différentes communautés. Qu’il s’agisse du maire de Londres, Sadiq Khan ou de la Prime Minister, Theresa May, les discours se sont fait à l’unisson. Cette dernière a d’ailleurs organisé dans la matinée du drame une réunion d’urgence. Pour sa part, Jeremy Corbyn, son farouche opposant, a avoué être « complètement sous le choc ».

Les communautés religieuses environnantes se sont de suite jointes aux musulmans désireux de prier après ce terrible événement. Ils leur ont prêté main-forte. Des figures emblématiques ont également fait entendre leur voix pour condamner ce geste. L’archevêque de Canterbury a déclaré :

« L’attaque à la mosquée #FinsburyPark est odieuse. Nous sommes solidaires avec nos amis musulmans et prions pour les personnes endeuillées et blessées ».

Sur les réseaux sociaux, le grand rabbin a écrit :

« Il est déchirant d’entendre une nouvelle attaque mortelle dans les rues de Londres, cette fois-ci, ciblant les musulmans qui étaient en prière. C’est une illustration douloureuse de la raison pour laquelle nous ne devons jamais permettre à la haine de susciter la haine. Elle crée une spirale de la violence et de la terreur qui ne provoque que la mort et une plus grande, la destruction.

Comme jamais, nos pensées et nos prières sont avec ceux qui sont touchés et que chacun d’entre nous puisse répondre à cette dernière tragédie avec la même compassion et la même détermination à ne pas être divisées, ce qui a défini notre société au cours des derniers mois. »

Il est ainsi important de considérer comment la situation est traitée et comment elle est solutionnée par toutes les instances de l’Etat. Ce sont les mesures institutionnelles, les discours gouvernementaux et l’orientation médiatique qui construisent et déterminent les fondements et les positions d’une nation. La tolérance britannique ne saurait être malmenée par un acte isolé guidé par la une haine irraisonnée.

islametinfo.fr
***


Le Royaume-Uni de Theresa May en difficulté pourrait alléger son « Brexit » pour les expatriés européens.

Article publié sur le site Muslim-Moves.com | Alors que le parti Conservateur de Theresa May a essuyé une défaite mémorable aux élections législatives, de nombreuses questions s’élèvent autour de son projet phare : le Brexit. Muslim Moves fait le point afin de vous éclairer sur la conséquence de ce résultat.

Les élections législatives du 8 juin en Angleterre étaient perçues comme un test pré-Brexit. Elles devaient conforter la majorité au Parlement britannique de Theresa May, Première ministre et chef de file du Brexit dur. Or, dans une surprise générale, elles ont conduit à former un gouvernement sans majorité absolue, un « hung parliament » bien fragile. Theresa May est donc fortement affaiblie et ses positions « ultra » avec. Ces élections législatives l’ont plongée en eaux troubles ce qui altère sa position devant Bruxelles.

“Le résultat n’aura évidemment échappé ni à Angela Merkel, ni à Emmanuel Macron, ni à personne. Cela change la dynamique”, insiste le politologue Paul Kelly.

Theresa May voit sa crédibilité mise à rude épreuve tant au sein de son propre parti où cinq de ses ministres demandent sa démission que chez ses détracteurs qui ont saisi l’opportunité de rappeler que le Brexit n’est pas le souhait des Britanniques. Sa carrière à Downing street est même remise en question. En somme, elle avance amoindrie dans un contexte qui lui est défavorable ne serait-ce qu’en raison de la série d’attentats que vient de connaître le pays.

De plus, cette épopée électorale a donné du poids à son opposant, Jeremy Corbyn (Labour), ragaillardi, qui a mis en avant durant toute sa campagne les conséquences sociales dramatiques que pourrait entraîner le Brexit.

Ainsi, il est important de rappeler les enjeux de ce Brexit. En effet, les retraités britanniques installés dans d’autres pays de l’Union européenne constituent un point crucial dans les débats Londres/Bruxelles dans la mesure où leur retour au bercail pourrait coûter un milliard de livres au service de santé britannique, soit un montant deux fois plus élevé que la somme dépensée chaque année par l’Angleterre pour ses ressortissants. Cette information est tombée quelques jours avant les élections.

Quoiqu’il en soit, les variables à prendre en considération durant les négociations sur le Brexit sont nombreuses et les répercussions pour les Britanniques peuvent être lourdes. Les expatriés français ont dès lors la garantie que l’Angleterre ne peut dévaloriser leur situation sous peine de voir celle de ses propres ressortissants dans l’Union fortement ébranlée. En somme, les élections ont fait pencher la balance en faveur de Bruxelles.

islametinfo.fr
***


Turquie : la théorie de Darwin supprimée des programmes scolaires.

Turquie – Les écoliers turcs n’apprendront plus la théorie sur l’ évolution, a déclaré un fonctionnaire du gouvernement.

Alpaslan Durmus, responsable du programme d’études pour le ministère de l’éducation, a déclaré que la théorie de l’évolution de Charles Darwin était « controversée » et qu’elle serait retirée des programmes scolaires d’ici 2019.

« Nous avons exclu des sujets controversés pour les étudiants qui ne sont pas en âge de comprendre certains concepts scientifiques », a déclaré M. Durmus.

« Les élèves de troisième n’ont pas suffisamment de bagages pour étudier De l’origine des espèces en classe de biologie » , cette section sera retardée jusqu’à l’étude de premier cycle.

La proposition visant à supprimé la théorie de l’évolution du programme scolaire a été incluse dans un projet de loi qui a déjà été approuvé par M. Erdogan, a déclaré M. Durmus. Le programme final sera publié la semaine prochaine.

Un groupe d’universitaires turcs laïcs a critiqué le mouvement en disant qu’il mettait la Turquie dans la même catégorie que l’ Arabie saoudite, où le programme est profondément religieux et interdit l’enseignement de la théorie de l’évolution

L’Islam, comme les autres religions monothéistes, enseigne que Adam et Eve étaient les premiers humains.

islametinfo.fr
***


L’Arabie Saoudite ordonne la fermeture de la base militaire turque au Qatar.

L’Arabie saoudite et d’autres pays arabes qui ont coupé les liens avec le Qatar auraient publié une liste de revendications pour mettre fin à la plus grande crise du Golfe. Les principaux points sont la fermeture d’Al Jazeera et toutes ses antennes à travers le monde, fermer une base militaire turque et réduire les liens avec l’ Iran .

Ces pays ont maintenant accordé au Qatar 10 jours pour se conformer à toutes les exigences, qui comprennent également le paiement d’une somme non spécifiée en compensation de ce qu’ils prétendent être « une perte de vies et des pertes financières causées par la politique du Qatar ».

Les exigences concernant Al Jazeera indiquent que le Qatar doit également fermer tous les autres sites d’information que le Qatar finance, y compris Arabi21, Rassd, Al Araby Al Jadeed et Middle East Eye.

Si le Qatar accepte de se conformer à ces injonctions, la liste sera vérifiée une fois par mois pour la première année, puis une fois par trimestre la deuxième année après son entrée en vigueur. Pour les 10 années suivantes, le Qatar sera surveillé chaque année.

Le document ne précise pas ce que les pays feront si Qatar refuse de se conformer à ces exigences.

Le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, a déclaré que son pays n’avait pas l’intention de réexaminer sa base militaire au Qatar et que toute demande de fermeture constituerait une ingérence dans les relations du pays avec l’État du Golfe.

Isik a déclaré au diffuseur NTV qu’il n’avait pas encore vu une demande de fermeture de la base.

« La base au Qatar est à la fois une base turque et qui préservera la sécurité du Qatar et de la région », a déclaré Isik dans une interview vendredi. »Réévaluer l’accord de base avec Qatar n’est pas à l’ordre du jour ».

islametinfo.fr
***


Israël appelle à des liens forts avec l’Arabie Saoudite et invite le Prince héritier à Tel Aviv.

Le ministre israélien des renseignements et des transports a appelé le roi Salman d’Arabie Saoudite à inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Riyad afin d’établir des relations diplomatiques complètes.

Lors d’une conférence à Herzliya jeudi, Yisrael Katz a également demandé au roi Salman d’envoyer le nouveau prince héritier Mohammed bin Salman à Tel-Aviv après avoir décrit l’intérêt partagé à contrer l’ Iran rival .

« Je demande à Salman, le roi de l’Arabie saoudite, d’inviter le Premier ministre d’Israël, Netanyahou, à visiter l’Arabie Saoudite », a déclaré Katz lors de la conférence annuelle Herzliya, où les dirigeants israéliens présentent des initiatives stratégiques nationales.

« Nous avons vu quel hôte merveilleux vous pouvez être … lorsque le président Trump était là. Vous pouvez également envoyer votre héritier, le nouveau, le Prince Mohammed bin Salman. Il est une personne dynamique. Il est un initiateur ».

Avigdor Lieberman, ministre israélien de la Défense qui voulait envoyer une bombe atomique sur Gaza, a également appelé à l’établissement de « relations diplomatiques et économiques complètes » avec les États arabes « modérés ».

islametinfo.fr
***


L’Arabie Saoudite expulse des milliers de chameaux qataris .

Les autorités saoudiennes mènent depuis plusieurs semaines une guerre diplomatique contre le Qatar, officiellement pour ses liens présumés avec des organisations terroristes. Cela s’est traduit par la fermeture des frontières, la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays et désormais… l’expulsion des chameaux qataris !

Mardi 20 juin, pas moins de 12 000 chameaux et moutons appartenant à des éleveurs qataris ont été sommés de chercher de la verdure en dehors du royaume.

Les Observateurs de France 24 ont relayé plusieurs vidéos qui témoignent de cette actualité. Ils présentent l’explication de Mustapha qui habite dans la région d’al-Charqiyya, « où transitent des troupeaux de chameaux venant du Qatar vers le nord de l’Arabie Saoudite ».

« C’est une tradition dans la région : les éleveurs qataris confient au début de chaque hiver leurs troupeaux à des bergers qui les emmènent paître en Arabie saoudite. Ils parcourent plus de 1 000 kilomètres vers le nord-est du pays et jusqu’aux frontières avec l’Irak, où la végétation est plus dense. Les troupeaux ne viennent pas seulement du Qatar, mais également du Koweït et des Émirats arabes unis », explique l’observateur.

Une opération sauvetage a dû être dépêchée par le Qatar car de nombreuses bêtes ont parcouru des centaines de kilomètres sans boire. Plusieurs d’entre elles seraient mortes de soif selon des témoignages recueillis par France 24. Les autorités qataris ont envoyé un convoi de camions citernes et des cargaisons de foin à la frontière. Des hébergements provisoires ont été montés pour protéger les 7 000 chameaux et 5 000 moutons contre les fortes chaleurs d’après la presse locale.

L’Arabie Saoudite et ses alliés ont remis, vendredi 23 juin, une liste de conditions préalables à la levée de l’embargo autour du Qatar. Ils réclament notamment la rupture des relations diplomatiques avec l’Iran et la fermeture d’une base militaire turque.

D’autres revendications assez extrêmes figurent dans la liste telles que l’arrêt des antennes internationales du groupe de télévision Al Jazeera et le paiement d’une compensation financière. L’émir du Qatar a une dizaine de jours pour répondre à l’ultimatum.

saphirnews.com
***


L’Aïd El Fitr a été fixé au dimanche 25 juin 2017.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de communiquer la date de l’Aïd El Fitr qui a été fixée au dimanche 25 juin 2017. Nous vous présentons à cette occasion tous nos voeux.

Aidkoum Moubarak !

oumma.com
***

France : Annonce officiel Mosquée de Paris : DIMANCHE 25 JUIN 2017 : Fête de l’AÏD AL-FITR 1438/H.

Ce samedi 24 juin 2017 – correspondant au 29 Ramadhan 1438 du calendrier hégérien, « Nuit de l’Annonce dite Nuit du Doute », la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris, réunie à la Grande Mosquée de Paris sous la présidence du Recteur Dalil Boubakeur et en présence de Anouar Kbibech Président CFCM accompagné de membres de son bureau exécutif, ainsi que des imams, des personnalités musulmanes, des présidents de mosquées, des représentants des fédérations musulmanes, informe les musulmans de France que :
La Fête de l’AÏD AL-FITR est fixée au, DIMANCHE 25 JUIN 2017.

La Prière de l’Aïd Al-Fitr sera célébrée Dimanche 25 Juin 2017
à 9h00 précises à la Grande Mosquée de Paris.

Nous implorons Allah Tout Puissant pour qu’Il accepte notre jeûne
et qu’Il nous comble de Sa Clémence et de sa Miséricorde.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président d’honneur du CFCM,
Président de la Fédération nationale
de la Grande Mosquée de Paris.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des ONG appellent à obliger Israel de respecter les missions de l’ONU
.
Le Conseil des organisations sur les droits humains des Palestiniens a appelé la communauté internationale à prendre des mesures efficaces visant à assurer la coopération des autorités occupantes israéliennes avec les mécanismes des Nations Unies
.
« La rencontre d’Abbas avec Kushner et Greenblatt fut un échec »
.
700 000 litres de carburant égyptien acheminés à Gaza
.
Israël envisage d’adopter des lois qui encouragent la colonisation
.
Dernier vendredi du Ramadan : Des dizaines de milliers de fidèles affluent vers la mosquée Al Aqsa
.
11 camions d’aides humanitaires arrivent de la Turquie à Gaza
.
Cisjordanie: Les forces d’occupation arrêtent 4 citoyens
.
Blésses et arrestations lors des raids nocturnes à Bethléem
.
Chadid appelle à libérer les détenus politiques en Cisjordanie
.
Gaza : Trois blessés lors des manifestations contre le blocus
.
L’occupation libère le dirigeant au Hamas Abdul-Jabbar Jarar de Jénine
.
Le Hamas appelle la Nation à soutenir la cause palestinienne et la résistance
.
Al-Qassam: La nation devrait éradiquer le
.
Des députés israéliens incitent contre le soutien turc à la mosquée Al-Aqsa
.
Incursion des bulldozers israéliens au nord de Jabalia
.
Des militants soutiennent les détenus libérés privés de leurs allocations
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 22 Ramadan 1438.

Flash info du 22 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Derniers jours de Ramadan : Al I’tikaf, la retraite pieuse.

La retraite pieuse ou al i’tikaf, particulièrement effectuée durant le mois de Ramadan possède de nombreux bienfaits. Cependant, nous n’apprécions pas cet acte d’adoration à sa juste valeur. Il serait donc intéressant de nous pencher sur cette Sunna afin de nous saisir de son véritable sens et de ses sagesses incha Allah.

Pour ce faire, nous nous baserons essentiellement sur l’ouvrage de Salim al Hilali et ‘Ali Hasan al Halabi, nommé « Le jeûne du Ramadan comme l’a enseigné le Prophète (‘alayhi salat wa salam) » ainsi que sur les paroles du grand savant Ibn al Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde).

Qu’est-ce que la retraite pieuse ?

La signification du terme i’tikaf est le fait de séjourner. De ce mot, découlent les termes « mu’takif » et « ’akif » qui désignent « celui qui s’attache à la mosquée pour y adorer Allah ». Ainsi, al i’tikaf est défini dans un premier temps, comme le fait de séjourner, sans connotation spirituelle ou religieuse. Cependant, ce terme est communément employé afin de désigner la retraite pieuse. Cette dernière a pour objectif de séjourner dans la mosquée afin de se consacrer à l’adoration d’Allah, à la lecture du Saint Coran, à l’accomplissement de prières surérogatoires, à l’étude de la science…

Cette dernière est conseillée durant le mois béni de Ramadan mais également pendant le reste de l’année. En effet, d’après les Sahih d’Al Boukhari et Muslim, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a effectué al i’tikaf durant la dernière décade du mois de Shawwal. De même, lorsque ‘Umar (qu’Allah l’agrée) demanda au Prophète (‘alayhi salat wa salam) : « Ô Messager d’Allah ! J’avais fait vœu à l’époque de l’Ignorance (al Jahiliyya) de faire la retraite d’une nuit dans la Mosquée Sainte », l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui répondit : « Alors, accomplis ton vœu ». C’est ainsi qu’il fit la retraite d’une nuit. Cela prouve que la retraite pieuse n’est pas propre au mois de Ramadan.

Cependant, il est préférable de l’effectuer durant ce mois béni, comme le faisait notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que « le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) faisait la retraite pieuse durant dix jours de chaque Ramadan. Et l’année de sa mort, il l’a fait pendant vingt jours » (Rapporté par Al Boukhari). Ainsi, le moment par excellence pour effectuer al i’tikaf est le mois de Ramadan car cela est conforme à la tradition prophétique. De plus, cela est meilleur durant la fin de ce mois, « car le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait la dernière décade de Ramadan en retraite jusqu’à ce qu’Allah reprît son âme. Ses femmes la faisaient aussi après sa mort » (rapporté par Al Boukhari). Ainsi, effectuer la retraite pieuse durant les dix derniers jours du mois de Ramadan est une Sunna qu’il convient de suivre incha Allah, d’autant plus que ses sagesses ne sont pas négligeables.

Les sagesses de la retraite pieuse.

La retraite pieuse durant le mois de Ramadan est ce qui complète le jeûne et l’adoration du jeûneur. En effet, le jeûne nous a été prescrit entre autres, afin d’évacuer du cœur les mélanges de la passion qui empêche le cheminement vers notre Seigneur. C’est en ce sens que la retraite pieuse constitue un moyen de parachever cet état, de se consacrer à l’adoration d’Allah et de cheminer vers Lui tout en se détournant de ce qui est éphémère.

L’érudit savant ibn al Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit à ce sujet : « Leur fut également décrétée la retraite pieuse dont le but et l’essence sont l’orientation et la concentration du cœur vers Allah, ainsi que la cessation de la préoccupation des créatures pour s’attacher uniquement à Allah, de telle façon que son évocation, son amour et son approche vers Lui remplacent les soucis et les pensées du cœur. Ainsi, tous les soucis sont projetés sur Lui et les pensées se transformeront en Son évocation et seront consacrées à ce qui réalise Son agrément et fait rapprocher de Lui ». Ainsi, la retraite pieuse nous a été recommandée afin de consacrer notre corps, notre âme ainsi que notre esprit à Celui qui nous a créés. Et ce, durant dix jours pendant le mois bénide Ramadan. Ne pouvons-nous pas effectuer cela afin de satisfaire notre Seigneur ? Ou préférons-nous consacrer ces quelques jours à autre qu’Allah Seul ?

La retraite pieuse apporte un certain apaisement al hamdouliLlah, du fait du rapprochement d’Allah. Comme le dit le savant ibn Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) : « Le cœur retrouve, ainsi, la quiétude auprès de Lui au lieu de la trouver chez les créatures. D’autant plus, la retraite pieuse vise à acquérir l’apaisement auprès de Lui le jour de la solitude dans la tombe lorsqu’on sera privé de compagnie et de toute joie sinon en Lui ». Ainsi, al i’tikaf est doté de sagesses et de bienfaits que l’on ne prend pas assez en considération. Non seulement cette retraite pieuse nous rapproche de notre Créateur, mais elle nous apporte également un bien être intérieur que rien ne peut égaler sobhanAllah !

Enfin, n’oublions pas que la retraite pieuse constitue un acte d’adoration en soi, qui pèsera dans notre balance le Jour du Jugement Dernier incha Allah. Ce jour là, chacun d’entre nous sera prêt à tout afin qu’un atome de bien pèse en sa faveur. Qu’attendons-nous alors pour œuvrer tant que nous le pouvons encore ?

Qu’Allah nous facilite le jeûne ainsi que la retraite pieuse durant ce mois béni. Qu’Il accepte nos actes d’adoration et nous pardonne nos péchés.

AJIB.FR
***


Palestine : Crise humanitaire sans précédent : la population de Gaza prise en otage.

Israël va réduire de 40% ses fournitures d’électricité à la Bande de Gaza, où la situation déjà dramatique est sur le point de devenir catastrophique. Selon le gouvernement israélien, qui a approuvé dimanche dernier cette mesure, elle est le résultat d’une décision de l’Autorité Palestinienne de Ramallah, qui refuse de continuer à payer plus de 60% du montant des factures d’électricité de Gaza. Nous reproduisons ci-dessous l’article publié par le site belge “Pour la Palestine”, en y ajoutant des illustrations.

Avant cette réduction des fournitures d’énergie au territoire soumis par Israël à un blocus terrestre, maritime et aérien criminel depuis plus de dix ans, les deux millions d’habitants de la Bande de Gaza ne pouvaient, dans le meilleur des cas, disposer d’un approvisionnement en électricité que quatre heures par jour. Il en allait de même pour les infrastructures les plus vitales, telles que les hôpitaux – contraints à réduire fortement leur activité, notamment dans les services de chirurgie et où les dialyses, les couveuses pour les prématurés, etc… ne fonctionnent qu’avec des générateurs locaux souvent vétustes et extrêmement sollicités et à condition d’être approvisionnés en carburant liquide – les stations d’épuration d’eau (à l’arrêt), etc…

La diminution de l’approvisionnement par Israël – dont l’aviation a détruit la plupart des infrastructures et notam­ment les centrales électriques lors des agressions militaires successives contre la population de Gaza – devrait avoir pour conséquence une réduction de 45 minutes de la durée quotidienne d’approvisionnement de la population.

Le Hamas a qualifié de “catastrophique” et de “dangereuse” cette décision, estimant qu’elle pourrait “accélérer la détérioration de la situation et [provoquer] une explosion” dans la Bande de Gaza.

“Les parties qui portent la responsabilité des conséquences de cette décision sont les assiégeants ennemis israéliens et le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour son rôle immoral et irresponsable avec l’occupation”, estime le Hamas.

Les obligations d’Israël.

La décision, qu’elle incombe surtout à l’Autorité Palestinienne ou au gouvernement israélien, ou que comme c’est plus que probable qu’elle résulte d’une convergence des deux qui n’étonne même plus, est clairement politique : il s’agit, comme l’a expliqué sous couvert de l’anonymat un haut fonctionnaire israélien à Haaretz, de “mettre un terme à l’indulgence envers le Hamas” tout en donnant satisfaction à Abbas.

L’expression “indulgence envers le Hamas” traduit le fait que – comme le souligne Charlotte Silver dans un article publié par Electronic Intifada – le pouvoir israélien ne fait aucune distinction entre l’ensemble de la population civile de la Bande de Gaza, d’une part, et une organisation politique qui contrôle le territoire depuis 2007, d’autre part. Cela signifie qu’Israël impose des punitions collectives contraires au droit international humanitaire à la population civile afin d’atteindre ses objectifs politiques (et en dépit de l’échec constant de cette stratégie déjà ancienne).

Gilad Erdan, Ministre israélien de la sécurité publique, a affirmé au micro de la radio de l’armée que la décision de couper le courant à Gaza est celle de Abbas. “Qu’Israël paie les factures d’électricité de Gaza, c’est une situation impossible”, affirme-t-il. Tout l’appareil militaro-sécuritaire et les services de renseignement israéliens appuient la décision, même s’ils sont conscients des conséquences humanitaires catastrophiques qui en découleront et des risques d’escalade militaire que cela comporte.

Pourtant, ce n’est pas en se cachant derrière Abbas – dont le rôle est effectivement moins glorieux que jamais – qu’Israël pourra s’exonérer de sa responsabilité de puissance occupante de Gaza. La Quatrième convention de Genève, relative à la protection des civils en temps de guerre (1949) exige que l’occupant utilise tous les moyens à sa disposition afin d’assurer, au bénéfice de la population vivant sous occupation, des services médicaux adéquats, une politique de santé publique adaptée et notamment le fonctionnement des établissements consacrée à l’éducation des enfants. Sans un approvisionnement suffisant en électricité c’est évidemment impossible.

“Israël n’est pas juste un fournisseur de services, répondant de manière neutre aux demandes d’un client”, souligne Gisha, une ONG israélienne qui se consacre à la protection de la liberté de circulation. “Compte tenu de son contrôle très étendu sur la vie des habitants de la Bande de Gaza, Israël est responsable de leur fournir des conditions d’existence normales”.

Le “Palestinian Center for Human Rights” fait valoir pour sa part que la réduction des fournitures d’électricité annoncée constitue une menace pour la survie de la population, dont une partie importante est déjà fortement précarisée. Les plus pauvres ne disposent pas des ressources nécessaires pour s’adapter à la situation de pénurie, et souffrent donc davantage de ses conséquences.

Un chantage politique cruel.

C’est à la fin du mois de mai que l’Autorité Palestinienne de Ramallah a indiqué à Israël qu’elle ne paierait plus à l’avenir que 60% des factures relatives aux fournitures d’électricité à Gaza.

Le porte-parole de l’AP, Tareq Rashmawi, a annoncé la décision en faisant valoir que le Hamas ne remboursait pas l’AP de Ramallah pour ces factures, et il a aussi exigé que le Hamas accepte l’organisation d’élections législatives et présidentielle. Les motifs invoqués sont donc à la fois financiers et politiques.

De son côté, l’administration de Gaza chargée de l’énergie a affirmé qu’elle s’est conformée à toutes les conditions qui avaient été posées par l’Autorité Palestinienne de Ramallah pour mettre un terme à la crise de l’électricité, y compris en ce qui concerne une perception plus rigoureuse des factures d’électricité auprès de la population gazaouie (qui en en fait dans bien des cas est incapable de payer, vu la situation économique du territoire soumis au blocus israélien).

Le mois dernier, l’Autorité Palestinienne a cessé de transférer les fonds destinés au système de santé à Gaza, de sorte qu’au moins 240 enfants et des centaines de personnes atteintes de cancer ou d’autres affections graves n’ont plus bénéficié d’aucun traitement, selon l’organisation de médecins “Physicians for Human Rights-Israel”.

Qui plus est, le gouvernement de Ramallah a aussi pratiquement cessé de payer les fonctionnaires de l’AP à Gaza. Occupés par l’AP avant l’arrivé au pouvoir au Hamas – consécutive à sa victoire électorale incontestable et à une tentative de putsch pour le renverser – ces fonctionnaires avaient continué à percevoir leur salaire, à la condition expresse qu’ils ne travaillent pas pour le gouvernement du Hamas.

Désormais, leurs ressources ont été réduites de 30 à 70% par l’AP. Cette semaine, un chercheur de Harvard, Sara Roy, a écrit dans la London Review of Books : « Si Abbas voulait gagner le soutien du peuple de Gaza tout ce qu’il aurait à faire est de payer aux fonctionnaires leur salaire ». Roy, qui a écrit sur Gaza depuis des années, décrit les niveaux atroces de la détresse sociale sur le territoire en raison du blocus imposé par Israël depuis plus de 10 ans avec le soutien de l’Égypte et de l’Autorité palestinienne.

Le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) et l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU (OCHA) ont multiplié les avertissements concernant les conséquences catastrophiques qu’aurait pour la population de la Bande de Gaza une réduction de l’alimentation en électricité, déjà gravement insuffisante. Cela n’a suscité virtuellement aucune réaction de la “communauté internationale”.

Jusqu’ici, le Hamas a bénéficié de l’aide du Qatar, qui a notamment financé l’approvisionnement en carburant de la seule centrale électrique encore en fonctionnement à Gaza. Mais cette aide a pris fin en avril et le Qatar est aujourd’hui soumis à une forme de blocus orchestré par les États-Unis, l’Arabe Saoudite, les Émirats Arabes Unis, pour le plus grand plaisir et avec la coopération d’Israël.

Source : “Catastrophe looms in Gaza” par Charlotte Silver – Traduction et adaptation : Luc Delval.

oumma.com
***


France : législative 2017 : Cazeneuve appelle à un « front républicain » contre Samy Debah, candidat « salafiste et communautariste ».

Le « front républicain », ça marche aussi contre les musulmans. Alors que la France s’apprête à enterrer le Parti Socialiste ce dimanche 18 juin, l’ancien premier ministre Bernard Cazeneuve parcours le pays pour apporter son soutien aux quelques candidats de ce parti qualifiés pour le second tour des législatives. Mardi dernier, il était à Sarcelles où le député-maire sortant François Pupponi affrontera l’ancien président du Collectif Contre l’Islamophobie en France, Samy Debah, dans la huitième circonscription du Val d’Oise.

Bernard Cazeneuve porte sur son dos la perquisition de plus de 4 000 musulmans, l’assignation à résidence de plus de 100 autres et la fermeture de plus de 20 mosquées.

Les deux hommes ont appelé à « faire un front républicain face à un candidat salafiste et communautariste ». « C’est l’hôpital qui se fout de la charité », répond Samy Debah. « Je vais montrer quel élu communautariste il est », a-t-il promis.

Ce vendredi jour de prière, le candidat républicain « anti communautariste » a été vu à l’entrée d’une mosquée de Garges-lès-Gonesse, tranquillement posé tel un vigil, en attendant la fin de la prière pour appeler les musulmans de voter pour lui…

Que périsse le PS ! En ce vendredi de prières et de jeûne, nous implorons Allah le Tout-Puissant d’accorder une défaite cuisante à Pupponi, Valls et tous les socialistes où qu’ils soient en France. Ils ont semé l’islamophobie en cinq ans de pouvoir, ils doivent en récolter les fruits.

desdomesetdesminarets.fr
***


L’école privée musulmane « l’Olivier des Enfants » va s’agrandir.

L’école privée « L’Olivier des Enfants » est un établissement musulman situé à Champigny-sur-Marne. Il fait partie des 86 écoles/projets d’écoles privés musulmans en France. Avec l’augmentation du nombre de demandes d’inscriptions, l’établissement envisage de s’agrandir. Les travaux devront se réaliser courant de l’année 2017-2018.

Vous pouvez soutenir le projet en faisant un don en ligne, sur le site internet : 3w.centre des feuilles vives.fr.

Dans une vidéo, les élèves témoignent de leur attachement à leur école et parlent de leurs projets.

Site : http://centredesfeuillesvives.fr
.
Facebook : https://www.facebook.com/centredesfeuillesvives.fr
.
Twitter : https://twitter.com/ecoleODE
.

desdomesetdesminarets.fr
***


« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers ».

Un fait que nous oublions trop souvent : c’est comme une manifestation de Sa grâce et de Sa miséricorde pour l’ensemble de l’humanité qu’Allah a envoyé Son dernier Messager ﷺ‬ et prescrit l’Islam comme seule religion agréée de Lui. Le mode de vie, la croyance, les valeurs, la morale qui nous ont été transmis à travers Muhammad ﷺ‬ sont les seuls à même d’assurer le bonheur de l’humanité toute entière, et de la mener vers le plus haut niveau de perfection qu’il lui soit possible d’atteindre.

Le Livre qu’Allah nous a révélés est ainsi accessible à tous les esprits, à travers toutes les générations, portant les fondements inamovibles de toute organisation de la vie humaine tout en pouvant s’adapter à tous les besoins que les sociétés peuvent rencontrer, quel seul a pu anticiper Celui qui a créé l’Homme et connaît mieux que quiconque Sa création. Ce Livre pose les principes et le cadre de toute société ou communauté, tout en laissant la marge de manœuvre nécessaire pour l’adapter à tout environnement sans entrer en conflit avec ses principes : il permet ainsi à l’esprit humain de se développer et de progresser à l’ombre de ces principes immuables vers les plus hauts standards de la vie humaine.

Ce « code de vie », qui a prouvé historiquement être supérieur à tout ce que l’humanité a pu connaître lorsqu’il fut pleinement appliqué, est le seul capable de fournir un environnement sain permettant au progrès humain d’avancer dans toutes les directions : à la fois équilibré et cohérent, il ne néglige ni les besoins et réalités matériels ni les aspects spirituels de l’Homme, entre désirs individuels et nécessités communautaires. Juste & pragmatique, les tâches qu’il assigne à l’Homme sont à la fois à la mesure de ses capacités et permettent de servir ses propres intérêts, et sa propre élévation tant spirituelle que matérielle.

Le message de Muhammad ﷺ‬ fut ainsi une manifestation de la miséricorde divine envers son propre peuple comme envers l’humanité toute entière – y compris d’ailleurs ceux qui n’ont pas cru en lui ! Les principes qu’il a amené ont semblé – et semblent toujours – étranges à beaucoup au premier abord, tant l’Homme a pu s’éloigner de sa fitra (nature originelle), mais au fur & à mesure de leur implantation et de leur mise en pratique, ils apparaissent de plus en plus faciles et familiers, de par leur conformité à la nature profonde de l’Homme. Appelant le monde à délaisser les affres du tribalisme pour s’unir autour d’une foi et d’un système social communs, ou encore à l’égalité de tous devant la Loi, ce système de valeurs a influencé toute l’humanité, volontairement ou non, et consciemment ou non…

Et entre matérialisme exacerbé, vide spirituel et conflits sans fin, le monde a aujourd’hui plus que jamais besoin de la vague d’air frais de cette miséricorde divine… Si seulement l’Homme pouvait apprécier cette faveur de son Créateur à sa juste valeur!

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

ONU : 19 enfants tués illégalement par Israël
.
Le Conseil économique et social des Nations Unies, qui a accusé Israël d’être un « régime d’apartheid » et de dominer racialement les Palestiniens, est l’auteur d’un nouveau rapport qui accuse l’entité occupante de torturer les Palestiniens et procéder à des exécutions extrajudiciaires.
.
Abbas envisagerait de déclarer la bande de Gaza
.
L’Autorité Palestinienne bloque 11 sites internet palestiniens dont le CPI
.
Des colons kidnappent et torturent un enfant palestinien à l’est de Naplouse
.
L’ONU met en garde contre les conséquences de la réduction de l’électricité à Gaza
.
L’occupation mène une campagne d’arrestations et de raids en Cisjordanie
.
L’Occupation est le plus grand bénéficiaire des différends arabes
.
La Knesset adopte la loi de déduction des allocations des martyrs et des détenus
.
38 colons profanent la mosquée al-Aqsa le matin
.
Haniyeh: le Koweït élu du Conseil de sécurité renforce sa position en faveur de la Palestine
.
La Grande-Bretagne condamne la construction de logements illégaux en Cisjordanie
.
La crise de l’électricité s’aggrave pendant le mois béni du Ramadan
.
Ouverture de l’exposition de la Croix rouge à Naplouse
.
L’occupation arrête un citoyen à l’ouest de Jénine
.
L’Autorité Palestinienne refuse de libérer un militant et un journaliste qui ont critiqué Rajoub
.
ONU : 150 000 Palestiniens risquent de se retrouver sans aides à Gaza et en Cisjordanie
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information