MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 5 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 5 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Encore un vol d’argent à la Mosquée El Amel de Colmar.

Au cours de la prière de joumou’a, ce vendredi 03 mars 2017, un responsable de la mosquée El Amel à annoncé une bien triste nouvelle.

En effet, la mosquée a été victime d’un vol d’argent, au cours de cette semaine. Une personne c’est introduite dans la mosquée et a fracturé les caisses destinées à recevoir les dons des fidèles, se trouvant dans la salle de prière des hommes et aussi celle des femmes.

Comme le rappel ce responsable, il s’agit malheureusement du 4ème vol commis au cours de cette année. Les consignes de prudence et de respect des règles dans la mosquée on été rappelé aux fidèles.

Pour finir, le responsable rappel que « si une personne est capable de volé dans une mosquée,, que pouvons-nous attendre d’une tel personne ? »

Qu’Allah nous protège des méfaits d’une tel personne.

Source : Daoud de MouslimRadio.info

***


France : Calais : la maire interdit la distribution de repas aux migrants.

La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, a pris un arrêté pour interdire «les occupations abusives, prolongées et répétées dans la zone industrielle des Dunes», a rapporté «La Voix du Nord», jeudi. Cette décision vise à empêcher les associations de distribuer des repas aux migrants présents dans ce secteur, voisin de l’ancienne «jungle de Calais».

En visite dans la sous-préfecture du Pas-de-Calais mercredi, le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, avait expliqué qu’il s’opposerait à tout nouveau campement dans la ville. Il avait, en revanche, précisé qu’il n’empêcherait pas la distribution de repas. Se disant «personnellement opposée, même si c’est humainement difficile à dire», à tout dispositif humanitaire, Natacha Bouchart avait réagi en annonçant un arrêté dans ce sens.

Pour justifier sa décision, la ville explique que les regroupements de migrants «sont de nature à engendrer des tensions permanentes entre les ethnies en présence et ont pas le passé dégénéré en rixes».

Avant la signature de l’arrêté, les associations, toujours citées par «La Voix du Nord», avaient expliqué qu’elles ne renonceraient pas à fournir des repas aux migrants. Dans le quotidien, Gaël Monzy, coordinateur d’Utopia 56, avait ainsi réagi : «On distribue de la nourriture de jour comme de nuit depuis deux moisn et on continuera à le faire pour une simple raison : les gens ont faim».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Tir de Flash-Ball mortel à Marseille : le policier condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Le policier marseillais Xavier Crubezy, qui avait tué un homme, en 2010, d’un tir de Flash-Ball, lors d’une interpellation mouvementée, a été condamné ce vendredi à 6 mois de prison avec sursis. Il était jugé pour homicide volontaire. Récusant la thèse de la légitime défense avancée par le fonctionnaire de police, le procureur avait requis 18 mois de prison avec sursis à son encontre.

Le 12 décembre 2010, ce fonctionnaire avait voulu maîtriser Mustapha Ziani, 45 ans, résident d’un foyer de travailleurs de Marseille, en tirant en direction de son thorax avec son flash-ball. Mustapha Ziani venait de blesser l’un de ses voisins à coups de couteau, s’était retranché dans sa chambre et avait jeté une tasse à la face du policier. Il est décédé le lendemain d’un arrêt cardiaque.

Pas de mention au casier judiciaire.

L’enquête a démontré que Xavier Crubezy avait utilisé son flash-ball à environ 4,40 mètres de la victime, alors que l’administration exige une distance minimale de 7 mètres.

Le tribunal a également prononcé la dispense de mention de cette peine sur le casier judiciaire du fonctionnaire, présent à l’énoncé du délibéré.

«On est forcément déçu, on estimait effectivement que, dans le dossier, il n’y avait juridiquement aucun obstacle objectif à ce que la relaxe soit prononcée. Ce n’est pas le cas, nécessairement on est déçu», a réagi son avocate, Me Sandrine Pauzano. Xavier Crubezy, qui exerce aujourd’hui dans les CRS, a fait valoir son «devoir de réserve» et refusé de commenter la décision. Il a 10 jours pour faire appel du jugement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bruxelles menace de sanctions les pays n’accueillant pas de réfugiés.

La Commission européenne a durci le ton jeudi face aux Etats membres de l’UE, en menaçant de sanctions ceux qui refusent d’accueillir des réfugiés, tout en appelant à durcir les mesures nationales contre les migrants irréguliers.

Sur ces deux facettes de sa politique migratoire, la Commission s’est voulue ferme, sur fond d’arrivées incessantes sur les côtes italiennes et de fragilité du partenariat noué avec la Turquie pour mettre fin aux traversées massives en mer Egée.

« Il en va de notre devoir de pouvoir affirmer clairement, aux migrants, à nos partenaires dans les pays tiers et à nos concitoyens, que si des personnes ont besoin d’aide nous les aiderons, sinon elles doivent rentrer », a insisté le vice-président de la Commission, Frans Timmermans.

L’exécutif européen « n’hésitera pas » à lancer des procédures d’infraction contre les pays refusant d’accueillir des demandeurs d’asile depuis l’Italie et la Grèce, a prévenu devant la presse le commissaire chargé des migrations, Dimitris Avramopoulos.

Le commissaire avait jusque-là surtout insisté sur sa préférence pour le dialogue afin de « les convaincre ».

Quelque 13.500 demandeurs d’asile ont pour l’heure été « relocalisés » depuis la Grèce et l’Italie (dont environ 9.600 depuis la Grèce), alors que les pays européens s’étaient engagés en septembre 2015 à en accueillir jusqu’à 160.000 en deux ans.

– ‘Plus d’excuses’-

Ce plan, réservé aux migrants quasiment certains d’obtenir un statut de réfugiés (principalement les Syriens et les Eyrthréens), visait à la fois à montrer la solidarité de l’UE avec ceux qui fuient la guerre et à soulager l’immense pression sur Athènes et Rome.

Mais la Hongrie, l’Autriche et la Pologne « refusent toujours de participer au programme », tandis que d’autres (la République tchèque, la Bulgarie, la Croatie et la Slovaquie) « n’y prennent part que dans une mesure très limitée », a déploré la Commission.

De fait, les objectifs du plan, contesté en justice par la Hongrie et la Slovaquie, ont été considérablement réduits: 54.000 places (sur 160.000) ont été rendues disponibles pour des « réinstallations » de Syriens depuis la Turquie, dans le cadre du pacte migratoire scellé en mars 2016 avec Ankara.

Et ce même accord a considérablement fait chuter les arrivées en Grèce, avec des « traversées quotidiennes entre la Turquie et les îles grecques qui sont passées de 10.000 personnes par jour en octobre 2015 à 43 par jour aujourd’hui », selon la Commission.

Le nombre de personnes éligibles à une « relocalisation » se trouvant en Grèce est désormais estimé à environ 20.000 par la Commission, contre plus de 5.000 en Italie, où la plupart des arrivants sont considérés comme des migrants économiques à renvoyer.

« Il n’y a plus d’excuses » pour les Etats membres, a insisté M. Avramopoulos.

-‘Rétention’-

Bruxelles a aussi présenté un « plan d’action » pour renvoyer de manière plus systématique les migrants irréguliers.

Plus de 530.000 ont fait l’objet d’une décision de renvoi en 2015 par les pays de l’UE, mais seulement 36,4% de ces décisions ont été appliquées, déplore la Commission.

Elle souligne que les Etats membres pourraient « avoir plus d’un million de personnes à renvoyer » parmi les migrants arrivés ces deux dernières années et dont les demandes d’asile ont été ou vont être rejetées.

La Commission, qui a proposé de mettre à disposition 200 millions d’euros en 2017, demande notamment aux Etats membres de raccourcir « les délais de recours » contre les décisions de retours, qui ne doivent plus « comporter de date d’expiration ».

Elle a pressé tous les Etats membres de placer « en rétention les personnes auxquelles une décision de retour a été signifiée », dès lors qu’il y a un « risque de fuite », et à autoriser des durées de rétention d’au moins six mois.

Les centres de rétention ne doivent pas « être considérés comme quelque chose ressemblant à des camps de concentration, ce qui serait très éloigné de nos principes », s’est défendu M. Avramopoulos.

Les négociations d’accords de réadmission avec des pays tiers doivent être accélérées, a également demandé l’exécutif européen, appelant « à la conclusion rapide » avec le Nigeria, la Tunisie et la Jordanie, et à « nouer un dialogue avec le Maroc et l’Algérie ».

Interrogé sur la possibilité d’installer des camps de migrants en Afrique, où l’UE ferait le tri entre réfugiés et migrants économiques, M. Avramopoulos a assuré qu' »on n’en est pas encore arrivé à ce stade ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Tunisie : Un crocodile du zoo de Tunis tué à coups de pierres par des visiteurs.

Un crocodile du zoo de Tunis a été tué à coups de pierres par des visiteurs mardi en fin d’après-midi, a annoncé mercredi 1er mars la municipalité sur sa page Facebook, en dénonçant « un comportement sauvage ». Deux grosses pierres ont atteint le reptile près d’un œil, ce qui a causé une hémorragie interne fatale.

Le comportement de nombreux visiteurs du zoo du Belvédère, situé dans un grand parc éponyme du centre de la capitale tunisienne, est régulièrement dénoncé dans les médias et sur les réseaux sociaux.

« Des citoyens laissent derrière eux des déchets, des sacs plastique (…). Ils lancent des pierres sur les lions et les hippopotames, explique le docteur Amor Ennaifer, vétérinaire et responsable du zoo. Certes, il y a des panneaux et des gardiens, mais ce n’est pas suffisant, surtout en cette période de vacances scolaires. Mais il y a plus de 150 espèces dans le zoo, nous n’allons pas mettre un gardien devant chaque cage. Il faut que les gens prennent conscience qu’il faut respecter les animaux. »

L’an dernier, des images montrant le zoo jonché de détritus, comme des bouteilles en plastique dans les bassins, avaient fait scandale. La direction avait dit le nettoyer quotidiennement et estimé que les visiteurs étaient responsables de cette « situation catastrophique ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Facebook : voici comment signaler les fausses informations.

Il est désormais possible de signaler sur Facebook les publications qui semblent être des “fake news”. Des médias partenaires sont alors chargés de vérifier l’information.

Les fausses nouvelles se propagent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et ont de véritables conséquences. D’abord sur l’opinion des internautes, évidemment, mais également sur le porte-monnaie de ceux qui les publient. La plupart des sites fallacieux retirent en effet des bénéfices financiers en affichant des publicités aux côtés des hoax. C’est pour ces raisons que Facebook a décidé d’agir en activant son nouvel outil de fact-checking en France, déployé progressivement depuis ce vendredi.

Le réseau social propose ainsi un véritable service à l’internaute. Ce dernier peut en premier lieu signaler les publications qui lui semblent fausses afin qu’elles soient vérifiées. Pour cela, il suffit de cliquer sur la petite flèche en haut à droite de la publication, cliquer sur “signaler la publication” et sélectionner l’option “il s’agit d’une fausse information”. Suite à cette action, l’article partagé sera soumis à des médias partenaires (AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde, 20Minutes).

Si deux d’entre eux estiment qu’il s’agit d’une fausse information, la publication sera identifiée comme tel : un pictogramme indiquera dans le fil que “l’information est contestée” et un lien vers une page d’explication sur l’un des médias sera proposé. Ce n’est pas tout… Si un utilisateur de Facebook décide de relayer tout de même la publication, un message lui rappellera qu’elle est “contestée par des tiers”. Enfin, la visibilité de la fausse information pourra être réduite dans les fils d’actualité.

Cet outil n’est pas le seul angle d’attaque adopté par Facebook pour lutter contre les “fake news”. Le réseau social participe également au projet Cross Check lancé par le réseau de fact-checking First Draft et le Google News Lab. Il s’agit cette fois d’alimenter une plate-forme de vérification animée par une vingtaine de médias internationaux, nationaux et locaux. Avec une fois de plus l’ambition de stopper la propagation des fausses nouvelles.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Discothèques: alcool, musique, mixité… le danger de ce lieu de débauche.

« On ne vit qu’une fois ! » Combien de fois n’avons-nous pas déjà entendu l’un de nos proches prononcer cette célèbre citation ?

Bien trop souvent malheureusement car elle sous-entend qu’avant de mourir il faudrait profiter de la vie de toutes les manières possibles et inimaginables. Pourtant, l’Islam distingue le « halal » et le « haram », l’un et l’autre sont clairement définis. Tout ce qui conduit au « haram » est à proscrire et tout ce qui conduit au « halal » est à encourager.

Il existe différentes sortes de divertissements, mais de nos jours beaucoup de nos frères et sœurs pensent que profiter de la vie c’est sortir, s’habiller, fréquenter un ou une petit(e) ami(e) hors du cadre du mariage, fumer, consommer de l’alcool, aller danser en discothèque etc…
Se divertir ne veut pas dire se pervertir, nos obligations de musulmans nous incitent à respecter le cadre islamique quelles que soient les circonstances, à savoir éviter les endroits malfamés comme les discothèques, les bars où l’alcool coule à flot, c’est-à-dire tous les endroits où les tentations sont bien réelles, car Allah Soubhana wa ta’ala a dit : « L’homme a été créé faible » (Sourate An-Nissa verset 22).

Malgré la plus grande vigilance, le musulman est souvent confronté aux épreuves. Prenons pour exemple la fête de l’Aïd, une fête qui convie le fidèle au recueillement et à préserver les liens familiaux. Pourtant à l’occasion de chaque fête, une soirée exceptionnelle est organisée lors d’un concert spécial dans une boîte de nuit… Ce type d’annonces émises par les radios locales arabes font désormais partie de nos habitudes et ne nous choquent même plus.

Durant le mois béni de Ramadan, nous écoutons le Coran, l’appel à la prière et les prêches grâce aux stations de radio, mais ces dernières vont nous convier de la même manière à venir fêter « dignement » la fin du Ramadan en allant danser au spectacle d’une telle ou d’un tel.
Soudain les fêtes religieuses se transforment insidieusement et sournoisement à nos dépens et deviennent un prétexte pour le « haram ».

D’après Abou Malik Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) a dit : « Il y aura des gens dans ma communauté qui vont rendre licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique » (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5590).
« Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant . » (Sourate 31, Luqman, verset 6).

L’Islam n’interdit pas l’amusement, la distraction ou la joie, tout cela est toléré tant que nous évitons l’illicite. Notre Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) qui est notre modèle était jovial et souriant, il aimait plaisanter sans toutefois transgresser.
Les lieux de débauche mènent à la turpitude et à la fornication l’un des plus grands péchés. Allah Soubhana wa ta’ala interdit la fornication et les voies qui y mènent :
« Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Al Isra, 32).

Qu’Allah nous guide et augmente notre foi in sha Allah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le jeûne obligatoire et surérogatoire en Islam.

Le mois de Ramadan approche à grand pas. Le jeûne du mois de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam, après la profession de foi, la prière, la zakat et avant le pèlerinage. Jeûner c’est s’abstenir d’accomplir une chose qui est en notre pouvoir, il s’agit d’une soumission à Allah Soubhana wa ta’ala par la proclamation de Sa Grandeur pour nous avoir guidé dans le Droit chemin de l’Islam.

Pour se rendre compte de l’importance de ce mois béni il suffit de lire le verset 185 de la Sourate Al Baqarah, c’est durant le Ramadan « au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour l’humanité et preuves claires de la bonne direction et du discernement ».
Bien d’autres versets coraniques mettent en évidence la portée du Ramadan et ses bienfaits, ils annoncent son caractère obligatoire et ses exceptions.
Durant le mois béni de Ramadan, le croyant sincère est plus enclin à l’indulgence et au recueillement, un comportement qui va créer une proximité, voire une intimité avec Allah liée au contexte hautement spirituel de ce mois béni. Allah nous a ordonné de nous priver de choses agréables à notre âme durant les journées de Ramadan afin d’alléger la part de désirs et de passions de ce bas monde pour nous permettre d’être à l’écoute de notre esprit et de notre cœur et nous rappeler notre statut de serviteur d’Allah.

Les compagnons du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) l’attendaient avec impatience, si bien qu’ils imploraient Allah, six mois avant sa venue, afin que dans Sa grande mansuétude Allah Subhana wa ta’ala prolonge leur vie jusqu’à l’arrivée du mois béni.
De nombreux hadiths du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam ) annoncent la place particulière que tient ce mois par rapport au reste de l’année.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous dit : « Si seulement ma communauté savait ce qu’est le Ramadan, elle aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan . »

Le Ramadan est une opportunité que le croyant doit saisir pour se rapprocher davantage d’Allah, renouveler sa confiance en Lui et espérer l’absolution de ses péchés ainsi qu’une récompense que seul Allah connaît.
Dans un hadith qudsî le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous rapporte qu’Allah dit : « toute œuvre du fils d’Adam lui appartient, sauf le jeûne, il M’appartient, et c’est Moi seul qui le récompense à sa juste valeur . »

« Quiconque jeûne Ramadan comme un acte de foi pour lequel il ne compte de récompense qu’auprès d’Allah, verra ses péchés précédents expiés ».

Au-delà du Ramadan et de son caractère obligatoire, il existe d’autres événements qui nous permettent de jeûner volontairement en dehors de la période de Ramadan.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous a recommandé le jeûne surérogatoire qui n’est pas obligatoire mais qui présente cependant beaucoup de mérites.
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Allah, exalté soit-Il, dit : “Mon Serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi en exécutant ce que Je lui ai ordonné, et il ne cessera de se rapprocher de Moi par des surérogations jusqu’à ce que Je l’aime. Et si Je l’aime, Je deviens l’ouïe par laquelle il entend et la vue par laquelle il voit” (…)… » (Rapporté par Boukhari).
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :« Le poids de la terre en or n’égalerait point la récompense réservée, le Jour de la Résurrection, à quiconque jeûnerait une journée volontairement ». (Rapporté par Abou Ya’la Al-Mawsili dans son Mousnad et déclaré authentique par Al-Hafidh Ibn Hajar).
Les occasions de jeûner ne manquent pas et tout au long de l’année nous avons la possibilité de suivre les traces du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), Messager d’Allah qui ne se privait pas de jeûner afin d’atteindre la plénitude devant son Seigneur. Nous ne pouvons dès lors que suivre ce modèle parfait de soumission à Allah soubhana wa ta’ala.

Voici les jours à privilégier pour le jeûne :

Six jours de chawwal : Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps ». (Rapporté par Mouslim).

Première décade de dhoul-hidja : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont mieux agréées par Allah autant que les dix premiers jours de Dhoul-Hidja » (Rapporté par Boukhari).

Le jour de ‘Arafah : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le jeûne du jour de `Arafah est une expiation pour [les péchés commis au cours de deux années ] ; l’année qui le précède et l’année qui le suit. » (Rapporté par Mouslim).

Mouharram : On demanda au Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) quel est le meilleur jeûne après celui du Ramadan ? « C’est le jeûne du mois d’Allah appelé “Al Mouharram” ». Répondit-Il. (Rapporté par Mouslim et Abou Dawoud).

‘Achoura et Tassou’a : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui jeûne le jour de ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne le jour de ‘Achoura (10 de Mouharram) sera pardonné pour les péchés d’une année ». (Rapporté par At-Tabarani).

La première quinzaine de Cha’ban : Mois qui précède le Ramadan. Aïcha a dit : « Je n’ai pas vu le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) jeûner un autre mois que celui du Ramadan, et je ne l’ai pas vu jeûner plus de jours qu’au mois de Cha’bane. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le jeûne des jours de pleine lune : Abou Ad-Darda, qu’Allah soit satisfait de lui a dit : « Mon bien aimé (le Prophète, salallahu ‘alayhi wa salam ) m’a recommandé de faire trois choses que je ne laisserai jamais tant que je suis vivant : de jeûner les trois jours blancs de chaque mois, de faire la prière d’al-douha et de ne pas me mettre au lit avant que j’effectue le Witr (un nombre impaire de raka’a) ». (Rapporté par Mouslim).

Chaque lundi et jeudi : Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Les œuvres sont présentées [à Allah] le lundi et le Jeudi et j’aime bien que mes œuvres soient présentées alors que je jeûne ». (Rapporté par Tirmidhi).

Un jour sur deux : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le jeûne le plus agréé d’Allah est celui de David. La prière la plus agréée d’Allah est celle de David. Il dormait la moitié de la nuit, veillait un tiers, puis il se recouchait le sixième de la nuit. Il jeûnait un jour et rompait son jeûne le jour suivant. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Et Allah est le Plus Savant…

Clic pour voir la Source de l’article

***


En 2050, l’Inde deviendra le pays avec la plus grande population mondiale.

Parce qu’ils ont l’âge médian le plus jeune (30 ans) de tous les groupes religieux, les musulmans sont le groupe aussi avec la plus forte croissance dans le monde, et en 2050, l’ Inde sera le pays avec la plus grande population musulmane dans le monde, a déclaré le think tank américain Pew Research Center.

Alors que l’ Islam est actuellement la deuxième plus grande religion du monde après le christianisme, elle est aussi la religion avec la plus forte croissance. Et si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, il est prévu que la population musulmane dépasse celle des chrétiens d’ici 2070.

Il y avait 1,6 milliard de musulmans dans le monde en 2010 – environ 23 pour cent de la population mondiale – selon une estimation de Pew. À l’ heure actuelle, l’ Indonésie possède la plus grande population musulmane du monde.

Au moins 63% de la population musulmane du monde vit dans la région Asie-Pacifique. Cela comprend de grandes populations comme en Indonésie, en Inde, au Pakistan, au Bangladesh, en Iran et en Turquie indique le think thank américain. L’ Indonésie est actuellement le pays avec la plus grande population musulmane du monde mais selon Pew Research Center, l’Inde devrait la dépasser en 2050 avec 300 millions de musulmans.

Actuellement, les musulmans sont persécutés en Inde où le parti nationaliste hindouistes est au pouvoir. Les fidèles des autres religions du pays tels que le christianisme et l’islam sont en victimes de violences.

« La population musulmane en Europe est également en croissance, nous prévoyons que 10% de la totalité des Européens seront musulmans d’ici 2050», a déclaré Pew. Le nombre de musulmans devrait croître dans toutes les régions du monde sauf en Amérique latine et les Caraïbes, où relativement peu de musulmans vivent.

Clic pour voir la Source de l’article

***


En 2070, l’Islam deviendra la première religion mondiale.

Si les tendances actuelles se poursuivent, l’Islam surpassera en nombre de fidèles le christianisme dans 53 ans.

Selon une étude réalisée par le Pew Research Center , basé à Washington DC, les musulmans seront plus nombreux que les chrétiens en 2070. Seulement 30 ans plus tard, soit en 2100, le nombre de croyants musulmans dépassera celui de chrétiens de 1%…

L’une des principales raisons de cette augmentation de nombres de fidèles musulmans est l’immigration en Europe et en Amérique du Nord.

« Bien que cela ne change pas la population mondiale, la migration contribue à accroître la population musulmane dans certaines régions, notamment en Amérique du Nord et en Europe. »

Les recherches identifient également les musulmans en tant que groupe religieux ayant la plus forte croissance sur la planète.

Selon l’étude, les femmes musulmanes ont également plus d’enfants que d’autres groupes religieux. Le taux moyen de la progéniture pour une femme musulmane est de 3,1, alors que la moyenne est à seulement 2,3 pour tous les autres groupes combinés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La start-up Copélican remporte la finale de la StartUpper Academy.

Quelque 300 personnes pleines d’enthousiasme se sont retrouvées, jeudi 2 mars, pour la finale du concours StartUpper Academy à la Micro Folie de Sevran, sous les yeux de son maire Stéphane Gatignon et de la préfète délégué à l’Egalité des chances Fadela Benrabia.

Parmi les quatre start-ups de la Seine-Saint-Denis qui concourraient, c’est finalement CoPélican, représentée par Maâde Guettouche, qui l’a remporté. Dans une ambiance chaleureuse, les candidats se sont affrontés au cours de battles de pitchs, chacun bénéficiant de trois rounds d’une minute pour convaincre le public et le jury de professionnels.

Diplomée d’HEC Paris, Maâde Guettouche a fondé CoPélican, une entreprise qui permet de faciliter l’envoi de colis entre particuliers de façon rapide, peu coûteuse et sans casse.

En remportant la finale de ce concours, elle empoche avec son associée Saliha Chekroun un chèque de 10 000 euros qui lui offriront la possibilité de lancer le recrutement, ainsi qu’un accompagnement par la Station F, l’incubateur numérique fondé par Xavier Niel. La jeune start-up ambitionne de se développer à l’international et de proposer des transferts de colis du Nord au Sud en ciblant la diaspora africaine en particulier.

Quant au concours de la StartUpper Academy, il devrait pouvoir être dupliqué dans d’autres départements d’Ile-de-France. Du moins, telle est l’ambition affichée à suivre !

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Marseille : un ado écope de 7 ans de prison pour agression antisémite .

Les faits remontent à janvier 2016. L’agression à la machette d’un enseignant de l’Institut franco-hébraïque de La Source, une école confessionnelle juive située à Marseille, par un adolescent de 15 ans avait suscité une vive émotion dans l’opinion publique.

Jugé par le tribunal pour enfant de Paris, l’agresseur a écopé jeudi 2 mars d’une peine de sept ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire. Cette peine ne s’ensuit pas d’une privation de liberté mais comporte certaines obligations, notamment de scolarisation et d’indemnisation de la victime.

Le procès s’est déroulé à huis clos. Benjamin Amsellem, la victime, avait été blessé au dos et à la main, il aurait eu la vie sauve grâce à un exemplaire de la Torah, dont il s’est servi pour se protéger. L’adolescent avait affirmé lors de son interpellation avoir agi « au nom d’Allah » et de l’Etat islamique.

A 20 Minutes, Benjamin Amsellem déclarait avant le procès : « J’aimerais que mon agresseur ait beaucoup réfléchi et qu’il se rende compte de la gravité de la chose. Qu’il s’excuse, ce serait bien. Je souhaite qu’il ait compris. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les musulmans de l’Oklahoma font entendre leurs voix au cœur du pouvoir local.

L’effervescence des grands jours régnait jeudi autour de l’Assemblée législative de l’Oklahoma, alors que près de deux cents citoyens américains de confession musulmane se pressaient à ses portes pour prendre part à la troisième édition de la Journée annuelle des Musulmans.

Venus seuls, en famille ou accompagnés de concitoyens non musulmans solidaires, tous ont répondu à l’appel lancé avec une solennité particulière par Adam Soltani, le directeur régional du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), conscients de l’importance de se fédérer pour faire entendre leurs voix sous l’imposant dôme blanc du pouvoir local.

En ces temps troublés par l’avènement retentissant de Donald Trump et son islamophobie d’Etat qui ne relève pas du mythe mais de l’effarante réalité, Adam Soltani, l’air grave, avait appelé ses coreligionnaires à profiter de ce jour spécial qui leur était dédié pour sensibiliser les élus aux menaces qui pèsent sur eux dans une Amérique qui met à mal ses valeurs cardinales.

« Les Musulmans ont été les cibles de prédilection de la haine attisée par Trump durant des mois. La seule façon de voir un changement s’opérer dans notre Etat, c’est de provoquer un sursaut de conscience chez nos représentants politiques, de leur ouvrir les yeux sur le sort peu enviable qui nous est réservé. Il faut briser le silence et élever nos voix », a exhorté Adam Soltani, en se réjouissant d’avoir été largement entendu par ses concitoyens musulmans.

Avec à leur tête l’imam Imad Enchassi, ce groupe d’hommes et de femmes, dotés d’un sens aigu du civisme et animés d’une curiosité insatiable, a pénétré dans le temple législatif de l’Oklahoma avec le respect dû à une enceinte publique prestigieuse, heureux de découvrir l’ensemble de ses bureaux et de ses salles de réunion, avant de se rendre dans la rotonde située au quatrième étage où ils ont été autorisés à prier collectivement.

« C’était incroyable ! », s’est exclamée Hannah Zeidan, 17 ans, une lycéenne étudiant à l’école islamique de Tulsa, enchantée de sa toute première visite dans le saint des saints du pouvoir local, et plus encore par l’accueil interconfessionnel chaleureux qui, à l’extérieur, saluait et applaudissait les musulmans à leur entrée et sortie de l’Oklahoma State Capitole.

Parmi les habitants non musulmans de Oklahoma City qui formaient, ce jour-là, une grande chaîne de la solidarité sous les fenêtres de l’Assemblée du comté, Kim Roberts arborait fièrement son T-shirt aux couleurs de l’étendard national sur lequel était inscrite une formule éloquente : Les droits des Musulmans sont des droits humains ». « Je suis ici, avec tant d’autres, pour témoigner mon soutien à la communauté musulmane », a-t-il expliqué avec un enthousiasme communicatif, avant de déplorer : « Le climat politique actuel pollue l’unité et encourage les discours et comportements délétères qui sont propices à la division ».

Provoquant une forte dissonance, des slogans orduriers ont malheureusement fusé d’une foule hétéroclite où s’étaient faufilés des islamophobes primaires. Contrairement au but recherché par ceux qui les ont proférées, leurs paroles outrageantes ont inspiré le plus grand mépris à Sheryl Siddiqui, la présidente du Conseil islamique, qui leur a opposé une tolérance et un légalisme à toute épreuve…

« S’ils se retranchent derrière le premier amendement de la Constitution pour nous insulter, grand bien leur fasse », a-t-elle rétorqué, résolue à ne pas donner prise à l’expression de la haine et à ne pas faire ce plaisir à ceux qui la sèment pour récolter la tempête.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Crise migratoire : l’Algérie, pays de transit vers l’Europe.

Parmi les routes d’immigration illégale en partance d’Afrique subsaharienne et à destination de l’Union européenne, celle qui traverse l’Algérie du Sud vers le Nord est sans doute l’une des moins bien documentée. Et pour cause: il est difficile pour les journalistes d’y travailler, les autorités algériennes se montrant très méfiantes. Notre reporter, Denia De la Rive, s’est penchée sur les situations difficiles auxquelles les migrants illégaux sont confrontés.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les forces israéliennes répriment la marche de solidarité avec les prisonniers de Qalandiya
.
Le prédicateur d’Al-Aqsa: Le peuple de Jérusalem paye pour sa fermeté
.
L’occupation arrête 3 jeunes de Gaza
.
Une délégation de la jeunesse palestinienne quitte Gaza pour se rendre en Egypte
.
Les forces de l’AP arrêtent deux étudiants
.
Détérioration de l’état de santé des grévistes de la faim dans les prisons israéliennes
.
L’OCI condamne la décision du tribunal israélien concernant al-Aqsa
.
Les forces d’occupation arrêtent un jeune palestinien à Ramallah
.
20 palestiniens enlevés en Cisjordanie dans plusieurs rafles
.
Khalil al-Hayya: Nous refusons tous les projets de réinstallation
.
Un checkpoint installé à l’entrée d’Hébron et un jeune étudiant arrêté
.
Une délégation de jeunes devrait quitter Gaza pour se rendre en Egypte demain
.
L’artillerie de l’occupation cible deux sites de la résistance dans le nord de Gaza
.
77 violations contre les journalistes en février 2017
.
L’occupation tire sur les maisons et les terres palestiniennes au nord de Beit Lahiya
.
11 palestiniens blessés lors d’affrontements à Jérusalem-Est
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 20 Safar 1438.

Flash info du 20 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : L’eau de Zamzam, cette source miraculeuse aux multiples bienfaits.

Nous nous sommes précédemment intéressés à la médecine prophétique, notamment au fait de se soigner par le biais des invocations et du Saint Coran. Aujourd’hui, notre intérêt se porte sur un remède, une eau bénite, une véritable source de bienfaits pour notre corps : l’eau de Zamzam. Quelle est son histoire et quels sont ses bienfaits ? C’est à ces interrogations que nous tenterons de répondre inchaAllah par le biais des récits prophétiques et des paroles de savants.

L’eau de Zamzam, celle qui désaltéra Isma’il (‘alayhi salam).

Dans le célèbre récit du Prophète Ibrahim (‘alayhi salam) qui avait laissé son épouse Hajar (qu’Allah l’agrée) ainsi que son fils Isma’il (qu’Allah l’agrée) près de la Maison Sacrée, l’histoire de l’eau de Zamzam prend toute son essence. En effet, lorsque Hajar (qu’Allah l’agrée) n’eut plus de lait ni d’eau pour abreuver son fils (qu’Allah l’agrée), elle fit des aller-retour entre les monts Safa et Marwa à la recherche d’une subsistance.

Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée) raconte ainsi : « Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : voilà pourquoi les gens parcourant cette distance. – Arrivée à Marwa (au bout de la septième traversée de la vallée), Hajar entendit une voix qui lui dit : « écoute bien » et elle écouta attentivement et entendit encore la même voix. Puis elle dit : on t’a bien entendu ; si tu as du secours à apporter, (apporte-le). A sa grande surprise, elle aperçut à l’emplacement de Zamzam l’ange qui creusait avec son pied ou son aile de sorte à faire jaillir de l’eau. Puis elle s’efforça à l’endiguer avec ses mains, en remplit son outre. L’eau dégageait de la vapeur chaque fois qu’elle y puisait… Puisse Allah accorder Sa miséricorde à la mère d’Isma’il : si elle avait laissé Zamzam tel qu’elle l’avait trouvé ou si elle n’y avait pas puisé (tout de suite), le puits serait resté une source ».

Ainsi, Hajar (qu’Allah l’agrée) a pu boire de l’eau de Zamzam et allaiter son fils Isma’il (‘alayhi salam). L’ange Jibril (‘alayhi salam) lui dit alors : « Ne craignez pas la perte car il y aura ici une maison d’Allah que cet enfant et son père construiront ». En effet, Ibrahim et Isma’il (‘alayhim salam) construisirent la Maison Sacrée d’Allah, visitée par des musulmans du monde entier chaque année wal hamdouliLlah.

Aujourd’hui, l’eau de Zamzam est acheminée vers des fontaines, au sein de la Mosquée Sacrée ainsi que dans son enceinte. Cette eau bénite est également transportée vers Médine mais également vers le monde entier afin que toute la communauté puisse tirer des bienfaits de cette eau. L’eau de Zamzam est une source qui n’a jamais failli par la Grâce d’Allah et ce, depuis que l’Ange Jibril (‘alayhi salam) l’a creusée pour Hajar et son fils (qu’Allah les agrée).

L’eau de Zamzam, cette source de bienfaits.

L’eau de Zamzam est dotée de nombreux bienfaits pour ceux qui la boivent. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) nous a informé du fait qu’elle est pleine de bienfaits. Il a en effet dit d’après Jabir Ibn ‘Abdullah (qu’Allah l’agrée) : « L’eau de Zamzam convient à tout chose » (Ibn Maja).

Au delà de contenir des bienfaits, elle représente à elle seule une nourriture sobhanAllah. Combien sont ceux qui boivent de cette eau puis qui se sentent rassasiés par la Grâce divine ? Dans un autre hadith, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit de l’eau de Zamzam : « Elle est certes bénite ; elle est certes une vraie nourriture » (Muslim).

Un des bienfaits de l’eau de Zamzam est qu’elle représente un remède pour les maladies et un soulagement face aux différents maux qui nous atteignent. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) ainsi que ses compagnons (qu’Allah les agrée) l’utilisaient pour se guérir. Les nombreux savants ainsi que les musulmans du monde entier tirent également des bénéfices de cette eau face à la maladie. C’est en ce sens que l’éminent savant Ibn Al Qayim (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Moi et d’autres personnes avons expérimenté le traitement par l’eau de Zamzam et avons vu des choses miraculeuses. Avec l’eau de Zamzam, j’ai traité plusieurs maladies et m’en suis soulagé par la grâce d’Allah. J’ai vu des gens qui consommaient cette eau presque au quotidien pendant un demi-mois ou plus, sans plus ressentir la faim et se comporter comme n’importe quel homme ».

Lorsque l’on boit l’eau de Zamzam, il est préférable de faire des invocations. En effet, un des plus importants bienfaits de cette eau est que l’on peut faire des invocations en la buvant, invocations entendues par Le Très-Haut. Rappelons que les compagnons (qu’Allah les agrée) faisaient des invocations comme Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) qui prononçait l’invocation suivante : « Mon Seigneur, je Te demande un savoir utile, une subsistance abondant et un remède de toute maladie ».

L’eau de Zamzam, la pureté même.

L’eau de Zamzam est dénuée de toute impureté. Elle est la meilleure eau qui puisse exister, sans crainte de maladies ou de maux. D’après Abou Dharr le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « À La Mecque, mon plafond fut enlevé, Gabriel en descendit, ouvrit mon cœur, le lava avec l’eau de Zamzam puis il apporta un récipient rempli d’or, de sagesse et de foi, la déversa dans ma poitrine, referma celle-ci, me saisit la main et me fit monter au ciel le plus bas » (Al Boukhari). Le fait que le cœur du Prophète (‘alayhi salat wa salam) ait été lavé avec cette eau prouve son caractère pur.

Les savants et jurisconsultes ont consenti sur le fait que l’eau de Zamzam est pure et qu’elle permet de se purifier. Il est autorisé de faire ses ablutions avec de l’eau de Zamzam, car elle est une eau bénite comme nous l’avons précisé. Rappelons que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a déjà fait ses ablutions avec cette eau comme le rapporte Ali (qu’Allah l’agrée) : « Et puis le Prophète (‘alayhi salat wa salam) descendit (à La Mecque) et ordonna qu’on lui apportât un seau rempli de l’eau de Zamzam et il en but et fit ses ablutions » (Ibn Ahmed).

L’eau de Zamzam représente une source miraculeuse, dotée de bienfaits qu’on ne mesure pas sobhanAllah. Elle est une nourriture à elle seule, un remède et une purification tant physique que spirituelle pour quiconque s’en sert. Profitons donc des bienfaits de cette eau dont les Prophètes (‘alayhim salam) et les compagnons (qu’Allah les agrée) ont bu avant nous.

Qu’Allah apporte la guérison à tous ceux qui l’espèrent par Son eau bénite. Qu’Il nous pardonne nos péchés, nous guide et nous accorde la réussite.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Syrie : Alep : deux infirmières fondent en larmes après le bombardement d’un hôpital pédiatrique.

La situation est d’autant plus préoccupante dans la ville assiégée d’Alep. Des bombardements au chlore chimique à l’Est de la ville ont provoqué la mort de 47 Syriens et blessé 150 autres vendredi matin.

Les Syriens résistent.

Le dernier hôpital pédiatrique d’Alep-Est a également été touché par ces frappes, les images ont été diffusées en direct par la chaîne Al Jazeera. Dans cette vidéo, on peut voir la détresse des patients syriens asphyxiés par du chlore mais également le professionnalisme des infirmières. Deux d’entre elles parviennent à sauver cinq nourrissons tout en fondant en larmes. Les images sont bouleversantes, elles sont le reflet de ce qu’endurent les Syriens depuis plusieurs années : l’endurance et la résistance malgré les épreuves, l’espoir en dépit d’une guerre des plus meurtrières.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : 6 mois de prison ferme pour avoir consulté le site d’un chercheur sur le jihadisme.

Consulter le site d’un chercheur sur le jihadisme peut vous envoyer directement à la case prison. C’est le cas de Ouahid, jeune marocain de 22 ans, qui a été condamné par le tribunal correctionnel de Senlis.

Six mois de prison ferme, expulsion du territoire après la fin de la peine et interdiction du territoire pendant 10 ans. La peine est extrêmement lourde puisque le coupable est simplement accusé d’avoir consulté le site d’un chercheur américain spécialisé dans le « jihadisme ».

«Je suis arrivé sur ce site par un lien Twitter d’un journaliste de France 24», en l’occurrence Wassim Nasr, s’est défendu le jeune homme.

Une réponse qui n’a visiblement pas rassuré la procureure qui a déclaré que «ce site prône la guerre sainte et demande à s’engager pour devenir un héros.» Des accusations graves que le chercheur américain, Aaron Y. Zelin, administrateur du site « jihadology », risque d’apprécier.

De son côté, le journaliste de France 24 Wassim Nasr a confirmé partagé des liens du site « Jihadology.net » sur Twitter en soulignant le «remarquable travail académique» fait par le chercheur américain.

Le jeune marocain est fiché S par les services de renseignements et a subi une perquisition après les attentats de Paris du 13 novembre. Les policiers ont analysé son téléphone et retrouvé de multiples connexions au site « jihadology.net ».

Depuis juin, la consultation de sites publiant des vidéos de jihadistes est passible d’une peine de prison ferme. Les chercheurs, journalistes et autres « personnes de bonne foi » qui regardent ces sites ont une dérogation…

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Géopolitique de la France ou obsession de l’islam ?

À la vue des intitulés de chapitre, on est tout de suite plus circonspect : « L’immigration postcoloniale au cœur du trouble » ; « L’islamisme contre la nation » ; « L’immigration, le danger islamiste » ; « Trois objets et critères de détestation : l’Amérique, le sionisme, le néocolonialisme français » ; « La conquête de l’Algérie, un cas très exceptionnel ». La lecture de l’ouvrage ne fait que confirmer le malaise. Il y a une obsession antimusulman, mal cachée derrière une dénonciation de l’islamisme. Ce dernier n’est d’ailleurs jamais défini, démarche curieuse pour qui se dit universitaire mais qui permet tous les amalgames. L’autre cosignataire est Frédéric Encel.

Si le lecteur attend une réflexion globale de la place de la France dans le monde, de l’évolution de son positionnement géopolitique face à la disparition du monde bipolaire et aux grandes mutations stratégiques dues à la globalisation et à l’émergence, sur les marges de manœuvre dont elle peut se doter face aux États-Unis, à la Chine et à la Russie, sur la redéfinition de notre politique par rapport au monde arabe, au Proche-Orient, à l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine, qu’il passe son chemin ! Le livre est entièrement consacré à la menace que fait peser l’islamisme en France. « La patrie est en danger » affirment les auteurs. L’islamisme est un dangereux fléau menaçant nos valeurs républicaines[1]. Faut-il prendre les armes ?

Yves Lacoste s’élève contre le discours stigmatisant ou culpabilisant selon lequel les immigrés algériens auraient été livrés à leur sort ou refoulés dans des ghettos.[2] Selon lui, les « prétendues mauvaises conditions de vie dans les grands ensembles de banlieue sont les faits du mécontentement de notaires exclus du marché des logements locatifs qui, conjointement avec les petits entreprises de la fédération du bâtiment, ont lancé dans les médias une campagne pour dénigrer les prétendues mauvaises conditions de vie dans les grands ensembles de banlieue. » On croit rêver ! On est au cœur de la réflexion géopolitique…

Assez décomplexé, Yves Lacoste pose très franchement la question : « Quand on se pose la question de l’islam et des musulmans qui vivent en France dans le déroulement de cette offensive djihadiste, on se fait accuser de racisme. C’est encore passer sous silence que les musulmans français sont loin d’être les seuls à être des chômeurs et à vivre en banlieue ». Yves Lacoste déplore la dénonciation devenue presque rituelle des horreurs des conquêtes coloniales et ensuite de la colonisation devenue chez les intellectuels de gauche le moyen de disqualifier la République[3].

Frédéric Encel, quant à lui, nous tire les larmes en écrivant qu’aussi loin que remontent ses souvenirs, il a toujours été profondément et viscéralement attaché à la France[4]. Ben voyons ! Il entame le couplet récurrent contre l’islamo-gauchisme (qui se situe entre la haine de soi du Français occidental blanc ou européen, dogmatisme marxisant éculé, et le lucratif lobbying en faveur de l’Arabie Saoudite et du Qatar)[5]. Amusant pour quelqu’un qui vit essentiellement de son engagement communautaire, n’a pas de poste statutaire universitaire et dont le lobbying pro-israélien est ancien et constant. N’est-il pas présenté par ses amis comme « le battant pour Israël dans les médias ». C’est d’ailleurs ainsi qu’il se présente lui-même dans les cercles privés[6].

Il évoque un mimétisme quasi obsessionnel et victimaire entre les prétendus « droits des juifs par rapport à ceux des musulmans » et dénonce les tentatives d’influer contre la politique extérieure de la France dans le sens de l’hostilité à notre alliance atlantique[7]. Bien sûr, personne ne fait pression sur la France pour qu’elle oriente sa diplomatie dans un sens plus favorable à Israël. Il n’y va pas non plus avec le dos de la cuillère en expliquant que le conflit israélo-palestinien n’a strictement rien à voir avec la représentation négative extrêmement partagée dans le monde arabe : juifs nuisibles, lâches, comploteurs, viscéralement hostiles à l’islam. On la trouve, selon lui, dans quantité de corpus interprétatif du Coran[8].

Donc cela veut dire que les musulmans sont par essence antisémites. Il ne faut pourtant pas être docteur en Histoire pour savoir la différence entre le sort des juifs dans le monde occidental et le monde musulman de 1492 à la moitié du XXème siècle. Frédéric Encel rappelle qu’il soutient la création d’un État palestinien aux côtés d’Israël depuis toujours. Ah bon ? Même lorsqu’il était au Betar ? Même jusqu’au milieu des années 2000 où il disait avoir pour maître à penser Jabotinsky ? Il déclarait dès 2001 : « Soyons donc sûr de notre bon droit, c’est un problème de légitimité. Vous êtes aussi obligé d’être systématiquement le plus fort et d’utiliser ce que Jabotinsky préconisait, une muraille d’acier ».[9]

Le professeur Encel se prend un peu les pieds dans le tapis lorsqu’il écrit[10] que le Hamas, groupe islamiste, est considéré comme terroriste par l’ONU. Le Hamas est certainement reconnu terroriste par Israël, les pays occidentaux et les Émirats arabes unis, mais ni la Russie, ni le Brésil, ni l’Afrique du Sud, ni la Chine et donc certainement pas l’ONU ne le considèrent comme tel. Zéro pointé s’il était étudiant. Cela ne l’empêche pas de se présenter trois pages plus tard comme professionnel de la géopolitique.

Encel demande à ce que les associations soi-disant antiracistes de type confessionnel ne puissent prétendre aux deniers de l’État[11]. Il propose par contre d’augmenter les aides à SOS racisme et Ni putes ni soumises, dont la gestion financière a pourtant souvent été mise en cause. Il s’élève contre le culte païen du football et propose de le remplacer par le cinéma, le spectacle, la musique, le théâtre. Son hostilité proviendrait-elle du fait que c’est un secteur où les jeunes issus de la diversité réussissent particulièrement ? Il propose également d’interdire le rassemblement annuel des musulmans de France au Bourget où, selon lui, il y a des appels à la lapidation de femmes adultères et des ventes d’ouvrages à caractère antisémite ou négationniste. On peut penser que si de tels éléments étaient subvenus, il ne serait pas le seul à en parler.

Pour faire bonne mesure, il dénonce la « cinquième colonne », – thème très connoté ! – qui cherche à ringardiser ou à criminaliser la Nation et la République[12].

On comprend dès lors qu’aucun des deux auteurs ne se réclame dans ce livre de l’Institut français de géopolitique, ce qu’ils font habituellement. Il aurait été délicat d’un point de vue intellectuel, scientifique et moral, qu’ils y soient associés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Lettre à mon frère Eric Zemmour, par l’avocat Hosni Maati.

La Cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation d’Eric Zemmour pour provocation à la haine envers les musulmans pour des propos tenus en 2014 dans le journal italien Corriere della Sera. Hosni Maati, avocat de l’association “Les Indivisibles”, partie civile dans cette affaire, lui adresse cette lettre.

La Cour d’appel a parlé au nom du peuple français et confirmé qu’Eric Zemmour incite à la haine envers les musulmans. Ce même peuple qu’il dit représenter mieux que quiconque. La Cour d’appel a dit tout haut ce que le droit français dit tout aussi fort et confirmé à quel point ses propos, eux, sont bas.

A en croire ses déclarations intempestives et réitérées sur les femmes, les homosexuels, les associations anti-racistes, les Noirs, les Arabes, les Roms et les musulmans, j’imagine que mon frère Eric Zemmour me pense ironique quand je l’appelle ainsi. Et pourtant, je suis parfaitement sincère. Nous sommes frères car nous avons au moins la France en partage. Pas seulement les papiers, mais aussi les livres, les lettres et les poètes. Pas seulement le code pénal, mais aussi l’histoire et les philosophes. Si comme le disait Ernest Renan “l’homme n’est esclave ni de sa race, ni de sa langue ni de sa religion, ni du cours des fleuves, ni du cours des montagnes”, il précisait néanmoins qu“une grande agrégation d’hommes saine d’esprit et chaude de coeur, crée une conscience morale qui s’appelle une nation”.

Mais comme dans toute famille nous avons un différent à régler. En effet, mon frère a décidé à la place de millions de concitoyens qu’il savait mieux qu’eux ce qu’ils pensent. Selon mon frère donc, avec les musulmans, nous aurions affaire à des colonisateurs, des envahisseurs et des admirateurs de l’horreur, des dissimulateurs et terroristes en puissance. Des personnes qui auraient la haine et qui attendraient seulement le bon moment pour prendre une revanche, qui rejettent le code civil et ne jurent que par le Coran….

La particularité de cette affaire qui vous vaut, Eric Zemmour, aujourd’hui, d’être condamné en appel pour incitation à la haine, est qu’en plus de l’association “Les Indivisibles” que j’ai défendu, d’autres associations notamment laïques, juives et musulmanes se sont également mobilisées. Pour elles, comme pour les musulmans, la décision de la Cour d’appel suffit amplement à leur plaisir.

A ce propos, permettez-moi de rappeler les mots du grand Benjamin Constant : “Les liens particuliers fortifient le lien général, au lieu de l’affaiblir. Dans la gradation des sentiments et des idées, on tient d’abord à sa famille, puis à sa cité, puis à sa province, puis à l’Etat. Brisez les intermédiaires, vous n’aurez pas raccourci la chaîne, vous l’aurez détruite. Personnifiez la patrie sous tous les points, dans vos institutions locales, comme autant de miroirs fidèles (……)”.

Je ne vous ferai pas le cadeau d’alimenter votre haine. Je suis en paix, je veux faire société mais, évidemment, pas au détriment de ma dignité. La décision rendue par la Cour d’appel de Paris vient nous rappeler, à tous, la nécessité de préserver la démocratie même contre ceux qui s’imaginent en être les meilleurs garants, surtout en ces temps socialement compliqués, minés par des attaques terroristes.

La Cour d’appel n’a pas rendu une décision pour faire plaisir aux musulmans mais pour sanctionner des propos incitant à la haine contre eux et c’est tant mieux car telle est sa mission. Pourtant, il est à craindre qu’il se trouvera encore des personnes pour donner l’occasion à un récidiviste de s’exprimer de nouveau avec les risques que l’on sait. Maintenant, vous ne pouvez décemment plus dire “nous ne savions pas” ! Tant que nous y veillerons, ceux qui font le jeu de la division sont condamnés à l’échec et la République restera malgré tout une et indivisible.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Prise d’assaut de l’Université de Jérusalem et destruction du contenu d’une exposition estudiantine.
.
L’occupation vise les barques des pêcheurs au large de la mer de Beit Lahia.
.
Un Comité israélien discutera dimanche prochain de la loi sur Adhan
.
De violents affrontements entre les jeunes et la sécurité de l’AP au centre de Naplouse
.
Des milliers de Palestiniens effectuent des marches protestant contre la loi anti-Adhan
.
L’Egypte ferme le passage de Rafah après 5 jours d’ouverture exceptionnelle
.
Plans sionistes pour construire 30 000 nouvelles unités coloniales à Jérusalem
.
Les renseignements de l’Autorité Palestinienne détiennent un homme d’Affaires de Qalqilia.
.
Gel de la détention administrative des deux prisonniers en grève de la faim Shadid et Abou Fara
.
Les Etats-Unis libèrent le détenu palestinien Rashid Zagari après 16 ans
.
Un jeune homme tué et plusieurs autres blessés dans des affrontements avec l’occupation à l’est d’Al-Bureij
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com