MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Les Mokhtar Awards, le retour du festiv'Halal

Après une première édition couronnée de succès, le festival international de courts métrages Mokhtar Awards revient les 27 et 28 décembre aux Docks de Paris, à La Plaine-Saint-Denis. La cérémonie sera précédée d’une conférence inaugurale le 26 décembre au Forum des images, à Paris.

Le festival vise à mettre en avant « la production audiovisuelle francophone et internationale tout en questionnant le cinéma actuel à travers le regard différent et un angle spirituel », indiquent les organisateurs. Cette deuxième édition des Mokhtar Awards veut « offrir une nouvelle esthétique de l’image qui nous permettra de voir le monde différemment, et ainsi de le questionner sous l’angle de vue d’un cinéaste, d’un réalisateur, d’un acteur ou encore d’un spectateur ».

Pendant trois jours, des projections de courts métrages inédits s’enchaîneront, aussi bien français qu’étrangers. Le festival sera inauguré, en présence du réalisateur Emad Burmat, par la projection du film « 5 caméras brisées » (prix du meilleur documentaire Emma Awards 2013), un documentaire sur des habitants du village de Bil’In, en Cisjordanie, engagés dans une résistance non violente contre l’occupation israélienne.

Entre deux projections, des masterclass et plusieurs interventions se succéderont. Parmi les thèmes évoqués, l’esthétique de l’image en islam ou le cinéma et l’histoire. Sera aussi questionnée l’existence d’« un cinéma musulman ». D’ici là, les internautes sont invités à visionner les vidéos sur le site officiel et à voter pour celles qui les ont intéressés.

Une cérémonie de remise des prix, en présence d’un jury de professionnels, conclura le festival, au cours de laquelle les films nominés seront diffusés et les vainqueurs se verront remettre un Mokhtar d’or. Le premier prix recevra un prix de 15 000 € dans la catégorie « Fiction », tandis que le lauréat du meilleur documentaire-reportage se verra remettre 10 000 €. La catégorie « Education » est, quant à elle, dotée de 5 000 €.

Angleterre : Mouhammad est le prénom le plus populaire en 2014

Le site BabyCenter a révélé que le prénom Muhammad est celui qui a été le plus donné aux nouveaux-nés en 2014. Les chiffres publiés par BabyCenter montrent également un regain des prénoms arabes.

En effet, alors que les prénoms typiquement britanniques sont en déclin, ceux d’origine arabe sont de plus en plus nombreux. Parmi eux, les prénoms Omar, Ali et Ibrahim ont gagné en popularité. A titre d’exemple, le prénom Ali était situé au 372ème rang en 2009 alors qu’aujourd’hui, il se trouve en 162ème position. De même, le prénom Ibrahim était au 564ème rang de popularité en 2009 et en 2014, il s’est hissé à la 246ème position. Bien que ces prénoms ne soient pas les plus populaires de Grande-Bretagne, les statistiques prouvent que leur popularité est en forte croissance.

De la même manière, le prénom du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) est celui qui a été le plus donné en 2014. En prenant en compte les différentes écritures de ce prénom (Muhammed, Mohamed, Muhammad…), nous constatons qu’il a été attribué à plus de bébés que ne l’a été Jackson, le premier prénom de la liste. Le prénom Mohamed se retrouve donc à plusieurs niveaux du classement puisqu’il a été orthographié de plusieurs manières différentes.  Bien que situé au 58ème rang, Mohamed est au final le prénom le plus populaire en 2014.

Le prénom Mohamed était également le plus populaire en 2013 mais aussi en 2010. La communauté musulmane de Grande-Bretagne s’applique donc à donner de beaux prénoms à leurs enfants : Mohamed, Omar, Ali ou Ibrahim. Que de jolis prénoms que portent les enfants de notre communauté machaAllah. Chacun d’entre nous doit veiller à prénommer joliment ses enfants. En effet, Abou Darda (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le Jour de la Résurrection, vous serez appelés par vos noms et les noms de vos parents, alors donnez de beaux noms (à vos enfants) » (Rapporté par Ahmad et Abu Dawud).

Qu’Allah préserve les enfants de la communauté et fasse d’eux des serviteurs pieux. Qu’Il nous assiste ainsi que nos frères et sœurs pour éduquer les enfants au mieux.