MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Nevers – 200 musulmans et chrétiens se retrouvent pour dialoguer

A Nevers, deux cents personnes se sont données rendez-vous pour un débat islamo-chrétien à l’initiative du Groupe d’Amitié entre musulmans et chrétiens.

Dimanche avait lieu une rencontre entre musulmans et chrétiens dans la ville de Nevers, l’occasion pour les deux communautés d’échanger loin des stéréotypes et des amalgames.

Régulièrement, musulmans et chrétiens se rencontrent à Nevers dans le cadre du Groupe d’Amiti, rapporte Jean-Michel Benet du site lejdc.fr. Or, le mois de novembre est spécifiquement choisi pour souder encore davantage les relations.

Dans l’après-midi de dimanche dernier, le film de la pièce de théâtre “Pierre et Mohamed”, d’Adrien Candiard, projeté pour le Festival d’Avignon, a été diffusé à 200 spectateurs désireux de promouvoir le vivre-ensemble non pas dans l’application de lois islamophobes mais bien dans le dialogue et l’apaisement. Le film relate le dialogue entre pierre Claverie, évêque d’Oran (Algérie) et son chauffeur musulman Mohamed Bouchikhi, ces derniers sont morts assassinés.

Mahmood Zuhair, directeur de l’Institut européen des Sciences humaines de Saint-Léger-de-Fougeret, rappelle :

« Ces moments de partage sont pour nous des moments importants du vivre ensemble ».

Thierry Brac de La Perrière, évêque de Nevers, tient un discours qui va également dans ce sens en déplorant que ces initiatives ne soient pas assez nombreuses :

« Ces moments de dialogues sont d’autant plus importants qu’ils ne sont actuellement hélas pas les plus nombreux ».

En ces temps de crispation identitaire, l’incitation au dialogue et à la découverte de l’autre est primordiale. Nevers est  un exemple d’ouverture et de tolérance.

200 corps palestiniens retrouvés dans un charnier à Tel Aviv

C’est une découverte macabre qui a été révélée et relayée par le site d’information World Bulletin. En effet, des restes humains ont été retrouvés dans un charnier à Tel Aviv.
Au moins 200 corps ont été retrouvés dans 6 fosses communes. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agit de palestiniens qui ont été tués par des milices juives de droite, assassinés durant le conflit israélo-arabe en 1948.

Les fosses communes se trouvent dans la ville de Jaffa, partie sud de Tel Aviv. La découverte résulte de travaux de rénovation dans les environs.

Les restes appartiennent à des personnes de différents âges, à des femmes, des enfants, et certains d’entre eux portent des signes de violences d’après les experts.

Durant la guerre israélo-arabe, au moins 13’000 palestiniens avaient été tués. 700’000 palestiniens avaient été contraints de fuir, pour se réfugier dans des pays frontaliers. En mai 2014, avait d’ailleurs lieu la commémoration annuelle de la Nakba.

Les massacres perpétrés par des israéliens depuis le début de la création de l’Etat d’Israël sur le peuple palestinien sont nombreux et incessants. Des preuves que la terre elle-même semble rejeter, comme pour échapper à l’oubli et à l’impunité.