MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 16 Dhoul Hidjah 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 16 Dhoul Hidjah 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 16 Dhoul Hidjah 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Le Hamas appelle à former un comité national pour la défense des cités d’al-Quds.
Le mouvement de la résistance islamique, Hamas, a appelé à former un comité national composé de toutes les forces et les factions palestiniennes pour défendre la ville d’al-Quds et gérer la lutte contre les projets de judaïsation israéliens.

Les forces d’occupation arrêtent et convoquent 7 citoyens d’al-Quds et d’Hébron.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté ce mercredi soir trois citoyens du village de Yata à Hébron et un autre de la ville d’al-Quds, elles ont, d’autre part, convoqué un jérusalémite et ses deux enfants pour les interroger.

Coronavirus : Cinq morts et 353 nouvelles contaminations en Palestine.
Le ministère de la santé palestinien a annoncé la mort d’un citoyen de 83 ans, le cinquième pour ce mercredi, par le coronavirus, ce qui élève le bilan de décès par cette pandémie en Palestine à 92 cas.

Le Hamas : l’explosion de Beyrouth est un sinistre qui a touché les libanais et les palestinien ensemble.
Le mouvement de la résistance islamique, Hamas, a qualifié, dans un communiqué publié ce mercredi, la double explosion dans le port de Beyrouth de « sinistre » qui a touché les libanais et les palestiniens ensemble.

L’occupation renouvelle la détention administrative pour la deuxième fois d’un prisonnier de Jénine.
Les autorités d’occupation israéliennes ont renouvelé, devant le tribunal militaire de Salem, aujourd’hui, mercredi, la détention administrative d’un prisonnier de Jénine pour la deuxième fois consécutive avant la fin de sa période de détention.

L’occupation rase des terres de l’ouest d’Hébron.
Aujourd’hui, mercredi, les mécanismes des forces d’occupation israéliennes ont rasé de vastes zones de terres adjacentes à la colonie de «Njehot», qui est adjacente aux terres des citoyens à Dura, au sud-ouest d’Hébron.

L’occupation déracine les plants de palmiers dans la vallée du Jourdain.
Aujourd’hui, mercredi, les forces d’occupation israéliennes ont déraciné des dizaines de palmiers dans le village d’Al-Jiftlik, dans la vallée du Jourdain.

Des colons israéliens abattent des oliviers à Salfit.
Un groupe de colons israéliens a coupé mercredi un certain nombre d’oliviers appartenant à des Palestiniens dans la ville de Kafr ad-Dik, dans le district de Salfit en Cisjordanie.

Les colons pénètrent à Jénine et effectuent des rituels talmudiques.
Des dizaines de colons ont effectué, aujourd’hui à l’aube, des rituels religieux près du village de Silat al-Dhahr, au sud de Jénine.

Un jérusalémite forcé à démolir sa maison à Beit Hanina.
La municipalité d’occupation de Jérusalem a forcé un Jérusalemite à démolir sa maison de ses propres mains dans la ville de Beit Hanina, au nord de la ville, au motif de la construction sans permis.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.
Khenchela : Les paramédicaux d’un hôpital déposent une démission collective.

Les paramédicaux de l’hôpital Saadi Maamar à Chechar (sud de la wilaya de Khenchela) ont déposé, ce mercredi 5 août, une démission collective pour dénoncer les agissements du directeur de cet établissement de santé.

Dans leur demande de démission collective, les paramédicaux de cet hôpital ont dénoncé « une oppression » de la part de leur directeur et le décès de de leur collègue Alia. Ch qu’ils disent victime de « marginalisation » et d’ »arbitraire » de la part de ce responsable qui lui a refusé plusieurs demandes d’un congé exceptionnel.

Selon la même source, les paramédicaux ont organisé plusieurs sit-in pour demander à ce que leur directeur rendent des comptes, mais, ce dernier s’est comporté comme si l’hôpital était « sa propriété » en leur lançant : « je suis le directeur de cet établissement et je ne bougerai pas d’ici ». Selon les mêmes paramédicaux, le directeur leur a demandé de démissionner.

« Pour satisfaire à la demande du directeur, nous déposons notre démission collective pour qu’il puisse rester tout seul dans cet établissement », a conclu la demande de démission signée par 77 paramédicaux, en affirmant qu’ils n’accepteront pas cette humiliation.

Explosion à Beyrouth : Le président Tebboune téléphone à son homologue libanais.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a eu mercredi un entretien téléphonique avec le président libanais, Michel Aoun, au cours duquel il s’est enquis de la situation dans ce pays, suite à l’explosion ayant secoué mardi le port de Beyrouth, indique un communiqué de la Présidence de la République.

« Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a eu ce jour un entretien téléphonique avec son frère le président de la République libanaise, Michel Aoun, au cours duquel il s’est enquis de la situation dans son pays, suite à l’explosion ayant secoué hier le port de Beyrouth, faisant des dizaines de morts, des milliers de blessés et d’énormes dégâts matériels », précise le communiqué.

A cette occasion, « le Président de la République a réitéré à son frère le Président Michel Aoun, à son peuple frère et aux familles des victimes de l’explosion les condoléances de l’Algérie et ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés », ajoute la même source.

Le président Tebboune l’a également assuré, une nouvelle fois, de « l’entière solidarité de l’Algérie avec le Liban dans cette douloureuse épreuve et de sa disponibilité à répondre aux besoins qu’il exprimera pour atténuer l’ampleur de la catastrophe », conclut le communiqué.

Coronavirus en Algérie: 551 nouveaux cas et 13 décès en 24 heures.

Le bilan des contaminations au Coronavirus en Algérie repart encore à la hausse, avec l’enregistrement de 551 nouveaux cas confirmés et le décès de 13 personnes en seulement 24 heures.

Ainsi, le nombre total des cas confirmés dans le pays passe ainsi à 33055 cas et celui des décès grimpe à 1261 morts a indiqué ce mercredi à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar.

S’exprimant lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie, Dr Fourar a précisé que le nombre de personnes guéries a atteint 22802 , dont 427 au cours des dernières 24 heures.

Assassinat de Boudiaf : Son fils adresse une lettre ouverte au président Tebboune.

Nacer Boudiaf, fils de l’ancien président du Haut Comité d’État, Mohamed Boudiaf, assassiné en 1992, a adressé une lettre ouverte au président de la République Abdelmadjid Tebboune, dont voici le texte intégral publié ce mercredi 5 août 2020 dans les colonnes du journal Le Soir d’Algérie :

« Monsieur le Président,

Cela fait 28 ans que Mohamed Boudiaf, alors président du Haut Comité d’État, d’une Algérie en tourmente, est tombé lâchement assassiné. La justice avait considéré cet assassinat comme un «acte isolé» que personne n’a cru.

Après avoir déposé une lettre au ministère de la Justice le mois d’octobre dernier, demandant la réouverture du dossier, une lettre qui n’a pas eu une réponse de la part du ministre Zeghmati, ne serait-ce que par politesse. N’est pas poli qui veut ! Aujourd’hui, je m’adresse à vous à plusieurs titres. Je m’adresse à vous en tant que premier magistrat du pays.

L’assassinat de Boudiaf n’est pas un mystère. Ce n’est qu’une affaire d’injustice. Suis-je encore naïf pour croire en la justice chez nous, une justice qui mettra fin au mystère ?

Je m’adresse à vous, alors que vous étiez ministre délégué, sous la présidence de Boudiaf. Mais la vérité est que l’écrasante majorité des Algériens avait compris, dès l’instant de l’assassinat, l’enjeu du crime abject pour ceux qui ont cru en bénéficier. Les assassins sont identifiés. Aujourd’hui, de nouveaux éléments sont apparus.

– Le témoignage de la directrice du journal El Fadjr, madame Hadda Hazem, qui nous apprend que des responsables des médias étaient au courant de l’assassinat du Président quelques heures avant le drame ! Hadda Hazem, qui travaillait à l’époque au journal El Massa, rapporte que son ancien rédacteur en chef, le sieur Mokkadem El Hocine, est rentré au journal vers les coups de 9 heures du matin à la rédaction et a déclaré aux collègues «Aujourd’hui, il vont buter Boudiaf à Annaba.»

Le deuxième témoignage est celui de l’ex-chef de bureau du journal Le Soir d’ Algérie, monsieur Omar Touati, qui vient de publier un livre qui s’intitule J’accuse où il remet en cause la version officielle que ce n’est pas Boumaârafi qui a tué Boudiaf. Parlons aussi de la déclaration de l’ancien ambassadeur de France en Algérie, Monsieur Bajolet, qui a déclaré au journal El Watan : «Nous regrettons de ne pas avoir donné de chance à Boudiaf.» Ces révélations ne laissent plus de doutes, je vous demande la réouverture de ce dossier, vu ces fracassantes nouvelles. Un refus sera considéré comme une injustice envers notre famille et envers les Algériens. La considération pour Mohamed Boudiaf ne sera mesurée que par la promptitude de la justice algérienne à réparer cette ignoble injustice qui a trop longtemps duré. Seule la réouverture du procès de son assassinat exprimera les réelles intentions du pouvoir en matière de justice, et prouvera au monde extérieur que nous n’avons pas besoin d’une justice venue d’ailleurs pour mettre fin à l’impunité du lâche assassinat de Mohamed Boudiaf. Dont acte.

Boudiaf Nacer ».

Logement LPP: Les habitants de la cité Bendada en grogne.

Ils comptaient les jours pour occuper leurs logements, aujourd’hui, leur quotidien devient un cauchemar. Eux, ce sont les locataires des logements LPP de la cité Bendada, à Staouali.

Depuis qu’ils ont habité leurs logements, les bénéficiaires sont de plus en plus déçus par la qualité de leurs logements, ainsi que celle des infrastructures de base (raccordement d’eau, réseau électrique et autres).

Justement pour ce qui est de l’eau, les locataires de cette cité LPP se plaignent des perturbations en alimentation d’eau potable et ce depuis le mois de ramadhan. Chose qui a poussé la plus-part d’entre eux à se doter de bâches d’eau.

Les témoignages recueillis auprès des souscripteurs à ces sujets sont inquiétants. Plusieurs plaintes ont été déposées au niveau de l’Entreprise nationale de promotion immobilière), chargée de la réalisation de logements LPP, mais en vain. « Nous avons même essayé à maintes reprises de contacter l’ENPI surtout concernant le problème d’alimentation en eau potable, mais aucune réponse », témoigne l’un des locataires.

Ils lancent donc un appel au ministère de l’Habitat afin qu’il soit mis fin aux manœuvres indélicates que ne cesse de commettre cette entreprise à leur détriment.

Selon eux, l’ENPI a failli à plusieurs de ses engagements et à différents niveaux. “Cette entreprise n’a en aucun cas respecté les clauses du cahier des charges lors de la réalisation de ces logements. La responsabilité de l’ENPI, quant à ces défaillances est engagée. Pour nous c’est une arnaque que nous n’arrêterons pas de dénoncer auprès des autorités administratives compétentes afin que justice nous soit rendue. Car au prix que nous avons payé pour avoir ce type de logement, plus d’un milliard de centimes, nous n’avons aucun retour”, révèlent ensemble les bénéficiaires.

MAE : Pas d’Algériens parmi les victimes des explosions survenues à Beyrouth.

Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a indiqué, dans ce cadre, que « selon les informations en notre possession à cette heure (mardi soir), aucun ressortissant algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues le 4 août au port de Beyrouth », faisant état d’un ressortissant algérien légèrement blessé.

Et d’ajouter « nous avons des informations, non encore confirmées à notre ambassade à Beyrouth par les services sanitaires libanais, concernant un autre ressortissant algérien qui se trouverait dans un des hôpitaux de Beyrouth ».

Les contacts se poursuivent entre les services de l’ambassade et les autorités libanaises pour vérifier cette information et s’enquérir de l’impact de l’explosion sur les membres de notre communauté au Liban, a indiqué le Porte-parole du MAE.

Il a souligné, par là même occasion, que les services de notre ambassade à Beyrouth sont intervenus pour prêter assistance à deux ressortissants algériens dont les domiciles ont subi des dégâts matériels suite à cette explosion.

« Mobilisée, notre ambassade est en contact permanent avec les membres de notre communauté pour toute demande d’aide en cette conjoncture difficile que vit le Liban frère », a conclu le même responsable.

Tizi-Ouzou : Confinement partiel à domicile imposé pour deux communes.

Le ministère de l’intérieur et avec consentement des autorités locales impose un confinement partiel à domicile pour les communes de Tizi-Ouzou, et Draa Ben Khedda et cela à partir de demain 06 août.

Ce confinement partiel sera d’une durée de 14 jours à compter de demain, il débutera dés 20h jusqu’a 5h affirme un communiqué du ministère de l’intérieur. Cette décision est motivée par l’évolution de la situation épidémiologique dans ces communes et le non respect des mesures préventives.

De ce fait, les activités commerciales, économiques et sociales seront suspendues durant la durée de ce confinement partiel dans ces communes. Les transports des voyageurs et la circulation des véhicules sont interdits aussi ajoute la même source.

Nouvel ambassadeur de France : L’Algérie donne son agrément.

L’Algérie a donné son agrément pour la nomination de François Gouyette en qualité de nouvel ambassadeur de la France à Alger, a annoncé mardi le ministère des affaires étrangères dans un communiqué.

« Le gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination de François Gouyette en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République Algérienne Démocratique et Populaire », lit-on dans le communiqué.

Rappelons que François Gouyette a été nommé le 29 juillet écoulé par le président français Emmanuel Macron en replacement à Xavier Driencourt, parti à la retraite.

François Gouyette a été auparavant ambassadeur de France en Libye (2008-2011), ambassadeur en Tunisie (2012-2016) et ambassadeur en Arabie Saoudite (depuis 2016).

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie,Autorité Palestinienne

Flash info pour le Mercredi 15 Dhoul Hidjah 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 15 Dhoul Hidjah 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mercredi 15 Dhoul Hidjah 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Des colons brûlent deux voitures dans le village de Farta’a.
Des colons extrémistes ont mis le feu à deux voitures palestiniennes dans le village de Farta’a, à l’ouest de Naplouse, à l’aube d’aujourd’hui.

4 logements menacés de démolition à l’est de Yatta.
Aujourd’hui, mardi, les forces armées d’occupation israéliennes ont notifié la démolition de 4 résidences de Sfeih, dans le village de Sha`b al-Butm, à l’est de Yatta, au sud d’Hébron.

3067 colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa en juillet.
Un rapport préparé par le Centre d’études des affaires israéliennes et palestiniennes de Jérusalem a confirmé une augmentation remarquable du nombre de colons qui ont pris d’assaut la mosquée bénie Al-Aqsa, au cours du mois de juillet.

ManÅ“uvres de l’armée d’occupation dans les colonies de l’enveloppe de Gaza aujourd’hui.
Un porte-parole de l’armée d’occupation israélienne a annoncé, mardi matin, qu’une manÅ“uvre militaire aurait lieu dans les zones frontalières avec l’enveloppe de Gaza, qui commencera cet après-midi et se terminera dans la soirée.

Le Hamas appelle à des sanctions dissuasives et efficaces contre Israël.
« La ratification par l’occupation israélienne de la construction de 1000 nouveaux logements coloniaux, à Jérusalem, est en violation flagrante des résolutions internationales, du droit international humanitaire et des résolutions du Conseil de sécurité qui ont confirmé l’illégalité des colonies », a déclaré Fawzi Barhoum, un porte-parole du Hamas.

Les autorités d’occupation obligent des familles jérusalémites à démolir leurs propres maisons.
Les autorités municipales israéliennes ont obligé, ce lundi, des familles palestiniennes dans le village de Salouan, au sud de la ville d’al-Quds, à démolir leurs propres maisons.

Les forces d’occupation mènent une campagne d’arrestations et de bannissements.
Les forces d’occupation israéliennes ont mené, lundi, une campagne d’arrestation, de convocation et de bannissement visant un nombre de jeunes palestiniens de la ville d’al-Quds occupée.

Coronavirus/Cisjordanie: 244 nouvelles contaminations et rétablissement de 572 malades.
Le ministère de la santé palestinien a déclaré que 44.9% des malades du coronavirus se sont rétablis au moment où 54.6% des cas sont actifs, le pourcentage des morts n’a pas dépassé en contre partie 0.5%.

Des bombes d’occupation brûlent des terres de citoyens au sud de Qalqilya.
Lundi, un incendie a éclaté dans les terres agricoles après que les forces d’occupation aient tiré des bombes sonores près de la porte de la ville de Habala au sud de Qalqilya en Cisjordanie.

L’occupation saisit plus de 200 dunums à l’est de Bethléem.
Les forces d’occupation israéliennes ont confisqué lundi plus de 200 dunums de terres dans le village de Kisan, à l’est de Bethléem, et ont informé de la démolition d’une caravane.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.
Coronavirus en Algérie : 532 nouveaux cas et 9 décès en 24 h.

Les nouvelles contaminations au Coronavirus en Algérie, repartent une nouvelle fois à la hausse après plusieurs jours de baisses, enregistrant 532 nouveaux cas confirmés et 9 décès durant les dernières 24 heures.

Avec le nouveau bilan le nombre total des cas confirmés dans le pays passe ainsi à 32504 cas et celui des décès s’est hissé à 1248 morts a indiqué ce mardi à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar.

Le nombre des patients guéris passe quant à lui à 22 375 dont 474 durant les dernières 24 heures a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de la Covid-19.

Djerad : « La mosquée doit être un exemple de respect des mesures préventives ».

En prévision de la réouverture dans les prochains jours des mosquées, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a souligné, ce mardi à Alger, la nécessité pour les fidèles de respecter rigoureusement les mesures préventives contre la pandémie de la Covid-19, rapporte l’agence officielle.

« La réouverture des mosquées ne veut pas dire omettre l’existence de la pandémie », a déclaré le Premier ministre qui a procédé en compagnie du ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane au lancement officiel des services et produits de la finance islamique à la Banque nationale d’Algérie (BNA).

Il a ajouté que « la mosquée doit être un exemple de respect des mesures préventives, y compris le respect de la distanciation sociale et le port du masque de protection ».

« Les mosquées ne devraient pas causer la propagation de la pandémie. Au contraire, elles doivent aider à y mettre un terme, à travers le respect des mesures barrières », a-t-il dit.

Le Premier ministre a appelé les citoyens et les fidèles à préserver ces lieux sacrés et à veiller à leur hygiène.

Lundi, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a instruit le Premier ministre de programmer la « réouverture graduelle » des lieux de culte, des plages, des lieux de récréation et de détente aux citoyens.

Cette instruction a été donnée lors d’une réunion du Haut Conseil de Sécurité, présidée par le chef de l’Etat au siège de la présidence de la République, consacrée à l’évaluation de la situation dans le pays à la lumière des récents développements concernant la pandémie de la Covid-19.

Agressions contre les personnels de la Santé : Ce que prévoit la loi.

L’ordonnance modifiant et complétant le Code pénal et visant à assurer une protection réglementée des professionnels de la santé, notamment contre les agressions verbales et physiques, a été promulguée et publiée dans le dernier numéro du Journal officiel.

Il s’agit de l’ordonnance n 20-01 du 9 Dhou El Hidja 1441 correspondant au 30 juillet 2020, modifiant et complétant l’ordonnance n 66-156 du 8 juin 1966 portant Code pénal.

Les articles du Code pénal modifiés, prévoient ainsi de nouvelles dispositions, notamment des peines d’emprisonnement allant de deux (02) à vingt (20) ans d’emprisonnement assorties d’amendes, ce qui assurera désormais une protection pénale de l’ensemble des personnels des établissements de santé publics et privés contre les agressions verbales et physiques.

Ainsi l’article 149 prévoit un « emprisonnement de deux (2) ans à cinq (5) ans et une amende de 200.000 DA à 500.000 DA, de quiconque, dans l’intention de porter atteinte à leur honneur (personnels de la Santé), à leur délicatesse ou au respect qui leur est dû », alors que les dispositions

de l’article 149 bis énoncent « un emprisonnement de deux (2) ans à huit (8) ans et une amende de 200.000 DA à 800.000 DA contre quiconque qui commet des violences ou voie de fait envers un professionnel de la santé, un fonctionnaire ou personnel des structures et établissements de santé, pendant/ ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions.

Le même article énonce que lorsque les violences entraînent effusion de sang, blessure ou maladie, ou ont lieu, avec préméditation, guet-apens ou avec port d’arme, la peine encourue est l’emprisonnement de cinq (5) ans à douze (12) ans avec une amende de 500.000 DA à 1.200.000 DA.

La peine est revue à la hausse, soit de dix (10) à vingt (20) ans avec une amende de 1.000.000 DA à 2.000.000 DA quand les violences sont perpétrées par l’usage d’arme ou entraînent mutilation, amputation, privation de l’usage d’un membre, cécité, perte d’un œil ou autre infirmité permanente.

« Les peines prévues aux deux derniers alinéas de l’article 148 du présent Code, sont applicables, lorsque les violences entraînent la mort « , est-il encore stipulé.

L’article 149 bis 2 stipule qu’est puni d’un emprisonnement de deux (2) ans à cinq (5) ans et d’une amende de 200.000 DA à 500.000 DA, quiconque dégrade les biens mobiliers ou immobiliers des structures et établissements de santé.

Dans le cas où les actes entraînent soit l’arrêt total ou partiel de la structure ou de l’établissement de santé ou en entravent le fonctionnement, soit le vol de son équipement, la peine encourue est l’emprisonnement de trois (3) ans à dix (10) ans et l’amende de 300.000 DA à 1.000.000 DA.

L’article 149 bis 3, prévoit un emprisonnement de deux (2) ans à cinq (5) ans et une amende de 200.000 DA à 500.000 DA contre quiconque enregistre des communications ou conversations, capture ou publie sur un site ou sur les réseaux sociaux ou par tout autre moyen, des photos, des vidéos, des nouvelles ou des informations dans l’intention de porter préjudice ou atteinte au professionnalisme ou à l’intégrité morale d’un professionnel de santé.

Les peines prévues par le même article sont portées au double, si les images, vidéos, nouvelles ou informations sont manipulées de manière calomnieuse ou capturées discrètement ou dans des endroits non ouverts au public ou si elles ont été sorties de leur contexte.

L’article 149 bis 4, stipule aussi qu’est puni d’un emprisonnement de six (6) mois à trois (3) ans et d’une amende de 60.000 DA à 300.000 DA, quiconque s’introduit par violence dans les structures ou établissements de santé.

La peine encourue est l’emprisonnement de deux (2) ans à cinq (5) ans et l’amende de 200.000 DA à 500.000 DA, lorsque l’intrusion par violence concerne des lieux dont l’accès est réglementé, est-il encore détaillé, alors que l’article suivant (149 bis 5) stipule qu’une peine d’emprisonnement de cinq (5) ans à quinze (15) ans et une amende de 500.000 DA à 1.500.000 DA seront prononcées si les actes prévus aux articles 149, 149 bis, 149 bis 2, 149 bis 3 et 149 bis 4, sont commis durant « les périodes de confinement sanitaire ou d’une catastrophe naturelle, dans l’intention de nuire à la crédibilité et au professionnalisme des structures et établissements de santé ».

Dans l’article 149 bis 6, il est prévu la réclusion à temps de dix (10) ans à vingt (20) ans et une amende de 1.000.000 DA à 2.000.000 DA, si les actes prévus aux articles 149, 149 bis, 149 bis 2 et 149 bis 3 sont commis dans le cadre d’un groupe, en exécution notamment d’un plan concerté ou par le port ou l’usage d’arme.

L’article 149 bis 7, stipule que « les peines encourues pour les infractions prévues par l’article 149 bis1 du présent Code, sont incompressibles ainsi qu’il suit de vingt (20) ans de réclusion, lorsque la peine prévue est la réclusion à perpétuité, des deux tiers (2/3) de la peine prévue dans tous les autres cas ».

En cas de récidive, les peines prévues par la présente section sont portées au double, selon les dispositions de l’article 149 bis 12, alors que l’article 149 bis 13, énonce que « les poursuites pénales, pour les infractions prévues par la présente section, peuvent être engagées d’office par le ministère public ».

Le même article détaille que « l’Etat ou l’établissement de santé employeur, dans les infractions prévues par la présente section, peut se subroger aux droits de la victime pour demander réparation ».

Sétif : Deux morts et un blessé dans l’explosion d’une mine à Ain Azel.

Une explosion s’est produite ce matin dans une mine de Zinc Chaaba El Hamra dans la commune de Ain Azel dans la wilaya de Sétif.

L’incident s’est déroulé ce matin vers 8h25, suite à l’effondrement d’une partie d’un tunnel dans la mine. Malheureusement cette explosion a provoqué le décès de deux personnes et la blessure d’un autre travailleur. Par ailleurs, le directeur des mines de la wilaya de Sétif a nié l’existence de travailleurs bloqués à l’intérieur de la mine.

Le ministre des mines, Mohamed Arkab est en route vers le lieux de l’accident, affirme la radio locale de Sétif.

Benbouzid annonce des mesures strictes pour la réouverture des mosquées.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué mardi que le gouvernement prendra des mesures préventives strictes dans les mosquées, pour le bon respect des mesures de distanciations.

Dans une déclaration faite à la radio nationale, le ministre de la santé a indiqué que « le gouvernement prendra des mesures préventives strictes dans les mosquées. Les fidèles devront respecter la distanciation sociale, porter le masque et apporter leur propre tapis de prière ». En outre, il a souligné que « des personnes seront chargées de veiller au bon respects de ces mesures dans les mosquées qui seront réouvertes ».

S’agissant de l’ouverture des plages aux vacanciers, le ministre de la santé a considéré que le maintien de la distanciation sur les plages est « très difficile » et son succès est lié directement à la prise de conscience des citoyens et à l’intensification de la sensibilisation, suggérant que l’activité de restauration soit autorisée dans des espaces ouverts et non dans des salles fermées.

Par ailleurs, Benbouzid a souligné que les mesures prises par le gouvernement sont venues pour soulager les citoyens, et ne peuvent être considérées comme un déconfinement général mais partiel. Toutefois, il n’a pas exclu la possibilité d’un retour au confinement en cas de non-respect des mesures de prévention.

Le président Tebboune nomme un nouveau commandant de la Gendarmerie nationale.

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a nommé ce mardi le général Nouredine Gouasmia au poste de commandant de la Gendarmerie nationale en remplacement du Général- major Abderrahmane Arrar, admis à la retraite, indique un communiqué de la Présidence de la République.

Le Président Tebboune a également nommé le général Ali Oulhadj Yahia au poste de chef d’Etat-major de la gendarmerie nationale en remplacement du général Nouredine Gouasmia, précise la même source.

Covid-19 : Le décret portant allocation d’une aide aux petits métiers publié au journal officiel.

Le décret exécutif portant allocation d’une aide financière de 30 000 dinars au profit des personnes exerçant certains métiers impactés par les effets de la pandémie du Coronavirus (COVID-19), a été publié au journal officiel N°44.

Selon l’article 2 du texte « l’aide financière citée à l’article 1 ci-dessus, est fixée à un montant de trente mille (30.000) dinars par mois ». « Elle est servie pour une période de trois (3) mois, en compensation du manque à gagner lié à la période du confinement sanitaire », est-il précisé.

« L’octroi de l’aide financière citée, s’effectue sur la base d’une évaluation rigoureuse de la situation de chaque corporation pendant les quatre (4) derniers mois », a précisé encore le décret dans son article 3.

« L’aide financière n’est pas soumise à l’impôt et aux cotisations de sécurité sociale », a ajouté l’article 4 du même texte, alors que l’article 5, il est stipulé que « les modalités d’application des dispositions du présent décret, sont fixées par arrêté interministériel des ministres chargés de l’intérieur et des collectivités locales, des finances, du commerce, et du travail ».

BAC 2020 : Le ministère de l’Education dément les rumeurs relayées sur les réseaux sociaux.

Le ministère de l’Education nationale a démenti lundi des informations relayées sur les réseaux sociaux sur des prétendues décisions concernant l’adoption du système de rachat et l’organisation du BAC session septembre 2020 uniquement pour les matières essentielles.

« Suite aux allégations relayées sur les réseaux sociaux faisant de décisions concernant l’examen du BAC, le ministère de l’Education nationale dément catégoriquement ces informations dénuées de fondement qui n’ont pour but qu’induire en erreur l’opinion publique, démoraliser et déstabiliser les élèves dans cette période décisive, à savoir la préparation d’un examen qui nécessite la quiétude, la concentration et l’accompagnement », a précisé le ministère dans un communiqué dont l’APS détient une copie.

A cette occasion, le ministère a appelé tout un chacun à faire preuve de vigilance et à vérifier les informations auprès de la source officielle par la consultation quotidienne du site électronique du ministère et ses pages officielles sur les réseaux sociaux, a ajouté le communiqué.

Et d’appeler les élèves aussi à faire preuve de vigilance et de détecter les informations relayées en dehors des canaux officiels du ministère de l’Education.

A rappeler que certains réseaux sociaux ont relayé récemment des informations attribuées au ministère de tutelle faisant état « d’adoption du rachat pour les élèves ayant obtenu une moyenne de 9/20 à l’examen de BAC et que ce dernier concernera uniquement les matières essentielles ».

Le président Tebboune ordonne la réouverture progressive des mosquées et des plages.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a présidé, le lundi 3 août 2020, une réunion du Haut conseil de sécurité, consacrée à l’évaluation de la situation générale dans le pays à la lumière des développements liés à la pandémie Covid- 19, indique un communiqué de la Présidence.

La réunion a permis de revoir les conditions de retour des fidèles aux mosquées dans des circonstances qui garantissent le respect des conditions maximales des mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

À cet égard, le Président de la République a chargé le Premier ministre de programmer la réouverture progressive des lieux de culte, à condition qu’elle se limite, en première étape, aux grandes mosquées capables d’accueillir au moins un millier de fidèles, et où les conditions de distanciation sociale et le port du masque peuvent être respectées.

Le Haut conseil de la sécurité a étudié la réouverture des plages, des parcs et des aires de repos pour les citoyens, en particulier en cette saison estivale.

A cet égard, le Président de la République a chargé le Premier ministre de prendre les mesures nécessaires pour ouvrir progressivement ces espaces, qui permettent également le strict respect des mesures préventives, et a chargé les responsables des services de sécurité de veiller à ce qu’une présence de sécurité intensive sur le terrain assure la bonne mise en œuvre des consignes d’espacement entre les vacanciers d’été et le port du masque, selon le même communiqué.

Le président de la République a également chargé le Premier ministre de préparer les décrets qui prévoient des modalités d’application pour mettre en œuvre ces procédures de manière flexible, et l’État restera dans tous les cas vigilant quant au strict respect par les citoyens de ces mesures qui peuvent être revues en cas d’aggravation de la situation sanitaire.

À l’issue de la réunion du Haut conseil de sécurité, et après avoir écouté une présentation détaillée du Premier ministre, le Président de la République a appelé à accélérer l’ouverture d’enquêtes approfondies sur l’origine des incendies de forêts, des coupures d’eau et d’électricité, le manque de liquidités dans les bureaux de poste et le sabotage des réservoirs d’oxygène dans les hôpitaux, pour que les responsabilités des acteurs soient précisément définies.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie,Autorité Palestinienne