MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 15 Rajab 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 15 Rajab 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 15 Rajab 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Coronavirus : 11 morts et 1555 nouvelles contaminations en Palestine.
La ministre de la santé à Ramallah, May Kila, a déclaré ce vendredi que 5 citoyens sont morts et 1555 autres sont nouvellement contaminés du coronavirus alors que 648 malades se sont rétablis lors de ces dernières 24 heures en Palestine.

Les balles de l’occupation ciblent les pêcheurs et les agriculteurs de Gaza.
Des bateaux de la marine israélienne ont attaqué, aujourd’hui, vendredi, des bateaux de pêcheurs au large de la mer de Gaza et des agriculteurs à l’est de Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza, avec des balles et des bombes sonores.

L’occupation arrête un citoyen à l’est de Naplouse.
Les forces d’occupation ont arrêté – vendredi à l’aube – un citoyen près du village de Rogib, à l’est de Naplouse.

L’occupation interdit l’appel à la prière à la mosquée Ibrahimi jusqu’à samedi soir.
Les autorités d’occupation ont empêché de lancer l’appel à la prière dans la mosquée Ibrahimi à Hébron, aujourd’hui, vendredi, sous le prétexte de la célébration de Pourim par les colons.

407 colons ont pris d’assaut Al-Aqsa la semaine dernière.
La semaine dernière, la sainte mosquée d’Al-Aqsa a été témoin de l’assaut de plus de 407 colons, sous la protection des forces d’occupation «israéliennes».

L’occupation démolit l’abri de la famille Alyan à Al-Issawiya.
À minuit, les forces d’occupation israéliennes ont démoli le refuge de la famille Alayyan dans la ville d’Issawiya, à Jérusalem occupée, après que la municipalité d’occupation a démoli son immeuble résidentiel, lundi dernier.

Les autorités d’occupation exproprient 193 dunums au nord de Ramallah.
Les autorités d’occupation ont exproprié 19 dounams des terres palestiniennes au nord de Ramallah, en vue d’utiliser ce terrain comme dépôt pour les déchets des colons israéliens.

Le Front Populaire appelle à respecter les compromis nationaux concernant les élections.
Le Front Populaire de la Libération de la Palestine (FPLP) a appelé à respecter les compromis nationaux qui étaient conclus au sujet des élections palestiniennes suite à la réunion du Caire.

Al-Quds : Les forces d’occupation agressent des sitinneurs solidaires avec la famille d’Alyane.
Les forces d’occupation israéliennes ont agressé ce jeudi des activistes qui ont installé dans le village d’al-Issaouiya, au nord-est d’al-Quds occupée, une tente de solidarité avec la famille Alyane dont la maison a été démolie par les autorités d’occupation lundi dernier.

Coronavirus : 11 morts et 2100 nouvelles contaminations en Palestine.
La ministre de la santé à Ramallah, May Kila, a déclaré ce jeudi que 11 citoyens sont morts et 2100 autres sont nouvellement contaminés du coronavirus alors que 1096 malades se sont rétablis lors de ces dernières 24 heures en Palestine.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.
Covid-19 : l’Algérie enregistre 183 nouveaux cas durant ces dernières 24 heures.

L’Algérie a enregistré 183 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 durant ces dernières 24 heures, soit un taux d’incidence de de 0,4 pour mille habitants, portant ainsi le total à 112.805 personnes infectées, rapporte, ce vendredi 26 février 2021, le ministère de la Santé.

L’Algérie a également enregistré 4 nouveaux décès, durant la même période, portant le nombre total de personnes décédées à 2977 personnes, et 159 guérisons, soit un total de 77.842 personnes guéries.

21 personnes se trouvent aux soins intensifs et 16 wilayas n’ont enregistré aucun cas de contamination au coronavirus Covid-19.

Des milliers de manifestants dans la rue ce vendredi : le Hirak confirme son retour.

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue ce vendredi 26 février 2021 dans plusieurs villes du pays pour marquer le retour des manifestations hebdomadaires du mouvement populaire « Hirak », suspendues depuis le mois de mars 2020 pour cause de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
Les marches d’aujourd’hui (106ème vendredi) interviennent après celles de lundi dernier à l’occasion du deuxième anniversaire du Hirak déclenché le 22 février 2019. Jeudi soir, des appels ont été lancés sur les réseaux sociaux pour le respect du port du masque lors des marches d’aujourd’hui.

Des marches ont eu lieu étaient également à Alger, Bejaïa et Tizi Ouzou, Bouira, Sétif, M’sila, Bordj Bou Arreridj, Oran, à Bordj Bou Arreridj, Constantine, à Tiaret,Chlef, Mostaganem, Oran, Tlemcen, Ain Témouchent, Annaba, Skikda, Jijel, Tebessa, Khenchela, Béchar, El Oued, Ghardaïa…
Des slogans contre le système ont été scandés. « Le peuple veut la chute du régime ». Les manifestants ont également repris les slogans connus du Hirak : « Etat civil et pas militaire », « Algérie libre et démocratique », « Silmya Silmya ».
A Alger, dès le matin, des camions de la police avaient pris position à proximité des principales places du centre-ville et des barrages filtrants ont été installés sur plusieurs axes routiers menant à la capitale.
Malgré le dispositif policier déployé et l’interdiction des rassemblements pour des raisons sanitaires.La mobilisation a été imposante au centre-ville de la capitale Alger, lieu traditionnel du déroulement des marches du Hirak.
Des milliers de manifestants ont convergé vers Alger Centre vers 14h00 de l’après-midi après la prière du vendredi. Des cortèges sont formés dans plusieurs quartiers de la capitale notamment Bab El Oued pour rejoindre le centre-ville d’Alger.
Plusieurs arrestations opérées dans plusieurs wilayas (CNLD)

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a signalé l’arrestation de manifestants (homme et femmes) dans plusieurs wilayas notamment à : Tiaret, Skikda, Annaba, Tlemcen, Khenchela, Oran, Tizi-Ouzou, Sétif, Blida, Chlef, Bouira, Tizi-Ouzou, Touggourt, Batna…

A Oran, selon le CNLD, au moins 120 personnes dont une vingtaine de femmes ont été arrêtées brutalement par la police. A Tiaret, ce sont 23 personnes qui ont été interpellées par la police, selon la même source.

Selon le vice-président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH), Said Salhi, certains des manifestants arrêtés ont été relâchés, d’autres pas encore.

Variant britannique : Dr Bekkat Berkani et Dr Yousfi s’expriment.

L’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a confirmé, jeudi soir, la détection de deux cas du variant britannique du Covid-19 en Algérie. L’IPA a précisé que « ces deux souches mutantes ont été détectées chez un membre du personnel de santé de l’EHS de Psychiatrie de Chéraga (Alger, ndlr) (Isolé actuellement) et chez un immigré retournant de France pour l’enterrement de son père ».

Intervenant ce vendredi 26 février 2021 sur les ondes de Radio Sétif, Dr Mohammed Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie du Coronavirus en Algérie, a indiqué : « Nous nous attendions à l’apparition de ce variant dans notre pays », estimant que l’Institut Pasteur a fait preuve de « transparence » en annonçant la détection des deux cas.
La dangerosité du variant britannique réside dans sa vitesse de propagation

Soulignant que ce variant présente les mêmes symptômes que le virus d’origine, Dr Bekkat Berkani a expliqué que sa dangerosité réside dans la vitesse de sa propagation qui peut être multipliée par 8.

Le membre du Comité scientifique a estimé qu’il est maintenant nécessaire de lancer les enquêtes épidémiologiques afin d’isoler les cas suspects et de contenir la propagation de ce variant.

Pour Dr Bekkat Berkani, la suspension du trafic aérien est très important et nécessaires dans les conditions actuelles et ce, dans le but de préserver la situation épidémiologie actuelle.

Selon lui, actuellement, aucune mesure de renforcement du confinement n’est prévue car, la situation est « maîtrisée » et « stable », a-t-il dit, en ajoutant qu’il faut attendre une ou deux semaines pour voir l’évolution de la situation épidémiologique avec ce variant.

En outre, Dr Bekkat Berkani a observé a un relâchement de la part des citoyens concernant le respect des mesures barrières. Pour lui, la solution pour éliminer ce virus réside dans l’augmentation de la cadence de vaccination, fermer l’espace aérien, le port du masque et la distanciation sociale.

Sur un autre plan, il a souhaité que le Confédération africaine de football (CAF) reporte les matches de l’ES Sétif et du CR Belouizdad avec les équipes sud-africaines et ce, afin de ne pas ‘aventurer », sachant que l’Afrique du Sud est l’un des pays où a été détecté une mutation du Covid-19 appelée « la variant sud-africain ».
Il faut redoubler de vigilance pour ne pas retourner à la case départ

Pour sa part, le chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital de Boufarik (Blida), Dr Mohamed Yousfi, dans une déclaration aujourd’hui à la même radio (Radio Sétif), a estimé, au sujet des deux cas du variant britannique détecté en Algérie, qu’il faut redoubler de vigilance pour ne pas retourner à la case départ.

« C’est vrai que les frontières du pays sont fermées (depuis mars 2020, ndlr), mais les opérations de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étrangers se sont poursuivies », a-t-il noté, en recommandant d’appliquer des mesures plus strictes pour les personnes rapatriées de l’étranger.

Dr Yousfi a indiqué qu’il était impossible de rouvrir les frontières du pays dans les conditions actuelles, car, a-t-il ajouté, « le danger se situe en dehors de nos frontières ».

« Les vaccins adoptés en Algérie ont prouvé leur efficacité et d’autres vaccins mondiaux seront acquis comme le vaccin américain Johnson & Johnson », a-t-il dit, en appelant les citoyens à mettre de côté leurs craintes car les vaccins sont sûrs et ne représentent aucun danger pour leur santé.

Tout en assurant que la situation épidémiologique est « stable » et que la vigilance est de mise, le chef de services des maladies infectieuses de l’hôpital de Boufarik a estimé que la vaccination et le respect des mesures barrières sont les seules solutions pour dépasser cette crise.

En outre, Dr Yousfi a fait savoir que, depuis le début de la pandémie en Algérie, le personnel de santé a enregistré 160 décès pour cause de Covid-19 et 12 933 autres contaminés par le virus.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,

Laisser un commentaire