MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 11 Rajab 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 11 Rajab 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 11 Rajab 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
L’occupation vise un bateau palestinien au large de Gaza.
Aujourd’hui, lundi, les forces d’occupation israéliennes ont tiré deux obus sur des bateaux de pêcheurs en pleine mer de la bande de Gaza, sans faire de victimes, sous prétexte de déjouer une « menace sécuritaire ».

Affrontements avec l’occupation dans la ville de Tuqu’a, Bethléem.
Lundi soir, des affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation après avoir pris d’assaut la ville de Tuqu ‘a, au sud-est de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie.

Le ministère de l’intérieur à Gaza : Nous n’avons aucun détenu politique dans la bande de Gaza.
Le ministère de l’intérieur dans la bande de Gaza a déclaré qu’il ne se trouve aucun détenu politique dans ses prisons.

Les autorités d’occupation bannissent un jérusalémite d’al-Quds pour 14 jours.
Les autorités d’occupation israéliennes ont banni ce lundi un jeune jérusalémite du village de Tour pour deux semaines. ​

Les forces d’occupation visent un bateau palestinien au large de Gaza.
Les forces d’occupation israéliennes ont tiré ce lundi le feu de leurs armes envers les bateaux des pêcheurs palestiniens dans le large de Gaza, sans faire de blessés.

Gaza commence la campagne de vaccination contre le Coronavirus.
Le ministère de la Santé de la bande de Gaza a annoncé, lundi, le lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus, en commençant par le personnel médical travaillant pour lutter contre la pandémie.

L’occupation lance une campagne massive d’arrestations en Cisjordanie.
Aujourd’hui, lundi, les forces d’occupation ont lancé une campagne massive d’arrestations dans plusieurs régions de Cisjordanie, affectant le professeur de l’université Al-Najah, Mustafa Al-Shunnar, et des prisonniers libérés.

Des dizaines de colons prennent d’assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa.
Aujourd’hui, lundi (2-22), des dizaines de colons extrémistes ont pris d’assaut les cours saintes de la mosquée bénie Al-Aqsa, aux incursions quotidiennes du matin, menées par des groupes de colons, sous la protection des forces armées d’occupation.

Hamas : la politique israélienne de vider Jérusalem de son peuple est vouée à l’échec.
Le mouvement de résistance islamique « Hamas » a déclaré que le crime d’occupation consistant à démolir un immeuble résidentiel appartenant à la famille du gardien de la mosquée Al-Aqsa, Fadi Alyan, est un crime composé visant à le punir pour son rôle dans la défense de la mosquée Al-Aqsa et en gardant les lieux saints, en plus de déplacer toute sa famille.

Un accord entre l’AP et l’Égypte pour développer le champ gazier de Gaza.
Dimanche, l’Autorité palestinienne (AP) et l’Égypte ont convenu de renforcer la coopération dans le secteur de l’énergie, de la richesse et des ressources naturelles, en particulier le gaz naturel.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..

Coronavirus en Algérie : 177 nouveaux cas, 149 guérisons et 03 décès.

Le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar, a annoncé, lundi à Alger, 177 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 149 guérisons et 03 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie.

Dr Fourar a précisé que le total des cas confirmés en Algérie s’élève à 112 094 cas, celui des décès a atteint 2 964 cas, tandis que le nombre des patients guéris est passé à 77 225.

Air Algérie : des perturbations des vols de et vers le Sud-Est.

L’ensemble des vols de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, de et vers le Sud-Est du pays connaîtront des perturbations, ainsi que d’éventuelles annulations, en raison des conditions métrologiques défavorables, a annoncé lundi la compagnie dans un communiqué.

« En raison d’une visibilité nulle, due à des conditions métrologiques défavorables, l’ensemble des vols d’Air Algérie de et vers les aéroports du Sud-Est du pays seront touchés par des perturbations », a indiqué le document.

Ces conditions météorologiques « pourrait même entraîner des annulations de vols de et vers ces aéroports du Sud-Est », a précisé la même source.

La compagnie a souligné, par ailleurs, que « cette alerte demeure en vigueur jusqu’à amélioration des conditions climatiques ».

Des milliers d’Algériens dans la rue pour le 2ème anniversaire du Hirak.

Des milliers de manifestants ont défilé lundi à Alger-Centre (le centre de la capitale) et dans le reste du pays, à l’occasion du deuxième anniversaire du mouvement populaire « Hirak ».

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes du pays notamment à Alger, Oran, Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira, Annaba, Sétif, Mostaganem, Tlemcen, Guelma, Béchar, Bordj Bou Arreridj… Ce sont les premières marches du Hirak depuis sa suspension en mars 2020 en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

A Alger, les services de sécurité ont fermé les accès à la capitale en installant des barrages filtrants sur plusieurs axes routiers. Au centre ville, un important dispositif policier a été déployé depuis les premières heures de la journées. On pouvait entendre des hélicoptères de la police survoler la capitale.

Parmi les slogans que les manifestants chantaient à l’adresse du pouvoir : « Nous ne sommes pas venus pour l’anniversaire (du Hirak), nous sommes venus pour que vous partiez ». « Etat civil non militaire ».

Des figures connues du Hirak ont participé à la manifestation qui s’est déroulée à Alger à l’instar du militant politique Karim Tabbou et Mohcine Belabbas, président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a signalé plusieurs arrestations de manifestants dans plusieurs wilayas : Oran, Mostaganem, Tébessa, Tiaret, Alger, M’sila.

Jeudi dernier, dans un discours à la Nation, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décrété une grâce présidentielle en faveur des détenus du Hirak. Selon le CNLD, 38 détenus ont été libérés jusqu’à dimanche 21 février 2021.

Hirak : Plusieurs manifestants arrêtés dont Rachid Nekkaz.

L’homme d’affaires franco-algérien et ancien candidat à l’élection présidentielle avortée du 18 avril 2019, Rachid Nekkaz, a été arrêté cet après-midi à Mostaganem, à l’occasion de la célébration du 2ème anniversaire du mouvement populaire, rapporte ce lundi 22 février 2021, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

« Rachid Nekkaz est actuellement emmené en direction de l’hôpital, après avoir été agressé en direct par les policiers à sa prise de parole en public », a annoncé le CNLD.

A Oran, 6 manifestants dont Houari Fellahi et Belkacem Maza, ainsi qu’une femme, ont été arrêtées, selon le CNLD qui a signalé l’arrestation d’une dizaine de manifestants à Alger et dans d’autres wilayas notamment à Tiaret où au moins 20 manifestants ont été arrêtés, à Tébessa et aussi à Msila.

Pour rappel, Rachid Nekkaz a été libéré, vendredi soir, de la prison de Labiod Sidi El Cheikh (El Bayadh), où il a été transféré en janvier dernier.
Amnesty international dénonce des « arrestations arbitraires ».

Par ailleurs, l’ONG Amnesty international a dénoncé, ce lundi 22 février 2021, des « arrestations arbitraires » en Algérie, dans une déclaration faite à l’occasion de la célébration du 2ème anniversaire du Hirak et publiée publié sur son site officiel.

« Les autorités algériennes se sont attaquées à des dizaines de manifestant·e·s, journalistes et militant·e·s à coups d’arrestations arbitraires et de poursuites judiciaires, au motif qu’ils ont manifesté pacifiquement et exprimé des opinions politiques sur les réseaux sociaux », a indiqué l’ONG.

Amnesty international a précisé que « dans une investigation menée sur 73 cas de militant·e·s du Hirak, manifestant·e·s et journalistes, Amnesty International a constaté qu’au cours des deux dernières années, les autorités ont eu recours à des arrestations arbitraires, à des poursuites et parfois à des condamnations à de lourdes peines de prison sur la base de dispositions floues du Code pénal ».

« Certains militant·e·s ont vu leurs téléphones fouillés de manière intrusive, d’autres ont été licenciés par leur employeur parce qu’ils avaient été inculpés. Certains ont signalé avoir subi des actes de torture et des mauvais traitements durant leur détention », a expliqué l’ONG.

« Les conclusions d’Amnesty International pointent vers une stratégie délibérée des autorités algériennes visant à écraser la dissidence, stratégie qui vient contredire leurs promesses en matière de respect des droits humains », a affirmé Amna Guellali, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à Amnesty International.

Brahim Zitouni: « Le Hirak n’est pas en rupture avec le mouvement national ».

L’analyste politique Brahim Zitouni a indiqué aujourd’hui que le Hirak n’est pas en rupture avec le mouvement national. Il en est, selon lui, le prolongement. « Nous ne sommes plus dans la construction de l’Etat, mais dans la mise en place d’une démocratie dans la perspective de la réforme constitutionnelle adoptée par le président Tebboune », a-t-il déclaré lors de son passage à la radio chaine 3.

L’analyste rappelle les différentes mesures prises par le chef de l’Etat et qui, selon lui, traduisent dans les faits les acquis du mouvement social. Soulignant le rôle de l’ANP dans l’accompagnement du peuple sur le chemin de la démocratie, L’invité de la Chaîne fait un parallèle avec l’ALN qui avait conduit le peuple vers l’indépendance nationale. « Si pendant la guerre de libération nationale, c’était l’ALN qui a attiré le peuple vers le combat, aujourd’hui, l’ANP a accompagné le peuple pour faire naître une Algérie nouvelle », considère-t-il.

Dans ce contexte marqué par « un mondialisme agressif » et une situation régionale instable, l’analyste recommande de poursuivre les efforts de renforcement de la cohésion sociale et la réforme démocratique. « L’Etat doit s’appuyer sur l’ensemble des dimensions qui lui permettent de renforcer la sécurité », insiste-t-il en précisant qu’il s’agit, particulièrement, de « renforcer la dimension sociale et démocratique » pour faire barrage aux entreprises de déstabilisation visant l’Algérie.

Grève des pharmaciens d’officines: Les explications du Snapo.

Le syndicat national des pharmaciens d’officines (Snapo) considère que la grève blanche organisée ce dimanche par les pharmaciens d’officine est une action qui ne pénalise pas les malades, mais qui vise à tirer la sonnette d’alarme sur la rupture de certains médicaments.

Dans un communiqué publié au lendemain de cette grève, le Snapo appelle à une meilleure régulation du marché du médicament. «Un contrôle rigoureux est requis sur les mouvements des stocks entre les différents opérateurs au sein de ce secteur », indique le Snapo dans son communiqué.

Le bureau du Snapo affirme qu’il étudie en permanence les préoccupations des pharmaciens d’officines et les problèmes liés à la profession, signalés et dénoncés par le pharmacien.

Pour rappel, le Snapo avait reconduit sa grève « blanche » des pharmaciens d’officines et ce pour le dimanche 21 février, « en raison de la situation qui caractérise le marché du médicament, et l’enregistrement de nombreux médicaments en situation de rupture depuis plusieurs mois, Dimanche 21 février sera le deuxième dimanche « sans commandes ».

Cette fois-ci le mouvement est national, et tous les bureaux des wilayas ont été appelés à y participer.

« Nous rappelons que le principe de cette grève blanche s’exprime par un boycott des commandes. Aucun pharmacien ne passera de commande auprès de ses fournisseurs. C’est un mouvement qui tient à exprimer la colère des pharmaciens et leur désarroi, en raison de leur quotidien professionnel très difficile, et en raison des problèmes rencontrés en matière d’approvisionnement de leurs officines », indique le Snapo.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,

Laisser un commentaire