MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 11 Dhoul Qidah 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 11 Dhoul Qidah 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 11 Dhoul Qidah 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Les autorités libèrent le journaliste Sami Al-Sa’i sous garantie financière.
Mercredi, les services de sécurité de Tulkarm, au nord de la Cisjordanie occupée, ont libéré un journaliste, Sami Al-Sa’i, sous une garantie financière de 5 000 dinars, après avoir été arrêté pendant 22 jours.

L’occupation notifie la confiscation de terres à Bethléem.
Mercredi (1-7), les autorités israéliennes d’occupation ont informé les citoyens du village d’Al-Jabaa, au sud-ouest de Bethléem, de la saisie de centaines de dunums agricoles et des colons ont défriché des terres à Qalqilya.

Fermeture des gouvernorats de Naplouse et d’Hébron pour faire face à l’épidémie de « Coronavirus ».
Aujourd’hui, à Ramallah, le gouvernement a fermé les gouvernorats de Naplouse et d’Hébron en Cisjordanie occupée pour tenter de faire face à l’épidémie du Coronavirus.

Des colons rasent les terres à Naplouse.
Aujourd’hui, mercredi (1-7), les colons ont démoli des zones du village d’Ainabus, au sud de Naplouse.

L’occupation démolit une maison et une caravane à Jérusalem occupée.
Les forces d’occupation israéliennes ont démoli mercredi une maison dans le quartier de Deir al-Sunna à Jabal al-Mukaber, au sud-est de Jérusalem.

Tubas et Tamon confinés 48 heures pour endiguer l’épidémie de coronavirus.
Le gouverneur de Tubas et de la vallée du Nord du Jourdain, le général yunus al-Assi, a annoncé mardi soir que les villes de Tubas et Tammon avaient été fermées pendant 48 heures pour réduire la propagation du coronavirus.

Coronavirus : Un total de 11 morts en Palestine.
Le ministère palestinien de la Santé a annoncé mercredi matin, la mort d’une personne infectée par le coronavirus, ce qui porte le nombre de décès à 3, en moins de 12 heures.

L’occupation lance une campagne d’arrestations en Cisjordanie et à Jérusalem.
Les forces d’occupation israéliennes ont lancé à l’aube mercredi et la nuit dernière, une compagne de raids et d’arrestations contre un certain nombre de jeunes dans différentes régions de Cisjordanie et de Jérusalem y compris l’épouse d’un prisonnier.

Liban : Le représentant du Hamas remet à Hariri un message de Haniyeh.
Une délégation de la direction du mouvement Hamas, dirigée par son représentant au Liban, Ahmed Abdel-Hadi, a rencontré, mardi, l’ancien Premier ministre libanais et chef du futur mouvement, Saad Hariri, à son bureau de Beyrouth, et l’a remis un message du chef du mouvement, Ismail Haniyeh, sur les questions palestiniennes, en particulier le plan d’annexion.

Les Jérusalemites manifestent contre les portiques de l’occupation à la porte des Tribus.
Des Jérusalemites de la vieille ville de Jérusalem occupée ont manifesté, mardi, contre la mise en place par l’occupation israélienne de barrières métalliques mobiles, entravant leur mouvement lors de l’entrée ou de la sortie de la ville.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Coronavirus en Algérie: 365 nouveaux cas et 8 décès en 24 h.

Le bilan des nouvelles contaminations au coronavirus poursuit sa hausse en Algérie, et atteint un autre record avec l’enregistrement de 365 nouveaux cas confirmés et 8 nouveaux décès durant les dernières 24 heures.

Le nombre total de cas confirmés passe ainsi à 14272 personnes réparties sur les 48 wilayas et celui des décès à 920 morts, a indiqué ce mercredi à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar.

Les wilayas ou il y avait plus de nouveaux cas sont, celles de Sétif avec 39 cas, Alger 30 cas, Tipaza 27 cas suivi de Boumerdes 24 cas .Batna et Oran on enregistré 21 cas chacune, alors que Annaba et Ouargla ont recensé 20 cas pour chaque wilaya.

S’exprimant lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie, Dr Fourar a précisé que le nombre de personnes guéries a atteint 10040 , dont 143 au cours des dernières 24 heures.

Sétif : vers le confinement total de plusieurs communes.

La forte propagation du coronavirus dans la wilaya de Sétif, risque de pousser le comité scientifique chargé de suivie du covid-19 dans le pays d’imposer un confinement total pour certaines communes et quartiers de la wilaya.

Du moins c’est la proposition que présentera Mohamed Belkateb, wali de Sétif, devant les membres du comité qui prendront la décision finale.

» Il est possible d’aller vers le confinement totale de certains quartiers et communes, et c’est la chose sur laquelle nous allons insister fortement lors de notre rencontre avec le comité scientifique » a-t-il indiqué lors d’une déclaration faite à la chaine Echourouk Tv.

Selon le wali, les communes concernées par les clusters de la pandémie sont celle de Sétif, El Eulma et Ain Oulmane.

S’exprimant ce matin la radio nationale, le Professeur Riad Mahyaoui, chef de service réanimation au CNMS et membre du comité scientifique de lutte contre le Covid-19 a indiqué que l’hôpital de Sétif affiche un taux record d’affluence et pratiquement un taux d’occupation à 100 %.

Face à cette situation, la cellule opérationnelle qui s’est déplacée sur place, a mis des mesures très strictes pour les enquêtes épidémiologiques avec traçage des cas et réalisation des tests a-t-il expliqué.

Toutefois, les autorités sanitaire ont pris des mesures pour pouvoir dégager des malades, qui n’ont pas besoin d’être hospitalisés, sur des lieux dédiés, notamment des centres de formation, des cités universitaires et pourquoi pas des hôtels pour essayer de désengorger les hôpitaux » a-t-il ajouté.

En cas où la situation devienne dangereuse, les autorités locales ont été instruites pour prendre toutes les mesures nécessaires « à fermer des quartiers et même des régions. » a-t-il affirmé.

Lutte contre le Covid-19 : la wilaya d’Alger annonce de nouvelles mesures.

La wilaya d’Alger a décidé de prendre de nouvelles mesures concernant le dispositif de lutte contre le coronavirus, c’est ce qui a été annoncé ce mercredi 1er juillet 2020 dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Ainsi, selon la même source, il est décidé de ce qui suit :

Interdire complètement tout type de rassemblements familiaux, en particulier les mariages et les fêtes de circoncisions, considérés comme des facteurs qui contribuent à la propagation du coronavirus,
Les masques sont obligatoires pour le conducteur et les passagers, indiquant que les licences de circulation exceptionnelles délivrées entre le 15 et le 31 mai restent valables,
La reconduction du confinement partiel à domicile de 20h00 à 05h00 jusqu’au 13 juillet,
Toute infraction aux mesures sanitaires dans les magasins et les activités commerciales, autorités à ouvrir, expose son propriétaire à la fermeture immédiate du magasin, au retrait du registre du commerce et à des amendes financières.

En plus de ces mesures, les différents commerces et activités commerciales seront soumis à une inspection régulières des agents du ministère du Commerce, accompagnés par la force publique, pour s’assurer du respect par les commerçants des protocoles de prévention sanitaire, notamment l’obligation du port du masque et la distance physique, précise le même communiqué.

Laïd Zoumali d’El Oued emporté par le coronavirus.

Laïd Zoumali de la commune d’El Oued, est décédé ce mercredi après sa contamination par le coronavirus (covid-19), rapporte le journal arabophone El Khabar.

Ayant contracté la covid-19, le maire de la commune d’El Oued a été hospitalisé il y a deux semaine à l’hôpital El Djilali Ben Omar où il a rendu l’âme aujourd’hui.

D’obédience politique « RND », Laïd Zoumali a remplacé à la tête de l’APC d’El Oued l’ex-P/APC Abdallah Maouch qui a été suspendu par le wali Khelifa Kaïd.

Canicule : Les températures dépasseront les 48°c à El Oued et Ouargla.

La canicule continuera d’affecter les wilayas d’El-Oued et Ouargla jusqu’à jeudi soir, indique mercredi un bulletin météorologique spécial canicule émis par l’Office national de la météorologie (ONM), publié ce mercredi par l’agence officielle.

Selon la même source, ces deux wilayas sont placées au niveau de vigilance orange, avec des températures prévues qui atteindront ou dépasseront localement 48C, et ce, précise le bulletin dont la validité s’étend du mercredi à 12h00 au jeudi à 21h00.

Mme Houaria Benrekta, responsable de la communication à l’ONM, a expliqué hier à l’APS que la vague de chaleur qui touche plusieurs régions du pays depuis mardi est due à la présence d’un couloir dépressionnaire provenant du sud, atteignant les régions côtières et proche-côtières.

« Cette situation est due à une stabilité des centres d’action dans l’atmosphère et la présence d’un couloir dépressionnaire provenant du sud et qui touche également les régions côtières et proche-côtières », a-t-elle précisé, ajoutant que les températures connaîtront, dès mercredi, une baisse progressive sur les différentes régions du pays avant de revenir à la normale samedi prochain.

AADL : le site web de l’Agence ouvert au profit de 47.000 souscripteurs.

La Direction générale (DG) de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du Logement (AADL) a annoncé la possibilité pour les 47.000 souscripteurs de procéder au choix des sites à travers le site électronique de l’Agence, à compter de mardi à 00h.

Il est possible pour les 47.000 souscripteurs d’accéder au site électronique de l’AADL pour choisir les sites des logements, et ce, à compter d’aujourd’hui 30 juin 2020 à 00h, lit-on dans un communiqué de l’Agence sur sa page officielle Facebook, qui reprend un tweet du DG de l’AADL, Mohamed Tarek Belaribi.

L’AADL a tenu sa promesse, a-t-il souligné, rassurant que « d’autres opérations (choix de sites) sont prévues afin de permettre au dernier souscripteur au programme AADL de choisir son site ».

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri avait annoncé le lancement d’une nouvelle opération de choix des sites au profit des souscripteurs au programme location-vente « AADL » au niveau national.

M. Nasri avait, à ce sujet, expliqué que cette opération intervenait après que l’AADL ait pu obtenir de nouvelles assiettes pour parachever son programme de logements.

Corruption: Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme.

Le juge du tribunal de Sidi Mhamed a rendu son verdict ce mercredi dans l’affaire d’Ali Haddad, en infligeant à ce dernier une lourde peine de 18 ans de prison ferme, alors que les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia, et Abdelmalek Sellal ont été condamné à 12 ans de prisons ferme et une amende d’un million de dinars.

Ali Haddad est condamné aussi a versé une ne amende de 8 millions de dinars suivi d’une saisie de ses biens.

Le juge a condamné aussi les frères de Ali Haddad, a savoir Haddad Mohamed, Haddad Meziane, Haddad Rebbouh, et Haddad Sofiane à une peine de 4 ans de prison ferme ainsi qu’une amende de 8 millions de dinars avec la saisie de leur biens.

S’agissant de l’ancien ministre des travaux publics, Amar Ghoul, le juge l’a condamné, a 10 ans de prison ferme suivi d’une amende d’un million de dinars. Par ailleurs, les anciens ministres Abdelakder Kadi , Boudjemaa Telai et Amara Benyounes, ils ont été condamné à une peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 500 milles dinars chacun.

Quant aux anciens ministres de l’industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, le juge leur a infligé une peine de deux ans de prison ferme avec une amende de 500 milles dinars. Alors que Abdelghani Zaalane ex-ministre des travaux publics est condamné à trois ans de prison ferme.

Le juge a condamné aussi dans cette affaire l’ancien ministre de l’industrie, Abdessalem Bouchouareb qui est en fuite à l’étranger à une peine de 20 ans de prison ferme et une amende d’un millions de dinars suivi d’un mandat d’arrêt international.

Le tribunal de Sidi Mhamed a condamné aussi les deux anciens walis, d’Annaba, Slimani Mohamed, et celui d’EL Bayed, Benmansour Abdellah a deux de prison ferme. Par ailleurs, les directeurs des ports ont été innocentés de leur chefs d’inculpations.

Pour rappel, l’homme d’affaires et patron du groupe ETRHB, Ali Haddad était poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation dont obtention de privilèges, d’avantages et de marchés publics en violation de la législation, dilapidation de deniers publics, abus de fonction, conflit d’intérêts et corruption dans la conclusion de marchés publics.

Vague de chaleur : les explications de Météo Algérie.

La vague de chaleur qui touche plusieurs régions du pays est due à la présence d’un couloir dépressionnaire provenant du sud, atteignant les régions côtières et proche-côtières, a-t-on appris mardi auprès de l’Office national de météorologie.

« Cette situation est due à une stabilité des centres d’action dans l’atmosphère et la présence d’un couloir dépressionnaire provenant du sud et qui touche également les régions côtières et proche-côtières », a indiqué à l’APS Mme Houaria Benrekta, responsable de la communication à l’Office national de météorologie, ajoutant que les températures connaîtront, dès mercredi, une baisse sur les différentes régions du pays avant de revenir à la normale samedi prochain.

Elle a précisé que le mercure va baisser durant les prochains jours avec des températures entre 28° et 32° sur le nord du pays et 38° sur les wilayas de l’intérieur.

Les fortes chaleurs persisteront en revanche sur les régions intérieures de l’Ouest du pays où le mercure pourrait atteindre les 40° et dépasser les 45° sur le sud avec des pics de 47° localement à In-Salah et Adrar, a-t-elle expliqué.

Mme Benrekta a rappelé, à ce propos, que l’ONM avait émis une alerte météo sur cette vague de chaleur en annonçant des températures de 47° sur le nord de Tamanrasset, Adrar et Ouargla, 44° sur les wilayas de l’intérieur Ouest à l’instar de Relizane, Chlef, Mascara, Sid Bal-Abbes et Saïda, et 38c sur les régions côtières.

Il est à rappeler que les prévisions saisonnières de l’Office nationale de météorologie avaient annoncé des températures élevées allant globalement de la « normale à au-dessus de la normale » durant cet été (juin-juillet-août), en particulier dans les régions côtières, en raison notamment du « déficit pluviométrique » enregistré durant l’hiver et le printemps derniers.

Selon les mêmes prévisions, l’anticyclone des Açores (zone de hautes pressions qui se manifeste au nord de l’océan Atlantique) devrait être plus développé qu’habituellement en s’étendant sur l’Europe et en raison du déficit pluviométrique enregistrée durant les deux précédents trimestres (l’hiver et le printemps), ces situations anticycloniques prévues de se manifester au-dessus d’un sol sec, pourraient augmenter le risque de vagues de chaleur.

Tipaza : réapparition de l’hyène rayée après une absence de plusieurs décennies.

Une hyène rayée, une espèce disparue depuis les années 80 du siècle dernier, a été aperçue dans les forêts de Tipasa, a-t-on appris, mardi, auprès de la Conservation des forêts de la wilaya.

Il s’agit d’un couple d’hyènes rayées, repérés au niveau de la forêt « Berrouis », entre Hadjout et Nadhor, selon le signalement de l’association des chasseurs « El Mostakbal », « dont des membres ont assuré avoir vu cet animal protégé, après une disparition, qui remonte aux années 80 », a indiqué Mohamed Djamel, conservateurs principal, et responsable du service de protection de la faune et de la flore auprès de cette direction.

Signalant, également, une démarche en cours pour « confirmer certaines informations relayées sur les réseaux sociaux, à propos de l’apparition de ce même animal (hyène rayée), menacé d’extinction, dans les forêts de Merad, au sud de Tipasa, ou l’on s’atèle à suivre sa piste », a expliqué le même responsable.

Selon Mohamed Djamel, le retour de ces espèces sauvages menacées, dont le rôle est primordial pour l’écosystème, peut s’expliquer par le fait qu’ils ne sont pas « en situation de stress ». Ce qui est le résultat d’une disponibilité de « nourriture » dans leur milieu naturel, a-t-il observé.

Le responsable a rappelé, par la même, le signalement, ces dernières années, de la réapparition de la genette commune dans les forêts de Tipasa, un petit carnivore protégé par la loi.

Il a, en outre, souligné l’intérêt de la réapparition de l’hyène rayée pour l’écosystème local, eu égard au fait que ce mammifère carnivore se nourrit des restes d’animaux morts. D’où sa contribution dans le « nettoiement naturel » de la forêt, de ces déchets pouvant constituer des nids de maladies, selon des spécialistes.

Ces mêmes spécialistes estiment que le signalement de ce couple d’hyènes rayées(un mâle et une femelle) dans les forêts de Tipasa « augure d’une bonne perspective de reproduction de cet animal dans la région », eu égard au fait que la femelle de l’hyène rayée peut donner naissance à une portée de cinq petits, après une période de gestation de 90 jours.

L’hyène rayée est un mammifère carnivore appartenant à la famille des hyénidés. Elle se compose de cinq espèces peuplant une grande partie du Nord-Est de l’Afrique, du Moyen-Orient, et jusqu’à l’Inde. Elle est moins dépendante de l’eau que la hyène tachetée, ce qui lui permet de coloniser des régions arides comme le Sahara, et divers milieux comme les savanes arides, les forêts, les broussailles, les rochers et les régions montagneuses qui lui fournissent de nombreux abris, selon Wikipedia.

Alger : Le moustique tigre présent dans 24 communes.

L’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger (HUPE) a enregistré la présence du moustique tigre à travers 24 communes de la capitale, a indiqué mardi le directeur général de l’établissement.

Dans une déclaration à l’APS, Mustapha Hamimi a précisé que l’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger avait dédié 16 équipes à la lutte contre la prolifération du moustique tigre, qui présente un risque de santé publique, après avoir enregistré sa présence dans 24 communes de la capitale, soulignant que la surveillance entomologique du moustique Aedes albopictus se poursuivait.

Le responsable a fait savoir que ce dangereux moustique avait été détecté dans les circonscriptions de Hussein Dey (Kouba, Hussein Day), de Bab El-Oued (Bologhine, Oued Koriche), de Bouzareah (El-Biar, Beni Messous), de Chéraga (Hammamet), de Dar El-Beïda (Aïn Taya, Bordj El-Bahri, El-Marsa, Bordj El-Kiffan, Rouiba), de Bir Mourad Raïs (Birkhadem, Saoula, Gué de Constantine), d’El-Harrach (Bachdjerrah), de Draria (Douera, Baba Hassen, Khraïcia, Draria, El-Achour) et de Zeralda (Staoueli, Souidania, Zeralda).

Alors qu’il n’était présent que dans 14 communes d’Alger en 2016, le moustique tigre a depuis gagné du terrain dans la capitale puisqu’il a été détecté dans 22 communes en 2019 et 24 communes actuellement, a fait remarquer M. Hamimi.

Des équipes spéciales sont à pied d’œuvre pour lutter contre la prolifération de ce moustique par le déploiement de pièges pondoirs à travers le territoire de la wilaya.

Les citoyens sont également mis à contribution et peuvent signaler la présence de ce dangereux moustique en appelant le numéro vert 0560933366 ou via la page Facebook de l’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger qui répondra aux préoccupations des citoyens à ce sujet.

Outre le lancement d’une campagne pour lutter contre les moustiques à compter du mois de juin, il a été procédé également au lancement d’une campagne de lutte contre le moustique tigre à la mi juin en cours à travers les communes touchées par ces insectes, a ajouté le même responsable, rappelant la mise en place d’équipes spécialisées équipées de matériels de désinfection sillonnant, conformément à un calendrier, toutes les communes concernées.

M. Hamimi a affirmé, par ailleurs, qu’en sus de la prévention, des campagnes de sensibilisation sont organisées, jusqu’au mois de septembre prochain, par des agents de l’entreprise en coordination avec les services d’hygiène et d’environnement des communes afin de prodiguer des conseils sur les dangers de ce moustique.

Cette action de proximité est menée en coordination avec les bureaux d’hygiène et d’assainissement des 57 communes de la capitale, a-t-il expliqué, ajoutant que tous les moyens matériels et humains ont été mis en place pour mener à bien cette opération.

Selon la même source, les principaux facteurs à l’origine de l’apparition des moustiques tigres sont les marécages et les eaux stagnantes, soulignant la nécessité d’œuvrer au renforcer du respect des conditions d’hygiène et de santé.
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie,Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire