MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
juin 2018 – MouslimRadio

Flash info pour le 17 Shawwal 1439.

Flash info pour le 17 Shawwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

France : Macron se lance dans une vaste réforme de l’Islam de France.
Dans le cadre de la grande réforme que souhaitent imposer les gouvernements successifs aux musulmans de France, le président Emmanuel Macron ne déroge pas à la règle.

Lors du traditionnel repas annuel organisé pour la rupture du jeûne du Ramadan par le CFCM, le président de la République brillait par son absence, pendant que son ministre de l’Intérieur se montrait intransigeant vis-à-vis des responsables musulmans.

Pour Gérard Collomb « Il est temps […] qu’en partant de la base, du terrain, on puisse faire converger des propositions à partir desquelles le président de la République serait en mesure de prendre des initiatives fortes », avait-il alors lancé aux responsables du CFCM et d’ajouter :

« C’est à vous d’abord qu’il appartient de mener » le combat contre l’islam radical et « les messages de fermeture et de repli ».

Emmanuel Macron semble suivre les traces de ses prédécesseurs en voulant instaurer un « Islam de France » en posant « les jalons de toute l’organisation de l’islam de France » durant ce « premier semestre 2018 », avait-il alors déclaré au Journal du Dimanche en février dernier.

Les « assises territoriales de l’islam de France » ont pour but de réformer l’organisation et le financement de l’Islam en France. Une grande concertation aura lieu dans chaque département dès la rentrée, elle permettra selon le gouvernement d’améliorer la représentation de la deuxième religion de France.

Concrètement, il est question de former les imams et les aumôniers à la sauce républicaine, de contrôler l’origine des financements des lieux de culte musulmans etc.. Une main mise à peine voilée qui a du mal à occulter les réelles intentions du gouvernement Macron.

Pour le ministre de l’Intérieur, ces « assises territoriales de l’islam de France » doivent associer les « acteurs de terrain » et « permettre de représenter toute la diversité des musulmans français qui souhaitent mieux organiser l’islam dans le cadre de nos institutions républicaines ». Avec des voix « plus jeunes et plus féminines » et issues de la « société civile », a souligné Gérard Collomb dans une circulaire adressée lundi aux préfets sur ces assises.

Le 7 février 2015, l’ancien président de la République Nicolas Sarkosy déclarait : « La question n’est pas de savoir ce que la République peut faire pour l’islam, mais ce que l’islam peut faire pour devenir l’islam de France ». C’est lui qui en 2003, alors qu’il est ministre de l’intérieur, créé le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Trois ans plus tard, Emmanuel Macron relance la machine et oublie que la séparation Etat\Religion, datant de 1905, est une valeur de la République. Que l’article 1er de la Constitution affirme que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ».

Sur Katibin.fr, voici les titres.

Syrie : 2011, 2018 … l’histoire continue.
Jeudi 28 Juin, l’armée russe et syrienne lancent une offensive dans la province de Deraa en Syrie . Un raid aérien qui était sensé atteindre les rebelles encore très actifs dans cette partie du pays.
Deraa là où tout à commencé.
C’est en Février 2011, dans la province de Deraa située au sud de la Syrie que les événements vont s’enclencher. Des manifestations d’abord pacifiques vont débuter pour dénoncer la dictature du régime syrien. Mais tout basculera lorsque cette révolte tombera dans une guerre civile faisant près de 500000 morts et des millions de réfugiés.
La population en paie le prix fort.
Depuis bientôt une semaine, les bombardements aériens menés en partie par l’aviation russe sur cette partie du pays se sont intensifiés, causant de gros dégâts matériels et humains: des infrastructures ont été prises pour cible et au moins 20 civils ont été tués, parmi eux des femmes et des enfants. Il y a quelques jours, le régime syrien a engagé une offensive terrestre afin de récupérer les zones occupées par les rebelles… mais à quel prix?
Une guerre qui ne semble jamais s’en finir et une province qui deviendra sûrement le symbole de la révolte Syrienne. Malheureusement ce seront toujours les civils qui en paieront le plus lourd tribu.
En cette période de festivités footballistiques, il est paradoxale de voir que les mêmes qui accueillent les pays du monde entier autour du rassemblement et de la gaieté puissent briser des vies en toute simplicité.

crise des migrants : Un accord européen sur les migrations en demi-teinte.
Après une nuit blanche de négociations au Sommet européen, c’est au petit matin, ce vendredi 29 juin qu’un accord a été établi entre les 28 pays au sujet de la crise des migrants.
Crise des migrants ou plutôt crise politique ?
Ces dernières semaines des tensions vives se faisaient de plus en plus entendre entre les différents pays européens notamment entre le président français Emmanuel Macron et le ministre de l’intérieur.
italien Matteo Salvini. L’affaire du bateau Aquarius a véritablement mis en lumière les dissensions de l’Europe sur la gestion des migrants. Pourtant la crise est avant tout politique car les chiffres de migrants arrivant en Europe en 2018 n’ont rien à voir avec ce qu’on pouvait constater en 2015 au cœur de la crise des réfugiés. L’Europe fait désormais en proie aux populismes qui prennent de plus en plus de place et se font même élire comme c’est le cas par exemple en Italie qui est actuellement gouvernée par une coalition du Mouvement 5 étoiles avec la Ligue mais aussi dans la Hongrie de Victor Orban. L’Europe est aussi tiraillée entre les Pays de l’Est, de la Visegrad en particulier (Hongrie, Slovaquie, Pologne, République Tchèque) s’opposant à l’accueil de plus de migrants, les Pays du Sud (Espagne, Italie, Grèce) qui reçoivent les migrants en premier lieu et demandent plus de solidarité aux autres pays européens.
Un accord bien vague.
Si le président Emmanuel Macron se félicite de l’obtention de cet accord, le président du conseil européen, lui se montre beaucoup plus réservé sur le sujet déclarant qu’ « il est beaucoup trop tôt pour parler d’un succès ». En effet, l’accord qui a été trouvé n’est pas vraiment contraignant. Il a été décidé que des camps devaient être mis en place afin d’accueillir les migrants en attendant de statuer sur leur éventuel asile, toutefois l’ouverture de ces camps est soumise au volontariat et le France qui a présenté l’idée ainsi que la Slovaquie ont déjà affirmé qu’ils n’en ouvriraient pas. Les Vingt-Huit se sont également mis d’accord sur l’ouverture de plateformes de tri hors-Europe soit probablement dans les pays du Maghreb qui eux n’ont pas signé pour un tel projet. Enfin les pays européens se sont mis d’accord pour remettre en cause la convention de Dublin sans plus de précisions quant à la date ni à ce qui serait mis en place en remplacement de cette convention.
Ainsi, bien que l’Union Européenne veux se donner une certaine image solidaire et respectueuse des droits de l’homme, en pratique la réalité s’avère bien plus complexe dans une Europe désunie sur la question des migrants.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Nigéria : 262 chrétiens protégés par un imam, réfugiés à son domicile et sa mosquée.
Plusieurs jours après des affrontements intercommunautaires entre agriculteurs et éleveurs au Nigéria, Saphirnews relève le comportement exemplaire d’un imam.
Ce leader religieux dont l’identité n’a pas été révélé pour sa sécurité a risqué sa vie pour sauver 262 chrétiens poursuivis par des éleveurs peuls. Grâce à lui, des hommes, femmes et enfants ne se sont pas ajoutés au bilan déjà assez lourd des 200 personnes tuées lors du weekend du 23 et 24 juin.
« J’ai d’abord emmené les femmes (et les enfants) à mon domicile pour les cacher, puis j’ai conduit les hommes à la mosquée », a expliqué l’imam à la BBC. https://www.bbc.com/pidgin/tori-44639807 Pour expliquer cet élan de générosité, il a rappelé que le terrain sur lequel est bâtie la mosquée de Nghar Yelwah, dans un village du centre du pays, appartenait à la communauté chrétienne du village qui l’a donné aux musulmans sans contrepartie.
Ces chrétiens, qui ont vu leurs vies sauvées par un imam, étaient poursuivis par des individus armés de fusils et de machettes. Quand ces derniers ont découvert que des chrétiens se sont cachés dans la mosquée, ils ont menacé l’imam de brûler la mosquée et son domicile. Celui-ci s’est prostré sur le sol pour les implorer de laisser la vie sauve à ces innocents.
D’autres membres de la communauté musulmane locale sont venus prêter main forte à l’imam pour empêcher l’accès à la mosquée aux assaillants. Grâce à son geste, cet imam a sauvé une centaine de vies et a offert un exemple remarquable d’altruisme, de tolérance et de foi dans un pays instable sur le plan sécuritaire.

france : Albi : une buraliste refusant de servir des femmes voilées condamnée pour discrimination.
Le tribunal correctionnel d’Albi a condamné, jeudi 28 juin, une buraliste qui refusait de délivrer des colis aux clientes voilées.
Poursuivie pour « refus de biens ou services au profit d’une personne physique ou morale en raison d’une appartenance supposée ou non à une religion déterminée », elle a été condamnée à une amende de 1 000 € et des dommages et intérêts versés aux quatre victimes (5 200 €) et aux parties civiles (3 501 €), précise le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), partie civile dans cette affaire avec la LICRA et le MRAP.
« Cette décision salutaire est une victoire pour ces femmes humiliées en public en raison de leur seule appartenance religieuse », indique l’association.
La commerçante, qui nie avoir été commis des faits de discriminations, a décide de faire appel de la décision

Sur oumma.com, voici les titres.

Palestine : 79 artistes internationaux défendent le droit de soutenir ouvertement la Palestine.
Dans un monde où la critique du colonialisme cruel et forcené d’Israël est muselée, le milieu artistique n’est pas épargné par cette censure qui sévit dans ses coulisses de manière sournoise ou implacable, réduisant au silence les célébrités les moins téméraires…
Ils sont d’une tout autre trempe, 79 artistes de renommée internationale, parmi lesquels figurent les pro-palestiniens de la première heure, Roger Waters et Ken Loach, mais aussi l’acteur Viggo Mortensen, la chanteuse Patti Smith, le groupe Massive Attack, l’acteur Danny Glover, pour ne citer que ceux-là, ont choisi de braver ce bâillonnement savamment organisé au nom de la liberté d’expression.
Une liberté d’expression dont les laudateurs d’Israël louent les vertus à toutes les tribunes, alors même qu’ils la bafouent au sujet de la Palestine martyrisée, et ce, sans le moindre état d’âme. Comble de l’hypocrisie !
Oubliées les envolées voltairiennes grandiloquentes, quand il s’agit de faire taire par tous les moyens ceux qui ont la solidarité pro-palestinienne chevillée au coeur ! Le groupe écossais de hip hop « Young Fathers » en sait quelque chose, après avoir été menacé de déprogrammation par le festival de musique Ruhrtriennale, à Bochum, en Allemagne, s’il ne prenait pas ses distances avec le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).
Ce que le trio originaire d’Edimbourg a refusé catégoriquement de faire, au grand dam des organisateurs du Festival qui pensaient les faire fléchir, avant d’essuyer un sévère retour de bâton… En effet, sous la pression du fan club des « Young Fathers » dont le nombre a grossi en l’espace de quelques jours, à travers le hashtag #SupportYoungFathers, et sous l’avalanche de critiques sur les réseaux sociaux, ils ont été contraints de reprogrammer leur concert le 18 août prochain.
Du côté des 79 artistes en colère, la coupe était pleine ! Ils n’ont pas hésité à faire voler en éclats cette censure oppressante intolérable, en signant une lettre ouverte publiée dans le quotidien britannique The Guardian pour appeler au respect de la liberté d’expression concernant le sujet qui fâche : la Palestine placée sous le joug israélien depuis plus de 70 ans, soit la plus longue occupation illégale d’un territoire de l’histoire contemporaine.
« Le groupe Young Fathers a réaffirmé son soutien aux principes des droits de l’homme. Maintenant, 79 artistes, écrivains et producteurs de tous les domaines des arts au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne et ailleurs, ainsi que des personnalités comme Desmond Tutu, Naomi Klein, Noam Chomsky et Angela Davis, alertent sur ce qu’ils qualifient de forme alarmante de censure, blacklisting et répression », indique le collectif Artists for Palestine UK sur son site.
« Assimiler des mesures non-violentes prises pour mettre fin au colonialisme illégal d’Israël et à ses violations massives des droits de l’homme à du racisme anti-juif est faux et dangereux. Cela entrave le droit des Palestiniens de manifester pacifiquement et sape la lutte contre l’antisémitisme », condamnent-ils, avant de renchérir : « Bien que nous puissions avoir des points de vue différents sur le mouvement BDS, nous considérons unanimement qu’il s’agit d’un exercice légal de la liberté d’expression. Les boycotts ancrés dans les droits humains universels et visant à rendre justice aux communautés marginalisées et opprimées sont une tactique non-violente parfaitement légitime ».

Arabie saoudite : une présentatrice de TV, critiquée pour sa “tenue indécente”, est accusée d’avoir “violé les lois du royaume”.
Arborant une abaya blanche d’une grande fluidité que le vent léger qui soufflait ouvrait, dévoilant ses formes et ce qu’elle portait en dessous, ainsi qu’un voile tout aussi aérien qui laissait entrevoir sa longue chevelure brune, l’audacieuse présentatrice saoudienne Shireen Al-Rifaie, filmée dans les rues de Riyad lors du JT du soir, a été emportée par la bourrasque du scandale.
S’est-elle laissée griser par le souffle frais de la réforme impulsée par le prince héritier Mohamed ben Salmane, au point de croire qu’en s’invitant dans les foyers ainsi vêtue, aussi pure soit la couleur de sa tenue, elle échapperait au conservatisme ambiant et aux foudres de ses concitoyens ?
Prise dans la tourmente de la controverse houleuse, la journaliste de la chaîne de télévision Al-Aan TV, basée à Dubaï, était loin d’imaginer que son intervention en direct, qui révéla le pantalon blanc et le t-shirt qu’elle peina à dissimuler au grand public, lui vaudrait une déferlante de critiques cinglantes sur les réseaux sociaux, sonnant comme un anathème.
Fustigée pour sa « tenue révélatrice indécente », Shireen Al-Rifaie a choqué jusque dans les allées du pouvoir, suscitant l’ire royale. Dès mardi soir, la Commission générale saoudienne de l’audiovisuel diligentait une enquête au sein de sa chaîne de télévision, afin de déterminer les responsabilités internes, tandis qu’elle était accusée publiquement d’avoir « violé les lois et les codes vestimentaires stricts du royaume ».
« Une enquête est actuellement en cours sur une présentatrice de télévision qui est apparue en direct portant une tenue impudique, violant les règles du royaume, dans le cadre d’un reportage consacré à l’autorisation de conduire accordée aux femmes saoudiennes », pouvait-on lire sur Twitter, sous la plume courroucée du responsable de la Commission de l’audiovisuel.
De son côté, le prince réformateur MBS enfonçait le clou en déclarant à CBS TV : « les lois sont très claires et stipulées dans la Charia. Les femmes doivent porter des vêtements décents et respectueux, comme les hommes ».
Pensait-elle que les mentalités étaient prêtes à la voir apparaître à l’écran dans une abaya relookée, s’envolant facilement au vent, à l’heure où les femmes saoudiennes sont autorisées à passer derrière le volant ? Toujours est-il que Shireen Al-Rifaie, dépassée par l’ampleur du scandale, a tenu à s’exprimer à son tour, niant tout acte répréhensible. « Je portais des vêtements décents, et Dieu révélera la vérité de ce qui m’a été dit », s’est-elle défendue dans un post cité par le site d’information saoudien Ajel.
Echouant à faire taire ses nombreux détracteurs qui se sont indignés de plus belle, à travers le hashtag « une conductrice nue à Riyad », Shireen Al-Rifaie, frappée d’opprobre, a annoncé sur Snapchat qu’elle allait quitter le territoire saoudien.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Bouteflika décrète l’incessibilité de l’ensemble des biens immobiliers de la résidence d’Etat : Une décision historique.
L’information est tombée tel un couperet en considération des conséquences que cela pourraient avoir après la publication du décret présidentiel portant incessibilité des structures relevant de l’établissement public de la résidence d’Etat du Sahel a été publié au journal officiel n 37.

Crise migratoire : L’Algérie a vu juste.
Les vingt-huit dirigeants de l’Union européenne (UE), réunis en sommet à Bruxelles, sont parvenus à s’entendre sur le dossier migratoire au bout de la nuit, d’hier vers 4 h 30, ce qu’a a annoncé le président du Conseil européen, Donald Tusk. L’objectif affiché est de mieux protéger les frontières du bloc.

Zerouati annule la mise en service du CET de Sidi-Bouderham : Victoire pour les populations locales.
La ministre de l’environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati a décidé de ne pas remettre en service le centre d’enfouissement technique de Sidi-Bouderham, à cheval entre les communes de Bejaia et Oued-ghir, fermé depuis plusieurs mois par les populations des villages riverains, remontés contre ses « nuisances »..

Nouveau découpage, brouillage radiophonique, superficies agricoles… ; Questions orales à l’APN.
Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a annoncé, jeudi à Alger, que son département ministériel était sur le point d’achever l’examen de la liste des daïras concernées par la promotion en wilayas déléguées au niveau des Hauts-Plateaux, rappelant que l’annonce de la liste finale relève des prérogatives du président de la République.

Sénat : La LFC 2018 en débat.
Le ministre des Finances Abderrahmane Raouya a présenté jeudi le projet de loi de finances complémentaire (PLFC) 2018 devant le Conseil de la nation, lors d’une séance plénière présidée par le président du Conseil Abdelkader Bensalah. .

Le prince William rencontre le président Mahmoud Abbas : La question politique éludée.
Lors de sa rencontre avec le président Mahmoud Abbas à Ramalah, le prince William a qualifié les Territoires palestiniens de « pays » .Après avoir été reçu par le Premier ministre de l’entité sioniste Benjamin Netanyahu la veille à Jérusalem, le duc de Cambridge poursuivait en Cisjordanie, occupée par Israël, la première visite officielle d’un membre de la famille royale en Israël et dans les Territoires palestiniens.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des milliers de personnes enterrent l’enfant Abu Naga à Khan Younis
.
Des milliers de citoyens ont participé aux funérailles de l’enfant Yasser Abu al-Naga, qui a été tué vendredi lors de sa participation aux marches de retour à la frontière orientale de la ville de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. ​
.
Un officier sioniste installe une colonie sauvage sur des terres palestiniennes
.
Des plans gouvernementaux israéliens pour promouvoir l’agriculture dans les colonies
.
Un parlementaire égyptien appelle au boycott de l’Eurovision
.
Istanbul: Les Palestiniens à l’étranger discutent des moyens de contrer l’accord du siècle
.
Hamas: Les marches prouvent l’échec des tentatives d’intimidation de notre peuple
.
Des groupes de colons attaquent les habitants de Tel Rumeida
.
L’occupation empêche 45 Palestiniens de traverser le passage d’Al Karama la semaine dernière
.
Une manifestation au sud de Naplouse appelle à la levée des sanctions contre Gaza
.
Cisjordanie: Blessés lors des confrontations avec l’occupation
.
Prédicateur d’al-Aqsa: L’affaire du siècle vise à liquider la cause palestinienne et à prolonger l’occupation
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice

Flash info pour le 16 Shawwal 1439.

Flash info pour le 16 Shawwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’occupation continue la confiscation des terres de Wadi Qana à Salfit
.
Libération d’un prisonnier d’Hébron après 15 ans de prison
.
Des colons mettent le feu aux champs d’olives à l’est de Naplouse
.
Les services de l’Autorité Palestinienne arrêtent un jeune palestinien et convoquent un professeur
.
L’occupation arrête 3 citoyens sur le point de contrôle de Zatara à Naplouse
.
Confrontations avec l’occupation dans diverses régions de la Cisjordanie
.
Des colons israéliens attaquent des agriculteurs palestiniens à Hébron
.
Gaza: un médicament qui traite la leucémie chez les enfants est presque épuisé
.
Un nouvel accord permet aux familles de visiter les prisonniers 2 fois par mois
.
Les navires de la Flottille de la Liberté continuent leur voyage vers Gaza
.
180 organisations appellent à la libération de la captive Jarrar
.
Des colons extrémistes défilent dans les lieux saints à Kifl Hares
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice