MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 16 Rabi al Awwal 1439.

Flash info du 16 Rabi al Awwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.comwww.agencemediapalestine.fr

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Voici les invocations à réciter lorsque le musulman cherche à se marier.
Allah soubhanou wa ta’ala n’oublie personne et en particulier sur la question du mariage.
Mais cette affaire relève du destin et de la prédestination et lorsque l’heure sera venue avec la permission d’Allah soubhanou wa ta’ala personne ne pourra retarder l’échéance du mariage.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« On se marie avec une femme pour quatre choses: pour son argent, pour sa noblesse, pour sa beauté et pour sa religion. Choisis celle qui a la religion ainsi tu seras gagnant. »
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5090 et Mouslim dans son Sahih n°1466).
Malgré ce constat religieux, le musulman doit continuer à invoquer Notre Créateur pour espérer un mariage heureux régi par les règles de l’Islam in sha Allah.
En effet, Allah soubhanou wa ta’ala nous encourage à lui demande de l’aide par le biais des invocations.
Shaykh Raslan (hafizhahuLlaah) dit dans le commentaire de al wabil assayyib de l’imam ibnulqayyim :
L’invocation de Musa (‘alayhi salam):
« rabbi inni lima anzalta ilayya min khayrin faqir »
« Seigneur, j’ai grand besoin de toute grâce dont Tu voudras bien me gratifier ! » (Coran 28/24).
Certains gens de science, de fiqh et de connaissance ont dit que celui qui veut se marier, qu’il multiplie cette invocation, car Allah soubhanou wa ta’ala dit juste après:
Selon le sens rapproché:
« Puis l’une des deux jeunes filles revint vers lui, d’un pas timide, pour lui dire : “Mon père voudrait te voir pour te récompenser d’avoir abreuvé notre troupeau”. »

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journal du musulman.fr, rien de neuf.

Sur islam et info.fr, rien de neuf.

Sur saphirnews.com, rien de neuf.

Sur oumma.com, voici les titres.

Palestine : Le mur d’annexion mis à mal par de jeunes Palestiniens.
De jeunes Palestiniens ont réussi à enlever la porte de fer qui fait partie du Mur d’annexion et qui bloque le village d’Anata, dans le district de Jérusalem.
Israël, qui se vante de la sophistication de ses technologies de répression des populations, s’est ridiculisée avec le fait que quelques jeunes réussissent à mettre à bas, vendredi, cette porte située au milieu du Mur d’annexion.
Les raids de l’armée qui s’en sont suivis dans Anata, ses gaz lacrymogènes, grenades assourdissantes et balles d’acier recouvertes de caoutchouc, ne peuvent faire oublier que ce mur de 700 kilomètres, dont 88 % serpentent à l’intérieur des terres palestiniennes, a été jugé illégal par la Cour de Justice de la Haye en juillet 2004.
Censé assurer la “sécurité” d’Israël par le biais d’une “séparation” , il a en vérité servi à voler plus de terres palestiniennes et à y installer des colons. Et la séparation est un leurre puisque tous les jours des milliers d’Israéliens, colons et soldats, le franchissent pour aller du côté palestinien et que les Palestiniens sont en revanche dans l’incapacité d’aller d’un village à l’autre, leurs terres étant souvent coupées par le mur ou des routes de contournement réservées aux colons.

Amour et Connaissance.
Dans une tradition sainte où la Présence Divine s’exprime par la bouche du Prophète Muhammad. Dieu a dit : “J’étais un trésor caché et j’ai aimé à être connu. Alors j’ai créé les créatures afin d’être connu par elles“. De là, nous déduisons en tant que soufis, que tout acte créateur est un acte d’amour, et que cet Acte est une invitation à la Connaissance. L’amour se doit de nous amener à la Connaissance et la connaissance à l’Amour… C’est ainsi que l’on peut comprendre les merveilleuses paroles de Compassion qui nous sont rapportés de la part des Êtres Réalisés. Comme exemple, cette parole édifiante du Prophète Muhammad qui lors d’un séjour à Taîf, s’étant fait raillé par les gens de cette ville qui le chassèrent en lui jetant des pierres qui finirent par le blesser et lui faire couler son sang au niveau de ses jarrets ,se retournant vers eux, et posant sur ses détracteurs son regard de Miséricorde, s’adressant à la Présence Divine, il dit : « Pardonne leur, Mon Dieu car ils ne savent pas… »
Nous voyons là que cette compassion n’est pas une vertu surajoutée, mais plutôt le fruit d’une conscience donc d’une connaissance qu’a le Prophète sur ceux lui jette la pierre. On pourrait d’ailleurs très facilement comparer cet épisode avec celui de Jésus disant « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ! ». Juste par cette phrase, Jésus ouvrit la conscience de ceux qui était présent et leur permit de revenir vers eux même et ainsi de se connaître… De la même façon lors de cet épisode le prophète accompagné de quelques personnes se vit interroger « mais pourquoi, dis-tu cela Ô Envoyé de Dieu ? » Et il répondit « Il se peut qu’Allah fasse sortir de leur reins une descendance qui se consacrent au Seigneur et qui Le serviront ».
Aimer quelque chose n’est-ce vouloir se fondre en Elle, cette recherche de l’Unité toute inconsciente qu’elle soit, cet élan vers l’Autre doit nous mener à l’Unification à l’objet de notre Amour. Et la recherche de notre Origine, de la Source de la Vie est innée chez tous les êtres humains quel que soit notre cheminement, croyant ou non-croyant, nous ne faisons que chercher le Paradis perdu qui en réalité n’est autre que la Perfection Divine d’où nous procédons tous. Mais cette recherche peut se faire à travers des prismes qui sont autant d’objet d’amour : l’amour de la famille, de la patrie, être au service d’une cause etc.
On ne cesse d’aimer, et de chercher l’Unité même paradoxalement, en étant raciste par exemple, on voudrait que tout le monde soit comme nous ! Mais cette conscience limitée de la Réalité et de l’Unité divine ne satisfera jamais totalement notre âme car nous ne serons en Paix que lorsque nous serons enfin dans la Réalisation de l’Unité qui n’est autre chose qu’aimer toute la création, c’est comme si donc Amour et Connaissance n’était en final que les deux faces d’une même Réalité !
Publié avec l’accord de l’auteur
Source: Regard Bouddhiste.

Sur Mizane.info, rien de neuf.

Sur des domes et des minarets.fr, voici les titres.

Kazan, première métropole musulmane de Russie.
Avant d’être la ville-hôte de l’Équipe de France pour la prochaine Coupe du Monde, Kazan fut, surtout, la première métropole musulmane de Russie, à l’histoire aussi glorieuse que tragique…
C’est il y a un peu plus d’un millénaire, en l’an 1005, que la ville est fondée aux confins de l’Europe et de l’Asie par les Bulgares de la Volga, une ethnie turque convertie à l’islâm quelques décennies plus tôt, en 922, par des émissaires abbassides, dont le fameux ibn Fadlan – une date qui fait d’ailleurs de l’islâm une religion plus ancienne sur le territoire russe actuel que le christianisme. Pôle important sur la route commerciale de la Volga qui relie la Scandinavie à Bagdad, Kazan devient un duché tatar vassal de la Horde d’Or suite aux grandes invasions mongoles du 13ème siècle.
Ce n’est qu’au 15ème siècle que la cité tatare sort de sa torpeur pour connaître son apogée : devenue la capitale du puissant khanat de Kazan sous l’impulsion de l’émir Ulugh Muhammad, la ville impose son joug à Moscou et toute sa région, qui doivent verser tribut. Chaque année ou presque, les raids des khans s’abattent sur les terres du grand-duché de Moscou, amenant leur lot d’esclaves russes à Kazan. En 1521, Kazan se rapproche des autres khanats musulmans de la région (Crimée, Astrakhan), formant une puissante alliance militaire qui, à nouveau, ravage la Moscovie.
Mais Kazan n’est pas qu’une puissance militaire : pôle de sciences islamiques autant que mondaines, elle abrite d’innombrables librairies au sein de ses mosquées et madrasas. Fait rare pour l’époque, la plupart de ses habitants sont en effet instruits et lettrés. Son marché, le Taş Ayaq, est le carrefour commercial de toute la région, et l’abondance d’or qui y règne ainsi que le luxe de ses palais et mosquées font la réputation de Kazan, cité prospère au cœur des steppes. La mosquée de Qolşärif, imâm, professeur et poète réputé, attire des étudiants en science de toute la Russie actuelle, et au-delà.
Mais cet âge d’or va bientôt prendre fin : divisé entre les pro-Russes et les partisans d’une alliance voire d’une union avec les Tatars de Crimée et les Ottomans, le khanat de Kazan sombre dans les intrigues de cour, les trahisons et, bientôt, la guerre civile. Il n’en faut pas plus au tsar Ivan le Terrible pour pousser son avantage : en 1552, à la tête de la plus grande armée russe jamais réunie, il met le siège devant Kazan. Après un mois de bombardements intensifs, les canons des assaillants finissent par ouvrir une brèche dans les murailles, où s’engouffrent les Russes : malgré une résistance héroïque, où Qolşärif tombe martyr les armes à la main en défendant la citadelle de Kazan avec ses nombreux étudiants, les défenseurs de la ville sont écrasés par le poids du nombre.
La plus grande partie de la population est massacrée : certains parlent d’une centaine de milliers de morts. Les sublimes mosquées et palais de la ville sont détruits avec rage, quand ils ne sont pas ravagés par les flammes des incendies qui se déclarent partout. Quant à la population tatare, elle est convertie par les prêtres orthodoxes sous la menace de l’épée ou expulsée manu militari dans des endroits isolés de tout, loin des fleuves, routes et surtout de Kazan. La noblesse et l’administration du khanat sont systématiquement éliminés, et les terres colonisées par des paysans ou soldats russes orthodoxes.
Après deux siècles de chape de plomb, Kazan connaît une certaine renaissance à partir de la fin du 18ème siècle, lorsque l’impératrice Catherine II y autorise à nouveau la construction de mosquées. La mosquée Marjani sort ainsi de terre en 1770, et le Qur’ân y est pour la première fois imprimé en russe en 1801. L’identité culturelle tatare revit également à partir de 1905, lorsque les premiers théâtres et journaux en langue locale apparaissent à Kazan. Tout semble alors possible…
Au point qu’en 1917, à la faveur de la Révolution d’Octobre, les musulmans de Kazan proclament leur indépendance en une éphémère ‘République islamique de l’Oural’ : écrasée dans le sang par l’Armée Rouge l’année suivante, la ville subit, à nouveau, la fureur bolshevik. Les mosquées de Kazan sont encore une fois détruites, cette fois-ci sous l’étendard rouge de la révolution marxiste; pire, Lénine et ses sbires organiseront sciemment une famine qui emportera jusqu’à 2 millions de paysans Tatars, un crime de guerre sans précédent que d’aucuns qualifieront de génocide… Avant que Staline ne s’emploie méthodiquement à tenter d’éliminer la culture tatare et islamique de la région, qui connaît néanmoins un certain renouveau depuis la chute de l’URSS, comme l’illustre la reconstruction de la mosquée de Qolşärif.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

Sur agence media palestine.fr, rien de neuf.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

La marine israélienne arrête 5 pêcheurs dans les côtes de Gaza
.
Les forces de la marine d’occupation israélienne ont arrêté ce dimanche soir cinq pêcheurs palestiniens dans les côtes nordiques de la bande de Gaza.
.
Haniyeh appelle la ligue arabe à une réunion d’urgence
.
Mufti: La reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale de l’occupation attire la région aux malheurs de la guerre
.
Corruption de Netanyahou: Des dizaines de milliers de manifestants contre le gouvernement
.
Les colons montent au Dôme du Rocher sous la protection de la police israélienne
.
Corruption: La police israélienne enquête avec le chef du gouvernement de coalition
.
Racheq: Les Palestiniens avertissent de reconnaitre Jérusalem comme capitale de l’Occupation
.
Abbas et Erdogan discutent par téléphone de la situation à Jérusalem occupée
.
5 Palestiniens arrêtés par l’occupant en Cisjordanie occupée
.
Hamas au gouvernement d’al-Hamdallah : la levée de l’embargo sur Gaza ou le départ
.
L’imam d’al-Aqsa: Jérusalem et al-Aqsa sont soumises à une attaque sioniste
.
Le Hamas met en garde contre les conséquences des propos de Trump sur Jérusalem
.
Les factions appellent à manifester dimanche pour protéger la réconciliation
.
L’occupation tire sur des pêcheurs et agriculteurs palestiniens à Gaza
.
Le Likoud israélien cherche à pénaliser tout soutien au mouvement BDS
.
Abbas s’entretient avec al-Sissi et Tamim sur les dernières évolutions à Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein

Laisser un commentaire