MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 Rabi al Awwal 1439.

Flash info du 10 Rabi al Awwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.com

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Comment gérer intelligemment les conflits entre époux.

Le mariage n’est pas un long fleuve tranquille et les époux doivent apprendre à vivre ensemble dans la paix et la sérénité.
Mais comment gérer intelligemment les conflits entre époux ?
Le mariage est un lien qui lie deux êtres qui s’aiment et se plaisent mutuellement.
Ainsi, il est important de choisir son époux ou épouse selon plusieurs critères comme la beauté, les qualités morales et surtout sa foi en Notre Créateur.

Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) enseignait aux époux la patience et le pardon, lorsqu’il s’adressait à eux en ces termes : « Qu’un croyant (c’est à dire l’époux) n’éprouve pas de la haine pour une croyante (i.e. l’épouse)… S’il répugne un trait de son caractère, il en appréciera un autre. » (Sahîh Mouslim).
Les époux doivent garder à l’esprit que le sheytan apprécie et aime provoquer la rupture entre la femme et l’homme.
Lorsque les tensions surgissent dans un couple, il est nécessaire que l’un des époux mette un terme aux différends.
Les époux doivent se parler avec franchise et respect, en mettant de côté leur fierté pour faire des concessions.

Beaucoup de conflits ont pour origine la méconnaissance des droits et devoirs respectifs des époux l’un envers l’autre et l’éthique comportementale édictés par la religion elle-même.
La première attitude sera donc d’apprendre les règles régissant le mariage en Islam et de les appliquer, surtout lorsqu’éclate la discorde. D’une manière générale, il est recommandé au couple de se départir du mépris, de l’ingratitude et de la rancune.
Si les conflits sont trop profonds pour trouver une solution conjointe, les époux peuvent faire appel à un médiateur extérieur qui saura les aiguiller de la meilleure façon possible.

« Si vous craignez le désaccord entre les deux [époux], envoyez alors un arbitre de sa famille à lui, et un arbitre de sa famille à elle. Si les deux veulent la réconciliation, Allah rétablira l’entente entre eux. Allah est certes, Omniscient et Parfaitement Connaisseur. » (Coran, 4/35).
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a aussi déclaré: « La chose licite la plus détestée auprès d’Allah est le divorce. » [Mentionné par Aboû Dâwoûd.].

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journal du musulman.fr, rien de neuf.

Sur islam et info.fr, voici les titres.

Benoit Hamon clash Valls sur l’Islam et la laïcité.
Après Bianco c’est Benoît Hamon qui revient sur les déclarations islamophobes qu’a eu Manuel Valls en Espagne.
Celui-ci n’avait pas hésité à stigmatiser la communauté musulmane dans une interview à El Pais.
En clair celui-ci désignait l’Islam et les musulmans comme un véritable “problème” pour la France.
Un appel à la haine à peine voilé que les médias français et les politiques ont dans leur grande majorité passé sous silence …
reportage a voir sur islam et info.fr.

317 un documentaire sur le pouvoir sans gants …
Le documentaire revient sur la répression d’état subie par les manifestants lors de la manifestation du 29 novembre 2015 en marge de la COP21.
317 gardes à vue pour réprimer la liberté d’expression, la contestation de la politique de l’oligarchie.
Vanessa Codaccioni, Didier Fassin, Samir Baaloudj, Claude Guillon reviennent sur la réalité de la démocratie française sans ses gants de velours, lorsqu’elle réprime.
Celle-là même que vivent quotidiennement les musulmans et les gens des quartiers … Cette politique d’oppression qui est devenue légale, la normale, la règle pour les muslims depuis l’inscription définitive des mesures coercitives de l’état d’urgence dans la loi.
Fanon décrivait ainsi la vie du colonisé et son rapport à la police. Qui peut nous dire qu’aujourd’hui le sentiment n’est pas le même ?
“Le monde colonisé est un monde coupé en deux.
La ligne de partage, la frontière en est indiquée par les casernes et les postes de police. Aux colonies, l’interlocuteur valable institutionnel du colonisé, le porte-parole du colon et du régime d’oppression est le gendarme ou le soldat.
Dans les sociétés de type capita­liste, l’enseignement, religieux ou laïque, la formation de réflexes moraux transmissibles de père en fils, l’honnêteté exemplaire d’ouvriers décorés après cinquante années de bons et loyaux services, l’amour encouragé de l’harmonie et de la sagesse, ces formes esthétiques du respect de l’ordre établi, créent autour de l’exploité une atmosphère de soumission et d’inhibition qui allège considérablement la tâche des forces de l’ordre. Dans les pays capitalistes, entre l’exploité et le pouvoir s’interposent une multitude de professeurs de morale, de conseillers, de « désorientateurs».
Dans les régions coloniales, par contre, le gendarme et le soldat, par leur présence immé­diate, leurs interventions directes et fréquentes, maintiennent le contact avec le colonisé et lui conseillent, à coups de crosse ou de napalm, de ne pas bouger. On le voit, l’intermédiaire du pou­voir utilise un langage de pure violence. L’intermédiaire n’al­lège pas l’oppression, ne voile pas la domination. Il les expose, les manifeste avec la bonne conscience des forces de l’ordre. L’intermédiaire porte la violence dans les maisons et dans les cerveaux du colonisé.”
reportage a voir sur islam et info.fr.

Finkielkraut clashé sur l’Islam et le sexisme en France.
Sur #ONPC on a l’habitude de stimuler la parole islamophobe.
La promotion du discours islamophobe de Zemmour aux masses fut la conséquence directe de la place qui lui fut donnée par Ruquier.
Une fois de plus Finkielkraut a pu stigmatiser les musulmans dans une émission de grande écoute avec la complicité des présentateurs.
Mais une comédienne a trouvé la force de répliquer à cet appel hypocrite à la haine. Et ça fait du bien !
reportage a voir sur islam et info.fr.

Sur saphirnews.com, voici les titres, rien de neuf.

#LoveArmyForRohingyas : Omar Sy appelle à soutenir la cause des Rohingyas (vidéo).
Omar Sy s’engage résolument aux côtés des Rohingyas. C’est depuis le Bangladesh, pays où un million de membres de cette minorité musulmane persécutée en Birmanie ont trouvé refuge, que l’acteur français a lancé, lundi 27 novembre, un cri d’alerte en leur faveur afin de sensibiliser le grand public à cette cause.
Omar Sy appelle à soutenir la « Love Army » en faveur des Rohingyas, une initiative lancée par Jérôme Jarre, un Youtubeur humouriste star des réseaux sociaux. Fort d’une précédente « Love Army » réussie contre la famine en Somalie plus tôt dans l’année, ce dernier a souhaité réitéré l’opération pour une nouvelle cause qui consiste à lancer durant 48h non stop – dès mardi 28 novembre à 7h du matin – des appels aux dons.
« La chose la plus importante pour eux aujourd’hui, c’est de retrouver la dignité. La liberté et un pays, la sécurité, ça on ne peut pas lui rapporter mais je suis venu avec la Love Army, on a discuté avec les familles, ils ont besoin de (biens de) première nécessité », indique Omar Sy, qui appelle le monde à solliciter « toutes les enseignes possibles » dans ce cadre.
C’est un registre militant rare qu’emploie Omar Sy pour interpeller l’opinion publique, lui-même le concède. « Je n’ai pas l’habitude de vous solliciter pour ce genre de chose. Mais j’ai vu, je vous montre. Soyez avec nous. On a besoin du monde entier. Merci à tous », conclut-il.
D’autres personnalités ont également rejoint le Bangladesh dans le cadre de cette opération comme Jhon Rachid, Mister V, Sébasten Frit ou encore DJ Snake.

Esclavage : Non, Samuel Eto’o n’offre pas d’argent aux migrants de retour de Libye .
Des Camerounais présents en Libye seraient-t-ils revenus au pays pour espérer recevoir de l’argent de Samuel Eto’o ? Si tel est le cas, ils ne se verront rien offrir de la star camerounaise du ballon rond, contrairement aux rumeurs qui ont largement circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.
Le footballeur évoluant à Antalyaspor, en Turquie, a démenti dans un communiqué avoir offert 1,5 million francs CFA (6 300 €) à chaque migrant camerounais rapatrié au pays après le scandale de l’esclavage de Noirs en Libye.
« Plusieurs sites ont fait circuler une rumeur selon laquelle j’aurais donné de l’argent à chaque migrant rapatrié, relativement à un sujet d’actualité. Cette rumeur est absolument infondée », a fait savoir Samuel Eto’o vendredi 24 novembre sur les réseaux sociaux, profitant de l’occasion pour dire à ses « frères et sœurs » que « l’amour prévient plus de maux que l’argent ne peut résoudre ».
« Ne perdons pas notre précieux temps à rechercher des sensations fortes aux frais de personnes affligées, mais utilisons ce temps pour empêcher que d’autres frères se voient privés de leur dignité. Ne nous contentons pas de réagir lorsque nous pouvons prévenir, car parmi ces victimes se trouvent certainement des personnes qui ont été nos voisins à un moment donné, mais vers qui nous n’avons pas daigné porter un regard bienveillant », a-t-il lancé, en appelant son public à construire « notre Afrique en ayant un impact positif les uns sur les autres ».

Egypte : après l’attentat, l’imam de la mosquée meurtrie promet de revenir prêcher .
« Si mon état de santé le permet la semaine prochaine, et que le ministère des Awqaf (chargé des Affaires islamiques) l’autorise, je terminerai le prêche que je n’ai pas pu terminer. » C’est avec ces mots que Mohamed Abdel Fattah, l’imam qui prêchait dans la mosquée Al-Rawdah lorsqu’est survenue l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Egypte.
Le jeune homme de 26 ans est hospitalisé dans la petite ville d’Al-Husayniyah, près de 150 km au nord-est du Caire. « Je venais de commencer mon prêche (sur le Prophète Muhammad) depuis deux minutes quand j’ai entendu deux explosions à l’extérieur de la mosquée », se souvient-il auprès de l’AFP. « Dès qu’ils sont entrés, je me suis écroulé. Je ne voyais plus rien, je ne ressentais plus rien, sinon que deux ou trois personnes ensanglantées gisaient sur moi», a-t-il ajouté.
Dans un communiqué, le Père Rafic Greiche, président du Comité d’information du Conseil des Églises d’Égypte, a adressé ses condoléances aux victimes. « Nous disons au terrorisme au nom de la religion qu’il ne peut pas faire taire les voix des fidèles égyptiens. La miséricorde aux martyrs et prompt rétablissement pour les blessés. Vive l’Égypte », a-t-il déclaré.

Paris : une musulmane victime d’une agression islamophobe par un agent municipal.
Un agent municipal travaillant dans le 12e arrondissement de Paris est accusé d’être l’auteur d’une agression islamophobe contre une femme musulmane de 38 ans qui a fait part, vendredi 24 novembre, de son témoignage sur Twitter.
« Twitter, je vais te raconter l’histoire d’une agression, la mienne. Symbole de ce que subissent les femmes au quotidien mais surtout dans mon cas l’expression d’une islamophobie ordinaire », écrit Nawel, qui a confirmé son histoire auprès du Bondy Blog.
Au volant de sa voiture, Nawel – qui porte le voile – s’apprêtait, jeudi 23 novembre, à rentrer chez elle avec sa fille de deux ans et demi quand elle est arrêtée vers 16h30 par un agent municipal qui régulait la circulation près d’une école. Alors que le feu est au vert, celui-ci aurait décidé de bloquer la route en voyant Nawel.
« Ça ne m’a pas étonnée, je suis habituée à lui. Cet agent, à chaque fois qu’il me voit, il fait la même chose : il se met au milieu de la route alors que le bonhomme est rouge pour les piétons. Alors, je prends sur moi et je patiente », raconte-t-elle. « Sauf qu’hier, la pluie, le bus derrière moi et toutes les autres voitures n’étaient pas d’accord », dit-elle sur Twitter.
« Je connais mes droits et je compte bien les faire appliquer ».
C’est en allant le voir que la situation a dégénéré. Coup de poing, claques au visage, arrachage du foulard, insultes du type « Connasse avec ton voile » et « Sale Arabe ! »… le tout en présence de plusieurs témoins qui sont intervenus pour aider la jeune femme.
Alors qu’elle tentait de joindre la police, « il m’a de nouveau crié « Dégage », m’a mis une claque, a attrapé mon foulard pour me le retirer. Mes lunettes sont tombées », dit-elle, en montrant ses lunettes tordues et la couture déchirée du bonnet qu’elle portait sous son foulard.
Soutenue par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et par des témoins qui ont accepté de témoigner en sa faveur, elle a porté plainte vendredi contre l’agent municipal, non sans difficultés. « Je ne compte pas me laisser faire, j’ai fait des études, je suis Française, j’ai été nourrie au biberon de la République, je connais mes devoirs, je connais mes droits et je compte bien les faire appliquer », déclare-t-elle.
« J’ai bien vu cet agent agresser physiquement cette dame à plusieurs reprises, j’ai bien vu que c”est lui qui lui donnait des coups. Il avait l’air de ne pas trop aimer les femmes voilées, c’est en tout cas l’impression qu’il m’a donnée », a raconté un trentenaire qui a assisté à la scène.
La mairie a indiqué, pour sa part, le jour même sur Twitter, qu’une enquête interne à la Ville de Paris a été ouverte sur ce qu’elle qualifie comme « une altercation », avec « une version différente de celle de l’internaute exprimée par l’agent » qui « a décidé de déposer plainte au commissariat ».

L’Arabie Saoudite lance une coalition militaire islamique contre le terrorisme.
L’Arabie saoudite a lancé officiellement, dimanche 26 novembre, une coalition militaire contre le terrorisme regroupant au total 41 pays à majorité musulmane.
C’est le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane qui a ouvert la réunion inaugurale à Riyad à laquelle se sont retrouvés les ministres de la Défense de pays membres de la Coalition militaire islamique pour combattre le terrorisme (IMCTC), annoncée en décembre 2015.
« Notre réunion est très importante car ces dernières années les organisations (terroristes) agissaient dans nos pays sans qu’il y ait de coordination », a déclaré l’homme fort du royaume saoudien, appelant de ses vœux une « coordination forte, excellente et spéciale » entre ses membres contre le terrorisme.
« Ce front panislamique unifié cherche à prémunir les sociétés contre les menaces permanentes de plus en plus graves que font peser les groupes extrémistes violents sur les membres de la Coalition, ainsi que sur les autres pays », a fait savoir l’IMCTC, dont le commandant militaire est le général pakistanais Raheel Sharif, 61 ans.
Ses objectifs affichés sont de « développer et accroître le niveau de coopération entre les Etats », de « consolider la solidarité islamique (…) au travers d’un front uni contre les groupes terroristes qui tentent d’ébranler la sécurité des pays membres ou de nuire à l’image et aux valeurs de tolérance de l’islam et des musulmans », de « combattre les idéologies des organisations extrémistes violentes dans les Etats membres de la Coalition islamique, à travers des campagnes de communication stratégiques visant à contrer leurs discours virulents et leur propagande » ou encore de « lutter contre le financement du terrorisme ».
La Coalition islamique militaire, qui a son quartier général à Riyad, se présente comme « une alliance multinationale qui ouvre ses portes à tous les pays et acteurs internationaux souhaitant affronter avec efficacité le phénomène du terrorisme ». L’Iran, grand rival chiite de l’Arabie saoudite, ainsi que la Syrie et l’Irak, proches de Téhéran, n’en sont pas membres.

Sur oumma.com, voici les titres.

En mémoire des 305 victimes égyptiennes du terrorisme barbare.
Cible de l’attaque la plus sanglante commise en Egypte au cours des dernières années, la mosquée de Bir Al-Abeb, dans le nord du Sinaï, a été endeuillée cruellement vendredi 24 novembre. Cette attaque terroriste, lâche et atroce, non revendiquée à ce jour, a coûté la vie à au moins 305 fidèles en plein recueillement, en ce vendredi de grande prière collective : As-salat Jumu’a. Au moins 27 enfants ont péri et plus de 128 blessés sont à déplorer, selon le bilan provisoire du parquet égyptien. L’innommable s’est produit dans la mosquée soufie Al-Rawda. Tout indique que ce sont les mains criminelles de l’Etat islamique qui ont assassiné des victimes musulmanes innocentes. Plus de 40 assaillants, armés jusqu’aux dents, ont fait exploser une bombe, avant de mitrailler les fidèles à l’arme automatique. Les réactions internationales ont unanimement condamné cette attaque “lâche” et “cynique”. Un deuil national de trois jours a été décrété en Egypte. Vendredi soir, à minuit, la Tour Eiffel s’est éteinte en hommage aux victimes égyptiennes frappées mortellement par le Terrorisme barbare. Un Terrorisme qui, en tuant des fidèles musulmans dans une enceinte sacrée, révèle son effroyable duplicité et inhumanité, faisant une victime collatérale : l’islam.
reportage a voir sur oumma.com.

Trois jeunes collégiens salués pour leur honnêteté au Maroc.
Célébrés en héros par leur localité d’Assilah qui loue leur « bravoure et honnêteté », ainsi que par leur directeur d’école qui leur est reconnaissant de donner une si belle image de son établissement scolaire et des valeurs prônées en classe, Anas Chouiyekh et les frères Ayoub et Adam Eddaoui sont cités en exemple depuis jeudi dernier, dans un Maroc qui n’a d’yeux que pour eux.
Ces trois jeunes adolescents qui sont scolarisés au collège Imam Al Assili, au cœur d’une cité balnéaire pleine de charme, réputée pour ses fresques et sa plage, ont en effet découvert, sur la place Mohammed V, un vrai petit trésor : un sac contenant deux passeports, des papiers et surtout la somme d’argent substantielle de près de 30.000 dirhams, soit près de 2 680 euros.
C’est au moment où le propriétaire du sac – un Marocain vivant aux Pays-Bas – s’y attendait le moins, que la police lui a restitué ses biens précieux. Ce dernier a alors mesuré la chance qu’il avait eue de tomber sur trois jeunes garçons foncièrement intègres, qui n’ont pas hésité une seule seconde à se rendre au commissariat le plus proche, munis de leur trouvaille.
Devant la caméra de Chouf TV, ces trois amis épatants, incarnation du bon comportement enseigné par l’islam, racontent leur aventure dont ils ignoraient qu’elle allait changer leur vie.
reportage a voir sur oumma.com.

Sur Mizane.info, voici les titres.

Fortes mobilisations parisiennes contre l’esclavage en Libye.
Vendredi 24 et samedi 25 novembre, des manifestations et rassemblements pour dénoncer le retour de l’esclavage en Libye se sont déroulés à Paris devant l’ambassade de ce pays dans le 15e arrondissement et Place de la République. Une forte mobilisation qui avait répondu à l’appel de plusieurs associations noires et de plusieurs organisations décoloniales et/ou d’extrême gauche. Mizane Info était présent. Beaucoup d’émotion et d’incompréhension étaient palpables face au retour de cette pratique inadmissible que tous pensaient révolue. Des messages de solidarité et des appels inconditionnels à faire cesser cette barbarie ont été prononcés. Des prises de paroles politiques, humanistes mais aussi artistiques se sont succédées dans une ambiance solennelle mais chaleureuse.

Sur des domes et des minarets.fr, voici les titres.

VIDÉO : Rachid Birbach, le faux imam se convertit au christianisme.
Dans une vidéo publiée sur internet, Rachid Birbach se dit “bouleversé par l’amour de Jésus-Christ” et dit avoir décidé d’embrasser la foi chrétienne suite à deux événements survenus dans sa vie récemment.
Rappelons qu’il n’était plus musulman depuis qu’il a affirmé que le Coran, livre sacré des musulmans était “falsifié”.
Rachid Birbach s’est fait connaître en 2014 suite à ses attaques contre le Hamas et sa défense d’Israël dans sa guerre contre Gaza. Ensuite il avait participé à des rassemblements pro israéliens notamment aux côtés de la milice terroriste LDJ.
Celui qui usurpait de la fonction imam avait été démasqué une première fois à Auxerre où il prétendait être imam d’une des mosquées (en réalité il n’était imam nulle part). Fin 2015, il réapparaît une nouvelle fois à la télé où il prétendait être imam en Corse et président de “l’Assemblée des Musulmans de Corse” avant d’être une nouvelle fois démasqué.
reportage a voir sur des domes et des minarets.fr.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Classement FIFA : La Palestine dépasse Israël
.
Le classement Fifa qui hiérarchise les nations du football a rendu son verdict pour novembre. Si l’Allemagne caracole en tête, la Palestine, elle, se retrouve en 82e position, une première historique puisqu’elle devance pour la première fois Israël.
.
Une délégation égyptienne arrive à Gaza pour suivre la réconciliation
.
La police accuse 4 mineurs palestiniens d’avoir attaqué des cibles israéliennes
.
Mandela: La Palestine est soumise au pire régime d’apartheid
.
Démolition des maisons de deux prisonniers de Qabatiya
.
97 colons prennent d’assaut la mosquée d’al-Aqsa
.
Des installations menacées de démolition à Jérusalem
.
Un magasin palestinien détruit à l’est d’Hébron
.
Gaza: des manifestants exigent le dégel des dons envoyés aux orphelins
.
Hamas: Il y a des partis qui veulent renverser l’accord de réconciliation
.
Israël craint la publication d’une liste des entreprises opérant dans les colonies
.
Hamas: Nous ne sommes plus responsables des ministères à Gaza
.
L’occupation lance une vaste campagne d’arrestations et de raids en Cisjordanie occupée
.
L’occupation approuve une route touristique en Cisjordanie et au Golan
.
Hébron: Un jeune arrêté en possession d’un couteau
.
La Congrès Populaire appelle à unifier les efforts de l’intérieur et l’étranger pour soutenir la cause
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein

Laisser un commentaire