MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 1er Rabi al Awwal 1439.

Flash info du 1er Rabi al Awwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.com

Sur Ajib.fr, rien de neuf.

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journaldumusulman.fr, rien de neuf.

Sur islametinfo.fr, voici les titres.

France : #Clichy : Rien n’est résolu, le maire persiste dans son islamophobie !
Alors que le ministre de l’intérieur avait clairement conditionné l’arrêt des prières de rue légitimes à octroi d’un lieu décent pour prier aucune solution viable n’a été trouvée lors de la dernière de jeudi organisée par le préfet.
En effet, après que le maire Rémi Muzeau ait trompé la communauté musulmane de la ville en promettant le non blocage de la vente de la Mosquée contre son élection, celui-ci les a tout simplement viré via les CRS du lieu prévu pour leurs prières. C’est face à cette trahison et ce mépris teinté d’islamophobie que les prières de rue ont pu naître …
Depuis le maire Remi Muzeau a organisé une manifestation avec des élus islamophobes et des élus FN et multiplié les déclarations calomnieuses. Pendant cette marche les musulmans ont subis des violences et des insultes … Mais la presse a préféré parler de prière de rue sans chercher le pourquoi du comment.
La réunion d’hier était censée permettre de trouver une solution crédible à cette situation intenable. Mais rien n’a été proposé aux fidèles par le maire si ce n’est de se rendre à une autre mosquée de la ville éloignée et déjà bondée avec 450 personnes et qui devrait pour le coup accueillir les 3000 fidèles du centre ville …
Après le mépris, l”humiliation ?
La réunion organisée par le préfet Pierre Soubelet n’aura donc apporté aucune solution si ce n’est en apparence à ce conflit né de l’obstruction à l’accès d’un centre ville à la communauté musulmane résidente par des élus islamophobes trop habitués à une ségrégation française qui ne dit pas son nom.
L’avocat de l’association a donc affirmé que si aujourd’hui aucune prière de rue n’aurait lieu pour permettre un dialogue en vue d’une solution rapide, le combat citoyen pour l’égalité et la non discrimination de la communauté musulmane de Clichy reprendrait ses droits. Il a ainsi laissé comprendre que si rien n’était fait pour contraindre le maire à renoncer à sa politique d’apartheid confessionnel, les musulmans de la ville prieraient à nouveau devant la mairie.
En effet, au nom de quels principes la communauté musulmane serait-elle interdite de centre ville ?
Pourquoi les prières de rue hebdomadaires chrétiennes peuvent, elles, continuer partout en France sans aucune opposition des élus ou des préfectures ?
Ce mépris, ces humiliations et ces interdictions injustifiables ne font qu’empirer à moyen et long terme la situation.
Le cas de Clichy reste donc emblématique pour la jeunesse musulmane française qui observe avec rage ce deux poids deux mesures permanent qui commande toujours aux destinés lorsqu’il s’agit des musulmans en France.

Sur saphirnews.com, rien de neuf.

Sur oumma.com, voici les titres.

Clichy-la-Garenne : l’auteur du tract appelant à tuer les juifs était un militant anti-islam.
La prudence devrait être de mise quand, comme Rémi Muzeau, on porte une écharpe tricolore, au risque de passer pour un élu irresponsable et incendiaire, embrasant les esprits dans sa bonne ville de Clichy-la-Garenne…
Alors que tous les projecteurs étaient braqués sur cette cité des Hauts-de-Seine, théâtre d’une manifestation rassemblant une centaine d’élus contre les prières de rue qui y sont organisées, faute de disposer d’un lieu de culte musulman digne de ce nom, le maire (LR), très sollicité par les médias attirés comme des mouches, a manqué cruellement de circonspection sur LCI.
Invité pour évoquer ces prières de rue, source de crispations à l’échelle locale, l’édile en a profité pour dénoncer, à juste titre, des tracts odieux distribués dans sa commune, appelant au meurtre contre la communauté juive, mais sans avoir cru bon de vérifier leur provenance et, pire encore, en accusant implicitement les fidèles musulmans d’en être les auteurs.
« Il y a eu des prêches en arabe, des prêches avec des appels au meurtre. Cela a été mis sur les réseaux. Il y a eu aussi des documents qui ont été mis dans la rue, qu’on a récupérés, avec des phrases terribles qui disaient : ‘Si vous rencontrez un juif, tuez-le !’ », a-t-il déclaré de manière fracassante. De quoi faire frémir dans les chaumières en alimentant l’idée pernicieuse, déjà passablement répandue, selon laquelle les citoyens musulmans sont décidément très méchants et l’islam est insoluble dans la République…
Dès le lendemain, on en apprenait plus par le Figaro : « Le 13 octobre dernier, des tracts d’un certain ‘Mrap’ (Mouvement pour le respect et l’adoration du Prophète) ont été récupérés après la prière sur les trottoirs. (…) On peut y lire notamment, sous le sous-titre ‘Mécréants’ : ‘Vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix’ ».
Rémi Muzeau, l’élu de proximité par excellence, aurait été bien avisé de redoubler de vigilance sur les plateaux de télévision et de ne pas céder à la frénésie politico-médiatique ambiante qui, systématiquement, fait du musulman le coupable idéal.
En effet, le mystère des tracts anonymes de Clichy-la-Garenne a fini par livrer tous ses secrets, à l’issue des investigations menées par Le Figaro et Libération. Contrairement aux conclusions hâtives et préjudiciables pour la paix sociale, leur auteur serait en réalité un homme non musulman d’une soixantaine d’années, islamophobe patenté, indiquant avoir « une activité militante antifasciste » et voulant « dénoncer le caractère multicriminel du Coran ».
Même si le mal est déjà fait dans l’opinion, on ne peut qu’espérer que des enseignements seront tirés de ce nouvel emballement politique déplorable. En attendant, l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne n’a pas tardé à agir en conséquence : ses responsables ont porté plainte contre le maire de la ville pour pour “diffamation et incitation à la haine raciale” , à la suite de ses propos sur LCI.

Mensonges de l’ONU sur la faim dans le monde.
Pour la doxa, le “tiers-monde” n’existe plus. D’ailleurs on ne parle plus de “pays sous-développés” mais de “pays en développement”, et le “storytelling” à la mode nous assure que ces pays deviendront bientôt des “pays émergents”. L’idéologie post-communiste pronostiquait la “fin de l’histoire”. Elle promettait des lendemains qui chantent au royaume du libre-échange. Elle annonçait les temps nouveaux de la “mondialisation heureuse”. L’ouverture et la dérégulation des marchés portaient la promesse d’un avenir radieux.
Propagée depuis trois décennies, cette fable libérale subit l’épreuve des faits. Dans son dernier rapport sur “l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition” http://www.fao.org/3/a-I7695f.pdf, l’ONU déclare que 815 millions de personnes ont souffert de malnutrition en 2016, soit 82 millions de plus qu’en 2015. En clair, 11% de la population mondiale crève de faim. Non seulement on a atteint un record absolu (jamais l’humanité n’a connu autant d’affamés), mais la situation se détériore, et pour 2017 les associations s’attendent au pire.
Les inégalités atteignent des sommets vertigineux. Transposé au Moyen-Âge, le fossé qui sépare nos hyper-riches des masses paupérisées eût horrifié les plus égoïstes des aristocrates. Mais pour nos libéraux, l’accumulation et la concentration du capital à des niveaux astronomiques sont des signaux positifs. Selon l’association Oxfam, les 1% plus riches possèdent 48% de la richesse mondiale, et les 20% plus riches s’approprient le reste. Aux 80% restants, soit l’écrasante majorité de la population mondiale, il ne reste que des clopinettes.
Ce contraste entre 815 millions d’affamés et une poignée de milliardaires devrait provoquer l’indignation générale. Mais on s’en accommode avec fatalisme comme s’il s’agissait d’une catastrophe naturelle. Jetant un voile pudique sur les causes d’une telle injustice, la doxa occulte délibérément le poids des structures. Entre discours lénifiants et poncifs néo-libéraux, les mécanismes qui fondent l’enrichissement des uns sur l’appauvrissement des autres sont sortis des écrans-radars. Par conformisme idéologique, la bureaucratie onusienne tord l’interprétation des faits.
Elle omet de dire, par exemple, que la dégradation de la situation alimentaire s’explique largement par le recul de l’agriculture paysanne au profit de l’agro-business. Sous l’impulsion des multinationales de l’agroalimentaire, on transforme des millions d’hectares de polyculture-élevage en zones franches défiscalisées où sont implantées des monocultures d’exportation. Cette politique met les petits cultivateurs à la merci des fluctuations des marchés internationaux. Prise en otage par la mondialisation, l’agriculture vivrière régresse et la production locale décline.
Pour l’ONU, le réchauffement climatique et les guerres en tout genre sont les principaux responsables de la malnutrition. Mais cette imputation de la misère humaine à des causes accidentelles a pour effet de minimiser les causes structurelles. Les mécanismes de
l’exploitation capitaliste sont lavés de tout soupçon, et le message implicite est que les multinationales n’y sont pour rien. L’incrimination du réchauffement climatique, en revanche, étend la responsabilité de la misère au citoyen-lambda. Le salarié qui prend sa voiture pour aller au boulot n’est-il pas aussi coupable que Monsanto ?
Ce n’est pas à cause du réchauffement climatique, pourtant, que des milliers d’enfants sont contraints de travailler dans les plantations de cacao en Côte-d’Ivoire. L’asservissement de ce petit pays aux multinationales du chocolat en est directement responsable. Sa spécialisation dans cette monoculture d’exportation depuis l’époque coloniale en a fait un appendice précaire des économies développées. Soumise aux fluctuations du marché et aux opérations spéculatives, la Côte d’Ivoire s’appauvrit pour enrichir des actionnaires, sans compter l’effet désastreux des cures d’austérité imposées par les institutions financières internationales.
Pays d’une extrême pauvreté, le Mali est en proie à l’instabilité politique et fait face à une rébellion sur laquelle s’est greffé le terrorisme. Mais le pillage de ses richesses minières par la France n’est pas étranger à ce chaos sécuritaire. La rébellion touareg est repartie de plus belle lorsque Areva a signé avec le Niger un accord pour l’exploitation des gisements d’uranium qui faisait bon marché des populations nomades. Simple coïncidence ? Les pays du Sahel sont les plus pauvres du monde et les troupes françaises y sont plus présentes que jamais.
Avec son hypocrisie coutumière, l’ONU oublie de dire que la famine règne dans les pays où l’Occident s’est évertué à semer le chaos. Au Sud-Soudan, il a favorisé une sécession catastrophique. En Somalie, il a déployé ses troupes et favorisé l’éclatement du pays. En Syrie, il a attisé les feux d’une guerre interminable. En Libye, il a détruit un Etat souverain et livré le pays aux milices. Au Yémen, il fournit les armes avec lesquelles Riyad massacre les populations civiles. L’ONU a raison de dire que les guerres ont détérioré la situation alimentaire. Il fallait seulement préciser que ces guerres sont des guerres impérialistes.

Sur Mizane.info, rien de neuf.

Sur des domes et des minarets.fr, rien de neuf.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les Etats-Unis menacent l’OLP sans négociations israélo-palestiniennes
.
Les Etats-Unis ont menacé samedi l’OLP de fermer son bureau à Washington, à moins que cette dernière ne s’engage sérieusement dans les négociations de paix avec Israël, selon l’agence américaine « Associated Press ».
.
Un leader du Hamas appelle à une véritable réconciliation sur le terrain
.
Un rapport officiel sur l’escalade des violations de l’occupation en novembre à Jérusalem
.
Euro-med : les enfants de Gaza souffrent d’insécurité alimentaire
.
L’occupation pénètre à Tel et fouille plusieurs maisons
.
Etau de sécurité resserré sur Azzoun et ses environs
.
L’état de santé du blessé Karaja est critique et instable
.
Tunisie: la famille du martyr Zouari réclame justice
.
Le prisonnier Mohammed Dweikat perd la vue à cause de la négligence médicale
.
Des colons blessés par des cocktails Molotov à Azzoun
.
L’occupation arrête deux palestiniens de la vallée du Jourdain
.
Hayya : La cause palestinienne est en danger
.
Un incendie éclate près de la colonie de Bracha à Naplouse
.
Un barrage mobile installé par l’occupation au nord de Salfit
.
Béthléem : Attaque à la voiture bélier, un palestinien grièvement blessé
.
L’occupation arrête un palestinien près de la mosquée Ibrahimi à Hébron
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein

Laisser un commentaire