MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 26 Safar 1439.

Flash info du 26 Safar 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.com

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Islam : Découvrez qui est le meilleur d’entre nous !
Pour espérer être le meilleur dans son comportement, le musulman ne doit pas omettre d’avoir une attitude exemplaire envers sa famille avant tout.
D’après ’Aicha (radhia Allâhou ’anha) le Prophète Muhammad ( sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
« Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec sa famille et je suis le meilleur d’entre vous avec sa famille et lorsque l’un d’entre vous meurt laissez le (*) ».
(*) C’est à dire ne mentionnez pas les défauts qu’il pouvait avoir car ceci fait partie du bon comportement
[Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°3895 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi].
Notre Messager (sallAllahou ‘alayhi wa salam) nous invite vivement à soigner nos rapports avec notre famille car ce sont ceux qui le méritent le plus l’excellence de notre caractère.
Ainsi, il est primordiale d’entretenir de bonnes relations avec ses proches, prendre soin de ses parents ou se montrer très bienveillant envers sa femme et ses enfants.
« Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice. » (Coran, 6/160).
« Les biens et les enfants sont l’ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes œuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et [suscitent] une belle espérance. » (Coran, 18/46).

Que dit l’Islam concernant le fait de croire à la superstition et aux présages ?
La superstition, les présages ou la voyance sont des actions du temps de l’ignorance (Jahiliya).
S’adonner à ce genre de pratique relève du « shirk » puisqu’il implique que la personne refoule la grandeur d’ en impliquant l’existence d’une puissance autre que Notre Créateur.
Notre Prophète Muhammad (sallallahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Quiconque apprend quelque chose de l’astrologie a appris une branche de la sorcellerie (sihr)… »
[Rapporté par Abû Dawud dans ses Sunan avec un isnad sahih d’après Ibn ‘Abbas qu’Allah l’agrée].
« Ne fait pas partie de nous celui qui pratique l’augure ou le fait faire pour lui, celui qui dit la bonne aventure ou se la fait dire, ou celui qui pratique la sorcellerie ou la fait faire pour lui. »
[Rapporté par Al-Bazzar avec un isnad jayid d’après ‘Imran ibn Husayn].
Allah soubhanou wa ta’ala nous a également mis en garde contre ces fausses croyances qui mènent le croyant vers un affreux égarement.
« Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l’Inconnaissable, à part Allah. » Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités! » (Coran, 27/65).
Le croyant doit éviter tout ce qui est néfaste à sa croyance et qui pourrait annuler sa foi en Allah soubhannou wa ta’ala.
La superstition fait partie du polythéisme, ce qui la rend incompatible avec la croyance en l’unicité d’Allah qui est obligatoire, d’après Ibn Mass’ôud (Radiallahou ‘anhou) le Prophète (sallallahou ‘alayhi wa salam) a dit :
« La superstition fait partie du polythéisme, la superstition fait partie du polythéisme ! »
[Rapporté par Abou Daawoud et Tirmidhi].
Enfin, voici une invocation pour repousser la superstition:
Allâhoumma lâ tayra illâ tayrouka wa lâ kheyra illâ kheyrouka wa lâ ilâha ghayrouka)
« Ô Allâh ! Point d’augure si ce n’est le Tien, et point de bien si ce n’est le Tien, et point de divinité digne d’adoration que Toi. »

Découvrez à travers la Sounnah, de très belles références à l’écologie.
Depuis quelques années l’écologie et le BIO ont le vent en poupe.
Mais cette philosophie n’est pas récente puisqu’elle nous vient déjà de Notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), émissaire par excellence de l’Ecologie, qui nous enseigna tout au long de sa vie comment être un bon éco-musulman.
Dans plusieurs hadiths authentiques Notre Messager (sallAllahou ‘alayhi wa salam) mentionne l’importance de prendre soin de la nature et de vivre en adéquation avec notre environnement.
Il a souligné combien il est précieux de planter des arbres et semer des graines afin de développer la faune et la flore.
«Chaque fois qu’un musulman plante un arbre ou sème une graine, il aura à son actif comme aumône tout ce qui aura été mangé du produit de cette plante par un oiseau, un homme ou un quadrupède.» [Rapporté par Al-Bukhârî (2/817), hadith n°2195].
Et, dans un autre hadith, le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Quiconque a planté un arbre et veillé sur sa bonne conservation et son entretien jusqu’à ce qu’il produise ses fruits, est considéré comme ayant fait une aumône pour chacun de ses fruits.» [Rapporté par Ahmad, 3/376].
Aussi, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Si la fin du monde venait à survenir alors que l’un d’entre vous tenait dans sa main une plante, alors s’il peut la planter avant la fin du monde, qu’il le fasse !» [Rapporté par Ahmad].
Il nous rappelle également que les différents éléments constituants notre planète sont des dons d’Allah soubhannou wa ta’ala qu’il faut préserver des nuisances.
Un jour, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) passa à côté de Saad Ben Abi Oukkas qui faisait ses ablutions, et il lui dit : «Pourquoi ce gaspillage? Y a-t-il gaspillage même dans les ablutions? lui répondit Saad. Oui, ajouta le Prophète, et ce, même avec l’eau courante d’une rivière.» [Rapporté par Ahmad, 22112. Ibn Maja : n° 425].
En voyant un homme faire ses ablutions, l’Envoyé d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) lui dit : «Pas de gaspillage, pas de gaspillage.» [Ibn Maja : n° 424].
D’autre part, IL nous enjoint de nous souvenir que l’être humain n’est pas la seule créature évoluant sur la Terre et qu’il est de notre devoir de perversion des autres espèces, dont notre survie dépend aussi.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit : «Ayez de la miséricorde pour ceux qui sont sur terre, et Celui Qui est au ciel vous aura en Sa miséricorde.» [Abou Daoud dans son “Sunane”, 4941].
Selon un hadith authentifié du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) : «Un homme marchait sur la route, sous une chaleur étouffante ; il vit un puits et y descendit pour étancher sa soif. Lorsqu’il en remonta, il aperçut un chien tout haletant de soif et se dit: “La soif de ce chien est aussi grande que l’était la mienne. Il redescendit alors dans le puits, remplit sa chaussure d’eau, et remonta, la tenant par les dents. Il en fit boire le chien, et Allah l’en récompensa et lui pardonna ses péchés.” On posa alors la question suivante au Prophète () : “Ô Prophète, avons-nous une récompense si nous traitons bien les animaux?” Et le Prophète répondit : “Tout bien fait à toute créature vivante est récompensé”.» [Rapporté par Malik, Al Boukhari, Mouslim, et d’autres].
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Toute personne qui tue ne serait-ce qu’un moineau devra rendre des comptes à Dieu s’il ne l’a pas fait dans son droit. – Et quel est son droit ? » demanda-t-on. – C’est que tu en consommes la chair.» [Rapporté par an-Nassaï].
Enfin, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) mettait un point d’honneur à ne pas vivre avec le superflu et de se contenter de l’essentiel.
C’est aujourd’hui dans la même optique que de nombreuses associations écologiques poussent au recyclage d’emballage ou de vêtements.
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) avait l’habitude de coudre ses vêtements, de réparer ses chaussures et faire toute autre activité que les hommes faisaient chez eux. [Selon un hadith sahih rapporté par Imam Ahmad dans al-Musnad, 6/121].
Ceci a aussi été dit par ’Aicha (qu’Allah la bénisse) quand on lui a demandé ce que le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) avait l’habitude de faire chez lui, elle dit: «Il était comme n’importe quel être humain : il pouvait nettoyer ses vêtements, traire ses brebis et se servir.» [Hadith sahih rapporté par Imam Ahmad dans al-Musnad., 6/256 ; al-Silsilat al-Sahihah, 671].

Découvrez ce qui peut annuler vos ablutions.
Les ablutions sont indispensables pour se purifier avant d’effectuer les prières quotidiennes.
Certains savants encouragent les musulmans à renouveler les ablutions avant chaque prière pour être certain de son état de purification avant de se prosterner devant Allah soubhanou wa ta’ala.
Malgré tout, il est important de connaître les différents éléments susceptibles d’annuler les ablutions.
– La perte de connaissance.
Elle représente l’état de somnolence c’est-à-dire qu’on entend ce qui se passe autour de nous mais on ne le comprend pas.
Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Lorsque l’un d’entre vous est atteint de somnolence et qu’il prie, qu’il s’arrête pour dormir car il peut croire qu’il demande le pardon à Allah alors qu’en fait il insulte sa personne. »
– Toucher l’organe sexuel découvert.
Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Que celui qui touche son sexe, fasse l’ablution. » (Rapporté par At-Tirmithi).
D’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée), le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Celui qui touche son pénis, sans qu’il n’y ait rien entre eux, qu’il fasse ses ablutions. »
– Tout ce que les parties intimes évacuent.
Tout ce qui sort des voies naturelles de l’être humain annule les ablutions.
Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Allah n’accepte la prière de l’un d’entre vous s’il lâche des vesses que lorsqu’il fait ses ablutions de nouveau. » (Hadith de Abu Hurayra, qu’Allah l’agrée).
– Le sommeil profond.
Le prophète Muhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« L’œil (c’est-à-dire l’état d’éveil) est le « gardien » de l’anus (en ce sens qu’il surveille les gaz qui peuvent en sortir). Ainsi, celui qui a dormi, qu’il fasse les ablutions (en se réveillant). » (Ibn Mâdja, entre autres. Authentifié par Al Albâni dans « Sahîh Ibn Mâdja » et « Sahîh oul Djâmi’ »).
– La consommation de la viande de chameau.
Car lorsqu’on a posé au Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) la question de savoir si on doit faire les ablutions pour avoir consommé de la viande de chameau, il dit : « Oui ».
Et lorsqu’ on lui a posé la même question à propos de la viande des ovins, il dit :
« Si vous voulez. » (Rapporté par l’imam Mouslim dans son Sahîh).
L’érudit Ibn Al-Qayyim (qu’Allah l’agrée) a dit sur ce sujet :
« Le chameau est connu pour sa grande rancune pour celui qui lui fait du mal et tient à se venger même après une longue période.
Il a dit que l’homme peut acquérir ce caractère à travers ce qu’il mange.
A cet effet, les ablutions ont été légiférées pour celui qui mange sa viande pour éviter d’acquérir les caractères de rancune et d’hostilité.
Il faut donc respecter les règles religieuses même sans en connaître la raison, et Allah sait mieux. »

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journaldumusulman.fr, rien de neuf.

Sur islametinfo.fr, voici les titres.

Danièle Obono et d’autres élus français interdit de séjour en Palestine occupée.
Des députés français voulaient se rendre en Palestine occupée pour dénoncer le sort réservé aux prisonniers palestiniens par les colonisateurs israéliens. Parmi eux Danièle Obono Clémentine Autain, Michel Larive, et Muriel Ressiguier.
Pendant ce voyage était prévu une rencontre avec le leader de la seconde iIntifada Marwan Barghouti et le ressortissant français Salah Hamouri …
Les autorités israéliennes ont annoncé qu’elles n’acceptaient pas la venue des élus français et qu’elles s’y opposeraient.
“Nous n’autoriserons pas l’accès au territoire à ceux qui appellent activement à s’en prendre à Israël”
Face à ce mépris le gouvernement français est resté très silencieux.
En Palestine occupée des milliers de prisonniers le sont pour leurs opinions politiques et des milliers d’autres sont … des femmes et des enfants.

La Mosquée de Clichy porte plainte contre le maire Rémy Muzeau.
Cela fait plusieurs mois que les musulmans de Clichy prient dans la rue du fait de leur expulsion violente de leur Mosquée par le maire islamophobe Rémi Muzeau.
Vendredi dernier celui-ci n’a pas hésité à charger les prieurs pendant la prière avec des élus islamophobes dont des élus Front National. Depuis il multiplie sur les plateaux télévision les mensonges et les calomnies pour tenter de discréditer les musulmans de Clichy réclamant leur lieu de culte.
Il est à noter que c’est le Maire qui avait promis à la communauté musulmane locale devant témoin qu’une fois élu, il faciliterait l’accès à l’achat de la Mosquée de centre ville.
Mais Remi Muzeau trahit sa parole et n’accepte vraisemblablement pas que des musulmans, à l’instar des autres communautés, puissent bénéficier d’un lieu de culte décent au centre ville.
Pire les fidèles affirment avoir subi une véritable agression durant leur prière pacifique du vendredi. Une plainte a donc été déposé contre le maire et ses supports islamophobes violents.
Le cas Clichy est significatif du naufrage d’une caste qui voudrait éternellement prolonger une ségrégation confessionnelle qui n’a que trop duré en France.

Rohingyas : Au sommet de l’ASEAN les Rohingyas oubliés.
Le sort des Rohingyas est un dossier qui devait être évoqué au sommet de l’ASEAN. Pourtant, ce sommet qui se tenait à Manille n’a fait référence qu’à l’importance de l’aide humanitaire sans citer la tragédie des Rohingyas. Cette minorité musulmane massacrée continue donc à fuir et à se masser le long de la frontière afin d’embarquer vers le Bangladesh.
“Nous ne retournerons pas dans nos villages, assure Sauli Mullahhe, un homme d’une trentaine d’années. Nous avions un seul but quand nous les avons quittés, ne surtout pas y retourner.”
Certains sont là depuis plus d’un mois, c’est un véritable nettoyage ethnique auquel se livre les birmans bouddhistes ainsi que l’armée contre la population musulmane en Birmanie.
En effet, c’est bien au nom d’une idéologie islamophobe que la Birmanie extermine village après village les musulmans du pays.
L’armée birmane, les birmans et les moines bouddhistes massacrent les derniers survivants, Rohingyas, qui tentent de franchir la frontière avec le Bangladesh pour fuir les violences dont ils ont été victimes dans l’indifférence la plus totale.
Les musulmans hommes, femmes, enfants et vieillards ne sont pas épargnés. Tout ce qui tombent entre leurs mains ne survivent pas.
De violentes images parviennent sur lesquelles nous pouvons apercevoir des villageois se faire brûler vivants ou bien se faire découper à la machette….

Première poupée barbie à porter le hijab à l’effigie de l’athlète olympique voilée.
Barbie brise les barrières ! En effet, Ibtihaj Muhammad a été la première athlète olympique voilée à concourir aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. A présent, elle a sa propre Barbie – la première à porter un hijab dans les 58 ans d’histoire de la marque.
La poupée unique en son genre a été dévoilée lors du Live Summit Monday de Glamour, en tant que dernière poupée de la série “Shero” de Barbie qui ne sont d’autres que des héroïnes féminines. “Shero ” est un programme qui célèbre la femme qui brise les barrières. Elle ne sera commercialisée qu’en 2018.
“Je suis ravie de travailler en partenariat avec une marque que je connais qui honore des femmes qui brisent les barrières et dont le seul but est d’avoir un impact sur les futurs leaders de demain”, a déclaré la jeune athlète.
L’athlète a travaillé avec la marque Mattel à chaque étape du processus de conception et dit que sa ressemblance avec la poupée est étrange mais que l’expérience est excitante.
L’importance de représenter la toute première poupée Barbie portant le hijab est capital pour l’athlète. En effet, pour la marque, avoir fait le choix de prendre position à l’heure même où les femmes voilées sont stigmatisées n’est pas un choix sans risque.

Etats-Unis : Choc ! Elle arrache le hijab d’une élève et la filme.
Une enseignante dans l’État du Tennessee a été suspendue de ses fonctions après avoir enlevé le voile d’une jeune élève et filmé son acte.
Des vidéos postées sur Snapchat le prouvant. Selon la chaîne américaine News 4, c’est un internaute qui indigné par ces actes aurait contacté la chaîne afin qu’elle mène l’enquête sur ces faits.
La chaine Américaine News 4 aurait par ailleurs contacté le directeur de la New Vision Academy, qui a indiqué que l’enseignante en question a été suspendue de ses fonctions.

Centrafrique : De nombreux musulmans tués par les anti-balaka.
Depuis de nombreuses années, en Centrafrique, les musulmans se font assassiner dans le silence le plus absolu.
Après la véritable épuration ethno-confessionnelle de Centrafrique, les massacres anti-musulmans continuent.
En effet, depuis quelques mois les centrafricains musulmans redeviennent la cible des anti balaka.
Ces milices chrétiennes, les anti-balaka, étendent leurs exactions en s’en prenant au quelques centaines de musulmans qui ont réussi à survivre après le massacre de leur communauté et l’exode d’une majorité…
C’est un nouveau massacre qui s’est déroulé, dans le quartier du PK5 à Bangui.
Sept personnes sont mortes et une vingtaine blessées ce week-end, dans une attaque à la grenade contre un café.
“La situation est très sérieuse“ a déclaré une source militaire française de l’opération Sangaris. Claire Bourgeois, coordonnatrice humanitaire en République centrafricaine (RCA), est également fortement préoccupée par la situation actuelle. De nombreux déplacés meurent chaque jour par manque d’aide.
Nous évoquons régulièrement dans les colonnes de notre rédaction, les massacres que vivent nos confrères en Centrafrique.
Ils sont traqués, chassés, tués, démembrés et brûlés dans indifférence la plus totale lorsqu’ils ne sont pas mangés par ces fous. (Les anti-balaka pratiquent le cannibalisme et ne s’en cachent pas…)
Nous ne cesserons d’évoquer ce véritable génocide, et ce afin d’alerter la communauté internationale et les médias sur l’horreur que subissent les musulmans dans cette zone.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Prières de rue à Clichy : le préfet organise une médiation pour sortir de l’impasse.
La tension entre le maire de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) et l’Union des associations musulmanes de la ville (UAMC) s’est accentuée depuis le rassemblement, vendredi 10 novembre, des élus contre les prières de rue.
Pierre Soubelet, préfet des Hauts-de-Seine, a décidé de mettre en place une réunion de médiation. Celle-ci se tiendra jeudi 16 novembre afin de mettre fin au mélodrame qui se joue à Clichy-la-Garenne, rapporte Le Parisien. A sa table, devraient s’asseoir le maire Rémi Muzeau, l’avocat de la ville, les représentants des associations expulséesde la mosquée de la rue d’Estienne-d’Orves en mars ainsi que ceux de la mosquée de la rue des Trois-Pavillons.
L’UAMC, qui réclame un lieu de culte depuis la fermeture du leur dans le centre-ville, a annoncé son intention de porter plainte contre X pour violence aggravée.
« Il est patent que les élus qui manifestaient (…) ont commis des actes de violence à l’encontre des personnes de confession musulmane, avec pour unique raison leur appartenance vraie ou supposée à cette religion », est-il écrit dans la plainte contre X qui sera déposée auprès du parquet de Nanterre et dont l’AFP a eu une copie. Une plainte va aussi être déposée pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation d’actes de violence » et « manifestation illicite ».
Elle entend aussi porter plainte contre le maire Rémi Muzeau pour diffamation et incitation à la haine raciale, car il a déclaré au micro de LCI, le jour de la manifestation, qu’« il y a eu des prêches en arabe, des prêches avec des appels au meurtre ». L’édile a notamment ajouté qu’« Il y a eu aussi des documents qui ont été mis dans la rue, qu’on a récupérés, avec des phrases terribles où on disait « Si vous rencontrez un juif, tuez-le », j’ai les documents ».
Le maire, cité par Le Figaro, a fait référence à des tracts d’un certain « MRAP », un certain « Mouvement pour le respect et l’adoration du Prophète » qui ont été récupérés après la prière sur les trottoirs et dans lesquels seraient inscrits « Mécréants : vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix (…) Vous les chasserez de leur pays ».
Ces tracts signés d’un groupe imaginaire issu d’un jeu de mots de mauvais goût semblent toutefois être l’oeuvre de militants identitaires et liés à la fachosphère, présents à la manifestation contre les prières de rue. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) a fait un communiqué réclamant au maire d’apporter des preuves, en transmettant ces tracts « immédiatement à la justice, conformément aux obligations qui lui incombent au titre des dispositions de l’article 40 du code de procédure pénale ».

Sur oumma.com, voici les titres.

Yassine Bellatar s’indigne sur LCI contre les “leçons à tirer du 13 novembre” très tendancieuses…
Empêcheur d’islamiser en rond le débat sur les attentats du 13 novembre, l’humoriste Yassine Belattar n’était pas d’humeur à rire hier soir, sur LCI. Hormis, en préambule, sa pointe d’ironie bien sentie contre un imam que le ridicule ne tue pas, l’imam Chalghoumi, il a parlé avec ses tripes tout au long de son intervention, faisant part de son indignation face à un David Pujadas désarçonné, qui riait jaune… au début.
Après une entrée en fanfare sur le plateau de « 24h Pujadas », rétorquant avec sarcasme « C’est difficile de dire cela après l’imam Chalghoumi, mais c’est vrai que je fais de l’humour » au journaliste vedette dont on se souvient du flop magistral de son livre « Imam des Lumières » – prétendument co-écrit avec Chalghoumi, l’imam le moins éclairé de France mais le plus sous les feux des projecteurs – Yassine Bellatar n’a pas mâché ses mots, se disant « outré par ce que j’entends ».
Consterné par le reportage sur la marche des musulmans contre le terrorisme organisé, entre autres, par l’incontournable imam de Drancy, la marionnette du CRIF, il s’est insurgé contre « les leçons à tirer du 13 novembre » (titre de l’émission) des plus tendancieuses…
Yassine Bellatar a indéniablement appuyé là où ça fait mal avec éloquence, renvoyant les bien-pensants du parisianisme à leur hypocrisie insondable, notamment lorsqu’il a lancé « « Que vous le vouliez ou non, il y a des musulmans en France. La plupart d’entre eux vivent bien le fait d’être Français et musulmans », avant de s’en prendre à Caroline Fourest et Mohamed Sifaoui, deux des « Intellectuels faussaires » démystifiés magnifiquement par Pascal Boniface, mais aussi à l’ancien Premier ministre déchu, Manuel Valls, l’opportunisme fait homme.
L’homme-orchestre de l’humour, tout à la fois comique, consultant, producteur/animateur de radio et télévision, mais aussi journaliste de formation, comme il l’a rappelé à Pujadas, a même réussi à faire s’étrangler de colère l’essayiste Malika Sorel-Sutter, la zélée disciple de François Fillon (elle avait misé sur le mauvais cheval !), plus royaliste que le roi en matière de laïcité et d’immigration.
« David Pujadas, vous me choquez ! Vous invitez un humoriste à la fin d’un débat sur le 13 novembre. Je suis choquée ! En plus, vous l’érigez en juge ! », s’est-elle époumonée à la fin de l’émission, visiblement hors d’elle. Un vrai coup de maître réussi là par Yassine Bellatar !

Quand le gouvernement israélien insulte la République française et ses élus hommes et femmes.
Le gouvernement israélien vient d’annoncer que des parlementaires et élus locaux français seraient refoulé.e.s à l’aéroport de Tel Aviv, quand ils s’y présenteraient le 18 novembre.
Ils font partie d’une importante délégation de parlementaires et d’élus locaux devant se rendre en Israël et Palestine ayant indiqué vouloir, à l’occasion de leur déplacement, « alerter sur la situation des près de 6 000 prisonniers politiques palestiniens », lesquels – dont plusieurs centaines d’enfants – sont détenus en Israël contre les principes du droit international.
Ces élues de la République française ont annoncé leur intention de rencontrer leur homologue, Marwan Barghouti, membre du Conseil législatif palestinien, condamné à plusieurs peines de prison à perpétuité par une cour de justice dont il n’a jamais reconnu la légitimité, ainsi que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, défenseur des droits humains, placé en détention administrative depuis le 23 août 2017, sans que ni lui, ni ses défenseurs n’aient pu avoir connaissance des faits qui lui seraient reprochés.
De quoi se sont rendu.e.s coupable ces élu.e.s pour que l’accès à Israël et par conséquent au Territoire palestinien leur soit interdit ? Israël, qui se targue d’être la seule démocratie du Moyen Orient, traque tous ceux qui osent émettre des critiques de sa politique.
Ces élus demandent à Israël de respecter le droit international, que ce soit sur la question des prisonniers politiques palestiniens mais également sur l’occupation et la colonisation de la Palestine, l’annexion de Jérusalem, le blocus de Gaza… et se heurtent donc à l’acharnement d’un gouvernement israélien de droite extrême qui depuis des mois multiplie les lois liberticides tant contre les citoyens israéliens qu’il entend museler, que contre ceux qui, de par le monde, affirment que le peuple palestinien doit voir ses droits nationaux enfin reconnus.
L’AFPS condamne vigoureusement cet acharnement contre les défenseurs des libertés fondamentales que sont ces élu.e.s et les assure de toute sa solidarité. Aucun.e démocrate ne peut accepter de voir ainsi bafouer les valeurs de la démocratie où que ce soit.
Nous n’acceptons pas que des élu.e.s français.es qui ne font rien d’autre que de tenir leur engagement en matière de solidarité internationale soient traité.e.s comme des criminel.le.s. Nous n’imaginons pas que les autorités françaises laissent ainsi insulter la démocratie française.
Il appartient au Président de la République, au gouvernement français, au Président de l’Assemblée nationale, au Président du Sénat et au Président du Parlement européen d’intervenir au plus haut niveau de l’État israélien pour que non seulement la délégation puisse se rendre en Israël et en Palestine dans son intégralité, mais pour qu’elle puisse rencontrer Marwan Barghouti et Salah Hamouri et leur transmettre la solidarité du peuple français.
Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS).

Les propos abjects de Karl Lagerfeld sur les réfugiés en Allemagne.
Karl Lagerfeld, l’homme fort de Chanel qui demeure éternellement caché derrière ses lunettes noires dans une France hostile à tous les masques sur le visage, était très en verve samedi soir dernier, sur le plateau de l’émission « Salut les Terriens ». Une verve qui a révélé une islamophobie éloquente, égratignant son vernis brillant de « Kaiser » de la mode…
Interrogé par Ardisson sur l’actualité politique chez lui, en Allemagne, et notamment sur la percée du parti nationaliste, le très eurosceptique AFD, lors des récentes élections fédérales, ce dernier y est allé de son analyse aux relents nauséabonds, avec son inimitable accent allemand.
Imputant à la chancelière Merkel l’entière responsabilité de la montée en puissance du populisme de l’autre côté du Rhin, Karl Lagerfeld a pointé du doigt l’afflux de réfugiés sur le sol allemand en laissant éclater au grand jour un racisme viscéral qui a, malheureusement, apporté de l’eau au moulin de la fachosphère bien de chez nous…
« Elle (Angela Merkel) n’avait pas besoin de se taper un million en plus (des réfugiés), pour se donner une image charmante, après l’image de marâtre qu’elle s’était donnée dans l’histoire de la crise grecque. C’est un peu ça. Tout à coup, la fille de pasteur ressort », a-t-il fustigé, avant d’enfoncer le clou de manière infâme.
A la question posée par Ardisson, « Est-ce que vous croyez qu’elle l’a fait pour faire excuser son attitude pendant la crise grecque, ou pour montrer que l’Allemagne, par rapport à ce qui s’est passé pendant la Deuxième Guerre mondiale, était finalement un pays accueillant ? », le grand couturier de 84 ans, bien qu’avouant « là, je vais dire une horreur », ne s’est pas pour autant réfréné. Et la sénilité n’est pas une excuse qui peut être invoquée pour l’absoudre de ses propos abjects.
« On ne peut pas, même s’il y a des décennies entre [les deux événements], tuer des millions de juifs pour faire venir des millions de leurs pires ennemis après », a-t-il lancé, avant de s’enfoncer un peu plus en racontant une anecdote hautement inflammable : « Vous savez, on demande aux gens de prendre de jeunes gens [pour les embaucher, NDLR]. Je connais quelqu’un en Allemagne qui a pris un jeune syrien, qui parlait un peu anglais. Au bout de quatre jours, vous savez ce qu’il a dit à la dame ? ‘La meilleure invention de l’Allemagne, c’est l’holocauste’. Il était dans la rue la minute qui suit, je vous le dis tout de suite ».
A ces mots, la fachosphère en ébullition a exulté, au premier rang de laquelle figure l’écrivain Renaud Camus, le théoricien fielleux du « Grand remplacement », félicitant le directeur artistique de la maison Chanel d’avoir soufflé sur les braises de la haine sur la petite lucarne cathodique, en prime time, qui plus est dans une émission à forte audience.
Du côté du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), c’est un autre son de cloche qui a retenti, au vu de l’avalanche de plaintes déposées par des centaines de téléspectateurs.
Le « Kaiser » de la mode a non seulement perdu de sa superbe chez “les Terriens”, mais a aussi lamentablement desservi une industrie qui en a perdu au passage quelques paillettes…

L’Egypte interdit un jouet pour enfant, offensant pour Al-Sissi.
La main de fer du pouvoir égyptien n’a pas fait joujou avec le populaire Tac-Tac. Elle l’a carrément interdit. Si ces deux boules qui s’entrechoquent font fureur auprès des enfants, elles n’ont pas du tout amusé le despote Al-Sissi… Appelé « les boules d’Al-Sissi » par une opinion moqueuse, ce jeu d’adresse a offensé le Maréchal devenu Raïs… par la force. Ni une ni deux, le jouet a disparu des magasins, 41 vendeurs ont été arrêtés, et les directeurs d’école ont reçu l’ordre de le confisquer en classe. Face à cette répression anti-Tac-Tac, de nombreux égyptiens ont répondu du tac au tac en la tournant en dérision. « Coup dur pour les terroristes : les autorités ont arrêté une cellule faisant l’apologie des “boules de Sissi” ». Pas sûr qu’Al-Sissi ait apprécié la plaisanterie.

Qatar : un revenu minimum pour les travailleurs.
Sous la pression internationale, le Qatar vient d’annoncer une série de mesures destinées à améliorer les conditions de vie et de travail des millions de travailleurs étrangers sur son sol. Les syndicats et ONG saluent ces initiatives, tout en se montrant prudents quant à leur application.
« Un accord prometteur ». C’est Amnesty International, la célèbre ONG de défense des droits de l’homme, qui le dit : l’accord conclu entre le Qatar et l’Organisation internationale du travail (OIT), une agence de l’ONU, représente même « une lueur d’espoir » pour les quelque deux millions de travailleurs immigrés qui participent à la construction des infrastructures destinées à accueillir la Coupe du monde de football, en 2022.
Rendu public le 26 octobre dernier, cet accord longtemps attendu témoigne des progrès effectués par le Qatar en matière de droit du travail. Ou, du moins, d’un certain volontarisme, après plusieurs années de polémiques sur la condition des travailleurs immigrés au sein du petit émirat. L’objectif, à terme, est d’aligner le droit local sur les normes internationales et les lignes directrices de l’OIT.
Vers la fin de la « kafala » ?
Dans le viseur des ONG, la fameuse « kafala », ce système de parrainage spécifique au droit musulman, porteur de nombreuses dérives, devrait disparaître. Dans la plupart des pays du Golfe, les travailleurs immigrés sont en effet contraints d’avoir un « parrain », personne physique ou morale, qui décide à leur place s’ils peuvent changer d’emploi ou quitter le territoire national. Une forme d’esclavage moderne, dénoncent les associations de défense des droits de l’homme.
L’accord signé entre Doha et l’OIT prévoit donc la suppression des « restrictions imposées à la possibilité pour les travailleurs migrants de changer d’employeur ou de quitter le pays ». Pour la secrétaire générale de l’International Trade Union Confederation (ITUC), Sharan Burrow, il s’agit là rien de moins que d’une petite « révolution » : le Qatar « donne ainsi le signal du lancement de réformes réelles qui mettront fin à l’esclavage moderne et engageront le pays sur la voie du respect de ses obligations juridiques internationales en matière de droits des travailleurs », se félicite la syndicaliste.
Les observateurs, toutefois, se montrent prudents, et rappellent que ce n’est pas la première fois qu’une telle promesse est lancée, sans que la situation des travailleurs immigrés au Qatar ne change significativement. En décembre dernier, déjà, Doha avait annoncé la fin prochaine du système de parrainage. Pour Amnesty international, « la question de savoir si cet accord changera vraiment la donne trouvera sa réponse les actions que mènera le gouvernement dans un avenir proche ». Si la dynamique est bonne, en somme, il convient d’attendre que des mesures concrètes améliorent le sort des travailleurs migrants, originaires en majeure partie du sous-continent indien.
Le salaire minimum, une « véritable percée »
Des mesres, justement, les autorités qataries en ont annoncé : à l’instar de ce « fonds de soutien et d’assurance », destiné à payer les salaires dus aux travailleurs étrangers, ou encore de l’instauration d’un salaire minimum. Si le montant de ce salaire n’est pas encore précisé, l’annonce a été saluée par les milieux syndicaux, à l’image de Sharan Burroxw, qui a qualifié l’instauration d’un salaire minimum de « véritable percée ». L’ONG Amnesty international a là encore tenu à saluer ces progrès, soulignant qu’il s’agissait d’une demande récurrente de sa part auprès du Qatar.
Déplorant « l’impact humain dévastateur du non-paiement prolongé des salaires par les entreprises qui font faillite », l’ONG salue des mesures « positives » si elles sont réellement appliquées. Car c’est moins l’État qatari que les entreprises privées du bâtiment qui sont responsables, in fine, des mauvais traitements dénoncés depuis plusieurs années.
De fait, le Qatar prend le risque, avec ce train de mesures en faveur des travailleurs immigrés, de contrarier les intérêts des groupes de construction en charge de l’édification des stades et autres équipements sportifs destinés au Mondial de football, entreprises qui profitaient jusqu’alors du laxisme de la législation qatarie. Pour le spécialiste des travailleurs immigrés Nicholas McGeehan, « la grande question reste de savoir si le Qatar démontrera rapidement qu’il est de bonne foi et sérieux dans l’application des réformes » qu’il vient d’annoncer.
De la capacité des autorités à peser sur les entreprises présentes sur leur territoire sans engager la viabilité du Mondial et la livraison finale des équipements dépendra également le sort de ces nouvelles mesures. La situation des travailleurs étrangers au Qatar continuera donc, à n’en pas douter, à être l’objet de toutes les attentions.

Sur Mizane.info, rien de neuf.

Sur des domes et des minarets.fr, voici les titres.

Prières de rue à Clichy : les fakenews des médias et les mensonges du maire Rémi Muzeau.
Grossière manipulation de l’extrême droite à Clichy-la-Garenne. En conflit depuis des mois avec l’Union des Associations Musulmanes de Clichy, privée de sa mosquée par le maire Les Républicains Rémi Muzeau, ce dernier a accusé l’association d’organiser des prêches en arabe affirmant « que cela est totalement interdit en France », et que par ailleurs ces « prêches sont radicaux » et les « sourates qui sont récitées appellent à la violence ». Selon l’édile, des tracts ont été récupérés vendredi 13 octobre appelant au « meurtre des juifs et des mécréants ». L’avocat de l’association musulmane vient d’annoncer le dépôt d’une plainte contre le maire pour diffamation et incitation à la haine raciale.
Aux sources d’une intox.
Rapidement, cette « info » a fait le tour des médias et des réseaux sociaux provoquant un torrent d’appels à la haine et la violence. La journaliste du Figaro Stéphane Kovacs s’est précipitée à publier un article dans lequel, les accusations graves du maire son reprises. Le torchon de l’ultra-droite « Valeurs Actuelles » connu pour ses mensonges et sa propagande islamophobe reprend l’intox. La LICRA se saisit de l’affaire.
Le 13 octobre, des tracts du Mouvement pour le respect et l’adoration du Prophète (Mrap) ont été récupérés après la prière sur les trottoirs », a indiqué l’édile. Sous le sous-titre “Mécréants”, on peut lire notamment : “Vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix (…) Vous les chasserez de leur pays”, précise Le Figaro… “On a récupéré, il y a quinze jours, un document sur le terrain qui disait ‘Tout Juif qui vous tombe sous la main, tuez-le’”, a encore déclaré Rémi Muzeau, à France Soir, prudent sur l’origine du document qui lui a été fourni par un anonyme (quelle source !). “On a, en parallèle, des sourates qui sont dites pendant ces prières de rue en arabe et appellent au meurtre”, a ajouté l’islamophobe Laurence Marchand-Taillade, présidente de l’Observatoire de la laïcité dans le Val d’Oise, sur la chaîne i24 News.
Or, ce MRAP là n’est pas un mouvement musulman existant, c’est un artefact forgé par l’extrême droite à l’époque où le MRAP, le vrai, se battait contre l’islamophobie.
Extrait de Riposte « laïque » du 8 mai 2009 : Les communiqués du Mrap sont toujours une partie de franche rigolade. Cette association, que des mauvaises langues surnomment «Mouvement pour le Respect et l’Allégeance au Prophète», est devenue un groupuscule qui ne sert plus que des intérêts politiciens ou religieux, qui a abandonné depuis longtemps le nécessaire combat antiraciste, ne représente que lui-même et piaille tout seul dans son coin, dans l’indifférence voire dans l’hostilité des habitants de notre pays. »
Les seules références données par Google concernant ce MRAP-là renvoient toutes vers des sites d’extrême droite, qui ont ainsi qualifié le MRAP à l’époque de Mouloud Aounit.
Par ailleurs, le nom même de ce mouvement prouve que les auteurs de ce tract ne sont que des amateurs de la droite extrême puisqu’en Islam, on n’adore point le prophète mais Dieu, l’Unique. Quant aux « sourates qui appellent au meurtre » qui auraient été récitées, le menteur Rémi Muzeau et l’islamophobe Laurence Marchand-Taillade font probablement référence à quelques vidéos de la fachosphère et notamment du dénommé Majid Oukacha, un apostat de l’Islam qui a filmé une prière le 22 septembre dernier. Ensuite, « Aldo Sterone », un des « Youtubeurs » préférés de Fdesouche a repris la vidéo en nous expliquant que les versets récités à Clichy ce jour-là étaient ceux préférés de Daech et des terroristes.
Rappelons que le Coran dans son intégralité se lit dans toutes les mosquées de France et du monde. Il ne s’agit nullement de se justifier, mais précisons aux fachos que cette prière a été filmée le premier jour du mois de Mouharram, premier mois du calendrier lunaire 1439. L’imam comme beaucoup d’autres prennent le soin parfois d’adapter les versets récités lors des différentes prières au contexte.
Lors de cette prière, l’imam a récité les versets 36 et 37 du chapitre « At-Tawba » pendant les deux unités de la prière du Maghreb dont voici le contenu traduit : « (36)Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze [mois], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre(10) d’entre eux sont sacrés: telle est la religion droite. [Durant ces mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. (37) Le report d’un mois sacré à un autre est un surcroît de mécréance. Par là, les mécréants sont égarés: une année, ils le font profane, et une année, ils le font sacré, afin d’ajuster le nombre de mois qu’Allah a fait sacrés. Ainsi rendent-ils profane ce qu’Allah a fait sacré. Leurs méfaits leurs sont enjolivés. Et Allah ne guide pas les gens mécréants.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

88 colons juifs prennent d’assaut les esplanades de la mosquée al-Aqsa
.
Des dizaines de colons israéliens ont pris d’assaut mardi matin les places de la mosquée Al-Aqsa via la porte al-Magharibah sous la protection policière.
.
Israël force une famille de Jérusalem à démolir son magasin à Silwan
.
Un témoignage accablant contre la famille Netanyahu
.
100 000 soldats israéliens transférés au Néguev
.
Heniyah reçoit une délégation suisse pour discuter le sujet de la réconciliation
.
Adoption d’une loi pour consolider le système judiciaire juif
.
L’occupation déploie le « Dôme de fer » au centre de la Palestine occupée
.
Plusieurs palestiniens arrêtés dans une campagne de raids sioniste en Cisjordanie
.
La tension atteint son extrême lorsque l’armée israélienne cible la résistance palestinienne
.
Des palestiniens blessés dans des attaques menées par des colons et des soldats au sud de Naplouse
.
La résistance : les déclarations de Mladenov couvriraient une nouvelle agression sur la bande de Gaza
.
Hamas: les déclarations de Mladenov couvrent les crimes israéliens
.
Qu’est ce qui effraie Israël en cas de nouvelle guerre ?
.
L’occupation prend d’assaut Issawiya et émet des ordres de démolition
.
Des députés européens se rendront en Palestine et rencontreront Barghouthi et Hamouri
.
3 Palestiniens accusés de transferts de fonds vers la bande de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein

Laisser un commentaire