MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 14 Safar 1439.

Flash info du 14 Safar 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
**********************************************

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.com

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Découvrez les incroyables effets des dattes sur votre santé.
La datte est souvent associée à la période de Ramadan. Mais que cache ce petit fruit si délicat ?
Les dattes sont des fruits très riches en énergie et en nutriments. Elles contiennent ainsi de nombreuses vitamines (C, B1, B2…) et des minéraux et oligo-éléments (cuivre, zinc, magnésium, phosphore…).

Et les effets sur la santé ne sont plus à démontrer:
– les dattes aident à traiter la diarrhée.
– elles luttent contre la constipation.
– elles représentent une source de fer très considérable.
– elles favorisent la vision.
– consommées quelques semaines avant, les dattes facilitent l’accouchement et et stimulent les hormones responsables de la production du lait.
– elles sont un remède pour excellent contre la fatigue en stimulant la mémoire et le système nerveux.
– elles assurent une bonne libido à long terme.
– elles réduisent l’hypertension.
– leur pouvoir antioxydant permet d’entretenir le coeur tout en prévenant les risques d’AVC..

Mais ces innombrables bienfaits étaient déjà connus à l’époque de Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) qui incitaient déjà à la consommation de ce fruit extraordinaire.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie. » (Rapporté par Bukhari et Muslim dans son Sahih).
Anas, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Le Messager d’Allah aimait rompre son jeûne en mangeant trois dattes. » (Al-Matâlib al-‘Âliya, Ibn Hadjar).
On trouve dans Al-Mughnî : « Il est recommandé de rompre son jeûne avec des dattes, car le Prophète rompait son jeûne de cette manière en mangeant un nombre impair de dattes. Anas a rapporté qu’il en mangeait un nombre impair. De plus, Allah est Unique et Il aime ce qui est impair. Il est donc recommandé au jeûneur de rompre son jeûne de cette manière. »
Anas ibn Mâlik, qu’Allah soit satisfait de lui, a aussi rapporté : « Le Messager d’Allah avait coutume de rompre son jeûne en mangeant quelques dattes fraîches avant d’accomplir la prière. À défaut de trouver des dattes fraîches, il mangeait des dattes sèches et sinon, il se contentait de boire quelques gorgées d’eau. » [Abou Dawoud, al-Tirmidhî (al-Albânî : sahîh)].
La datte est un fruit miraculeux. Les versets du Noble Coran ne manquent pas de nous le rappeler:
Allah soubhanou wa ta’ala dit:
« Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis [lui:] «Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux: je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain ». (Coran,19/ 25-26).

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journaldumusulman.fr, rien de neuf.

Sur islametinfo.fr, rien de neuf.

Espagne : le parquet espagnol requiert la prison pour 8 dirigeants indépendantistes.
Le parquet espagnol a requis, jeudi, la prison pour huit des 14 membres du gouvernement catalan destitué, qui font l’objet d’une enquête pour rébellion. Quant à l’audition des députés catalans à la Cour suprême de Madrid elle a été reportée.

En Libye les migrants sont piégés dans les camps de rétention financés par l’UE.
Dans le centre de rétention de Tripoli, en Libye, près d’un millier de migrants survivent dans des conditions insalubres. La plupart attendent d’être expulsés vers leur pays d’origine.
C’est désormais la mission confiée par l’Union européenne à la Libye : intercepter en mer les migrants qui tentent de traverser la Méditerranée et organiser leur retour. Une politique migratoire désastreuse selon Médecins sans frontières. L’ONG dénonce les violences subies par les migrants au sein des centres de rétention libyens.

Abdelkader Merah condamné à 20 ans de réclusion criminelle.
Le frère de Mohamed Merah, Abdelkader Merah, a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle. L’homme est reconnu coupable d’association de malfaiteurs terroriste, mais pas de complicité d’assassinats. Il n’est pas démontré qu’il a aidé son frère à se fournir en armes..

Est-ce que la vie des enfants des quartiers de #Gennevilliers vaut moins que celle des autres ?
C’est en tout cas, ce que l’on peut en déduire aux travers des pratiques de «l’APG», une association de prévention spécialisé.
Cette association est mandatée et financée par le département à hauteur d’un million d’euros par an pour intervenir sur des quartiers de Gennevilliers et Asnières-sur-Seine. Cette mission de service public consiste à apporter une aide éducative aux jeunes de 11 à 25 ans et s’inscrit dans le champs de la protection de l’enfance. Ce travail est réalisé par des éducateurs spécialisés qui vont à la rencontre des jeunes sur leur quartier de résidence ou de fréquentation.
Cette association a pour objectif d’aider ces jeunes dans les difficultés qu’ils peuvent rencontrer telles que l’insertion professionnelle, le décrochage scolaire, les conflit familiaux et autres.
Mais leur première mission est de veiller à leur épanouissement et à leur sécurité.
Alors comment expliquer que cette association a envoyé en séjour durant le dernier week-end du moi de juillet pourtant classé rouge par le Ministère des transports, une éducatrice seule, enceinte de 7 mois, accompagner trois jeunes mineures ?
Rassemblement du vendredi 03 novembre 2017 à Gennevilliers au 44-46 rue Louis Castel à 18h.
La loi ne permet pas à une salariée protégée de travailler après 22h. Cette professionnelle aurait pu faire l’objet d’un malaise ou autres et ainsi mettre en danger la vie des jeunes qu’elle accompagnait ainsi que la sienne et celle de son bébé. Et il ne s’agit là que d’un exemple parmi pleins d’autres …
L’association met donc en danger, de part ses pratiques et son management, la vie des enfants les plus défavorisés de Gennevilliers.
Les jeunes accompagnés par cette association ont de part leur situation un comportement particulier qui nécessite une prise en charge adapté et optimal surtout pour des jeunes dit «difficiles».
La population qui habite ces quartiers est essentiellement constituée de français issus de l’immigration et de confession musulmane pour la plus part.
Est-ce que l’on peut imaginer un instant que des enfants habitants dans des villes ou quartiers plus favorisés puissent bénéficier d’une telle considération et les mettre en situation de danger?
L’association « APG » est dirigée par une ancienne élue communiste de la villes de Gennevilliers. Cette ancienne élue municipale à la sécurité et à la prévention et adjointe au maire durant trois mandats, est depuis sa retraite de la politique municipale, présidente de cette association. L’élue actuelle à la sécurité et à la prévention fait également partie du Conseil d’Administration.
De fait, la commune de Gennevilliers et son Maire en qualité de premier magistrat, sont en partie responsable de cette association. Tous ces acteurs (Présidente, membre du CA, élus municipaux, Maire de Gennevilliers) sont tous informés de la situation et des pratiques que dénoncent quelques salariés depuis un an mais ne font rien. Bien au contraire, ils souhaitent que cela ne s’ébruite pas et exercent de fortes pressions sur les éducateurs qui ont osés dénoncer ces pratiques.
Cette situation a été dénoncée par une poignée d’éducateurs que compte cette association, ils ont également depuis un an dénoncé d’autres dysfonctionnements graves qui leurs ont coûtés des démissions, des avertissements et maintenant deux probables licenciements.
C’est parce que nous refusons d’être considérés, nous et nos enfants, comme des citoyens de seconde zone d’une part et que d’autre part nous considérons que le droit doit s’appliquer partout, mais encore d’avantage pour les personnes dites « vulnérables » que nous devons demander des comptes à cette association et à la mairie de Gennevilliers et soutenir les éducateurs qui ont eu le courage de dire STOP.
Nous vous invitons à envoyer des mail à la mairie de Gennevilliers et à soutenir le
Rassemblement du vendredi 03 novembre 2017 à Gennevilliers au 44-46 rue Louis Castel à 18h.
Ne laissons plus personnes nous prendre pour des indigènes qui devraient se satisfaire des miettes qu’on leur donne.
Pour prendre contact et soutenir les éducateurs qui se mobilisent, vous pouvez envoyer un courriel à collectifapg@gmail.com .
Votre frère Ouldgennevilliers.

Un responsable de l’ONG américaine Peace Action remet en cause les méthodes de la “guerre contre le terrorisme”.
Après l’attentat de Manhattan, le directeur des affaires politiques de l’ONG américaine Peace Action déplore les défauts de la stratégie antiterroriste américaine qui, pour lui, se focalise trop sur l’aspect militaire et néglige les racines du problème : pauvreté, manque d’éducation et intolérance religieuse.

Australie: les réfugiés d’un camp d’enfermement privés de leurs droits.
En Australie, la politique migratoire continue d’être critiquée par les militants des droits de l’Homme. Les réfugiés qui arrivent par la mer sont enfermés dans des camps à l’extérieur du pays, privés de leurs droits fondamentaux.

Drame des Rohyingas : le silence méprisant de Aung San Suu Kyi.
La dirigeante birmane continue de louvoyer sur la tragédie qui a conduit à l’exil de plus de 500 000 membres de la minorité musulmane. Un silence qui en dit long sur sa complicité avec la junte militaire qui massacre sa propre population.

Palestine : Le Hamas cède à l”Autorité palestinienne le contrôle des frontières de Gaza.
Le mouvement Hamas, au pouvoir depuis une décennie à Gaza, a cédé mercredi à l”Autorité palestinienne le contrôle des points de passage vers l”Egypte et Israël, un test majeur pour la mise en oeuvre de l”accord de réconciliation interpalestinienne.
Derrière cette nouvelle mesure, le putschiste égyptien Al Sissi principal allié d’Israël dans la région.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Abdelkader Merah condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Le Canada annonce l’accueil d’un million de migrants d’ici 2020.

Après l’attentat de Manhattan, Donald Trump en profite pour criminaliser l’immigration.

Partie soutenir Daesh en Syrie, une Française veut rapatrier ses enfants.

Sur oumma.com, voici les titres.

JK Rowling, la justicière du net contre l’islamophobie.
Sacrée « reine de Twitter » pour ses posts incisifs, JK Rowling, la célèbre créatrice de Harry Potter, n’aime pas l’islamophobie primaire d’où qu’elle vienne… Scott Presler, un twittos américain hargneux, fervent partisan de Trump, l’a appris à ses dépens.

Algérie : pagaille lors des inscriptions au test de français à l’Institut français d’Alger.

« Si violer est un art, donnez à Polanski tous les Césars ! ».
Si, à Hollywood, les tapis rouges ont perdu de leur lustre depuis que le scandale Weinstein les a souillés de ses turpitudes, à Paris, un tapis rouge, éclatant d’indécence, a été déroulé lundi 30 octobre sous les pieds d’un réalisateur franco-polonais adulé par le Tout-Paris artistico-politico-mondain, au point de fermer les yeux sur sa face obscure de prédateur sexuel. Proprement effarant !
L’ octogénaire Roman Polanski, l’intouchable cinéaste à qui la France et ses directeurs de conscience du parisianisme, toujours les mêmes, ont décerné la palme d’or de l’impunité sur laquelle ni le temps, ni les cinq accusations de « viol sur mineurs » n’ont de prise, a été mis à l’honneur par la Cinémathèque française, dans le cadre d’une rétrospective de son oeuvre… à donner la nausée.
« Si violer est un art, donnez à Polanski tous les Césars ! », ont scandé, lundi soir, la centaine de militantes féministes en colère qui se sont rassemblées sous les fenêtres de la Cinémathèque, à l’appel de Osez le féminisme, du Collectif féministe contre le viol et de la Barbe.
Comment en effet ne pas être révulsé par ce deux poids deux mesures criant, si typiquement français, qui encense un fugitif précédé par sa réputation sulfureuse depuis 40 ans – Polanski a déserté les Etats-Unis et tenté d’échapper au glaive de la justice américaine pour avoir « drogué, puis violé une adolescente en 1977 » – alors même que l’affaire Weinstein n’en finit pas de produire des secousses sismiques de très forte magnitude d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique ?
Les jours se suivent et sont riches en révélations sordides, les noms de stars américaines (Dustin Hoffman, Kevin Spacey…) ou encore du ministre britannique démissionnaire, Michael Fallon, s’égrenant dans la presse, tous étant rattrapés par leurs frasques sexuelles, tandis que les nombreuses victimes, qu’elles soient connues ou inconnues, françaises ou non, brisent l’omerta ambiante avec frénésie.
Dans ce grand déballage sur les abus sexuels de tous ordres, comment ne pas être révolté devant l’incroyable indulgence dont fait preuve la France des Lumières, cette incorrigible donneuse de leçons à l’indignation très sélective, envers Roman Polanski, mais aussi envers DSK, lequel, en mai 2013, gravissait les plus célèbres marches du monde, celles de Cannes ?

Palestine : Deux associations israéliennes témoignent contre les violences de leur Etat sur les mineurs palestiniens.
B’Tselem et Hamoked, deux associations israéliennes des droits de l’Homme viennent de rédiger un rapport dénonçant les conditions d’arrestation, d’interrogatoire, de “jugement”, et de détention des adolescents de Jérusalem Est par l’Etat d’Israël.
Intitulé “Sans défense : la détention des adolescents palestiniens à Jérusalem Est”, le rapport décrit ce que nous savons déjà mais que la dite “communauté internationale” se refuse à sanctionner : les violations quotidiennes des droits de l’homme, du droit international, des droits des enfants et des propres lois israéliennes quand il s’agit de mineurs juifs israéliens.
Ces faits :
adolescents palestiniens tirés de leur lit au milieu de la nuit, menottés, puis contraints à une longue attente avant que ne débute leur interrogatoire interminable alors qu’ils sont fatigués et cassés
empêchés de parler avec un avocat ou leurs parents, non informés de la possibilité de garder le silence, menacés, agressés physiquement ou verbalement
détenus dans des conditions très dures, coupés totalement de leur famille, elle même la plupart du temps non informée de ce qui arrive à leur enfant,
contraints de signer des aveux, le plus souvent de jets de pierre, souvent faux, écrits dans une langue qu’ils ne comprennent pas et qui sont alors utilisés comme base de leur mise en accusation.
jugés par des tribunaux où les juges prolongent pratiquement automatiquement la détention provisoire des garçons, même dans les cas d’arrestation injustifiée, y compris quand ces jeunes se plaignent d’avoir été brutalisés ou torturés. Dans certains cas, les mandats d’arrêt étaient déjà prêts, mais toutes les arrestations ont été rétroactivement approuvées par les tribunaux, qui ont par ailleurs répétitivement ratifié la détention provisoire des mineurs après l’arrestation initiale (injustifiée), y compris après la fin de l’interrogatoire,
se retrouvent dans les 50 témoignages recueillis par B’Tselem et HaMoked auprès des adolescents de Jérusalem Est arrêtés et interrogés entre mai 2015 et octobre 2016.
Les deux ONG israéliennes soulignent que selon le droit israélien
1) les mineurs ne peuvent être arrêtés que dans de rares exceptions et, même alors, pour une période aussi courte que possible.
2) On ne peut utiliser des contraintes sur des mineurs que dans des cas exceptionnels et sur une durée aussi courte que possible. Alors que les témoignages recueillis montrent que dans 81 % des cas, les mineurs palestiniens ont été menottés avant d’être placés dans le véhicule qui les transportait vers l’interrogatoire. Soixante dix pour cent des garçons ont été maintenus sous contrainte pendant les séances d’interrogatoire, parfois menottés et entravés.
3) Le droit israélien interdit d’interroger des mineurs pendant la nuit, à quelques exceptions spécifiques près. Pourtant, un quart des garçons a dit avoir été interrogé de nuit. Par ailleurs, 91 % des garçons arrêtés chez eux l’ont été de nuit, alors que la plupart dormaient déjà. Ils sont arrivés à l’interrogatoire fatigués et effrayés après une nuit sans sommeil.
4) Les droits accordés aux mineurs (notamment la présence d’un avocat et des parents) ont été consacrés par la loi pour les aider à se protéger et atténuer l’immense déséquilibre de pouvoir entre eux et les interrogateurs”, sont niés aux enfants palestiniens. Ceux-ci sont laissés seuls face à des “interrogateurs” qui ont la possibilité de les maltraiter physiquement et émotionnellement, sachant que leurs supérieurs ne considèrent rien d’interdit dans leur conduite, qu’en fait ils les soutiennent et qu’aucune action ne sera entamée contre eux.
Policiers, gardiens de prison et interrogateurs peuvent librement continuer à faire du mal aux mineurs, est-il noté dans le rapport.
Les menaces, privations de nourriture ou de boisson, ainsi que de toilettes sont monnaie courante.
5) La loi stipule que les mineurs doivent être détenus dans des conditions appropriées à leur âge, ce qui comporte une nourriture suffisante, des soins de santé, un accès à l’éducation, la visite de travailleurs sociaux et de membres de la famille et la possibilité de téléphoner à leur famille. Mais pour les mineurs palestiniens indique le rapport “nous sommes à des années lumière de ces dispositions et les enfants détenus ne peuvent conserver leur dignité.
La fourniture d’articles de toilette est incomplète et irrégulière. Aucun des garçons n’a reçu de vêtements de rechange.
“Cet aspect de la vie à Jérusalem Est ne peut être séparé de l’ensemble de la politique israélienne dans la ville”, commente en conclusion le rapport.
“En 1967, Israël a illégalement annexé environ 7.000 hectares de terre – c’est-à-dire quelques 600 hectares, ainsi qu’une partie ou la totalité de la terre qui appartenait à 28 villages et villes voisines. Pourtant, il a toujours traité les gens qui vivaient sur cette terre comme indésirables et les autorités de l’État et leurs agents ne les ont jamais regardés comme ayant des droits égaux.
Toutes les autorités israéliennes en place à Jérusalem Est suivent une politique qui vise à inciter les résidents palestiniens à quitter la ville. C’est pourquoi de stricts interdits sévissent sur la construction d’habitations et les résidents de Jérusalem Est sont obligés de vivre les uns sur les autres ou – en l’absence de tout autre alternative – se risquent à construire sans permis et vivent alors dans la peur d’une démolition. C’est pourquoi sont mises en place des politiques empêchant le regroupement familial, interdisant aux résidents de Jérusalem Est qui ont épousé des résidents d’ailleurs en Cisjordanie ou de la Bande de Gaza de vivre avec leur conjoint dans la ville. C’est pourquoi est pratiquée une discrimination institutionnelle systémique dans le financement municipal et étatique, ce qui fait que les résidents de Jérusalem Est souffrent de la mauvaise qualité des infrastructures et d’un déficit chronique de services publics.
Il n’y a pas de justification possible aux mesures extrêmes que cette application de la loi utilise contre les mineurs de Jérusalem Est. La réalité décrite dans ce rapport fait partie des fondements du contrôle exercé par Israël sur la population palestinienne de Jérusalem Est. ”

Sur Mizane.info, rien de neuf.

Sur des domes et des minarets.fr, rien de neuf.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

###################################

####### Aujourd’hui en Palestine #######

###################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Le Royaume-Uni veut reconsidérer la désignation du Hamas comme « groupe terroriste »
.
La Chambre des Lords du Royaume-Uni a débattu si le Hamas devrait rester sous la désignation d’organisation terroriste ou non. Plusieurs personnalités ont appelé à ce que la question soit reconsidérée.
plus
.
Balfour : Le Hamas appelle à un comité international pour obliger les excuses du Royaume-Uni
.
Les fausses alertes roquettes sèment la panique en Israël
.
Un militant des droits de l’homme arrêté près de la mosquée Ibrahimi
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent deux citoyens, dont un ex-prisonnier
.
« Le Making-of de la déclaration Balfour », une étude publiée par le centre de Retour
.
Défense civile: Quel est le rôle de la Croix-Rouge face au dernier crime d’Israël?
.
L’Armée de l’air israélienne se prépare pour la plus grande manœuvre aérienne internationale
.
Al-Hamdallah: le gouvernement commence son travail dans le passage de Rafah cette mi-novembre
.
La Jordanie refuse le retour de l’ambassadrice de l’occupation
.
Arrouri et Challah confirment l’unité de la résistance face à l’ennemi occupant
.
7 Palestiniens arrêtés à Hébron et Jénine
.
Haniyeh: Le Hamas a rempli tous ses engagements envers la réconciliation
.
Intrusion de colons juifs au tombeau de Youssef : 2 Palestiniens blessés par l’armée israélienne
.
L’occupation refuse l’entrée d’un employé d’Amnesty International en Cisjordanie occupée
.
Arouri et Nasrallah confirment leur solidarité face aux agressions sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
 

LES TAGS
 

///////////////////////////////////////////////////

#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams

Laisser un commentaire