MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 4 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Maroc : Le roi Mohammed 6 s’oppose à Donald Trump et soutient Mahmoud Abbas.

La question du transfert de l’ambassade des Etats-Unis vers Jérusalem est de taille. Le roi du Maroc, Mohammed 6, a indiqué sa désapprobation et précisé son soutien à Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne.

Donald Trump joue avec la paix.

Le roi Mohammed 6 est contre l’initiative de Donald Trump promise lors de sa campagne présidentielle. Les conséquences seraient néfastes pour la paix et la sécurité dans la région ainsi que dans le monde entier, a précisé le monarque marocain. Il a également ajouté qu’étant à la présidence du « Comité Al Qods », la défense de la ville sainte et de ses habitants est l’un de ses engagements. De plus, Mohammed 6 est prêt à coordonner – aux côtés de l’Autorité palestinienne, des pays arabes, des pays musulmans et des autres partenaires – des moyens juridiques, politiques et diplomatiques pour protéger Jérusalem-Est.

Alors que la colonisation à Jérusalem-Est continue justement malgré son illégalité, comment Donald Trump répondra-t-il à cette mise en garde marocaine ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Des chirurgiens français dans la bande de Gaza pour opérer des enfants.

Des chirurgiens français se sont rendus en Palestine, dans la bande de Gaza sous blocus, afin d’opérer des enfants.

Sponsorisés par le Palestine Children’s Relief Fund.

Loin de Paris, Pauline Nicol et Quentin Qassemyar ont ainsi fait face à des cas très spécifiques nécessitant des interventions importantes. Ils ont eu à traiter des blessures, des tumeurs et des malformations. Se rendant bénévolement dans la bande de Gaza, ils ont été sponsorisés par le Palestine Children’s Relief Fund, ONG américaine qui se consacre aux blessures de guerre des enfants. Les deux chirurgiens ont réalisé de la microchirurgie réparatrice de la face pour des enfants notamment à l’hôpital Al-Shifa et malgré les coupures de courant dans le bloc opératoire. Dans la bande de Gaza, le manque d’accès aux soins en raison du blocus cause des dégâts considérables sur le plan de la santé.

Seuls 29 enfants ont pu être traités. Malheureusement, nombreux sont encore ceux nécessitant des chirurgies.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : Attentat : Il pense repartir au Maroc après avoir vécu 42 ans au Québec.

« On n’a jamais pensé que ça pourrait arriver » dit Mohammed Oudghiri, membre du Conseil Administratif du Centre islamique culturel de Québec où a eu lieu l’attentat.

Après 42 ans au Québec, il pense retourner vivre au Maroc .

Après l’attentat contre la mosquée au Québec, les vidéos émouvantes se multiplient. C’est notamment le cas avec Mohammed Oudghiri. Après avoir vécu 42 ans sur le territoire québécois où sont aussi nés ses enfants et petits-enfants, il pense repartir vivre au Maroc. « On a construit ici » , dit-il. « C’est malheureux. Quand tu restes ici 42 ans c’est que tu as choisi une place pour vivre et mourir » , a-t-il ajouté. Au Maroc, il indique qu’il ne risquera pas sa vie car aujourd’hui, il y a au Québec de moins en moins de sécurité. Voici ci-dessous la vidéo en question.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les ressortissants américains bientôt aussi interdits de territoire irakien.

Après l’Iran, au tour de l’Irak, que les Etats-Unis ont envahi en 2003, de jouer la carte de la réciprocité. Les Américains bientôt persona non grata également.

Oeil pour oeil, dent pour dent…

Devant le décret anti-immigration qui affecte les ressortissants iraniens, irakiens, libyens, syriens, somaliens, yéménites et soudanais, le Parlement irakien a voté pour une mesure de réciprocité. Les Américains ne pourront plus se rendre en Irak. A une large majorité, les parlementaires demandent donc au gouvernement et au ministère des Affaires étrangères d’adopter la même réglementation signée par Donald Trump mais à l’égard des citoyens américains uniquement. Cependant, des soldats américains sont présents en Irak alors que se passera-t-il les concernant ? Les autres pays concernés par le Muslim Ban vont-ils également réagir comme l’Iran et l’Irak l’ont fait ?

Quant aux autres pays musulmans non affectés par le décret, peuvent-ils exprimer concrètement leur mécontentement par des actes forts ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le FN imagine fièrement le même décret anti-immigration en France.

Le maire FN de la ville de Hénin-Beaumont a lancé un « Et pourquoi pas en France ? » en parlant du décret anti-immigration en cours aux Etats-Unis.

Le FN en plein mauvais rêve américain.

Tandis que Jean-Marc Ayrault demande l’annulation du décret signé par Donald Trump, du côté du FN on préfère montrer de l’enthousiasme sur la création d’un texte similaire en France. Le maire d’Henin-Beaumont verrait bien les mêmes restrictions sur l’immigration être mises en place là où « Liberté, Egalité, Fraternité » est la devise. Il a déclaré : « C’est vrai que les Etats-Unis sont une cible également pour les jihadistes donc si Trump souhaite se protéger en interdisant la venue sur son territoire de ces personnes, c’est sa liberté. Après, c’est malheureux pour ceux qui n’ont rien à voir avec cela » . Même le maire de Béziers, également du FN, a jugé que la politique d’immigration du président américain était courageuse.

Un autre Muslim Ban en France en 2017 ? Encore faut-il donc que la candidate soit élue présidente.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Barack Obama critique le décret anti-immigration de Donald Trump.

Barack Obama a quitté la Maison Blanche le 20 janvier mais il ne reste pas silencieux face aux premiers agissements de Donald Trump. Le décret anti-immigration suscite ses critiques.

Les valeurs américaines sont en jeu.

Ainsi l’ancien président des Etats-Unis sort déjà de son silence pour donner son avis sur le Muslim Ban voulu par Donald Trump. Il a notamment indiqué : « Le fait que des citoyens exercent leur droit constitutionnel d’assemblée, de mobilisation et de se faire entendre par leurs élus correspond exactement à ce que nous voulons voir lorsque les valeurs américaines sont en jeu » . En effet, la mobilisation ne s’essouffle pas puisque même dans les aéroports des personnes se regroupent pour dénoncer la politique menée par Donald Trump. Pour sa part, Donald Trump continue de justifier son décret par le fait que des personnes dangereuses pourraient venir d’Irak, d’Iran, de Syrie, de Libye, de Somalie, du Soudan et du Yémen.

Jusqu’à quand ce véritable bras de fer va-t-il durer ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : Attentat : Le suspect marocain Mohamed Belkhadir était en réalité un héros.

Présenté comme suspect dans un premier temps, Mohamed Belkhadir était en fait un héros selon des témoignages. Le jeune étudiant d’origine marocaine, un habitué du Centre culturel islamique de Québec, a rapidement était blanchi. Mohamed Belkhadir a bel et bien était interpellé mais la police s’est aperçu par la suite qu’il s’agissait d’une méprise.

Immédiatement après les coups de feu, Mohammed Belkhadir a contacté les services d’urgence. Il était en train de porter secours aux victimes de l’attentat contre la mosquée de Québec lorsque dans la confusion il a été associé à tort au terroriste.

« J’étais dehors à faire le déneigement de l’escalier. J’ai entendu les coups de feu et j’ai hésité, mais je suis rentré prudemment. C’est un réflexe. On ne peut laisser des gens qui ont besoin d’aide. J’ai voulu donner des soins médicaux à un ami avec mon manteau. J’ai vu qu’il respirait encore et je voulais qu’il reste chaud » rapporte Mohamed Belkhadir à la presse canadienne.

A ce moment précis, Mohamed aperçoit la silhouette d’un homme armé. « Je ne savais pas que c’était un policier, je croyais que c’était quelqu’un qui revenait pour tirer » raconte le jeune homme qui décide de fuir à l’extérieur.

La police le voit fuir et pense donc que c’est un suspect. Mohamed Belkhadir est alors arrêté et gardé sous haute surveillance toute la nuit. Il sera relâché le lendemain.

La Sûreté du Québec a confirmé que l’étudiant marocain n’était plus considéré comme un suspect dans la fusillade. Mohamed Belkhadir est désormais placé sous le statut de témoin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Texas : un million de dollars pour la mosquée Victoria, ravagée par les flammes.

Le Centre islamique de Victoria, dans le Texas, a été ravagé par les flammes dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 janvier. La mosquée, qui avait été cambriolée une semaine plus tôt et vandalisée quelques années plus tôt, avait été ouverte en 2000.

Plus de 960 000 dollars (890 000 €) ont été collectés sur la plateforme GoFundMe en trois jours pour la reconstruction du lieu de culte, que ses gestionnaires pensent pouvoir commencer dans les prochains jours grâce à la vague de solidarité.

Plus de 20 000 personnes ont répondu à l’appel aux dons, qui a suscité une forte attention médiatique en pleine controverse autour du décret discriminatoire signé par Donald Trump vendredi 27 janvier. Les causes de l’incendie sont encore inconnues à ce stade.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Angleterre : Sadiq Khan, le maire de Londres, appelle à annuler la visite d’Etat de Trump au Royaume-Uni.

On le savait, la démagogie de caniveau et les violents coups de boutoir de Donald Trump, le candidat républicain d’hier qui se rêvait un grand destin, n’étaient pas la tasse de thé de Sadiq Khan, le maire de Londres. Mais le décret sur l’immigration, honteusement anti-musulmans, qui porte son sceau de président fraîchement intronisé et franchit un nouveau palier dans l’abjection, lui inspire aujourd’hui la plus grande répugnance.

La voix de l’édile dont l’islamité avait été raillée par le nouvel homme fort de Washington, à coup de sarcasmes « trumpiens » pur jus, s’élève au-dessus de la clameur d’indignation qui monte un peu partout, aux Etats-Unis comme au Royaume-Uni, pour dire haut et fort combien lui fait horreur ce racisme d’Etat « cruel et offensant » qui risque fort de se briser sur les récifs de l’anticonstitutionnalité.

Loin d’user de la langue de bois lénifiante ou de se retrancher derrière le paravent de son devoir de réserve, Sadiq Khan laisse au contraire éclater son vif mécontentement et tape du poing sur la table en appelant à annuler la prochaine visite d’Etat de Donald Trump à Buckingham Palace et au 10 downing Street. A l’unisson de 1,5 million de ses concitoyens qui ont signé la pétition exhortant Theresa May à revenir instamment sur sa décision, il hausse le ton pour que la deuxième femme Premier ministre après Margaret Thatcher entende la colère qui gronde dans tout le royaume, sauf à vouloir déshonorer la couronne britannique.

Interrogé par une journaliste, le premier magistrat de l’une des capitales européennes les plus rayonnantes, place forte de la finance islamique en Occident, n’a pas tourné autour du pot (voir vidéo ci-dessous dans sa version originale ) :

« La visite d’Etat de Donald Trump au Royaume-Uni ne devrait pas avoir lieu. Je serais épouvanté que notre Premier ministre, Theresa May, consente à le recevoir sur notre territoire national. Ma position est très claire : aussi longtemps que l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis, cruelle et honteuse, frappera des populations musulmanes respectueuses des lois et pacifiques, en raison de leur appartenance religieuse et de leur pays d’origine, majoritairement musulman, nous ne devrions pas dérouler le tapis rouge pour le président américain.
Nous sommes souvent en désaccord avec les différents chefs de gouvernement d’autres pays. Mais quand il s’agit d’un allié proche, avec lequel on entretient une relation privilégiée, qui conduit une politique aussi offensante, cruelle et honteuse, alors on se doit de le dire et de le condamner.

Isis, Daesh affirment que les valeurs occidentales sont incompatibles avec l’islam, que l’on ne peut pas être à la fois occidental et musulman. Mais nous savons pertinemment qu’il y a des occidentaux, dont je fais partie, qui sont tout à la fois fiers d’être occidentaux et musulmans, et de pratiquer leur foi. Il y a des milliers d’Américains qui se disent fiers d’être américains et musulmans. Il y a aussi des millions de gens de par le monde qui sont fiers d’être musulmans, qui aiment l’Amérique et sont désireux de la découvrir et d’y séjourner. Trump, involontairement peut-être, fait le jeu d’Isis et Daesh et alimente ce préjugé. Le mauvais message qu’il envoie en fermant les frontières aux ressortissants de sept pays musulmans se résume ainsi : vous ne pouvez pas être un musulman pieux et pratiquant, aimer l’Amérique et vouloir la visiter ».

S’il y a peu encore, Sadiq Khan, propulsé aux plus hautes destinées municipales, aurait volontiers accueilli sur ses terres le populiste américain à seule fin de faire la leçon à cet « ignorant », selon ses propres termes, il serait plus enclin à présent à lui faire subir le même sort outrageant qu’il veut réserver aux ressortissants ostracisés de sept pays musulmans blacklistés : lui barrer l’accès, voire le bouter hors du royaume de Sa Gracieuse Majesté.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Yémen : Nawar, 8 ans, assassinée de plusieurs balles par les forces spéciales américaines.

Une soixantaine de personnes ont été tuées ce weekend dans un raid des forces spéciales américaines sur la province de Baïda au centre du Yémen. Le raid meurtrier visait selon les États-Unis, des membres de l’organisation Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA). Soixante victimes dont 8 femmes et 8 enfants, parmi eux, une citoyenne américaine : Nawar âgée de 8 ans seulement est la fille d’un ancien responsable de l’organisation AQPA, Anwar Al-Awlaki, lui-même tué par un drone américain en 2011.

Le site middle east monitor rapporte ce lundi le témoignage de l’oncle de la petit fille. Cet ancien ministre de l’environnement de son pays, rapporte que « Nawar a été touchée plusieurs fois par balle, avec une balle qui a percé son cou. Elle a saigné pendant deux heures car il n’était pas possible de lui donner des soins médicaux. Nawar a toujours eu une personnalité et un esprit plus mûr que son âge, elle rassurait sa mère alors qu’elle perdait son sang : « ne pleure pas maman, je vais bien, je vais bien »…

Son oncle poursuit : « Ensuite l’appel à la prière de l’aube est venu, et son âme a quitté son petit corps ».

Ce raid marque le début du mandat de Donald Trump, qui sera sans doute plus sanguinaire que celui d’Obama en matière d’assassinats de musulmans. Des exécutions qui interviennent quelques heures après la signature par Trump du décret interdisant l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays musulmans dont le Yémen.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Une palestinienne mineure condamnée à 18 mois de prison
.
Israël veut renforcer les liens entre les colonies sauvages de Cisjordanie
.
Report du vote de la Knesset sur la « légalisation de la colonisation »
.
Tubas: Sit-in au camp de Fara’a contre les politiques de l’UNRWA
.
Les services de l’Autorité Palestinienne en Cisjordanie arrêtent cinq citoyens
.
Ouverture du passage de Rafah pour la quatrième journée consécutive
.
Libération du mineur blessé Oussama Zaidat
.
Takruri: Nous cherchons à mobiliser les érudits musulmans pour soutenir la Palestine
.
Barhoum condamne l’acharnement de l’AP contre le Hamas et le Djihad
.
Deux Palestiniens arrêtés sur deux barrages près de Salfit
.
Nouveau tunnel dans la zone des palais omeyyades au sud d’Al-Aqsa
.
Un prisonnier jérusalémite condamné à la perpétuité et 20 ans de prison
.
Fermeture de la porte de l’entrée du village d’Azzoun
.
Des colons agressent un palestinien à l’ouest de Jénine
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne déjoue une attaque au couteau à Jénine, selon la radio israélienne
.
La prison de Nafha sous haute tension
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire