MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 20 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 20 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Être productif grâce aux grands noms de notre histoire.

Notre histoire est jalonnée de grands hommes et de grandes femmes qui ont contribué à faire briller l’Islam, l’exemple de leur engagement pour Allah soubhanou wa Ta’ala peut nous aider dans notre quotidien. Le musulman doit porter un regard sur son passé pour agir de manière efficace au présent. Nous allons observer cela à travers trois exemples caractéristiques de notre histoire.

Saladin, la sagesse incarnée en homme.

Saladin (1138 -­1193), de son vrai nom, Salaheddine Youssouf al Ayyoubi est généralement connu des musulmans pour ses exploits lors des Croisades au XIIème siècle, et plus précisément au sujet de la conquête de Jérusalem. Mais si Saladin fut un chef charismatique à son époque, c’est aussi parce qu’il était empreint de nombreuses valeurs issues de l’Islam.

Nous savons par exemple, que Saladin aimait particulièrement la lecture des hadiths, il n’hésitait pas à réunir des savants chouyoukh) pour en discuter et en apprendre davantage. En outre, ce dernier appréciait aussi leur récitation avant les combats sur le champ de bataille.

Très attaché au Coran, on rapporte qu’il prenait soin de le lire et le méditer régulièrement, notamment durant la nuit. Saladin était, en outre, convaincu que les excès de biens matériels dans la vie nuisait au musulman. Dès lors, il s’astreignait à vivre de manière modeste, alors que son statut de sultan lui permettait d’obtenir tous les biens de cette dounia.

Cet engagement l’accompagna jusqu’à son lit mortuaire où Saladin exigea qu’on lui récite le Livre Saint pour accompagner son départ vers l’Akhira (Au-delà).

Soliman le Magnifique, l’éclat ottoman au service d’Allah SoubhanaHou wa Ta’ala.

Soliman le Magnifique (1494 – ­1566) fut sultan de l’Empire Ottoman à son apogée au début du XVIème siècle.

Son œuvre se traduisit par la conquête de territoires en Europe de l’Est (Belgrade, siège de Vienne), l’embellissement de la capitale Istanbul (grâce au célèbre architecte Sinan dont les historiens attribuent plus de 300 réalisations), ou encore la promotion des sciences.

Soliman règne sur trois continents : l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Cet homme est reconnu par ses contemporains comme étant particulièrement ascète, il est très attaché à la moralité et aux mœurs convenables. De plus, Soliman est particulièrement doué pour la politique. A 15 ans, il fut nommé gouverneur de province et reçut une éducation de haut rang. Polyglotte, il maîtrise le turc, l’arabe et le persan.

Pour preuve de son engagement envers Allah SoubhanaHou wa Ta’ala, il commande à son architecte la célèbre Mosquée Süleymaniye (1550) qui abrite notamment une école coranique, un hospice et un lieu d’accueil pour les voyageurs.

L’émir Abdelkader, résister pour Allah.

Abdelkader (1808­ – 1883) est célèbre pour sa résistance face au colonisateur français en Algérie entre 1830 et 1847.

Si l’émir parvient à résister à la tête de tribus musulmanes face à la plus grande puissance militaire de l’époque, c’est parce qu’il est animé par une foi en Allah inébranlable qui l’accompagne dans ses victoires et ses défaites.

Son secrétaire attitré Mohamed Ben Ruila, nous offre une description de l’homme: « Abdelkader n’aime pas le monde. Il s’en éloigne le plus qu’il lui est permis de le faire. Il se nourrit très sobrement, toujours simplement vêtu. Il n’aime qu’à prier Dieu et qu’à jeûner afin de s’absoudre de tout péché. Il craint Dieu, il est poli avec tout le monde, il est noble et ne veut pas le faire paraître. Il est très honnête et ne veut jamais rien prendre sur son compte dans le trésor public. Il rend la justice au plus humble des musulmans, sa justice est à la fois douce et rigoureuse. »[1].

Allah, nous interroge sur notre passé.

« Nous n’avons jamais envoyé avant toi, comme prophètes, que des hommes pris parmi les habitants des cités et auxquels Nous transmettions Nos révélations. Que ne parcourent-ils la Terre pour voir quel a été le sort final de leurs prédécesseurs? Certes, la demeure de la vie future est d’une valeur autrement plus estimable pour ceux qui craignent le Seigneur. Le comprendrez-vous donc jamais? […] Il y a, à coup sûr, un enseignement dans l’histoire des prophètes pour les hommes doués d’intelligence. Ce Livre n’est point un récit inventé de toutes pièces, mais il est une confirmation des Écritures antérieures, un exposé détaillé de toute chose, une bonne direction et une grâce pour ceux qui croient en leur Seigneur. » [Coran, 12:109 et 12:111]

Regarder notre histoire est donc nécessaire pour comprendre les conséquences de notre succès ou de nos erreurs. Le musulman doit avoir conscience de son passé pour être efficace au présent et ainsi mettre son engagement en perspective. L’histoire permet de concevoir l’Islam dans sa dimension diachronique. La vie du croyant s’imbrique dans l’histoire de la Oumma et des grands hommes qui y ont contribué.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La gravité des relations hors mariage.

La « zinâ » a hélas pris une place non négligeable au sein de la Oumma. Ce terme arabe qui désigne aussi bien la fornication que l’adultère est strictement interdit en Islam car considéré comme un péché capital.

Allah Subhana wa ta’ala dit à ce sujet : « Ne vous approchez pas de la fornication. C’est une abomination et une voie pleine d’embûches ». (Verset 32 / Sourate 17).
Pourtant nos jeunes ont pris pour habitude d’avoir une ou un petit(e) ami(e) et s’adonnent à la fornication comme si cela était une évidence voire une obligation faisant d’eux des gens modernes en phase avec leur temps. Une soi-disant norme qui pousse au péché mais dont beaucoup s’accommode estimant que c’est l’époque qui exige de vivre ainsi.

Des musulmans pratiquants adultes et adolescents trouvent aujourd’hui normal de forniquer en oubliant leurs obligations de musulmans.
Lorsque nous parlons de fornication, il ne s’agit pas seulement de l’acte en tant que tel mais aussi les regards, les paroles et tous les gestes qui conduiront à commettre un péché comme l’a dit le Messager d’Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) : « Ô Ali ! Ne fais pas suivre le premier regard par un autre, car seul le premier t’est permis ». (Ahmad, Abou Daoud et At-Tirmidhi).
« Allah a décrété pour chaque être humain sa part de fornication qu’il atteindra sans pouvoir s’y soustraire. La fornication de l’œil est le regard. Celle de la langue est la parole. Celle des pieds et des pas qui l’y mène. Celle de la main est le toucher. L’âme espère et désire, et le sexe vient confirmer tout cela ou l’infirmer .» (Abu Hurayrah).

Beaucoup de musulmans n’ont malheureusement pas conscience de la gravité de leurs péchés alors qu’il suffit de se référer aux nombreux Hadith traitant du sujet : « Celui qui fornique n’est pas croyant au moment où il commet la zinâ … » (Sahîh Boukhâri et Mouslim).
« Lorsque le serviteur commet la zinâ, la foi sort de lui et se transforme en une sorte de nuage qui couvre sa tête … » (Sounan Abî Dâoûd – Authentifié par Al Albâni).

Si Allah interdit les relations sexuelles hors mariage c’est pour plusieurs raisons, la « zinâ » fait disparaître la pudeur et porte atteinte à la dignité humaine et met en danger la sauvegarde de la pureté des relations filiales.
Et plus tôt nos jeunes s’y adonnent plus y leur sera difficile d’y mettre un terme aussi bien les jeunes filles que les jeunes hommes. Ces derniers ont souvent tendance à imaginer que cette obligation religieuse ne s’applique qu’aux filles ce qui est bien sûr totalement faux. Ces deux versets du Saint Livre nous le prouvent:
« Les deux d’entre vous qui l’ont commise [la fornication], sévissez contre eux. S’ils se repentent ensuite et se réforment, alors laissez-les en paix. Allah demeure Accueillant au repentir et Miséricordieux . » [Sourate 4, An-Nissa (Les femmes), verset 16].
« Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication – car quiconque fait cela encourra une punition » [Sourate 25, Al-Furqane (Le discernement), verset 68].

Les jeunes hommes ont pris l’habitude de profiter de la crédulité des jeunes filles sortant avec elles et exigeant d’elles les pires choses, sans pour autant admettre que quelqu’un agisse de même avec leur sœur ou l’une de leur cousine.
Et lorsqu’il est prêt à convoler en juste noce, il impose à la future mariée d’être vierge oubliant que lui-même est passé d’une fille à l’autre.
Mais Allah soubhana wa ta’ala a dit : « Les mauvaises femmes aux mauvais hommes et les mauvais hommes aux mauvaises femmes. De même les bonnes femmes aux bons hommes, et les bons hommes aux bonnes femmes ». [Sourate 24, An-Nur (La lumière), verset 26].

Rappelons encore que derrière chaque interdit d’Allah Soubhana wa ta’ala se cache une bénédiction, se soumettre à la parole divine nous préservera dans ce cas-ci des maladies graves, des grossesses non désirées et les conséquences qui y sont liées.

Mais Allah Le Très Haut, nous dit : « Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux » (Sourate al-Hijr, 49), car : « Quiconque agit mal ou fait du tort à lui-même, puis aussitôt implore d’Allah le pardon, trouvera Allah Pardonneur et Miséricordieux ». (Sourate an-Nisa, 110).

Qu’Allah nous préserve tous de ces pêchés et de Son châtiment. Amin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Qatar au secours de la Bande de Gaza pour éviter une pénurie d’électricité.

La Bande de Gaza traverse actuellement une crise dans le domaine de l’électricité. Afin d’éviter une pénurie, le Qatar a promis 11 millions d’euros à l’enclave palestinienne.

Quatre heures d’électricité quotidiennement.

Les Palestiniens de la Bande de Gaza n’ont pas d’électricité en continu. Ils avaient auparavant huit heures de courant mais ce temps a été réduit à quatre heures. Le Qatar s’est donc engagé à verser 11 millions d’euros à l’Autorité palestinienne afin de ne pas se retrouver en pénurie d’électricité. Aujourd’hui la centrale électrique ne peut fonctionner correctement faute de carburant mais aussi en raison des dommages qu’a subis la centrale après des bombardements israéliens. De plus, les tunnels fermés entre la Bande de Gaza et l’Egypte permettaient auparavant le transport de carburant.

Du côté palestinien, on confirme qu’un premier paiement de 3,7 millions d’euros a déjà eu lieu. Cependant il est nécessaire de trouver une solution durable pour permettre aux Palestiniens d’avoir de l’électricité sans interruption.

Clic pour voir la Source de l’article

***

L’homme entre passions et faux espoirs.

L’Homme a tendance à se projeter à l’infini comme si la vie sur terre était éternelle.

Savoir que celle-ci est vaine nous aide à agir au mieux de suite et à nous empresser au repentir. Notre destin est écrit, à nous d’agir de suite avant que cette fin inéluctable nous rattrape.

« Toute âme goûtera la mort. Mais c´est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n´est qu´un objet de jouissance trompeuse » Coran 3.185.

Le Prophète me prit par l’épaule et me dit :

«Sois dans ce monde comme un étranger où un passant.».

Ibn Omar disait : «Lorsque tu parviens au soir, n’attends pas le lendemain, et parvenu au matin, n’attends pas le soir. Tire avantage de ta santé avant ta maladie et de ta vie avant ta mort.»

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Un palestinien de 17 ans reçoit une balle en pleine poitrine lors d’une manifestation.

Un palestinien de 17 ans a été tué par l’armée israélienne lors d’une manifestation au sud de Bethléem. Une information donnée par le ministère palestinien de la Santé et confirmée par Israël.

Un jeune homme de 17 ans a reçu une balle en pleine poitrine lors d’affrontements entre militaires israéliens et jeunes palestiniens. Les forces d’occupation ont fait feu contre les manifestants, visant notamment Qusai al Amour.

Selon l’armée israélienne, qui a tenté de justifier cet énième assassinat contre un civil mineur, le jeune homme était « le principal instigateur d’une violente émeute ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Turquie : le responsable de la tuerie du 31 décembre dans une discothèque d’Istanbul arrêté.

Le responsable présumé de la fusillade du 31 décembre dans une discothèque d’Istanbul a été arrêté par la police turque.

Originaire d’Ouzbékistan, Abdulgadir Masharipov, l’auteur de l’attentat à la discothèque la Reina a été neutralisé par les forces de sécurité à Istanbul Esenyurt. La police a escorté le le responsable jusqu’au poste de police du Boulevard de la Patrie « Vatan Caddesi ».

Selon les premières informations, l’homme aurait tenté de fuir le pays sans succès.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Sport : Coupe d’Afrique des nations 2017 : le Maroc surpris par la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire décevante.

Comme ses deux autres voisins du Maghreb, le Maroc rate son entrée dans la Coupe d’Afrique des nations en perdant lundi 16 janvier face à la République démocratique du Congo (1-0).

Largement diminués par de nombreux forfaits de dernière minute, les Lions de l’Atlas sont tout de même parvenus à aligner une équipe techniquement intéressante avec Mbark Boussoufa à la baguette au milieu de terrain. Le néerlando-marocain a touché la barre transversale dès la 110e seconde de jeu.

Les Marocains ont malheureusement manqué de réalisme, ne concrétisant pas leur domination manifeste sur leurs adversaires du soir. Ils ont été punis à la 55e minute par une reprise acrobatique de Junior Kabananga consécutif à un mauvais renvoi du gardien Munir Mohamedi. L’équipe entraînée par Hervé Renard n’arrivera pas à recoller au score et s’inclinera.

Quelques heures plus tôt, c’est la Côte d’Ivoire qui a échoué face au Togo. Les tenants du titre n’ont pas trouvé les chemins des filets et sont repartis avec le point du match nul (0-0).

Les Ivoiriens vont devoir se reprendre vendredi 20 janvier face à la République démocratique du Congo. Les Marocains vont, quant à eux, d’ores et déjà jouer leur avenir dans la compétition contre les Eperviers du Togo ce soir-là.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : une mosquée et une synagogue unies pour l’accueil d’une famille syrienne.

À Toronto, Andew Hazen, membre de la synagogue Har Zion, s’est associé avec le Centre islamique de l’imam Mahdi en décembre 2015 pour venir en aide à une famille syrienne fuyant la guerre. Ensemble, les bienfaiteurs ont récolté 45 000 dollars afin de les accueillir au Canada, ce qui fut chose faite vendredi 13 janvier. Cette somme permettra de régler les loyers et les dépenses quotidiennes des réfugiés. Un appartement leur a été fraîchement trouvé et meublé par les deux communautés qui se sont unies pour cette bonne action.

Les deux communautés se félicitent de leur générosité. « Nous essayons de sauver une famille d’une zone de guerre, mais aussi, d’une certaine manière, de montrer que le Canada est un endroit dont nous pouvons être fiers », a déclaré Andew Hazen.

Alireza Torabian, en charge des partenariats de la mosquée, a déclaré à CBC qu’« un groupe de musulmans et un groupe de juifs ont montré à la communauté, montré au pays, et, espérons-le, montré au monde que les personnes pouvaient être différentes (mais qu’)elles ont beaucoup en commun ».

Au Canada, les neufs membres de cette famille syrienne ne seront pas seuls. Ils retrouvent Rasha Elendari, leur fille qui y habite depuis bientôt sept ans. Elle a quitté la Syrie en 2010 pour venir étudier à l’université de l’Arkansas, aux Etats-Unis. Lorsque la guerre éclate dans son pays, elle pense à y retourner et s’inquiète pour sa famille. « La situation n’était pas si mauvaise, mais mes parents étaient actifs dans la société civile et auprès d’organisations humanitaires, ce qui leur a causé beaucoup de problèmes venant des forces de sécurité » du régime de Bachar al-Assad, explique-t-elle

Ses sœurs, Manya Elendari et Feras Azzam, habitaient à Damas quand la guerre a commencé. Les bombardements les ont poussées à fuir vers le sud, vers la maison de leurs parents à Sweida, dans le sud du plateau du Golan. Rasha a vu sa famille pour la dernière fois en 2014 au Liban, avant leur fuite vers la Turquie. C’est tout naturellement qu’elle était émue aux larmes en revoyant les membres de sa famille à l’aéroport. Au Canada, plus de 39 000 réfugiés syriens se sont installés après le conflit qui ravage le pays depuis 2011.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Manuel Valls giflé par un jeune homme.

Alors que Manuel Valls saluait les personnes à sa sortie de l’hôtel de ville de Lamballe, l’une d’entre elles l’a giflé à son passage, avant d’être plaqué au sol par des gardes du corps. Les images de Lionel Samson du Télégramme.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


La généreuse donation de Will Smith et sa femme à l’organisation Nation of Islam.

Si on ne présente plus la star hollywoodienne Will Smith, ni le couple qu’il forme depuis vingt ans avec l’actrice, réalisatrice et femmes d’affaires Jada Pinkett Smith, ce que l’on sait moins en revanche, c’est qu’ils seraient les généreux mécènes de l’organisation Nation of Islam, chapeautée par l’octogénaire Louis Farrakhan depuis 1978, comblé par leur prodigalité et la manne providentielle qui en découle.

Cette source miraculeuse de financement qui a jailli en 2015 de leur fondation caritative, la « Smith Family Fondation », créée pour venir en aide à la jeunesse déshéritée et aux familles en souffrance des quartiers défavorisés, avoisinerait la coquette somme de 150 000 $.

Une somme substantielle qui, en tombant dans l’escarcelle du Saint Temple de l’islam de Muhammad, à Chicago – ce phare de l’organisation politico-religieuse fondée à Detroit, en 1930, par Wallace Fard Mohammad et dont Malcolm X fut l’une des figures les plus charismatiques, avant de rompre tout lien avec elle – constituerait l’une des donations les plus importantes jamais versées par la fondation du célèbre couple.

La presse américaine se fait aujourd’hui l’écho de la missive portant le sceau de l’Honorable Ministre Louis Farrakhan, à la fois élogieuse et pleine de gratitude envers Will Smith et son épouse, dans laquelle il les remerciait chaleureusement de leur précieuse contribution qui compenserait le coût d’un grand rassemblement qualifié « d’historique ». Will Smith y avait fait d’ailleurs une apparition très remarquée, attestant d’un soutien dépassant le seul cadre financier.

Si on n’ignorait pas l’inclination pour l’islam de celui qui dénonce l’islamophobie de Donald Trump et se fit un devoir de porter le cercueil de Mohammed Ali lors de ses obsèques en juin 2016, quinze ans après avoir interprété le boxeur de légende avec maestria dans le biopic « Ali » et après avoir prêté sa voix au film d’animation « Bilal », retraçant la trajectoire exceptionnelle de l’un des grands compagnons du Prophète (saws) et premier muezzin de l’islam, on ne savait rien pour autant de sa proximité et extrême générosité envers la Nation of Islam, toujours aussi controversée, et son leader sulfureux.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Deux pêcheurs palestiniens blessés au nord de Gaza
.
Démolitions dans le Kherbat Tawil à Naplouse
.
L’occupation lance des bombes assourdissantes dans une maison au nord d’Hébron
.
Le Hamas dénonce le meurtre impitoyable du mineur al-Amour
.
Les palestiniens de Bethléem font leurs adieux au martyr Qusai al-Amour
.
Les services de l’Autorité Palestinienne arrêtent quatre citoyens pour des raisons politiques
.
Raed Salah après sa libération: Al-Aqsa est non négociable
.
Le Jihad islamique: Les geôliers ont jusqu’à février pour mettre fin à l’isolement des détenus
.
Arrestation de l’épouse du martyr Abou Jamal en face de ses enfants
.
L’occupation force un jérusalémite à démolir sa maison lui-même
.
Libération du Cheikh Raed Salah
.
Crash d’un avion espion israélien au sud du Liban
.
Le Hamas prêt à céder tous les portefeuilles ministériels au gouvernement d’al-Hamdallah sous conditions
.
L’occupation renouvelle l’interdiction de voyager à une enseignante à al-Aqsa
.
L’occupation cible des pêcheurs et des agriculteurs à Gaza
.
12 Palestiniens arrêtés par l’occupation en Cisjordanie et à Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire