MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 19 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 19 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


L’épilation des sourcils chez la femme.

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la richesse intérieure. Il n’y a qu’à voir comment la femme est représentée à la télévision, dans la mode, les publicités, pour comprendre combien le paraître compte, quitte à y aller fort sur les artifices : maquillage, auto bronzage, mais surtout épilation. Ici il s’agira surtout d’aborder l’épilation des sourcils qui s’est répandu chez les femmes comme une trainée de poudre et n’aura malheureusement pas épargné certaines de nos sœurs.

Les preuves islamiques qui attestent de l’interdiction de s’épiler les sourcils.

Chère sœur, qui se reconnaît peut être dans ce rappel ou qui connait des sœurs dans cette situation, sache qu’en Islam, des preuves véridiques ont attestés de l’interdiction de l’épilation des sourcils pour la femme musulmane, car cette pratique implique de changer la création d’Allah.

L’imam Al Boukhâry rapporte dans son sahih, que d’après plusieurs compagnons (qu’Allah les Agrée) le prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah a maudit celles qui se tatouent, celles qui tatouent, celles qui s ‘épilent le visage, celles qui liment leurs dents pour les séparer afin de paraître belle, celles qui procèdent dans le but de changer la création d’Allah » (Tome 4; 4604-4605).

Tandis que dans un autre hadith authentique rapporté par Al Boukhâry (rahimahou Allah), AbdAllah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’Agrée) a dit : « Qu’Allâh maudisse celles qui font le tatouage et celles qui se font tatouer, celles qui taillent les sourcils et celles qui se les font tailler, celles qui se liment les dents, dénaturant ainsi la création d’Allâh ». Une femme lui reprocha ces paroles. Il lui dit : « Qu’ai-je à ne pas maudire ceux que le Messager d’Allâh a maudits alors qu’il est mentionné dans le Livre d’Allâh le Très-Haut : « Ce que le Messager vous donne, prenez-le et ce qu’il vous interdit, interdisez-le à vous mêmes »(sourate 59 Verset 7).

A l’unanimité des savants, et en conformité avec le Coran et la Sounnah, cette pratique est donc blâmable, même s’il existe certains cas (de force majeur) qui permettent à la musulmane de recourir à l’épilation. Par exemple lorsque la vue de celle ci se trouve gênée par des sourcils trop imposant qui tombent ou qui a un « monosourcil » là aussi qui la gêne au quotidien. Dans ce cas, il est permis non pas qu’elles les rendent invisibles, mais uniquement d’enlever les poils qui gênent.

Pour plus d’informations sur le sujet, nous vous suggérons de lire : L’épilation est-elle autorisée ?

L’exemple à suivre sont les femmes du Prophète sal Allahou ‘alayhi wassalam.

A la lumière des récits authentiques, on peut donc clairement affirmer que le fait de s’épiler les sourcils, ou de se les faire épiler est considéré comme harâm (interdit) en Islam. Très présente chez les femmes non musulmanes, cette pratique nous expose à les imiter, et donc à faire partie de leur « communauté ». Lors d’une conférence, Sheikh Khalid Yasin indique que « C’est une pratique héritée des kouffars qui fait paraître les femmes plus belles de l’extérieur qu’elles ne sont de l’intérieur ».

Or, quel est le but de la musulmane, si celui du musulman est de suivre l’exemple du prophète Muhammad (sal Allahou ‘alayhi wassalam) ? N’est ce pas de suivre l’exemple des femmes pieuses (qu’Allah l’Agrée) dont le comportement et la vie donnent énormément d’enseignements sur la manière dont mener les nôtres. Ne nous laissons pas intimider par ce modèle de beauté figée qui exige une poupée en plastique au lieu d’une femme naturelle. Ne laissons pas à Satan (qu’Allah le Maudisse) la possibilité d’arriver à ses fins lorsque le Coran nous révèle dans la sourate Les Femmes verset 119 : « Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création d’Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente. »

Regardons nous face à un miroir mes soeurs et méditons sur la parole du prophète Muhammad (sal Allahou ‘alayhi wassalam) à ce sujet. Aurait il voulu nous voir désobéir à sa parole ? A t-on conscience que cette pratique implique d’être maudite par Allah ? Est ce notre but ? Alors ressaisissons nous et jetons à la poubelle tout objet (pince à épiler, cire etc) qui nous feraient penser à épiler nos sourcils. A trop vouloir changer la création d’Allah, certaines femmes en deviennent méconnaissables, voire effrayantes.

Puisse Allah nous permettre de soumettre nos coeurs à Sa Parole, d’appliquer ses ordres et d’être reconnaissantes envers les bienfaits dont Il nous comble, ne serait ce qu’en nous offrant la santé et la foi. Amin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Ecologie : la planète a des droits sur nous.

Le réchauffement climatique : une réalité qui nous touche tous autant les uns que les autres. La communauté musulmane a donc des droits mais également des devoirs envers la planète.

Une déclaration sur l’environnement.

C’est ainsi que des musulmans se sont exprimés au sujet de la lutte contre le réchauffement climatique. Les dirigeants islamiques de 20 pays encouragent la communauté musulmane à participer à cette lutte, notamment en consommant des énergies renouvelables. La COP21 de Paris qui a débuté hier est donc l’occasion de créer une véritable prise de conscience chez les citoyens.

Une déclaration a ainsi été rédigée par les différents dirigeants afin d’appeler les musulmans à préserver leur environnement. Ce texte souligne que « le rythme actuel du changement climatique ne peut être soutenu et l’équilibre de la terre pourrait bientôt être perdu ». Les musulmans attirent l’attention de toute la communauté sur la responsabilité vis-à-vis du réchauffement climatique.

La responsabilité de la communauté.

Le porte parole de la fondation islamique pour l’écologie et les sciences de l’environnement a confié : « Le message clé de la déclaration est de mobiliser la communauté musulmane dans le monde entier et de l’amener à changer son mode de vie et de commencer un processus d’éducation ». Les nations riches et productrices de pétrole ont été invitées à diminuer leur émission de gaz à effet de serre dans l’optique de les voir totalement disparaître d’ici 2050.

Rappelons-nous que nous serons interrogés sur nos actions sur cette terre. La terre est une création de notre Seigneur. En pendre soin et la préserver autant que possible est donc un devoir pour chaque musulman.

D’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Pendant qu’un homme marchait sur une route il a trouvé un chardon. Il l’a éloigné alors Allah l’a loué pour cette action et lui a pardonné ses péchés » (At-Tirmidhy). Protégeons notre terre, elle sera peut-être une protection pour nous demain, face à notre Seigneur.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Arabie Saoudite : il n’y aura ni cinémas ni salles de concerts.

En Arabie Saoudite, les autorités travaillent sur le plan Vision 2030 au sujet des loisirs et des divertissements dans le pays. Le mufti du royaume s’est dit contre l’ouverture de cinémas et de salles de concerts.

Lieux de dépravation.

Pour Abdel Aziz al-Cheikh, les cinémas et les salles de concerts sont des lieux de dépravation, incitant à la mixité entre les sexes. Permettre leur ouverture en Arabie Saoudite «corrompra la morale et détruira les valeurs», a-t-il indiqué d’après l’AFP. Il ne souhaite pas voir des films « immoraux, athées, obscènes » être diffusés dans le pays. De plus divertir par les films et par les concerts est une manière « d’ouvrir la porte au diable » et c’est également le risque de voir la culture saoudienne être modifiée par des valeurs étrangères. Néanmoins, le mufti dit qu’il ne s’oppose pas aux canaux scientifiques et culturels. Pour ce dernier point, il reste cependant à savoir où seront les limites.

Les Saoudiens et Saoudiennes devront donc encore attendre pour pouvoir entre autre s’asseoir dans un cinéma dans leur pays.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : François Fillon veux « un strict contrôle administratif du culte musulman ».

Lors d’un discours devant le Conseil national des Républicains, réuni à La Mutualité, à Paris, François Fillon a de nouveau souligné sa volonté de contrôler administrativement le culte musulman.

« Je veux un strict contrôle administratif du culte musulman, tant que son ancrage dans la République ne sera pas pleinement achevé » a déclaré le candidat à l’élection présidentielle française de 2017.

Pendant la primaire de droite et du centre en 2016, François Fillon avait évoqué cette proposition de campagne concernant l’Islam:

« Il faut un contrôle administratif du culte musulman, comme on a exercé pendant des années un contrôle sur la religion catholique, sur la religion juive, pour les forcer à accepter les lois de la République. Il faut la même chose ». affirmait-t-il sur le plateau d’europe 1.

Autre volonté affichée pendant le discours du 14 janvier, François Fillon « veux la dissolution immédiate de tous les mouvements qui se réclament du « salafisme » ou des frères musulmans. »

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

François Fillon : « il faut un contrôle… par Europe1fr

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Israël détruit des installations financées par l’Union Européenne.

Depuis l’an dernier les destructions s’accélèrent, l’armée israélienne n’hésite pas à détruire les écoles palestiniennes fiancées par l’union européenne.

« Le gouvernement français avait construit des salles de classe, donné des tables et des chaises. 24 heures plus tard les israéliens avaient tout confisqué. » explique un habitant au journaliste de France3.

À l’entrée du désert du Néguev, le chemin aride ne voit passer que quelques véhicules par jour. Il mène jusqu’au village bédouin de Jenba (Cisjordanie), en territoire palestinien, contrôlé par l’armée israélienne. Les quelques dizaines d’habitants ont eu la mauvaise surprise il y a quelques mois de voir arriver les bulldozers de l’État hébreu.

« Ils ont détruit deux maisons et désormais plusieurs familles dorment sous des tentes » déclare un palestinien.

« Ces maisons nous avaient été données par l’union européenne pour qu’on puisse vivre dignement »

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Israël : l’État hébreu détruit des installations financées par l’UE

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Victime d’un acte islamophobe, la mosquée de Genlis invite les habitants au dialogue .

Genlis, petite commune de 3500 habitants située dans le département de la Côte d’Or (Bourgogne), a été le théâtre d’une nouvelle profanation. Dans la matinée du vendredi 13 janvier, des têtes de porcs et des pièces de charcuterie ont été retrouvées devant le local qui doit accueillir le futur espace culturel et cultuel de l’Association socio-culturelle des musulmans de Genlis (ASCMG). Le maire de la ville a affirmé que « la haine liée à la religion n’a pas sa place dans notre commune».

Dans le but de rassurer les Genlisiens, l’association musulmane a organisé ,dimanche 15 janvier, une réunion publique. Alors que l’inauguration de la nouvelle mosquée située rue de Dijon doit se tenir courant fin 2017 ou début 2018, des rumeurs circulent à son sujet comme celle de voir apparaître un minaret. « Nous n’allons pas construire de minaret, même si nous avons le droit de le faire », a indiqué Yassine Boudebza, président de l’ASCMG.

Quant au financement de la structure, « nous sommes une association privée, nous avons donc des fonds privés, dont tous viennent de France. Je vous rassure, personne du Qatar ou de l’Arabie saoudite ne vient financer l’islam à Genlis (rires) », explique le président, cité par France Bleu.

Yassine Boudebza a aussi expliqué que tous les prêches de l’imam seront validés en amont par lui-même et qu’ils seront en français et en arabe. Il a rappelé par ailleurs sa volonté de créer des liens avec les autres religions « comme lors de la messe en mémoire du Père Hamel, en juillet dernier ».

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Réunion publique projet « centre franco-musulman » à Genlis

Clic pour voir la Source de l’article

***


Selon un archevêque italien, l’Europe deviendra musulmane « par notre stupidité » .

« Dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité. » Ces propos indignes, passés inaperçus sauf des réseaux d’extrême droite, sortent tout droit de la bouche de l’archevêque de Pompéi Carlo Liberati. Dans une interview au journal La Fede Quotidiana publiée le 9 janvier, le dignitaire religieux raille la place de l’islam en Europe et l’accueil des migrants, trop massif à ses yeux.

Selon lui, la disparition d’une dimension religieuse – catholique surtout – de l’Occident en est responsable. « L’Italie et l’Europe vivent d’une manière païenne et athée, ils font des lois qui vont contre Dieu et ils ont des traditions qui sont propres au paganisme. Toute cette décadence morale et religieuse, au-delà de la foi, favorise l’islam », a déclaré l’archevêque, avant de poursuivre : « Dans dix ans, comme j’ai déjà dit, nous serons musulmans non pas à cause de l’islam, mais par notre stupidité. Ils font des enfants, pas nous. Nous sommes en plein déclin. »

« Aujourd’hui l’Église fonctionne peu, les séminaires sont vides sauf les paroisses qui sont encore debout mais il manque une vraie vie chrétienne. Tout ceci offre un boulevard pour l’islam », ajoute-t-il.

Carlo Liberati en rajoute une couche, cette fois-ci en ciblant les migrants : « Donner l’aumône aux migrants errant dans les villes n’est pas seulement mauvais, mais moralement nocifs parce que nous encourageons leur comportement et ils s’habituent à cela, sans mentionner le fait que nous les nourrissons déjà », déclare-t-il, déplorant « une invasion qui pourrait mettre en danger les traditions et les valeurs religieuses » du Vieux continent. Un discours digne de ceux régulièrement répétés par les mouvements d’extrême droite en Europe.

La population de confession musulmane a très largement augmenté ces 30 dernières années en Italie. De quelques milliers dans les années 1970, ils sont passés à 2 millions aujourd’hui selon les statistiques officielles italiennes. Une population qui fait assurément peur à l’archevêque, coutumiers de ces sorties islamophobes.

Dans le même quotidien italien, il dénonçait déjà en avril 2016 cette Europe qui deviendra « musulmane en moins de 10 ans » et un islam qui est, par nature, « violent ». Tout le contraire du discours tenu par le pape François qui a, à maintes reprises, refuser d’associer islam et violence. Les propos de l’archevêque n’ont à présent pas encore été condamnés par le Vatican.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Sport : Coupe d’Afrique des nations 2017 : le Sénégal brille face à la Tunisie, l’Algérie déçoit .

Le Sénégal est la première équipe à s’offrir une victoire dans cette 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations.

Les Lions de la Teranga ont écarté, dimanche 15 janvier, la Tunisie sur le score de 2 buts à 0. La star sénégalaise Sadio Mané a ouvert la marque sur penalty (10e) suite à un mauvais tacle du Tunisien Aymen Abdennour sur Cheikhou Kouyaté. A la réception d’un corner bien tiré par Baldé Keita, Kara Mbodji enfonce le clou d’un puissant coup de tête (30e). Les Aigles de Carthage ont eu maintes fois l’occasion de revenir au score en seconde période mais leur maladresse devant le but a été rédhibitoire.

Plus tôt dans la journée, l’Algérie a raté son premier match face au Zimbabwe, arrachant difficilement le point du match nul (1-1). Les Fennecs ont souffert et montré peu d’entrain et de créativité face aux Warriors qui ont fait honneur à leur surnom. Riyad Mahrez a ouvert les hostilités d’une belle frappe enroulée depuis le coin droit de la surface de réparation (13e). Le Zimbabwe a égalisé grâce à Mahachi d’une frappe croisée (17e) puis a pris l’avantage sur un penalty de Mushekwi. Les Algériens se sont montrés plus tranchant en seconde période, touchant à deux reprises les montants du but zimbabwéen. Riyad Mahrez, sacré Ballon d’Or africain 2016, a enfilé le costume du sauveur en inscrivant le but de l’égalisation à la 82e d’une lourde frappe à l’entrée de la surface.

Le Sénégal est en tête du groupe B avec 3 points et devance l’Algérie et le Zimbabwe. La Tunisie est dernière avec zéro point et devra se montrer plus offensive jeudi 19 janvier face aux Algériens, qui devront eux-mêmes montrer leur pleine capacité durant ce match d’importance.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le leader de l’extrême-droite autrichienne appelle à « interdire l’islam fasciste ».

D’une contrée européenne à l’autre, les partis d’extrême-droite ne sont pas avares d’analogies immondes entre « islam et fascisme » pour asseoir leur pouvoir tétanisant sur les foules.

De Geert Wilders, l’islamophobe fulminant des Pays-Bas, à Marine Le Pen, la tornade blonde du terroir qui boit ses paroles fielleuses lorsqu’il ose comparer « Mein Kampf au Coran », en passant par Heinz Christian Strache, le leader vindicatif du néo-fascisme autrichien, qui a éructé de rage à Salzbourg devant un auditoire conquis d’avance, c’est peu dire que les ultras du nationalisme sèment un vent mauvais sur le Vieux Continent…

A la tête du « Parti de la liberté », férocement anti-islam et anti-immigrés, Heinz Christian Strache a embrasé les esprits déjà passablement chauffés à blanc, lors d’une grand-messe électrisante qui a eu lieu, samedi soir, dans la ville qui a vu naître Mozart. Dans le concert assourdissant de l’islamophobie banalisée à dessein, c’est la musique grinçante de « l’interdiction totale de l’islam fasciste » qui a retenti, s’élevant au-dessus des cris de fureur qui ont acclamé un volontarisme politique plus haineux qu’harmonieux.

« Laissez-nous mettre un terme à cette politique d’islamisation ! Sinon, nous Autrichiens, nous Européens, nous allons connaître une fin certaine », a hurlé ce prophète de malheur, avant d’appeler à viser le « niveau zéro de l’immigration ».

Dans une Autriche qui compte 600 000 musulmans, la suggestion, éminemment islamophobe, émise en décembre par un syndicat de droite avait créé une forte dissonance au milieu des chants de Noël, renforçant le sentiment d’exclusion ressenti douloureusement par la communauté musulmane : il avait été en effet proposé de supprimer les primes de Noël aux musulmans, au prétexte « qu’ils sont contre les traditions chrétiennes ».

Rien d’étonnant, dans ce climat devenu irrespirable malgré les verts alpages, à ce que « 85% des jeunes musulmans » ne se sentent pas reconnus comme des Autrichiens à part entière, souffrant d’être continuellement voués aux gémonies et mis à l’index. Ce ressentiment, qui ne cesse de grandir, conduit lentement mais sûrement vers la radicalisation, comme l’a mis en lumière une étude édifiante sur la jeunesse musulmane à Vienne.

Quand on sait que le chant des sirènes de l’extrême-droite autrichienne, placée sous la férule de Heinz Christian Strache, résonne doucement aux oreilles d’une large frange de la population, ainsi que l’a démontré la récente élection présidentielle, on peut légitimement s’inquiéter devant la perspective de lendemains qui déchantent, si jamais elle accédait un jour au pouvoir suprême.

Clic pour voir la Source de l’article

***


George Takei, l’un des héros de Star Trek, appelle à faire bloc derrière les musulmans américains .

Il a fait les heures futuristes, teintées d’utopie, du petit écran au milieu des années 60, restant dans la mémoire collective comme l’inoubliable Hiraku Sulu de la série culte « Star Trek », George Takei, l’acteur et réalisateur américain d’origine japonaise, endosse un rôle de lanceur d’alertes qui lui va comme un gant, à l’orée de ses 80 printemps.

Effrayé par les noirs desseins que nourrit le nouvel homme fort de Washington, Donald Trump, la perspective d’un registre fichant les musulmans américains lui est totalement insupportable, faisant ressurgir en lui le souvenir traumatisant de son enfance passée dans le camp d’internement de Rohwer, dans l’Arkansas, où il fut déporté en 1942 avec l’ensemble de sa famille, à l’âge de 4 ans.

Un sort effroyable qui fut le lot de près de 120 000 civils américains, dont le seul tort était d’avoir des racines nippones au pays où l’attaque surprise de Pearl Harbour, lancée, le 7 décembre 1941, par l’aéronavale japonaise contre la base navale américaine située à Hawaï, était et est toujours synonyme de « désastre national ».

Pour George Takei, l’heure est venue de se dresser pour dire « Plus jamais ça ! ». Ce grand témoin d’un sombre passé, qu’il n’a jamais voulu enfouir, ne se résoud pas à ce que l’histoire funeste se perpétue aux Etats-Unis, tel un cycle infernal de représailles, injustes et inhumaines.

Aussi a-t-il décidé de retracer publiquement son parcours personnel, jalonné d’humiliations et de souffrances, pour mieux éveiller les consciences et appeler avec force à ne pas reproduire contre les Américains de confession musulmane la stigmatisation, la diabolisation et la déportation qui, hier, lui furent infligées, à lui et aux siens.

Face à l’âpre réalité de ce bas monde, à des années lumières de l’univers de « Star Trek » et de l’altruisme qui animait ses héros, l’ex-Hiraku Sulu de la petite lucarne cathodique s’insurge contre les amalgames ravageurs qui échappent à l’érosion du temps, notamment contre celui qui assimile systématiquement les musulmans à des « terroristes en puissance ». Ce raccourci bassement politicien, établi par Trump en l’amplifiant, n’est pas sans lui rappeler celui qui faisait passer sa communauté pour « l’ennemi de l’intérieur, juste après Pearl Harbour ».

« Voilà, ce qui nous est arrivé, ce que nous avons enduré », s’est-il exclamé, submergé par l’émotion, devant les médias américains, en indiquant que sa propre histoire est le sujet central d’une comédie musicale intitulée « Allégeance » qui quittera bientôt la scène de Broadway pour être projetée sur grand écran.

Joignant le geste fort à la parole indignée, George Takei a lancé récemment une pétition en ligne, exhortant à faire bloc derrière les musulmans américains et à se liguer contre leur pire calomniateur que les urnes ont propulsé sans transition de sa tour dorée, la Trump Tower, aux allées du pouvoir, à Washington. « Il attise les peurs et commence avec un registre, et poursuivra demain avec des restrictions, dont je sais mieux que quiconque où elles peuvent mener. C’est la démocratie qui est en danger », a-t-il clamé haut et fort, en se félicitant d’avoir fédéré plus de 80 000 signataires en une poignée de jours.

« Nous ne voulons pas voir l’histoire se répéter aux Etats-Unis. Il faut que les Américains tirent les enseignements de ce chapitre honteux que fut l’internement des miens, de ma communauté dans les années 40, et se montrent plus que jamais solidaires envers nos concitoyens musulmans », martèle avec insistance celui que l’Amérique découvre aujourd’hui en victime, meurtrie à jamais, d’un épisode tragique de sa grande histoire nationale.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bahrein: violentes manifestation suite à l’éxecution de trois chiites.

Au Bahrein, des émeutes ont éclaté suite à l’éxecution de Bahreinis de confession chiite. Lundi dernier, la Cour de cassation de Bahreïn avait confirmé trois condamnations à mort et sept peines de prison à vie pour les membres d’un groupe, reconnus coupables du meurtre de trois policiers, dont un officier émirati, dans un attentat à la bombe en mars 2014.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Interdiction de voyage face à la libération de Cheikh Raed Salah
.
Renouvelement de la détention administrative du député Hassan Yousef
.
Un mort et 5 blessés lors des affrontements à l’est de Bethléem
.
Nouvelle visite pour les prisonniers Gazaouis à Ramon
.
Un mineur d’Hébron condamné à de la prison ferme et une lourde amende
.
Affrontements avec la sécurité de l’Autorité Palestinienne au camp de Jénine, des enfants violentés
.
11 dirigeants et militants du Hamas arrêtés
.
Deux commerçants arrêtés au passage de Beit Hanoun
.
Abou Marzouk appelle à refuser les interventions étrangères et à réaliser la réconciliation
.
63 Palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.
Deux pêcheurs arrêtés par l’occupation au large de côtes de Gaza
.
Le Qatar promet des mesures pratiques pour résoudre la crise de l’électricité à Gaza
.
La Turquie promet de fournir 15 million de litres de carburant
.
Le journaliste Mohamed kik arrêté au checkpoint Beit EL de Ramallah
.
Issa met en garde: l’occupation judaïse Jérusalem par des lois d’expulsion collective
.
Inauguration des activités de la conférence du dialogue palestinien à Moscou
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire