MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 28 Safar 1438.

Flash info du 28 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************

France : Le CCIF a lancé une campagne contre François Fillon à la veille du second tour des Primaires.

François Fillon est le favori de ce deuxième tour des primaires à droite après sa victoire écrasante contre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy lors du premier tour. Depuis, certaines personnalités et associations musulmanes se mobilisent pour soutenir ce qu’elles nomment le « moindre mal » en la personne d’Alain Juppé.

« Ali Juppé est soutenu par les Frères Musulmans et les Salafistes ». C’est ce que reprochent les adversaires du maire de Bordeaux qui appellent à voter massivement pour François Fillon afin de contrer « l’islam politique ». De l’autre, certaines personnalités et associations musulmanes annoncent officiellement leur soutien à Alain Juppé et appellent publiquement à voter pour lui. Il s’agit de voter pour « le moins pire ». Une position qui provoque de nombreux débats au sein de la communauté musulmane, notamment sur les réseaux sociaux.

Le CCIF qui a choisi de ne pas appeler à voter pour un candidat en particulier, a tout de même décidé de réaliser une vidéo contre François Fillon à la veille des élections. Sur les images, on peut voir notamment les tweets de la porte-parole du favori de ces primaires qui appelle à interdire le voile islamique. Egalement en vedette, Thierry Marianni, soutien de Fillon, qui est connu pour ses positions islamophobes et son soutien à Bachar Al Assad et Vladimir Poutine.

Ce dimanche, les musulmans de France connaîtront sûrement le futur président de la République. François Fillon ou Alain Juppé, deux moteurs de la machine Les Républicains, qui sont soutenus par Nicolas Sarkozy, Thierry Marianni pour le premier, Jean-François Copé, NKM pour le second.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


A ne pas manquer : la tournée d’avant-premières du film « Derrière les fronts : Résistances et Résilience en Palestine ».

En présence de sa réalisatrice, Alexandre Dols, et de sa principale protagoniste, le Dr Samah Jabr, la psychiatre palestinienne de renommée internationale, élue « Personnalité de l’année » fin 2015 sur notre site, par vos suffrages électroniques, la projection sur grand écran, en avant-première, du documentaire « Derrière les fronts : Résistances et Résilience en Palestine », qui rend visibles les lourdes conséquences invisibles de l’occupation israélienne, constitue un événement à ne pas manquer, surtout s’il se passe près de chez vous.

Ce film nécessaire braque l’objectif sur les graves répercussions psychologiques de cette colonisation quotidienne implacable sur le peuple palestinien, en mettant en lumière une réalité traumatique totalement occultée : la tyrannie israélienne et le rouleau compresseur de sa politique d’Apartheid ne sévissent pas uniquement par les armes, ils font également des ravages dans les esprits, jeunes et moins jeunes, dans l’espace mental, précisément derrière les fronts…

Spécialisée dans le traitement des « traumatismes cachés de la vie sous occupation israélienne », dont elle dénonce sans relâche l’étendue des séquelles, Samah Jabr, que nous avons reçue dans l’Esprit d’Actu sur OummaTV (voir vidéo ci-dessous), s’est imposée, aux yeux d’Alexandra Dols, comme le personnage central de son documentaire, après avoir dévoré ses chroniques, en 2007, qui lui révélèrent ce qu’elle ignorait : la colonisation forcenée d’Israël n’est pas seulement celle des terres, des logements, du ciel ou de l’eau.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

Clic pour voir la Source de l’article

***


Obama aurait poussé à H. Clinton à admettre sa défaite.

Le président sortant Barack Obama aurait persuadé Hillary Clinton de «céder» la Maison Blanche à son rival républicain Donald Trump dans la nuit des élections présidentielles, lit-on dans un nouveau livre à paraître sur la défaite de la candidate démocrate.

Dans un nouveau bouquin à paraître chez Crown Publishing, ses auteurs Amie Parnes et Jonathan Allen lèvent le voile sur la nuit des élections présidentielles aux États-Unis et la défaite inattendue de la candidate démocrate Hillary Clinton, se référant à des sources au sein de la Maison Blanche.

« Il faut que tu cèdes », aurait dit Barack Obama à son ancienne secrétaire d’État, pendant qu’elle, sa famille et ses principaux adjoints suivaient en direct le recomptage des votes dans les États de la « Ceinture de la Rouille » (Michigan, Wisconsin et Pennsylvanie), écrit le journal The Hill.

En fin de compte, Mme Clinton a suivi son conseil et reconnu sa défaite face au candidat républicain Donald Trump le lendemain matin.

Cependant, le conseil de Barack Obama a laissé un goût amer à certains partisans d’Hillary Clinton, persuadés qu’elle aurait dû patienter plus longtemps, ce qui n’a pas tardé à donner lieu à une dispute acharnée entre les camps d’Obama et de Clinton sur la nécessité d’un nouveau décompte des votes dans les États de la Ceinture de la Rouille.

Tandis que les adjoints de Clinton les plus intransigeants étaient prêt à tenir jusqu’au bout, le conseil de Barack Obama a mis un terme à tous leurs projets, explique le journal.

« On a longuement discuté du Michigan et du Wisconsin, on se demandait si la situation pourrait se renverser », précise une source citée dans le livre, sous le couvert de l’anonymat. « Les chiffres finaux étaient si proches que Mme Clinton n’aurait sans doute pas téléphoné à Donald Trump sans y être incitée. »

« Si quelqu’un avait su ce qui s’était effectivement produit cette nuit-là, personne n’aurait cédé (à la demande de Barack Obama, ndlr) », résume la source.

Rappelons que l’ex-candidate indépendante à la Maison Blanche Jill Stein a officiellement soumis vendredi une demande pour procéder au recomptage des voix de l’élection présidentielle américaine dans le Wisconsin. Jill Stein entend également demander un nouveau calcul des voix en Pennsylvanie et dans le Michigan, deux autres États très disputés qui ont basculé en faveur du président élu Donald Trump le 8 novembre.

Durant la campagne, les États-Unis ont accusé la Russie d’avoir orchestré des piratages informatiques, comme celui du Parti démocrate, et de systèmes de vote dans plusieurs États, afin d’influencer la course, sans toutefois présenter de preuves tangibles. Des démocrates mettent aussi en doute la légitimité d’un scrutin au cours duquel Hillary Clinton a recueilli deux millions de voix de plus que Donald Trump mais a dû s’incliner faute d’un nombre suffisant de grands électeurs.

Au total, Donald Trump a remporté 290 grands électeurs contre 232 pour Hillary Clinton, qui n’a jamais contesté les résultats. Elle a perdu le Wisconsin (10 grands électeurs) de 27 000 voix et la Pennsylvanie (20 grands électeurs) de 60 000 voix. Dans le Michigan (16 grands électeurs), l’écart serait de 10 704 voix, selon des chiffres encore non officiels.
Source

Clic pour voir la Source de l’article

***


Jean Ping revendique de nouveau la victoire à la présidentielle.

L’opposant s’est de nouveau proclamé le “président élu” du Gabon, samedi, à son retour à Libreville, se targuant du soutien des “chancelleries” face au président Ali Bongo Ondimba, après une tournée d’un mois à Paris, Bruxelles et Washington.

“Toutes les chancelleries savent avec certitude que c’est moi, Jean Ping, que vous avez élu président de la République gabonaise le 27 août 2016. Les mêmes chancelleries savent que c’est Ali Bongo le candidat malheureux de cette élection présidentielle”, a déclaré Jean Ping à ses partisans réunis à l’aéroport puis à son QG.

M. Ping, 74 ans, refuse en dénonçant des fraudes la réélection d’Ali Bongo, 57 ans, validée le 23 septembre par la Cour constitutionnelle, qui a rejeté son recours. Les grands pays ont “pris acte” ou “pris note” de la réélection de M. Bongo, tout en appelant au dialogue politique au Gabon.

M. Ping a estimé que le rapport final de la mission d’observation électorale de l’Union européenne, qui doit être présenté début décembre à Libreville, “dévoilera la vérité de l’imposture” et “constituera le dernier acte de procédure de l’élection présidentielle historique”.

Le pré-rapport évoquait des “anomalies évidentes” dans les résultats, notamment dans le fief de M. Bongo du Haut-Ogooué.

Vêtues de jaunes, 100 à 200 personnes l’ont accueilli à l’aéroport Léon-Mba en provenance de Paris. Des centaines de partisans ont ensuite suivi son discours à son QG à trois ou quatre kilomètres de distance.

Son retour a suscité un déploiement sécuritaire conséquent, avec des policiers filtrant l’accès à l’aéroport, puis bloquant en sens inverse la voie rapide qui mène au QG.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La première présentatrice TV voilée suscite de vives réactions au Canada.

Jamais auparavant une présentatrice n’était intervenue à la télévision canadienne en portant le foulard : c’est désormais chose faite depuis le vendredi 18 novembre. Les réactions, positives comme négatives, n’ont pas tardé.

Vendredi 18 novembre dernier, Ginella Massa est devenue la première présentatrice de télévision canadienne à arborer un foulard lors d’une prise d’antenne en direct. Elle intervenait pour présenter les nouvelles du soir sur la chaîne d’information CityNews de Toronto.

Immédiatement après avoir rendu l’antenne, la jeune journaliste de 29 ans a publié un tweet pour se féliciter de cette première, à laquelle elle a tenu à donner un sens symbolique. «C’est dans la boîte ! Ce soir, ce n’est pas un événement seulement pour moi. Je ne crois pas qu’une femme ait jamais présenté les informations en hijab au Canada. Merci CityNews !», a-t-elle écrit.

Pourtant, dès la diffusion des premières images, la tenue ostentatoire de la journaliste a fait réagir les réseaux sociaux. Certains y ont vu le signe d’un début de mainmise des musulmans sur le pays : «L’islamisation [du Canada] est en marche.»

A l’inverse, plusieurs personnes ont publié des messages de soutien, tel ce représentant de l’organisation non-gouvernementale Human Rights Watch, qui a salué «la première femme voilée» à présenter les informations, tout en précisant que «le ciel ne [nous] [était] pas tombé sur la tête».

Après avoir précisé qu’elle avait surtout reçu des messages d’encouragement, Ginella Massa a répondu à ses détracteurs par un nouveau message sur Twitter, évoquant avec ironie «la beauté du Canada», suite aux «messages de haine reçus à la fois en anglais et en français».

Ces dernières années, le multiculturalisme, la laïcité et les rapports entre religion musulmane et espace public sont devenus des thèmes politiques récurrents au Canada.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Mechaal: L’Intifada de Jérusalem a déjoué le projet de division al-Aqsa
.
L’Union des employés de l’UNRWA suspend ses étapes de protestation
.
96 colons extrémistes profanent la mosquée al-Aqsa
.
Le tribunal d’Ofer condamne 4 détenus à des peines de prison réelle
.
Appels au boycott de la société
.
Gaza: L’occupation vise les barques des pêcheurs au large de Beit Lahia
.
L’aviation miliaitre sioniste assassine 4 personnes à la suite d’une fusillade au Golan occupé
.
Unité et Patrie: une conférence palestino-égyptienne au Caire, bientôt
.
L’occupation continue à fermer les entrées de plusieurs villages à Ramallah
.
Bethléem: Un Palestinien arrêté sur des accusations de mettre le feu dans une zone ouverte
.
Cinq Palestiniens capturés à l’ouest de Jénine
.
L’occupation arrête 7 Palestiniens en Cisjordanie
.
Jérusalem: 140 nouvelles unités coloniales à Ramat Shlomo
.
L’occupation prend d’assaut le village de Kafr Qalil à Naplouse
.
Attaques de colons et un jeune palestinien arrêté à Naplouse
.
L’occupation empêche 25 palestiniens de voyager pour des raisons de sécurité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire