MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 27 Mouharram 1438.

Flash info du 27 Mouharram 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Une fête qui n’est pas la nôtre, Halloween c’est pour les autres.

Le 31 Octobre, nombreux sont ceux, petits et grands, qui fêteront Halloween à travers le monde. Malheureusement, certains de nos frères et sœurs célèbrent cet événement, même si cela est fait « sans convictions ». Or, il est interdit dans notre religion d’honorer cette tradition. Pour le comprendre, retournons aux origines de cette fête avant de nous arrêter sur les preuves nous interdisant de la célébrer, en nous basant sur la parole d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam). Halloween une fête païenne dérivée en tradition chrétienne.

Tout le monde connaît le nom de cette fête si répandue à travers la planète, de même que les rituels qui la composent : se déguiser pour faire peur, sonner aux portes, réclamer des bonbons ou faire une mauvaise farce. Bref, les formes de cet événement sont bien connues mais quand est-il du fond ? Savons-nous ce qu’est réellement la fête d’Halloween ? Quelles sont ses origines ?

À la base, Halloween est l’héritage d’une fête païenne, connue sous le nom de Samain. Elle était également célébrée par les celtes et avait pour finalité d‘honorer le nouvel an. La fête de Samain s’étendait sur les sept derniers jours de l’année. Les païens croyaient que durant cette période, des rencontres pouvaient avoir lieu « entre certains hommes et les dieux ».

Puis, c’est au 8ème siècle que les papes Grégoire III et Grégoire IV ont instauré la fête de la Toussaint le 1er novembre, qui « honore tous les saints, connus et inconnus ». Cela a donc inscrit Halloween dans le christianisme, entraînant ainsi un syncrétisme entre la fête païenne et la fête chrétienne.

Le nom « Halloween », de par ses origines anglo-celtes, vient de la contraction anglaise « All Hallows Eve » qui signifie en anglais contemporain « the eve of All Saint’s Day », autrement dit « la veillée de la Toussaint ». La signification du terme Halloween nous confirme que cette fête est directement liée à la célébration des « saints » chrétiens. En bref, Halloween est une fête purement et simplement chrétienne, aux origines païennes alliant ainsi mécréance, polythéisme et associationnisme, qu’Allah nous en préserve !

Halloween une festivité… mais pas pour notre communauté.

Les explications des origines de cette fête devraient amplement suffire afin de convaincre les musulmans qui la célébraient de ne plus le faire. En effet, cette tradition va à l’encontre du principal fondement de l’Islam à savoir l’unicité d’Allah.

Or, certains affirment que pratiquer les rituels de cette fête ne signifie pas forcément partager les convictions qu’elle sous-tend. Ils expliquent donc qu’ils la célèbrent « pour faire plaisir aux enfants » ou encore « pour faire comme les autres, pour suivre le mouvement »… Nous répondrons à nos frères et sœurs à travers trois points incha Allah.

Tout d’abord, nous n’avons que deux festivités à savoir l’Aïd al fitr et l’Aïd al Adha. En dehors de ces deux fêtes, nous n’avons pas le droit de célébrer une autre tradition. C’est en ce sens que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit au sujet des deux fêtes de l’Aïd « Toute nation a ses festivités et voici les vôtres ». Ainsi, il ne s’agit plus de « faire plaisir aux enfants » mais de suivre la voie du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam).

Par ailleurs, nous ne devons pas ressembler aux non-musulmans. Au delà de cela, nous devons faire en sorte de nous différencier d’eux, pour ne pas faire partie d’eux. En effet, d’après ‘Abdullah ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui ressemble à un peuple fait partie d’eux » (Abu Dawud). Les ahadiths allant dans ce sens sont nombreux. Pourquoi « faire comme les autres » si c’est pour se retrouver avec eux dans le feu éternel ? Qu’Allah nous en préserve !

De plus, cette fête basée sur le polythéisme représente un danger pour notre foi ainsi que pour celles de nos enfants. En effet, même si cela se fait de manière inconsciente, nous finissons par « prendre goût » à cette festivité, comme si elle nous procurait un quelconque bien-être. Notre Seigneur a dit : {Mais vous préférez plutôt la vie présente, alors que l’au-delà est meilleur et plus durable} (Sourate 87 : Versets 16-17). Le plaisir que nous pouvons ressentir en fêtant ce genre d’événement n’est que tromperie et jouissance éphémère, embellies à nos yeux par Shaytan le lapidé afin de nous éloigner de l’Unicité d’Allah et de notre véritable but sur terre.

Rappelons-nous qu’Allah a menacé ceux qui préfèrent la vie présente et ce qu’elle contient comme biens matériels mais également comme festivités. C’est en ce sens qu’Il a dit : {Voilà ceux qui échangent la vie présente contre la vie future. Et bien, leur châtiment ne sera pas diminué. Et ils ne seront point secourus} (Sourate 2 : Verset 86).

Faisons en sorte de nous éloigner de ce qui entraînera notre perte dans cette vie et dans l’Autre incha Allah. Ainsi, ignorons la fête d’Halloween qui n’est pas pour nous, d’autant plus qu’elle n’engendrera que de mauvaises conséquences.

Qu’Allah nous éloigne de l’associationnisme et de toutes les formes de tentations. Puisse-t-Il nous pardonner et nous faciliter l’accomplissement de bonnes actions.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Les policiers en colère manifestent la nuit et boudent leurs syndicats.

Voici que se crée un autre conflit dans le conflit. En effet cela fait quelques semaines que les policiers montrent leur mécontentement quant à leur manque de moyens. Les syndicats appellent donc à se mobiliser en journée quand la majorité des policiers le font la nuit, ce qui les agace !

Les syndicats défendent leurs intérêts.

Les syndicats ne parviennent pas à rallier les policiers à leur mouvement malgré les appels à des rassemblements silencieux devant les palais de justice. Les absents en journée s’expriment la nuit en manifestant sans que les syndicats n’aient organisé ces manifestations. Pourquoi donc une telle division dans les rangs des forces de l’ordre ? Une grande méfiance régnerait à l’égard des entités syndicalistes, l’Unsa et Synergie Officiers en tête. En effet ces organisations auraient davantage l’habitude de s’accuser mutuellement de trahison que de défendre les intérêts des policiers.
Cette division chez les policiers n’est pas rassurante tout comme leur manque de moyens. Cela est inquiétant en plein état d’urgence, alors que la sécurité devrait être assurée au maximum.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Les pains au chocolat de Copé font fureur dans une boulangerie !

Un artisan boulanger a décidé de prendre Copé au mot.

En effet, celui-ci avait dans une émission radio répondant à la question d’un auditeur que les pains au chocolat ne coûtaient que … 15 centimes.

Cette méconnaissance totale du quotidien des français que les politiques sont censés servir avant créé le buzz sur le web et les réseaux sociaux.

La réponse de Copé illustrait l’ignorance des politiques de la vie quotidienne du peuple. Une élite plus disposée à se servir qu’à servir ne pouvait connaître les prix des denrées des français.

Cette boulangerie permettra donc à Copé de ne pas se ridiculiser la prochaine fois

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Sanction ridicule pour une médecin ayant refusée de soigner une femme voilée.

L’affaire s’était fait connaître uniquement par le web puis par la télévision acculée a relayé une information devenue trop grosse à cacher.

Un médecin généraliste avait tout bonnement refusé de soigner une musulmane du fait de son hijab. Grace à une vidéo où l’islamophobe répétait plusieurs fois sa xénophobie, la chose a pu être prouvée sans mal et pourtant …

Suite à une plainte, la justice française a classé cette affaire sans suite. Puis aujourd’hui c’est au tour du conseil de l’ordre des médecin de se couvrir de honte en n’infligeant à la xénophobe qui a manqué au premier des devoirs du médecin une peine ridicule d’un mois d’interdiction d’exercer … en sursis. Une décision qui est donc sans aucun effet sur le médecin fautif.

Encore une fois la France prouve que l’islamophobie d’état sévit à tous les niveaux de la société et qu’elle reste malgré des flagrants délits complètement impunie, tout comme leur amie sioniste d’israel.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Copé veut interdire le hijab dans tous les lieux publics.

Jean François Copé s’est toujours démarqué par ses sorties islamophobes et ses propositions de lois xénophobes.

Il fut l’initiateur avec Myard de la loi contre les religieuses portant le voile intégral. A l’époque la grande majorité des imams et des associations acceptèrent lâchement cette loi pour le prix d’un moindre mal … Cette loi devait permettre au hijab de ne plus être attaquable par amalgame. Et c’est exactement le contraire qui se produit.

Aujourd’hui les demandes d’interdictions du hijab se multiplie en se basant sur les lois scélérates contre le voile des lycéennes et celui des religieuse en niqab.

Toutes ses trahisons et ces renoncements n’auront donc servi qu’à une chose : accélérer la mise au banc de la société de tous les musulmans visibles.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Interdiction du voile : non dans les rues, oui dans les universités pour Sarkozy.

Nicolas Sarkozy laissait planer le doute sur sa volonté d’interdire le voile dans l’espace public, autrement dit dans les rues, une fois élu. Invité à la matinale de BFMTV/RMC jeudi 27 octobre, le candidat à la primaire des Républicains en vue de la présidentielle a affirmé qu’il ne le souhaite pas : « Chacun fait ce qu’il veut, bien sûr. »

A un mois du deuxième tour de la primaire de la droite et du centre, il a en revanche déclaré être pour l’interdiction du voile dans les universités. « Le voile à l’université, je suis pour son interdiction », a-t-il signifié. L’ancien président de la République s’est justifié en expliquant qu’il ne veut « pas la tyrannie de la minorité ». A un mois du deuxième tour de la primaire de la droite et du centre. Une position majoritairement partagée dans sa famille politique.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Prix Sakharov décerné à deux femmes yézidies rescapées de Daesh.

Le Parlement européen a annoncé, jeudi 27 octobre, qu’il attribuait son prix Sakharov 2016 « pour la liberté de l’esprit » à deux Irakiennes yézidies rescapées du groupe Etat islamique.

Lamia Haji Bachar et Nadia Murad ont vécu le supplice d’être enlevées et forcées à l’esclavage sexuel. Elles sont devenues des symboles de la défense de la communauté yézidie, persécutée par le groupe terroriste. Nadia Murad a été nommé en septembre dernier ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.

Le prix Sakharov, décernée chaque année par les eurodéputés, récompense les personnes qui se sont illustrées dans la défense des droits humains. L’an dernier, c’est le blogueur saoudien Raef Badaoui qui a été distingué. En 2014, c’est le médecin congolais Denis Mukwege qui a été auréolé pour son action en faveur des femmes victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : des prédicateurs anti-islam battent la campagne à l’approche de la présidentielle.

Ils sillonnent les vastes étendues de l’Amérique profonde pour déverser leur haine de l’islam, John Guandolo, un ancien agent du FBI, et Oussama Dakdok, le fils d’un prédicateur baptiste d’origine égyptienne, prêchent une bonne parole, aux effets ravageurs, qui fait trembler les murs des petites paroisses dans lesquelles elle résonne et enflamme les bourgades où elle se répand sur leur passage.

Ces deux porte-voix de la propagande islamophobe battent la campagne sans relâche, et avec une ferveur renouvelée, à l’approche de l’élection présidentielle, en faisant de chaque hameau le terreau fertile du racisme anti-musulmans. Dans le nord du Minnesota, l’un des terrains de prédilection de John Guandolo, ses violentes diatribes ont récemment électrisé une église baptiste et les 120 paroissiens qui l’ont écouté religieusement, non sans frémir…

Jouant les Cassandre avec un art consommé de la dramatisation, l’ex-agent du FBI, qui est loin de faire l’unanimité parmi les responsables du FBI de Minneapolis et des experts du contre-terrorisme, a alerté son auditoire sur le péril vert, désormais à ses portes, que représente l’accueil des réfugiés. Il a notamment évoqué l’imminence d’une « guerre sainte » menée contre les Etats-Unis par les damnés de la terre somaliens, syriens et d’autres pays musulmans, tout en assénant que les musulmans ont acheté des stations d’essence et investi massivement les aéroports dans un seul et unique objectif : prendre le contrôle de la première puissance mondiale en recourant à la force.

« Etes-vous prêts pour faire face aux deux ou trois douzaines de djihadistes qui se dissimulent parmi les réfugiés et qui seront surarmés ? Vous pensez qu’ils ne peuvent pas se procurer des mortiers et des lance-rockets ici, sur le sol américain ? », a lancé, sûr de son effet, celui qui sévit régulièrement sur la chaîne ultra-conservatrice et islamophobe Fox News et se produit tout aussi fréquemment dans les grands barnums organisés par le camp républicain.

Oussama Dakdok, pour sa part, jouit d’une large notoriété dans le nord du Minnesota, une région qu’il connaît bien pour l’avoir parcourue de long en large au volant de son camping car de luxe, à plus de 20 reprises en l’espace d’un an et demi. Début octobre, il s’y donnait encore en spectacle, pour la cinquième fois en deux semaines seulement, pour galvaniser les foules au son de sa rhétorique fielleuse : « L’islam n’est pas une religion. C’est un culte sauvage qu’il est inconstitutionnel de pratiquer », a martelé ce prédicateur incendiaire qui porte fièrement à la boutonnière un pin’s à l’effigie de Donald Trump, avant d’exhorter à la déportation massive des Américains musulmans, son argument massue dont il a fait son cri de guerre…

Jaylani Hussein, le directeur du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) du Minnesota, observe avec anxiété le nombre croissant et l’influence grandissante de ces prédicateurs islamophobes, à la solde des conservateurs, dans les coins les plus reculés de l’Amérique. « C’est le signe avant-coureur de l’existence d’une organisation qui œuvre contre les musulmans et contre le brassage multiculturel de la société américaine », a-t-il commenté, en précisant qu’ils sont généralement invités par des groupes locaux à seule fin d’endoctriner les esprits.

Quelques jours plus tard, Oussama Dakdok, ce redoutable fauteur de troubles, défrayait la chronique locale à Detroit Lakes, en perturbant une conférence dédiée à la tolérance religieuse et au vivre-ensemble « Allez à la rencontre de votre voisin musulman ». Tim Eggebraaten, le chef de la police, a dû le menacer d’être conduit au poste et poursuivi en justice pour tempérer ses ardeurs volcaniques.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

6 détenus grévistes de la faim dans les prisons de l’Autorité palestinienne.
Les dispositifs de l’Autorité palestinienne continuent d’emprisonner six étudiants g de grèvistes de la faim illimitée en protestation contre leur détention arbitraire.
.
Deux enfants blessés lors d’affrontements à Jérusalem.
Deux enfants palestiniens ont été blessés, jeudi, lors d’affrontements avec les forces d’occupation israéliennes, dans le camp de réfugiés de Shuafat, au nord de Jérusalem.
.
Hamas : Les menaces de Lieberman ne nous effrayent pas.
.
L’occupation confisque deux maisons au sud de Bethléem.
Les forces israéliennes ont confisqué, ce matin, deux maisons dans la ville d’al-Khader de Bethléem et les ont transformées en centres d’enquête.
.
Le journaliste Oweiwi entre dans sa deuxième année de détention administrative.
.
La cour israélienne ferme le dossier de 2 adolescents palestiniens tués sans raison.
.
L’occupation prend d’assaut une bibliothèque à Naplouse et arrête 27 citoyens de Cisjordanie.
.
Les colons tentent d’agresser un agriculteur au nord de Ramallah.
Des colons israéliens ont agressé, hier, un agriculteur de la ville de Turmus’ayya pendant la récolte des olives.
.
Raids et arrestations de l’Autorité Palestinienne au camp de Jénine.
.
Vallée du Jourdain: L’occupation attaque Khelat Hamad et menace ses habitants.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le jeudi 27, la zone de Khelat Hamad dans la Vallée du Jourdain au nord de la Cisjordanie occupée.
.
181 nouveaux logements coloniaux prévus à Jérusalem.
.
Deux jeunes hommes arrêtés à Bethléem pour s’être approchés d’une colonie.
.
L’occupation a empêcher les agriculteurs de cueillir leurs olives
Les forces armées d’occupation israéliennes ont empêché, aujourd’hui matin jeudi 27/10, les agriculteurs du village de Beer Onah dans la ville de Beit Jala.
.
Plusieurs asphyxiés dans des affrontements à l’ouest de Ramallah.
De violents affrontements ont éclaté le mercredi soir 26/10, dans le village de Nabi Saleh au nord-ouest de la ville de Ramallah dans le centre de la Cisjordanie occupée.
.
L’Occupation dévaste la cour de manifestation pacifique à l’est d’al-Bureij.
.
Jérusalem: Les troupes sionistes arrêtent deux jeunes hommes.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le mercredi soir 26/10, deux jeunes hommes palestiniens dans la ville occupée de Jérusalem.
.
Les trois sœurs Faïda et Waad et leur nièce Salama invente une nouvelle énergie propre alternative, grâce au recyclage du reste d’olives.

Le village de Bita se trouve au sud de la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée. Entre ses vallées riches en oliviers se déplacent trois femmes, dans le but de se construire, ainsi qu’à leurs familles, un nouvel avenir. Elles travaillent pour recycler les restes des olives et les utiliser dans le chauffage central.

Les trois sœurs Faïda et Waad et leur nièce Salama, trois femmes au foyer, ont décidé de monter leur propre projet. Il consiste à recycler les restes des olives et les mélanger avec de la sciure et avec des restes de fruits et de légumes. Puis le mélange sera pressé et mis en moules. Le produit remplacera le bois pour le chauffage.

Selon Walaa, c’est un projet vert destiné à limiter la pollution, à limiter les arbres à couper, en particulier l’olivier qui représente l’identité du peuple palestinien, qui est une source économique importante.

Les étapes de la fabrication.

Salama dit au correspondant de notre Centre Palestinien d’Information que les trois femmes ont participé à l’exposition organisée par l’autorité de la qualité de l’environnement, au début du mois d’octobre 2016, dans le but de commercialiser leur idée ou trouver un financement.

Et en ce qui concerne les étapes de la fabrication, Walaa dit que la fabrication commence par le ramassage des restes des olives ; puis il faut les presser et exposer au soleil, avant de conditionner le tout pour mettre cela dans des boîtes spéciales.

L’énergie alternative.

C’est un projet nouveau et innovant, dit Walaa. Auparavant, ajoute-t-elle, on utilisait le reste des olives pour se réchauffer, mais sans plus. Maintenant, on veut en faire une énergie propre alternative.

Faire du bois artificiel de ce reste se faisait. Avec le nouveau projet, on y ajoute d’autres produits comme le pain sec, le papier, et la sciure, selon des taux étudiés, avant d’être bien malaxés et mis dans des moules spéciaux. Ainsi, le produit final sera meilleur et plus facile à conserver.

Le projet sera aussi profitable pour l’environnement comme pour la santé. Le reste d’olives, on s’en débarrasse en le jetant dans les vallées et les égouts, causant des champignons et de la moisissure. Des maladies comme l’allergie et l’asthme apparaissent. Le projet l’utilisera d’une façon propre et utile.

Les presses se trouvent dans les quartiers résidentiels et jettent leurs restes dans les vallées, causant de mauvaises odeurs novices. Ils polluent aussi les eaux souterraines. Le nouveau projet voudrait être une solution.

Ambitions.

Mme Walaa encourage toutes les femmes à créer leurs propres projets, avec les moyens du bord, afin d’améliorer leurs conditions économiques et celles de leur peuple.

Et pour les étapes à venir, Walaa et ses partenaires souhaitent trouver des soutiens pour leur projet, surtout pour pouvoir commercialiser le produit et finalement l’exporter vers les marchés étrangers.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire