MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 Mouharram 1438.

Flash info du 21 Mouharram 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Contraint de quitter son lycée à cause de sa barbe.

Un lycéen refusant de couper sa barbe aurait été contraint par le directeur de quitter l’établissement.

Ses études ou sa barbe.

Semy, scolarisé en terminale S au lycée Jean-Renoir à Bondy (Seine-Saint-Denis), affirme que son proviseur lui a demandé de raser sa barbe qu’il porte depuis deux ans, ou de la raccourcir, sous peine d’être exclu. Il raconte : « Je lui ai expliqué que je la laissais pousser par conviction religieuse. Il m’a rétorqué que c’était un signe de radicalisation et m’a dit : « Tu la coupes ou tu pars ». Ses menaces m’ont mis la pression. J’ai fini par rédiger une lettre pour l’alerter que je quittais le lycée ». Il indique ainsi ne plus aller en cours depuis le 13 octobre et dénonce une injustice.

Une administration qui nie l’ultimatum.

Il y a quelques temps, le lycéen allait en cours en sarouel, mais a arrêté suite à la demande du proviseur. Aussi, celui-ci reconnaît avoir parfois manqué l’école pour aller à la prière du vendredi et ne pas serrer la main de ses camarades féminines « par décence ». Ainsi, une personne suivant de près le dossier pour l’académie de Créteil décrit Sémy comme un élève ayant tendance à « affirmer des signes à caractère religieux » ces derniers temps. Un changement d’attitude qui aurait interpellé l’équipe pédagogique du lycée. Après avoir constaté plusieurs cas d’absences le vendredi, le proviseur aurait décidé de faire le point avec l’élève. « Il a été question d’un rappel des principes de l’école publique. S’il ne peut pas venir en cours le vendredi, il existe des établissements privés ». Mais selon elle, « à aucun moment il n’a été question d’un ultimatum. Au contraire, le proviseur et les professeurs veulent tout faire pour le garder et l’emmener jusqu’au bac ».

La barbe peut passer de « symbole de virilité » à « symbole de radicalisation », selon sa longueur. Elle pouvait passer plus ou moins inaperçue ces dernières années, mais il est de plus en plus difficile de la porter pour les musulmans de nos jours. Encore une fois, pour ne pas se faire remarquer et suspecter, la France attend de nos frères qu’ils délaissent une partie d’eux même : car si pour certains ce n’est qu’une barbe, pour d’autres, leur demander de la raser serait comme de demander à une femme voilée d’enlever son hijeb.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Amérique : Le Chef d’Etat Major américain menace et prédit une troisième guerre mondiale sanglante.

Le discours du chef d’Etat Major américain, le Général Marc A. Milley, a provoqué la stupeur au début du mois d’octobre. Si les médias français n’en n’ont pas fait écho, les menaces de l’une des plus importantes autorités militaires des Etats-Unis fait craindre le pire pour la paix dans le monde.

Les prochaines années risquent d’être difficiles voire meurtrières. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Marc A. Milley, chef d’Etat Major, lors d’un discours important le 4 octobre dernier. Le conseiller du président Barack Obama n’a pas hésité à menacé ouvertement la Russie, la Chine et à moindre mesure la Corée du Nord et l’Iran.

Un discours musclé répondant à la géopolitique offensive de Vladimir Poutine sur différents territoires du Globe, de la Syrie à l’Ukraine.

La possibilité de voir des puissances nucléaires s’affronter à coups de missiles n’est plus un fantasme mais bien une réalité d’un monde redevenu multipolaire 71 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Philippines : Une manifestation dégénère, un camion de police roule sur la foule (IMAGES CHOQUANTES).

Aux Philippines, une manifestation devant l’Ambassade américaine a dégénéré. Les policiers n’ont pas hésité à frapper la foule, un camion des forces de l’ordre a même écrasé des manifestants.

Vingt trois militants qui protestaient contre la présence de troupes américaines sur le sol philippin ont été arrêtés par la police.

Une utilisation démesurée de la force qui rappelle que dans les pays du Tiers Monde, il est préférable de s’en prendre à l’Etat plutôt que de manifester devant une ambassade occidentale.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : Une seconde Mosquée vandalisée à Calgary en une semaine.

Une Mosquée dans le nord-ouest de Calgary a été victime d’un acte islamophobe. Il s’agit du deuxième acte de ce type dont sont victimes les musulmans de cette petite ville du Canada.

En effet, ils ont découvert la façade du lieu de culte saccagée dont notamment des vitres brisées.

La semaine dernière déjà une fenêtre avait été cassée, un coran brûlé mais aussi des messages à caractères islamophobes ont été inscrits sur le mur d’une Mosquée dans le quartier Queensland, au sud-est de Calgary.

De plus, des affiches islamophobes ont été placardées sur le campus de l’Université et d’autres distribuées dans des boîtes aux lettres à Edmonton. Une montée des tensions qui provient comme bien souvent des politiques et médias irresponsables …

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : L’UNESCO adopte une résolution sur la vieille ville de Jérusalem qui déplaît à l’état israélien.

Malgré les pressions israéliennes, l’Unesco a adopté une résolution sur la vieille ville de Jérusalem.

L’UNESCO a ainsi reconnu le caractère protégé du patrimoine culturel islamique et palestinien notamment de Jérusalem-Est.

Le texte, porté par l’Algérie, l’Égypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, a ainsi été accepté et adopté afin de protéger de la colonisation israélienne la vieille ville ainsi que ses monuments millénaires chrétiens et musulmans.

Cet accord consacre le droit des musulmans à protéger leurs lieux saints dans la vieille ville occupée depuis 1967. En effet la Mosquée sainte d’Al Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam, est continuellement menacée par des fouilles israéliennes de ses sous-sols qui menacent ses fondations et des profanations soutenues par l’état israélien.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Un député bruxellois décide de porter le voile en soutien aux femmes discriminées.

Un peu partout en Europe les femmes musulmanes sont sujettes à toutes les discriminations et plus particulièrement les femmes portant le hijab.

Un député belge a décidé de répondre à sa façon à ces discriminations. Le conseiller communal à Molenbeek, Jamal Ikazban, a donc décidé de … porter le hijab ! Son soutien volontaire a beaucoup surpris et fait réagir mais l’élu s’explique :

« C’est pour montrer mon soutien aux femmes et pour dire qu’il y en a marre de cette chasse aux vêtements qui est stigmatisante, blessante, humiliante et discriminatoire envers les femmes »

« Puisqu’on ne veut pas écouter les femmes discriminées et qu’il semble si difficile de garantir la liberté aux citoyennes de notre pays qui veulent simplement étudier, travailler, contribuer et s’épanouir. Il faudra peut-être que nous les hommes décidions de porter un voile en solidarité avec ces femmes et aussi pour exprimer le ras-le-bol de l’instrumentalisation de cette « chasse aux vêtements » qui en plus d’être injuste et vexatoire nous éloigne des vrais problèmes de notre société. » a-t-il ajouté sur sa page FaceBook.

Le député aura le mérite de montrer à tous les arrivistes de la communauté qu’il n’est pas obligatoire de renier les siens pour réussir en politique.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Le député bruxellois Jamal Ikazban porte le… par sudpresse

Clic pour voir la Source de l’article

***


Quand Donald Trump confond les musulmans avec les sikhs.

Gurinder Singh Khalsa, un sikh originaire de l’Indiana, dans l’est des Etats-Unis, a eu la mauvaise surprise de découvrir dans un mail qu’il était devenu musulman et supporter de Donald Trump. Il s’agit d’une des dernières rocambolesques frasques du candidat républicain – et de son équipe – à la présidentielle américaine.

Un mail de campagne montrant les groupes de population soutenant la candidature de Donald Trump a circulé sur le Net. Les musulmans, dont la majorité affirme pourtant leur opposition au candidat républicain,, y sont représentés à travers un homme portant le turban.

La où l’erreur devient cocasse, c’est que le sikh en question est Singh Khalsa, le fondateur du Comité sikh d’action politique, une organisation non-partisane qui entend, entre autres, faire connaître la culture sikhe aux Américains et ainsi leur permettre de faire la différence avec d’autres religions. Il déclare que personne ne lui a demandé son autorisation pour utiliser son image. « Je ne suis pas musulman et je ne soutiens pas Trump », a réagi la victime, qui se dit « choqué et perturbé » par l’ignorance du milliardaire excentrique : « Il ne connaît même pas la différence entre les musulmans et les sikhs et ça c’est le plus dérangeant. »

L’équipe de campagne de Donald Trump dans l’Indiana a exprimé ses « regrets » et expliqué qu’elle « est en train de chercher un moyen de réparer cette erreur ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Affaire Omar Raddad : l’ADN d’un nouveau suspect révélé.

Vingt-cinq ans après, la mort de Ghislaine Marchal continue de faire parler d’elle. Le procureur de Nice a annoncé, jeudi 20 octobre, qu’ « il y a un soupçon d’identité entre une des traces retrouvées et un enregistrement au fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg) ». Cette révélation suit une nouvelle analyse ADN effectuée sur l’une des poignées de la porte sur laquelle a été retrouvée l’inscription « Omar m’a tuer » rédigée avec le sang de la victime.

« L’ADN a matché. C’est une bonne nouvelle. Une très bonne nouvelle », confie Sophie Noachovitch avocate d’Omar Raddad. Celui-ci avait été condamné en 1994 pour le meurtre de sa riche patronne. L’affaire, très médiatisée, avait conduit à une grâce présidentielle accordée par Jacques Chirac en 1998. Mais le jardinier marocain n’a cessé de clamer son innocence et souhaite être réhabilité.

En s’appuyant sur la loi du 20 juin 2014 qui assouplit les critères d’obtention de la révision d’un procès pénal, le parti de la défense a fait ordonner de nouvelles expertises ADN. Les résultats de la dernière analyse montre que l’ADN retrouvé appartient à un homme déjà condamné par la justice. S’il est encore vivant, il sera entendu par les enquêteurs.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : L’ancien mentor des frères Kouachi engagé dans la lutte pour la déradicalisation.

Son nom avait ressurgi au lendemain de l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Farid Benyettou, leader de la filière des Buttes-Chaumont qui envoyait des jeunes combattre en Irak en 2004 et 2005, est désormais repenti. Il collabore désormais au sein du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI), rapporte Libération. Dounia Bouzar expliquait cette démarche dans un entretien publié sur Saphirnews : le CPDSI utilise des « repentis-miroir » pour sensibiliser les jeunes tentés par le radicalisme violent.

L’ancien mentor de Saïd et Chérif Kouachi a été condamné en 2008 à six ans de prison pour terrorisme. Il a été libéré en 2011 et s’est réinséré en suivant une formation d’infirmier à l’hôpital La Salpêtrière à Paris. En janvier 2015, il s’est vu notifier la fin de son stage suite aux attentats et l’arrivée de blessés victimes de l’attaque contre Charlie Hebdo. Malgré l’obtention de son diplôme en mars 2015, Farid Benyettou n’a pas trouvé d’emploi dans l’hôpital public.

Peu après les attentats, le repenti compose le numéro vert de la plateforme « Stop djihadisme » pour proposer ses services. « J’ai dit que j’aimerais partager mon expérience, mais on m’a répondu que ce n’était pas le bon numéro », explique-t-il. Il prend finalement l’initiative à l’automne 2015 d’envoyer un mail à la fondatrice du CPDSI. « J’ai discuté avec Farid pendant six mois avant de lui faire pleinement confiance », explique Dounia Bouzar, qui n’a pas obtenu l’aval du ministère de l’Intérieur pour l’intégrer dans son dispositif à l’époque. Aujourd’hui salarié du CPDSI, Farid Benyettou prépare prochainement la sortie d’un livre co-signé avec Dounia Bouzar.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les actes islamophobes en baisse sur les neuf premiers mois de 2016.

Les actes antimusulmans ont baissé de 53,9 % sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2015 selon les derniers chiffres délivrés par l’Observatoire national contre l’islamophobie en France, rattaché au Conseil français du culte musulman (CFCM).

Du 1er janvier au 30 septembre 2016, 52 actions contre 96 en 2015 ont été enregistrées (-45,8 %) ainsi que 97 menaces contre 227 en 2015 (-57,3 %). Au total, ce sont 149 actes antimusulmans ont été recensés par le ministère de l’Intérieur contre 323 en 2015 pour la même période (-53,9 %).

La baisse est conséquente mais « on ne peut faire de comparaison entre 2016 et 2015, vu les événements dramatiques qu’a connus la France », souligne l’Observatoire, rappelant l’augmentation de 1 172 % des actes islamophobes lors de l’année des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hypercasher, suivis en fin d’année par les attentats de Paris.

« Néanmoins, le niveau global des actes enregistrés pour les 9 mois de l’année 2016 dépasse de loin le niveau comparable à celui de la même période de 2014 », note l’instance. « En revanche, l’islamophobie, via la cyber-haine reste en forte progression depuis l’attentat du 14 juillet à Nice. Ces appels de haine qui fleurissent sur la toile risquent de mettre en cause la cohésion nationale, ce que souhaite Daesh et certains hommes politiques qui tiennent des discours irresponsables », rappelle l’Observatoire .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Bruno Le Maire en pleine surenchère liberticide : il veut interdire le voile dans l’espace public !

C’est un bien curieux renouveau que prétend incarner le très ambitieux quadra Bruno Le Maire, le seul « Républicain » à avoir laissé sa cravate dans l’armoire, jeudi 13 octobre, pour tenter de faire illusion devant les caméras de TF1, lors du premier round de la primaire à droite pour la présidentielle…

Car, en effet, une semaine plus tard, il arborait non seulement une cravate sur France 2, sur le plateau de « L’Emission politique », renouant ainsi hier soir avec le style bon chic bon genre qui sied davantage à son extraction bourgeoise, mais comble de l’hypocrisie il nous servait du réchauffé : exiger de cacher ce voile que la République ne saurait voir !

La supercherie a fait long feu, à moins que le député de l’Eure ne considère que se montrer plus royaliste que le roi en la matière soit la démonstration éclatante du changement politique dont il serait le visage.

Le renouveau selon Le Maire consisterait donc à franchir un nouveau palier dans la laïcité sectaire et répressive, en poussant le bouchon encore plus loin que Sarkozy : proscrire le voile pas seulement à l’université, comme l’appelle de ses vœux l’ex-président de la bouc émissarisation de l’islam, mais partout ailleurs, et notamment dans des « lieux publics », tels que les « transports en commun », dixit l’ancien ministre de l’Agriculture de la Sarkozie tombé dans le piège de la surenchère liberticide pour assouvir son ambition dévorante et faire remonter sa courbe de popularité en chute libre… Il a d’ailleurs décroché la pire audience de France 2 en cinq ans, c’est dire !

« Une forme de voile interdit dans l’espace public, on ne parle pas de burqa mais du voile, ça c’est une possibilité pour vous? », l’a interrogé David Pujadas, ce à quoi le BLM de la droite ultralibérale a rétorqué : « oui c’est une possibilité. Je pense que dans les métros, les RER, les transports en commun, ça peut poser une difficulté et ça en pose à beaucoup de Français. Donc ma proposition, c’est qu’il y ait une loi qui définisse ce qui est acceptable ou non, en termes de tenue vestimentaire et notamment pour le port du voile, dans les espaces publics, à l’université, à l’hôpital, dans les CAF ».

Entré en guerre contre « l’islam politique » et obsédé par le voile jusqu’à envisager de légiférer pour l’interdire dans les moindres recoins de l’espace public, en se gardant bien de s’aventurer sur le terrain miné de l’interdiction des autres signes religieux, et en particulier de la kippa (il n’est pas complètement suicidaire !!), Bruno Le Maire est décidément une piètre incarnation du renouveau politique français, mais nous fait un fieffé démagogue, un de plus, dans cette vaste Tartufferie républicaine d’un cynisme sans nom.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : Il loue son appart mais pas aux musulmans.

Un propriétaire a récemment proposé sur le portail Immoscout24 un appartement en location de deux pièces à Zurich. En précisant bien «que pour des Suisses ou des citoyens européens, pas de musulmans», comme l’a découvert la «Nordwestschweiz», citée par l’«Aargauer Zeitung»

La nationalité? Pas punie.

Reste que son annonce enfreint la norme anti-raciste en Suisse, estime Marcel Niggli, professeur de droit pénal à l’Université de Fribourg. «Il est très probable que le ministère public se saisisse du dossier puisqu’il s’agit d’un délit poursuivi d’office», précise-t-il. En ajoutant: «Il est important de différencier l’espace public de l’espace privé. Celui qui publie une annonce ne peut inclure aucune mention de la race, de l’ethnie ou de la religion. Mais elle peut comporter des références à la nationalité, ce qui n’est pas puni par la loi.» Pour l’instant, on ignore si le Ministère public est au courant de l’affaire et s’il décidera de se saisir du dossier ou non.

Clic pour voir la Source de l’article

***



Une Américaine plaide coupable pour avoir fracassé la tête d’une musulmane voilée avec un verre de bière.

Indéfendable, Jodie Burchard-Risch, 40 ans, a plaidé coupable lundi dernier devant le juge du tribunal du comté d’Anoka, dans l’Etat du Minnesota, en évitant de croiser le regard anxieux de sa victime, Asma Mohamed Jama, 38 ans, qu’elle n’avait pas revue depuis ce jour d’octobre 2015, tristement mémorable, où elle libéra ses pires pulsions contre elle.

Placée devant la réalité accablante de l’agression qu’elle a commise, cette citoyenne américaine de Minneapolis a préféré négocier un plaidoyer de culpabilité, reconnaissant être sortie de ses gonds en voyant la jeune femme voilée s’attabler dans le restaurant Applebee’s, où elle était en train de déjeuner avec son mari.

Bouillonnant de rage jusqu’à l’implosion, elle n’a pas supporté d’entendre Asma Mohamed Jama converser avec ses proches qui l’accompagnaient, en l’occurrence un cousin et ses deux enfants, dans une autre langue que l’anglais : le swahili, sa langue maternelle.

Ni une ni deux, Jodie Burachard-Rish a alors saisi un grand verre de bière et s’est ruée vers la table voisine pour le briser avec une brutalité inouïe sur la tête de la malheureuse Asma Mohamed Jama. Celle-ci, ignorant que sa présence avait à ce point indisposé son assaillante, n’a rien pu faire pour se protéger de sa fureur. Elle s’est écroulée, le visage en sang, sous les yeux impuissants et terrifiés de sa famille.

Le personnel du restaurant, alerté par le bruit fracassant de la scène, s’est précipité pour mettre hors d’état de nuire cette cliente hors d’elle, avant que cela ne tourne au drame.

« Je craignais de la revoir, j’étais très nerveuse à cette perspective, mais il fallait que j’en passe par là. Je pense que chaque victime doit ressentir la même chose au moment d’être à nouveau confrontée à son agresseur dans un tribunal », a confié Asma Mohamed Jama, en rappelant qu’il aura fallu pas moins de 17 points de suture pour fermer ses plaies profondes, en tout cas les plus visibles, les séquelles psychologiques restant enfouies en elle, indélébiles.

« Au moins, elle a reconnu sa culpabilité et la gravité des faits. Même si elle n’a pas utilisé le terme de crime de haine, elle a admis que c’était une agression à caractère raciste », a-t-elle ajouté, en disant éprouver un certain soulagement.

Jodie Burchard-Rish encourt une peine d’emprisonnement d’une durée de 180 jours et cinq ans de probation. Le tribunal rendra son verdict au mois de décembre.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Challah appelle à l’abolition de l’accord d’Oslo et Zahar met en garde contre toute atteinte à Al-Aqsa.
.
Confrontations avec les forces d’occupation à al-Quds et en Cisjordanie occupés.
.
Les confrontations avec les forces d’occupation en Cisjordanie et à al-Quds occupés ont fait au moins un blessé et des dizaines d’asphyxiés parmi les jeunes palestiniens.
.
Les colons israéliens protestent contre l’évacuation d’Amona.
Des milliers de colons israéliens ont manifesté, hier soir, pour protester contre l’intention du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’évacuer la colonie d’Amona.
.
L’Egypte ouvre le passage de Rafah pour la cinquième journée.
.
L’occupation arrête un jeune palestinien et l’agresse sauvagement.
.
L’occupation cible des sportifs avec du gaz lacrymogène à Qalqilya.
.
La marine israélienne ouvre le feu sur des pêcheurs palestiniens.
Les forces navales israéliennes ont ouvert le feu, ce matin, sur des pêcheurs palestiniens au large des côtes de Gaza.
.
L’occupation arrête 3 palestiniens en Cisjordanie.
Les Forces d’occupation israéliennes ont arrêté, aujourd’hui à l’aube, trois citoyens palestiniens après la prise d’assaut des différentes zones de la Cisjordanie.
.
La maison de Marich, l’histoire d’une deuxième destruction.
.
Abbas reçoit une délégation féminine « israelienne » à Ramallah.
Mahmoud Abbas, a reçu une délégation du mouvement féministe israélien « les Femmes Font la Paix ».
.
Un enfant tué par l’occupation au nord d’Hébron.
Un enfant palestinien est tombé en martyr ce jeudi, 20/10, après avoir reçu une balle à la tête à l’entrée du village de Beit Amer au nord d’Hébron.
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête deux palestiniens de Salfit.
Les forces de la sécurité préventive de l’AP ont arrêté le jeudi 20/10, deux citoyens palestiniens de la ville de Salfit au nord de la Cisjordanie occupée.
.
Jérusalem: cocktail Molotov sur une force militaire sioniste.
Des jeunes hommes palestiniens ont lancé le jeudi soir ,un cocktail Molotov sur une force militaire sioniste su sud de Jérusalem.
.
Fermeture du passage de Karm Abou Salem dimanche et lundi prochains.
.
Hamas appelle à faire pression sur l’occupation pour reconnaître la décision de l’UNESCO.
.
En raison du blocus israélien imposé depuis dix ans, Un responsable de l’ONU met en garde contre la montée des tensions dans la bande de Gaza.
.
L’occupation oblige les fermiers palestiniens à quitter leurs terres à Naplouse.
Les forces d’occupation israéliennes ont forcé, cet après-midi, les agriculteurs palestiniens à quitter leurs terres agricoles à l’est de Naplouse.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire