MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Mouharram 1438.

Flash info du 18 Mouharram 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Syrie : Bachar al-Assad et Moscou stoppent les bombardements sur Alep.

Depuis 8h ce matin heure française, le gouvernement syrien et l’aviation russe ont décidé de cesser leurs bombardements, ont-ils cédé à la pression internationale ? Pas si sûre…

Un arrêt des frappes « nécéssaire pour la mise en oeuvre d’une pause humanitaire ».

Enfin ! Après des années d’atrocités, la population d’Alep va connaître un moment de répit, qui espérons-le durera. Suite à une réunion de l’état-major russe, le Ministre de la Défense Sergueï Choïgou a défendu l’idée d’une trêve afin « de permettre la sortie en toute sécurité via six couloirs humanitaires des civils et l’évacuation des malades et des blessés de la partie est d’Alep. » En parallèle, le Ministre de la Défense a expliqué « qu’au moment où commencera cette pause humanitaire, les troupes syriennes se retireront à une distance suffisante pour que les combattants puissent quitter l’est d’Alep avec leurs armes. » Malgré une première annonce encourageante, la seconde laisse à croire que Vladimir Poutine et Bachar al-Assad désirent avant tout récupérer Alep pour mieux asseoir leur autorité et écarter définitivement la rébellion de la deuxième ville du pays. Sergueï Choïgou a en effet exhorté les Etats-Unis et les autres soutiens des rebelles, à influencer les combattants à quitter la ville. Piquée dans sa fierté, Moscou a catégoriquement démenti vouloir voter la trêve sous la pression des occidentaux, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a affirmé qu’il s’agissait « purement d’un geste de bonne volonté des militaires russes. »

La ville d’Alep est divisée en deux depuis 2012, cela fait presque un mois que la population est victime de frappes intenses par l’aviation russe et l’armée syrienne. 250 000 personnes vivent encore sous les bombardements, depuis le début du conflit 300 000 syriens ont perdu la vie. Même si les trêves ont souvent du mal à s’établir dans la durée, celle-ci reste bienvenue…

Clic pour voir la Source de l’article

***


Nouvelle héroïne de Marvel, « Madaya Mom », le quotidien d’une mère de famille en Syrie.

« Madaya Mom » raconte le quotidien d’une mère de famille en Syrie dans la ville assiégée depuis deux ans de Madaya.

L’histoire rompt avec les supers pouvoirs habituels des héros de Marvel. « Madaya Mom » est une mère de famille vivant dans la ville assiégée de Madaya pour raconter sa situation catastrophique, situation vécue pour des milliers d’autres en Syrie. A l’initiative de cette bande-dessinée la chaîne américaine ABC qui a été interdite de se rendre à Madaya par l’armée d’Al-Assad.

On compte plus de 60 personnes décédées victimes de la famine à Madaya. Les journalistes de la chaîne ont pris contact avec une mère de famille de cinq enfants et qui ont proposé de mettre en bande-dessinée les échanges entretenus.

« Madaya Mom » représente une trentaine de planches qui traitent du quotidien de cette femme.

«Je ne voulais pas faire une bande-dessinée de guerre, a expliqué Dalibor Talajic, l’auteur des dessins, mais plutôt un album avec le point de vue d’un civil. Quand vous êtes impuissant. (…) Vous attendez que ça se termine ou que vous mourriez».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un costume pour enfant « terroriste » créé pour Halloween suscite la polémique.

Halloween est proche, c’est l’occasion pour beaucoup d’enfants de se déguiser en horribles monstres et sorcières. L’Irlande du Nord a voulu faire dans l’originalité mais a plutôt réussi à créer une profonde consternation en lançant un costume destiné à des enfants en « petit terroriste ».

Des parents se sont plaints de ce déguisement ainsi commercialisé et les ayant offensés. Le député Trevor Clarke a jugé le costume « totalement inapproprié ».

Un vendeur a tout de même déclaré au Daily Mail : « Je me doutais que les gens allaient trouver ce déguisement un peu sectaire, mais franchement je ne vois pas où est le problème ».

Clic pour voir la Source de l’article

***

Des jeunes viennent en aide aux migrants à Paris.

Un jeune chauffeur-livreur a été ému par la situation des migrants à Paris qui rencontrent des difficultés pour répondre à des besoins vitaux comme le simple fait de manger. Il a décidé de partager des repas fin septembre. Depuis lors, une chaîne de solidarité s’est mise en place.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

migrants cités

Clic pour voir la Source de l’article

***

Un conseil aux femmes qu’on entend plus dans les mosquées françaises.

L’Islam comme les musulmans sont devenus étrangers … Mais c’est dans l’endurance que se battit la foi la plus solide.

Les musulmanes sont aujourd’hui l’enjeu de tous les désirs des occidentaux qui aimeraient les voir se soumettre à leur style de vie qu’ils estiment, bien sûr, supérieur.

Alors préservons nous et revenons à un comportement noble pour nous différencier de ceux qui ont fait de la femme un objet esclave que l’on loue et jette à son gré …

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

17 Octobre 1961 – Des centaines de manifestants algériens pacifiques tués par la police.

Le 17 octobre 1961 est encore qualifié par de nombreux historiens comme « la répression d’Etat la plus violente qu’ait jamais provoquée une manifestation de rue en Europe occidentale dans l’histoire contemporaine » à l’encontre de centaines de manifestants algériens.

Familles de victimes, associations, témoins ou encore historiens tentent désespérément d’ouvrir les archives des brigades fluviales afin de faire lumière sur ces massacres mais leurs multiples appels restent pour l’heure inopérants.

Certains observateurs définissent les positions de François Hollande comme étant un « effort » sur la question mémorielle en lien avec les crimes contre la population algérienne lors de la colonisation. Toutefois, on se souviendra surtout de son revirement sur la journée du 19 mars et sa reconnaissance des crimes subis par les harkis et engageant la responsabilité de la France.

Il y a 55 ans des algériens hommes, femmes et enfants manifestaient pacifiquement contre le couvre-feu discriminatoire dont ils étaient la cible. La police française a alors ouvert le feu sur les manifestants dont beaucoup ont été jetés dans la Seine. On compte alors des centaines de morts, des centaines de blessés ainsi que des centaines de disparus.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Peut-on critiquer la police ? L’interdiction d’un débat à Evry dénoncée.

« Mais que fait la police ? » Deux conférenciers, l’un militant contre l’islamophobie et l’autre sociologue et militant anti-sécuritaire, devaient intervenir à l’université d’Evry Val d’Essonne lundi 17 octobre pour une conférence-débat. Il n’en fut rien.

La présidence de l’université a décidé d’interdire, jeudi 13 octobre, la tenue de la rencontre mais aussi l’accès à tout membre du comité organisateur de la rencontre en invoquant « des raisons de sécurité et de maintien de l’ordre public, liées notamment aux exigences du plan Vigipirate en vigueur au sein de l’établissement ».

La conférence devait être animée par Yasser Louati et Mathieu Rigouste et organisée par le Comité de mobilisation de la faculté, né à l’occasion du mouvement social contre la Loi Travail. Une « réunion d’information sur les violences policières » articulée autour de témoignages et d’analyses mais qui a fait l’objet d’une « censure d’Etat » pour les deux militants qui se sont exprimés dans une vidéo lundi 17 octobre.

Mathieu Rigouste, auteur de plusieurs ouvrages dont État d’urgence et business de la sécurité dernièrement, dénonce une censure « scandaleuse » mais qui répond, selon Matthieu Rigouste, « une logique impérative du point de vue de l’ordre sécuritaire de ne pas laisser émerger des critiques collectives » sur, entre autres, les questions de l’islamophobie et des violences policières.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Interdite de sortie de territoire, une musulmane gagne son procès contre l’Etat.

Le tribunal administratif de Paris a donné raison, mardi 18 octobre, à une Rémoise de 18 ans qui contestait son interdiction de sortie du territoire français prononcée par le ministère de l’Intérieur.

Suite à sa conversion à l’islam en 2014 et au changement de son comportement, la jeune avait été signalée par sa mère auprès du Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation (CNAPR) de peur qu’elle se rende « dans un théâtre d’opération de groupements terroristes ». Le 15 octobre 2015, un arrêté d’interdiction de quitter le territoire a été pris contre elle. Il avait été renouvelé le 20 mai 2016.

Pour le tribunal, sa pratique « rigoureuse » de la religion et ses liens avec les mouvances salafistes ne suffisent pas à fonder l’interdiction. La jeune convertie, qui se revendique « salafi », dit vouloir partir en Arabie Saoudite – et non en Syrie – pour s’inscrire à « l’université islamique » et pouvoir y vivre sa religion. Elle assure aussi son rejet de Daesh. Le ministère de l’Intérieur peut faire appel de cette décision du tribunal administratif devant le Conseil d’Etat. Elle peut cependant quitter la France quand elle le souhaite.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bosnie : à Srebrenica, le nouveau maire ne reconnaît pas le génocide .

Le Serbe Mladen Grujicic a été déclaré vainqueur de l’élection municipale de Srebrenica en Bosnie lundi 17 octobre. Cette ville est tristement connue depuis juillet 1995 pour le terrible massacre de plus de 8 000 musulmans bosniaques.

Depuis 1999, la cité était dirigée par des musulmans. L’élection de Mladen Grujicic est donc un événement. Les Bosniaques sont cependant inquiets car le nouveau maire refuse de qualifier le massacre de Srebrenica d’acte de génocide. D’après lui, « le crime contre les Bosniaques a eu lieu », mais il laisse « aux institutions compétentes le soin de le qualifier ». Par ailleurs, il a revendiqué le soutien de l’ultranationaliste serbe Vojislav Seselj, qui a comparu dans le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie pour neuf crimes de guerre et crimes contre l’humanité avant d’être finalement acquitté.

Une association des mères de Srebrenica en colère.

Le candidat bosniaque sortant Camil Durakovic refuse d’admettre sa défaite. Lors d’une conférence de presse à Sarajevo, il a annoncé qu’il lancerait un recours. Il a dénoncé par la même occasion la Commission électorale qui n’aurait pas dû, selon lui, prendre en compte les 2 000 votes par correspondance qui sont arrivés en retard.

L’ancien maire de Srebrenica juge également que 1 700 électeurs serbes étaient dépourvus « de documents en règle ». Hatidza Mehmedovic, dirigeante d’une des associations des « mères de Srebrenica », reproche à la communauté internationale de n’être pas intervenue pour faire annuler l’élection. « Nous avons été trahis par la communauté internationale en 1995, lorsqu’ils nous avaient laissés aux assassins, et ils viennent de nous trahir une seconde fois », explique-t-elle à l’AFP. Elle ajoute que Mladen Grujicic « ne peut pas diriger » la ville « parce que ses idoles sont des criminels de guerre, comme Radovan Karadzic ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pour Manuel Valls, l’islam est « une part indissociable de notre culture ».

Changement inhabituel de ton pour Manuel Valls. Après les propos polémiques de François Hollande présentant l’islam comme « un problème » dans un livre d’entretiens, le Premier ministre, qui s’est tant mobilisé contre le burkini, a joué la carte de l’apaisement lors de l’installation du Conseil citoyen de la laïcité dans son fief d’Evry (Essonne).

De retour du Canada, il a déclaré, lundi 17 octobre, que l’islam est « une part indissociable de nous-mêmes, de notre culture et désormais de nos racines », qu’il a « toute sa place en France » mais qu’il doit être « débarrassé de son poison salafiste ». « Il n’y a pas de problèmes avec l’islam » et celui-ci, s’il « pose des défis considérables à nos sociétés », « n’est pas le problème qui poserait toutes les difficultés au pays », a-t-il aussi ajouté.

La laïcité « n’est pas dirigée » contre les musulmans, « mais au contraire là pour les aider, pour les protéger », a-t-il assuré, évitant avec soin d’évoquer ses positions controversées sur le voile. Des positions qui n’ont en rien changé.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Un individu né en 1979 a été interpellé lundi par la police après qu’il a tenté de mettre le feu à une mosquée de Herstal, a indiqué le parquet de Liège. Ivre, l’homme avait répandu de l’essence sur la façade du Centre Culturel Musulman Al-Ihsan rapporte La Libre Belgique.

L’homme explique que, durant l’été, un objet projeté à partir d’une fenêtre du centre culturel l’a fait chuter de son scooter. Blessé, il avait déposé plainte contre X, classée sans suite par le parquet. Le trentenaire admet éprouver de la rancune envers cette institution depuis l’incident. Lundi, après une soirée bien arrosée, l’homme s’est dirigé vers le bâtiment avec l’intention d’y mettre le feu. Il a tout d’abord nié les faits. Mais une fois confronté avec les images des caméras de surveillance, il est passé aux aveux. Le parquet ajoute que l’homme, sans antécédents judiciaires, fera l’objet d’une procédure accélérée.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les politiques français usent et abusent de l’islam aux yeux de l’opinion, selon un sondage.

A force d’abreuver le bon peuple de leur propagande islamophobe jusqu’à satiété, voire l’overdose, les ténors de notre classe politique ne sont-ils pas en train d’accentuer la défiance populaire à leur encontre pour n’enfourcher qu’un seul et unique cheval de bataille : l’islam ?

Les conclusions d’un sondage réalisé par l’Ifop pour le compte du collectif « Vivre Ensemble », lancé par l’entrepreneur franco-algérien Mohamed Skander, mettent en lumière la saturation éprouvée par une majorité de citoyens français devant les sempiternelles polémiques passionnelles dont se repaissent les populistes bien de chez nous, été comme hiver, élection après élection.

L’islam, ce fonds de commerce si rentable que les Sarkozy, Le Pen, Valls et consorts exploitent sans vergogne, serait en passe de se tarir aux yeux d’une opinion publique qui se lasse de sa petite musique lancinante et grinçante, à l’image de 56% des sondés sur un panel de 2 000 personnes qui estiment que les politiques en parlent « trop » au détriment des autres sujets majeurs de société, au cœur de leurs vraies préoccupations.

A cet égard, 70% des personnes interrogées considèrent que la vive controverse qui s’est cristallisée autour des « Gaulois » a fait beaucoup trop couler d’encre et de salive. Ils sont 69% à partager ce même avis critique au sujet de la polémique paroxystique autour du burkini, et sur celle autour de Marianne que l’on doit au Premier ministre en personne, Manuel Valls, 51% des Français déplorant qu’elle ait parasité le débat public.

Parmi les tribuns fielleux qui font dans la surenchère islamophobe sans état d’âme, Nicolas Sarkozy, l’ex-oligarque rattrapé par ses tics et ses innombrables casseroles, se hisse sans surprise à la première place pour 65% des personnes interrogées (52% des militants « Les Républicains » estimant, eux aussi, qu’il tire un peu trop sur la corde…), talonné par Marine Le Pen pour 66%.

L’islam éternellement pointé du doigt pour mieux être désigné à la vindicte creuserait-il un fossé encore plus grand entre les politiques et leurs concitoyens, les premiers, dévorés par leurs ambitions personnelles, n’ayant pas pris la mesure de la lassitude qui a fini par gagner les deuxièmes ?

Parmi les enseignements majeurs de cette étude d’opinion, il ressort en effet que la fameuse thématique, qui a l’art d’éclipser toutes les autres, n’est pas prioritaire pour les sondés, seule une poignée d’entre eux (9%) disent en avoir fait l’un des deux critères essentiels pour la présidentielle. Cette tendance se confirme lorsque les personnes interrogées côtoient des musulmans dans leur vie quotidienne : elles sont alors 80% à déplorer que les politiques leur rebattent les oreilles avec les questions liées à l’islam, contrairement à celles qui ne connaissent aucun musulman.

Autre leçon notable : ces polémiques hautement délétères et incessantes ont fait naître chez les Français de confession musulmane le sentiment d’être les boucs émissaires tout désignés de la République. 81% des sondés, soit une écrasante majorité, en sont convaincus, pleinement conscients des effets désastreux de ces controverses à répétition.

Force est de constater qu’il n’y a guère que ceux qui font feu de tout bois pour s’accaparer le pouvoir suprême qui ont des œillères opaques sur les yeux…

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Trois colons blessés par le jet des pierres à Jérusalem.
Trois colons ont été blessés, mardi après-midi, par le jet des pierre des Palestiniens dans la ville occupée de Jérusalem.
.
Avertissements de la situation humanitaire désastreuse à « Khan-Chih » près de Damas.
.
Le ministère dénonce l’attaque d’une école pour orphelins par Israël.
.
L’occupation installe un checkpoint à l’entrée de Dura.
Les forces d’occupation ont mis en place, ce matin, un point de contrôle militaire à l’entrée de la ville méridionale de Dura à Hébron.
.
Un ouvrier palestinien tué dans l’effondrement du trou d’eau à Beit Lahiya.
.
L’occupation installe plus de caméras et arrête un jeune à Jérusalem.
.
Al-Hayya: Pas de réel accord d’échange de prisonniers avec Israël.
Le membre du bureau politique du Hamas Khalil al-Hayya a nié, hier, toute négociation avec l’occupation israélienne sur l’échange de prisonniers.
.
Hamas : L’intifada d’al-Quds est une étape importante pour réaliser les aspirations nationales.
.
Ciblage d’un bus et cocktails Molotov sur l’occupation à Bethléem.
.
Jénine: Libération d’un dirigeant du Hamas des prisons de la sécurité préventive.
.
70 colons prennent d’assaut la mosquée d’Al-Aqsa.
Les colons sionistes ont envahi, ce matin, la Mosquée Al-Aqsa, sous la protection de la police israélienne.
.
Le Hamas insiste sur l’illégitimité de la Cour constitutionnelle.
.
Série de rafles en Cisjordanie.
.
L’opération « Lion d’al-Aqsa » : prologue de « L’intifada des fusils » ?
.
L’Emir de Qatar reçoit Mechaal et Heniya à Doha.
L’Emir de Qatar a reçu ce lundi dans le palais Emiral à Doha le président du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, et son adjoint, Ismail Heniyah.
.
L’occupation cible les bergers à l’est de Bureidj.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont ouvert le feu de leurs armes lourdes le long de la zone frontalière à l’est de Bureidj et la vallée de Gaza.
.
Des dizaines de blessés lors des confrontations contre les forces d’occupation à Abu-Dis.
.
UNRWA : Israël empêche la reconstruction de Gaza.
Le directeur des opérations de l’UNRWA au Moyen-Orient, Bo Shack, a mis en garde contre l’effet de l’entrave de la reconstruction de la Bande de Gaza par Israël.
.
L’occupation arrête 10 orphelins à Jérusalem.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire